wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Décembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de décembre est en cours d'impression ! Un peu de patience René !─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Lee Woody
✨ la tulipe ✨
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t74-lee-woody-purple-haze
More informations ?
Sujet: Re: step by step ft. sol     28.08.18 22:30


step  by step
featuring. @Geum Seol Ha


all with style - Il hoche la tête lorsque la psy lui explique la définition de stable, réaction typique d’un cancre qui fait semblant de comprendre pour passer à la suite comme si ce n’était pas si important que ça de comprendre ce point. Elle en déduit elle-même que leur couple n’est pas stable et il se dit que ça ne sert à rien de venir ici si elle fait tout le travail à sa place mais après tout lui ça lui évite d’y réfléchir. Il n’est pas venu là pour se prendre la tête non plus. Quoi que… vu son anxiété en entrant dans ce cabinet il savait que ça lui tomberait dessus. « Euh… ok. » qu’il lâche sans trop savoir où vont les choses lorsqu’elle lui dit qu’ils verront ça après. « Ça » quoi ? Il fait semblant de suivre le wagon même s’il ne pige plus rien tout à coup. Il suffit de l’emmener dans une direction autre que celle dans laquelle il s’était lancé à toute vitesse et le voilà qui perd le fil.
Et puis ils s’embarquent sur la tromperie de Gigi avec Eden. Elle n’avait pas le droit de lui faire ça… parce qu’il a toujours été l’unique pour elle. Ça l’avait blessé oui, ou disons plutôt qu’il s’était mis en colère sans trop penser à ce qu’il éprouvait derrière. Il voulait juste défoncer ce pervers qui la lui avait mise à l’envers en osant toucher la prunelle de ses yeux. C’est comme s’il lui avait pissé dans l’œil ce con. « Je ne sais pas elle a jamais rien dit. » Gigi n’avait jamais rien dit. Jamais rien su. Du moins c’est ce qu’il s’était rentré dans le crâne pendant des années. « C’était pour qu’elle ne soit pas blessée de mes actes. J’allais pas le lui dire… elle est destructrice, Gigi… » La preuve, elle avait bien failli crevé le jour où elle avait appris son aventure avec sa meilleure pote. La première fois s’entend, pas la seconde fois. Non, la seconde fois elle l’avait largué. Point de départ d’un long périple qui le faisait aujourd’hui atterrir sur le canapé d’une psy bandante. Merci la vie. « C’est p’tête épuisant mais mieux que la narguer avec ça. J’peux pas m’en empêcher alors j’ai trouvé une alternative. » en se persuadant qu’elle n’était au courant de rien par exemple. Seol trouve une explication à tout ça. Il s’efforce d’ouvrir ses oreilles pour écouter ce qu’elle a à dire. « …Peut-être. » qu’il lâche sur un ton consciemment coupable, vrillant son regard dans un coin de la salle avec une moue sur les lèvres. Il le sait. La psy a raison. Elle-même doit ignorer à quel point elle a pu mettre en plein dans le mille. C’est surtout qu’il est allé deux fois trop loin, assez loin pour qu’elle réunisse la force de s’exprimer et de le rejeter. Il en a encore honte aujourd’hui… et Dieu sait que Woody n’a jamais intégré ce mot à son vocabulaire.
Il suit ses pulsions. C’était de là que venaient toutes ses tromperies, principalement impulsées par sa poudre de perlimpinpin. Seol a bien compris. En fait elle comprend tout, ça commence à le faire badder sérieusement. Sans s’en rendre compte ses sourcils se froncent sous la méfiance, serait-ce une sorcière ? Non encore pire en fait, c’est une prof. « Wha franchement ça m’a l’air beaucoup trop mental ton truc. » Bon il va falloir lui expliquer le mood général sans trop se griller. « T’sais j’ai jamais calculé mes faits et gestes, j’peux pas d’ailleurs mon cerveau il est en furie directe. Genre la personne que tu viens de décrire là… même mon père il en est pas capable. » Son père. Première fois qu’il l’appelle comme ça depuis un bail. Pour tout le monde c’est Dax depuis des années, à tel point que certains de ses potes ont mis du temps à comprendre qu’il ne s’agissait pas d’un oncle lointain cool qu’il idolâtrait mais bel et bien de son propre père. Il soupire et relâche ses épaules comme s’il venait de céder à la pression. « Mais bon j’suis là pour trouver des solutions alors vas-y… j’suis prêt. Juste : faut pas que ce soit gonflant hein. » Il fronce les sourcils dans le doute et fini par se détendre. « Enfin j’te fais confiance t’es pas chiante comme fille. Alors vas-y Seol dis-moi tout. » Il a hâte de la voir dans le rôle de la prof aussi mais ça il lui dira pas, il a déjà commencé à essayer de lui faire bonne illusion.

gabi le loup


i'm too high they said. i answered men as soon as you're empty you're flying better.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Geum Seol Ha
Casse noisette in Wonderland
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1306-geum-seol-ha-fck-you-i
More informations ?
Sujet: Re: step by step ft. sol     05.09.18 20:54


Step by step
featuring. @Lee Woody


all with style • Tu savais qu'il était étrange pour un homme comme lui de parler de tout ça que peut être qu'il ne comprenait pas. Mais il y avait des choses que tu ne pouvais dire autrement, des choses que tu devais partager avec lui sans pour autant être sûre qu'il te comprenne. Et son hochement de tête aurait presque pu te faire rire vu la façon dont il était peu convaincu d'avoir compris. Mais tu n'avais pas besoin qu'il comprenne tout, qu'il sache tout et qu'il devine tout. Tu l'aiguillais et répondais à des questions que tu te posais toi même. Après tout tu étais la personne qu'il avait contacté, celle à qui il faisait un minimum confiance et dont il avait besoin. C’était la ton utilité. Il ne comprenait pas réellement et tout ce qu'il semblait vouloir dire était : " Débrouillez vous avez ce que vous avez" mais tu ne désespérais pas. Une fois qu'il aurait quelques outils il pourrait faire des progrès. Et sait on jamais, tes paroles pourraient le faire réfléchir. Doucement tu te mets à rire face à son incompréhension. Face à ce désarrois qui se comprenait il essayait, c'était le principal.
Le prochain sujet était sensible, et difficile à manier. Il était compliqué de lui faire comprendre la trahison qu'elle avait subit, la tristesse dans laquelle elle fut plongée sans l'avouer. Car il était sûr qu'il n'avait aucune conscience du mal qu'il faisait, il tenait à sa femme et cela se sentait. Mais tu savais également qu'une part de lui savait qu'il était mal de tromper ainsi celle qu'il aimait. Le contraire étant clairement mal digérer. Il fallait donc qu'il cesse son activité extra conjugale. " Si tu sais que ça va la blesser pourquoi tu as fait ça ? Ne réponds pas je me doute de ta réponse mais l'important est de savoir, une fois que tu sais ce qui est bien ou non tu peux agir pour changer. Et si tu ne comprends pas encore tout je t'aiderai petit à petit et tout prendra un sens.  " Il était difficile de comprendre un homme comme lui, un homme qui ne pouvait résister à une femme, qui ne pouvait comprendre le mal qu'il faisait à la sienne en agissant de la sorte pensant que le cacher suffirait, mais tu étais psy et pour ça tu devais oublier ton jugement hâtif. "  Tu ne peux pas continuer à penser que tu ne peux pas faire autrement, qu'il n'y a pas d'autres choix. Je sais que toutes les filles sur terre font un bon gâchis pour un homme casé mais c'est celle que tu as choisi, personne ne te l'a imposé. Je pense que tu dois te mettre ça dans le crâne. Tu ne perds rien en ne cédant pas aux autres, tu gagnes au contraire. Sa confiance, ta vie paisible dans ton couple. Sans pour autant que se soit fade et ennuyant. " Et en le regardant tu sais qu'il y a peu de chance que tu te trompes. Tu sais qu'il y a une grande part de vérité et que tu dois l'aider. Cette moue coupable, tu sais qu'elle n'est pas pour son bien, mais elle est importante. Personne ne change sans reconnaître ses tords. Et c'est là que tu peux enfin l'aider. Là où tes conseils risque de le percuter.
Bien sûr tu ne caches pas tes réflexions. Tu ne changes pas ton vocabulaire et tu sais que parfois il est compliqué à comprendre mais tu es sûre qu'il sera capable de le comprendre une fois que tu lui aurais expliqué. Et surtout montré. " Parce qeu ton père te regardes comme un père, il ne va pas t'analyser comme je le fais. Si jamais il le faisait se serait étrange. Les yeux d'un parents ne sera jamais comme mes yeux à moi. Quant à ta réflexion et tes actions je suis prête à te donner moult baffes si le besoin est. " Ton rire était doux mais tu saisissais toute l'importance de cette action. Ton père ne saurait te décrire de quelque façon. Il ne saurait même pas dire quelle était la couleur de tes cheveux, tant le temps avait passé sans qu'il ne puisse te voir ou même te parler. Mais tu te doutais que tes paroles étaient en tout point différentes de celles des parents. Et tu gagnes un peu plus de terrain avec son affirmation. Il te fait confiance. Même s'il a peur que se soit gonflant. Et quoi de plus normal. Tu as été suivie par un psy pendant très longtemps, et ça ne t'a jamais plu. Tu ne sais pas si c'est cette envie de tout garder pour toi, te débrouiller seule, ou bien cet ennui qui te prenait quand tu te posais face à lui. Mais tu le remerciais, il t'avait appris comment ne pas faire. "Alors parfait ! Ce qu'on va faire se sera beaucoup d'exercices. Soit .... je te préviens que je vais te chercher; je vais mettre en avant absolument tous mes atouts tiens toi prêt  "Tu ris un peu en le regardant ayant presque hate de commencer pour voir ses réactions et pouvoir le remettre dans le droit chemin.




"  "


gabi le loup


Playing with Fire
The more that I know you, the more I want to. Something inside me's changed • I didn't know that I was starving till I tasted you
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» T34 et T34/85 dans Not one step back...
» [NID] NABIZDEAD for Dummies: a step by step tutorial.
» nouveau rulling sur la damage step qui date mais bon ...
» Moutain Troll, step by step
» Two Steps From Hell