yolo

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'oubliez pas de maj vos fiches de liens et de présentation avec le nouveau code ! ♡
RECENSEMENT ! est clique ici pour te recenser
allo les p'tits loups, on oublie pas les lieux éphémères ♡ + les recherches de liens !

Partagez | 
 

 the show must go on | (eden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t49-moon-eve-le-salut-est-en
avatar
✞ sainte eve ✞
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: the show must go on | (eden)   14.02.18 16:03


the show must go on ☾,


feat. seo eden, moon eve
kawaii as fuck ☽  Elle se regarde pour la centième fois dans le miroir. D’ailleurs celui-ci va peut-être finir par se briser à force. Elle se mord la lèvre. C’est au moins la dixième tenue qu’elle enfile sans pourtant être convaincue du résultat. Pourquoi c’est si compliqué d’avoir l’air sophistiquée sans donner l’impression d’en faire trop ? Quelque peu désespérer par la situation elle se jette sur son lit désormais devenu le repère de vêtements mal-aimés. Elle se met à renifler le drap en ayant la mauvaise surprise de constater que son odeur n’est définitivement plus là. Ça ne va pas du tout. Elle se redresse alors décidée. Elle n’en a soudainement plus grand-chose à faire des vêtements qu’elle pourrait bien porter. En plus elle sait bien que quoiqu’il puisse arriver il finira par s’empresser de le lui enlever. Parce que sa fini toujours comme ça, il préfère de loin sa peau nue aux morceaux de tissu ou toutes autres formes d’artifices qui peuvent bien la recouvrir. Elle enfile alors rapidement les premières affaires que ses mains atteignent et sans plus réfléchir se met en route.  Elle espère le trouver chez lui. Selon les dernières informations en sa possession, le jeune homme sort peu en ce moment. Tant mieux ça lui donnera une excellente raison de vomir sur le tapis et de se glisser dans ses draps. Et puis surtout ça veut dire qu’il ne voit personne et ça, c’est sans doute la meilleure des choses qui soit arrivée depuis un petit moment. Pas la moindre perception d’une ombre qui pourrait venir prendre la place que les dieux lui ont réservée depuis la nuit des temps. Un léger sourire se dessine sur ses lèvres à cette simple pensée alors que son doigt vient s’appuyer sur la sonnette. Aujourd’hui elle fait les choses bien. Comme si elle signait là le début d’un nouveau chapitre du livre sans fin qui renferme leur histoire. Les secondes s’écoulent. Assez longtemps pour qu’elle puisse sortir de son sac un sachet de pilules made in London. Il apparaît et elle ne peut s’empêcher de venir poser ses lèvres sur sa joue. «  Je suis rentrée » lâche-t-elle pleine d’entrain alors qu’elle n’est même pas certaine qu’il sache qu’elle est partie «  et j’ai même pensé à te ramener un petit souvenir » ajoute-t-elle en secouant le sachet. «  Tu le laisses entrer ? » en vérité elle est déjà dans le penthouse et finit par constater le nombre fou de valises disposées un peu partout. Son sourire disparaît. Les valises c’étaient pas prévues et elle n’en a pas entendu parler. «  Tu vas quelques part ? »
by joe l'embrouille


namaste to jesus


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t47-seo-eden-paradis-damne
avatar
admin de l'espace.
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: the show must go on | (eden)   14.02.18 17:41


the show must go on ☾,


feat. moon eve, seo eden
kawaii as fuck ☽  la dernière est bouclée. tu te redresse mollement regardant en direction de la terrasse, réfléchissant à ce que tu as pu laisser derrière toi mise à part tes mauvais souvenirs. mei va se retrouver seule avec mi hi. ça te fait bizarre en même temps que tu pars confiant. tu sais que les deux vont s'entraider et une fois qu'elles auront le morale à zéro elles se feront une soirée nextflix and chill en pleurant dans les bras l'une de l'autre. un rire t'échappe comme un vieux fou. tout va bien se passer. c'est ça qu'il faut se dire. tu prend ton ordinateur et imprime tes billets pour le ferry espérant que ta voiture s'en sortira sans couler dans l'océan. ça serait fort gênant. puis la sonnerie retentit. tu arque un sourcil. mei a pourtant les clés et mi hi est encore en cours. tu te lèves quand même et te dirige lentement vers la porte en prenant au passage ton papier. mais dès lors où tu ouvres la porte, tu n'arrive pas à retenir ta surprise devant cette figure angélique. elle a vraiment le don de débarquer dans les moments les plus impromptus. l'accueillir, la cueillir. tu souris et t'approche d'elle pour venir l'embrasser. par habitude ou dominé par tes sentiments tu ne sais pas mais tu rate ta cible ; elle t'embrasse sur la joue. fatalité. après tout qui es-tu pour demander autant de grâce à ses yeux ? tu acceptes silencieusement et la laisse prendre ses aises oubliant l'énormité déduction de ton départ. et merde... lance-tu entre tes dents serrées en fermant la porte après elle. lui expliquer tout en détails est une perte de temps. mais lui cacher est vain. comment prendre une décision quand tout se conjugue si mal. tu pars t'asseoir sur le canapé baissant ton ordinateur et prends le soin de plier ton papier pour le mettre dans la poche arrière de ton jean. oui eve, je pars. quelques jours, j'avais envie de fuir un peu busan. ça arrive. tu lui souris avec indolence. elle comprendra et le coeur te serre. j'aime tes petits cadeaux, c'est gentil d'avoir pensé à moi. tu te lève et pars lui embrasser le front. tu profite de cette étreinte pour glisser tes doigts dans ses cheveux et sentir son odeur. dieu qu'elle t'a manqué. s'en est envoûtant et ça t'impressionne toujours autant de savoir à quel point la nymphe garde la même emprise sur toi, même des années plus tard. pour penser à autre chose, tu lui saisi ce qui t'es dû et l'observe attentivement. quand c'est offert de pouvoir planer avec sa tendre, on obéit. c'est sacral. tu lui embrasse la commissure des lèvres en prenant le temps de t'imprégner de sa chaleur. c'est joli comment t'es habillée. en même temps... tout te vas n'est-ce pas ? tu ris et te détache d'elle pour te diriger derrière le comptoir de ta cuisine ouverte. j'te sers quoi ?


by joe l'embrouille




red bone ☽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t49-moon-eve-le-salut-est-en
avatar
✞ sainte eve ✞
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: the show must go on | (eden)   14.02.18 18:29


the show must go on ☾,


feat. seo eden, moon eve
kawaii as fuck ☽  Elle a beau vouloir détourner le regard elle ne parvient pas à quitter des yeux ces foutues valises. Il va où ? Pourquoi ? Comment ? Seul ou accompagné ? Dans sa tête sa fuse. Mille et une questions s’entrechoquent à une vitesse hallucinante. Son « et merde » n’a rien de rassurant. Comptait-il partir sans rien dire à personne ? Et surtout sans rien lui dire à elle ?  Elle se mord la lèvre et ne peut s’empêcher de croiser les bras avant d’afficher une moue boudeuse. Elle écoute pourtant son semblant d’explication en affichant un calme qui ne lui ressemble absolument pas. Fuir un peu Busan, ça arrive. Ouais ça arrive. Après tout elle était elle aussi pas plus tard que la semaine dernière à Londres. Mais elle n’aime pas quand ça lui arrive à lui. C’est plus fort qu’elle. C’est peut-être même égoïste. Mais elle ne peut pas s’en empêcher. Elle a déjà du mal avec la distance qui se met parfois entre eux alors on ne vous parle pas d’une éventuelle distance géographique. Puis y’a cette peur qui la quitte jamais. Elle ferait quoi s’il ne revenait jamais ?  Elle reste pourtant silencieuse et s’accroche presque à son tee-shirt alors qu’il caresse du bout de ses doigts une mèche de ses cheveux. Non. Elle a pas envie qu’il parte. Pas comme ça et pas maintenant alors que plusieurs semaines les ont déjà séparés.  Leurs lèvres se rencontrent dans un instant qui lui laisse un goût de pas assez puis il s’éloigne avec le petit sachet coloré. Seulement voilà, toute envie de fêter leur retrouvable s’envole alors que tout ça semble se transformer en au revoir.  Un sourire finit pourtant par se dessiner sur ses traits alors qu’il dit la trouver jolie. Si seulement il l’avait vu quelques minutes plus tôt, il aurait sans doute ri. Sans un mot elle prend place sur l’un des canapés et l’observe se demandant déjà quand elle aura occasion de le revoir. «  Combien de temps tu comptes partir ? » finit-elle par lancer sans même prendre la peine de répondre à la question qu’il lui a posée. Elle observe un peu plus longtemps les bagages. «  À en juger par le nombre de valises ça va être un long voyage » elle insiste bien sur le long. Comme pour lui faire comprendre qu’il est vain de tenter de changer de sujet et qu’elle ne lâchera pas l’affaire avant d’avoir toutes les informations en sa possession. Puis finalement «  Donne moi du whisky » elle n'en boit que très rarement, il le sait mais ce soir elle a besoin d’un truc un peu plus fort que d’habitude pour avaler la pilule.
by joe l'embrouille


namaste to jesus


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t47-seo-eden-paradis-damne
avatar
admin de l'espace.
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: the show must go on | (eden)   15.02.18 11:20


the show must go on ☾,


feat. moon eve, seo eden
kawaii as fuck ☽ tu choisi noblement de ne pas répondre à sa moue boudeuse ainsi qu'à ses multiples questions. ça la taraude, c'est en même temps logique cependant tu ne peux résister à garder cette esquisse de sourire coincée à ta commissure. elle est touchante ça en est presque troublant. ses paroles et ses actes te font penser qu'elle n'en restera pas là, qu'elle continuera éperdument de connaitre la vérité à tout ce chamboulement. est-ce qu'elle en est légitime ? tu relève les yeux vers elle et t'en approche, deux verres de whisky à la main. tu lui en tends un et t'assois à ses côtés. ouais y a beaucoup de bagages, c'est le but de tous les voyages tu sais. enfin j't'apprends rien. tu trinque et tu bois. mais cette fois-ci avec moins de ferveur que ton habitude. prendre le temps pour une fois. et puis étant donné les prémices de ses questions tu devienne facilement la suite. autant avoir un verre avec soit. tu t'enfonce un peu plus dans le dos du canapé, baissant tes mains entre tes jambes jouant un peu avec la sonorité de ta bague contre le verre. je pars en voyage de noces. à ce moment précis tu crève de connaitre la réaction sur ce visage fermé et lisse. tu tourne ton visage vers elle, lui offrant alors le plus grand des sérieux. impossible qu'elle ne devine. vue que tu n'a jamais répondu à ma demande en mariage enrobé de vomit, j'ai préféré oublié avec une autre. une gorgée plus tard, tu lui souris et retombe ton regard sur le verre. beaucoup de choses s'entrechoquent dans ta tête, ça s'bouscule au lieu de faire la queue gentiment. et puis merde, autant reprendre des habitudes sauvages et boire d'un seul coup. cul-sec et tu pose violemment ton verre sur la table basse. au moins elle est là, au moins, elle t'écoute religieusement et t'as même apporté un cadeau. si seulement elle savait qu'à quelques jours près, tu serais resté pour elle, pour ses yeux et sa grandeur de l'amour déchirant. tu soupire et te tourne vers elle. bon autant consommer ton cadeau non ? tu sais que j'aime toujours autant me défoncer avec toi. tu souris en lui caressant les cheveux. la tendresse ne dure qu'une seconde que tu attrape le sachet et l'ouvre. dans quelques minutes elle n'aura plus envie de parler de ta fuite.


by joe l'embrouille




red bone ☽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t49-moon-eve-le-salut-est-en
avatar
✞ sainte eve ✞
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: the show must go on | (eden)   15.02.18 17:02


the show must go on ☾,


feat. seo eden, moon eve
kawaii as fuck ☽ Elle n’aime rien de tout ça, mais se doit de faire bonne figure. Hors de question de monter dans les tours. Pas encore, pas cette fois. Parce que ça la fatigue. Parce qu’ils n’en tirent jamais rien de bon et qu’il serait peut-être temps de devenir plus mature et de se comporter comme des gens de leur âge. Pourtant elle ne sait déjà pas combien de temps cette bonne résolution va bien pouvoir durer. Pour la simple et bonne raison que l’attitude très évasive  qu’il adopte ne lui convient absolument pas. «  C’est justement parce que je voyage que je me rends bien compte que tu as un nombre de valises démesurées » elle marque une pause et pose ses yeux sur lesdites valises pour appuyer son propos,  c’est pire que les bagages d’une névrosée cinquantenaire incapable de choisir et qui finit par emporter toute son armoire «  et j’crois pas que ce soit pour pouvoir te changer quinze fois par jour ». Il finit par s’asseoir à ses côtés et lui tend son verre de whisky qu’elle descend d’une traite avant de grimacer. Définitivement pas son truc. Puis là c’est le coup de grâce elle manque presque de s’étouffer alors qu’il évoque un voyage de noces. Son sourcil s’arque et elle prend une grande respiration avant de lui lancer un  «  Tu te crois drôle ? » Vraiment il ne la connaît pas assez bien pour ne savoir que rien de sa vie ne lui échappe, et qu’elle sait déjà de source sûre que se mariage maudit n’est heureusement plus d’actualité. Qu’à cela ne tienne. Elle va jouer les crédules. « J’attendais peut être que tu la refasses dans des conditions plus optimales » elle aurait bien piqué le whisky encore présent dans son verre, mais monsieur décide à son tour de le boire d’une traite «  Fait pas trop le fou pendant ce voyage, je ne pense pas pouvoir être une bonne belle-mère » Il doit probablement être surpris du grand calme qu’elle a décidé d’adopter. Dans le fond elle se fout maintenant complètement d’une quelconque histoire de mariage. Ce n’est pas comme si un bout de papier et une bague pouvaient changer ce qui les connecte. Parce que voyez-vous elle est du genre a penser que c’est bien plus fort que tout ça. Non ce qui la préoccupe c’est bien ces valises trop nombreuses. «  Moi j’ai plus envie de me défoncer » elle sait déjà qu’il n’entendra probablement pas ce qu’elle est en train de lui dire, mais qu’à cela ne tienne, c’est dit. «  T’as qu’a emmener tout ça pour ton grand voyage mystérieux là » elle se lève, passe derrière le comptoir de la cuisine et se serre une double dose de whisky.
by joe l'embrouille


namaste to jesus


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t47-seo-eden-paradis-damne
avatar
admin de l'espace.
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: the show must go on | (eden)   18.02.18 16:21


the show must go on ☾,


feat. moon eve, seo eden
kawaii as fuck ☽ elle s'énerve, elle s'agite mais ne panique pas. du moins, elle a appris à ne plus paniquer quand ça te concerne. à force de lui faire du mal et de fausses frayeurs, elle s'est armé de la meilleure arme pour t'éviter. tu lui souris quand même, soulignant l'effort et sa rétorque. calme toi eve, qui me dit que toi t'as pas fait la folle là-bas hein ? ensemble ou pas, elle doit quand même se maitriser. comme toi avec elle. c'est comme si vous devrez toujours vous rendre la monnaie de la pièce, toujours être redevable ou avoir quelque chose à rendre à l'autre. usant, certes, mais tu as réussi à vivre qu'en étant simplement ainsi. c'est ton essence et puis c'est cela qui te rapproche d'elle. elle est belle eve, surtout quand elle s'énerve, ne perdons jamais cela à l'esprit. tu pose ta main sur sa cuisse, la caressant mollement. elle se réfugie dans un mutisme, un mutisme qui ne dure que quelques minutes, après ton second verre en fait. tu le bois d'une traite et le pose sur la table basse. très bien, j'emmènerai mon joli sachet que tu m'as gentiment offert dans ma destination secrète. tu agite devant elle ledit sachet en gardant un sourire malsain. de toute façon tu aime l'agacer, elle le sait. alors ne se vexera pas plus que cette moue boudeuse qui lui attendrit ses traits dur causé par ton départ insoupçonné. tes yeux canalise les rires et deviennent livides, tristes. finalement, le bonheur se tarit et fait place à ton coeur qui se ronge encore de se calme dans son coeur. si tu veux tout savoir eve... tu cherches dans ta poche arrière de jean et lui tend tes papiers pour le ferry. tu l'intime de l'ouvrir sous ton menton redressé et tes paroles sereines. je pars au japon retrouver ma mère. tu sais avec ses histoires d'humanitaires... bah en ce moment elle se pose un petit temps au japon. j'ai envie de la revoir après tout ça. ta mère. le pilier qui a réussi à ne pas être trop fissuré par le temps. tu ne sais comment elle a pu garder son éclat, peut-être parce qu'elle est ta mère et qu'elle subit aussi ce pouvoir mystérieux autour des procréatrices de monstres. tu souris difficilement et reprend ton attention sur les papiers dépliés. tu vas la retrouver après des années. c'est simple ; à ton entrée à la faculté tu n'as plus entendu parlé d'elle. bien qu'elle soit toujours mariée à ton père, elle a décidé de vivre sa vie, de continuer ce qu'elle a toujours aimé faire ; l'humanitaire. aider autrui alors qu'on est nous même mêlé dans une sacré merde. à croire que c'est ça le remède au malêtre. la retrouver te fera le plus grand bien, elle te mentira surement qu'elle est heureuse de te savoir sans autres femmes autours bien que sa préférée restait ash. ash... et même pas celle que tu aimes le plus au monde ; eve. tu redresse alors tes yeux sur elle. je ne sais pas quand je reviendrais alors je ne te demanderais pas de m'attendre, eve. ni de me suivre. juste.. fais comme tu la toujours fait ; vis simplement sans penser à moi. parce qu'il se peut que tu ne revienne pas, parce qu'il se peut que la vie coréenne t'es trop perdu pour que tu puisse un jour prétendre à retrouver tes repères. le silence vous avale, tu lui caresse les cheveux à sa nuque comme lui demander de te pardonner de ça. bien que vous ne soyez plus ensemble, il réside tout de même des restes de vos approches. vous vous aimez encore, tu ne peux le nier. l'homme du placard surgira de l'ombre et l'emmènera loin, loin de toi. elle vivra longtemps et aura beaucoup d'enfant les bouddha, jésus ou qu'est-ce que t'en sais encore et se sera très bien ainsi.


by joe l'embrouille




red bone ☽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t49-moon-eve-le-salut-est-en
avatar
✞ sainte eve ✞
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: the show must go on | (eden)   18.02.18 21:12


the show must go on ☾,


feat. seo eden, moon eve
kawaii as fuck ☽ Elle n’a pas bougé d’un poil. Pas même le nouveau verre de whisky qu’elle vient d’avaler ne lui donne le courage de se rapprocher de lui. Ou même plus encore : le courage de prendre conscience de la situation qui se déroule petit à petit à elle. Il lui demande de se calmer. Ça la surprendrait presque à croire qu’il la connaît encore mieux qu’elle ne l’imaginait. Elle pose son verre sur le marbre et débouche de nouveau la bouteille. «  Me calmer » répète-t-elle tout à fait sereinement alors qu’elle sent bien que ses nerfs sont en train de lâcher. Pourtant une fois de plus elle ne laisse rien paraître. Parce que ça lui ferait trop plaisir. Parce qu’ils retomberaient dans leur vieux démons. Ils hurleraient. Feraient l’amour et se quitteraient pour mieux recommencer. «  Depuis quand tu te soucis de savoir ce que je peux bien faire quand tu n’es pas là » non ça, ça a toujours été son rôle à elle. Elle ne l’imagine pas, ne pas dormir de la nuit en se demandant ce qu’elle peut bien faire sans lui. Finalement, elle abandonne son verre et reprend place sur le canapé. Puis c’est la goutte qui fait déborder le vase. Elle lui arrache le sachet des mains et finit par avaler l’une des pilules. «  Tu fais chier » ça au moins c’est dit. Y’a plus qu’a espéré que le savant mélange des Anglais lui calme les nerfs. Puis il sort un papier de sa poche et c’est la dégringolade.  C’est écrit noir sur blanc. Le Japon. D’abord le soulagement et un sourire. Le Japon c’est la porte à côté. Il ne lui suffira qu’à sauter dans un jet pour venir le rejoindre dès lors que le temps lui semblera trop long ou que le manque deviendra insurmontable.  Puis vient la surprise avec l’évocation de sa mère. C’est drôle. C’est typiquement le genre de chose dont il ne parle jamais. C’est vrai depuis toutes ces années elle n’a dû entendre parlé qu’elle qu’une dizaine de fois. Elle sait juste que c’est une femme un peu insaisissable. De celle qui vogue là où le vent les mène. Dans le fond elle a même une sorte d’admiration pour cette femme dont elle ne sait pas grand-chose. Faut dire, si elle fait de l’humanitaire c’est forcément quelqu’un de bien dans les raccourcis rapides qui anime la vie de sainte eve. Elle allait presque ouvrir la bouche pour lui dire qu’il prenait sans doute une bonne décision en allant se ressourcer pour quelque temps quand finalement il assène le coup de grâce. Vous savez celui dont on ne s’attend jamais vraiment et qui s’abat toujours sur vous avec une violence folle.  Fait comme tu as toujours fait, vivre sans penser à moi. Elle se mord la lèvre et sent presque les larmes lui monter aux yeux tout en s’interdisant pourtant de pleurer. Dans sa tête tout se bouscule. Elle comprend alors la signification des sous-titrés. Il part sans jamais être certain de revenir et c’est bien la première fois que ça leur arrive. Cette fois pas même la promesse d’un retour glorieux. Ses mains se perdent dans sa nuque et elles les chassent. «  T’as pas le droit de faire ça » finit-elle par lâcher tout en hochant la tête de droite à gauche en signe de contestation. Elle détourne le regard. C’est comme si tout son monde était en train de s’écrouler «  T’as pas le droit de dire que je vis sans penser à toi » alors que c’est toujours lui qui habite plus de la moitié de ses pensées, alors que c’est toujours lui qu’elle désire le plus au monde. Puis finalement elle se retourne vers lui et plante la prunelle de ses yeux dans les siens «  C’est vraiment ce que tu veux ? » articule-t-elle presque dans un murmure «  Tu veux vraiment que je passe à autre chose ? » Que ferait-elle s’il finissait par lui dire oui ? Non. Elle ne veut pas y penser. Il se joue d’elle. Oui ça ne peut être que ça.
by joe l'embrouille


namaste to jesus


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t47-seo-eden-paradis-damne
avatar
admin de l'espace.
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: the show must go on | (eden)   Hier à 22:43


the show must go on ☾,


feat. moon eve, seo eden
kawaii as fuck ☽ ses rétorques sont de plus en plus sauvages et tu ne sais presque plus comment y répondre. heureusement elle se tait un moment, te laissant le temps de reprendre un autre verre et de le vider dans ta gorge sèche. elle chasse tes doigts dans la jungle de ses cheveux et ça te fait pincer les coeurs progressivement. le sachet disparait dans ses mains laissant apparaitre à son tour, une pilule. tu ne peux t'empêcher de sourire face à son été de désinvolture. tu es persuadé qu'elle ne sait pas elle-même comment réagir et paraitre impassible à tes paroles sans queue ni tête. mais qui pourtant gagne du sens au fur et à mesure qu'elle s'agite et s'étonne. ton sourire ne te quitte pas bien que tu lui vole son sachet. elle te regarde, les yeux dans les yeux, l'âme dans l'eau pour se noyer quand elle te pose cette question fatidique. tu pince tes lèvres mais garde ton regard dans le sien. vraiment ce que tu veux ? non tu ne pense pas que ce soit réellement tes attentions. néanmoins, après tout ce qui t'es arrivé, tu finis par penser autrement qu'uniquement à toi. tu t'es trop longtemps préservé de ces différents manques, seulement maintenant c'est plus compliqué de tourner ton sens de réflexion. ta main se tend jusqu'à son menton. tu t'accroche pour le redresser. t'en a pas marre ? de vivre comme ça dans le passé quand on est ensemble ? j'te donne l'occasion de partir, eve. tes paroles s'envolent mais restent sûres, concrètes pour ne pas flancher. il ne faut laisser aucune place au doute sinon elle n'y croira jamais. de toute façon... t'avais déjà commencé non ? tes yeux se refroidissent petit à petit. ses souvenirs. tu ne sais plus comment c'est arrivé au décor mais ça c'est passé ainsi ; woody a touché à ta eve et tu aurai prié pour qu'elle regrette. sauf que non. tu soupire et prend un autre verre. sans la regarder, préférant l'interêt à ta bouteille presque vide que sa silhouette affolante. j'veux dire, tu pensais pas à moi quand t'as couché avec woody, j'me trompe ?


by joe l'embrouille




red bone ☽
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: the show must go on | (eden)   
Revenir en haut Aller en bas
 
the show must go on | (eden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Overture d'un commerce] L'Etal d'Eden
» Soirée initiation EDEN au club
» L/C BerPhan Comic show - Logan
» Tournois Eden The Game
» Eden jeu d'escarmouche

licorne magique :: BUSAN CITY BEACH - 부산 :: ; l'île d'Oryûkdo. :: Résidences
Sauter vers: