rps communs on the flux- Beautiful Buddah / rp commun.
- La Fête de la Sirène / rp commun.

- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les cactus pour voter !


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois d'août : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités d'IB et zyeuter l'annonce de ce mois-ci, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois d'août est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1691-kim-min-seok-you-re-li
avatar
(minstroyer) toujours top 1
More informations ?
- Sujet : Re: 2min • They see me rollin'     21.06.18 12:29




They see me rollin'
featuring. @kim hyun min + tenue

Min Seok-nim... Tu ris en lui tapant doucement l'épaule, secouant la tête comme si l'appellation bien trop sérieuse te rebutait. Il faut dire que personne ne t'as encore jamais appelé de façon si formelle et c'est un peu déroutant. Tu n'es pas sûr d'un jour pouvoir te faire appeler ainsi sérieusement. Même sunbae, t'as du mal parfois. "Et que dirais-tu de simplement m'appeler Minnie ? Ça fait fille mais tout le monde m'appelle comme ça alors... je m'y suis habitué." Tu hausses les épaules, affichant une moue qui se veut résignée. Il y'a bien longtemps que tu as cessé de lutter contre ce surnom pour l'assumer totalement, au point de le revendiquer.

Tu es assez impressionné d'entendre que Hyun Min travaille déjà, alors que pourtant vous avez le même âge. Mais lorsque tu entends ses explications, tu comprends qu'il ne s'agit peut-être pas spécialement d'une question de choix. Ta tête dodeline en l'écoutant. Tu es bien ignorant du genre de situation qu'il décrit. Tes parents n'ont pas besoin d'aide, eux... Tu n'as pas à faire de sacrifices, la preuve, tu continue même des études qui ne te plaisent pas juste pas principe d'en faire... Comme si ça ne signifiait rien. Alors que tu réalises que, pour certains, ça ne semble pas être une chose si anodine.
Tu culpabilises un peu d'être si peu sérieux lorsque tu vois les iris scintillantes de ton nouvel ami qui t'encourage. Tu te grattes l'arrière de la tête. "Oh. Merci... " Tu n'es pas certain de trouver ta filière respectable à vrai dire. Du moins tu n'y as jamais réfléchi de cette façon. "En vérité je fais surtout ça parce que mon père est médecin lui-même. J'imagine qu'il m'a toujours semblé logique de simplement reprendre le flambeau en tant que fils unique ?" Tu expliques afin de lui faire comprendre que ton choix d'étude n'a justement rien d'honorable. Ce n'est qu'un manque d'inspiration, voir d'indépendance...

Hyun Min s'élance. Te voilà déjà en train de capturer l'instant, l'objectif fixé sur ce garçon dont tu veux immortaliser les prouesses, comme s'il s'agissait d'un ami de longue date. Une trace en quelque sorte vouée à concrétiser cette rencontre, pour pas qu'elle ne risque de disparaître avec le vent. Aussi vite perdue que trouvée. Son visage gravé dans la carte mémoire de ton téléphone, tu n'auras aucune raison de l'oublier désormais. Tu espères même pouvoir utiliser une capture d'écran de sa chute en image de contact pour joindre à son numéro de téléphone. Parce qu'il faudra bien qu'il te le donne... Tout du moins tu l'espères, car tu aimes l'idée de le revoir, de continuer à lui apprendre à tenir sur cette planche.
Après une brève frayeur, c'est finalement dans des éclats de rires que vous vous retrouvez. Rien de cassé . Il t'assure et t'en es rassuré. Pas de drame, vous pouvez prendre la situation à la légère.  
Lorsqu'il vante ses muscles tu palpes son biceps l'air sceptique avant de rire de plus belle. En vérité tu sais bien qu'il est difficile d'être impressionné par la masse musculaire d'un bras au repos et à peine tâté au travers d'une veste. "Mh. Je ne crois que ce que je vois." Tu finis par dire en adoptant une mine pas convaincue, laissant sous entendre que, s'il veut t'en convaincre, il devra te le prouver.

Tu souris malicieusement lorsque l'homme qui vendait sa virilité quelques secondes plus tôt accepte ton offre de le tenir comme un enfant. Cute. C'est le mot qui te viens en tête tandis que tu l'aides à se relever. "Comme tu le sens, moi ça me va. Je t'avoue que je commence à avoir un peu faim en plus." Tu n'a même pas encore digéré ton petit-déjeuner copieux mais c'est pas grave... ton estomac à ses propres règles et la plus importante de toutes c'est: 'Je ne suis jamais réellement plein'. "Ce que je te propose, c'est d'aller jusqu'à l'épicerie pendant que je t'apprends à rouler ? Je te tire jusque là. Et si tu te sens à l'aise je pourrais même te lâcher et te laisser continuer seul à un moment." Elle n'est pas très loin, et au moins vous pourrez vous rapprocher de cet glace tout en rendant le trajet utile. Certes, votre parade étrange risque d'attirer un peu l'attention. Un garçon qui tient la main d'un autre tout en le faisant rouler sur un skateboard, ça va faire froncer des sourcils. Mais toi tu n'as jamais été du genre à te soucier des regards. Tu te demandes juste s'il en est de même pour Hyun Min où s'il se révélera peut-être plus timide.

gabi le loup



( shine bright )
The moment you doubt whether you can fly, you cease for ever to be able to do it.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1746-kim-hyun-min-les-yeux-
avatar
petit poucet
More informations ?
- Sujet : Re: 2min • They see me rollin'     24.06.18 11:36




They see me rollin'
featuring. @kim min seok + tenue

Peut-être que durant quelques secondes, à l'écoute des explications du garçon, le visage d'abord brillant d'admiration de Hyun Min s'était peu à peu assombri. Il était déçu en quelque sorte mais peu importe après tout. En avait-il le droit ? Avait-il le droit d'envier les autres ne serait-ce qu'un peu ? Non, ou sûrement que si. Il n'en savait rien, ne voulait pas savoir et se protégeait encore, comme à chaque fois, d'un sourire chaleureux même si son esprit était ailleurs. « Oh, je vois. D'accord, je suis désolé. » si je t'ai blessé d'une façon ou d'une autre et, de t'avoir admiré quelques instants. Il freina ses mots, laissa un blanc entre eux avant de regagner un nouveau sourire, encore ; un plus beau, un plus soigné, un plus sincère qu'il accompagna d'une tape amicale dans l'épaule. Tout vas bien.

Après la chute de skateboard de Hyun Min, le duo un peu trop atypique sur des côtés opposés et similaire se retrouve pour rire ensemble d'un air naturel. « Musclé ou non, à ta place je serai déjà impressionné rien qu'avec mon visage. Je suis parfait, non ? » demanda-t-il dans un éclat de rire, rigolant de lui-même à ses bêtises. « Il n'est pas bientôt midi de toute façon ? Je crois que c'est normal si notre ventre gargouille. » Relevé du sol, Hyun Min se revoyait encore tombé lorsque son regard s'était posé sur la planche, quelques frissons l'accompagnant d'un message d'encouragement mental. Et c'était sûrement pour cette raison qu'il avait avouée avoir besoin d'une main pour le tenir, à vouloir faire le grand il avait bien compris que ce n'était pas pour tout de suite. Il n'avait plus vraiment de fierté depuis longtemps déjà alors à quoi bon résister plus longtemps lorsqu'un Min Seok était là pour aider à sa manière ? « Oui, c'est une bonne idée. Faisons comme ça alors, puis côte à côte on pourra discuter. J'aime bien discuter avec toi. » glissa-t-il doucement en lui tendant la main dans une légèreté implacable, naïve.
gabi le loup



((rumor)) in search of lost time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1691-kim-min-seok-you-re-li
avatar
(minstroyer) toujours top 1
More informations ?
- Sujet : Re: 2min • They see me rollin'     06.07.18 13:08




They see me rollin'
featuring. @kim hyun min + tenue

La répartie de Hyun Min te laisse un brin confus. Perturbé, parce que tu ne sais pas vraiment comment tu peux y répondre. Bien qu'il s'agisse de toute évidence d'humour, le choix reste délicat. Confirmer la chose pourrait être étrange et déplacée étant donné que vous êtes deux hommes. Mais à l'inverse, la nier pourrait se rêver vexant et tu n'es pas certain de vouloir t'attirer de mauvais points auprès de celui que tu imagines déjà devenir ton ami.
Alors, tentant de chasser ton trouble, tu gardes un visage détendu tandis que tu attrapes le dit visage entre tes mains, comme pour l'observer un peu mieux. Tu adoptes un air sérieux, les lèvres pincées comme si tu étais en pleine réflexion, les yeux plissés à scruter les détails. "Mh... Okay okay, je dis B+" Tu conclus en riant, attribuant malicieusement une note à ce physique dont il vendait la perfection. Elle est élevée, mais pas trop non plus. Tu veux le taquiner un peu en ne lui donnant pas la maximale, tout en faisant en sorte que cela reste un compliment, pas offert de manière trop directe.

L'heure de la glace ayant sonnée, tu lui proposes de rendre le trajet utile en l'aidant à se stabiliser sur la planche. Et lorsqu'il accepte, tu joins ta main à celle qu'il te tend dans un sourire presque timide. C'est un peu étrange, mais pas désagréable. Et puis ses mots te touchent. "Moi aussi." Tu lui confies en sentant tes joues se teindre d'une nuance rosée. "Je suis content que tu sois venu me voir pour que je t'apprenne le skate." Tu ajoutes. Parce que dans le fond, il aurait pu s'adresser à n'importe qui possédant une planche. Mais c'est toi qu'il avait choisit. Une décision probablement influencée par le destin, parce que tu es persuadé que vous deviez vous rencontrer. Vous semblez bien trop compatibles.

Ta main dans la sienne se fait franche, tu le tiens avec assurance pour qu'il puisse sentir ta présence et en être rassuré. Tu commences à avancer, le laissant prendre son temps à tes côtés. Tu sens l'hésitation de sa balance dans ses doigts qui se serrent contre les tiens et tu fais de ton mieux pour l'aider et le soutenir.
Doucement, vous avancez comme des enfants, insouciant du monde qui les entoure. "Tu as une passion dans la vie ?" Tu demandes alors simplement, pour apprendre à mieux le connaître. "Hormis de toute évidence la musculation...uhm." Tu ajoutes en feintant de tousser, riant et faisant référence à ces muscles qu'il se vantait quelques instants plus tôt et dont tu doutes un peu de l'existence tant qu'il ne te l'aura pas prouvé.

gabi le loup



( shine bright )
The moment you doubt whether you can fly, you cease for ever to be able to do it.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1746-kim-hyun-min-les-yeux-
avatar
petit poucet
More informations ?
- Sujet : Re: 2min • They see me rollin'     10.07.18 18:59




They see me rollin'
featuring. @kim min seok + tenue

Hyun Min rigolait de bon cœur, bien heureux de la réponse du garçon tandis qu'il ne s'attendait pas vraiment à en obtenir une tout simplement. Il souriait, entendant la note qu'il avait tout de même obtenue, fière de lui-même et peut-être un peu du travail de ses parents. Dans un sens, le compliment du garçon lui faisait chaud au cœur, peu habitué à en recevoir depuis quelques années maintenant. Alors, il le remercia simplement, lui offrant amicalement une tape à l'épaule en plus d'un énième sourire, juste pour lui. Puis, sa main se perdit délicatement dans le creux de la sienne, jonglant son regard entre le visage du garçon et le skateboard qu'on lui avait alors gentiment prêté. Son courage revenait doucement, petit à petit et à son propre rythme tandis qu'il s'encourageait lui-même dans le fond de ses pensées. Hyun Min se fichait royalement des colporteurs de rue, bien loin d'y penser alors qu'il se concentrait sur la planche, loin derrière lui l'envie de tomber à nouveau.

« Je n'ai pas vraiment le temps et le moyen d'avoir une véritable passion… » avoua-t-il, déçu de lui-même et pourtant bien conscience qu'en soi, il n'y pouvait pas grand-chose. Puis, il souriait à nouveau comme si un rien le rendait heureux, comme si ses propres mots ne l'atteignaient pas finalement. Il resserra alors ses doigts dans une machination des plus totales, anxieux de tomber à nouveau pour cette fois se faire réellement mal. « Je sais juste que… J'aime la photographie. » C'était tout, simplement et implacablement la photographie ; objet pourtant qu'il n'avait jamais touché, appareil qu'il n'avait pas même frôlé, glissé un simple doigt dessus pour le dépoussiérer. Non, il admirait de loin, les photographes qui donnaient un air artistique ce qui pouvait sembler anodins, qui rendait beau ce qui pouvait sembler laid aux yeux de certains. « Et toi alors ? En dehors du skateboard que tu pratiques mille fois mieux que moi. » demanda-t-il en rigolant, amusé de sa propre blague avant de réagir à celle qu'il venait de lui faire.
gabi le loup



((rumor)) in search of lost time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1691-kim-min-seok-you-re-li
avatar
(minstroyer) toujours top 1
More informations ?
- Sujet : Re: 2min • They see me rollin'     22.07.18 12:58




They see me rollin'
featuring. @kim hyun min + tenue

Roues sur le bitume, qui y glissent dans un ronronnement sourd que tu aimes tant. faisant écho dans les cicatrices de l'asphalte qu'elles percutent. Irrégulier et pourtant continu.
Comme des écoliers pré-pubères, vous vous rendez vers l'épicerie avec insouciance, enveloppés dans vos voiles d’innocence respectifs qui se semblent si bien s'assortir, formant une osmose qui vous englobe tous les deux. Coupés du monde et de ses jugements.
Déjà ton ventre gargouille lorsque tu songes à la récompense glacée qui vous attend. La simple pensée de manger te rend guilleret et t'y rendrais presque en sautillant si tu le pouvais. Ogre que tu es.

Durant le trajet, vous continuez bien entendu à faire connaissance. Echangeant informations de base pour remplir dans ta tête tes notes mentales sur le garçon. Tu commences à cerner les grandes lignes. Probablement privé d'études par faute de moyens, survivant grâce à un boulot sûrement pas particulièrement plaisant. Si vous semblez vous ressembler en personnalités, les points qui vous opposent ne sont pas en reste. Deux âmes similaires dans deux vies contraires.
Peut-être prends tu conscience de ta chance lorsque tu l'entends dire qu'il manque de temps et d'argent pour avoir une réelle passion. Est-ce donc un luxe d'en avoir une ? Tu n'avais jamais tiré cette conclusion, parce que tu n'as jamais eu à la faire. Peut-être devient-on un peu idiot et naïf lorsqu'on ne manque de rien... Ta mère a toujours cédé bien trop facilement à tes envies et caprices, même les plus passagers. Ces privilèges que tu as rapidement mis à la trappe dès qu'ils t'ont ennuyé et dont tu n'as jamais considéré la valeur. Jamais vu comme une chance.
Et puis finalement, tandis que ton visage commençait à se tordre dans une moue de culpabilité, il finit par préciser un centre d'intérêt. Ton sourire s'illumine à nouveau, déjà curieux d'en savoir plus. Bien entendu, tu n'as pas vraiment conscience que, si il parle d'aimer, le garçon n'a jamais eu la possibilité de pratiquer. Pour toi qui essaies tout ce qu'il veut, cette idée ne te vient même pas à l'éprit. "Oh ! Tu en fais ? J'aime bien la photo aussi. Mais je suis vraiment pas doué pour alors je laisse généralement les autres s'en charger... Même mes selfies sont foireuses, pour te dire le niveau..." Tu ris. T'as jamais eu le bout coup d'oeil pour choisir un angle... Malgré que tu ais reçu un appareil photo  sophistiqué au dernier nouvel an lunaire.  Tu ne sais toujours pas comment l'utiliser correctement. Heureusement qu'il possède un mode automatique...
"Moi ? Mh... Je dois dire que ma véritable passion sont les jeux vidéos. Toutes consoles confondues. Au grand désespoir de ma mère qui aimerait me voir plus souvent le nez dans les syllabus que sur mes écrans...Tu joues toi ? " Tu renvoies la question avec dans le fond l'espoir que sa réponse soit positive. T'aimeras ça, qu'il partage ce passe temps avec toi...
Puis soudain tu ne la vois pas, une crevasse plus profonde que les autres sur ce trottoir dégradé. La roue s'y coince, le garçon sur la planche vacille et tu as à peine le temps de le rattraper pour l'empêcher de tomber.
Tes joues deviennent un peu rosées tant la scène semble digne d'un film à l'eau de rose, la protagoniste s'échouant dans les bras de son intérêt romantique grâce à une chute accidentelle au timing parfait.
Tu l'aides à se remettre sur pieds, récupérant alors ta planche au sol pour la caler sous ton bras. "Oops, c'est pas passé loin d'une seconde chute. Désolé j'ai mal surveillé la route. Peut-être qu'on devrait continuer à pied ? C'est la prochaine à droite de toute façon." T'es un peu gêné par ce contact soudain. Même si le courant passe immédiatement entre vous, vous venez tout de même de vous rencontrer et se retrouver à pratiquement s'enlacer est un peu embarrassant.

gabi le loup



( shine bright )
The moment you doubt whether you can fly, you cease for ever to be able to do it.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1746-kim-hyun-min-les-yeux-
avatar
petit poucet
More informations ?
- Sujet : Re: 2min • They see me rollin'     05.08.18 3:37




They see me rollin'
featuring. @kim min seok + tenue

Pour dire vrai qu'il se faisait pitié à lui-même bien qu'il n'aimait pas concevoir le fait qu'il pouvait renvoyer ce sentiment à lui ; l'une des raisons qui le poussaient d'ailleurs à ne rien dire à son propos, garder le mystère sur sa personne quand on lui posait des questions auxquelles parfois, il n'avait pas de réponse. C'était dans ces moments-là qu'il se sentait plus mal pour ses parents plutôt qu'à propos de lui-même parce que c'était dans sa nature, tout simplement. Parfois, il rêvait encore de l'époque si innocente qu'ils n'avaient à penser à rien d'autre qu'à l'entreprise qu'il menait avec passion avant que tout s'effondre devant leurs yeux. À cette pensée, comme à chaque fois que les images lui revenaient en tête, son corps entier frissonna. Hyun Min détestait parler de lui, détestait particulièrement l'idée saugrenue de se plaindre de sa situation quand il avait parfaitement conscience que oui, il y avait pire que lui. Alors bien sûr, le visage toujours souriant il n'avait pas manqué l'occasion de citer son aventure imaginaire avec la photographie ; les rêves pleins aux yeux qui ne demandaient qu'à être réalisé. « Non, je n'en fais pas. Je me contente juste de regarder les photographies qui tombent sous mon nez, je trouve ça vraiment passionnant. Peut-être qu'un jour je me tenterai mais pour l'instant je ne me sens pas assez intéressé pour le faire moi-même. » Mensonges, évident quand on le connaissait vraiment mais comment Min Seok pouvait-il démêler le vrai du faux lorsqu'il affichait un sourire si attendrissant sur le visage ? Le caissier était bien trop compliqué sans doute, le passe-partout d'un premier abord qui finalement cachait intérieurement des énigmes si énigmatiques en elles-mêmes qu'il ne se connaissait plus lui-même. Au fond, qui était-il vraiment ? À force de se fondre dans la masse et de ne plus s'occuper de lui, il avait finit par s'oublier un peu plus chaque jour. La photographie en était son repère, peut-être le seul avec ce qui avait semblé prendre une petite place dans son cœur aujourd'hui, le skateboard. « Les jeux vidéo ? Ah, non. Il y a un ordinateur mis à la disposition de tout le monde là où je vis mais je ne me suis jamais installé devant. » avait-il répondu avant d'effacer une excuse prête à sortir quand il sentait le mal aise arriver. C'était surtout par manque de temps oui et parce qu'il n'avait jamais tenté (ou depuis trop longtemps pour connaître les nouveaux jeux à la mode) il ne pouvait pas juger, dire s'il aimait ou non. « Si ! Je me souviens que je jouais souvent à Sonic Adventure 2 sur une vieille console… Ah, je ne sais plus du nom mais j'y ai passé un temps fou ! » Les souvenirs du jeu qui lui revenait alors en temps, il ne pouvait plus s'empêche de sourire plus naturellement, plus sincère encore que les fois précédentes. Il se revoyait alors adolescent, prêt à se battre le console avec son paternel avant de le voir partir au travail. Min Seok avait réussi à le rendre nostalgique quelques secondes avant de le rendre plus heureux encore ; de simples paroles, pensées qui en ravivaient d'autres, qui faisaient chaud au cœur.

Il ne l'avait pas vue venir tout comme l'autre garçon qui semblait plus paniqué que lui à l'instant où la planche à roulettes avait fui ses pieds sauvagement. À nouveau en chute, Min Seok l'avait rattrapé de justesse pour le plus grand soulagement du plus jeune de quelques mois. Il se demandait dans quel état ses chevilles auraient été si le scénario avait été légèrement modifié. Pourtant bien content d'être encore en vie, sain et sauf tout du moins, ses joues s'étaient doucement teint d'une couleur rosâtre quand il avait pris conscience de la situation, les bras du garçon sur sa taille avant qu'ils reculent tous les deux. Hyun Min toussa légèrement, nerveux avant de sourire à nouveau à ce dernier. « Au moins on peut être sûr d'une chose : parler et faire de skate n'est pas forcément un bon mélange. » fit-il sur un ton amusé. Puis, il baissa quelques secondes la tête pour regarder la planche avec attention. Il vérifiait minutieusement si cette dernière n'avait rien, la confiance de l'inconnu qui le pesait à l'idée d'avoir créé une égratignure sur celle-ci.
gabi le loup



((rumor)) in search of lost time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1691-kim-min-seok-you-re-li
avatar
(minstroyer) toujours top 1
More informations ?
- Sujet : Re: 2min • They see me rollin'     11.08.18 19:04




They see me rollin'
featuring. @kim hyun min + tenue

Un "Aaah" léger s'échappe de tes lèvres. Ce n'est pas de la déception d'entendre qu'il ne fait pas de photographie lui même, mais plutôt une plainte de constat, gêné de ne savoir que répondre. Tu ne sais pas si le garçon est sincère, ou s'il se cache derrière une justification. Il a pourtant l'air de quelqu'un qui pourrait facilement se laisser grignoter par la passion. Mais tu commences à comprendre qu'il se range plus au rang d'observateur que de pratiquant. Comme avec le skateboard. Il n'y avait jamais touché avant... Pourtant il semblait en brûlé d'envie. Sa vie l'empêche-t-elle donc à ce point de réaliser ses rêves ? Tu doutes que ses retenues soient réellement volontaires, et ça te peine. Mais tu ne veux pas briser sa fierté, alors tu décides de ne pas creuser et de respecter ses explications. Même si tu penses qu'il est dommage qu'il ne s'essaie pas à la photographie, tu dodelines simplement la tête. "Je vois." Puis tu enchaines sur ta propre passion. Presque honteuse, elle a tout d'une lubie d'enfant. Rien de brillant, de palpitant ou de fascinant. Non, toi ton truc c'est de rester le cul assit devant un écran... Tu réalises à quel point cela peut paraître futile lorsque tu t'entends en parler. Un peu nul... T'aurais voulu pouvoir prétendre aimer quelque chose de plus étonnant, plus exceptionnel. Un sport dangereux, quelque chose d'atypique ou encore d'intellectuel Toi qui a le privilège de pouvoir réaliser tous tes rêves, tu voudrais presque t'excuser d'être si commun.
T'es un peu penaud et gêné, mais sa réponse te redonne vite le sourire. Il te suffit d'entendre Sonic pour presque te faire sautiller. Tu serres d'ailleurs un peu sa main dans l'excitation, sans t'en rendre compte. "Oh ! Sur dreamcast ? J'adore sonic ! J'y jouais justement avant que t'arrives. Je m'en lasse jamais même si j'ai fini tous les jeux au moins dix fois. On pourra y jouer ensemble à l'occasion si tu veux, je l'ai à la maison." Le monstre est lâché, le moulin à parole activé. Dès que tu es un peu trop content, c'est l'hyperactivité qui prend le dessus.
Heureusement qu'il y'a cette crevasse pour te calmer un peu dans ton entrain débordant. Te retrouver avec le garçon dans les bras, ça ferme directement ta bouche... L'embarras à le don de tempérer ton agitation. Surtout lorsque tu réalises à quel point cela te met mal à l'aise... Pourtant ça ne devrait pas, tu l'as simplement rattrapé comme tout bon samaritain. Mais cette proximité semble t'avoir mit en émoi. Le type de sensation que t'as normalement avec les filles... Etrange. Ça te fait te racler la gorge même si tu tentes de paraître amusé par la situation, le ton léger.

Seulement quelques mètres vous séparent encore de l'épicerie et c'est finalement à pied que vous les parcourez. Arrivés au magasin, tu fonces droit sur les congélateurs, attrapes deux bungeoppang glacés, puis passe par les frigos pour prendre deux américanos en cannettes avant d'aller payer. Une fois les courses réglées, tu tends sa part à ton nouvel ami. "J'espère que tu aimes." Tu t'inquiètes tout de même, ayant simplement pris pour lui ce que tu as pris pour toi, sans penser à t'assurer que vous partagez bien ces goûts...Bien que tes choix soient plutôt très classiques, du genre à plaire à tout le monde.
Ouvrant ta glace, tu croques déjà dedans tandis que vous reprenez la marche, sans direction précise semblerait-il. "Au fait, t'as une petite amie ?" Tu demandes la bouche pleine, parce que c'est une question basique lorsqu'on cherche à connaître mieux quelqu'un.

gabi le loup



( shine bright )
The moment you doubt whether you can fly, you cease for ever to be able to do it.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
- Sujet : Re: 2min • They see me rollin'    


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] Bionicle Origins: Nuhrii
» Vous avez 2 minutes a perdre?
» Arrivée d'Yzalba et Rollin