rps communs on the flux- free party des rainbow dans la campagne Coréenne.
- fête de la musique au parc de la busan tower.
- Pool Party des Cosmo au Parc Aquatique.

- On Air : Croisière & Temple Haedong.

- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

(clique pour voter !)


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois de Juillet : allô frero ? ça farte sous les cocotiers d'ib ? Viens zyeuter l'annonce du mois de Juillet, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de Juillet est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     01.07.18 23:41




Nobody puts baby in a corner

votre tenue
Tu n'as jamais été celle qui conforte, qui encourage dans ces conneries. Peut être as tu montré un intérêt pour quelques unes de tes amies qui se mettaient en couple. Peut être que tes yeux ont tendrement couvert un couple tout nouveau tout beau avec l'amertume en arrière goût, en sachant que ça ne durerait pas, mais tu pouvais le garder. Pourtant, lorsque tu avais vu son regard, son comportement quand il avait réussi à se détourner autant de toi que de ce chemin que vous empruntiez tu n'avais pas pu resté de marbre. Pas parce qu'il t'appartenait. Pas parce qu'il avait quelqu'un d'autre toi qui pensait le comprendre mais parce que le miroir s'était brisé. Cet homme que tu pensais comme toi avait fini par faillir et par s'effriter. Il partait en morceaux et tu ne pouvais rien faire contre que de voir la vérité en face. S'il l'aimait tu étais sujette au même problème. Du moins tu le serais. Personne ne pouvait vivre sans rien ressentir, et un jour tu tomberais dans ce piège. Toi aussi tu faiblirais et tu oublierais Jisoo. Tu oublierais le lien qui vous lie comme deux astres qui ne font que tourner sans jamais se rencontrer. " Pour qui je me prends ? ... " La question est presque crachée, l'animosité présente et maintenant ta colère monte silencieusement faisant étirer tes lèvres dans un sourire mutin, agacé et sûrement plus haineux qu'il ne le devrait. Il s'éloigne, il choisit son camp. Qu'il garde donc ses yeux bandés. Qu'il reste aveugle et sourd. Qu'il te déteste et t'oublie. Tu n'étais pas attachée à lui, tu n'étais pas importante dans sa vie. " J'espère qu'elle en vaut la peine. " Moins une critique qu'une remarque. Pas parce qu'il te perd, mais parce qu'il se perd lui même. Il se met à nu et n'obtiendra rien d'autre que des blessures, tu en es sûre.

"Non.. certainement pas maintenant. Cette demoiselle a la chance de voir Monsieur Jisoo à ses pieds. Je suppose que c'est une satisfaction " La manière dont il te répond te démontre encore une fois qu'il t'est similaire. Il reste ancrer dans cette similitude qui te rattache sûrement à lui d'une manière dont tu ignores l'importance. Peut être qu'il s'en fout complètement, peut être que toi aussi puisqu'aucune douleur ne vient frapper ta poitrine pendant qu'il te pique. Et pourtant, cette relation te déculpabilisait, cette relation te laissait une fenêtre de sortie. Mais tant pis tu seras seule. Seule folle parmi les enfoirés. Si c'était comme ça qu'il fallait la jouer, tu jouerais pleinement ton rôle. " Et ? ... Jisoo.. tu es le même. Tu vas me dire que tu ne l'aimes pas ? Qu'elle n'est qu'une fille parmi tant d'autres? Tu vas te leurrer à ce point? Dis moi Jisoo.. " Alors qu'il te menait clairement à la porte par ses paroles tu repris ton sac avec ce petit sourire en coin. " Qui de nous deux est le plus pathétique ? " Ton regard se plantant dans le sien tu voulais au moins qu'il admette son amour pour cette fille à lui même. Il éviterait de se retrouver complètement débile en face d'elle quand elle se fichera de sa tête. Les relations n'étaient elles pas toujours vouées à l'échec. Prenant le chemin de la porte tu t'arrêtas un instant. " Oh.. et .. J'ai hâte de voir le déroulement avec cette.. momo ? " Ton sourire en coin montre que tu le plains déjà. Tu ne veux jamais voir ton coeur prit pour être au service de quelqu'un d'autre que toi même. "Enjoy babe.. "


" "




feat. @Kwon Jisoo
gabi le loup



Sorry, I'm just me
L'argent ne fait pas le bonheur, il y contribue fortement. L'amour ne s'achète pas, il se loue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
avatar
membre en argent
More informations
En ligne
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     02.07.18 11:51




Nobody puts baby in a corner

votre tenue ⌁ Qu’elle se taise.. qu’elle arrête de répondre. Mais ils sont semblables, pas vrai ? Et comme Jisoo, Luda a du mal à ne pas vouloir le dernier mot. Il l’écoute… comme forcé, enchaîné. ça ne devrait pas lui créer de si fortes émotions, cette honte et cette colère qui se mélangent, et pourtant, chaque phrase qu’elle lui assène ajoute un nouveau poids dans sa poitrine. Il la hait. à cet instant, la façon dont elle le regarde de haut, celle dont elle s’autorise à utiliser le mot pathétique pour le qualifier, toute son attitude qui joue à la “je suis meilleure que toi parce qu’au moins je n’ai pas faibli” l’envoient dans une rage folle. Il se mord furieusement l’intérieur de la joue, jusqu’à sentir le goût ferreux du sang emplir sa bouche. Lorsqu’il la voit attraper son sac, il se retient de rire. Pense-t-elle vraiment qu’elle va pouvoir partir, comme ça ? Fière d’elle même, d’avoir eu le bon rôle, d’avoir eu exactement ce qu’elle était venue chercher, de se sentir toujours aussi légitime dans le fait d’avoir raison alors qu’il ne lui en donne aucunement le droit ?

Il ne peut pas. Il n’a pas besoin de quelqu’un pour le défier, il n’a pas besoin de quelqu’un pour lui montrer à quel point il se perd. Il le sait, et Jisoo sait aussi pertinemment que Luda ne lui remâche que des choses qu’il sait déjà, même en se les cachant. Il lui en veut.. terriblement. Elle reste légère. Indifférente. Hautaine. Il voit rouge, et s’il n’est pas dans son habitude de taper les filles, il doit retenir de méchantes images de défiler dans son esprit. Il ne lui fera rien. Il suppose qu’il au moins une limite quelque part, mais son corps tremble de colère, et il cherche désespérément un moyen de la retenir. Elle n’a pas le droit de partir comme ça… En pensant avoir raison. Elle a tort. Elle a tort, pas vrai ? Même Jisoo peine à s’en convaincre lui même, et il garde son regard posé sur elle un long moment, désespéré, au bout de tout.

Elle le regarde avec pitié. L’effet en est insupportable. “Arrête” lui lance-t-il à demi mots, en venant rencontrer son regard. Il n’a pas envie d’être mis dans une telle situation. Aucunement envie qu’elle le mette au pied du mur… “Tu te trompes. Tu as tort.” répète-t-il à demi pour lui même. Son coeur bat à toute allure. Ses doigts tremblent. “Reprends tes mots.” lui lance-t-il comme une supplication, en s’approchant d’elle pour attraper son bras. “Tu sais bien que ce que tu dis n’a aucun sens.. Tu sais bien que c’est impossible… tu me connais non ? Pourquoi est-ce que tu dis ça ?” son ton est vacillant. Il ne sait pas quoi faire. Il sait que les mots ne servent en rien à la convaincre, puisqu’elle n’a pas démordu depuis son entrée dans l’appartement. Poussé à bout et désespéré de lui montrer qu’il ne ressent rien de plus pour Momo que pour n’importe quelle fille, il vient poser sa main libre contre sa nuque et attire son visage vers le sien. Ses lèvres viennent se poser là où elles ont été cent fois, là où elles étaient encore à leur place il y a peu, et c’est avec une certaine rage et détermination à lui montrer son erreur qu’il l’embrasse.

feat. @Bae Luda
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     04.07.18 11:30




Nobody puts baby in a corner

votre tenue ⌁ Tu ne demandais rien à personne. Tu n'attendais pas qu'on te donne le droit de quelque chose pour le faire. Tu prenais. Si Jisoo n'était pas venu te voir, ne t'avait pas contacté, ce n’était pas un problème, tu venais régler ce détail en face. Et quel détail. Celui que tu avais connu avait disparu sous une couche de crème sucrée qu'il essayait de dissimuler. Il n'avait pas changé ? Il n'était pas amoureux? Cette fille ne voulait rien dire ? Tout autant que tu étais rentrée au couvent. Tu détestais sa façon de se voilée la face, de te mentir et pire encore de se mentir à lui même. Tu détestais tout ce que tu venais de voir, tout autant qu'il devait te détester pour lui mettre face à lui la vérité. Si tu prends tons sac et que tu te diriges vers la porte à cet instant ce n'est pas parce qu'il a gagné, mais justement parce qu'il a tout perdu.. sa crédibilité avec. Et qu'il réfléchira à tes mots, il les entendra de nouveau et ça va le rendre fou. Si l'amour n'est que partiel tu peux l'admirer. Mais pas chez lui, pas quand lui même pense être de ces personnes perdues et blessées qui ne trouve plus rien d'attirant chez les autres. Pas quand son coeur fut glacé pendant des années, préférant blesser qu'aimer.

Tu allais partir. Peut être que tu ne reverrais plus jamais Jisoo. Peut être qu'il te maudira sur plusieurs générations une fois la porte passée. En fait personne ne sait ce qu'il pouvait faire mais ce n'était plus ton problème. Ton air est tout ce qu'il y a de plus irritable mais tu ne t'en formalises pas parce qu'il a décidé de jouer l'ignorant. Il a décidé de rester dans son déni puéril en te prenant pour la conne que tu n'es pas. Succomber n'ait pas un crime, le déni en est un. Tu détestais au plus haut point son air encore confiant, cette déception dans ses yeux quand il attendait quelqu'un d'autre, et ce sourire qui essayait de te faire gober au moindre mensonge. Il te connait mal. Il n'a pas apprit à se méfier. Pourtant il est pareil. Il était le même. Et alors que tu n'attendais rien, il te déçoit tout de même.

Un dernier regard et tu était prête à sortir, une dernière provocation, une dernière attaque pour te prouver qui il avait en face de lui et il plie genoux. Il te demande de t'arrêter, la gorge gardant la moitié du son égoïstement. Ton regard se pose sur lui alors que ton sourire s'étire presque d'ironie. " Que j'arrête ? " Toutes ses paroles ne ressemblent qu'à des supplications, de celles qui s'envoyaient à lui même. Le reflet l'un de l'autre, il se parlait sûrement à lui même. Parlant à cette conscience qui devait le mettre à genoux pour lui faire voir la vérité. Si c'était si désagréable d'entendre tes mots, c'est que tu lui ressemblais tant, qu'il devait avoir l'impression de s'entendre. Tes mots le touchaient par leur justesse mais par ce rôle que tu tenais. Ton bras emprisonné tu le regardes en soupirant doucement l'impatience te prenant. " Parce que je te connais Jisoo.. tu as peur. Tu as tellement peur que tu penses convaincre tout ton monde et toi même qu'il n'y a rien. Mais devant l'évidence tu faibli .. " Il n'est plus capable d'affirmer avec cette confiance qu'elle ne signifie rien. Il n'est plus capable de se sortir de cette situation, maintenant qu'elle l'a touchée. Il est faible et tu le sens. Sa poigne n'est faite que de rage silencieuse, et son regard se plongeant dans le tien crie de le rassurer. Mais tu ne le feras pas. Tu n'es pas là pour ça. Tu pourrais l'aider, mais pas en se voilant la face. Pourtant il tente de te le prouver. Ces mots qu'il ne cesse de répéter. Qui finira blesser dans ce jeu? Certainement pas toi. Quand ses lèvres se posent sur les tiennes tu n'es même plus surprise. Combien de filles avait il eu ? Agir sur l'impulsion et regretter après ... goûterait il à se sentiment particulièrement désagréable? Répondant alors à ce baiser qui restait interdis tu venais serrer son haut pour le rapprocher de toi un instant. Un instant pour lui prouver. Qui convainc qui ? Qui a raison? Tu te sépares de lui en rompant ce baiser qui n'avait aucun sens. " Tu es content ? Ca t'avait manqué ? " Ta voix laisse encore sous entendre que non. Il ne trouvera plus cette satisfaction. " Qui a raison Jisoo? "



" "




feat. @Kwon Jisoo
gabi le loup



Sorry, I'm just me
L'argent ne fait pas le bonheur, il y contribue fortement. L'amour ne s'achète pas, il se loue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
avatar
membre en argent
More informations
En ligne
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo     06.07.18 18:32




Nobody puts baby in a corner

votre tenue ⌁ Rien. Un instant, son corps lui semble entièrement glacé. Il la hait de répondre à son baiser, elle ce que cela implique. Elle était censée le repousser et le gifler, pas rester calme face à tout ce spectacle. Il sait qu’il l’a perdue, peut-être définitivement. C’est ce que lui signifient la température stable de son corps, et de son coeur qui semble plus emballé par le fait de discuter de Momo que par le fait de réagir à un quelconque baiser. Il en tremble presque d’horreur, en sentant ses mains se resserrer sur sa chemise… Non. Il n’y a plus qu’une personne qui peut faire ça. Il n’y a plus qu’une personne pour qui il ressent assez pour avoir envie de la toucher toute la journée, ou de rester avec elle sans rien faire de spécial. C’est avec un air teinté d’un certain dégoût, pas contre Luda mais contre lui même, qu’il observe la jeune femme qui s’éloigne finalement de lui. Lorsqu’elle recommence à parler, il doit se retenir de la gifler. Qu’elle arrête. Qu’elle s’en aille. “Fuck you.” vient-il lui lancer d’une voix grave. “Tu peux partir, maintenant. J’espère que tu en profiteras, de ce que tu penses être une victoire. La grande Luda satisfaite de penser avoir raison… C’est tout ce qui t’importe” Il s’éloigne d’elle. Jisoo a été idiot. Il n’avait rien à lui prouver. Il n’a pas besoin de montrer à des gens qui pensent le connaître quoi que ce soit. Depuis quand fait-il dans le people pleasing ? Tu as oublié papa et maman, petit Kwon ? lui rappelle une voix à l’arrière de sa tête. Il soupire. Il ne veut plus la voir.. et à cet instant, le mot jamais s’appose à la fin de cette phrase comme une sentence irrévocable. S’il ne ressent aucun plaisir à l’embrasser, ou à coucher avec elle, que reste-t-il ? Rien. Il est satisfait de s’accrocher à Momo et à Momo seule, tant qu’il l’a encore entre ses doigts. Peut-être viendra le jour du grand saut, là où il appellera désespérément pour qu’on vienne le sauver… mais ce jour n’est pas aujourd’hui. Là, maintenant, il a besoin d’effacer tout ce qui compose sa vie pour l’articuler autour d’une seule personne. Son ancre. Luda a raison. Bien sûr qu’elle a raison… mais ce n’est pas ça qui l’écoeure, qui l’énerve le plus. Il s’est laissé avoir. Plus jamais. Tant pis. Qu’on le pense faible, détaché de lui même, perdu, accro, qu’on le pense mené tout droit vers sa perte, et alors ? Il ne ressentira plus le besoin de se justifier. Il a besoin de jeter corps et âme. Il a besoin de se faire avaler tout entier.

feat. @Bae Luda
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations
- Sujet : Re: Nobody puts baby in a corner Ft Jisoo    


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Proposition test règles "Baby Face and me" 22/07/2011
» Baby-blabla
» le sauvetage de mon baigneur "Baby" de Convert
» Fauteuil "corner"
» there is thunder in our hearts, baby ¤ [dalia.kuerten]