la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Eun Ji Moon
Eun Ji Moon
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1737-eun-ji-moon-a-world-wh
More informations ?
Sujet: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥     29.05.18 21:23


Baby if you strip, you can get a tip ♫

votre tenue

Ce soir, ou plutôt cette nuit, c'est à une soirée étudiante qu'on retrouve notre whisky aigrie, un verre de bière coupée à l'eau dans une main et son téléphone dans l'autre, faisant la moue en recevant le SMS de son nouvel ami Dân. Elle grimace et soupire, Ji Moon s'était pomponnée pour se noyer dans le décor, elle avait même acheter exprès une tenue aux couleurs beaucoup plus... Sombres qu'à son habitude. Enfin, toujours en jupe, on ne change pas une équipe qui gagne, dommage qu'il ne pourra pas être là pour la voir aussi radieuse. Apparemment, une urgence est survenue et il ne pourra la rejoindre comme convenu, ce n'est pas grave, elle ne compte pas gâcher son initiative pour ça. L'idée de rentrer l'a effleurée un instant sauf qu'elle s'est rendu compte avoir dit dormir chez Athéna comme excuse... Et bien qu'elle pourrait appeler pour venir squatter au dernier moment, vu l'heure du matin approchant, ce n'est plus trop le moment propice à la négociation et au « S'il te plait Athéna, s'il te plait, j'ai voulu faire la maligne et maintenant je suis coincée ». Non ! Ji Moon a une fierté, Ji Moon est sûre qu'elle peut réussir à déjouer les interdits avec lesquels on lui a lavé le cerveau, seule comme une grande ! Sur ces bonnes paroles, ses sourcils se froncent et avec détermination elle prend une bonne lampée de sa bière, grognant immédiatement au goût amer dilué. « Haaa. C'est dégueulasse ! » Tout son visage se décompose et ses lèvres ont une saveur de Kronenbourg pas chère, pour sûre, la demoiselle aurait préféré une coupe de champagne bien qu'elle n'y trempe que quelques fois ses lèvres pour le show que les riches aiment afficher. Elle est encore loin de l'image de la rebelle effrontée qu'elle voulait se donner...

 « Elles sont pas fraîches, c'est infâme, j'avais dit à Tony de les mettre au frigo avant mais c'est un bouffon, viens par là, on a de quoi faire oublier ces horreurs. Spliff ? »

Observant la nana quelques instants de haut en bas, elle rougit face à sa beauté, sa dégaine et son allure désinvolte puis hoche la tête, comprenant qu'elle parle du joint qu'elle tient dans ses doigts. A savoir, Ji Moon n'a essayé qu'une fois la Marie-Jeanne et c'était avec Dân il y a tout juste quelques jours de cela. Elle avait pris une bouffée puis avait toussé pour le reste de la soirée, elle avait jugé ça immonde et c'était dit qu'elle n'allait pas retenter... Sauf que la tentation de faire ce qu'il ne faut pas l'appelle, elle veut réessayer, encore une fois, elle ne peut pas s'avouer vaincu aussi facilement qu'après la première tentative, ce n'était pas si horrible que ça.... Un peu enfumant et plutôt difficile à digérer nonobstant, bien délirant. Autour d'une table basse se trouve un cercle de quelques gens, se passant dans les deux sens trois feuilles bien roulées débordantes d'herbes et de tabac, on fait une place à la nouvelle, encore innocente, encore trop pure pour s'imposer, compactée entre les grands. On lui passe le malin, l'objet de ce vice que l'héritière n'a jamais eu a questionner et l'eût juste aveuglement réfuté : Puis avec hésitation, pensive et le cœur battant tandis que tout le monde retourne à leurs discussions, elle met à ses lèvres le bâton embrasé, aspire d'abord avec douceur pour finalement entendre à côté un « Crapote pas, vas-y un bon coup ! ». Plongée dans l'inconnu, trempée par la sueur d'étrangers, aussi effrayée qu'elle puisse être, son inhalation se fait plus soutenue, guerrière et conquérante, fougueuse et dompteuse, elle écrasera ses prohibitions et fera ses choix. Elle sera enfin libre et fière d'être soi !

Ses pupilles se dilatent, sa gorge se serre et s'irrite et on lui reprend des mains le joint tandis qu'elle toussote et bat des paupières pour faire partir les picotements. L'effet est presque immédiat, dans sa tête ça devient plus lourd, un peu plus compliqué à réceptionner les stimuli et les informations tout autour... Puis lorsque le monde devient moins flou, que  ses cils ne lui couvrent plus la vue, elle aperçoit à côté du groupe un visage qui lui est bien trop familier. Par traumatisme et automatisme, ses membres se paralysent un instant et tandis qu'elle analyse  cette bouche et ce nez, le brun des cheveux la surprend, elle avait cru un instant qu'Aiden était là soit par le biais d'une hallucination précoce, soit pour lui gâcher son début de week-end mais au final, c'est Allen, dans sa décadence et son environnement, il baigne dans les éléments comme s'il avait été peint sur cette toile en un trait seulement. Quand les secondes passent et que leurs regards se croisent, la panique lui monte enfin aux neurotransmetteurs et elle crise, se relevant subitement en manquant de renverser son gobelet, tentant de se faufiler entre les genoux en prononçant des « Pardon ! » ; « Excusez-moi, pardon ! » avec empressement, voulant juste s'enfuir loin, très loin. La réalité l'a bien trop vite rattrapé cette fois ! On ne peut plus enfreindre les bonnes manières comme on veut dans ce pays.
feat. @Bae Allen
gabi le loup


(c)astra; — i knew that the pain i felt now was here to stay. in many forms. through many nights. ;;
Revenir en haut Aller en bas
Bae Allen
Bae Allen
✦ N°2 #Friendzoned ✦
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t603-bae-allen-kill-em-with-
More informations ?
Sujet: Re: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥     04.06.18 21:58


Baby if you strip, you can get a tip ♫

votre tenue

Il t'a mis dehors, il a vraiment osé te mettre dehors ... Très bien ! De toute façon, vaut mieux être seul que mal accompagné comme dit le dicton. Sur le coup, t'es en colère, tellement énervé à l'idée qu'il soit aller aussi loin alors que finalement ... C’est lui le fautif de tout ça ! Quel con. Il a mal pris ce que tu lui as dit visiblement ... Bah c'est pas ton problème ! Ton pote Roger le pigeon est bien plus intéressant que lui ! Le gros problème, c'est que t'as aucune idée de où aller , l'air de rien , toit ausis t'as une fierté et mal grès ta ribambelle de pote, il y en a très peu chez qui t'as forcement envie d'aller crécher en mode déchet de la société. Donc tu arpentes les soirées,tu dors souvent sur place complètement défoncé, le corps affalé sur les vieux divans moite.
Et quand tu vas en cours, tu sens un peu le rat crevé, mais tu prends des douches au gymnase ... On va dire que tu te démerdes pas trop mal dans ta nouvelle vie de SDF ... Surtout, que tu peux compter sur une personne, une personne que tu détestes d'apparence, mais ça te soulage quand même de l'avoir lui. Puis ... entre vous c'est compliqué , t'es peut être un peu accro.

Et alors, t'es la, à cette soirée. T'avais pas du tout prévu de venir, mais, t'as aucune volonté , ton pote, il t'avait dit qu'il y aurait de la bonne meuf , de quoi se mettre bien et de la bouffe pour tout le monde ... Comment refuser ? Contrairement aux apparences, t'es loin d’être complètement gay et tu refuses jamais une nuit câline dans les bras d'une beauté fatale et dévergondé.
Ça sens l'alcool, la weed, tu te sens dans ton élément, mais quand tu te retrouves dans la salle de bain, t'en vois un ou deux se tirer des railles ... Oh putain, t'as jamais essayé ça ... Et si c'était le moment ? L'instant ? Le jour ou ton petit corps devrait surmonter tout seul son premier raille de cocaïne ? Non ... Tu tournes les talons, l'esprit perturbé, t'es t’excite par l'idée autant qu'elle ça te fait peur. Tu n'es pas en confiance avec ça ...
Donc tu retournes tranquillement te poser dans la pièce principale, t'as déjà fumé pas mal, comme d'habitude, ton corps flotte et t'as pas serein dans tes gestes, faut que tu te poses et que tu boives un coup. Tu n'aimes pas forcement mélanger les deux, mais la, tu t'en fous.

Et la , alors que ton regard a moitiez explosé divague de gueule en gueule pour ne pas zapper les infos de ce qui se passe, ton regard se fige dans celui de quelqu'un que tu connais le premier truc que ton cerveau ramolli parvient a vraiment pensé, c'est « Ptain ... Elle est bonne de ouff. »
Puis la seconde d'après t'es choqué de la voir ici, un état de choc léthargique qui te donne le tournis ... Tu réagis quand elle essaie de s’enfuir ... hop hop hop ça va pas se passer comme ça, puis ça te donne le smille de voir miss sainte ni touche dans ce genre de fiesta, surtout que le pilon il tourne à sa table, faut pas te prendre pour un con. T'es pas nés de la dernière pluie.
Tu te diriges d'un pas pressé vers elle et comme un abrutis, tu fini par la rattraper par le bras en poussant tout le monde.
« Heeeyyyy ou tu cours comme ça ? T'as vu un fantôme ? »
Tu scrutes sa tenue ! Elle est belle comme ça ! T'as l’impression que de manière imager elle exprime son bade side par ses fringues ! C’est beau à voir et tu ne penses même pas au mépris que tu lui portes. Tu la tires vers toi, complètement à l'ouest.
« Alors ça ... si je m’attendais à voir miss purity dans ce genre de soirée j'aurais pris ma go pro ! »
Tu jettes un regard a droite, à gauche, juste pour vérifier.
« Mon frère sait que t'es là ? »
Un sourire sadique s’étire sur tes lèvres ... Bien sûr qu'il ne sait pas ! La vilaine !
« Tu t'amuses bien, on dirait ! Je suis content de te trouver ici ! Reste ... »  
feat. @Eun Ji Moon
gabi le loup





Y'a rien à comprendre, j'te jure, j'comprends pas moi-même Des fois, j'agis comme si j'avais plus rien à perdre J'veux jamais t'faire de mal pourtant, j'le fais quand même C'est comme ça, j'finis toujours par détruire c'que j'aime
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Eun Ji Moon
Eun Ji Moon
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1737-eun-ji-moon-a-world-wh
More informations ?
Sujet: Re: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥     05.06.18 23:27


Baby if you strip, you can get a tip ♫

votre tenue

Ses jambes ne vont pas aussi vite qu'elle l'aurait voulu, c'est de la faute de la marie-jeanne ça, elle manque de se gamelle trois fois en se cognant contre des genoux et quand elle réussit enfin à sortir d'entre la table basse et le canapé, elle se renverse de la bière dessus et se fait finalement rattraper par Allen, la rendant complètement paniquée. Ses yeux cherchent tout autour de lui parce que par réflexe, la paranoïa l'a suit de près, elle espère qu'Aiden ne soit pas là, elle prie même ! Ji Moon tire pour défaire son bras de son emprise, elle se sent tel un lapin coincé entre deux tirs, les yeux rouges de peur et du joint. «Lâche-moi ! » Encore, sa nuque se brise et se tord pour vérifier, pour supplier Bouddha que LUI ne soit pas dans les parages : elle a les messages en tête, elle a les répliques et les mauvais regards, des frissons dans le dos, la musique lui passe par-dessus, ses pupilles dilatées ne sont même pas gênées par tous les mouvements autour., tout son esprit et son physique sont concentrés à une chose ! Si elle voit sa tête de blond, elle risque juste de se pisser dessus, son cœur est trop à blanc. Ses nerfs sont trop à vifs. « Non Allen, je-je ! » Aucune excuse ne lui vient en tête, c'est bien la première fois que cette menteuse n'arrive pas à se sortir d'une situation pareille, ses neurones ne veulent plus se connecter ni raisonner, ils sont juste trop occupée à sonner l'alarme et l'inonder de « DANGER » ; « DANGER »... Elle en a envie de vomir alors qu'elle a tout juste avaler une soupe miso avant de venir, tout son estomac en est retourné et noué, que dis-je, ce n'est même plus des nœuds mais un vrai engrenages là-dedans !

Sauf qu'à la question du jumeau, sa respiration se coupe, le monde s'arrête et la demoiselle se retrouve envahit d'un grand sentiment de soulagement, elle en a même les larmes aux yeux, bon sang, ça la rend émotif le pilon ou quoi ? Toute les tensions se dévient et finissent en spasmes dans ses membres, ses poumons se battant pour reprendre du souffle ! De son autre main, elle cache son visage et baisse le menton, secouant la tête avant de répondre avec la gorge serrée : « Tu te moques de moi... Tu m'as fait peur ! » Subitement, elle lui donne une tape sur l'épaule, faciès froissé et lippe entre ses dents, comme une enfant, comme l'innocente qu'elle est toujours autant. « J'avais pas vu tes cheveux !  » Ses sens ont du mal à se remettre de tout cela, elle s'évente un instant puis inspire et expire, c'est difficile quand on a le cerveau complètement plombé par l'herbe fumée. « Et j'ai été invitée, figure-toi. » s'exclame-t-elle avec une moue, les larmes aux yeux séchant sur le haut de ses pommettes. « Et j'imagine que toi aussi ? » C'est qu'à cet instant, son regard plongé dans le sien, qu'elle se rend compte de leur proximité et de ses doigts entourant son bras avec fermeté, ça l'a fait même un peu rougir, comme à chaque fois qu'Aiden la touche en soi. Sauf que lui, il est brun, il a quelques grains de beautés en plus et il a cet air défiant et insouciant rien qu'en respirant. Et la beauté court dans leurs veines à ces deux-là, injuste univers qui donne de belle gueule à des gens pas forcément très gentillets. « Il n'est vraiment pas avec toi, hein, dis moi ? » fait-elle, peu rassurée. Malgré tout, elle ne peut s'empêcher de flipper quand elle voit leurs nez similaires, il lui rappelle ce fiancé qui la tourmente et la fait pleurer. Pourtant, elle se haït à oser comparer ces deux garçons, Allen ne mérite pas de vivre dans l'ombre de son frère ainsi, Allen est sa propre entité et elle voudrait pouvoir lui dire combien il est digne de bien plus que de devoir faire le déjanté pour attirer un peu d'attention sur lui. Depuis l'anniversaire d'Adam, elle a cette vague impression qu'Allen et elle... Ils pourraient bien s'entendre ? Ce n'est qu'une folle idée, un jugement qui la perdra sûrement, encore un tour de sa maladive et compulsive compassion ça hein ! Néanmoins, au fond, et si c'était la vérité ? ...
feat. @Bae Allen
gabi le loup


(c)astra; — i knew that the pain i felt now was here to stay. in many forms. through many nights. ;;
Revenir en haut Aller en bas
Bae Allen
Bae Allen
✦ N°2 #Friendzoned ✦
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t603-bae-allen-kill-em-with-
More informations ?
Sujet: Re: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥     29.07.18 12:24


Baby if you strip, you can get a tip ♫

votre tenue

Elle ne semble pas au courant de ce qu'il se passe ... Comment pourrait-elle bien l’être ? Ce n'est pas comme si Aiden allait se confier a elle réellement, et toi t'as pris soin de pas trop avoir l'aire d'un clodo .... Ou presque. Elle a sûrement dû t'apercevoir au fond de l’amphi, les cheveux encore mouillés de la douche du vestiaire, les yeux explosé de fatigue et les fringue un peu crado.
Tu savais que sa panique ne devait être causée que par la possible présence du Blond ... t'aurais dû lui faire croire qu'il était la ça aurait été marrant. Sauf que toi aussi t’étais un peu freiné par l'idée de le voir. Mais, excellente nouvelle , d'après sa réaction de soulagement, le plus psychorigide du duo Bae n'est pas là. Tu le savais déjà, mais une confirmation ça fait toujours plaisir.

Une tape amicale, tu exploses de rire ... Putain elle est trop drôle, elle n'avait pas vu tes cheveux ? Mais ouais ... T'avais mis un bonnet ! T'es un génie ! D’ailleurs, c'est même pas le tiens, tu ne sais pas à qui c'est. Maintenant, c'est à toi.
Tu retires le tissu sur ta tête, toujours en souriant.
« Tu crois qu'Aiden porterait ce genre de truc ? Ça pourrait nuire à son brushing »
Rancune, moquerie, on entend que t'es pas du tout en bon terme avec ta moitié.
Tu poses le bonnet sur un meuble, passe ta main das tes cheveux pour les remettre en place ... c'est-à-dire en bordel monstre.
Tu siffles d'admiration, une fierté sarcastique que tu exprimes. Tu la pointes du doigt
« Ha ? Pas moi ... Enfin , j'ai été invité par un invité je sais pas si ça compte ... Je sais même pas chez qui on est ... »
Comme d'hab , te taper l'incruste, c'est l'histoire de ta vie , t'as toujours été le numéro deux , tu vas plus souvent aux soirées ou t'es pas invité que les soirées ou t'es invités.

Princesse Ji Moon accrochée a ton bras, ses petites pommettes rosée, le regard explosé, les yeux brillants de ses petites larmes de détresse. Elle est belle ... Magnifique et tu t'en rends à peine compte. Ton frère, il se plaint de devoir l’épouser, ça aurait pu être pire. Quand tu penses que t'as déjà pensé que tu devrais épouser la belle toi-même juste pour laisser la liberté à l'autre idiot ... Il ne la mérite pas sa liberté, t'es bien content de cette union désormais.
Tu lui souris, narquois. Elle a peur hein ? Qu'il la voit ici, dans cet etat, avec toi ... Mais ouvre les yeux Ji Moon ! On a qu'une vie ! Et si tu laisses un abrutis perdu et égoïste diriger ta vie ... Tu vas t'emmerder comme un rat mort et a quarante piges t'aura rien a raconter.
Tu glisses ton pousse sur le haut de sa joue, sa peau est brûlante et douce, tu essuies tendrement, peut être un peu maladroitement les petite larmouille déjà presque totalement séchée.
« Franchement ... Regarde autour de toi, tu crois que le prince Aiden daignerait venir nous faire l'honneur de sa majestueuse présence dans un endroit pareil ? »
Du mépris, tu te moques de lui, t'es amère dans ce que tu dis.
« Amuse-toi avant qu'il ne soit trop tard ... Par contre t'as renverser de la bière sur toi, tu veux qu'on aille sécher ça ? »
Pourquoi tout à coup t'as l'air un peu plus ... Présent, proche, séducteur comme si a ce moment la, tu ne voulais pas te montrer comme le frère de ... Mais plutôt comme un homme.
Tu glisses ta main dans la sienne, tendrement, tu la sers, et ton regard est rouge, mais intensément fixer sur elle.
« Où peut être que tu veux plutôt qu'on aille chercher un autre verre ? »
Naturellement, tu t'incrustes ... Vous allez passer la soirée ensemble, il n'y a pas de doute. Elle n'a pas le choix. Avec les mêmes motivations que la dernière fois ou Aiden vous a interrompu.
feat. @Eun Ji Moon
gabi le loup





Y'a rien à comprendre, j'te jure, j'comprends pas moi-même Des fois, j'agis comme si j'avais plus rien à perdre J'veux jamais t'faire de mal pourtant, j'le fais quand même C'est comme ça, j'finis toujours par détruire c'que j'aime
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Eun Ji Moon
Eun Ji Moon
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1737-eun-ji-moon-a-world-wh
More informations ?
Sujet: Re: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥     26.08.18 19:05


Baby if you strip, you can get a tip ♫

votre tenue

La musique résonne trop dans sa tête, c'est fort, étouffant, ça tambourine dans sa poitrine et ses iris se dilatent un peu plus en voyant les mèches noires se libérer du tissu. Un peu fascinée, un peu subjuguée, l'idée de passer ses doigts dans ses cheveux lui traverse l'esprit. Oula... Le rouge lui revient à l'assaut, dis donc, ce n'est pas parce qu'Allen est beau qu'il faut s'emballer comme ça. Tous les Bae sont beaux, vraiment injustes, ma foi ! Pourquoi diable ont-ils eus le droit à une beauté pareille ?

« Je crois que c'est la soirée d'un certain Anthony ?» ou du moins, elle a entendu son nom plus d'une fois dans la foule et l'a même aperçu... Enfin, peut-être que ce n'était pas lui. Il y a tellement de monde et Dân ne lui a pas vraiment donné d'informations complémentaires à part « Viens, ce sera cool et Tony t'appréciera forcément. ».  En même temps, ce serait un coureur de jupons qui se tapent toutes les nanas du coin, du coup, pas sûre que la vierge Ji Moon elle l'apprécie. Déjà que ça lui fait étrange d'être aussi proche du jumeau, elle mord sa lippe et en perd la voix, gorge serré et papillons dans l'estomac. Est-ce parce qu'ils ont eu cette douce conversation à l'anniversaire d'Adam ou est-ce une sorte de syndrome de Stockholm ? Le pouce qui arrive sous ses yeux lui fait hausser les épaules de surprises et son souffle se coupe quelques secondes avant de laisser ses grandes mirettes divaguer sur celles d'Allen, pourquoi tout à coup cette tête lui paraît attendrissante ? « Hein ? » C'est à dire qu'elle écoutait à moitié. Doucement, elle observe les alentours et se met à sourire bêtement, manquant même de glousser. « C'est vrai qu'il se donne des allures princières ! On fait la paire. » ajoute-t-elle en secouant la tête, sa royauté aime se défoncer et faire la fête jusqu'à pas d'heure. « Il met plus de maquillage que moi... » marmonne-t-elle en, cette fois-ci, riant, se cachant la bouche de sa main libre. Cependant, elle prend un air horrifié quand il lui parle de bière renversé. Mince, oui ! Zieutant rapidement les dégâts, une moue lui échappe et elle fronce les sourcils. «  J'en ai franchement rien à fa- » allait-elle clamer haut et fort, comme si c'était une grande fille.

Sauf que main dans la main, elle fait moins la maligne et s'empourpre, complètement rêveuse et embarrassée. La déglutition lui est difficile et toutes ces peurs et insécurités lui sautent à la gorge : La paume moite, les ongles encrassés, l'eye-liner qui a peut-être coulé, l'odeur de la bière qui empeste, la transpiration, le parfum qui a tourné, les cheveux qui puent la fumée, ses lèvres sèchent et ses joues déshydratées et ! « On peut aller boire un autre verre... Oui... » Ha ! Hypnotisée, attirée comme une mouche à la lumière, elle a le sang qui fait qu'un tour et trop de paroles dans son crâne qui n'ont aucun sens ! Qu'importe son allure désinvolte ! N'est-ce pas le but recherché de ses escapades sans nom et ses prises de médicaments à risque ? Un peu de folie, un peu de grandeur ! Adieu candeur, voici la femme Ji Moon qui se trouve, qui se cherche et qui se cache derrière les iris du sulfureux Allen. Peut-être a t-elle envie de devenir comme ça, sans prudence, sans attache et sans vergogne, si Aiden est un prince, il rayonne comme le Soleil toutefois Allen, il est prince de la nuit, Lune qui brille et qui bouleverse les océans. Un électron libre et sur le qui-vive à chaque instant de sa vie. « J'ai envie d'un cocktail. Et d'essayer le beer pong aussi. » s'exprime-t-elle en lui tirant un peu sur son bras, faisant juter ses lèvres dans un caprice puérile et séducteur. Ses longs cils sont noirs et voluptueux encadrent son vis à vis, innocente poupée qui rentre dans une danse de tentations sans vraiment savoir sur quel pied balancer...
feat. @Bae Allen
gabi le loup


(c)astra; — i knew that the pain i felt now was here to stay. in many forms. through many nights. ;;
Revenir en haut Aller en bas
Bae Allen
Bae Allen
✦ N°2 #Friendzoned ✦
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t603-bae-allen-kill-em-with-
More informations ?
Sujet: Re: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥     11.09.18 14:18


Baby if you strip, you can get a tip ♫

votre tenue

Anthony ? C'est quoi ça pour un prénom encore ? Tu juges dans ta tête les consonances étrangères de ce prénom alors que tu t'appelles Bae Allen ... L’hôpital se fou encore et toujours de la charité.
Ji Moon, elle a tout pour te plaire quand tu y penses, cette haine que tu avais envers elle, une simple haine totalement irrationnelle que tu avais développé par pure solidarité avec ton jumeau... C'était stupide.
Princesse Ji moon elle est mignonne, elle est carrément bonne et elle a cette petite lueur sauvage au fond des yeux, ce petit truc en plus qui jure un peu avec ses allures tellement innocente. Tout ce que tu aimes chez une fille ... elle l'a. De la grâce, de la politesse associé a une profonde soif d'aventure. Naïve, rêveuse et subtilement téméraire. Tu veux l'aider à s’épanouir et à ne pas se renfermer dans ce que les autres veulent qu'elle soit ... parce que toi, tu vois le potentiel qu'elle aurait si elle restait elle-même. Au fond ... Elle te fait un peu penser à toi. Tu avais les ailes coupées, enfermé dans ta cage doré. Un jour ... T'as quitté le nid pour apprendre a volé , tu t'es peut-être gravement écrasé la gueule contre le sol , t'es peut être pas le forcement heureux, mais au moins , tu es libre. Quitte à être malheureux ... Autant s'amuser quand même un peu de temps en temps.
Tu rigoles suite à ses remarques, décidément Aiden s'en prend pleins la gueule.
« Ce n'est pas pour rien qu'on a deux sales de bain ... »
Gosse de riche ... Tu avais deux salles de bain, maintenant, tu as juste les douches de l'unif et ta brosse à dents dans ton sac à dos.

Tu l'attrapes par la main, évidemment que tu le remarques, son expression bien trop visible. Son visage rouge, en plus t'es défoncé alors tu te fais des films dans ta tête , t'as perdu la sensibilité de tes mouvements, mais t'as réveillé ton romantisme ... T'as envie de jouer les beaux gosses avec elle juste parce que ça te satisfait de la mettre dans cette état juste avec un contacte de paume. Tu rougis toi aussi malgré toi ... Parce que ça te rend tout de même un peu con et nerveux d’agir ainsi avec elle. Tu souris en coin, te mordant la lèvre encore une fois ... Elle est déjà pas mal amoché à cause de l’alcool. Ça déshydrate.
Toi, tu ne te rends pas compte de tout les petits détails qui pourrait amoindrir sa beauté ... Non, tu regardes l'ensemble et dans l'ensemble elle est belle, elle est libre et surtout, elle profite.
« Moi, je te dis ... On prend plus fort, la bière, c'est pour les tapettes, un coup de Soju ? »
Bon, ok , ce n'est pas la meilleure idée du siècle vu votre état ... Il ne faudrait pas se rendre malade, mais tu te sens beaucoup trop bien. Mais la belle veut un cocktail ... Bonne idée aussi !
« awai pas con !! Il y a quelqu'un pour en faire ou on se démerde ? »
Non ... Comme a toute soirée de ce genre, il n'y a pas vraiment de barman, juste des mecs défoncé qui passe leur temps a mélanger tout les alcool possible ramener par un peu tout le monde... Tu souris.
« Ok ... Je vais lui faire moi-même ton cocktail. »
Que tu lui sors fièrement en la tirant toujours par la main , tu voulais la garder prêt de toi , tu ne voulais pas que dans cette masse de gens bien trop dense pour un appartement apparemment trop petit elle puisse s’éloigner de toi.
Tu souris, en arrivant prêt de l'espace cuisine, tu prends deux verres, peut importer la forme, on n'est pas là pour faire dans le rafiné. Et tu mélanges pleins de trucs qui semble bien aller ensemble. Tu ne veux pas être malade donc tu ne fais pas trop le con. Un peu de vodka, un peu de jus d'orange, un peu de grenadine ... Ça deviens joli et orange, mais ... Ça prend vite un couleur un peu marron quand tu décides de mettre une lichette de curaçao pour le goût ... Oops.
« Booooh ... On dirait un lait chocolaté !! À la tienne »
Tu bois une gorgée, d'abord méfiant ... En fait c'est super bon ... C'est fort, mais c'est vraiment bon !
«Je viens de trouver ma vocation !!! Je suis cocktail man. »
Ton verre dans une main, sa taille fine dans l'autre ... T'as toujours été un peu trop tactile pour être vraiment coréen.
Tu le termines rapidement ... Parce que tu ne sais pas savourer les choses ! Ta tête tourne, t'es léger comme une plume, mais tes mouvements sont trop lourd.
Tu passes ton bras autour de ses épaules, la tirant contre toi. Tu t'en fous de savoir que tu ne sens pas forcement la rose et qu'en levant les bras, tu laisses clairement les effluves de ta virilité s'envoler ... Tu pues pas non plus. T'es juste un mec.
« Tu veux jouer au Beer Pong ? Je suis carrément nul ... Tu ne veux pas plutôt danser ? »
Ouais ... Danser, toi t'es un mec qui danse ! T'adores danser et puisque tu veux plus entendre parler de ton crew, tu te fais plaisir en soirée.
Encore une fois, tu l’entraînes avec toi ... T'es un leader t'y peux rien. Il faut un endroit ou il y a de la place. Au milieu d'un autre groupe de gens qui semble se mouver de manière frénétique sur du bon son, tu laisses place à la belle devant toi, enroulant tes bras autours de sa taille, glissants une de tes jambe entre les siennes, tu commences à bouger. Tu lèves une main, maintiens l'autre dans son dos. La ... T'as vraiment l'air heureux.
« Fait toi plaisir ... Il n'y a que moi qui te regarde ! »
Quelle fille n'aime pas danser ? Corps contre corps que la musique vous emporte.
feat. @Eun Ji Moon
gabi le loup





Y'a rien à comprendre, j'te jure, j'comprends pas moi-même Des fois, j'agis comme si j'avais plus rien à perdre J'veux jamais t'faire de mal pourtant, j'le fais quand même C'est comme ça, j'finis toujours par détruire c'que j'aime
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Eun Ji Moon
Eun Ji Moon
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1737-eun-ji-moon-a-world-wh
More informations ?
Sujet: Re: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥     17.09.18 12:13


Baby if you strip, you can get a tip ♫

votre tenue

L'idée de savoir qu'Allen et Aiden pourraient se battre pour la salle de bain la fait rire, un gloussement discret : De son côté, elle a au moins quatre baignoires à sa disposition et jamais personne avec qui se disputer... Peut-être que les Bae devraient arrêter de se disputer pour tout et rien et juste profiter du fait qu'ils ont l'occasion d'être proches ? Après, Ji Moon n'a aucune idée de ce qui a pu se passer entre eux... Mais à l'anniversaire d'Adam ça n'avait pas l'air d'être la grande fête. Parfois, elle aime à regarder la photo qu'elle prit d'Allen, les yeux fermés, bourré, dans la voiture de son chauffeur privé, à moitié endormi et en chemise froissée. C'était à ce moment-là où son cœur choisi réellement son préféré. Avec son touché sur son genou et sa façon de prononcer son prénom, son rictus stupide et sa voix chanteuse.

Et maintenant, ce sont leurs mains unies, qui la fait frémir et mordre sa lippe. Un geste qu'il a en retour. L'idée de l'embrasser la tue soudainement et elle voudrait lui mordiller la lèvre. C'est presque de honte qu'elle finit écarlate, souriant malgré tout, parce que l'alcool ça fait rire, l'alcool ça fait prendre du recul plus facilement et la vie est trop courte pour ne pas suivre ce que notre corps et notre esprit nous conseille de faire. Aussi, portée par des ailes, Ji Moon se blottit contre lui, balbutiant comme une enfant sur les cocktails. « Un cocktail maison par toi ? Tu sais au moins en faire ? » demande-t-elle avec un peu trop d'enthousiasme. Rien qu'à l'idée, elle a les pommettes qui s'étendent et la bouche trop étirée. La foule est incroyablement dense et pourtant, il n'y a qu'Allen et elle ce soir-là. Un semblant de musique électro et l'odeur du tabac et de la marijuana dans l'air.

Quel tableau idyllique pour un duo d'âmes perdues. Juste lui et ses yeux noisettes dans lesquels elle s'y perd à chaque fois. Juste toi et moi, dans une intimité publique, dans un mensonge qui nous fait du bien. Elle serre un peu plus sa main dans la sienne, pour apprécier sa douceur, pour apprécier la pression et le poids, c'est si nouveau et pourtant si délectable. En talons, la princesse manque de trébucher car son attention n'est pas du tout portée sur où elle met les pieds mais qu'importe : La cuisine approche et le bras du garçon passe sur ses hanches et ça la fait frissonner, ça la fait rougir toutefois pas de gêne ou d'embarras nan, elle s'arrête sur lui pendant un instant : Déboussolée. Bon sang, sa salive lui manque et son cœur accélère. Qu'est-il bien donc en train de lui faire ? Confuse, encore dans le vague du désir inconnu qui l'attaque, les liquides tombent dans les verres  et la couleur devient d'un marron un peu répugnant, elle grimace, ça lui rappelle ce whisky destructeur que Dân lui avait fait goûté tiens... Mais elle goûte et fait une tendre moue, c'est pas si mauvais honnêtement, c'est même plutôt sucré ! « Pas si mauvais Monsieur le Barman... » Elle en reprend une gorgée, ça crame un peu la gueule néanmoins, n'est-ce pas là l'objectif de ce type de boisson ? Puis, ça la rend bien claquée, plus défoncée qu'elle ne l'était déjà. Son estomac lui pique un peu mais ses pensées tout à coup lui viennent comme une bonne baffe, un coup dans le flanc : Allen a ses doigts sur tes hanches ma bonne dame et tu meurs d'envie de l'avoir entre tes cuisses ! Qu'est-ce que tu attends ? Rien ne te retiens, si ? Oublie ta bague et oublie tout ça !

La fiancée se tétanise un instant avant de se retrouver mener sur la piste : « J-Je s-suis douée pour... lancer » chuchote-t-elle encore choquée, aussi crue, aussi imagée, Ji Moon se voit les mains dans ses cheveux en train de les tirer tandis que ses jambes sont autour de son cou. Ça lui chauffe jusqu'aux oreilles !  « Mais on peut danser oui... Euhm. Je ne danse pas aussi bien que toi par contre. » et c'est vrai, elle n'a pas vraiment d'expérience en danse, à part ces moments délires avec son petit-frère à Paris ou seule dans sa chambre. La souplesse pourtant n'est pas quelque chose qui lui manque alors, dans cette position, que le coréano-italien prend sans aucune hésitation, tous ces muscles font la houle et coulent entre ses doigts, qu'il la touche plus et encore plus. Ô s'il te plait Allen, ne la lâche pas. La demoiselle ose a l'enlacer en retour, sur sa nuque et son dos et reste bouche bée, pupilles contre pupilles, quelques centimètres et elle pourrait juste... ! Elle déglutit. « Pourquoi tu aimes la danse ? » Une question pour la faire penser à autre chose, ça ne fonctionne pas. Sa taille faisant des ronds, une décharge la prenant à chaque fois que leurs entre-jambes se frôlent de très peu. « Vous en faîtes depuis longtemps avec ton frère en plus, non ? » Elle sent son genou qui frotte contre sa jambe et ça lui fait perdre sa respiration mais elle ne le cache même pas, tout tangue, ses phalanges cherchent à s'accrocher au bas de la chevelure noire. « J'ai tout qui tourne... » mais pas forcément parce qu'il y a trop de vodka dans son sang, surtout parce qu'Allen la rend dingue et vibrante depuis cinq minutes maintenant. Trop chaud, trop bon, trop fou, trop beau. Sans s'en rendre compte, paupières à demi-closes, ses iris tombent sur ses commissures et son menton se rapproche subrepticement du sien, en transe. Complètement à l'Ouest, elle est comme magnétiser sur son buccale et là, doucement, leurs nez s'entrechoquent comme pour la réveiller et elle recule la tête, clignant des cils avec innocence. « J-J'ai trop bu. »

Mais ses mains le gardent près d'elle, prenant possession de sa masse capillaire sombre pour y fourrer ses ongles, douceur exquise qui la fait ronronner et qui fait faiblir ses gambettes de plaisir. Si elle savait s'y prendre, elle lui aurait sûrement sauté dessus déjà, comment fait-on comprendre poliment à quelqu'un qu'on a envie qu'il nous prenne violemment contre un mur ? Ça, c'est une interrogation qui la taraude tout à coup.

feat. @Bae Allen
gabi le loup


(c)astra; — i knew that the pain i felt now was here to stay. in many forms. through many nights. ;;
Revenir en haut Aller en bas
Bae Allen
Bae Allen
✦ N°2 #Friendzoned ✦
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t603-bae-allen-kill-em-with-
More informations ?
Sujet: Re: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥     27.11.18 1:14


Baby if you strip, you can get a tip ♫

votre tenue

Vos corps collés, vos respirations mêlée, tu n'entendais plus rien, la musique semblait guider chacun de tes tissus, et tu pouvais à peine percevoir sa voix, l’écoutant sans vraiment l'entendre, tu répondais de manière machinale.
« J'aime ça ... C'est tout, je ne sais plus. »
Tes réponses sont vagues parce que toi, tout ce que tu perçois, ce sont ses yeux cadenassés au tien, c'est son visage rouge et son corps qui bouge contre toi, tes mains sur ses hanches, les siennes qui agrippent ta chevelure. Tu es totalement ivre, tes sensations te semblent décuplées parce que tu ne réfléchis pas plus que ça. Il fait chaud, tu flottes dans une bulle avec elle. À ce moment, la, l'euphorie est telles que tu te sens presque amoureux, Ji Moon , l'incarnation même de la nymphe dont tu avais besoin, un exutoire sucré sur lequel tu as posé les mains. Une oasis en plein milieu du désert, sentiment sans doute éphémère causé par un trop grand taux d’alcoolémie, c'est intense. Une bouffée d’oxygène lorsque, dans ta vie, tu suffoques.
Et elle peut sûrement le sentir, tout comme toi, tu le sens, cette tension, ton corps qui tremble presque contre le siens, frémissant de quelque chose d’inapproprié, d'inexplicable. Et vos corps qui se frôlent inlassablement, les sensations se multiplie, tu aimes la toucher.
« Moi aussi »
Que tu réponds simplement, presque dans un soupir de contentement, tout tourne et tu n'y vois aucun problème, enivrante sensation, tu voudrais que tout tourne comme ça quelques heures encore, quelques jours peut être même. À ce moment, c'est la délivrance, tu ne penses plus à rien, envolé les disputes et les cœurs brisé, a ce moment la, dans une sorte d'illusion, une fiction interdite, tu es heureux ... Un sentiment de bonheur stimulé par cette proximité, par cette ambiance. Tu danses toujours, t'es dans un autre monde.
Ton nez touche le siens, ton cœur rate un battement, c’était un sursaut ... Tu veux, tu la veux tout d'un coup, ton désir te semble soudainement insatiable.
Elle a trop bu ? Toi aussi ... Mettons ça sur le compte de l'alcool, alors que tu sens que c'est toi qui retiens son corps encore debout, serré contre toi. Tu poses tes lèves sur les siennes, d'abord un peu timide, tu tâtes le terrain, refuse d'aller trop loin si la belle n'est pas d'accord, mais elle te semble tout aussi enivrée que toi, cela deviens plus intense, comme ça, devant tout le monde. Cela ne te tracasse pas, l’indécence ne choque personne dans ce genre de moment. Tu franchis la barrière de ses lèvres, ta langue presque encore trop timide tente de taquiner la sienne, tu ne veux pas lui bouffer la bouche comme ça dans cette foule ... Non. Mais t'en a envie. Tes mains se pressent un peu plus contre son corps, tu es fort.
À bout de souffle, la tête en vrac, tu éloignes tes lèvres des siennes presque a contre coeur.
Ton regard embrumé, un désire brillant dans le fond des yeux, la flamme continuais de grandir.
« Suis moi ... »
Il n'y avait plus rien de rationnel ... Ta voix était rauque, ta gorge presque serrée victime des battements violents de ton cœur ... Ton corps entier bout.

[...]

Son corps bascule sur le lit de cette chambre ... Tu ne sais pas celle de qui, t'en a rien à faire. Tu ne penses même pas au fait que ce soit mal d’agir ainsi, ta réflexion ne va plus loin qu'au fait que la tout de suite, tu bandes et t'as envie d'elle, tu ne sais pas si elle est vierge ou pas, tu ne sens rien. Tout ce que tu sais, c'est que tu la veux, la tout de suite.
D'un mouvement vif, tu retires ton haut, dévoilant sans pudeur et sans honte la musculature fine de ton corp, t'es pas trop mal foutu, tu viens te pencher au-dessus d'elle, prenant place entre ses jambes, embrassant encore et encore cette bouche enflée de tes baisers.
Une de tes mains glisse sur son collant, redessine la forme de sa cuisse pour venir se perdre sous cette jupe que tu remontes un peu, de ton autre main te remonte le tissu de son haut, dévoilant son petit ventre. Tu te redresses, tu la regardes, dans un moment pareil, tu prends le temps de la contempler, le regard presque amoureux, tu te mords la lèvre en détachant sa ceinture.
Tes lèvres viennent ensuite se perdre sur son ventre, caressant sans te priver la courbe de sa poitrine, devinant la matière de son soutien-gorge sous tes doigts ...

T'en peux plus ....

Tu la veux ... Maintenant,

Tout de suite

Sans condition, sans réflexion

Et ... quelqu'un toque a le porte ... Quelqu'un toque à cette foutue porte ...

Quelqu'un ouvre la porte ... Et dans un sursaut, ne pensant même pas a toi-même en premier, tu tires le haut de la belle vers le bas, cachant son corps, protégeant sa pudeur.

À ce moment la, tu atterris, et tu te sens mal. Tu ne sais même pas ce qui te rend le plus mal, cette frustration intense irradiant de chaque centimètre de ta peau face a l’intrus qui semble sur le point de vous jeter de cette chambre, cette honte d’être pris en flagrant délit avec la fiancée de ton frère ... Littéralement, ou alors c'est le fait de te rendre compte que tu étais sur le point de commettre un acte totalement irréfléchi.... C'est aussi sûrement l'alcool et la tête qui tourne qui te rende malade.feat. @Eun Ji Moon
gabi le loup





Y'a rien à comprendre, j'te jure, j'comprends pas moi-même Des fois, j'agis comme si j'avais plus rien à perdre J'veux jamais t'faire de mal pourtant, j'le fais quand même C'est comme ça, j'finis toujours par détruire c'que j'aime
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Eun Ji Moon
Eun Ji Moon
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1737-eun-ji-moon-a-world-wh
More informations ?
Sujet: Re: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥     04.12.18 10:49


Baby if you strip, you can get a tip ♫

votre tenue

Pourquoi se poser des questions quand on a qu'une envie en tête ? Allen s'est une bouffé d'air frais pour Ji Moon avant de finir par lui recouvrir la peau de vapeur d'eau. Les basses de la musique sont trop fortes et lui éclate les tympans, ça résonne dans sa cage thoracique et ça pulse dans ses jambes et son bas ventre. La conversation n'a plus aucun sens et aucun fil rouge, ses pensées sont emmêlées et de vives images lui occupent l'esprit, sa langue lourde, chaude et intenable en bouche et combien elle veut qu'il la touche. Une inspiration la prend à chaque mouvement, tension ponctuelle et électricité, bon Dieu qu'il est bon, qu'il est fou; Prends moi ! Ses réactions sont violentes et emportées, turbulentes impulsions qui attendent d'être assouvies. Prend moi ! Elle le crie dans sa cervelle, sous son épiderme, par delà ses pupilles, putain, elle en perd même ses bonnes manières et elle expire un gémissement quand son nez caresse le sien. Sa poitrine se gonfle et la chaleur lui monte aux joues. Et Ji Moon ne voit plus les autres autour, elle voit plus les gens, les hypocrites, les ragoteurs et les mal éduqués.

Alors quand le brun l'embrasse d'abord avec prudence, elle grogne et fond en même temps, étincelles pourfendant son âme, ses genoux manquent de buter toutefois ses ongles sont plantés dans la chair et la chevelure et des bras la supportent et c'est frustrant, jamais assez, jamais assez, prends-moi s'il te plaît. Comme assoiffée, elle est celle qui cherche plus, qui demande plus, ne sachant trop comment faire et sûrement faisant mal, tournant son menton avant d'entrouvrir ses commissures pour se figer sous l'inconnue muscle chaud envahissant entre ses dents. Peut-être que Ji Moon est en train de crever et que ce n'est qu'un beau rêve, le tendre jumeau au sourire vicieux qui lui donne un baiser, qui lui fait monter la fièvre et la vodka dans le sang : Peut-être que Ji Moon est en train de rêver, ses fantasmes qu'elle n'assume qu'à moitié, en plein milieu d'une foule, assourdie et confuse, entichée et voulant être aimée.

Un frisson la parcourt et une de ses mains part tirer le tee-shirt d'Allen pour qu'il fasse quelque chose, quelque chose. N'importe quoi ! C'est flou et fascinant, un rêve, un trip que Ji Moon seule ne comprend. Psychédélique amour qu'elle confirme d'étoiles dans ses iris quand son partenaire se dégage de son emprise  et sa lippe rouge jute de plaisir et d'excitation. Elle hoche la tête et le suit, les doigts entrelacés au sien. Ils ne prêtent pas attention aux alentours, parfois elle le ramène vers elle à nouveau nouveau pour goûter à sa bouche et à son cou, pour son whiskey et son coca, son arrière goût de rhum et de marijuana. Ils s'entrechoquent et se basculent, dans un couloir trop serré, dans une chaleur trop élevée, les doigts glissent sous les vêtements, une porte se retrouve fermée, la demoiselle tombe dans ces draps loin du satin et de la lessive parfumée.

« A-Allen » chuchote-t-elle, plus vraiment lucide mais à moitié consciente, loin de se rendre compte de la gravité de la situation. C'est trop fascinant de le dévorer des yeux, incroyable corps sculpté, incroyable beauté sauvage travaillée, sans retenue, elle le touche de ses fraîches mains, de bises papillons et de griffures légères qu'elle a peur d'administrer. Ses cuisses s'écartent sans hésitation, son corps se donne, qu'il en fasse ce qu'il veut, qu'il la touche, qu'il la souille, petite fille vierge et pure qui ne demande que ça, un mantra qu'elle répète mentalement, qu'elle chuchote tout juste entre deux batailles buccales « S'il te plaît ». Elle ne sait pas ce qu'elle réclame en particulier toutefois, elle n'attend que ça.

Que le brun continue à flirter sur ses bras, qu'il vienne la couvrir de salive ici bas, qu'il empoigne ses seins menus cachés dans de la soie et qu'il s'enlise en elle, qu'ils s'enfoncent ensemble dans le péché, l'adultère et la réalité. Tandis qu'un gémissement la torture et la fait trembler, qu'elle bouge du bassin de torture, en transe, en trêve, une Ji Moon qu'elle n'a elle-même jamais connu, une Ji Moon qui implore et se laisse faire, hors contrôle et défiante; on ouvre la porte et quelqu'un s'énerve. C'est flou et trop lumineux, pendant quelques secondes, la fiancée profite encore de son éphèbe adoré, de son tactile et son éphémère désir de la forniquer puis douche froide.

Tétanisée, elle peut déjà voir la Une sur trois différentes site web de ragots, elle peut déjà entendre les chuchotements dans les couloirs de l'université, les soirées mondaines et les dîners. Elle se couvre le visage de ses paumes et le cramoisi grignote ses joues à vu d’œil, terrible rappel de la honte qui l'habite. Bien qu'elle se dit qu'il n'y a rien de grave à tout cela, qu'après tout, son mari n'est pas du tout intéressé... Officiellement, elle reste la femme qu'Aiden a épousé. Alors elle se pousse, évitant de regarder Allen. Ji Moon le pousse avant de le quitter, une caresse qu'elle laisse sur son bras comme pour s'excuser.

De quoi, elle ne le sait pas cependant, quelques minutes sont passées et elle est dehors sur le trottoir mouillé, boursouflée de terreur, de tristesse et d'injustice, qu'on lui rende son songe et cette lueur. Elle qui pensait plaire ! Elle qui aime en toute simplicité ! Un espoir qu'elle jure avoir frôlé sur ce matelas à ressorts de mauvaise qualité. Un arrière-goût d'utopie qui lui reste en bouche pareil à ces baisers alcoolisés et ce regard indécent qu'Allen a pu lui lancer.

feat. @Bae Allen
gabi le loup


(c)astra; — i knew that the pain i felt now was here to stay. in many forms. through many nights. ;;
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: Baby if you strip, you can get a tip ♫ ((ft. Allen ♥    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baby-blabla
» ○ 'Cause all I want is you baby ... ¤ Présentation de Deimon ¤