wth?- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les têtes d'aliens pour voter !



─ Nouvautés du mois de septembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ et n'oublie pas le recensement.─ Le Busan Time : L'édition du mois d'août est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     01.06.18 19:44




Nobody puts baby in a corner

votre tenue ⌁ T'ignorer? Te laisser sous le silence d'un mort alors qu'il était en vie ? C'était vraiment comme ça qu'il voulait te traiter ? Comme ça qu'il voulait que tu l'accompagnes pour vos moments de folie ? C'était irrespectueux tout de même, même si tu t'en contre balançait de ce qu'il pensait de toi. Ni de l'attachement, ni de l'amour, ni un sentiment d'amitié profonde tu ne définissais pas votre relation, comment elle était attachée mais elle fonctionnait. Vous finissiez toujours par revenir à votre point de départ.

Mais de ne rien contrôler t'irritait, tu voulais comprendre ce qu'il se passait et retrouver cet ami encore plus taré que toi. Alors tu avais laissé passer une , puis deux semaines avant de visiter ces endroits qui lui étaient propres. Ceux qu'il squattait et dont tu avais fait la découverte au fil du temps. Et tous se retrouvait désespérément vide comme ton niveau de nouvelle de sa part. Alors c'était comme ça ? Souriant en coin tu étais repartie chez toi vivre ta vie.
Ce n'est que quelques jours après que tu avais demandé à un de ces fils de chaebol de te déposer au quartier bien connu pour ces richesses. Tu lui faisais les yeux doux prenant alors la carte qu'il te tendait pour faire les boutiques avant de te laisser pour remplir son travail. Rangeant sa carte dans ton porte feuille tu te dirigeas vers un tout endroit que des boutiques. Le sourire n'y était plus et tu semblais plus remontée que tu ne l'aurais voulu. Sonnant alors un bon nombre de fois tu attendis que la porte s'ouvre pour sourire comme si rien ne s'était passé. Comme s'il n'avait commis aucune erreur, car il n'en avait pas commise. Il avait juste joué avec tes nerfs. " Hello... l'homme invisible.. " Tu n'étais pas là pour tourner autour du pot et posant une main sur son torse l'espace d'un instant tu le poussas légèrement pour entrer en posant ton sac et laissant tes chaussures à l'entrée. " Comme tu me harcèle je suis venue te rendre visite.  " Toujours ce même sourire. Rien de bon, rien de mauvais, ce vide qui prenait place dans ta poitrine parlait pour toi.




feat. @Kwon Jisoo
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
avatar
membre en or
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     02.06.18 19:31




Nobody puts baby in a corner

votre tenue ⌁Il ne fait.. rien, c’est le cas de le dire. Momo ne répond pas à ses messages, pour une raison qui lui échappe (elle doit sûrement être en cours, et alors ?), et Jisoo s’en retrouve énervé, frustré, avec un ennui qui grandit à chaque seconde. Il trépigne. On passe du canapé au comptoir de la cuisine, jusqu’à la terrasse et à la chambre. Rien ne lui convient. Il tente de lire, de jouer, de lire et de jouer en même temps, d’étudier, de faire des mathématiques (peut-être que sa petite amie l’inspire), de surfer sur internet, d’envoyer des messages, il fait tout ce qu’il peut pour surcharger son cerveau sans parvenir pourtant à se débarrasser de l’affreuse sensation de vide qui commence à le prendre tout entier. Heureusement pour lui, la sonnette de sa porte finit par retentir  et il n’imagine pas que ça puisse être quelqu’un d’autre que Momo, puisqu’il n’a emmené aucune fille ici depuis des semaines. Il ajuste sa chemise, passe une main dans ses cheveux, l’air de rien, avant de s’avancer vers la porte. Elle va payer. Et payer, elle va le faire contre toutes les surfaces.

Lorsque Jisoo ouvre enfin la porte, il est un peu déconcerté de voir un visage qu’il a presque réussi à oublier, lève un sourcil sans cacher la déception face au fait que ce ne soit pas l’objet de ses pensées plantée ici. Il se laisse pousser à l’intérieur, se dit qu’il aurait pu ouvrir la bouche deux secondes plus tôt pour lui dire qu’il était occupé (gros mensonge). Maintenant elle est là, et elle fait comme si elle était chez elle. Il la regarde comme s’il ne la connaissait pas (il faut dire qu’il ne lui semble plus connaître personne, depuis qu’il a rencontré Momo), et ne répond aucunement à ses salutations. Il n’a qu’une envie : la voir reprendre le chemin inverse. Pourtant, il l’apprécie… il suppose. Il n’en sait rien. En tout cas, ils devaient un minimum s’amuser auparavant, puisqu’elle était une fille qu’il voyait plus que toutes les autres.. Avant que tout ne change.

“T’es drôle, tiens” lance-t-il face à sa remarque, en levant un sourcil. Il fourre les mains dans les poches de son pantalon dans un soupir et la regarde. Oui. Toujours aussi belle, séduisante, et ce serait mentir d’affirmer qu’il ne ressent aucun désir à la voir là, devant lui, après plusieurs semaines. Pourtant, tout lui semble tellement faible face à l’intensité des émotions qu’il ressent en la présence de Momo. L’évidence vient le prendre à la gorge, et il s’en veut de tomber dans une telle fragilité. “ça tombe bien, je m’ennuyais” lance-t-il avec l’air le plus désintéressé du monde. “tu n’as pas une petite idée pour me sortir de ma torpeur ?”



feat. @Bae Luda
gabi le loup


NOTHING'S FINE
• lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     03.06.18 9:51




Nobody puts baby in a corner

votre tenue ⌁ Intrusive, glaciale, changeante, chieuse...Tant de qualificatif qui aurait pu décrire ta personne à ce moment alors que tu venais faire intrusion dans la vie de Jisoo. Votre relation était définie par cette non gêne, elle est indéfinissable et tu ne voulais pas poser de mot dessus. Ce serait trop réducteur, ça vous enfermerait et tout change, n'est ce pas ? Et lorsque tu arrives devant sa porte lorsqu'il ouvre et te regarde tu sais déjà qu'il a changé. Le sourire que tu portes caches absolument tout ce qui pourrait être dans ta tête mais son air déçu et interrogé n'est même pas caché. Tu le vois clairement, qu'il attendait quelqu'un d'autre. Il a même eu le temps de t'oublier en laissant délibérément de côté ces jours animés en ta compagnie. Aurait il oublié le goût de vos folies ? Son air penaud fini de te convaincre que oui. Cette déception n'allait pas avec ton arrivée, normalement on pouvait éprouver de la surprise, de la gêne, de la joie, tu acceptais même de voir un peu d'énervement. Mais de la déception, ça jamais. Il avait changé, et ne faisait que confirmer ton opinion sur les gens, les relations. Même sans nom tout bougeait.

Entrant alors comme si tout t'étais dû, comme s'il s'agissait de ta propre maison ton regard fait le tour en sortant la phrase la plus ironique de l'année. Qu'on soit clair, chacun avait sa propre vie. Qu'il voit un million d'autres filles, ou bien qu'il joue aux jeux vidéos ou autre était tout à fait normal. Toi même tu te donnais à chercher de nouvelle proie pour agrandir ta garde robe. Mais jamais il n'avait été si étranger. Et ce visage inconnu te faisait presque peur. Tu avais déjà perdu tu n'étais qu'un doux souvenir utile pendant un temps, et tu en souriais. N'était-ce pas la base des relations ? L'utilité? Ton regard continue de détailler la pièce montrant un grand nombres d'occupations.

Ta main se tend et prend un livre posé négligemment sur la table te faisant lire le titre avant de le reposer. Il devait vraiment s'ennuyer n'est ce pas? Lentement tu te tournas vers lui toujours souriante. Tu n'as même pas pris la peine de relever son semblant de reproche. Penchant un peu la tête en le regardant tu te demandes ce qu'il te cache, ce qu'il essaie tant bien que mal de remplacer. Son air te fait rire, jaune. Il voulait une occupation? Passant la main dans tes cheveux tu te rapprochais dangereusement de l'homme qui se tenait devant toi. Des lèvres pulpeuses dont le souvenir était plaisant, un sourire enjôleur et pourtant si hypocrite quand il venait à être montré. Cette tête sans émotion ,sans intérêt c'est bien le reflet de son âme. Dure, froide, qui venait de le faire changer? " Je vois que je viens toujours au bon moment~ " Passant une main sur son épaule tu souris malicieusement à cette demande sonnant comme une ultime provocation. " Fut un temps où tu étais celui qui apportait les idées.. Si on commençait par ce que tu me caches. Ou alors je dois le découvrir moi même ?  " Ce n'était même pas comme si cela te touchait de t'être fait mettre sur la touche. Mais ça blessait ta fierté. " Ne me dis pas que tu es devenu un nouvel homme ..  " Ta main remonta dans ses cheveux alors que tu cherchais la vérité. Tout ce que tu demandais était de ne pas te mentir, ne pas te prendre pour une imbécile que tu n'étais pas. Pas lui. Lui n'avait pas le droit.


"  "




feat. @Kwon Jisoo
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
avatar
membre en or
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     09.06.18 12:02




Nobody puts baby in a corner

votre tenue
Il esquisse une grimace, presque imperceptible, de voir Luda se mettre tant à l’aise. Si ça avait été une autre, il lui aurait attrapé le bras sans considération pour une possible douleur, et lui aurait dit gravement je n’aime pas qu’on touche à mes affaires. Seulement, il ne s’en sent pas l’envie ou la motivation, et se calme intérieurement car ce n’est qu’elle. Il ne cache pas le mécontentement par contre dans son visage, et la fixe intensément. Il n’aime pas les gens qui agissent n’importe où comme s’ils étaient chez eux… même s’il le fait tout autant lui même, sans penser une seconde à la possibilité de déranger. Non. Mensonge. Il sait qu’il dérange. Il adore ça.

ll répond à son sourire, doucement. Malgré tout, il apprécie le sentiment qui lui vient finalement de voir Luda à nouveau. Il la connaît, et une certaine familiarité vient l’habiter sous la forme d’une onde de chaleur. “Toujours” lui répond-il dans un sourire railleur. Il se retient de dire qu’il aurait préféré que quelqu’un d’autre vienne pallier à son ennui, car il se doute très bien que Luda n’est pas dupe. Ils se connaissent assez pour ne pas avoir à dire les évidences, et Jisoo prête assez d’intelligence à son amie pour avoir remarqué son air de déception à l’ouverture de la porte.

Il frémit en sentant ses doigts sur son épaule. L’habitude. Un corps qui n’en a jamais assez, et qui ne peut pas cesser d’être attiré par tout ce qui bouge juste parce qu’il est censé être en… couple. Peut-être est-ce une grave erreur. Tant pis. “Je ne te cache rien” lance-t-il, ce qui n’est pas un mensonge. Il ne fait pas exprès de ne pas lui annoncer son rapprochement avec Momo, car il ne pense pas que cela soit nécessaire. Il craint que cela casse quelque chose entre eux, même s’il ne se fait pas d’idées : à partir du moment où il a déserté Luda, il a lui même brisé un fil ténu entre eux deux.

“Ne me fais pas rire” répond-il à son idée. Un nouvel homme.. Non. Il est toujours le même. L’idée qu’il puisse changer lui donne la nausée. “J’ai juste été occupé, voilà tout. Je n’ai pas envie de te donner des détails puisque tu risques d’être jalouse” se risque-t-il à affirmer en venant poser ses doigts contre les siens. “Dis le moi.. que je t’ai manqué” lui lance-t-il en rencontrant son regard, sans se départir de son sourire. Il se penche vers son visage, pour laisser leurs nez se frôler presque. “Tu peux abandonner ta fierté une seconde, non ?”

feat. @Bae Luda
gabi le loup


NOTHING'S FINE
• lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     13.06.18 15:29




Nobody puts baby in a corner

votre tenue
Il avait beau te regarder avec cet air noir et mécontent ,il avait beau ne pas vouloir de toi ici et maintenant tu connaissais la vérité, et tu savais que lui et toi étiez semblables. Que malgré tout ce qu'il disait, faisait, une part de lui se reconnaissait en toi. que cette manie dérangeant de te croire chez toi il l'avait. Que ce profond sentiment de solitude il y goûtait. Que tout ce qui vous entourait était le mal et que vous ne faisiez que jouer dans un jeu un peu pervers, un peu malsain mais qui vous étiez indispensable.

Et pourtant il avait osé. il avait osé te mettre de côté. Il ne t'avait pas congédié simplement et durement. Non il avait laissé l'indifférence et le silence parler à sa place, prendre les devants et t'indiquer que quelque chose avait changé. Tu avais pourtant tout fait pour que rien ne puisse être changé, il t'avait fait clairement comprendre que les sentiments et lui ce n'était que des antonymes fait pour se fuir et pourtant. Devant lui tu devinais que ses songes étaient dirigés vers une personne. Oh non pas un objet non, il l'aurait déjà obtenu. Il avait succombé. Il avait faibli alors que tu te tenais devant lui, prête à démordre de ton opinion et de ta vision des choses. Mais ton sourire l'accueillait, tout comme tes taquineries tournant à l'ironie ou au sarcasme. Et il venait te rejoindre, dans ce jeu que vous aviez commencé. Toujours sauf aujourd'hui. Sauf dans ce moment où il attendait quelqu'un. mais qui? Pourquoi ? Ta curiosité te piquait et ta fierté semblait vengeresse. Comment allait il s'en sortir?

Touchant son corps avec une certaine délicatesse qu'on pouvait te reconnaître mais qu'on voyait peu, tu jouais avec sa faiblesse. Son corps. Ce n'était qu'un homme et face à de telles attentions, pourtant légères, son corps pouvait céder facilement, il pouvait s'embraser comme une allumette prenait feu, alors tu attendais, tu attendais que ce feu ce déclare et que tu n'aies qu'à rattraper les cendres pour y lire la vérité. Ton regard se plante dans le sien. Ce que tu faisais était malsain, pour lui pour toi, pour elle. Mais il ne t'arrête pas, et sa réponse est décevante, elle est tout ce que tu détestes dans le genre humain. Il ment. Ton index venant alors frôler ses lèvres que tu connaissais par coeur tu arbores un petit sourire qui ne cache rien, tu sais qu'il ment.

Ta main passant alors dans ses mèches brunes tu ne le quitte pas du regard. Qu'il te mente sans jamais démordre, puisqu'il veut le faire. Qu'il te prenne pour l'imbécile qui ne le connait pas, puisqu'il est en train de le faire. Ton sourire s'étire pour laisser l'amusement prendre place. " Vraiment? Est ce que la place de la meilleure fille de l'année serait en jeu ? Je n'ai pas peur de tes conquêtes mon cher. Et tu ne m'as jamais oublié pour quelques cuisses écartées.. " Il ne t'aura pas. Il ne t'aura pas à son jeu de beau parleur qu'il lance sûrement à chaque fille qu'il veut dans son lit, ou celles qui viennent lui prendre la tête. Et même si ta présence n'est pas agréable, même si tu cherches la vérité tu ne veux , et tu ne deviendras pas cette fille collante et chiante qu'il déteste tant. Ses gestes te font sourire mais c'est son discours qui a raison de la situation et qui te donne envie de rire. Jalouse, maintenant il aurait du te manqué ? " J'ai bien peur de ne pas avoir la réponse que tu veux. " Penchant légèrement la tête tu viens plus proche encore de lui. " Mais je vois que pour ta part je suis loin d'être dans tes priorités. J'ai toujours mes vêtements, pas de nouvelles.. " Tu fais mine de réfléchir en fermant doucement les yeux tes lèvres proches des siennes. " Tu m'as remplacée Kwon Jisoo. Tu m'as même devancée" Il ne pouvait plus le cacher. Et ce coup sur l'échiquier te donnait un léger sourire de victoire.


" "




feat. @Kwon Jisoo
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
avatar
membre en or
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     15.06.18 12:09




Nobody puts baby in a corner

votre tenue
Il ne pourra pas éviter la question indéfiniment. S’il y a quelque chose que Luda n’est pas, c’est bien idiote. Non. Cette femme est douée d’une intelligence qu’il reconnaît fort bien, et elle semble aussi douée que lui pour lire ce qu’elle veut chez une autre personne. Il gagne du temps, mais à quoi bon courir après quelques secondes, minutes ? Elle saura, inévitablement. Il aura beau faire des remarques d’un humour douteux, écarter le sujet, elle saura. Elle sait sûrement, même. Jisoo n’est pas sûr qu’elle sache exactement qui est la fille, et quelle est exactement sa relation avec lui, mais Luda est parfois du genre à le surprendre. “Meilleure fille de l’année ?...” répond-il avec un petit rire. Il ne répond pas. Jisoo ne considère aucunement Momo comme une conquête, et c’est ce fait là qui est le plus effrayant. Si elle n’était que ça, il s’arrêterait de penser à elle, ne serait pas entièrement consumé par l’idée de la voir tout le temps. Le vide n’en serait pas deux fois plus effrayant qu’auparavant lorsqu’elle est loin de lui.

Elle s’approche, et il ne bouge pas. Il ne lui donnera pas la satisfaction de se montrer différent de d’habitude, même s’il lui a déjà montré depuis l’ouverture de la porte. Elle approche son visage, et avec ses lèvres à quelques centimètres à peine des siennes, Jisoo retient sa respiration et laisse les yeux ouverts, ne détourne aucunement le regard. Elle semble presque fière d’être arrivée à cette conclusion.. et il ne peut s’empêcher d’en ressentir une profonde honte, qui se transforme très vite en colère envers Luda. Il se recule rapidement avec une grimace, fourre les mains dans ses poches. “Et alors ? Qu’est-ce que ça peut te faire, puisque de toute façon, tu n’as pas peur de mes conquêtes, quelques cuisses écartées ?...” Jamais il ne lui avouera que Momo est plus que ça. Face à Luda, il se sent faible. Elle lui rappelle qu’il est en train de vivre tout ce qui le répugne, tout ce qu’il juge avec dureté chez les autres, tout ce qui le fait rire. Pathétique, je suis pathétique. “Oui, je me suis occupé avec quelqu’un d’autre récemment. Mais ça ne change rien.” s’entend-il affirmer en venant rencontrer le regard de Luda. Il a envie de lui prouver qu’il n’a aucunement changé. Il a envie de s’approcher d’elle et de tirer sur son t-shirt pour découvrir sa poitrine, sans aucune gêne. Il l’aurait fait auparavant. Et pourtant, ses pieds ne bougent aucunement, et il se sent bloqué, incapable de faire le moindre mouvement. Il ne veut pas faire ça à Momo. Je me hais

Ironique n’est-ce pas, de se détester d’être, pour une fois, quelque peu décent. Il ne se reconnaît pas. Face à Luda qui lui rappelle tout ce dont il s’éloigne sans s’en rendre compte, il se sent poussé dans ses retranchements. “Tu es venue pour ça ? Pour savoir ?... Je ne te dirai rien. Il n’y a rien à dire. Il y a une fille. Bravo Sherlock. Mais ça n’a rien d’exceptionnel.”


feat. @Bae Luda
gabi le loup


NOTHING'S FINE
• lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     17.06.18 23:52




Nobody puts baby in a corner

votre tenue
Il court après un sablier du temps qu'il n'aura que pour ressasser la vérité. Il cherche une excuse quand il n'en a pas. Il cherche à te noyer en sachant pertinemment que ça n'arrivait pas. Têtue et honnête tu ne le laisserais pas s'en tirer avec une pirouette qu'il ne maîtrisait pas vraiment. Il avait été si bon acteur. Tu l'avais vu en action, alors pourquoi son jeu ne fonctionnait pas avec toi? Il se trahissait en voulant gagner du temps, il se trahissant à être si peu lui. Il aura beau te dire le contraire sa façon d'être est différente, son regard bien loin de celui qu'il avait avant en te regardant et votre relation en prenait un coup. Bien heureusement tu n'étais pas sensible, pas attachée, seulement fière. Et c'est cette fierté qui t'avait poussé à aller le voir. A lui tirer les oreilles et lui demander des comptes. Mais ta patience était mise à rude épreuve. Il te mentait il osait te mentir et ça, tu le digérais assez mal. Comme quoi, même les relations détachées et sans but pouvaient changer. Tu joues de ton humour mais bientôt tu n'auras plus le coeur à rire. Bientôt il pourrait te sortir de tes gongs et faire de lui un souvenir. Ta blague passe et son sourire prouve qu'il n'a pas encore perdu tout son humeur. "Si tu insistes... du monde entier alors. " Toujours plus. Mais tu attendais plus. Plus de réaction plus pour que tu puisses savoir quoi faire. Le regarder en attendant qu'il se confesse était réellement long.

Et tu t'approches, tu le pousses dans ses retranchements parce qu'il te prend pour une idiote. Alors, inconsciemment ou tout à fait consciemment tu veux le blesser. Tu veux le blesser et le voir sortir de cette figure figée, ce masque qu'il met au lieu de dire clairement les choses. Tu pouvais être l'amie parfaite. Tu pouvais être celle dont il avait besoin en ce moment. Se confier et lui dire qu'il est idiot, le ramener à la réalité bien plus dure. Faire sortir son coeur de la prison de velours dans laquelle il s'était enfermé. Mais non. Il restait fier de sa position et de sa retenue. C'était sans compter sur tes mots. Tes mots plus tranchants que tes gestes, les lèvres presque sur les siennes. Bientôt il se recule, il s'énerve et tu es satisfaite. Tu n'as jamais été une âme à régler les conflits en baissant l'échine. Affronter l'autre était la seule solution. Alors tu le regardes et ton air se fait plus dur. " Tu t'énerves pour elle... Tu t'énerves parce que tu ne supportes pas que je parle d'elle comme ça .. " elle. Tu avais lancé ta carte. Tu savais qu'il avait tant changé pour une fille. Pour une simple fille, comment était elle? Tu espérais qu'elle était au moins aussi froide que lui. Qu'elle faisait souffrir son entourage comme il avait la tendance d'écraser quiconque s'approchait. En le regardant tu as alors ce que tu voulais: la vérité. Se défiler ne sert pourtant plus à rien mais il continue d'essayer de se convaincre lui même d'un acte qu'il n'approuve pas. " Rien n'a changé? ... Jisoo. Tu te mens à toi même. Tu peux mentir au monde entier si tu veux .. mais pas nous. " Comme une âme perdue tu avais trouvé cet homme qui ressemblait à une part de toi. Froid, inatteignable. Et pourtant tu le voyais mettre un genou au sol face à cette fille. Il avait succombé. Avant même de s'en rendre compte il avais changé.

Ton visage se ferma quelque peu en le regardant. Tu n'avais plus besoin de chercher. Plus besoin de forcer mais c'était mal te connaître que de penser que tu allais tourner les talons. Il ne pouvait rien faire, rien devant toi, rien face à aucune fille sauf elle. Il était devenu l'agneau fidèle, le chien obéissant, l'homme éperdu suivant la respiration et le moindre mot de sa "moitié". Pathétique. Et pourtant tu éprouvais une légère sympathie. Une compassion alors qu'il voulait s'échapper d'un sort déjà scellé. " Je suis venue pour que tu me dises la vérité et je dois te sortir les vers du nez pour que tu me répondes qu'il y a une fille mais rien d'exceptionnel? Tu me prends vraiment pour une conne. En oubliant les autres, je pensais que toi tu ne me mentirais jamais. Il n'y avait aucune raison de me mentir. Et pourtant.. tu continues. Tu me mens et tu te mens. " Parce qu'il ne faisait que ça. Se cacher les yeux, se boucher les oreilles. Tes pas se rapprochaient à nouveau et tu pris son visage entre tes mains en plantant ton regard dans le sien. " Tu l'aimes.. tu ne m'attendais pas.. ni personne sauf elle. Tu n'as plus besoin de personne que d'elle.. " Il finira blessé, il finira par ramper comme tous ceux qui s'étaient laissé aller au jeu de l'amour. "Tu finiras par être blessé.. encore .. et encore. " Victime. C'est vous les victimes de cette vie trop dure.


" "




feat. @Kwon Jisoo
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
avatar
membre en or
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     21.06.18 18:06




Nobody puts baby in a corner

votre tenue
Elle le connaît trop.. et Jisoo n’est pas dupe. Elle voit tout en lui. Luda a ce regard perçant qui semble aller au delà de son âme, et qui fouille sans aucune gêne dans les recoins les plus sombres. Elle ne lui laisse pas son intimité, elle ne le laisse pas ignorer, mentir, oublier de mentionner. Elle veut tout, et elle le veut maintenant. Elle ne l’énerve pas.. Sûrement aurait-il réagi de la même façon si les places avaient été inversées. Mais maintenant quoi ? Lui doit-il vraiment toutes ces réponses, juste parce qu’ils entretenaient une certaine relation, auparavant ? Auparavant.. Est-ce fini, pour lui ? Il n’en sait rien. Jisoo ne croit pas lui même rester plus d’un mois en couple avec Momo, sûrement qu’il faiblira avant, la trompera, lui causera de la peine et reviendra à ses anciennes habitudes. Il ne se croit pas capable de changer. “Tu te fais des idées.. Pourquoi est-ce que je m’énerverais ? ça ne me regarde pas. Tu parles comme tu veux d’elle. Je ne suis pas vraiment..” le genre de gars à défendre sa petite amie. Mais ce serait lui avouer qu’il est véritablement en couple avec Momo, hein ? Et est-ce vrai, que cela ne lui fait rien, quoi qu’elle dise à propos d’elle ? Il tente de se mentir autant qu’il le fait pour elle. Tant pis. Si ça doit lui éviter une situation désagréable, il le fera.

“nous…” répète-t-il, avant de rire légèrement “je ne sais pas de quelle façon tu considères ce “nous”, mais peut-être est-il éloigné de ma propre conception de… ce qui nous lie”. Amis ? Amants ? Dans tous les cas, il l’a oubliée totalement quand Momo est rentrée dans sa vie, autant que tous les autres dans son cercle. Qu’est-ce que cela veut dire ? N’a-t-il vraiment aucun semblant d’affection à son égard ? Non… Ce n’est pas ça. Mais il se doit de polir les apparences. Et Momo.. Momo, quand elle est là, prend toute la place, ne lui laisse aucune opportunité de penser à qui que ce soit d’autre. Il est accro. “Je ne l’aime pas.” répond-il durement lorsque Luda ose prononcer le mot, en se retournant vers elle, en lui adressant un regard glacial. “Fais ta crise si tu veux mais n’invente pas des choses qui ne sont pas là. Ne laisse pas ta fierté changer…” changer la vision qu’elle a de lui ? De toute façon, qu’en a-t-il réellement à faire, de ce qu’elle pense ? Peut-être que ça le dérange. Il se mord l’intérieur de la joue. “Personne ne peut me blesser. Pas toi… pas elle.” lui lance-t-il pour qu’elle arrête de lui montrer des choses qu’il ne veut pas voir. Il veut rester dans son rôle idéal. Il veut se penser intouchable, éternellement. Admettre pouvoir être faible, admettre pouvoir être humain.. C’est trop pour lui.

“Tu veux que je te prouve que je ne l’aime pas ?... C’est ça que tu veux ?” lui demande-t-il en se rapprochant d’elle, en attrapant violemment son bras. “Quoi.. Est-ce que tu essaies de me provoquer, pour que je relève ta jupe et te pousse contre le canapé ? Ou est-ce que tu penses vraiment ce que tu dis… Est-ce la fierté qui parle ou une réelle inquiétude ?...” Il fronce les sourcils, resserre un peu plus sa prise. Pas assez pour lui faire très mal, mais assez pour que ça se sente, que ce soit désagréable. “Je ne l’aime pas. Que ce soit clair.” vient-il lui dire en la fixant dans les yeux. “Ne redis plus jamais ça.” siffle-t-il en sentant son coeur battant et douloureux.


feat. @Bae Luda
gabi le loup


NOTHING'S FINE
• lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     23.06.18 23:41




Nobody puts baby in a corner

votre tenue
Cette relation que vous entreteniez n'était qu'un amusement, une relation qui ne pouvait pas vous blesser, parce que la vie le faisait assez sans que vous ne l'avouez. Chacun ses problèmes, chacun gardant ses réelles pensées enfuies de sorte que personne ne les trouve, comme un coffre fort. Mais tu te pensais assez similaire, assez proche de lui pour reconnaître son regard, reconnaître son silence et son inactivité face à toi. La jalousie, la possessivité, tu avais les avais oublié au profit de meilleurs qualités, ou défauts, selon la personne. Et alors que tu essayais de débusquer une once de ressentiment pour ce que tu disais , recevant bien plus comme une vague de colère, tu repris confiance en ce que tu pensais. Il se mentait à lui même cachant sa tête dans la terre comme une autruche. " Très bien alors je me suis fourvoyée et tu n'as pas haussé le ton, tu n'es pas en colère que je puisse la considérer comme une fille de passage, le genre que tu as si souvent. Peut être même pire, une fille comme moi. " Ton rire était moins joyeux que réaliste. N'étais tu pas ce que les gens détestaient ?

Tout comme il était ce que les filles voulaient éviter, le genre d'homme à ne pas se tenir, à ne pas s'encombrer des sentiments, et pourtant le voilà qu'il faibli, il faibli il penche et ne l'assume pas. Tu ne sais pas ce qui te met hors de toi. "Je ne crois pas non.. Tu n'es rien pour moi comme je ne suis rien pour toi, la seule raison pour laquelle on continue d'être ensemble, dans les pattes et les draps de l'autre c'est parce qu'on se ressemble... non? " Souriant presque avec malice tu cherchais la réaction. Etiat il un ami? Tu avais peur de le croire. Une amitié qu'on avoue pas. Mais lui même a oublié ce lien spécial qui vous lie d'une étrange manière, presque malsaine, presque improbable tu te demande encore comment il a pu t'oublié. Mais rapidement la réponse t'échappe. Encore un mensonge, ton sourire n'est plus aussi brillant mais révèle l'agacement. Il ne finit plus ses phrases, il perd ses mots, il tait la spontanée qui le caractérise pour ne pas dévoiler la vérité. Il essaie de détourner son regard de ce que tu pointes pourtant bien. Personne ne peut le blesser. " Ose me dire que tu n'es pas déjà blessé Jisoo.. " Devenait on ainsi en étant heureux toute sa vie ? En tout cas tu n'étais sûre de correspondre à cette nouvelle définition. "Je ne peux pas te blesser Jisoo ça c'est vrai mais elle.. oui " Souriant tu semblais presque t'en amuser. Qu'il essaie autant de l'ignorer, de se dérober. Vous étiez semblables. A penser que rien ne vous touchait. A penser que rien ne vous touchera. Tu n'étais pas différente en jouant avec le feu, en pointant du doigt un amour que tu pensais risible. Le jour où cela te tombera dessus, riras tu ?

Et il s'énerve de nouveau. Pas une seule fois tu ne plies, tu ne crains sa main ou tu ne montre un signe de faiblesse. Au contraire, ton regard est droit, se plante dans le sien et tu ne bouges pas. Tu ne grimaces pas à ce désagréable échange qui enserre ton poignet le rendant rouge d'une étreinte trop forte. " Tu sais ce que je veux ? ... " Le regardant un moment tu essaies de te défaire de sa poigne soupirant longuement. "Que tu vois les choses en face. Que tu te rendes compte avant qu'il ne soit trop tard. " Est ce que tu voulais le protéger ou essayais tu de parler à cette fille que tu étais. Essayais tu de raisonner les enfants perdus que vous étiez ? Ou bien juste de gagner, d'affirmer que tu le connaissais dans une fierté mal placée? " Si je le redis alors quoi? Tu vas me frapper? Me "prouver" que ce n'est pas vrai? " Attendant un moment sans rien ajouter tu le regardais simplement cherchant une lueur dans ses yeux. "Aussi étrange que cela puisse te paraître je suis de ton côté. Oublie moi si tu veux, mais ne te mens pas. Le déni c'est tellement lâche. "


" "




feat. @Kwon Jisoo
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
avatar
membre en or
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     29.06.18 10:55




Nobody puts baby in a corner

votre tenue
L’hypocrisie dont elle semble lui faire cadeau lui donne la nausée. Pourquoi s’intéresse-t-elle à ça ? Sûrement à cause de sa fierté et rien d’autre. Est-il censé lui donner ce qu’elle veut sur un plateau rien parce qu’elle orne ses demandes de jolis mots ? Luda est très douée pour parler, pour charmer de tournures qui veulent tout et rien dire à la fois. Après tout, Jisoo est maître dans le même jeu qu’elle, et peut-être, se dit-il, que c’est ça qui la dérange au point de se sentir si concernée. Elle se reconnaît… elle ne se reconnaît plus. Et si le jeune homme est tout aussi dégoûté qu’elle de le voir s’écarter si loin de son chemin de départ, il n’a aucunement l’intention de revenir sur le sentier à cause de.. quoi.. quelques remarques lancées avec un air méprisant ? Un mensonge teinté de “mais c’est pour toi que je dis ça” ? “Tu te prends pour qui dis moi ?” finit-il par lui lancer en la lâchant. Il lui offre un regard méprisant et s’écarte d’elle. Là, à cet instant, il ne peut ressentir qu’une profonde animosité pour le comportement qu’elle lui offre. Elle le déçoit, et il imagine qu’elle ressent la même chose à son égard. Peut-être est-ce une relation qui prend enfin sa fin, et Jisoo reste trop profondément accro à Momo pour imaginer pouvoir souffrir de la perte de qui que ce soit d’autre. Il s’en fout, ou tout du moins se l’est assez répété pour y croire sans faillir.

“Tu n’auras rien. Je ne vis pas pour donner à mademoiselle Bae ce qu’elle désire. Tu devrais le connaître.. ce désir d’aller à contre courant”. Bien sûr que ça l’arrange, que ça lui permet de fuir, et que tout ce qu’il trouve pour se justifier ne sont que de vaines excuses. Tant pis. Il n’aime pas la façon dont elle vient ici, comme s’il lui devait quoi que ce soit. La façon dont elle le regarde, la façon dont elle lui parle, comme s’il lui faisait une offense rien qu’en déviant du chemin qu’ils parcouraient ensemble. “Tu n’es pas de mon côté, Luda. Tu es du côté du reflet que tu veux voir en moi… rien d’autre. Tu veux ce qui t’arrange de voir.” Il finit par lui adresser un faible sourire et penche la tête sur le côté “Si c’est tout ce que tu avais à me dire… tu sais où est la porte.” Fermé. Totalement. Tant pis. C’est plus facile comme ça.


feat. @Bae Luda
gabi le loup


NOTHING'S FINE
• lilie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Proposition test règles "Baby Face and me" 22/07/2011
» Baby-blabla
» le sauvetage de mon baigneur "Baby" de Convert
» Fauteuil "corner"
» there is thunder in our hearts, baby ¤ [dalia.kuerten]