yolo

 

les petites annonces
- annonce n°1 / nouvelle du 18.04.2018 ; merci de mettre à jour vos fiches de suivi rp, le code a été màj pour plus de visibilité ! voir le code ici ! ♥ - annonce n°2 / L'édition du Busan Time du mois d'Avril est toujours disponnible ; rendez-vous sur ce lien. ♥ - annonce n°3 / venez voir nos scénarios, petit trafique d'êtres humains et autres recherches de liens.- annonce n°4 / la liste des suppressions de la màj n°7 a été établie dans ce sujet, de nombreux avatars se sont libérés. les rps ont étés archivés.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   15.02.18 12:15



Et on glisse.

(( sex god )) Le plafond a arrêté de bouger, je reprends mes esprits et me redresse un peu mieux sur le canapé. C'est le bordel, le grand foutoir. Plus rien ne va en ce moment, plus rien ne va depuis qu'Eden est partit. Je pensais pouvoir tenir le coup mais, j'étais bien loin du compte. Bien loin de pouvoir m'imaginer à continuer ma vie sans avoir aucune nouvelle de lui. Alors, j'ai été con et j'ai bu, j'ai beaucoup bu. Presque tout le champagne qui se trouve chez moi. J'en rachèterai, c'est pas un problème. Le problème c'est que si je commence à prendre l'habitude de boire, je ne vais pas m'en sortir. Pourtant, ça m'a soulagé, ça m'a fait du bien. Je pense plus à rien depuis plusieurs heures. Du moins j'essaie, j'essaie de me le sortir de la tête. J'essaie de l'oublier. Mais c'est impossible. J'attrape le paquet de clope gisant sur la table et j'allume cette mini dose de cancer. Chose que je ne faisais pas avant, que je n'ai jamais fais. Ça m'occupe bêtement. Je tousse les deux premières taffes et m'assoit sur un tabouret. L'heure tourne et j'ai pas eu de meilleures idées que de faire chier Momo. Je lui ai envoyé des sms. Peut-être parce que c'est la seule amie proche en qui je donne une confiance aveugle. La seule qui me reste. Cinq ans que je la connais et je peux la considérer comme la plus proche de mes amis. Je laisse la fumée monter, je penche la tête et le dernier sms que je reçois de la meilleure est rempli d'amour. « Idiot. Ne bois plus rien... j'arrive. » Je souris et rigole à sa réponse. Elle a pas l'air vraiment contente et je risque certainement de me faire engueuler. Mais c'est pas très grave, si je peux au moins la voir un petit peu rien que pour ça.

Cigarette pendante à mon bec, j'allume la télé et zappe les chaînes au pif. Il n'y a vraiment rien de bien intéressant à cette heure-là. J'éteins et l'écran redeviens noir. Elle ne devrait pas tarder, elle en avait pour un quart d'heure de marche. Impatient je m'assois à nouveau sur le canapé et attends impatiemment que la sonnerie retentisse. Je pianote de mes doigts sur le cuir, quand enfin la sonnerie résonne. Je me lève d'un sursaut et cours presque vers la porte. Je l'ouvre en grand et lui sourit de toutes mes dents. « Momooo ! Ah je suis content de te voir ! » Je la prends dans mes bras et lui frotte la tête avec vigueur. Ça me fait plaisir de la voir, en voyant sa bouille je devine qu'elle n'est pas très contente. « T'as fais attention à toi en venant j'espère hein, faut faire gaffe à cette heure-là, ya des mecs bizarre qui traîne dans le coin. » Je la laisse entrer et referme la porte derrière elle. Tout content, je retourne dans le salon pour m'affaler sur le canapé. Je me rends compte que j'ai pas trop rangé les bouteilles vides dans le salon. Bon la plupart sont dans la cuisine, tant pis je nettoierai ça demain. « Fais pas gaffe au bazar je m'en occuperai. Bon ! Tu veux faire quoi ?? » Je lui souris et attends impatiemment de passer du temps avec mon amie.

featuring. @choi momo


gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
avatar
#sexbomb
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   15.02.18 15:47



Et on glisse.

(( bite me )) I-Pod branché et écouteurs aux oreilles, c’est avec une allure élégante et pressée qu’elle avance dans un Busan de nuit. La musique lui permet d’ignorer à la perfection les gros lourds qui l’abordent tandis qu’elle se dirige vers un lieu précis. Dieu ce que son humeur peut être massacrante. Entre son inquiétude pour un Joona ivre mort chez lui et sa prise de tête sans fin avec un Sung Jae plus fier que jamais, Momo donne l’impression de vouloir assassiner quelqu’un. Eden tiens, tant qu’à faire, ça serait pas mal. Peut être pas le tuer mais le torturer et lui crever les yeux serait parfait ; histoire qu’il fasse moins le malin et qu’elle puisse se défouler convenablement. Répondant soucieusement à l’un puis furieusement à l’autre, l’identité des deux jeunes hommes se mélange dans son portable et également dans son esprit. Elle grimace. Non. Tu ne penseras pas à ce genre de chose, c’est clairement pas le moment. Le plus important, c’est d’aller vérifier si Joona s’en sortirait ce soir. Répondant alors avec calme glacial au message de Sung Jae, la belle plonge ensuite son téléphone dans sa veste. Elle approche de l’appartement de son meilleur ami, aussi déterminée qu’incertaine.

Lorsque la porte s’ouvre et qu’elle tombe sur un Joona souriant comme un gamin de cinq ans, Momo soupire. Pourquoi fait-il l’heureux cet idiot ? Elle n’a pas le temps de l’engueuler qu’il a prend joyeusement dans ses bras et la câline comme si elle était encore cette gamine de quatorze ans qu’il a connu autrefois. Penaude, elle se laisse apprivoiser comme un chaton, sa moue de grumpy cat dissimulée dans l’épaule du plus vieux. Sa main se pose sur le bas de son épaule qu’elle serre faiblement. «...Oppa » Souffle-t-elle simplement avant de secouer la tête de gauche à droite pour le rassurer. Elle n’a pas eu d’emmerdes. Peut-être que ça aurait été bien. Peut-être que se battre lui aurait permis de se défouler un peu. Bien vite, son nez capte une odeur de tabac qui s’ajoute à celle du champagne que le beau brun porte. « Depuis quand tu fumes ?? » Demande-t-elle en s’écartant de lui pour le dévisager de façon surprise et sévère à la fois. N’était-ce pas lui qui lui avait défendu de toucher à cette merde, autrefois ?  Ses beaux yeux se détournent pour analyser la pièce et Momo fronce alors les sourcils. « Un bazar t’es mignon, c’est l’apocalypse ici... » Sans pouvoir se retenir, elle s’abaisse déjà pour ramasser les cadavres de bouteilles qui trainent un sol. Au vu du nombre pharamineux, elle comprend que ce n’est pas le seul soir où il se met la misère. Son ventre se serre de colère et d’incompréhension. « Ce que je veux faire, c’est ranger pour le moment. Après tu vas m’expliquer à quoi tu joues. » Murmure-t-elle presque froidement malgré elle, perturbée par le déplorable spectacle qu’elle a sous les yeux. Elle s’arrête au bout d’un moment et lance un regard aussi beau qu’accusateur à son meilleur ami. « C’est Eden qui te met dans un état pareil ? » Demande alors la jolie japonaise, d’une voix un peu trop railleuse. « T’as préféré m’ignorer tout ce temps depuis la soirée pour te bourrer la gueule tout seul ? Qu’est-ce-qui se passe Joona, je te reconnais pas... Et il est où, ce gros fils de pute ? » Visiblement, elle n’avait pas trop envie de surveiller son langage.


featuring. @yun joona


gabi le loup




•••••••••••••••••••••••••
J'aimerais qu'tu couches avec elle, ça m'f'rait du bien d'avoir un peu plus mal. Que tout se courbe dans la douleur quand je vois ton petit regard sale. Que tu la touches devant moi, que tu me souilles malgré toi. - #ヨオン
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   15.02.18 18:24



Et on glisse.

(( sex god )) Assis sur le canapé je la regarde s'approcher et froncer encore plus les sourcils. En train d'admirer le champ de bataille sûrement. Quand j'entends sa remarque sur ma nouvelle habitude, je grince des dents doucement. Merde, j'aurai du les cacher et éviter cet affront avec elle. « Oh depuis pas longtemps mais t'inquiète c'est temporaire. » J'attrape le paquet et le range dans ma poche quand je la vois s'approcher et crier au scandale. Je la regarde avec de gros yeux, elle va pas se mettre à faire le ménage quand même ? Pourtant c'est ce qu'elle fait, elle s'active rapidement et ramasse les bouteilles vides. Je me lève et la suit pour lui dire d'arrêter. « Momo c'est pas la peine, je m'en occuperai t'inquiète… » Seulement je n'ai pas le temps de l'arrêter et là voilà qui s'énerve encore plus et range finalement tout. Je la suit et ramasse une bouteille par-ci, par-là. J'avance vers la cuisine et pose les bouteilles près de la poubelle, quand soudainement s'arrête et me pose une question qui me glace le sang. Pourquoi faut-il qu'elle en rajoute une couche. Moi qui essaie de l'oublier un petit peu en ce moment et son prénom résonne de nouveau dans ma tête. Je la regarde et détourne la tête froidement. « Peut-être… mais, j'ai pas envie d'en parler. » Je retourne m'assoir sur le canapé et laisse tomber ma tête en arrière, quand la voix de Momo résonne de nouveau. Je sens la colère monter en moi. Je voulais juste passer un moment de détente avec une amie et voilà qu'elle veut savoir pourquoi depuis une semaine je m'isole et tente de noyer ma souffrance dans de l'alcool. Je soupir une fois et tente de contenir le début de ma colère. « Je t'ai pas ignoré Momo… je… » Malgré tout elle tient un point. J'aurai pas du rester seul aussi longtemps, j'aurai pas du jouer au con et boire tout seul. J'aurai pas du m'attacher autant à Eden. Mais j'ai rien pu contrôlé, tout est arrivé si vite, tout s'est enchaîné. Et me voilà maintenant seul, sans quelqu'un à qui me rattacher, en train de me faire engueuler par ma meilleure amie.

L'alcool est encore trop actif dans mon système pour que je puisse tout contrôler. Alors, je me lève d'un coup et me plante devant elle. « Oui j'ai préféré boire tout seul chez moi ! Oui je t'ai ignoré mais c'est parce que j'étais mal et j'ai enfin eu la force de te reparler ! Et parle pas d'Eden comme ça ok ??? » Je reprends mon souffle et reste planté devant elle comme un con. Merde, je voulais pas lui crier dessus. Putain d'alcool de mes deux. « Je veux juste passer du temps avec toi Momo, parce que je suis pas bien et que j'ai besoin de toi. » Mes bras tombent le long de mon corps et je baisse ma tête doucement. Ça m'énerve de m'énerver, je ne veux pas craquer devant elle. Alors, je décide d'aller chercher la dernière bouteille de champagne qu'il reste, pour me faire pardonner. Je suis pas très doué pour ça, j'espère qu'elle sera compréhensive. Je prends deux coupes de champagne et m'approche d'elle avec un léger sourire. « Allez on oubli tout. » Je m'assois et la tire par le bras pour qu'elle vienne s'installer sur le canapé. J'ouvre le champagne d'un coup sec, le bouchon partant en l'air dans la pièce. Je rigole à pleine bouche et sert nos deux coupes. Je lui tends la sienne et trinque avec elle avant de presque tout boire de la mienne. Puis je laisse tomber ma tête contre sa petite épaule. « Aaah je suis content que tu sois là. »

featuring. @choi momo


gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
avatar
#sexbomb
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   16.02.18 12:58



Et on glisse.

(( bite me ))  « Je t'ai pas ignoré Momo… » Si. Il l’avait fait. Et sans même qu’elle ne se l’avoue, ça la blesse un peu. Sans parler de son inquiétude pour lui… Pour elle aussi c’était un peu compliqué depuis cette soirée. Il n’y avait qu’à voir la façon dont elle et Sung Jae se déchiraient par message. Pour elle aussi, la pilule avait du mal à passer. Ça aurait été mieux que les deux meilleurs amis ne se lâchent pas pile poil à ce moment là. Au moins, il n’y aurait pas autant de colère. Peut être même qu’un peu de douceur aurait pointé le bout de son nez. Pour Joona, Momo aurait été prête à en donner un peu, du bout des doigts. Même maladroitement, elle aurait essayé. Mais non, il avait choisi l’hibernation sociale. Dans le fond, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. S’il avait besoin d’être seul, elle comprenait. Mais pas pour boire autant, pas pour se détruire. Une sensation désagréable la piquait dans le ventre. Une aiguille qui s’appelle Culpabilité. Cette dernière est timide mais reste présente en Momo. Elle aurait du aller le voir plus tôt. Elle aurait du faire plus attention à lui. Lorsqu’il se met à crier, la belle reste stoïque et imperturbable. Elle lui tient tête en le scrutant gravement, avec autant de sévérité que d’affection dans ses grands yeux noirs. Son « parle pas d’Eden comme ça » fait planter encore plus profondément son regard sombre dans le sien, sans siller la moindre seconde. Elle ne répond rien même si c’est pas l’envie qui manque, elle le laisse se défouler.

Il a besoin d’elle. Cette simple phrase suffit à rendre les traits de son visage beaucoup plus doux, malgré elle. Finissant par baisser ses prunelles, elle ne retient pas le faible soupir qui s’échappe de ses lèvres tandis qu’elle va péniblement frotter son front. Il l’énerve. Il l’énerve à dire des trucs comme ça dans cet état-là. Pour autant, Momo se laisse entrainée jusqu’au salon sans savoir quoi dire, quoi faire. Joona veut passer du temps avec elle. Elle ne sait pas ce que ça veut dire. Elle n’a jamais passé du temps avec un Yun ivre auparavant,  c’est perturbant. « Tu ne devrais pas boire autant Joona… » Murmure-t-elle cette fois-ci d’une façon plus douce et soucieuse,  alors qu’il la fait s’asseoir et qu'il lui tend une coupe de champagne toute fraiche. On oublie tout qu’il dit. Elle ne répond pas. Elle ne semble pas contre, pas pour. C’est une énigme Momo. C’est presque sagement qu’elle se met à admirer les bulles de sa coupe qui dansent, penaude. Joona fait clinquer son verre contre le sien et elle le sent boire d’une traite son nectar d’étoiles pétillantes. La tête du beau brun vient ensuite se poser contre son épaule, comme un chaton tout affectueux et espiègle. Il dit qu’il est content qu’elle soit là. Le cœur de la belle se serre un peu sans qu’elle ne le réalise vraiment. Son beau regard reste toujours autant fasciné par le véritable bal qui a lieu dans sa coupe. Elle n’a toujours pas gouté à son breuvage doré. « Et si tu étais sobre, tu serais quand même content de me voir…? » Demande-t-elle d’une voix un peu lointaine, calmement. Sa tête finit par se poser sur la sienne, doucement. « On en parlera pas si c’est ce que tu souhaites. Mais me laisses plus de coté à partir de maintenant. S'il te plait.»

featuring. @yun joona


gabi le loup




•••••••••••••••••••••••••
J'aimerais qu'tu couches avec elle, ça m'f'rait du bien d'avoir un peu plus mal. Que tout se courbe dans la douleur quand je vois ton petit regard sale. Que tu la touches devant moi, que tu me souilles malgré toi. - #ヨオン
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   16.02.18 15:05



Et on glisse.

(( sex god )) J'aurai préféré ne pas crier sur elle, ses prunelles n'ont pas bougées. Pas d'un seul pouce. Mais c'est trop tard, c'est chose faite. J'aurai bien aimé m'excuser, la serrer dans mes bras, lui faire un gros câlin. Mais, j'ai préféré sortir le champagne à la place. Une fois nos coupes servies et le nectar goûté, je la regarde et me rends compte qu'elle n'a pas touché à sa coupe. Regard fixé sur les bulles de champagne. « Bah, t'aimes pas ça ? » J'avais pas pensé à ses goûts, peut-être qu'elle n'aime pas l'alcool du tout. C'est vrai que Momo reste jeune encore, on a quatre ans de différence. Mais bon, elle est en âge de pouvoir boire maintenant. Ce n'est plus comme avant quand je l'ai connu elle avait quatorze ans et moi dix huit ans. Le temps passe bien vite n'empêche. Je me souviens d'elle encore toute gamine, je me souviens encore de la petite Momo toute timide mais déjà très tête de mule. Elle a bien grandit maintenant, elle est bientôt adulte. Je pense que je la verrais toujours comme la petite gamine que j'ai connu. Je sens sa tête se poser sur la mienne et doucement je souris. « Bien sûr que j'aurai été quand même content Momo, même déchiré je t'aime beaucoup ! » Ça fait du bien d'avoir une épaule sur laquelle se reposer, ça fait du bien de retrouver une amie éloignée. Je souris et pose ma coupe de champagne sur la table en décollant ma tête de son épaule. « On en parlera quand ça ira mieux. Mais promis, je t’appellerai tous les jours. » Prêt à faire des efforts pour mon amie, je lui souris de pleine bouche. J'aurai du être plus cool avec elle, lui donner plus de nouvelles après l'histoire avec Eden. Mais, j'ai pas réussi. J'étais trop énervé pendant une semaine après la fameuse soirée au roller derby club. J'étais secoué, trop perturbé. J'ai pas réussi à contacter qui que ce soit. Même ma famille. Je n'aurai pas du m'enfermer et boire comme un con, je le sais. Mais c'est trop tard maintenant.

Je me décolle un peu d'elle et attrape mon paquet de cigarette dans ma poche. J'en glisse une entre mes lèvres et allume la clope. J'oublie presque que Momo n'aime pas ça, alors, je la regarde avec des yeux innocents. « Et sinon toi, ça va ? » Je sais qu'elle risque de m'arracher ma cigarette des mains d'ici une seconde. Alors, j'essaie de la cacher comme si de rien n'était. Soudainement j'entends un téléphone vibrer, je cherche le miens par réflex mais me rends compte que ce n'est pas moi qui fait du bruit, mais celui de Momo. Je regarde son écran s'afficher. « Oh t'as reçu un sms. » Je lui souris et fixe encore l'écran, j'ai du mal à voir qui est l'expéditeur. Je plisse les yeux sans réussir à décrypter l'écriture minuscule. « C'est qui ? » Elle attrape son téléphone et lit le message. Je reste curieux et l'observe en coin, tout en tirant sur ma cigarette. En temps normal je suis pas aussi curieux que ça mais, sa réaction m'inquiète un peu. Je vois le visage de ma meilleure amie se figer et son regard changer encore une fois. Elle aurait reçu un sms déplaisant ? « Il se passe quoi Momo, c'était quoi ce sms ? »

featuring. @choi momo


gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
avatar
#sexbomb
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   16.02.18 17:08



Et on glisse.

(( bite me )) Il a sa tête posée sur son épaule. Elle a sa tête posée sur la sienne. Ils sont pas si mal là, comme ça. La remarque de Jonna lui arrache le premier sourire de la soirée, en toute discrétion. Il l’aime beaucoup. C’est fou comme ces mots paraissent aussi adorables que désolants. Pourquoi attend-t-il d’être ivre mort pour le lui dire ? Si elle avait encore quatorze ans, si elle était toujours amoureuse de lui comme avant… Momo n’en aurait pas dormi de la nuit. Tendrement perturbée, son visage rougi caché sous ses draps roses, elle aurait repassé la voix de son oppa dans sa tête durant des heures. Haha c’est drôle tout à coup, cette petite sensation d’amertume pas bien méchante qu’elle ressent. La belle se rend compte qu’à présent, l’eau a coulé sous les ponts. Impossible de se souvenir de comment c’était quand elle avait mal. Le cerveau a fait son ménage à la perfection, son cœur s’est barricadé avec des cadenas électriques. C’est une autre époque. Une autre vie. « T’as intérêt. » Souffle-t-elle lorsqu’il lui affirme l’appeler tous les jours à partir de maintenant. Il se détache ensuite pour poser sa coupe et… fumer encore une de ces merdes ? Momo fronce les sourcils en le regardant, joliment sévère. Elle n’a cependant pas le temps de répondre à son « ça va » ou de lui arracher la clope nichée entre ses lèvres pulpeuses. Son téléphone se met à vibrer dans sa poche. Ça doit être Sung Jae qui daigne répondre à son message sanglant envoyé un peu plus tôt. « Merci Sherlock » Répond-t-elle simplement à un Joona tout joyeux qui la prévient du texto, avant de sortir péniblement le portable.

Les secondes passent, ses yeux descendent au fur et à mesure pour lire ce qui s’avèrera être – visiblement - le dernier message de son premier émoi. « je crois qu'on peut tout arrêter (…) Ciao petite ... c'était un plaisir de te baiser mais je crois que c'est terminé. » Terminé… C’est bizarre comme ce mot peut tout à coup serrer son cœur, cruellement. Le visage blême et plus grave que jamais, Momo reste absente un instant, les doigts crispés autour du cellulaire. Ne répondant pas aux questions de Joona collé à elle, la nipponne pianote un simple et glacial « parfait. » avant de balancer son téléphone plus loin sur le canapé, d’un air détaché au possible. « Rien, c’est pas important. T’inquiètes pas Oppa. » Si elle avait pu sourire rien que pour le rassurer, elle l’aurait fait. Seulement, ce simple mouvement de lippes parut impossible. Plus froide et irritée que jamais, c’est une Momo abusée qui scrute un point dans le vide. Ses beaux yeux brillent un peu trop. Ce ne sont pas des larmes de tristesse mais de rage. Ce sont des larmes qui ne couleront pas. Il peut crever la bouche ouverte avant que ça arrive. D’une traite, elle boit entièrement sa coupe et avale le champagne en grimaçant. Un petit rire jaune s’échappe sans prévenir de ses lèvres crispées.  Elle se redresse à son tour et passe à travers la fumée de cigarette pour venir choper la bouteille et se resservir. « Moi non plus, je ne veux pas parler de ça. » Explique sa voix suave avant de s’enfiler une seconde coupe tout aussi rapidement que la première. L’alcool monte à la tête, agréablement. Cette fois, c’est à son tour de venir poser sa bouille contre l'épaule musclée de Joona. Son parfum mélangé à la nicotine vient chatouiller ses narines et lui fait du bien.  Elle lève ses yeux vers le plafond et se demande de quoi ils ont l’air vu du haut. « Tu crois qu'on est beau vu du ciel? » Haha. Certainement qu’ils sont pathétiques. Pathétiques de s’être fait prendre et jeter comme des souillons par deux gars qui ont eu le culot de baiser ensemble. Belle ironie.
featuring. @yun joona


gabi le loup




•••••••••••••••••••••••••
J'aimerais qu'tu couches avec elle, ça m'f'rait du bien d'avoir un peu plus mal. Que tout se courbe dans la douleur quand je vois ton petit regard sale. Que tu la touches devant moi, que tu me souilles malgré toi. - #ヨオン
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   17.02.18 0:00



Et on glisse.

(( sex god )) Ma cigarette se consume petit à petit. Et mon inquiétude augment lorsque je vois Momo répondre rapidement au sms qu'elle a reçu. Mais qui ça peu bien être ? Je plisse encore plus les yeux et la regarde taper de ses doigts agiles sur le clavier. J'arrive seulement à apercevoir un S apparent. Je me demande si c'est un gars qui lui envoi des sms à cette heure là. Je sirote doucement mon champagne et l'observe du coin de l'œil. Elle pianote sur son téléphone et finit par balancer son téléphone sur un coin du canapé. « Oh bah pauvre téléphone… » Je tire sur ma clope et l'observe encore. Momo avale d'une traite sa coupe de champagne. Ah bah finalement elle aime ça ! Me voilà rassuré. Elle rigole et se lève pour attraper la bouteille de champagne, elle se sert de nouveau et boit cul sec encore le nectar. Je regarde sa frimousse et me rends compte que quelque chose ne tourne pas rond. Ses yeux pétillants veulent en dire beaucoup. Je suis peut-être bourré mais j'arrive à me rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond. Momo est énervée ou blessée, ça se voit. Ça doit sûrement avoir un rapport avec le sms qu'elle a reçu. Je la regarde déposer la coupe sur la table et s'allonge pour venir poser sa tête contre moi. Je dois en profiter maintenant. J'écoute ce qu'elle me dit et réponds rapidement. « Oui on est très beau, même vu de la terre. » Ça n'a aucun sens, tant pis. Je glisse mon bras vers son téléphone et le déverrouille pour regarder ses messages. Heureusement que je connais son code par cœur. Je jette un coup d'œil rapide au message et reconnaît très rapidement le prénom d'une personne que je n'aime pas beaucoup. L'alcool dans mon sang disparaît soudainement et mon corps se refroidit. « Sung Jae ??? T'as couché avec ce type ? » Je me redresse et me retrouve sur mes deux pieds, debout. Elle était avec lui à la soirée et elle l'a même embrassé. Mon cerveau fait revenir cette image d'eux deux et je commence à y voir plus clair. Eden à couché avec ce type et Momo aussi ?!

Je garde le téléphone entre mes mains. Et commence à faire les cent pas dans mon appartement, évitant la réaction de Momo. « Tu comptais me le dire quand, que t'as couché avec le même mec qu'Eden ??? » Ma voix se brise et je regarde plus Momo de la même manière. Jamais j'aurai pu pensé qu'elle serait du genre à coucher avec ce… vicieux. Je tourne sur moi même et m'arrête pour la regarder sans rien dire pour recommencer à tourner. Je relis le sms. Si je comprends bien, c'est terminé entre eux. Heureusement, sinon je serai partit retrouver ce fils de pute et je lui aurai foutu mon poing dans la gueule. «T'as couché combien de fois avec lui ? Ce mec est une ordure Momo t'as plus intérêt à le revoir ! » Mon rythme cardiaque s'est accéléré d'un coup, je sens la colère m'envahir de nouveau. Je tente de me calmer en buvant le restant de ma coupe. Je tire sur les dernières taffes de ma clope et vient l'écraser dans un cendrier. Je reste planté au même endroit et me rends compte que je tiens toujours le téléphone de Momo dans les mains. Elle ne va pas tarder à s’énerver elle aussi. Qui aurait crût que notre vie privée vienne à se croiser de la sorte ? Pas moi en tout cas.



featuring. @choi momo


gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
avatar
#sexbomb
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   17.02.18 3:47



Et on glisse.

(( bite me )) L’alcool commence à faire doucereusement effet. Il fait son petit bout de chemin dans tout son être et la détend un peu. Il faut croire qu’elle aussi a besoin d’un peu d’ivresse pour oublier un instant cette désagréable sensation qui lui broie le ventre. Terminé donc, hein ? Et bien soit. Ce n’était pas elle qui irait le supplier de la reprendre. Et puis au fond, qu’étaient-ils ensemble ? Rien. Un néant dans leurs égos mutuels. Ce n’était que pour le sexe. Ni plus ni moins. Alors pourquoi se sentir  mal, jolie Momo ? Oublie ta colère, oublie ce début d’amertume qui t’habite. Tout ceci n’a aucun sens. Ce que tu ressens n’est pas justifié. Ce que dit Joona la fait faiblement sourire. Très beaux, même vu de la terre. Ce mec est idiot. Mais c’est son idiot, un peu. Finissant par s’écarter de lui, la jolie japonaise va se resservir une troisième coupe. Cette fois-ci, elle la boit tranquillement ; réfléchissant à la vie et aux questions existentielles du genre ‘comment deux putes comme eux ont pu nous berner, nous ?’. Trop lointaine et déjà un peu étourdie, elle ne réalise pas ce que manigance le brun dans son dos. Ce n’est que lorsque la voix grave du concerné résonne subitement elle sort de sa rêverie, un peu trop brusquement. Tournant son beau visage vers lui, ses beaux sourcils se froncent d’effroi en le voyant avec son téléphone à la main, en train de lire les derniers messages de Sung Jae. Oh… bordel. « Qui t’as permis ? » Peste-t-elle férocement, tentant vite de récupérer son portable et, par la même occasion, son intimité. Sauf que Joona se lève au même moment et commence à faire les cents pas dans le salon en lisant sa conversation.

Un sentiment de honte et de colère se niche au creux du ventre de la belle. Elle déteste quand il fait ça. Quand il la traite comme si elle avait toujours quatorze ans. Elle n’est plus une gamine, ne le voit-il pas ? « Ne fais pas l’étonné… tu nous as vu en train de nous embrasser à la soirée. Tu pensais quoi, qu’il me faisait faire du coloriage quand on était seuls ? Je suis majeure, je fais ce que je veux et avec qui je veux. » Crache alors Momo avec un calme glacial, terminant vite sa coupe pour s'en resservir une quatrième. Quand elle comptait lui dire ? Il se foutait d’elle ou quoi ? Elle voulait peut-être qu’elle lui rappelle la façon dont elle avait appris pour sa bisexualité et ses galipettes avec l’autre Seo de mes deux ? Combien de fois ? Mais ça le regardait pas, bordel... La goute de trop arrive lorsqu’il se met à la défendre de le revoir. Finissant par se relever vivement, furibonde, la jolie poupée s’empresse de venir à lui et de rétorquer, hors d’elle : « Parce que ce bâtard d'Eden, c’est pas une ordure peut-être ?? Tu crois que t’es encore en mesure de me donner des ordres après avoir passé des jours à te morfondre pour ce chien ??? Dans ce cas, toi aussi t’as plus intérêt à le revoir, lui et sa bouche de suceuse mal propre ! » Elle craque. Complètement. Alcool, chagrin, colère… tous ces éléments la mette dans un état incontrôlable. Magnifiquement furieuse, la nipponne s’empresse alors d’arracher son téléphone des mains de Joona. « Tu veux savoir combien de fois j’ai couché avec lui ? J’ai oublié de compter, à force. Chaque nouvelle baise était toujours meilleure que les précédentes ! Satisfait ? » Elle le toise de ses grands yeux noirs tout en terminant d’une traite sa coupe qu’elle pose violemment sur la table ensuite. « Tu sais quoi, je suis persuadée qu’il a bien kiffé se le faire aussi, ton cher Eden. Entres deux ordures, ça matche toujours !»

featuring. @yun joona


gabi le loup




•••••••••••••••••••••••••
J'aimerais qu'tu couches avec elle, ça m'f'rait du bien d'avoir un peu plus mal. Que tout se courbe dans la douleur quand je vois ton petit regard sale. Que tu la touches devant moi, que tu me souilles malgré toi. - #ヨオン
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   18.02.18 14:53



Et on glisse.

(( sex god )) La colère monte trop rapidement, elle me déchire le ventre. Et pendant que Momo reste fixée sur la bouteille de champagne, mes pensées s'agitent et ma haine envers ce Sung Jae ne fait qu'augmenter. J'arrive pas à y croire, Eden et maintenant elle. C'est pas possible, c'est un mauvais rêve ou quoi ? « Et bah peut-être que faire du coloriage ça aurait été mieux pour toi ! » Je dis n'importe quoi, je mélange tout et je laisse la colère me submerger. Momo ne contient pas ses paroles non plus. Elle aussi craque et à ce stade, on est mal barré si on continue comme ça. Personne pour nous arrêter, personne pour nous dire qu'on est trop con à se crier dessus et à se blesser sans faire exprès. Si seulement ma conscience pouvait me dire d'arrêter, si seulement Momo pouvait arrêter d'enfoncer le couteau dans la plaie. « Je te donne pas d'ordre d'abord ! Eden il est moins pire que ce type d'abord, parce qu'Eden je le connais déjà et PARCE QUE JE L'AIME ! Tu l'aimes toi, ce… Sung Jae ?! » C'est trop tard, je ne peux plus me retenir, mes poings se sers et je m'approche encore plus d'elle. Lorsqu'elle reprends son téléphone, tout explose. L'alcool n'aide pas, vraiment pas. J'ai tant de choses à dire mais, impossible de mettre mes idées en ordre. Alors, je cris plus fort qu'elle et m'approche encore plus. Comme si je voulais la menacer. « Parle pas de lui comme ça. » Mes dents grince, mes jambes tremblent. Je vais perdre le contrôle si elle ne s'arrête pas.

Sa bouche s'agite encore et cette fois des mots sortent, que j'aurai préféré ne pas entendre. Des images de ma meilleure amie apparaissent soudainement, des images que j'aurai préféré ne pas voir. Je me frotte les yeux et secoue la tête pour les faire partir. Je suis si con, si con de me dire qu'elle allait rester innocente toute sa vie. « Non, je suis pas satisfait ! Je… Arrête ! » Elle boit sa coupe et la pose un peu trop violemment sur la table. Ses dernières paroles me font encore plus bouillonner de l'intérieur. D'autres images apparaissent encore. Celle d'Eden et de Sung Jae cette fois. Mon poing se sert encore plus je me revois l'écraser contre la tronche de ce salopard. Et j'aimerai bien le refaire, là tout de suite, maintenant. « Et moi je suis sûr que ton Sung Jae il a bien kiffé te baiser comme un bon gros bout de viande. Parce que c'est comme ça qu'il te voyait ! » Tout vole en éclat, dans un élan de frénésie, j'attrape ses deux poignet et m'approche encore plus d'elle. Elle m'a poussé trop loin. Je sers ses petits poignets sûrement un peu trop fort, j'ai perdu le contrôle. C'est trop tard. « Dis plus rien sinon je vais encore plus m'énerver et j'vais te faire du mal. » Pourquoi je lui dis ça ? Pourquoi je la préviens de mon potentiel dérapage ? Sûrement parce qu'elle ne m'a jamais vu comme ça et parce qu'elle n'a sûrement pas envie de me voir complètement énervé.

featuring. @choi momo


gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
avatar
#sexbomb
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   19.02.18 13:48



Et on glisse.

(( bite me )) L’entendre dire qu’il aime Eden la fait détestablement s’esclaffer. Un rire cruel et mauvais qui s’estompe pourtant brutalement lorsque Joona ose lui demander si elle aime Sung Jae. Muette, Momo plante un regard furieux dans le celui de son meilleur ami qui, à cet instant, semble être devenu le pire de ses ennemis. Son corps vacille. Elle ne répond pas. Elle ne répondra pas. Parce que, dans le fond, elle ne le sait pas et c’est bien ça qui la met dans une rage folle. Ce n’était pas de l’amour… mais c’était pas loin. Là, avec l’alcool qui lui noie le cerveau et qui amplifie chaque émotion, elle a l’impression que Yoon Sung Jae était plus important qu’elle ne l’aurait cru. Peut être que oui, peut être que non. Son esprit voit flou en même temps que ses yeux qui tuent Joona avec puissance. Elle le laisse se rapprocher, elle le laisse crier contre son visage. Elle le déteste. Pas comme Eden et Sung, mais à cet instant elle le déteste. Comment avaient-ils pu en arriver là tous les deux ? Ils étaient censés se soutenir, pas se faire la guerre. Pour autant, la jolie japonaise n’a pas envie de se calmer. C’est même le contraire. Alors elle va le chercher à son tour, lui donne une image choquante de sa propre personne, fait tomber le masque pour de bon. Elle montre la femme redoutable qu’elle est devenue en si peu de temps. Un gros bout de viande ? Certainement. Mais peut être que ça lui plaisait d’en être un. Peut être qu’elle aimait se contenter de ça. Parce que ce n’était pas compliqué. Pas douloureux.

Sans prévenir, c’est un Joona furieux qui vient saisir ses poignets de ses mains pour les serrer avec violence. Leurs souffles se rencontrent automatiquement et c’est une drôle de tension qui s’installe autour d’eux. La haine oui… mais pas seulement. Soumise malgré elle, Momo dévisage sans ménagement son ainé en respirant de plus en plus fort, furieuse comme jamais. Lui faire du mal ? Un sourire amer étire aussitôt ses belles lèvres. « Et bien vas-y, fais-moi mal. Qu’attends-tu ? Tu crois que tes menaces me font peur ? » Elle se colle un peu plus à lui  et leurs bustes haletants de frustration et de colère se soulèvent ensemble. L’alcool la brouille, la fait ressentir des choses étranges. Son regard juge ce jeune homme tout près d’elle. Il est beau. Terriblement beau. Le laissant scruter son sublime visage en colère, elle finit par murmurer d’une voix basse « Peut être qu’au fond, c'n’est pas le fait de savoir que j’ai couché avec lui qui te rend furieux. T’as pas fait attention. Tu ne m’as pas vu grandir et t’es frustré de ce que tu as face à toi. Ta Momo d’il y a cinq ans est morte. Elle n’existe plus. Fais-toi une raison… ! » Elle sent son regard aussi énervé que perdu se balader sur son visage de femme enfant aussi belle que dangereuse. Un sourire en coin étonné se dessine en voyant Joona loucher sur ses lèvres un instant. Momo rigole faiblement, magnifique et insolente. «  Haha quoi… Tu veux m’embrasser? » Elle rapproche sa bouche de la sienne, dangereusement. « Vas-y si tu l’oses. A ce qu’il parait, ma langue est une merveille à gouter. » Sans se gêner, elle fait glisser sa jambe entre celles du beau brun, afin de le provoquer encore plus. La petite nymphe a subitement envie de jouer, sans comprendre pourquoi.

featuring. @yun joona


gabi le loup




•••••••••••••••••••••••••
J'aimerais qu'tu couches avec elle, ça m'f'rait du bien d'avoir un peu plus mal. Que tout se courbe dans la douleur quand je vois ton petit regard sale. Que tu la touches devant moi, que tu me souilles malgré toi. - #ヨオン
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   19.02.18 16:40



Et on glisse.

(( sex god )) Je la tiens entre mes mains. Ses petits poignets semble très fragile, je pourrai les briser en un rien de temps. Mais, elle résiste et n'a pas froid aux yeux. Nos regards haineux se mêlent. C'est la première fois qu'on se dispute, qu'on est autant énervé l'un envers l'autre. Je regrette d'avoir craqué mais, d'un côté j'avais besoin de me lâcher, de vider mon sac. C'était sûrement pas la meilleure des choses à faire, c'est trop tard de toute manière. Malgré le fait qu'elle soit ma meilleure amie, j'aurai aimé éviter ça. « Je veux pas te menacer, juste te dire d'arrêter de m'énerver ! » Je maintiens encore ses poignets fermement, quand elle s'approche encore plus près de moi. Nos corps se touchent, je pourrais presque sentir son rythme cardiaque, si je ne sentais pas d'abord… sa poitrine contre moi. Rongée par la colère, Momo me crache des mots encore au visage. Je ne l'admettrai pas mais, elle a raison. « Pourquoi je serai frustré ? Non je… je sais que t'as grandi arrête tes bêtises. » Mes yeux restent fixés sur son visage colérique. Je reste planté comme un con sur elle et n'essaie pas de rompre cette proximité bien trop intense. Mes yeux glissent sur lèvres bêtement. Quand soudain, elle me fait sortir encore plus de mes gonds. L'embrasser ?? Mais qu'est ce qu'il lui passe par la tête. Je vois sa bouche se rapprocher dangereusement de la sienne lorsque je recule soudainement. « Mais ça va pas ? Pourquoi je voudrais t'embrasser ? On est amis Momo. » Ses paroles me choquerait presque, je ne l'avais jamais vu comme ça. Elle fait exprès ou quoi ? L'alcool qui était très présente dans mon sang, semble soudainement être partie. Je la sens encore plus se rapprocher et cette fois à une zone bien trop intime. Mon cœur tambourine et je lâche ses poignets. Posant mes mains sur ses épaules, je la repousse doucement. « Arrête ça Momo, je sais pas ce que tu imagines là… »

Je recule doucement pour retrouver la distance normale que j'avais avec mon amie. Là c'est mieux. Je sens ma colère partir, pour être remplacée par une gêne et une sorte de choc. Vraiment bizarre comme sensation. Je n'avais jamais vu Momo comme ça et jamais je ne l'aurai pensé capable de s'amuser à ça avec moi. Je soupir encore et sent quelque chose dans mon corps se passer. Une sensation que je connais bien, une sensation plus que familière. Je baisse mes yeux vers mon pantalon et voit une bosse se former. « Merde ! » Je me tourne, montrant mon dos à Momo. Bon sang, comment je peux avoir cette envie face à mon amie ? C'est l'alcool, oui c'est sûrement l'alcool, j'ai beaucoup trop bu et mon sang doit être complètement déstabilisé. Je contourne Momo et pose une main sur mon entre-jambe pour aller m'assoir sur le canapé. Je vais attendre sagement que ça se calme, tout comme j'espère qu'elle se calmera. C'est vraiment gênant d'avoir cette réaction face à elle. « Euh, j'ai envie de me reposer un petit peu, j'ai un coup de barre tout d'un coup c'est bizarre. Finit le champagne si tu veux. » Je lui montre la bouteille du doigt et évite son regard. J'espère vraiment qu'elle n'a rien remarqué.


featuring. @choi momo


gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
avatar
#sexbomb
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   19.02.18 22:03



Et on glisse.

(( bite me )) La façon dont il s’offusque face à son attitude provocante la fait simplement sourire d’amusement. Amis ? Ils ne l’ont pas toujours été dans le fond. Ce qu’elle imagine ? Rien. Elle le ressent, c’est tout. Ils sont ivres tous les deux et font absolument n’importe quoi. Mais elle ressent la façon dont leurs regards se croisent. Se laissant repousser en rien dire, elle soupire, le cœur encore battant. En même temps que son meilleur ami, elle remarque la bosse qui s’est formée à travers son pantalon et ne peut s’empêcher de sourire d’un air faiblement victorieux. Et bien alors Joona, que t’arrive-t-il ? Ta chère petite Momo te fait autant d’effet que ça… ? Elle voit le visage du beau brun passer de la colère à l’embarras et tire le bout de sa langue avec une belle malice. Son regard le suit attentivement jusqu’à ce qu’il s’assoit sur le canapé en cachant son début d’envie avec sa main. En elle, c’est un véritable feu de victoire et de désir qui se déchaine. Une boule de chaleur vient se nicher dans le creux de son doux bas ventre. Et s’ils s’amusaient un peu ? Après tout, qu’avaient-ils à perdre maintenant ? Au point où ils en étaient… cela ne les rendrait pas plus pathétiques.

Finir le champagne... en voilà une bonne idée. Le prenant au mot, la jolie japonaise se rapproche du canapé à son tour et se saisit directement de la bouteille en verre. Tout en dévisageant d’un regard noir et pénétrant Joona, elle avale à coup de grosses gorgées gourmandes le reste du nectar d’étoiles… dans un érotisme à coupé le souffle. Une petite goute dorée vient glisser le long de sa délicate mâchoire et traverse la douceur de son cou si délicat. La bouteille finit par retrouver sa place initiale et tout en essuyant avec négligence la fine trace humide ayant perlé sa peau, Momo vient félinement grimper sur son ainé et se poser sur son bassin. La pression de son érection prisonnière vient rencontrer le tissu de sa lingerie sous sa robe et un doux soupir s’échappe de ses lèvres. C’est à son tour de se saisir de ses poignets, brusquement. « Pourquoi on ne se ferait pas du bien, Oppa ? Après tout… on s’est tous les deux fait avoir en beauté. Nous ne sommes que de pauvres cons blessés et hors de nous. Nous faisons si pitié... mais nous sommes ensemble. N’as-tu pas envie de leur faire payer ce qu’ils nous ont fait ? » Susurre-t-elle tout en rapprochant dangereusement son visage du sien.

La pression de son bassin se fait plus forte sur sa virilité et c’est en véritable diablesse que la nipponne se met à lentement onduler sur lui. Sa propre respiration se fait plus forte sous l’électricité que cela procure et elle ne peut s’empêcher de sourire avec désinvolture. C’est bon. Terriblement bon. L’alcool lui fait tourner la tête. En le sentant de moins en moins résistant, ses doigts finissent par libérer les poignets de Joona et viennent se glisser de part et d’autre de sa nuque palpitante. Momo perd pied. Sentir la bosse de son meilleur ami grandir beaucoup trop vite contre elle l’encourage à s’y frotter avec encore plus de danger et de sensualité. « Ressens… comme tu as envie de moi. Arrêtes de te mentir, laisses-toi aller… » Ses lèvres s’échouent contre sa mâchoire carrée et descendent langoureusement pour embrasser son cou de lents baisers enivrants et humides. « Joona, fais-moi mal...» En osant demander cela, ses dents viennent agripper sa chair avec délicatesse. Ses phalanges glissent ensuite pour venir s’accrocher à la chemise du plus âgé et c’est sans ménagement qu’elle fait éclater les boutons du tissu. Le torse musclé et selve de Joona à présent libéré, Momo laisse enfin ses ongles caresser et griffer sa peau... sans jamais arrêter les mouvements dansants de son intimité contre la sienne.



gabi le loup




•••••••••••••••••••••••••
J'aimerais qu'tu couches avec elle, ça m'f'rait du bien d'avoir un peu plus mal. Que tout se courbe dans la douleur quand je vois ton petit regard sale. Que tu la touches devant moi, que tu me souilles malgré toi. - #ヨオン
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   19.02.18 23:01



Et on glisse.

(( sex god )) Assis sur le canapé, je tente de me calmer et de me contenir. C'est bien la première fois que ça m'arrive, c'est extrêmement gênant. Je tire sur mon pantalon, comme pour essayer de calmer la bête grandissante. Je respire doucement et ignore le temps d'un instant Momo. Je fixe le mur devant moi et ferme doucement les yeux pour faire tomber doucement la tension. Ça marche un peu mais, il me faut plus de temps. J'ouvre soudainement les yeux lorsque j'entends un bruit sourd. Je tourne la tête et voit Momo boire le champagne au goulot. « Prends ton verre au lieu de faire ç… » Mes yeux monte vers sa bouche, elle boit le reste du champagne d'une manière… Je déglutis sans dire un mot. Merde ça m'aide pas à me calmer ses conneries. Pourquoi elle fait ça ? Elle aime me faire souffrir ou quoi ? Je reste fixée sur elle puis détourne le regard soudainement quand elle repose la bouteille. Bon sang, cette gamine va me rendre fou. Je souffle un gros coup et ferme de nouveau les yeux. Je demande pas grand chose, juste un peu de tranquillité. J'ouvre les yeux en sursaut lorsque je sens une chaleur venir se poser sur mon entre-jambe et saisir mes poignets. Je frémis en voyant le visage de mon amie proche du miens. Elle se frotte contre moi et joue avec le feu. Mon érection ne se calme pas, bien au contraire. Je sers les dents et écoute ses paroles tout en essayant de lutter contre son emprise. « Momo qu'est ce que tu racontes… Arrêtes ça je t'en pris… Je peux pas, t'es… On va pas se rabaisser à leur niveau ! Non, non, non. » Ses petits soupirs n'aident pas, je n'avais jamais vu ma meilleure amie sous cette angle et de cette manière. Je n'arrive pas à chasser l'image d'elle que j'ai lorsque l'on était enfant. Pourtant, elle bien en train de réveiller les démons en moi et me fais bien plus d'effets que je ne l'aurai imaginé.

 Je soulève mes poignets pour la repousser mais, les effets de l'alcool sont quand même là. J'ai moins de force que d'habitude. Pourtant je pourrais la repousser violemment mais, je ne le fais pas. Son intimité se frotte contre la mienne et je vois sa robe remonter légèrement sur ses hanches. Elle est déchaînée et a vraiment envie de ça visiblement. Je soupir encore plus et tente malgré tout, d'intérioriser ce plaisir inavoué. Je ne peux pas céder, pas avec elle. Je reprends le contrôle de mes poignets quand ses mains se glisse sur ma nuque, je frémis encore plus et me tétanise. Par reflex je pose mes mains sur ses hanches pour tenter de l'arrêter. C'est une cause perdue, ma bosse ne fait que grandir et bientôt mon pantalon ne sera plus utile pour le cacher. Je frémis à ses paroles et lui réponds, hâletant. « Non… c'est pas raisonnable… on peu pas… Momo faut que t'arrêtes ça je vais pas tenir… » Contre mon grès, je confirme ses dire. J'en ai envie oui. Mais, c'est trop bizarre, trop soudain. Ses lèvres se collent sur ma peau, sur mon cou. Je ferme les yeux et essaie de me raisonner une fois. Mais ses dernières paroles me font frissonner. Lui faire du mal ? Elle est sérieuse ? Mes yeux s'écarquillent et mon esprit est envahit d'image plus différente les unes que les autres. « Tu veux que je te fasse mal ?? » Soupirant une dernière fois, mes mains glissent sous sa robe et vienne s'agripper contre ses fesses. Je ne peux pas résister mais, je peux encore lui montrer ce dont je suis capable. Je la fais basculer soudainement sur le côté et la retourne pour qu'elle se retrouve sur le ventre. J'attrape ses hanches et remonte complètement sa robe pour commencer à lui donner des fessées. Plus ou moins forte, j'alterne et me penche contre elle. « T'as assez mal là ? » Mes lèvres près de son oreille, mon corps contre le sien. C'est presque inimaginable comme situation, pourtant c'est bien en train de se passer, j'ai craqué, j'aurai peut-être pas du. J'enlève ma chemise, qu'elle a fait éclater auparavant et continue d'agripper son postérieur et de le claquer aléatoirement. Je me glisse près d'elle, pour venir la retourner et me débarrasser de sa veste et de sa robe. Je colle soudainement mes lèvres contre les siennes. « Momo je t'avais dis d'arrêter… j'vais plus pouvoir m'arrêter maintenant. » La chaleur monte dans mon corps et sur mon visage. J'arrive pas à y croire non, j'y arrive pas. Momo est définitivement plus une gamine et j'suis assez con pour céder à ses désirs.


featuring. @choi momo


gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
avatar
#sexbomb
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   20.02.18 18:11



Et on glisse.

(( bite me )) L’entendre la supplier d’arrêter dans un souffle plus désireux que jamais enhardit sa propre envie soudaine. Momo ne réfléchit pas. Momo fait sa jolie têtue. Bien sur que si, ils pouvaient le faire. Et ils allaient le faire. Ils allaient se faire du bien, se défouler de la meilleure des façons possibles. Se rabaisser à leur niveau ? Si c’était sa vision des choses et bien soit, la japonaise n’en avait que faire. Cela ne la dérangeait pas de devenir aussi pathétique que ces deux fumiers. Avec son intimité qui danse langoureusement contre celle de Joona, elle se fiche bien d’avoir l’air misérable. Énervée, excitée… plus brulante et douloureuse que la lave en fusion, elle fait chavirer son meilleur ami et l’entraine dans sa propre folie. Les soupirs du beau brun la font frémir tout contre lui. Lorsque ces mains masculines attrapes ses hanches et les serrent avec cette frustration qui l’habite, Momo ne peut qu’accentuer encore plus ses ondulations vipérines sur l’érection du plus âgé. Dans sa petite culotte, c’est un véritable feu qui s’allume. Elle se presse plus fort, plus ardemment et gémit tout contre sa peau. Une vraie petite diablesse. Il ne va pas tenir ? Un doux sourire sublime son visage. Ses canines se glissent dans son cou avec passion et le mordent. Tant mieux. Qu’il ne se retienne surtout pas. Qu’il libère sa colère, sa frustration, son envie d’elle.

Oui… d’elle. Même si c’est fou, même si ça parait complètement dément et que les parents de la nipponne seraient choqués de les voir ainsi. Il n’a jamais été un frère pour elle… et à présent, elle peut enfin le lui montrer. Elle le provoque. Elle le pique comme un scorpion au venin tendre et enivrant. Joona perd alors la raison face à ses derniers mots. Sans prévenir, son corps bascule et se retourne sans douceur par les mains du jeune homme. Le souffle court, Momo pousse un petit cri d’excitation et de plainte lorsque son petit fessier tout ferme se met à être fessé par son meilleur ami.  L’alcool rend chaque coup encore plus excitant et furieux. Tournant son visage vers lui qui colle son corps sur le sien, la nipponne le juge du regard des belles joues rosies de honte et d’admiration. « Claques-les plus fort. » Ordonne-t-elle en faisant rencontrer leurs souffles et bomber ses fesses sveltes avec insolence. Elle n’a pas froid aux yeux. Elle savoure chaque seconde avec un doux supplice. Elle le sent enlever sa chemise et frémit tout en subissant sa colère et son désir contre sa peau qui se fait tendrement brutalisée. Puis, il la retourne à nouveau pour qu’elle se retrouve face à lui. En moins de deux, sa veste et sa robe rejoignent le sol par un Joona plus fiévreux que jamais qui s’allonge ensuite sur elle.

Le contact de leurs peaux fait chavirer une Momo qui n’hésite pas à répondre au baiser furieux que son ainé lui impose. Leur premier baiser. Qui aurait cru que ça arriverait au final ? Lorsqu’elle avait imaginé cette scène… la petit ado  timide du passé avait vu quelque chose de plus doux  et de sage. Mais cette hargne semble plus lui convenir aujourd’hui. Alors, elle se jette sur ses lèvres pulpeuses et les goute avec violence tandis que sa main se glisse entre leurs entrejambes pour caresser furieusement l’érection du beau brun. La façon dont il la dispute la fait faiblement sourire de malice et frémir tout en continuant d’onduler sous lui. « Tu auras tout le temps de m’engueuler après si tu le souhaites… » Susurre-t-elle entre deux baisers, ses doigts agrippant la crinière noire de Joona afin qu’il revienne vite coller sa bouche contre la sienne. Elle gémit lorsque leurs langues viennent se chercher pour se mêler avec une passion à couper le souffle. Ses yeux se ferment, ses sourcils se soulèvent. Sans ménagement, elle déboucle la ceinture de son pantalon et fait glisser le tout jusqu’à la fin de ses fesses. Ses fesses qu’elles agrippent de ses ongles et qu’elle malaxe avec fièvre. « Pourquoi on s’est privé de ça aussi longtemps… » Susurre-t-elle tout en baisant sa mâchoire et son cou, le marquant de sa trace. Elle n’attend pas de réponse. Cette phrase est simplement faite pour frustrer encore plus  Joona. Joona qu’elle se met caresser partout, à pousser à bout. Sa main finit par s’enrouler autour de sa virilité plus brulante que jamais. Avec une langueur infernale, la belle se met à effectuer une frustrante et latente série de vas et viens.

gabi le loup




•••••••••••••••••••••••••
J'aimerais qu'tu couches avec elle, ça m'f'rait du bien d'avoir un peu plus mal. Que tout se courbe dans la douleur quand je vois ton petit regard sale. Que tu la touches devant moi, que tu me souilles malgré toi. - #ヨオン
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   27.02.18 22:49



Et on glisse.

(( sex god )) J'ai craqué, j'arrive pas à croire que j'ai craqué. Pourtant c'est Momo, c'est ma meilleure amie. Je peux pas faire ça avec elle. Pourtant c'est bien mes mains qui s'écrasent sur ses fesses rebondies. C'est bien elle qui a fait dresser la virilité en moi et c'est bien elle qui s'est frottée contre moi sans avoir peur de ma réaction. Elle le voulait, elle l'a cherché. J'accentue de plus en plus mes fessées et me tends face à sa réaction. Elle aime ça… et elle en veut plus. Contrôlé par ma colère, mes coups sont automatiquement plus violent et plus rapide. L'envie monte de plus en plus et je craque totalement lorsque je la déshabille et découvre son corps de jeune femme. J'ai trop chaud et je suis trop rapide pour pouvoir rougir. Mais, ma colère n'arrange pas les choses. Collant mes lèvres contre les siennes, le désir devient de plus en plus ardent. Mes sourcils se froncent face à la découverte de ces premiers échange, tout nouveau entre nous. « Tu veux vraiment que je t'engueule après ? Pour te dire que c'est pas bien de te frotter trop près d'un garçon ? Je crois que tu connais bien la leçon… » Nos langues se frottent et je me perds de plus en plus sur elle. Elle m'embrasse de nouveau et furieusement. La tension monte trop vite et mes gestes brusque ne désir qu'une chose…elle. Son ondulation n'arrange rien et lorsqu'elle baisse mon pantalon, nos échanges prennent un autre tournant.



featuring. @choi momo


gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: (+18) Et on glisse // feat Momo ♡   
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Multi couturieres] Un Bonbon rose qui devient noir, ça fait de la réglisse ?
» [recherche tuto ] réparation d'oreille (couroie qui glisse)
» canditature dj momo
» Momo a un plan, il veut votre avis
» 2010-11: Equipe de Virus : "J'ai glissé chef, cool rasta"