rps communs on the flux- Beautiful Buddah / rp commun.
- La Fête de la Sirène / rp commun.

- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les cactus pour voter !


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois d'août : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités d'IB et zyeuter l'annonce de ce mois-ci, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois d'août est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1500-yoon-athena-i-was-born
avatar
✨ ♔ the prom queen ♔ ✨
More informations ?
- Sujet : keep my sceret [ft. Insu]     23.05.18 21:58




keep my secret

Encore une soirée ennuyante où elle doit porter ce masque. Ce masque de la jeune femme au regard froid et au cœur de pierre. Mais aussi une soirée où elle doit utiliser un langage soutenu, faire semblant, être la reine de la soirée, tout en écrasant les autres. C’est éreintant. Certains pensent que ça l’amuse, et certes même si ce n’est qu’un jeu à ses yeux, elle en est épuisée. Ça ne lui déplait pas que les autres pensent ainsi d’elle, bien au contraire, c’est sa meilleure arme mais aussi son meilleur bouclier, mais pour autant, parfois, elle a juste envie d’arrêter. D’être ce qu’elle a toujours voulu être. Mais elle ne peut pas, car elle prendrait le risque de se faire dévorer et elle n’en a pas envie. Elle préfère dévorer que de l’être, elle. Poussant un long soupir, les épaules abaissées, elle finit par prendre une grande inspiration, et remet son masque de reine dominant le monde, les autres n’étant que de vulgaires fourmis, s’écrasant contre ses talons. Lorsque sa voiture s’arrête près de l’entrée, quelques regards intrigués se dirigent déjà vers elle, certainement déjà conquis par la voiture. Lorsqu’elle sort, elle entend déjà quelques exclamations de surprise et certains qui reculent d’avance, préférant mettre une certaine distance entre eux et elle. Il faut dire qu’elle n’a pas bonne réputation et qu’elle en terrorise plus d’un. D’un coup sec, telle une divinité, elle balance ses cheveux en arrière, et avance sur la scène faisant claquer ses talons. Sourire aux lèvres, elle entre dans le bar, fière, la fête résonnant déjà contre ses tympans. Elle ne sait même plus pour quelle raison elle a été invitée, et ne sait plus qui est le roi ou la reine de la soirée, elle n’en a que faire. Elle est juste là pour faire rappeler sa présence, et nuire aussi à cette soirée, devenant alors la reine et prenant la place du personnage principal de la soirée. Elle se place contre le comptoir, observant en premier lieu la scène qui se déroule sous ses yeux.

Mais alors qu’elle conserve ce visage placide, celui-ci se décompose, pendant un laps de temps, lorsqu’elle l’aperçoit. Lui. Elle n’a pas oublié son visage. Elle n’oublie jamais personne, même si elle fait croire le contraire, pour garder une certaine posture. Elle avale difficilement sa salive, essayant tout de même de reprendre une certaine contenance. Il ne se souvient sûrement plus d’elle. Il ne va pas venir la voir. Mais alors qu’elle le pense très fort elle le voit qui s’approche dangereusement d’elle, gardant tout de même l’espoir qu’il ne se souvient plus de l’avoir vu. Qu’il ne se souvient plus de rien.

feat. kang insu
gabi le loup


I recreate myself; that is my only power.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Re: keep my sceret [ft. Insu]     05.06.18 17:24




keep my secret



C’est une soirée qui aurait du être teintée d’ennui, Insu qui aurait du aller travailler – peut-être bien, réviser aussi mais non. Il y a un coup de fil qui change tout, le téléphone qui sonne et Insu qui décroche. Son patron, fermeture exceptionnelle du convenience store auquel il fait des heures supplémentaires. Insu, qui n’a jamais rien eu ; famille, argent – il ne doit rien à personne, gamin abandonné dès ses premiers cris. Et même s’il n’a pas les finances les plus heureuses du monde, il est content de prendre un jour pour lui. De retrouver ses amis, eux qui pensaient sortir. Insu se joint à la fête, il a besoin de décompresser. D’éloigner l’ennui, la vie juste un peu. Une pause du quotidien, les pensées à chasser qu’il fera taire dans les verres. Plan de ce soir et il s’y tiendra. Cours finis, il rentre chez lui. Se pose un peu mais ça ne dure pas. Il faut se préparer et il n’y manque pas. Il s’habille comme les autres, chemise blanche classique – pantalon noir mais rien de trop extravagant. Tenue casual mais qui se fondra dans la masse. Et Insu il finit au bar après quelques messages. Rendez-vous devant, il les attend. Ses yeux dérivent sur sa montre, l’impatience pointe le bout de son nez. Mais cinq minutes plus tard, ils sont là. Tous arrivent et ils entrent dans le bar. Se font assassiner les tympans par la musique, les voix – cris. C’est différent, pas comme à l’extérieur. Et ils commandent à boire. Insu n’est pas tiré au sort pour régler la note, plaisir en plus. Il commence doucement mais se laisse prendre au jeu. Ce n’est pas dans ses habitudes mais ce soir, il veut profiter. Boire, s’échapper du morne quotidien – ciel tout gris. Et ça commence au champagne, passe par les cocktails avant de se mettre aux shots. Le monde prend d’autres couleurs, jolies teintes dans ses yeux qui peinent à suivre le rythme. L’alcool, ce traître qui commence à monter – à faire son effet. Insu ne se plaint pourtant pas.

Il sourit, s’amuse. Et puis il décide d’aller chercher une autre bouteille. Il quitte la table qu’ont ses amis et lui pour la masse. Les gens entassés qui discutent, rient ; et c’est là qu’il la voit. Elle. Il ne l’a pas oubliée – sourire qu’il reconnaît mais une fierté qui lui semble étrangère. Une allure peu familière – la confond t-il ? Ses yeux la suivent alors qu’elle marche, se met dos au comptoir. Les gens la regardent aussi, Insu ne comprend pas. L’expression qu’elle arbore est figée, comme s’il s’agissait d’un masque posé sur son visage. Mais lui, il persiste. Continue de la dévisager, se perd sur ses traits. Il est certain que c’est elle – fille de Séoul. Et son prénom ne lui revient pas tout de suite mais il avance en sa direction. Peut-être est-ce l’alcool, à moins que la curiosité n’ait pris le dessus. Et il arrive finalement à sa hauteur. Il la fixe, la toise. Hésite mais les mots viennent. « Toi. On se connaît non ? » Une question stupide, son regard qui ne dévie pas alors qu’il cherche son prénom. Et ça lui revient comme un flash. « Athéna, c’est ça ? » Question, encore et encore. « On s’est vu à Seoul, un été. Tu te souviens ? »

feat. kang insu
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1500-yoon-athena-i-was-born
avatar
✨ ♔ the prom queen ♔ ✨
More informations ?
- Sujet : Re: keep my sceret [ft. Insu]     29.06.18 21:08




keep my secret

Les traces d’un passé douloureux sont bien là, et même si elle tente d’y échapper, elles reviennent toujours, la suivant, dans l’ombre. Sa gorge se noue, quelques secondes, tandis que son regard hésite, cherchant déjà une échappatoire. Peu de personnes connaissent son passé. Peu de personnes en savent sur elle. Et peu de personnes l’ont connu à cette période sensible et déplaisante de sa vie. Pour tout dire il n’y a que Do Jin. Il est le seul à tout connaître, du moins c’est ce qu’elle pensait. Jusqu’à ce qu’elle le voit. Ce jeune homme de la bibliothèque, rencontré à Séoul, par hasard, et qui connait son secret le plus intime : son admiration pour la poésie. Même son meilleur ami n’en sait rien sur cette passion cachée. Elle n’en a jamais parlé à personne, honteuse d’apprécier cet art, préférant se cacher. Pourtant il n’y a rien d’honteux à aimer la poésie, mais pour une femme comme elle si.  Elle tente donc de rester de marbre lorsque ce jeune homme l’aborde, faisant mine de ne pas savoir de quoi il parle, fronçant des sourcils, comme surprise par cette interruption soudaine. « Je ne crois pas » dit-elle sur un ton sec, presque antipathique. Elle est néanmoins surprise lorsqu’il prononce son prénom, ne s’attendant pas à ce qu’il ait une si bonne mémoire. Et malheureusement pour elle un tel prénom est bien rare en Corée, elle ne peut affirmer avec certitude qu’elle ne le connait pas et qu’il se méprend. Elle grince des dents, gênée par cette situation qui la rend nerveuse. « Des personnes, j’en ai croisé, et beaucoup se souviennent de mon prénom », dit-elle sans un brin de prétention. Elle préfère nier qu’avouer que oui, elle le connait, et que oui elle se souvient parfaitement de lui, puisqu’il est le seul à détenir son secret. Mais encore une fois, elle tente de ne pas se laisser emporter par les sentiments tumultueux de ces quelques souvenirs, gardant une expression figée. « Cela dit vous devez vous méprendre. Je n’ai aucun souvenir de vous ». Et elle espère qu’il va aussi penser qu’il se méprend ou se sentir vexer et s’en aller. C’est ce que la majorité des personnes font quand elle dit ne plus se souvenir d’eux. Ce qui est normal. Elle-même serait vexée et frustrée de savoir qu’on ne se souvient pas d’elle, parce qu’elle est inoubliable, mais pas forcément dans le bon sens du terme. « Ou peut-être est-ce une manière de m’aborder ? », dit-elle en essayant de jouer le jeu de l’ignorance, jusqu’au bout.

feat. kang insu
gabi le loup


I recreate myself; that is my only power.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Re: keep my sceret [ft. Insu]     04.07.18 8:34




keep my secret



C’est une rencontre inattendue, un visage qu’Insu avait mis de côté. Il l’avait oublié avec tous les autres, tous ceux qu’il a pu croiser et voir disparaître. Pourtant, il arrive à s’en souvenir. À remettre un lieu, un prénom sur ce visage. Sauf qu’il ne comprend pas. Non, pourquoi tous ces regards se posent sur elle. Pourquoi semble t-elle si différente, comme si le monde l’avait changée. Il ne pose que des questions et n’obtient presque rien en retour. Je ne crois pas. Un ton sec qu’il ne mérite pas. Et plus elle réagit, plus ça l’intrigue. Et elle continue, joue celle qui ne le connaît pas. Mais Insu est certain d’avoir raison. Peut-être s’est-il entraîné à ne pas oublier les autres à cause de Rim. Rim dont il connaît le visage par cœur. Et avec le reste, ce serait pareil. Son prénom est si rare que son entêtement est incompréhensible. Pourquoi lui mentir ? « Je n’aurais pas retenu ton prénom si on ne se connaissait pas. » Logique pour lui. Insu qui a toujours fait sa vie sans se préoccuper du reste. Et les yeux d’Insu la dévisagent. Expression qui lui paraît comme figée, arrêtée sur image. Sensation étrange qui s’empare de lui, surtout qu’elle continue de nier. « Je pense pas être si commun pourtant. » Léger rire qui s’efface aussitôt qu’il sort. Grand, la peau hâlée, sourire avec des canines affûtées. Elle continue à feindre, à jouer. L’incompréhension qui domine. Un jeu qui n’a aucun sens. « Pourquoi tu continues à faire comme si j’étais un inconnu ? » Ils se sont connus. Oui, cet été à Séoul. Jeunesse qui résonnait en eux, c’est une évidence. Athéna. Impossible d’oublier ce visage et ce prénom. C’est elle, Insu est certain qu’il n’y en a qu’une seule dans tout le pays. Et puis en la regardant, une réponse vient. Insu s’émerveille des gens dont les regards convergent vers elle. Etoile dans le ciel noir semble t-il. Et il se dit qu’elle a peut-être honte. Honte de lui parler parce qu’il n’a rien. Qu’il n’a jamais fait partie des héritiers, de ceux ayant le talent et la richesse. Non, Insu n’est qu’un enfant qu’on a abandonné. Les hautes sphères sont un monde qui n’est pas, ne sera probablement jamais le sien. Alors il se dit qu’il devrait lui proposer, au moins essayer. « On peut parler ailleurs. » Mais pour qu’elle comprenne, il se doit de chuchoter. « Si tu as honte. » Il n’a jamais voulu être un poids pour les autres. Pourtant, il veut comprendre ce qu’elle est devenue – qui elle est à l’heure d’aujourd’hui.


feat. kang insu
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1500-yoon-athena-i-was-born
avatar
✨ ♔ the prom queen ♔ ✨
More informations ?
- Sujet : Re: keep my sceret [ft. Insu]     07.07.18 20:09




keep my secret

Elle est prise au piège, elle le sait. Et elle déteste cette sensation, celle de perdre le contrôle, de balbutier et ne pas trouver d’excuse ou même d’argument assez percutant pour qu’il doute, voir même soit certain de s’être mépris, de s’être trompé de personne. Mais elle n’y arrive pas, pas ce soir. Elle qui pourtant parvient si facilement à mentir, à noyer le poisson, en face de cet homme, elle ne peut pas. Parce que les circonstances sont différentes. Parce qu’il détient un secret que personne ne connait. Personne. Alors, du mieux qu’elle peut, elle essaye de fuir cette situation embarrassante, car elle n’a pas envie que quelqu’un puisse la menacer avec son secret. Pourtant il n’a rien de catastrophique, il n’a rien de fondamentalement bouleversant, mais pour la femme au cœur de pierre ça l’est. Sa réputation ne peut être que ternie. « Parce que vous êtes un inconnu » tente-t-elle une dernière fois. Il va sûrement abandonner, voir qu’elle est bien différente de celle de ses souvenirs et que cela n’a aucun sens. Peut-être qu’il va comprendre qu’elle ne veut pas en discuter et qu’elle va tout faire pour nier, encore et encore, jusqu’à ce qu’il s’épuise. Peut-être. Mais pour le moment il est tenace et lui propose même de parler loin des regards, se disant qu’elle a sûrement honte. Oui elle a honte, mais pas comme il semble le penser. Elle a juste honte de ce passage dans sa vie, d’aimer la poésie, d’être cette femme au cœur bien plus chaleureux qu’elle ne semble le montrer. Elle a honte de celle qu’elle ne montre jamais aux autres. Honte de cette part d’elle bien trop sensible. Elle ne lui répond pas et indique simplement d’un regard qu’il doit la suivre, s’éloignant des regards bien trop indiscrets. Elle entre alors dans une pièce fermée, où ils vont pouvoir être tranquilles, sans qu’aucune rumeur ne circule derrière ces murs. Lorsqu’il est à son tour à l’intérieur de la pièce Athéna prend la précaution de refermer derrière elle, lui lançant alors un regard bien différent des précédents, plaquant alors sa main contre la bouche de cet homme. « N’en parle jamais ! JAMAIS ». Elle lui lance un regard menaçant, s’écarte de lui et s’en va s’asseoir sur le divan. « Je sais qui tu es. Je me devais juste de le nier. Parce que tu as connu une Athéna qui n’existe plus et qui a existé pendant un laps de temps très court. Et tu es bien le seul à savoir tout ça », et quand elle parle de tout ça ce n’est pas qu’une référence à son job de bibliothécaire, mais aussi sa passion pour la poésie. « Alors . . . pour ta sécurité, et pour le bien-être de chacun, tu as intérêt à garder tout ça pour toi. Ce n’est même pas une demande, c’est une obligation ». Elle croise les bras pour qu’il comprenne bien le sens de ses mots. « Oublie la Athéna que tu as rencontré par hasard. Oublie tout ». Mais ce n’est pas facile d’oublier, elle le sait.




feat. kang insu
gabi le loup


I recreate myself; that is my only power.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
- Sujet : Re: keep my sceret [ft. Insu]    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guide] Le Guide des Parents & Non-initiés
» Un viticulteur voit sa récolte vendangée à son insu en une nuit!