wth?- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les têtes d'aliens pour voter !



─ Nouvautés du mois de septembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ et n'oublie pas le recensement.─ Le Busan Time : L'édition du mois d'août est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1271-choi-nino-mephobia
avatar
(( mad dog ))
More informations ?
- Sujet : appa's home (jieun)     08.04.18 21:55




appa's home
featuring. @im ji eun


Les enfants grandissent trop vite. Un jour, Jo' lui dira merde, je m'en branle dans un langage de jeune qu'il ne comprendra plus. Aujourd'hui, Jo n'a que cinq ans et serait déjà prêt à le laisser tomber pour jouer avec d'autres mômes ou pour une poignée de legos. Ouais… Ils grandissent vite et deviennent ingrat. La pensée éphémère, la cigarette au bout des doigts, il parcourt son quartier vers une autre habitation. Loin de la sienne, celle de sa famille et pourtant… Pourtant Jieun, c'est un peu comme. Une femme à l'âme enfant prise sous son aile sans qu'on s'y attende, qu'il considère probablement trop pure pour ce monde - et moins ingrate que Jo au passage. A vrai dire, c'est plutôt lui qui n'assure pas son rôle de appa ses dernières semaines, plutôt absent que présent. Alors...Alors il a récolté un peu d'argent, pour se faire pardonner par celle qu'il considère comme sa fille. Pour passer un peu de temps à la voir sourire. A se dire que la vie est pas si merdique au final.

Son pas s'arrête, il se fige, les cendres volent et consument le bâtonnet sans qu'il ne tire une bouffée de plus. Le mégot s'écrase finalement au sol lorsqu'il ne donne plus aucun effet tranquillisant. Il croit rêver, seulement devant lui, c'est bien un homme qu'il voit quitter son appartement. C'est Jieun qu'il voit le saluer. La jalousie pique à vif, crispe les muscles. L'idée de lui offrir quoi que ce soit lui échappe mais celle d'être un appa modèle ? Bien présent, seulement peut-être pas d'être le plus modèle.  Nino a retenu la porte avant qu'elle ne se ferme. Il a planté son regard dur, entre la surprise, l’incompréhension et le mécontentement dans celui de la coréenne et a arqué un sourcil, questionnant avant même d'ouvrir la bouche. « ... C'était qui lui ? » Le geste appui sa question, désignant la direction empruntée par un inconnu déjà bien loin. Oui, bonjour, la politesse et le reste… ça passe après.

gabi le loup


We're children of the bad revolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
avatar
(MomHeart) Property of a Social disaster
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)     11.04.18 18:59




appa's home
featuring. @choi nino


Il fallait que tu prennes du temps pour te détendre. Prendre du temps pour toi et que tu forces moins. Le médecin te conseillait du repos, les cours te proposaient de travailler toujours plus. Ton loyer lui, te demandait d'aller chercher de l'argent. Et dans tout ça tu avais l'impression que ta tête allait explosée. Mais tu étais rentrée tôt aujourd'hui. Tu n'avais pas été travaillée et tes cours avaient déjà été révisés pendant que tu faisais ta dialyse, en soi tu n'avais plus qu'à t'allonger un moment. Et c'est ce que tu fis comme la gentille fille qui écoutait son médecin, mais bien vite l'agitation revint dans ta vie laissant place à une petite tornade. Une de celle qui te donnait le sourire. C'était un ami et il était venu voir comment tu allais ce qui te faisait toujours beaucoup plaisir. Mais alors que tu lui proposais de manger avec toi ce soir, il dû rentré te faisant le raccompagner sur le pas de la porte en agitant ta main avec une petite moue suivit d'un grand sourire. Mais ce n'était pas le moment pour toi de refermer la porte puisque, lorsque tu te pensais de nouveau seule dans un sentiment de pure fatigue et pourtant mélangé avec une pointe de tristesse qui serrait ton coeur, la porte se coinça ne voulant se fermer.

Sentant une résistance tes yeux se lèvent alors rapidement sur une silhouette et un visage que tu connais bien. C'est cette personne assez spéciale qui a une grande place dans ta vie mais .. qui est venu aussi bizarrement que rapidement. Votre rencontre avait été catastrophique et aurait pu finir en vraie mauvaise journée pour ta part mais finalement c'était lui qui t'avait aidé et avec toute ta naïveté tu l'avais suivi. Heureusement cet homme qui te manquait cruellement en ce moment, avait une place bien spéciale. "Appa... " Murmuras tu en le regardant. il avait l'air réellement en colère et en suivant la direction du doigt tu compris rapidement qu'il parlait de ton ami. Tu souris alors doucement en venant t'accrocher à son cou. " Appaaa ça fait longtemps ! Tu m'as laissé toute seule alors mon ami est venu me voir ! Ce n'est qu'un ami " Oui.. Appa. C'était ton père de substitution, celui qui prenait soin de toi sans que tu ne demandes quoique se soit, qui s'énervait en te voyant avec des garçons et qui te posait pleins de questions. Te détachant de lui tu prenais sa main pour le faire entrer dans l'appartement."Tu manges ici ? ca va ? Hannnn ça fait longtemps je pensais que tu m'avais renié ! " Prenant ton air à la fois le plus boudeur et le plus adorable qu'il soit tu le regardais en secouant un peu ses mains. " T'es en colère ? Oh ! T'es vraiment en colère là ! " Tu commençais à le connaître et puis.. cette expression n'était pas digne de l'homme le plus heureux de la terre.

" "

gabi le loup



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1271-choi-nino-mephobia
avatar
(( mad dog ))
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)     28.04.18 17:20




appa's home
featuring. @im ji eun


Nino la résistante. Le mec qui retient la porte et débarque dans sa vie sans avoir pris le temps de s'annoncer. Nino qui fait bientôt face et confronte son regard autoritaire au sien. Douce innocence, jeunesse insouciante. Tellement qu'elle a laissé un homme s'introduire chez elle, l'inviter et repartir aussi tranquillement. Elle qu'il a toujours considéré comme une enfant, un bébé, loin de savoir ce qui se passe dans l'esprit tordu des hommes de son âge. Ouais, Jieun est à protéger… Et il est pas prêt de lâcher son autorité parentale de si tôt. Laisser l'oiseau s'envoler ou citation du genre ne sont que pures conneries. « un ami. » Il répète sans conviction, accusant le coup, son corps basculant mais récupérant son équilibre en retrouvant sa fille accrochée à sa nuque. Aish. Elle essaie de l'attendrir… Mais non, il plie pas. Il plisse surtout les yeux en fixant le vide, la main contre le rebord de la porte maintenue ouverte. « Les mecs sont pas tes potes Jieun, je…  » Et lui, lui il était forcément l'exception de sa vie. Il soupire avant de poursuivre. « Ok, on va tout reprendre depuis le début. »  Son éducation, tout est à refaire. A croire que son absence avait effacé tout ce qu'il avait pu lui dire par le passé. Qui avait eu cette mauvaise influence sur elle ?! Qu'on lui désigne le coupable, il le bouffera. Il se laisse tirer, traînant le pas et fermant la porte du bout de bras. « hm.  j'renierai pas ma fille. ...'fin, sauf si tu continues ce comportement. 'Fais gaffe. »  Il écarte son visage, comme la jugeant. Est-ce qu'il est prêt à lui laisser une seconde chance ? Est-ce qu'il veut même savoir ce qu'il s'est passé ici ?  « YAH. t'essaie de m'acheter avec la nourriture et … ça là. » Il désigne... Son expression de fille adorable. Puis, il croise les bras, relâchant sa main et détourne son regard pour le poser sur les pièces, comme cherchant un éventuel indice pouvant embraser un peu plus son humeur. « Nah, jsuis pas en colère. » Putain. « … vous avez rien fait hein ? »  Parce qu'il est pas trop tard pour le rattraper.

gabi le loup


We're children of the bad revolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
avatar
(MomHeart) Property of a Social disaster
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)     02.05.18 14:16




appa's home
featuring. @choi nino

Oups. C'était la seule chose qui te venait en tête. Pourquoi? Tu venais de te faire prendre à inviter un homme dans ton appartement et tu savais à quel point c'était mal vu ici. Alors, il devait le prendre assez mal. De plus, ce jeune homme se conduisait tel un père avec toi, et on allait pas nier que tu en avais besoin. Mais sans frère ni père, ni même une mère correcte tu ne savais pas vraiment quelles étaient les réactions face à ton comportement tout à fait innocent mais sûrement un peu dangereux dans les yeux des autres. D'ailleurs tu remarques vite cette brillance de colère dans son regard, et tu sens ton coeur se serrer une moue te prenant. Tu restais tout de même pendu à son cou comme un paresseux à sa branche, la moue toujours enfantine. " Oui.. ami.. promis" En fait,le jour où un homme franchira cette porte pour toi en tant que femme et non juste en tant qu'amie tu sortiras le champagne. Le regardant alors en te redressant un peu plus le laissant reprendre un équilibre certains tu boudes un peu en le regardant. " Pourquoi ? Aucun d'eux ne veut de moi comme copine ! " Dis comme ça c'était sûrement étrange. Tu te mis à réfléchir un peu avant d'hocher la tête à son ordre de tout recommencer. Tu allais donc avoir un nouveau cours c'était quand même amusant. Tu le fais donc entrer et comme papa ours il rechigne en traînant des pieds  bien que tu fasses vraiment ton possible pour le détendre. Un massage peut être ? Non l'estomac avant. Certes, certaines personnes que tu fréquentais très rapidement n'étaient pas celles que ton appa aimerait qu'elles soient mais tu étais comme ça, prête à aider. Souriant alors tu le regardes avant d'ouvrir grand les yeux. " Mon comportement ?Yahhh appa!! Me renie pas hm ? Je.. Je verrai moins de gar.. je ne verrai plus de garçons ici ! " Etait ce possible? Tu essayais de te rattraper comme tu pouvais mais ta vie était remplie et tes amis comptaient pour toi. color=#99cc99]" MOI? T'acheter ? pas du tout je te propose ça gentiment.  " [/color]Une moue attristé pris place sur ton visage alors que tu allais ranger deux trois plats dans ta cuisine le regardant de temps en temps. tu n'avais vraiment rien à te reprocher. "Tch... Non rien ! On a juste bu un thé et il m'a parlé de la fille qu'il aime. Qui n'est pas moi ne t'en fais pas " Prenant alors deux tasses tu sers à boire à ton père de substitution avant de le lui donner. " Tu es vraiment mignon comme papa.. Tu fais attention à moi " Souriant gaiement tu pris une gorgée de cette eau aromatisée avant de poser la tasse. " Au fait tu voulais me dire quelque chose ? " Le regardant tu te demandais ce qui l'avait amené aujourd'hui, non pas que ça te déplaisait mais c'était surprenant.


" "

gabi le loup



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1271-choi-nino-mephobia
avatar
(( mad dog ))
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)     05.05.18 8:25




appa's home
featuring. @im ji eun

Ami, Ami. C'était pas un terme vraiment rassurant aux oreilles de Nino, pseudo appa d'une enfant à l'âge pas si éloigné du sien. Depuis quand les hommes s'arrêtaient à une étiquette ? Depuis quand les amis ne restaient que des amis ? Y aurait pas mal de couples qui ne se seraient pas formés dans ce cas. Pire, de dérapage d'une nuit. Alors même si la promesse est sûrement sincère de sa part, Nino sait que son innocence ne lui fait voir que les plus belles facettes de certaines situations, un peu comme leur rencontre. Il soupire, acquiesce mais il y croit franchement moyen. Et puis, depuis quand ils étaient plusieurs, pourquoi elle parle au pluriel ?! Il s'est éloigné depuis trop longtemps. « …Eux. Eux. Attends, ils étaient plusieurs maintenant ?  Pourquoi, tu voudrais être leur copine ? » Il parle de lui refaire un cours et au vu des découvertes qu'il faisait à la minute, il se dit que cela devient urgent, pensant réellement à programmer un cours de rattrapage sur les garçons, les relations et les pensées derrière les gestes. Evidemment, du point de vue de Nino, tout est forcément exagérer. Tout est toujours exagérer. Il aurait été plus simple de la renier, c'est certain … Mais à la place, il juge sa réaction et c'est à lui d'afficher une moue face à tant d'exclamation. « Promis, jieun ? » C'est égoïste comme promesse. C'est comme lui demander de plus avoir de femmes dans sa vie… Et il serait jamais capable de tenir cette promesse, lui. Ses pieds traînant jusqu'à la cuisine, il tire une chaise, se pose, lève le menton, croise les bras. Un instant de réflexion un peu trop long avant d'hocher la tête. Oui, elle, l'acheter. Avec sa jolie moue d'enfant attendrissant, difficile de rester ferme. Son regard suit ses gestes, probablement à la recherche d'un indice inexistant et lorsqu'elle parle de leur sujet de discussion, il ouvre la bouche et se tait. Elle a compris avant qu'il ne l'ouvre, elle a réussi à taire l'une de ses pensées. Ce n'est pas elle la fille qu'il aime. … Ouais enfin, comment elle peut en être certaine même ? Le ton faussement détaché, il détourne le regard. « et ça va, avec la fille qu'il aime ? » Pas que son ami l'intéresse, pas même son histoire. Mais tant que ça allait dans son futur couple, fallait espérer qu'il soit fidèle. Sa main attrape l'une des tasses et ses yeux se lèvent à nouveau vers les siens. Ah, oui, la raison de sa visite était à la base, totalement différente. Entrouvrant une fois de plus les lèvres et manquant de mots, sa main libre masse sa nuque, à la racine de ses cheveux sombres. Comment dire, après ça, qu'il ne fait pas attention à elle à ce point. « Je...Non, pas du tout.  Je fais en sorte que tu fasses pas de bêtises t'vois » Le déni est tout un art dont il maîtrise pas mal les bases. Mais ses expressions et le ton de sa voix… elles le trahissent toujours. « J'ai besoin d'une raison pour venir te voir maintenant ? C'est nouveau ça. »  Il fronce les sourcils, balançant ça comme un reproche alors qu'elle a tout juste raison. « mais ouais,  quelle coïncidence… » Y a ce rictus et ce pseudo détachement alors que sa main s'enfonce dans la poche de sa veste, venant glisser deux billets sur la table.  «  J'ai pris ça, si ça t'intéresse. » Lotte World. Comme si il vient de sortir deux bouts de papier insignifiants alors que du coin de l'oeil, il observe sa réaction tout en buvant sa boisson.



gabi le loup

Spoiler:
 


We're children of the bad revolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
avatar
(MomHeart) Property of a Social disaster
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)     09.05.18 22:59




appa's home
featuring. @choi nino

Pour toi un ami reste un ami tu n'as jamais dit qu'il ne pouvait rien se passer mais tu savais quand ton attirance pour quelqu'un commençait et ce n'était pas le cas avec tes amis qui passaient régulièrement manger, te donnant alors le sourire ou t'aidant à penser à autre chose. Parfois même certains étaient présents lorsque tu sortais de l'hôpital, une sorte d'aide inconsciente mais précieuse. Alors tu ne voyais pas le problème face à ton appa qui semblait être en panique prêt à égorger le premier qui osera poser ses mains sur toi. Tu en riais presque mais il semblait tellement énervé que tu ne le titillas pas plus que de nécessaire te faisant alors petite. Il était vrai que tu étais de ces personnes naïve, aux idées un peu trop pures pour affronter toutes les personnes de ce monde au regard bien plus tranchant. Mais tu connais tes amis, tu es sûre de les connaître et tu es sûre qu'ils ne s'intéressent pas à toi. Après tout tu n'étais plus sûre que cela soit possible mais si tu en parlais à Nino, en bon père il aurait créé une barrière de sécurité autour de ta maison. Et ce que tu avais dit avait été déjà assez retourné et interprété de façon inattendu. Tu mis d'ailleurs un moment à savoir quoi répondre. " J'ai plusieurs amis.. mais t'en fais pas ! Et je veux pas être leur copine ! " Ton indignation fini par trahir tes pensées purement amicales envers eux. Mais tu étais preneuse de ce cours sur les relations, après tout tu étais réellement nulle avec ça et ça pouvait te servir plus tard non? Enfin si ton appa acceptait que tu rencontres des garçons. Oui tu avais vingt-trois ans mais ce n'était pas assez apparemment. Pinçant tes lèvres tu ne voulais pas te faire renier et les mots sortirent plus rapidement que tu n'aurais du. Ta main cachant alors tes lèvres tu le regardais. " Euhhh.. je te le dirai ! " Changement de programme, mais tu ne te voyais pas ne plus accueillir Shen. Le pauvre , il mangerait quoi? "J'ai une belle mère ?  " Lanças tu alors pour détourner l'attention sur la possibilité qu'un homme mette les pieds chez toi. Et puis les histoires de coeur de ton père de coeur t'intéressait. Lui qui était si protecteur avait il quelque chose à se reprocher avec les filles? Suspicieuse tu prépares tout de même une boisson en le regardant un instant avant de te concentrer sur les boissons le servant alors. Tu savais qu'il allait tout épier, qu'il allait chercher ce qui pourrait ne pas aller, une preuve d'une "bêtise" que tu aurais pu faire. Et bien il ne trouverait rien. Depuis que tu n'étais plus avec ton copain, donc ton ex, tu étais aussi sage qu'une image. Prenant une gorgée tu continuas rapidement ton récit souriant lorsqu'il referma la bouche. Non ton ami n'avait pas utilisé l'excuse de "j'ai une amie.. " bref, tu savais très bien qu'il parlait d'un coup de foudre et une étrangère en plus. Mais il ne te fait pas plus confiance que ça et tu ris un peu à sa question. Tu savais qu'il n'en avait rien à faire des histoires de coeur de ton ami, mais bel et bien qu'il essayait de savoir si ce n'était pas toi. " Et bien.. du fait qu'il l'a juste croisé une fois c'est compliqué.. Et puis elle est étrangère.. du moins physiquement " C 'était assez de détail pour le faire cesser de douter. tu te mis alors à boire tranquillement ton thé. Le regardant alors tu restais debout à savourer ta boisson comme s'il s'agissait d'un des meilleurs thé du monde. La question t'avait échappé alors que tu savais qu'il ne venait pas souvent. Mais monsieur n'avait rien à dire de particulier apparemment. "Et bien je ne fais pas de bêtises et je garde un oeil sur les vilains garçons " C'était convaincant ? Tu t'étais convaincue en tout cas. Souriant doucement avant de voir tes mots de nouveau retourner contre toi. Tu gonflas alors les joues. "Mais pas du tout ça me fait plaisir de t'avoir ici mais je suis juste étonnée " L'enlaçant en venant derrière lui tu lui souriais un moment avant d'hausser les épaules. Coïncidence ou pas en tout cas tu étais contente qu'il soit là. Reprenant ta place tu repris une gorgée de ton thé avant d'hausser un sourcil en regardant ce qu'il venait de mettre sur la table. Lentement tes doigts firent glisser les feuilles vers toi lisant alors lentement avant de manquer de t'étouffer sous la surprise les yeux grand ouvert. "LOTTE WORLD? MAINTENANT ? VRAIMENT ?  " D'un coup tu te mis à sautiller prête à prendre tes affaires, et même si ce n'était pas pour aujourd'hui tu étais vraiment heureuse. Souriant grandement tu embrassas la joue de ton père de substitution laissant ta joie débordée. " YEAYYY.. lotte world.. lotte world.. " Que tu chantais en dansant sur place.



" "

gabi le loup


Spoiler:
 



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1271-choi-nino-mephobia
avatar
(( mad dog ))
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)     01.06.18 13:32




appa's home
featuring. @im ji eun

Selon nino, Jieun aurait l'âge de rencontrer des hommes...Quand il le jugerait. Avec demande d'autorisation bien avant le rendez-vous. Mais ça...c'est son idéal. Un idéal irréalisable mais parait qu'il faut pas perdre espoir. « une belle mère ? » Il entrouvre les lèvres et se tait.  Le jour où il y aurait une belle-mère dans sa vie… C'était pas prêt d'arriver. Ca n'arrivera même jamais. Mais briser les illusions d'une enfant ? Il n'est pas si cruel. « je t'éduque seul, ça ne te suffit pas? » Le regard dur et indigné pour esquiver le sujet. Il ne veut pas parler de ses relations, lui qui passe la nuit avec des personnes différentes mais jamais plus d'une fois dans le même lit. Lui qui fait la morale alors qu'il est pas le modèle qu'on espère. Mais c'est un peu ça, le rôle des parents...Ne montrer que les bons côtés jusqu'à ce qu'elle soit...assez grande pour comprendre. Ouais, voila. Comme ça l'arrange surtout. Il récupère la boisson, la remerciant d'un mouvement de tête et la porte à ses lèvres. Il n'en oublie pas la venue dans son appartement, il n'oublie pas ce qu'il considère presque la limite de la trahison et de la disgrâce. Cet ami ayant des vues sur une autre fille, il s'attarde sur le sujet. Il s'ose à demander, faussement innocemment, l'identité de la personne.  « étrangère physiquement ? » ...Parce qu'on peut être étranger autrement ? Il fronce les sourcils sans comprendre alors qu'au fond tout ce qu'il importe...C'est que cet ami s'intéresse à quelqu'un d'autre. Pour le reste, ce ne sont que des détails dont il se moque franchement

« … Pourquoi tu gardes un oeil sur des mauvais garçons ? T'es pas sensé t'en tenir loin ? Jieun. » ...Et c'est une boucle incessante, un sujet dangereux et glissant. Il en grognerait presque en se renfrognant sur sa chaise. Quand elle en vient à lui demander ce qu'il fait là...Evidemment, ça se retourne une fois de plus contre elle, lui reprochant de ne pas apprécier sa présence alors qu'elle n'a franchement pas tort. Après tout ce temps, il y a bien une raison. hmf Un son étouffé par ses bras venant l'enlacer, un geste devenu tellement naturel et régulier qu'elle doit bien être la seule à lui accorder tant d'affection dans son entourage sans rien attendre en retour. Il finit par glisser sur la table deux billets comme s'il s'agissait de vulgaire bout de papier. Tout ça pour pouvoir détailler l'expression de son visage changer. Ce qu'il aime le plus chez Jieun ? Son âme enfant. L'innocence, la pureté. Ses expressions sans artifices. C'est putain de vrai et ça… ça fait du bien. Lotte world. Il hoche la tête positivement puis, négativement.  « ... Pas maintenant. Maintenant ça va être un peu compliqué. » Il grimace, ses doigts jouant sur le rebord de sa tasse.  En plus, ils auraient perdu la demi-journée… Et vu le prix de l'entrée, il voudra s'y pointer à l'heure d'ouverture exacte. Le sourire revenant étirer ses lèvre, il se lève et c'est comme tenter de calmer une enfant excitée. Ses mains se posent sur ses épaules, cherchant vaguement à l'arrêter. « Yaah Jieun, j'ai la tête qui tourne là » Toujours aussi amusé, il baisse les bras. « Ce week end, t'es dispo ? » ...Autant dire qu'un non serait mal vu, surtout si cela inclus le terme "ami".



gabi le loup


We're children of the bad revolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
avatar
(MomHeart) Property of a Social disaster
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)     10.06.18 22:24




appa's home
featuring. @choi nino
Avoir un père à peine plus âgé que toi n'ait réellement pas ce que tu aurais pu rêvé il y a quelques années mais maintenant tu trouvais cela plaisant , trouver un côté un peu rassurant. Peut être que la perte de cet être cher t'avait un peu trop marqué et qu'un rien, un rien d'attention te faisait sentir mieux. Tu te permettais donc de le taquiner en riant doucement gardant un semblant de sérieux. Mais Nino était intelligent. Tu avais pour sûr beaucoup de choses à apprendre de lui, comme cette manière de répondre à une question par une question afin de passer à côté d'une réponse qui ne plairait pas à son interlocuteur. Lui offrant alors la victoire dans ce premier jeu tu secoues doucement les mains en le regardant. " Si si ça me suffit mon appa me suffit. C'est le meilleur de tout les temps. " Souriant une deuxième fois tu venais l'enlacer doucement en embrassant sa joue. Bien sûr que la situation pouvait sembler étrange et pourtant tu l'aimais comme un membre de ta famille. Tu ne te voyais pas changer votre relation et tu étais convaincue qu'il était de même pour lui. Alors oui, tu sais quel genre d'homme est nino.. sûrement à aller voir à droite à gauche et pourtant tu joues l'innocente, tu fais comme si tu ne connaissais pas cela. De toute façon, tu es loin d'être ainsi et il n'avait rien à craindre du "modèle" qu'il proposait. Ayant bien grandi tu te rendais compte que tu avais choisi ta propre route, seule. Prenant alors place sans rien dire d'autre pour boire également ta boisson tu le regardes ne t'attendant pas à ce qu'il essaie d'en savoir plus sur les déboires amoureux d'un ami dont il devait se contre-ficher. Et pourtant, tu connaissais la raison de cette interrogatoire et tu croyais en cet ami, comme tu croyais nino. " Oui... il ne lui a jamais parlé donc il a juste vu qu'elle n'était pas coréenne à cent pour cent. Peut être qu'elle vit ici hein.. on sait pas. " Prenant quelques gorgées tu n'avais pas forcément l'envie de discuter de cette fille que tu ne connaissais pas sous peine de te retrouver sans réponse à donner.

Tu étais vraiment loin du niveau de ton père de coeur. Et ton honnêteté t'emmenait peu à peu dans un chemin tortueux qui allait mal se finir pour toi. Tu t'enfonçait même. "Hein? Loin? Oui bien sûr.. Enfin en tant que future médecin.. je vois de tout à l'hôpital.. " Riant doucement tu grattais quelque peu ta tête en sachant pertinemment que tu soignais pas mal de gars au black qui avait le poing un peu trop léger. Mais tu étais toujours sans égratignures et très bien traitée. Peu importait donc. Tu appréciais passer du temps avec chaque personne même si Nino restait un privilégié de par son statut. Même si tu étais souvent la coupable lorsqu'il s'agissait de poser les question et d'y répondre. Mais ce que tu appréciais le plus, c'était sûrement cette part de gentillesse qu'il te montrait en faisant semblant d'être froid. Et tu avais encore la démonstration avec ces billets qui firent étinceler tes yeux et te faisant sauter un peu partout comme une enfant. Car tu en étais un peu une. Tu avais envie de le prendre dans tes bras de l'embrasser un tas de fois sur la joue, sûrement de le traîner dans ce monde enchanté mais.. il avait raison y aller maintenant serait idiot. Tu regardais l'heure et haussait les épaules. " Oui.. et puis tu as sûrement d'autre chose à faire ... On ira quand tu voudras! " Tes cours ? Ton travail ? Tu avais aussi quelque chose à lui dire. Mais tu ne pouvais t'empêcher d'être sur-excitée et de sautiller ton corps bougeant par sa propre volonté. Ce n'est qu'une fois les mains posées sur tes épaules que tu pinças ta lèvre en le regardant. Une enfant. Son sourire était bien plus précieux que ces billets, mais il n'en avait pas tant conscience, te faisant sourire. "Pardon.. je vais me calmer. " Riant un peu tu reprends donc ta boisson en le regardant souriant de toutes tes dents par la suite. une date si proche ? Parfait ! Tu avais l'impression d'être sur un petit nuage. "Oui bien sûr ! " Hochant la tête tu notas alors sur ton calendrier que tu réservais une journée à Nino. D'ailleurs, il était temps de lui parler. "Dis.. j'ai pas voulu en parler plus tôt de peur que tout foire... " Triturant un peu tes doigts tu cherchais comment le dire. Il avait été au courant de cette maladie qui rongeait ton quotidien, mais tu n'avais sûrement pas évoquer la gravité de la chose. Alors parler de ça était étrange. " Tu sais que j'ai une maladie .. enfin .. une insuffisance rénale .. " Tu lui avais dit, oui ça c'était sûr. Une grande bouffée et tu souris. "Bah je l'ai plus! " Tada. Surprise. Super. Tu redoutais de sa réaction mais c'était une bonne nouvelle.



" "

gabi le loup


Spoiler:
 



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1271-choi-nino-mephobia
avatar
(( mad dog ))
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)     01.07.18 20:38




appa's home
featuring. @im ji eun

Si il pouvait être élu meilleur appa de tous les temps et que ce titre en arrive à faire fuir tous les hommes de sa vie, ça l'arrangerait Nino. Et si il en connaissait même l'existence, pour sûr qu'il lui offrirait une bague de pureté. Il juge cet ami et cette relation d'un froncement de sourcils mais toutes les explications finissent par taire ses reproches. Toujours méfiant, pas plus rassuré mais au moins silencieux pour l'instant...Jusqu'au jour où il le croiserait à nouveau sur le pas de sa porte ou dans les propos de Jieun. Il laisse passer pour cette fois, pour sa fille rebelle ayant oublié tous les enseignements et l'éducation. Aish, la crise d'ado.

Lorsqu'il tend les billets, lorsqu'il attend ce moment particulier où l'interrogation se transforme en surprise puis en joie, le sourire étire ses lèvres malgré le pseudo désintérêt qu'il prétexte. Oh, elle saute sur place comme une enfant, l'enfant qu'il a toujours vu et veut en protéger toute l'innocence...Comme si il le savait, qu'un jour on viendrait lui en dérober partie par partie. Elle grandira, elle sortira peut-être de ce monde mais en attendant… En attendant, il ne veut pas qu'elle change. Ses mains sur ses épaules, il secoue doucement la tête. Il propose ce weekend et l'observe noter sur son calendrier dans un silence de quelques secondes. « J'ai pas autre chose à foutre, mais … ok, on y va ? » Il arque un sourcil. Genre, maintenant, tout de suite. Ils auront qu'à rester jusqu'à la fermeture pour dire de profiter au maximum et puis la patience c'est genre tellement pas son truc que l'idée d'attendre plusieurs jours n'est pas non plus un truc qui l'emballe plus que ça. Ça fait quelques cases sur le calendrier le séparant de son nom, quelques cases de trop.

Inclinant son visage, son regard détaille ses doigts triturés de nervosité. Putain, c'était quoi ça…  Un froncement de sourcils, redoutant l'annonce de l'existence d'un amoureux… Pire encore, c'est pourtant loin, très loin de ce dont il s'imagine. Hochant doucement la tête à sa première question, il entrouvre les lèvres puis se la ferme.  « Ah. »  Nino et le manque de mot. Nino qui ne sait pas comment réagir physiquement et émotionnellement face à cette nouvelle. Il aurait du ...la prendre dans ses bras mais il fait face à l’incompréhension, à cette annonce qu'elle lui balance si rapidement à la gueule qu'il est simplement figé au milieu de la pièce.  « Comment ça…  tu l'as plus ? »  Ca reste abstrait. Comme si on vient foutre un tour de magie sous ses yeux en sachant que la magie, ça existe plus… Est-ce qu'elle est même sûre de ça ?

gabi le loup


We're children of the bad revolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
avatar
(MomHeart) Property of a Social disaster
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)     04.07.18 16:53




appa's home
featuring. @choi nino


Etre toi c'était parfois avoir quelques soucis. Se retrouver devant ce père de substitution complètement surprotecteur alors qu'un ami était passé mangé quelques heures auparavant. C'était décevoir quelque peu cet homme qui semblait vouloir te protéger parce que tu ne mettais aucune barrière entre les hommes et toi. C'était avoir l'envie de faire plaisir à tout le monde mais fini avec le coeur en morceau. L'innocence n'était pas la plus belle forme qu'on pouvait avoir. Tu le prouvais, les gens t'aimaient bien, mais beaucoup voulaient te protéger, gentiment, presque fraternellement. Et pourtant tu les inquiétais parce que ton instinct premier refusait de renvoyer ces gens qui étaient tes amis. Oui tu enlaçais des hommes, et tu les faisais rentrer chez toi, autant la société le condamnait, autant toi tu trouvais ça normal.

Il y avait ce que les gens voyaient, ce que les gens pensaient, et puis la réalité. Tu ne leur en voulais pas, de penser que tu étais une chose presque pure et innocente qui ne connaissait rien, qui n'avait rien vécue et qui restait dans son monde, c'était même plus facile. Et si tu avouais que les relations entre hommes et femmes étaient un vrai casse-tête pour toi, ces relations t'avaient aussi appris des choses. Tu savais que l'amour ne s'achetait pas, ni par l'argent ni même par un amour inconsidéré. Qu'une personne ne changeait pas et qu'aussitôt les yeux fermées celle ci partait voir ailleurs avant de se glisser de nouveau dans tes draps. Tu savais que tu y avais trop cru, à cette honnêteté et que ça t'avait fait défaut. Tu savais que parfois la vie était cruelle et que le travail, le pouvoir, et l'ambition pouvait tout détruire même une famille. Mais tu refusais de changer. Parce que tu avais besoin de garder cette innocence, de faire confiance et de croire que tout ira bien. Tu avais besoin que les gens ne voient que ça de toi pour espérer ne pas trop réfléchir, et tout simplement ne pas trop perdre de temps. C'est pour ça que tu veux et peux les rassurer. On pouvait te blesser, on pouvait te faire pleurer, finalement tu ne changerais pas. Tout comme Nino qui ne changeait pas d'un pouce. Qui gardait son air détaché alors qu'il souriait. TOut comme lui qui changeait d'avis dans un moment un peu fou te faisant ouvrir grand les yeux. "hein? Comment ça on y va ? Maintenant? " S'il était impulsif tu pouvais suivre. "Ok ! " Souriant grandement tu filais te changer pour un vêtement plus confortable mais tout de même sortable avant d'enfiler des baskets et une veste. Tu étais prête mais avant tu tenais à lui parler. Même si cette nouvelle avait accéléré les battements de ton corps et t'avait excitée au plus haut point tu devais lui dire.

Les mots manquaient et l'annonce te semblait stupide. Ne pas lui dire aurait presque été préférable. Ce sujet ne te plaisant pas plus qu'il t'enchantait tu faisais toujours en sorte de le contourner, l'oublier, mais cette phase importante tu avais l'impression que tu devais lui dire. Lui dire et peut être lui faire plaisir, le rassurer un peu plus. Il n'avait plus à s'inquiéter autant, si bien sûr il s'en inquiétait. tu n'oses pas puis tu te lances. Tu redoutes et puis tu trembles. Finalement ne rien dire paraissais être une bonne option. Mais sait on jamais. tu ne veux pas qu'il te reproche de ne rien lui avoir dit, de ne pas lui faire confiance ou qu'il se sente laissé de côté. C'est ton appa, celui que tu appelle comme tel et qui se conduit comme tel. Pourtant sa réaction te fait dire que tu n'as pas du tout fait ce qu'il fallait, de la manière dont il fallait. C'était brutal, et presque venu d'ailleurs. Mais .. tu allais continuer sur cette lancer pour fermer cette page très rapidement. " Il y a quelques temps j'ai été appelé à l'hôpital parce qu'il avait trouvé un donneur, alors j'ai été on a fait l'opération et du coup j'ai un nouveau rein. J'ai eu une greffe et .. je l'ai pas rejeté alors.. je vais mieux. On y va ? " Prenant son bras tu l'entraînais alors vers la sortie. L'excitation était un peu retombée et tu redoutais un peu plus sa réaction, ou tu ne savais quoi, peut être.. que tu ne voulais juste pas en parler.

" "

gabi le loup





It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
- Sujet : Re: appa's home (jieun)    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Adhésions a la Home Fleet
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste
» Baroud d'Honneur de la Home Fleet
» windows home server
» home trainer