yolo

 

les petites annonces
- annonce n°1 / nouvelle du 18.04.2018 ; merci de mettre à jour vos fiches de suivi rp, le code a été màj pour plus de visibilité ! voir le code ici ! ♥ - annonce n°2 / L'édition du Busan Time du mois d'Avril est toujours disponnible ; rendez-vous sur ce lien. ♥ - annonce n°3 / venez voir nos scénarios, petit trafique d'êtres humains et autres recherches de liens.- annonce n°4 / la liste des suppressions de la màj n°7 a été établie dans ce sujet, de nombreux avatars se sont libérés. les rps ont étés archivés.

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1003-an-sarang-tony-stonem#
avatar
(tony) fdp de première
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: dsl j'parle pas aux gueux.   12.04.18 12:31



dsl j'parle pas aux gueux.
(( to fresh for death ))

Aussi loin que je m’en souvienne, mes tatouages ont toujours dérangés la plupart des anciens Whiskey Sour autour de moi. Cette génération colliers de perle à quelques millions de won et permanente argentée assez lustrée pour y faire briller votre propre reflet, si vous voyez ce que je veux dire. Je peux pas leur en vouloir d’être de la vieille école, c’est sûr que de devoir remplir le rôle de l’héritier parfait quand on est encré à damner une sainte, c’est pas hyper approprié. C’est surement pour ça que j’ai un corps pareil. Ou peut-être un pari de trop avec Cook. J’opte pour la seconde option, les yeux plissés à quelques centimètres d’une ligne de coke assez longue pour relier le Nakdong fleuve au Bukhan. Une putin de musique électronique me fait saigner les tympans depuis le début de la soirée alors je suis venu établir mon vice dans le bureau de mon géniteur, absent pour une piètre raison professionnelle depuis trois mois. A peine rentré de mon escapade avec Ash à la soirée d’Oryukdo, je me suis retrouvé le cul entre deux chaises quant on m’a imposé cette fiesta dans ma propre baraque. Fallait juste compter sur Sarae pour transformer le manoir familiale en orgie de bourges immense. Je reconnais pas plus de huit pour cent des personnes présentes dans les sept cent mètres carrés du manoir An et dans tous les cas j’en ai que faire, trop concentré sur ma ligne que je regarde intensément, seul dans le bureau.

Une bouteille de Scotch à moitié vide posée à côté, mon regard alterne entre cette dernière et la poudre puis je me décide : une grande lampée d’alcool et je roule un billet de 50k wons pour sniffer la première raille. Ma vue se trouble légèrement et je balance ma tête en arrière, pinçant l’arrête de mon nez dans un jouissement satisfait. « Putin… » Avachi dans le siège hors de prix de mon vieux, je repousse le petit plateau en argent sur le côté et prend ma bouteille. Un pied devant l’autre, je les posent bruyamment sur le bureau et sort une cigarette. « Qu’est-je que j’ai foutu de mon zippo… » Je marmonne en fouillant mes poches, finissant par me redresser, éparpillant les papiers dans tous les sens. Les yeux grands comme des soucoupes, je divague dans le bureau, trop actif pour que ce soit normal. Une main dans les cheveux, je déboutonne ma chemise et commence à m’énerver doucement. « C’est pas vrai ! » Je gueule dans la vaste pièce en envoyant valser du Scotch sur le Rembrandt de mon père. Mon pied viens buter sur une surface en métal et je baisse les yeux vers mon zippo Dunhill flambant neuf. « bah voilààààà » Toujours énervé, j’allume ma clope et balance le zippo sur la porte du bureau qui s’ouvre. « Quoi encore ? » Je grogne en m’adossant à l’une des fenêtres haute de quatre mètres.


featuring. @moon yuri

gabi le loup




noir désir
((et ton sourire...))

$ $ $
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1264-moon-yuri-playboy En ligne
avatar
membre en argent
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: dsl j'parle pas aux gueux.   12.04.18 14:22



dsl j'parle pas aux gueux.
(( always on suit and tie ))


Tu inspires longuement avant de balancer un dossier loin devant toi, énervé. Depuis quand est ce ta vie se résume à cet enfer ? Métro, boulot, dodo et ainsi de suite, chaque jour de l'année. Voilà tout ce que t'as apporté ton statut d'héritier chez les Moon. Amer, tu fais tourner ton siège tout en pensant à ce qu'aurais pu être ton avenir, si tu n'étais pas né avec une cuillère en argent dans la bouche. Tandis que certains convoitaient ta place, toi tu la laissait volontiers en échange de liberté. Toi, tu n'avais toujours rêvé que d'une chose : pouvoir être toi-même, mais c'était sans compter sur ton père et son éducation stricte et traditionnel ainsi que la formation d'héritier que tu as commencé à subir dès que tu as su aligner un pied devant l'autre et qui s'est intensifiée quand tu as prononcé tes premiers mots. A ce moment précis, tu te rappelle douloureusement les séances de gestuelles et de langages que tu te devait de suivre et c'est avec un frisson dans le dos que tu préfères arrêter de penser à toutes ces années de calvaire. Tu te mets de nouveau au travail lorsque ton Iphone sonne. La notification que tu y voit te fait sensiblement sourire. Et oui, ce soir a lieu une fête. Ce n'est pas une fête entre amis. Non.  Vu de l'extérieur ça ressemble plutôt à une soirée entre petits héritiers et ça l'est mais tout en étant plus complexe que cela. C'est un peu un terrain de chasse, pour créer des affinités ou encore des alliances futures, tout ça entre jeunes héritiers. Du moins c'est de cette façon là que ton paternel t'as formé à le voir, ce qui d'ailleurs t'arranges toi qui n'as jamais été à l'aise avec les personnes de la même classe sociale que toi. C'est donc avec un petit rictus que tu te lèves ton siège avant d’annoncer à ta secrétaire que tu n'est plus disponible à partir de maintenant.

Tu arrives enfin au lieu de rendez-vous. Bizarrement, l'endroit te dit quelque chose, mais tu cesses rapidement ta réflexion et files vers l'entrée. Lorsque tu rentres à l'intérieur, tu les voit tous en train de se déhancher, de boire, de discuter ou autre, tout ça dans un énorme manoir entièrement décoré grâce à des bougies qui lui donnent un coté sinistre. Du moins c'est l'impression qu'il te donne. Tu commences doucement à plonger dans l'ambiance, en arborant ton sourire charmeur, histoire d'en faire succomber quelques-uns et quelques-unes. Tu défiles de groupes en groupes, de personnes en personnes et surtout de verre en verre. Quelques déjà se sont écoulées et à présent tu tangues tel un bateau pris dans une tempête. Tes jambes semblent te lâcher et une envie pressante se fait ressentir. Complètement bourré tu montes à l'étage puis ouvre la première porte que tu trouves. Tu entends alors un gros grognement s'en échapper. « Dépêche-toi de sortir ! Faut vraiment que je pisse là ! » tu dis avant de refermer la porte et d'attendre devant en respirant fortement. Et te voilà maintenant à prier pour que le mec à l'intérieur veuille bien se magner les fesses. Sur le point d'exploser, tu tapes à nouveau plusieurs coups sur la porte. « C'est pour aujourd'hui ou pour demain ? »

featuring. @an sarang

gabi le loup


Don't ever take a single second to breathe, they're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night.

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lapin qui parle en double ou même ne termine pas ses phrases
» mon lapin ne parle plus quand je veux ecouter un message je l entend plus!!!
» Il parle presque jamais ?
» mon lapin ne parle pas assez fort lorsque je recois des mess
» Le gueux !