la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Cho Sanjay
Cho Sanjay
(Workaholic) Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1132-cho-sanjay-take-an-app
More informations ?
Sujet: Cho Sanjay » Take an appointment     12.02.18 22:40
CHO SANJAY
feat nom Hong Jong Hyun | Cosmo
SURNOMS Jay est sans équivoque le sobriquet que l’on m’attribue le plus facilement.   AGE & DATE DE NAISSANCE Vingt-sept ans, le 2 septembre 1990, durant le Gaï Jatra. Cette fête durant laquelle sont célébrés les morts et qui plane au-dessus de moi comme un mauvais présage  ORIGINES Séoul, la capitale Coréenne, cette ville où l'effervescence a marqué mes premiers pas, ces néons sur lesquels j'ai ouvert les yeux pour être catapulté dans une vie où le repos n'existe pas, ou la fainéantise est une insulte et le temps superflu un manque d'intelligence. Coréen, d'un père dont les racines sont indéniablement liées au pays du matin calme, j'ai néanmoins hérité de gênes un peu particuliers. Népalais, d'une mère qui bien que née sur le sol Coréen, est issue d'une famille dont la vie fut marquée par la culture d'un pays ou la tradition est religion
SEXUALITÉ & ♡ Hors des papiers, mes yeux ne s'attardent que sur les grands yeux et les bouches pulpeuses, sur la peau lactée et douce d'une demoiselle qui n'attendra pourtant rien de moi. Néanmoins trop occupé, la seule qui peut se vanter de recevoir mes caresses reste ma moto. Je refuse de plonger dans les méandres de relations néfastes sur mon emploi du temps déjà trop rempli. Cependant, elle hante mes pensées sans que je ne puisse comprendre pourquoi son visage m’apparaît spontanément...  MÉTIER/ÉTUDES Suivre le mouvement, le rythme effréné d'une société en pleine expansion, c'est naturellement que mon père m'a inscrit en école de commerce afin que j'y apprenne les bases d'un métier qui me tient éveillé. Directeur d'une filiale de son entreprise qui hélas se porte à merveille, je tente de faire subsister cette activité dédiée à la finance à Busan.   RANG SOCIAL L’argent n’a jamais manqué, fils unique d’un couple tourné vers la réussite professionnelle, d’un confort qui primait sur les relations familiales. Mais si les finances m’ont toujours permis d’avoir une vie aisée, l’avidité et la cupidité ne m’ont jamais effleuré.  
Il n'accorde de temps à personne, trop concentré sur son travail il estime que prendre ne serait-ce que quelques minutes à papoter est une perte de temps Dans sa bulle, il entend sans écouter et voit sans regarder. Il passe ainsi à côté de la vie sans même s'en rendre compte mais ne regrette en aucun cas être un acteur passif dans son entourage qui le lui reproche malgré tout  Il est tellement obnubilé par la réussite et son travail qu'il néglige sa santé et a déjà fait plusieurs séjours à l'hôpital, mais toujours accompagné de son ordinateur  Il a une peur bleue des aiguilles, malgré les malaises qui le conduisent à être alité quelques jours, il détourne le regard si l'on vient à user d'une seringue    Mais si les aiguilles le rebutent, les jolies infirmières qui les tiennent ont en revanche toute son attention, il a même demandé l'une d'elles en mariage sous l'effet de l'anesthésie. Autant dire qu'il regrette amèrement cette réaction qui ne lui ressemble pas Lecteur compulsif, il s'accorde une soirée par semaine durant laquelle il lit les nombreuses œuvres qui composent sa bibliothèque. Stephen King a d'ailleurs une place particulière sur ses étagères Il est venu seul à Busan, ses parents ont préféré rester à Séoul, refusant d'abandonner leurs propriétés, leurs biens et surtout le siège de leur Holding. Son père l'appelle régulièrement, histoire d'appuyer un peu plus sur cette pression dans laquelle il a grandi La cuisine est sans doute la pièce de son appartement dans laquelle il se sent le moins à l'aise. Véritable pro des ramens, ils constituent la majorité de ses repas Il a un chat appelé Mars, c'est sans doute l'être avec lequel il échange le plus, aucunement gêné qu'on le voit en grande conversation avec lui, il se fiche du regard des autres.   Il a un tatouage juste derrière l’oreille gauche, une abeille, représentation de son dur labeur, et possède notamment une moto qu’il entretient avec attention, elle est son seul moyen de transport et personne ne peut oser espérer monter dessus.  
J’ai connu 404 à ses débuts et sa fin TT et j’ai longtemps hésité avant de venir ici, mais voilà le hasard fait bien les choses et je débarque avec mon bébé Sanjay parce que son île d’origine a coulée
Michi
Revenir en haut Aller en bas
Cho Sanjay
Cho Sanjay
(Workaholic) Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1132-cho-sanjay-take-an-app
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment     12.02.18 22:41
storytime
it's a lovely face, it's a lovely place
le caractèreBorné • Impatient • Intelligent • Opiniatre • Silencieux • Impulsif par moment • Désintéressé • Tolérant • Réaliste • Pessimiste • Négligent (avec sa santé uniquement) • Franc • Accro au travail • Têtu • Associal • Distant • Taquin • Joueur • Indépendant • Minutieux • Sûr de lui • Excessif • Jaloux • Possessif • Observateur • Protecteur
Pas de masque, pas même de faux semblants je préfère la blessure de la franchise à la douceur du venin hypocrite. Si je me plie avec quelques difficultés aux ordres éructés par mes parents, je refuse l’autorité d’un tiers, cherchant avant tout à gagner ma liberté dans un monde qui semble pourtant régi par des hommes détenant un pouvoir bien trop important pour leurs mains salies par la corruption ou la cupidité. J’aspire pourtant à une vie paisible, loin de l’agitation des grandes villes et des obligations matérielles, un fantasme qui le restera. L’affection est un sentiment presque étranger, et je ne m’attache pas facilement à ces personnes qui croisent mon chemin, néanmoins si de tendresse je fais preuve, je peux me montrer particulièrement protecteur. Le rempart qui entoure mon cœur semble infaillible, indestructible car jamais encore je n’ai aimé passionnément. La confiance que j’exhale est une évidence, mais elle ne me sert qu’à marquer une distance avec les trop curieux. Je me fiche des bruits de couloir, je me fiche des regards, égal à moi-même, je continue et trace mon chemin en occultant l’envie, la jalousie ou encore le mépris dans les onyx dardés sur moi, mais si je réponds par un silence dédaigneux, j’observe et remarque l’environnement dans lequel j’évolue. Quel paradoxe de voir et entendre sans réagir alors que je suis incapable d’assimiler et de comprendre correctement les sentiments que l’on m’adresse.
l'histoire
********** Escape **********


« Qu’est-ce que tu vas dire à tes parents ? » Je n’arrivais plus à réfléchir, tout ce que je voyais était cette note qui ne reflétait que la fatigue d’un enfant déjà consumé par l’exigence sans limite de parents dont l’unique inquiétude ne concernait que la scolarité parfaite et sans encombre d’un fils qu’ils voulaient le meilleur.  Le regard dans le vide, je craignais déjà que mon père ne me sermonne durant de longues heures sur sa déception latente, et que ma mère ne me montre son visage fermé en claquant de la langue à chaque regard qu’elle me lancerait.  « Alors ? Qu’est-ce que tu vas faire ? » Même Dong Soo était angoissé, il connaissait suffisamment mes parents pour s’inquiéter de la nouvelle pression qu’ils me mettraient sur les épaules pour conserver ma place de premier. Mais à tout juste douze ans, était-ce normal de ressentir une telle contrainte ? « Je ne sais pas… » soupirai-je. Je n’avais qu’une envie : fuir. Loin de ce collège, loin de ma famille, loin de tout ce qui représentait l’enjeu d’une vie conditionnée par un couple rongé par l’ambition. « Jay, tu vas où ? » La voix de mon meilleur ami me semblait résonner comme un écho lointain alors que je me levais, sans réellement en avoir conscience, je me laissais guider par une force invisible, marchant sans but jusqu’à finalement me ressentir la solitude dans un coin reculé de l’établissement. Si l’isolement était capable de rendre des gens dingues, il était pour moi comme une délivrance, me délestant de la pression quotidienne, oubliant jusqu’à l’endroit dans lequel j’errais. Mais je ne fus pas le seul à rechercher un peu de tranquillité. Je ne la connaissais pas vraiment cette fille aux longs cheveux noirs, et pourtant nous partagions déjà toutes nos journées de cours. Discrète, elle semblait fragile mais c’est une force hors du commun qu’elle exhalait lorsqu’on l’approchait, derrière son regard sombre se cachait une jeune fille calme et déterminée, et je m’en voulais presque d’avoir atterrit à ses côtés ce jour là. Elle lisait paisiblement, relevant à peine les yeux vers moi lorsque je vins m’asseoir non loin d’elle. J’aurais pu passer mon chemin et la laisser savourer cette solitude qu’elle avait sans doute cherchée, mais la fatigue m’étreignait au point que je ne souhaitais qu’une chose, fermer les yeux un court instant. Dans mon esprit se jouait les millions de scénarios que je vivais au quotidien, et chacun débouchait sur un nouvel enfer. Lorsque j’ouvris à nouveau les yeux, elle était toujours concentrée sur son roman. « Tu lis quoi ? » Du menton je lui désignais son livre, puisque je ne parvenais pas à faire le vide dans ma tête, peut être que la fiction saurait me distraire suffisamment pour oublier. « Est-ce que je peux t’emprunter l’un de tes bouquins ? » Ils gisaient en pile sur le sol, et je me demandais même comment il était possible qu’elle ingurgite autant de pages. Je m’attendais à un refus de sa part, mais je fus surpris lorsqu’elle me tendit l’un d’entre eux, sans grande conviction. Je fis tourner l’ouvrage entre mes mains, sentant le papier rouler sous mes doigts et l’odeur des feuilles emplir mes narines. J’ignorais qu‘elle puisse être si agréable, et c’est à cet instant que ma vie prit un autre tournant. Mes yeux glissaient avec une lenteur sans nom sur les premières lignes, puis j’accélérait le rythme, engloutissant page après page juste pour m’éloigner du réel et plonger ainsi dans la fiction.
En peu de temps elle était devenu mon rendez-vous quotidien, cette fille calme et silencieuse. Chaque fois qu’il m’était possible de la rejoindre pour m’abandonner une nouvelle fois dans les ouvrages qu’elle détenait, je la retrouvais et partageais avec elle une passion naissante pour la lecture. Si je ne la connaissais pas, elle devint rapidement l’un de mes repères, me suivant malgré elle dans les différents établissements que je foulais du pied, et que je marquais de ma réussite. Elle n’était pas qu’une amie d’enfance, mais aussi mon premier coup de cœur.


********** Premices **********


« Tu fais encore des ravages Jay ! » « Hmm… » Je ne prenais même pas la peine de relever la tête de mes notes, cherchant à organiser ce qui me semblait trop confus. Et en quelques minutes seulement je parvins à faire prendre forme à un cours pourtant donné de manière complétement dissolue. « Tu disais ? » « Mon ami, si tu passais un peu moins de temps à travailler, tu te rendrais compte que les cours ne sont pas aussi distrayants que les doux rires de ces demoiselles qui te dévisagent depuis tout à l’heure ! » « Crétin ! » Je lui balançais des feuilles vierges au visage, le sourire aux lèvres. Je savais qu’il avait raison, que seul les cours ne me donneraient pas entière satisfaction. Je savais que je passais à côté de quelque chose, mais ma vie de lycéen était rythmée par les cours, le travail dont mon père voulait me confier la charge et mes séances de lecture avec Yoon Hee. Dong Soo était le seul à trouver le courage de se lier d’amitié avec un garçon qui semblait pourtant dépourvu de sentiments. Il était notamment le seul qui parvenait à me faire rire alors que je n’accordais mon attention qu’à ceux que j’estimais m’être d’un intérêt et d’une aide précieuse. Mais mon meilleur ami n’était pas de cet avis. Quand je travaillais, lui profitait de sa vie cherchant même à m’entraîner dans ses moments de folie. « Je pense qu’il est temps que j’utilise mon joker sur toi ! » « Un défi ? Maintenant ? » Si je paraissais impassible, j’appréhendais néanmoins les challenges qu’il aimait me lancer. « Déride-toi mon vieux ! Tu devras… » Son regard glissa sur la cour, s’attardant sur les élèves qui la peuplait pour finalement revenir sur moi. Je n’avais pas besoin de savoir lire dans ses pensées pour imaginer ce qu’il me préparait. Un seul regard vers celles qu’il m’avait désigné me suffit pour entrevoir le défi duquel il voulait me charger. « … décrocher un rencart avec l’une des deux. » Dragueur invétéré ou simple adolescent qui voulait profiter de la vie ? Je me fichais de la raison à vrai dire, peu m’importait ses réelles motivations, s’il voulait jouer, alors je le suivrais… à mon rythme. « Si tu continues comme ça, tu va finir prêtre ! » Le soupire m’échappa alors que j’hésitais encore à satisfaire sa curiosité. « Ok… j’irais ! » Je lui tendais la main pour lui promettre de réaliser son défi, une preuve suffisante pour qu’il me croit sur parole. « Demain ! » Ajoutai-je en me levant. « Tu t’échappes encore ! Lâche ! » Je le saluai une dernière fois avant de disparaître, retournant vers mon foyer, ce lieu où le calme et la tranquillité n’existaient pas. Peu importe qui passait les portes de cette maison souffrait instantanément d’anxiété et d’un rythme cardiaque devenant fou. Le stresse était ce qui tenait cette famille soudée, ça et l’ambition de réussir et de se hisser le plus haut possible quitte à déloger certains hommes politiques. Et il me suffit de passer la porte pour la ressentir, cette pression quotidienne et familière. Je n’eus pas le temps de faire deux pas qu’elle se rappela à moi au travers d’un père qui semblait déjà en proie à une inquiétude démesurée. « Où étais-tu ? Tu devais rentrer pour tes cours du soir il y a déjà une heure ! » Je ne répondis pas, les mots restèrent bloqués dans ma gorge nouée alors qu’il déversait à nouveau sur moi son impatience. « Dong Soo c’est ça ? » Mon cœur se serra. « Dong Soo n’a rien à voir là-dedans ! » « Oh mais si ! Je savais que ce gamin te détournerait de ton objectif, j’ai donc pris une décision. » Il tourna les talons, me laissant imaginer le pire, mais je ne pus rester immobile très longtemps. Lui emboîtant le pas, je le retrouvais assis dans le salon aux côté d’une mère au visage encore et toujours fermé. Était-elle heureuse dans sa prison dorée ? Je l’ignorais, mais ils semblaient tous deux avoir pris la décision de leur vie. « Alors ? Que se passe-t-il ? » « Nous trouvons que tu t’éloignes de ton but Sanjay, il est temps de remédier à cela. Dès demain, nous déménageons. Il est temps de se concentrer de nouveau sur le plus important : ton avenir. » Sa déclaration me laissa sans voix, et pourtant. J’aurais dû le voir venir, j’aurais dû le comprendre dès lors que Dong Soo et moi étions devenus proches. Les amis étaient proscrits si l’on voulait réussir, et j’avais dérogé à cette règle. Je n’avais pas compris combien ce changement serait lourd, je n’avais pas une seconde envisagé qu’il serait le début d’une lente agonie, d’une vie dédiée au travail, encore et toujours.

********** Start over again **********


« Il faut que tu partes le premier Sanjay ! » J’encaissais la nouvelle sans réellement savoir si je devais me réjouir ou non. On m’envoyait en loin, occultant la surveillance et l’attention qu’on m’avait porté depuis tant d’années. Loin d’eux et de leur autorité, loin des fils qu’ils s’amusaient à tirer pour me faire plier. Ils m’envoyaient faire mes armes afin de faire davantage évoluer, ce nom qu’un couple avait imposé dans le monde de la finance, ce nom qui aurait presque fait frémir les plus grands hommes d’affaires… s’ils n’étaient pas étroitement liés à eux. « Tu t’occuperas de la filiale directement sur place. » « Et… vous ? Vous ne venez pas ? » Avant même qu’il ne réponde, je priais. Pour qu’enfin je puisse déployer mes ailes, sans eux, sans plus de pression sur mes épaules. « Réfléchis enfin Sanjay, on ne peut pas tout abandonner ici ! » Le soulagement me frappa de plein fouet. Une délivrance inattendue et dont je me languissais pourtant depuis trop d’années, incapable de trouver la force suffisante pour me révolter et choisir ma voie, je me laissais dicter ma conduite par un homme et une femme d’affaire avant d’être des parents. J’acquiesçais, sans même penser à rechigner devant la liberté qu’il m’offrait sans même s’en rendre compte. « Je pars quand ? » Je n’avais jamais été du genre à me rebeller, me contentant de suivre les ordres comme un bon soldat, aussi, il me fut d’autant plus facile de me laisser dicté la suite des événements en sachant ce qui m’attendait. L’esprit léger, il ne me fallut pas plus d’une journée pour boucler ma valise, préparant le voyage d’une vie et un nouveau départ. Ce que j’ignorais en revanche, c’est que les épreuves qui m’attendaient m’achèveraient et me consumeraient lentement.
Je ne le compris qu’une fois libéré de mes chaînes, je quittais une prison pour en retrouver une autre. Mais si je n’avais aucune contrainte physique, la pression psychologique pesait toujours sur mes nerfs. Et l’enfer décida de m’engloutir. Seul, je m’étais imaginer me défaire de l’emprise de mes parents trop ambitieux, mais les appels se faisaient réguliers, et je continuais d’oublier. La vie. Le repos. Je m’enfonçais dans une routine faite de dossiers, privilégiant le professionnel, détruisant et achevant un physique pourtant autrefois entretenu. Le manque de sommeil, les repas oubliés, l’isolement constant provoquèrent les premières esquisses d’une fatigue que j’ignorais pour davantage travailler. Je m’acharnais sans vraiment savoir pourquoi, espérant atteindre le but que je m’étais fixé… non, le but fixé par mes parents. Eux qui étaient loin et pourtant si proches, eux qui m’abrutissaient d’une nouvelle charge de travail à chaque jour qui passait. Eux qui ignoraient… que leur fils se détruisait, juste pour trouver grâce à leurs yeux. Mais c'est aussi grâce à eux... que je rencontrais celle qui changerait ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
tolstoi yuki
tolstoi yuki
✨ Дочь Владимира Путина ✨
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t45-tolstoi-yuki-leonard-de-
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment     12.02.18 22:43
trop contente de voir le beau Jong Hyun sur IB Cho Sanjay » Take an appointment 2143209425 Cho Sanjay » Take an appointment 2143209425 Cho Sanjay » Take an appointment 2143209425
il me tarde d'en apprendre plus sur ton personnage ; en attendant bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche, si tu as une question ou besoin de quelque chose n'hésite pas Cho Sanjay » Take an appointment 117913382


† c'est une fille des temps modernes, elle est toujours à l'aise dans ses paradoxes


Cho Sanjay » Take an appointment 552504654
Revenir en haut Aller en bas
Cho Sanjay
Cho Sanjay
(Workaholic) Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1132-cho-sanjay-take-an-app
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment     12.02.18 22:47
Merci beauty hehe
Je m'occupe de ma fiche très vite, c'est promis ! Cho Sanjay » Take an appointment 955737863


Open your eyes  


BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
Im Ji Eun
Im Ji Eun
(MomHeart) Property of a Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment     12.02.18 23:16
Je dois te tatouer où mon prénom beau bun ? Cho Sanjay » Take an appointment 2661303468 hug

I love youuu toooooooo
Cho Sanjay » Take an appointment Tumblr_naex9bf2ef1ql2c53o1_500

EN GRANNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNND Cho Sanjay » Take an appointment 4057704492 Cho Sanjay » Take an appointment 2284898231
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment     12.02.18 23:31
Ok. Alors là, voir Jong Hyun et Yura sur un même forum, j'vous STAN EUKE gaah Cho Sanjay » Take an appointment 117913382 Cho Sanjay » Take an appointment 117913382
Vous imaginez pas comme j'suis méga heureuse de les voir ensemble !! WGM me manque... J'vous aime trop pour la peine Cho Sanjay » Take an appointment 1261605147
Olala j'me remets pas de tant de perfections !!! yihi Jpp de la vie eshfuhgdug

Franchement, ce mec y'a pas de mot pour le décrire. C'est l'un de mes acteurs coréens préféré, je... pleurs Cho Sanjay » Take an appointment 117913382
Bon j'suis trop émue d'accord ? Bienvenue sur IB hug
Revenir en haut Aller en bas
Yoon Sewoon
Yoon Sewoon
Noonavore Sailor Food
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t750-yoon-sewoon-i-m-17-you-
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment     13.02.18 0:09
HJH C LA VIE
ET JJONGHA C LA VIE
JE MEURS
BIENVENUE A TOI Cho Sanjay » Take an appointment 2143209425



Don't be blind
You can call me by every name you want as long as you recognize me and my voice, my eyes, my love for you, you, lovely fool girl ~ byendlesslove.

ralentissement jusqu'au mois de janvier
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment     13.02.18 9:07
JE SUIS OUTREE !
CHOQUEE !
DECUE !
AH OUE ALORS ON FAIT UN JONGRA EN DEUX FOIS ET MEME PAS MOI TU ME PROPOSES /sors/
nonjeplaisante
POUR LA PEINE TON BLONDINET PREFERE IL VA ALLER VOIR UNE AUTRE BLONDINETTE

HIHI
JE SUIS CONTENTE DE TE VOIR ICI!
en vrai j'ai vu une yura venir, j'ai vu un jongjong sur sa fiche je me suis dit ça sent michi mdr
BIENVENUE ICI MICHI :love:
hâte de voir ce que tu nous réserves comme personnage et je vous shipperai de vous (parce que tu sais que yura c'est ma queen)
(mon coeur me fait mal quand même de vous voir làààà pleurs)
Cho Sanjay » Take an appointment 159519414 Cho Sanjay » Take an appointment 159519414
Revenir en haut Aller en bas
Kwon Junho
Kwon Junho
♡ MAXOPHILE ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t544-kwon-junho-being-despic
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment     13.02.18 9:16
bienvenue 🇵🇸


❝maxho❞ I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment     13.02.18 10:32
GENRE CA ME DIT DE VENIR ET MÊME PAS LA FICHE ELLE EST REMPLIE OOW OOW OOW
JE SUIS L OUTRAGE dramaqueen

en vrai, bienvenue par ici chou, trop heureuse de te voir sur ce fo Cho Sanjay » Take an appointment 2143209425
FIGHTING ET REMPLIS MOI CETTE FICHE Cho Sanjay » Take an appointment 117913382 Cho Sanjay » Take an appointment 117913382 Cho Sanjay » Take an appointment 117913382
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: Cho Sanjay » Take an appointment    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant