rps communs on the flux- free party des rainbow dans la campagne Coréenne.
- fête de la musique au parc de la busan tower.
- Pool Party des Cosmo au Parc Aquatique.

- On Air : Croisière & Temple Haedong.

- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

(clique pour voter !)


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois de Juillet : allô frero ? ça farte sous les cocotiers d'ib ? Viens zyeuter l'annonce du mois de Juillet, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de Juillet est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1744-kim-taewoon-shiver#573
avatar
golden boy
More informations
En ligne
- Sujet : U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     21.05.18 22:05





U ok ?
(( tenue ))

Taewoon était tout sauf un mec bien. Alors quand il avait reçu un message d’un numéro inconnu, il avait failli le supprimer sans le lire. Failli. Et là était la différence entre ce qu’il pensait être et qui il était vraiment. Dans son studio, la tête encore un peu embrumée après la nuit quasi blanche qu’il avait passée, il avait plissé les yeux, lisant le message sur son écran. Scandale ? Jae Hwa ? Fixant le vide, il avait essayé de mettre un visage sur le nom qui lui était donné. Ah ! ... Ah putain !, même. C’était pas le jeune prodige pour qui il avait composé un son, quelques mois auparavant ? Il avait eu un scandale ?

Son ordinateur non loin de lui, il avait tapé dans la barre de recherche son nom : pour voir des dizaines d’articles s’afficher. Gay ? Scandale ? Vidéo qui fuite ? Viré de son agence ? Troublé, Taewoon avait fermé les onglets sans même finir de les lire. C’était quoi ce bordel, putain ? Reprenant son téléphone, il lui avait répondu deux trois broutilles, pour que quelques messages plus tard, il se lève et se dirige vers la douche. C’était quoi cette merde ? Perdu dans ses pensées, il avait fini de se laver en vitesse, attrapant les premières fringues qu’il avait vu dans son dressing. Quelques minutes plus tard, une casquette et des lunettes opaques sur la tête, il avait ouvert sa voiture en direction de nam-gu, priant pour que l’immeuble ait un parking souterrain.

C’était quand même fou, ce qui était en train d’arriver à Jae Hwa. Lorsqu’il l’avait rencontré, le gamin avait tout d’une étoile montante : il savait chanter, danser et même rapper. Le fait qu’il débute seul et si jeune lui avait valu pas mal d’attention, et son agence avait tout l’air d’une pompe à fric, sa team marketing étant au point. Alors pourquoi ? Un peu amer, il avait serré les dents, repensant à tout ce qu’il avait vécu lui-même. Bien sûr, qu’il savait pourquoi. Ce n’était pas qu’une question d’histoire de cul et d’orientation sexuelle (ce n’était jamais ça). C’était une histoire d’exploitation, d’intolérance, de vie gâchée. C’était cette illusion qu’on faisait miroiter, ces désirs qu’on suscitait et ces sacrifices qui étaient en échange demandés.

C’était n’importe quoi, tout simplement.

Garant sa voiture en vitesse, il avait rangé sa clef dans sa poche arrière, regardant son téléphone pour ne pas se tromper de numéro d’appartement. Arrivé devant la porte, il avait sonné, perdu dans ses pensées. Il ne savait même pas quoi lui dire, bordel. Ces histoires lui rappelaient des choses auxquelles il ne voulait pas penser, et il savait que Jae Hwa n’avait rien de ses amis; mais quand même, on ne savait jamais. Lorsque la porte s’était ouverte, il avait mécaniquement répondu : « Hey, c’est moi. Je peux entrer ? » Il ne lui avait pas demandé comment ça allait, attendait que Jae Hwa fasse le premier pas.

Et puis, c’était évident, comment il allait.
Mal.

featuring. @Lee Jae Hwa


gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t101-lee-jae-hwa-try-your-ow
avatar
membre débutant
More informations
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     22.05.18 12:11


Assit sur le canapé, le regard perdu dans le vide, il ne savait quoi faire. Ces derniers jours, il se sentait impuissant, comme si son avenir filait entre ses doigts. Au fond de lui, il savait pourtant que c’était faux. L’avenir n’était pas une eau fugueuse, mais plutôt une ficelle bien solide qu’il suffit de saisir d’une poigne ferme et déterminée. Mais voilà, sa détermination avait comme qui dirait foutu le camp. Depuis qu’il avait reçu cette lettre de licenciement, il n’avait eu de cesse de songer à sa carrière. Il avait fait tant de sacrifices pour en arriver là, et tout était parti en poussière.

Il devait se reprendre. Il ne pouvait pas se permettre de rester sur ce canapé dans cet état végétatif. Il devait reprendre son destin en main, se bouger, et retrouver sa raison de vivre : la musique. Une solution était alors apparue à lui : si il ne pouvait plus être sur le devant de la scène, il agirait depuis les coulisses. Ses compositions vivraient au travers d’autres voix. Mais pour cela, il avait besoin d’aide. Il en avait toujours reçu pour ses albums. Bien qu’il composait la majorité de ses œuvres, à chaque fois une équipe était derrière lui pour s’occuper des détails. Et c’est exactement ce dont il avait besoin à présent, un back up pour le guider dans sa reconversion. Un nom lui apparut alors : Kim Taewoon. Il connaissait son histoire, son passé glorieux au sein d’un groupe de k-pop, sa démission, et sa propre reconversion. A présent, il était compositeur, et il l’avait aidé pour la réalisation d’un album entier. Il avait tout de suite été submergé par son talent, alors si il devait demander de l’aide, ce serait à lui, et personne d’autre.

Et c’est ainsi qu’après quelques messages échangés, ils se retrouvèrent chez lui, sans vraiment savoir quoi se dire. Il l’avait fait entré et l’avait invité à s’asseoir, et maintenant un lourd silence commençait à s’installer. Il fallait qu’il le brise … Il ne devait pas réfléchir, les mots devaient sortir d’eux-mêmes …

« Mh, je pense que tu es au courant du scandale … Je crois que ça n’a échappé à personne de toute façon … » Il triturait nerveusement ses doigts tout en parlant, cette situation encore trop récente l’affectant énormément. « J’aimais beaucoup ce que tu faisais quand j’étais gamin, je suivais ton groupe et tout, et même maintenant, tes compos sont géniales, j’ai adoré travailler avec toi. Alors je voulais te demander … si tu accepterais de m’aider à me reconvertir, comme tu l’as fais. Composer pour les autres … Je peux pas vivre sans musique, et je sais ce que je vaux, j’ai de bons textes, mais je n’ai pas assez d’expérience et j’ai encore besoin de quelqu’un pour me guider, en quelque sorte. Est-ce que tu accepterais le job .. ? »

Autant aller droit au but. De toute façon, à quoi cela aurait-il servi de passer par des banalités ? Il n’avait jamais fait ça, et il n’allait pas commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1744-kim-taewoon-shiver#573
avatar
golden boy
More informations
En ligne
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     22.05.18 13:29





U ok ?
(( tenue ))

C’était un Taewoon un peu embarrassé qui écoutait Jae Hwa parler : il ne savait pas quoi lui dire. Comment lui expliquer qu’en quittant le monde de l’entertainment, il s’était éloigné de la presse à scandale, des commentaires haineux et des rumeurs ? Se passant une main derrière la tête, il avait gardé le silence, continuant à l’écouter. Au fond, il comprenait comment le gamin se sentait, lui-même vivant mal sa reconversion. Il l’avait choisie, et pourtant. Arrêter les tournées, être maitre de son emploi du temps, se retrouver seul : ce n’était pas si simple que ça, même après deux ans.

Aussi ses compliments lui faisaient plaisir, le rendaient également un peu nostalgique. Comment lui expliquer, oui, qu’il ne serait sans doute pas un bon mentor ? Qu’il était hypocrite, qu’il n’était même pas sur d’être heureux ? Qu’il regrettait sans doute ses choix, même s’il referait les mêmes si on lui donnait une autre chance. Qu’au final, il avait arrêté tout autant pour ses proches que pour lui-même. Qu’alors qu’il détestait qu’on parle de lui, ne plus être le centre de l’attention et des acclamations lui manquait, parfois. Quel con. Taewoon était un con, oui. Et s’il avait appris à vivre paisiblement et qu’il aimait son présent, il restait un merdeux ayant du grandir trop vite. Enfin, au final, il n’était pas si différent que Jae Hwa. La seule différence entre les deux garçons était qu’il avait choisi de partir : n’avait créé aucun scandale. « Je crois qu’on est en train de lancer une malédiction dans l’industrie, à se casser à vingt-et-un ans. » avait-il faiblement plaisanté, un rire lui échappant. « Avant tout, sache que même une fois reconverti, tu continueras à te sentir comme une merde. Je dis pas que ça vaut pas la peine, au contraire, mais je pense que toi comme moi, on a du grandir trop vite. On a intégré le monde de l’entertainment beaucoup trop jeunes. Alors que tu te reconvertisses ou pas, dans tous les cas, tu vas te sentir perdu. Même d’ici deux ans, quand ça ira mieux, que tu seras de nouveau sur pied… Tu risques de te demander ce qui cloche dans ta vie. » Il l’avait fixé avec sérieux : « Tu te diras que c’est trop plat, qu’il manque quelque chose. Normal : t’as passé les dernières années de ta vie à vivre vingt-quatre heures sur vingt-quatre, à pas dormir de la nuit, à enchainer les préparations d’album, les concerts et les tournées. Ta vie ressemblera plus jamais à ça, que tu le veuilles ou non. » Ce sur quoi, il avait soupiré, se relâchant, ses bras formant une coupe derrière sa nuque : « Enfin c’est pas plus mal. Tu vas réapprendre à vivre comme un homme, et pas comme une machine. » Et qu’il était bon de se réveiller à la lumière du jour et non plus à trois heures du matin. Qu’il était bon de décider ce qu’on voulait faire de sa journée, de ne pas avoir à se soucier d’un quelconque journaliste ou scandale. Putain. « Enfin bref. Assez parlé. Je dirais que la première étape c’est de prendre une feuille et un stylo, et de marquer tous les contacts que tu as accumulé dans l’industrie. Tous les amis que tu t’es fait, tous les directeurs avec qui tu as travaillé, les agences, tout. » Et si après cinq ans d’activité et plus de sept ans dans l’industrie, ça n’avait pas été trop compliqué pour Taewoon… Allait-ce être aussi facile pour Jae Hwa ? Qui n’avait même pas débuté dans un groupe ? Le bordel. A croire que la vie voulait vraiment qu’il capote et change de voie. Ça n’allait pas être facile (et c’était sans doute pour ça qu’il avait contacté Taewoon, au final). « Toutes ces personnes vont t’aider par la suite. Tu dis avoir du talent et le savoir : alors normalement, eux aussi le savent. Les agences pour qui tu as travaillé pourraient te recontacter par la suite pour que tu travailles pour eux, par exemple. » Ça, c’était le premier point. Il devait bien en rester… Trois ? Cinq ? Essentiels avant de réellement se mettre au travail.

« Ça va aller ? » avait-il fini par demander, se penchant vers lui, les coudes sur les genoux. « Au pire, même si ça va pas, j’essaierai de t’aider. » Ça répondait à sa question, non ? Même si au fond, Taewoon n’avait rien d’un bonne poire ni d’un guide exemplaire.

featuring. @Lee Jae Hwa


gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t101-lee-jae-hwa-try-your-ow
avatar
membre débutant
More informations
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     26.05.18 11:22


Sa petite blague ne lui avait même pas arraché un sourire. Il n’était déjà pas du genre à rire de ce genre de choses, mais en vue de la situation actuelle, c’était pire que tout. De plus, il n’était pas étonnant de constater que de plus en plus de jeunes talents désertes l’industrie. Tous étouffaient là-dedans, même les plus passionnés. Certains pensaient même au suicide tant ce milieu était strict et étriqué. Et puis 21 ans, c’est jeune. On peut encore reprendre les études ou se reconvertir. Reprendre les études … Voilà quelque chose que Jae Hwa n’avait jamais envisagé. Il détestait l’école et savait tout ce dont il avait besoin de savoir pour exercer son métier. Et puis ce n’était pas à l’école qu’il allait apprendre comment tourne le monde de la musique, c’est une chose qui se pratique sur le terrain, qui s’apprend sur le fil.

En revanche, son avertissement le fit sourire. Il savait très bien tout ça, du moins, il s’en doutait. Mais qu’est-ce que ça changerait à sa vie ? Absolument rien. Depuis de longs mois, il avait pris l’habitude de se sentir mal. Et il était préparé, il savait qu’en quittant son agence sa vie ne serait plus la même, mais ce n’est pas cela qui l’empêcherait de vivre à fond. Bien au contraire. Un début de plan germait dans son esprit depuis qu’il avait brûlé sa lettre de licenciement : il allait pouvoir profiter et être lui-même. Sortir tous les soirs, boire jusqu’à s’effondrer, danser sur n’importe quelle piste, se produire dans la rue comme lorsqu’il était jeune, coucher avec qui il voudrait, écrire de vraies paroles sans aucune contrainte. Rien à dire, il serait libre. Et cette optique lui plaisait. Il savait que ce serait dur, qu’il ressentira forcément le vide que lui apportera l’absence de la scène, mais il ferait tout pour y palier.

Comme son homologue le lui conseillait, il attrapa une feuille sur le bord de la table basse ainsi qu’un crayon qui traînait par là et commença à noter les noms qu’il avait en tête, se disant qu’il écrirait les numéros en face plus tard. Mais il s’interrompit en entendant ce « ça va aller ? » qui semblait sincère. Il releva la tête vers son interlocuteur et vit cet air concerné sur son visage. Alors il secoua la tête.

« Bien sûr que non. Ca ne peut pas aller. Toute ma vie j’ai rêvé d’être un artiste, je me suis tué au travail pour le devenir, j’ai sacrifié pas mal de choses, mais je suis sûr que je t’apprends rien. C’est gentil de demander. Mais t’inquiètes pas, je ne vais pas me laisser abattre, je vais bien finir par sortir la tête de l’eau. C’est pour ça que je t’ai appelé. Parce que je crois que d’une certaine façon, tu sais ce que je vis. Et puis je ne dois pas me laisser le temps de cogiter. Il faut que je me reprenne maintenant, je ne peux pas rester à me morfondre plus longtemps. »

Il écrivit alors quelques noms sur la feuille vierge, quelques agences, quelques artistes, des studios aussi.

« J’ai déjà des textes de près. Des textes qui « correspondent pas à Eden » selon mon agence. … Ex-agence. Je suis sûr qu’ils pourraient intéresser quelqu’un. Le truc c’est que je sais pas trop comment m’y prendre pour prospecter …. J’ai peur que tous ces gens que je suis entrain de noter me tournent le dos. Être gay et avoir une vidéo porno qui tourne sur le net c’est extrêmement mal vu par chez nous … »

Un soupir lui échappa, mais il continua à écrire tous les noms qui lui passaient par la tête.

« Merci d’avoir accepté de me rencontrer. Je pensais pas que tu serais venu si vite … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1744-kim-taewoon-shiver#573
avatar
golden boy
More informations
En ligne
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     26.05.18 17:47





U ok ?
(( tenue ))

Plus il l’écoutait, plus Taewoon se disait que Jaehwa n’avait aucune chance. Après tout, étaient-ils seulement comparables ? Jaehwa n’avait pas choisi cette reconversion, elle lui avait été forcée, imposée. Lui y avait pensé, avait pu se préparer : faire les choses bien. Il n’avait eu aucun scandale, personne n’avait jamais eu de bonnes raisons pour lui tourner le dos. C’était la merde, putain. À rajouter son caractère, au final si opposé au sien : allait-ce être si facile ? Tant de personnes voulaient faire de la musique… Allait-il réussir à retrouver une place dans le milieu, alors qu’il s’était lui-même mis dans le mal ? Il ne s’agissait pas juste de son homosexualité : il était en bien plus mauvais termes avec son agence que lui-même l’avait été.

« Oublie Eden. C’était ta première erreur d'essayer d’être quelqu'un que tu n’as jamais été : pour le marketing ou non. » Amer, il s’était exprimé avec plus de violence qu’il ne l'avait souhaité. Mais c’était vrai, non ? Même s’ils n’avaient souvent pas le choix, les agences aimant bien imposer des rôles à leurs artistes. « Maintenant, que tu choisisses de reprendre un nom pour tes compositions ou non… Reste toi-même, point. Ne te force pas à sourire, ne te force pas à être gentil. N’oublie juste pas que sans ton audience tu ne serais rien. Du moment ou tu sais ça, aie un minimum de politesse, le reste : fous-toi en, putain. » Lui-même avait eu du mal, parfois. On leur en demandait tant, après tout. Toujours sourire, ne jamais être trop soi : ne pas être vulgaire, ne pas être ceci, cela. Être une poupée à la disposition de tous, des caméras et des fans surtout. Devoir serrer leurs mains par centaines, leur sourire même lorsque rien n’allait. Putain.

« Tu verras bien s’ils te tournent le dos ou pas. Pour l’instant ton scandale fait la une de tous les journaux, ne t’attends pas à ce qu’ils te contactent. L’avantage, c’est que tu n’étais pas Jaehwa mais Eden. Laisse le temps au temps, concentre toi sur tes compositions, finis-les, fais les choses bien. Trouve-toi un nouveau nom, pour l’underground : ou reste toi-même si tu préfères. Ça fait moins bruiter, après. C’est juste à toi de voir si tu veux t’exposer aux médias ou pas, mais il y a des dizaines de compositeurs qui gagnent plus que bien leur vie alors qu’ils ne sont pas connus du grand public. » Il y avait eu un moment de flottement, avant qu’il reprenne, comme pour conclure : « Je te parle même pas des chorégraphes, eux on en entend juste jamais parler. » Enfin, il s’en rendrait bien compte par lui-même. Le monde de la composition était certes proche à celui qu’ils avaient un jour connu… Mais il était, au final, si différent. Nombreux étaient ceux vivant dans la décadence, fumant, buvant : couchant à souhait. Nombreux étaient les drogués, les fous. Les soirées pouvaient s’enchainer pendant des semaines, les plus riches privatisaient des îles pour le weekend. Ça n’avait pas de fin, putain.

Puis il y avait ceux vivant dans la misère, exploités par les grandes agences : on leur arrachait même leur mérite, les forçant à partager leur travail avec ceux allant la chanter, l’exécuter. Après tout, ça faisait toujours mieux pour le groupe de savoir qu’un des membres avait participé. Foutaises. Et perdu dans ses pensées, Taewoon avait tressailli lorsque Jaehwa avait repris la parole. « C’est rien. » Après tout, allait-il vraiment l’aider ? Pouvait-il vraiment l’aider ? Était-ce seulement judicieux ? Était-il la bonne personne ? Il ne savait pas, bordel, était gentil mais pas vraiment. Pourquoi était-il venu si vite, bordel ? Pourquoi avait-il accepté ?

Sans doute car il lui rappelait tout ce qu’il avait toujours détesté : « J’ai des amis qui ont perdu la tête à cause de ces conneries. Je dis pas que c’est pareil, je dis pas que tu es pareil. Mais quand j’y ai pensé j’étais juste là, devant chez toi. » A se battre contre les démons du passé. Car il en avait connu, des dépressifs, des suicidaires. Son ami le plus proche l’était, putain (ou l’avait été ?). Rien que d’y penser ça lui faisait serrer les poings. Taewoon n’avait pas beaucoup d’amis, ne ressentait pas le besoin d’être proche des autres : mais lorsqu’on entrait dans sa vie, crevait sa carapace, ça levait des tempêtes en lui.

Après tout, n’avait-il pas décidé de niquer sa propre vie pour lui, pour eux ?
Pour tous ces merdeux n’en pouvant plus de jouer un jeu.

featuring. @Lee Jae Hwa


gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t101-lee-jae-hwa-try-your-ow
avatar
membre débutant
More informations
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     07.06.18 21:39


Il l’écoutait parlé, se concentrant sur les expressions de son visage plus que sur ses gestes. Il soufflait avoir souffert, peut-être même souffrait-il encore. Non, ça ne faisait aucun doute : il souffrait. Allait-il souffrir lui aussi ? La dépression le prendrait-elle ? Il n’en savait rien. Il ne savait pas non plus si il allait s’en sortir, mais il voulait plus que tout tourner la page et réussir à sortir la tête de l’eau. Et pour cela, il avait besoin d’être entouré. Sae Ron était là pour lui, cela ne faisait aucun doute. Il l’avait défendu au pire moment, et même maintenant il continuait à être derrière lui. Mais il ressentait tout de même le besoin d’être porté par quelqu’un qui pouvait le comprendre, qui avait vécu une situation similaire à la sienne. Et TaeWoon était cette personne.
Déjà à l’époque il avait entendu parlé de lui, lorsqu’il avait quitté son groupe. En réalité, il suivait régulièrement leurs comebacks. Il n’avait jamais cessé de se tenir au courant de ce qu’il sortait, il admirait son travail, sa créativité. Travailler avec lui avait été une chance inouïe. Il sentait que leur travail ensemble n’était pas finit. L’aîné avait tant de choses à lui enseigner, pas seulement sur la musique, mais sur la vie, tout simplement. Mais pour cela, il lui fallait discuter avec lui, et aussi en apprendre plus.

Il reposa son crayon sur la feuille griffonnée, son regard se posant sur cette dernière. Ca le gênait un peu de demander ça comme ça. Le fait qu’il est brièvement abordé son scandale ne l’autorisait pas à être indiscret, d’autant plus que ce scandale n’avait plus rien de privé depuis que les journaux s’étaient emparé de l’affaire. Oh, et puis merde. Depuis quand se posait-il autant de questions avant de passer à l’acte ? Ca ne lui ressemblait pas, et il refusait que la situation le change.

« Hyung ? Tu veux bien m’expliquer ce qu’il s’est passé pour toi ? J’ai bien compris que c’est toi qui a voulu partir, mais je peux te demander pourquoi ? Et comment ça s’est passé pour toi ensuite ? »

Il avait besoin de savoir, de comparer sa situation à un autre. Savoir comment il s’en était sorti l’aiderait peut-être à en faire de même.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1744-kim-taewoon-shiver#573
avatar
golden boy
More informations
En ligne
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     11.06.18 12:37





U ok ?
(( tenue ))

« Je… » la question qu’avait posée Jaehwa avait piquée Taewoon à vif. Il ne s’était pas attendu à un tel revirement de situation. Il ne savait pas quoi lui dire. Ne parlait jamais de ce qui était arrivé lors de la dissolution du groupe. Au final, n’était-il pas un des seuls à savoir la vérité ? Car après tout… Pourquoi un groupe si prometteur avait décidé de tout arrêter, sans la moindre explication ? Les journaux s’étaient emparés de l’affaire sans succès, les discours de chaque membre ayant été soigneusement préparés à l’avance, appris par coeur. Ils n’avaient pas tardé à tous disparaitre, gardant cependant un lien avec la musique (ils avaient l’impression d’être bons à rien, si ce n’était pour ça).

Soupirant, il s’était massé le haut du nez, cherchant ses mots : « Je n’ai pas vraiment décidé de partir. » Ou du moins, ça ne l’aurait pas dérangé de continuer. S’il n’avait pas été dans ce groupe, dans ces conditions. S’il n’avait pas été entouré. Entre faire les choses seul et à plusieurs… Ce n’était pas la même histoire, les mêmes responsabilités. « Enfin c’est pas exactement ça mais… Disons qu’un membre de mon groupe allait vraiment mal, à une période. Ça a beaucoup joué dans ma, notre décision. » C’était lui, qui au final, avait pété un câble et leur avait dit qu’il était temps de tout arrêter.

Il n’avait pas supporté les voir s’effondrer un à un, s’entre bouffer, craquer sous la pression. Il n’avait pas supporté voir les seules personnes qu’il aimait hormis sa famille devenir des reflets d’eux-mêmes. Alors il avait pris les devants et avait décidé de mettre un terme à toutes ces conneries une bonne fois pour toute. Il avait renoncé à ses propres rêves, conscient qu’en continuant sur cette lancée un drame allait finir par arriver. « En soi c’est rien de nouveau. Les journées de 21 heures, les IV dans le bras… Les concerts avec une côte fêlée, une entorse au pied. » Il avait tenu, non ils avaient tenu. « Les managers qui nous disent de rien ressentir, d’être des robots, d’être parfaits, aimants. D’être tout sauf nous-mêmes. Les plus fragiles qui se piègent dans un masque, et finissent en dépression car ils ont l’impression de ne plus avoir le droit d’être eux-mêmes… Au fond ils savent même plus qui ils sont vraiment. »

C’était pas nouveau, non. Et ils avaient tenu, encore une fois. Car pour certains leur rêve était plus important, à portée de mains. Car ils étaient tous ensemble dans cette merde et profitaient des quelques heures où ils n’étaient pas filmés pour se relâcher, souffler. Car Taewoon avait toujours laissé passer les crises de nerf, avait toujours laissé les problèmes se faire. Car ils avaient tous ensemble un bon équilibre. Mais il y avait eu Jaejoon, oui, puis d’autres. Il y avait eu les problèmes personnels, la culpabilité. Il y avait eu, parfois, pour les plus vieux, l’envie de découvrir leur sexualité, de se poser. Il y avait eu plein de choses contradictoires et une tentative de suicide qui avait fini de les briser.

Il n’en parlerait jamais.
« Enfin bref. Disons qu’on a décidé d’arrêter à cause d’un problème interne ? On se voit encore, cependant, et on est tous bien plus épanouis qu’à l’époque. » Sauf lui, sans doute. Mais il savait que ça n’allait pas durer, qu’il se sentait mal pour se sentir mal, et que bientôt tou prendrait fin. Qu’il était dans une sorte de convalescence, et que bientôt il retrouverait son équilibre. C’était juste que ça faisait peur, parfois, de se dire qu’à présent il était maitre de sa vie. Il avait tout commencé trop tôt, avait été le maknae du début à la fin. Il avait débuté à à peine seize ans, putain. Normal que les autres aient eu moins de mal à se rétablir après toutes ces histoires.

Lui y avait laissé son enfance et son adolescence. Il se retrouvait en jeune adulte, sans rien. Se retrouvait à l’âge ou certains débutaient putain ! Et il lui restait tant d’années à vivre, tant de choses devant lui. Il avait l’impression d’avoir plus de mille ans mais il n’en avait même pas vingt-cinq. C’était la mort, putain.

« Enfin on s’est mis d’accord avant la fin du contrat. Donc on a pu faire les choses bien. Après… Après ça a pas été si compliqué, étrangement. J’avais de bonnes relations avec mon agence, on avait eu assez peu de scandales ? Donc on est tous partis chacun de notre côté tout en gardant contact. J’ai commencé à composer des sons, à reprendre ceux que j’avais délaissé… J’ai essayé de trouver mon style, aussi. C’est plus le contre coup sur le long terme qui a été dur pour moi. Au début… Ça va car ça libère je dirais ? »

featuring. @Lee Jae Hwa


gabi le loup

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t101-lee-jae-hwa-try-your-ow
avatar
membre débutant
More informations
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     26.06.18 13:22


Il l’écoutait partager son expérience, ayant la sensation de ressentir ses émotions au fur et à mesure qu’il parlait. Il se sentait un peu égoïste de penser ça, mais cela lui faisait du bien d’entendre le récit de son aîné, d’une certaine façon, ça le rassurait. En fait, non, il n’y avait pas que ça. La présence de son sunbae suffisait à le rassurer. Il se sentait moins seul dans sa galère. Certes, Sae Ron était là lui aussi, mais Tae Woon, lui, savait parfaitement par quoi il passait. Il était encore en reconversion, mais il pourrait tout de même l’aider à avancer. C’était un tel soulagement qu’il ait répondu à son appel à l’aide ! Et peut-être même qu’au final, ils s’aideraient tous les deux. A l’écouter, c’était toujours dur pour Tae Woon d’avoir abandonné sa vie d’idole. Peut-être qu’à deux, ils parviendraient à avancer.

« Ca peut paraître bête, mais ça me rassure que tu me dises ça. Enfin … Je sais que je vais en baver mais …. Voir que toi tu y arrives ça me redonne un peu de courage. »

Un faible sourire était né sur ses lèvres. Il prit son portable et parcouru ses contacts, notant sur sa feuille tous les noms qui pourraient lui être utile.

« Concrètement, je me doute bien que très peu de personnes vont accepter de m’aider. Ils ne veulent pas être impliqué dans quoi que ce soit avec un gars dans ma situation. Mais je vais essayer. »

Une dizaine de noms étaient apparus sur sa feuille. Si ne serait-ce que trois d’entre eux répondaient présents, ce serait un miracle. Il lâcha son stylo et se tourna vers son aîné.

« Eden est mort, tu as raison. Je vais reprendre mon propre nom et faire les musiques dont j’ai envie, pas celles qui plairont à telle ou telle agence. Et si ça ne plaît à personne, tant pis, j’aurai essayé. Mais quoi qu’il en soit, j’aurai quand même besoin de toi pour jeter un œil à mes compos … J’ai toujours eu une équipe derrière moi qui corrigeait tout … Je ne suis peut-être pas prêt à me lancer entièrement seul … Tu accepterais de… de m’aider à me lancer … ? »

Il n’avait pas grand-chose à offrir en échange. En fait, actuellement, il n’avait rien. Mais quoi que le plus âgé lui demande, il le ferait volontiers. Bien que très fier, il savait rendre les services qu’on lui offrait. Derrière ces airs de jeune rebelle, il avait un certain sens de la loyauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1744-kim-taewoon-shiver#573
avatar
golden boy
More informations
En ligne
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     04.07.18 22:30





U ok ?
(( tenue ))

« Bonne mentalité. » Avait souri Taewoon, « Et ceux qui ne t’aident pas aujourd’hui t’aideront demain : sinon ils s’en mordront les doigts. » C’était normal de ne pas vouloir avoir affaire à lui, surtout avec le scandale. Aux yeux de la société, il était encore Eden, était encore cet ovni un peu étrange. Car après tout, comment pouvait-on aimer les hommes ? Comment pouvait-on, oui, commettre un tel crime ? Que de conneries. Parfois Taewoon se demandait pourquoi son pays était si tordu. Pourquoi on en venait à mettre plus d’importance dans la vie privée d’un artiste que dans ses sons, sa voix. Faisait-on autant attention à la vie privée d’un cuisinier ? D’un écrivain ? Ça ne faisait aucun sens.

Au final, ce n’était peut-être pas plus mal qu’ils aient tous deux quitté le devant de la scène. Car après tout, comment survivre ? Comment rester sain d’esprit face à toute cette folie ? Toujours être poli, impeccable, toujours être ce qu’on était pas, parfait. Toujours oui se supprimer, se réprimer pour mieux plaire. C’était n’importe quoi. Les fans ne pouvaient-ils pas juste aimer leur musique, leur voix ? Ne pouvaient-ils pas juste les apprécier pour qui ils étaient ? Ça le tuait, parfois. Les sasaengs le tuaient, les haters le tuaient. Les concerts à l’étranger où ils étaient littéralement vendus aux organisateurs le tuaient aussi. Il se souvenait encore d’un groupe ayant du passer la journée avec deux gamines car leurs parents avaient organisé la levée de fonds pour réserver le dôme dans lequel ils s’étaient produits. Ridicule. On en venait à un stade ou le musicien n’était plus musicien mais véritable bétail. C’était son corps et le rôle qu’il jouait qui primaient sur ses sons, sa musique, son métier.

« J’ai hâte d’entendre les sons produits par Jaehwa. » Avait-il finalement conclu, content. « Bien sûr que je vais t’aider, mais je suis certain que tu auras pas besoin de beaucoup d’aide. » Car après tout il avait participé à la création de tous ses albums, devait bien avoir acquis quelques mécanismes. « T’as le matos ? Un studio ? » Car c’était le plus important, au final. Il fallait qu’il ait les bons logiciels, les instruments et de quoi faire des synthés qui tiennent la route. A partir de là… Aurait-il vraiment besoin de lui ? C’était à se demander si Taewoon n’allait pas sur le long terme mettre des bâtons dans les roues à Jaehwa. Il venait à peine de se libérer et allait devoir, pendant quelques mois, se chercher. Son style, ce qui lui correspondait… Comment faire pour ne pas l’influencer ? « Montre-moi. » Avait-il conclu, se redressant, prêt à passer au travail.

Ils avaient une carrière tout entière à retaper.
Un avenir à bâtir.

featuring. @Lee Jae Hwa


gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t101-lee-jae-hwa-try-your-ow
avatar
membre débutant
More informations
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa     10.07.18 22:39


Cela faisait des jours qu'il bossait sur ce projet. Il n'en avait presque pas dormi. Mais au moins, il était fier de son travail. Après cette soirée avec Tae Woon, il avait travaillé d'arrache-pied pour composer deux musiques qui étaient du pur JaeHwa. Pas une once de commercial, Eden définitivement banni, il s'agissait là de sons qui lui correspondaient à 100%.

Pour ce faire, il avait réussi à emprunter le studio d'une connaissance qui avait répondu positivement à son message. Il travaillait certes dans le dos du propriétaire du-dit studio, mais au moins, il pouvait y passer quelques heures par jour pour améliorer ses compositions, les logiciels installés sur son ordinateur personnel n'étant pas parfaits.

A présent, il avait la clef usb qui contenait ses précieuses compositions dans la paume de sa main. Il était confiant, peut-être un peu trop. Mais quoi qu'il en soit, il avait besoin d'un second avis, et plus particulièrement l'avis de son mentor. Alors il était là, devant la porte de Tae Woon, frappant deux coups pour annoncer sa présence. Il ne l'avait pas prévenu de son arrivée, à vrai dire ce n'était pas vraiment prévu. C'est en écoutant ce qui était devenu la version finale de ses musiques qu'il avait décidé de les graver sur sa clef et de les faire écouter à son sunbae pour savoir ce que le professionnel en pensait.

Et après ça, que ferait-il ? Il n'en savait rien. Peut-être était-il surtout venu chercher la réponse à cette question. Il ne se sentait pas encore d'attaque pour créer un souncloud ou un compte youtube pour poster ces compositions. Le scandale était encore trop frais, trop récent. Il faisait encore la une des magazines, les commentaires s'affolaient toujours sur les réseaux sociaux concernant son affaire. Aucune agence ne voudrait de lui pour l'instant. Mais il avait besoin de ça. Il devait composer, sortir de son appartement, ne pas se laisser enliser dans la déprime.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations
- Sujet : Re: U ok ? ϟϟ Lee Jae Hwa    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant