wazzup man?
- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois d'Octobre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition 'spéciale' du mois d'Octobre est arrivée ! Clique ici ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
membre débutant
More informations ?
- Sujet : NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     08.06.18 23:22


Nagisa Min Kyung
feat Park Hyo Shin | Rainbow shot
SURNOMS Min, Minnie, Minmin, Kyungie AGE & DATE DE NAISSANCE 34 ans, puisqu'il est né le 1er décembre 1983. ORIGINES 100% coréen de Jeju.
SEXUALITÉ & ♡ Il préfère le genre humain & est célibataire. MÉTIER/ÉTUDES Il travaille dans un centre de désintoxication comme intervenant, depuis peu. RANG SOCIAL Il a un petit boulot et un sugar son de toutes manières *sors*.  
Bien qu'il soit aveugle, il adore écouter films et séries. Il devient rapidement accro aux bandes sonores et trouve très pratique les descriptions pour non voyants. ● Il rêve en couleurs, lorsqu'il s'agit de souvenirs de son enfance. À cette époque, il voyait toujours. ● Il n'aime pas qu'on le traite comme une personne faible et sans défenses. ● Il n'a jamais été dans une relation amoureuse, après... avec son histoire, c'est normal. ● Il développe facilement des problèmes d'addictions en tous genres.
Hello ♡
Je suis un caribou perdu en France, largement majeure - oh ananas, le coup de vieux que je me prends. On m'a traîné de force, ici. En gros, je suis faible quand on me vend du rêve ♡ J'ai hâte de découvrir ce petit forum ♡ Ma cacahuète est purement inventé par mon cerveau mort ♡
Cookie/Min You/Yag


Code:

[url=URLPROFIL](ID)[/url] <x1>Park Hyo Shin</x1> ━ <x3>Nagisa Min Kyung</x3>


† The breaths that I will take today. The places that I will rest in today. I’m living like this today. The dreams that I dreamed last night. That I left on the bottom of my bed covers my exhausted heart. As I close my eyes, it’s alright. In a shape that’s a bit different from others. I fall asleep alone. When morning comes again and I open my eyes, I want to smile...
Revenir en haut Aller en bas
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     08.06.18 23:24


storytime
it's a lovely face, it's a lovely place
le caractèreÀ 5 000 km de la plaque ; Over dramatique ; Lunatique ; Mystérieux ; Réservé ; Loyal ; Manque de culture générale (et populaire) ; Protecteur ;


L'aveugle est... difficile à cerner et difficile à suivre aussi. Au premier abord, son regard absent et son visage sans expressions particulières laissent penser qu'il est froid. Ses réponses distantes n'aident en rien et le fait qu'il ne parle que peu de lui ne font qu'ajouter des couches. Cela dit... que pourrait-il dire? Min Kyung n'a aucun souvenirs de sa vie avant ses 26 ans, avant cette fameuse overdose qui a failli le tuer. Il n'hésite pas à partager ce bout de son histoire avec les gens qu'ils tentent d'aider, tout comme il ne cache nullement les difficultés qu'il a traversé pour se débarrasser de son addiction aux drogues dures. L'aveugle se montre très doux et presque chaleureux, à l'occasion, avec les patients. Il veut sincèrement les aider à s'en sortir, connaissant plus que bien l'enfer du manque, l'enfer d'avoir besoin de sa dose pour survire... Min Kyung a l'impression de n'avoir commencé à vivre réellement que lorsqu'il a réussit à se défaire de ses addictions, c'est pourquoi il tient tant à aider les autres à s'en sortir aussi. Les drogues ont cependant beaucoup joué son cerveau - entre autres, il y a son passé aussi, mais ça, il ne le sait pas - donc, il arrive à l'aveugle de souffrir d'accès de colère ou de rage. Il se contrôle tant bien que mal, mais a certainement une certaine violence qui bouillonne en lui. Il tente d'évacuer et gérer la chose en s'adonnant à la méditation et en se défoulant à la gym, suivant les bons conseils de son entraîneur qui le guide. Min Kyung a cette conviction déroutante qu'il pourrait tuer quelqu'un, dans un accès de rage. Il a un peu peur de lui-même et de ce qu'il pourrait faire, ne comprenant pas d'où ça lui vient... L'aveugle est d'un naturel méfiant et il déteste plus que tout qu'on ne le touche. Encore une fois, il pense que c'est un traumatisme laissé par la drogue... à moins que ce ne soit son passé qu'il ignore. Il ne voit évidemment pas son corps, mais il l'a senti sous ses doigts, il sait qu'il est couvert de cicatrices de multiples tailles et formes... Soit il était à fond dans le BDSM hardcore, soit il a passé un sale quart d'heure... Min Kyung s'attache difficilement aux gens, ayant de la difficulté, en général à les laisser s'approcher émotionnellement de lui, mais une fois qu'il a accepté une personne, sa loyauté n'a pas d'égal.

Ses réactions peuvent facilement paraître trop dramatique, alors qu'en fait... Elles sont simplement sincères. Min Kyung semble peut-être froid, distant et calculateur.. mais en réalité, il n'a pas toujours de filtres. Il ne sait pas toujours comment bien se gérer. Certes, il est un adulte de 34 ans, mais son développement a tellement été ralenti, puis accéléré, puis bousillé que ça donne une personne au cerveau en feux d'artifices. Ses expressions peuvent parfois rappeler celle d'un enfant, celui qu'il n'a jamais eu le droit d'être. Il peut être difficile d'approche, mais quand on le connaît, on comprend qu'il cherche à se protéger. Min Kyung se connaît, un peu, il sait qu'il voudra protéger tous ceux qu'il aime, sans penser à sa propre personne. Il sait qu'il ne s'accorde que peu de valeurs, pour ne pas dire pas de valeurs, à lui-même... Donc, moins il a de personnes à protéger, plus il pense à lui-même. En thérapie, on ne cessait de lui répéter qu'il devait d'abord apprendre à s'occuper de lui-même avant de s'occuper des autres. Il devait être capable de prendre soin d'une fleur et d'un animal, pendant un an, avant de pouvoir penser à se rapprocher d'une autre personne. Et bien... si vous saviez le nombre de malheureux ''Monsieur Poissou'' qui ont eu droit à un voyage dans la cuvette... sans parler du nombre de fleurs qu'il a tenté de ranimer!

Monsieur Poissou 23ème du nom se porte bien, depuis bientôt 11 mois, si vous voulez tout savoir et il a fini par demander la plante la plus résistante possible au fleuriste. Le pauvre se désespérait et avait l'impression d'être un dieu de la destruction avec ces histoires!
l'histoire 1er Décembre 1983 – 17 mai 1988 Everyone is innocent at least once...

Han Min Kyung est né de l'aventure d'une ancienne prostituée au joli visage usé et du bras droit d'un petit groupe de mafieux qui n'était pas très important. La femme était sa compagne depuis moins d'un an, ils consommaient leur relation avec probablement trop d'empressement, leur amour étant souvent comparé à la mèche allumée d'un bâton de dynamite. Ça allait mal finir, tout le monde le voyait déjà venir, mais eux deux étaient aveugles à la réalité. Ils formaient un couple dangereux, impulsif et imprévisible. Les jeunes parents ne s'occupaient qu'à moitié de leur jeune bambin, ayant plus la tête dans leurs projets ambitieux que dans d'autres choses. Alors que Min Kyung avait à peine 3 ans, son père avait réussi à renverser son patron, qui lui avait pourtant toujours fait confiance et prit sa place à la tête du clan. Le petit clan gagna un peu en ampleur sous sa supervision, mais ses plans étaient toujours très périlleux et incertains. Il y allait toujours en mode ''quitte ou double'', peu importe le prix à payer. Personne n'osait le remettre en questions, tenant un minimum à la vie. Il était réputé pour être complètement cinglé, depuis qu'il avait pris le pouvoir. La mégalomanie ayant grandi dans son cœur, le tapissant en entier, il s'attaquait beaucoup trop aux autres clans, sans réelles raisons sinon affirmer sa supériorité. Tous ne se laissèrent pas faire et vint un jour où l'homme et sa femme, qui l'encourageait toujours dans sa folie, le payèrent violemment de leur vie. Plutôt que de tuer l'enfant qui pleurait, il fut amené et offert à la famille Nagisa, qui attendait la venue imminente d'une petite fille. C'était un ''geste'' de la part du frère de l'homme... Le jeune enfant pourrait amuser, protéger et servir d'écran au bébé à naître. Ainsi, la petite ne souffrirait pas de solitude, elle aurait son jouet bien à elle.

1988 – 1998 Hard candy

Han Min Kyung devint officiellement Nagisa Min Kyung, il fut présenté ainsi à tout le monde. Il était le ''grand frère'' de la petite Aya qui venait de naître. Tout le monde commença ainsi à croire que c'était lui l'héritier du clan Nagisa. Ainsi, l'attention était détournée de la petite et si jamais la famille venait à se faire attaquer par un clan adverse, ce serait Min Kyung qui serait visé avant cette dernière. Min Kyung n'était peut-être qu'un enfant, mais on ne perdit pas une minute pour lui faire comprendre que sa vie, son avenir, son corps et même son âme ne lui appartenaient plus. Il n'avait pas le droit d'avoir d'espoirs particuliers ou de rêves qui lui étaient propres, tout ce qui devait traverser son petit esprit et le préoccuper était le bien d'Aya. Il devait veiller sur elle, s'assurer qu'elle soit toujours heureuse, qu'elle ne se blesse pas et qu'il ne lui arrive rien. La seule raison pour laquelle Min Kyung eut droit à une éducation, autre que celles du combat et du maniement des armes, était pour qu'Aya ne se pose pas trop de questions sur le traitement de son frère qui aurait été trop différent du sien. En apparence, l'enfant était effectivement traité comme l'aîné et héritier de la famille Nagisa. Seulement, une fois loin des yeux, châtiments corporels, punitions, insultes... Min Kyung n'était pas considéré comme une personne, mais plutôt comme le chien de garde de la petite Aya, comme sa poupée, son jouet.

Le jeune enfant avait environ 8 ans lorsqu'il commença à remarquer que sa vue se détériorait. Il n'en dit cependant rien, il ne se plaignait jamais. Il était silencieux comme gamin. Il avait un regard froid, limite absent. Il regardait les gens, mais seulement pour les étudier, jauger de leurs forces et essayer de deviner leurs secrets. Plusieurs adultes disaient qu'il n'était pas normal et qu'il faisait peur. Cependant, avec la petit Aya, il se montrait d'une douceur exceptionnelle, ne souriant qu'à elle et ne se montrant chaleureux qu'avec elle. Min Kyung était toujours à ses petits soins, s'assurant qu'elle ne manquait de rien et s'exécutait sans broncher à ce qu'elle lui demandait. Jouer à la poupée, à la dînette, peu importait... L'enfant se pliait toujours aux caprices de sa cadette qui était bien naïve et croyait qu'il était vraiment son frère. Aya restait la seule personne à le traiter comme un humain, à être gentille et douce avec lui, même si, comme tous les enfants, elle avait parfois ses petites crises de colère dont il faisait les frais. Min Kyung avait à peine de souvenirs de sa vie avant d'avoir joint la famille Nagisa en tant que ''fils'' en apparence, en tant qu'esclave dans la réalité. Pour l'enfant, sa vie était donc normale... Il n'espérait pas mieux, ne désirait pas mieux. Comment peut-on vouloir quelque chose dont on ignore totalement l'existence? Certes, il voyait d'autres vies dans les dessins animés que regardait Aya, mais il se disait que c'était fictif. Ce n'est pas en regardant un pingouin qui danse avec une girafe que le gamin allait rêver de liberté et de sa propre vie.

Un soir, alors que la demeure familiale était attaquée, Min Kyung s'était immédiatement précipité à la chambre de la petite Aya. Feignant le calme, il lui avait doucement fait comprendre de ne pas faire de bruits. Afin de mieux la protéger, il l'avait caché dans une armoire. L'adolescent s'assura de lui faire promettre maintes fois qu'elle ne sortirait, sous aucun prétexte de sa cachette. Il allait revenir la chercher, elle pouvait compter sur lui, tout irait bien et il ne laisserait personne l'approcher. Il lui fit un sourire rassurant, une petite caresse sur la joue pour qu'elle ne s'inquiète pas et referma l'armoire. Sa vue s'était beaucoup détériorée avec les années, mais il avait appris à dépendre de ses autres sens en plus d'utiliser son reste de vue. Il connaissait la maison par cœur, probablement mieux qu'il ne se connaissait lui-même, et n'avait donc aucun problème à s'y retrouver. L'adolescent avançait avec assurance, ne s'inquiétant nullement pour ce qui pouvait bien arriver aux parents, aux autres adultes ou à lui-même. Il les entendait pourtant les cris, les plaintes, les coups de feu et les objets qui se brisaient. Ils ne lui faisaient ni chaud ni froid. Min Kyung n'était absolument pas attaché à ses faux parents et sa vie n'avait pas d'importance, ce qui comptait était de sauver sa ''petite sœur''. C'était dans cette optique qu'il s'éloignait le plus possible de la pièce où il l'avait caché, tentant d'attirer l'attention le plus loin possible de l'enfant.

Il entendit des rires gras, derrière lui. Un petit groupe de quatre hommes s'avançaient vers lui, se félicitant d'avoir trouvé le petit idiot qui servait d'héritier à cette famille qu'ils envisageaient de détruire. L'adolescent se défendit violemment et agilement, ayant appris à se battre dès qu'il était arrivé à marcher. Cela dit, son expérience et la force de son corps juvénile ne suffisaient pas à venir au bout de quatre hommes beaucoup plus costaud et expérimenté que lui. Il brisa la nuque d'un d'entre eux, blessa très sévèrement un autre et laissa quelques marques aux deux autres, réussissant à jongler entre eux, puisqu'il connaissait les lieux et savait comment se servir de ce qui lui tombait sous la main. Au final, se débattre autant ne le sauva pas pour autant. Il perdit connaissance sous les coups de ses agresseurs qui choisirent de l'embarquer. Ils avaient tué les parents, la petite devait être morte aussi, peu importait, ils n'avaient plus de temps, la police allait débarquer. Ils le prenaient donc pour continuer de salir et humilier cette famille, ils allaient en faire ce qu'ils voulaient de ce petit héritier de clan de pacotilles.

1998 – 2001 I can't feel my face when I'm with you

Min Kyung reprit violemment confiance, cherchant son air avec la panique au ventre. Malgré tous ses efforts, il n'y avait que de l'eau qui venait remplir ses poumons. On lui maintenait fermement la tête dans l'eau et il avait beau se débattre, il n'arrivait pas à en sortir. Après un temps qui lui parut une éternité, on lui tira la tête sans ménagement, lui offrant le luxe brûlant de reprendre de l'air. L'adolescent avait le corps transpercé par d'horribles douleurs, respirer lui était difficile, sa tête était lourde, sur le point d'exploser, il sentait le goût salé du sang sur sa langue... Sa vue était légèrement plus trouble qu'à son habitude. Min Kyung n'entendait que très mal les insanités qui lui étaient proférées et combien ses agresseurs s'amusaient à ainsi avoir le fils aîné des Nagisa sous la main. Il allait mourir, c'était fort probable, il s'y attendait même, mais ce qui l'inquiétait était de savoir où était Aya. L'adolescent allait ouvrir la bouche pour crier son nom, espérant qu'elle ne lui réponde pas, mais il perdit connaissance à nouveau avant qu'un seul son ne franchisse ses lèvres.

Il eut plusieurs autres réveils comme celui-ci, revenant à lui à cause d'une intense douleur, mais que pour une courte durée. L'adolescent ne saurait trop dire ce qui lui est arrivé, ni combien de temps ça a duré. Son corps s'obstinait à survivre aux plus terribles douleurs, son esprit s'entêtait à lui rappeler qu'il devait sortir de là pour aller chercher Aya tel qu'il le lui avait promis. Il ne savait pas où elle était et cela le rendait fou. Il espérait vraiment plus que tout que la petite allait bien et qu'elle était le plus loin possible de lui et de cette situation. Min Kyung ne se réveillait pas toujours au même endroit, au début, mais après quelques réveils, l'endroit ne changea plus. L'adolescent profitait de ses quelques minutes de lucidité pour regarder autour de lui, apprendre à connaître les lieux, ses agresseurs... le tout dans le but de mieux pouvoir s'échapper. L'adolescent n'avait même pas eu besoin de demander quoique ce soit, seulement écouter, qu'il apprit très rapidement que ses ''parents'' avaient été tués et sa sœur avait disparu. La nouvelle avait rassuré l'adolescent, cela voulait dire qu'elle avait été sauvé. Sa famille devait l'avoir prise sous son aile et amené loin. C'était ce qui avait été prévu, en cas d'incident quelconque.

Ils pouvaient lui faire ce qu'ils voulaient, lui briser les os, le traiter pire qu'un chien, l'affamer... Son regard restait froid et limite absent, son manque de réactions les rendaient fous. D'où ce gamin sortait pour ne pas demander à ce qu'on ne l'épargne, à supplier de l'épargner? C'était comme s'il était mort de l'intérieur. Ça enlevait tout le plaisir. Il ne disait pas un mot non plus, à croire qu'il était devenu muet. Min Kyung ne disait rien, continuant ainsi à garder leur attention pour lui, espérant que cela pouvait aider Aya à avoir une vie normale, d'une quelconque manière, que ça les retenait ici et ne les avançait pas. Après un moment, l'adolescent connaissait environ l'endroit sale à l'odeur âcre dans lequel il était gardé. Un jour, un nouvel homme fit son entrée dans la salle. Min Kyung le jaugea de son regard froid et inexpressif, la tête de cet homme ne lui revenait pas, il y avait décidément un truc de mauvais chez lui... Et ce, même s'il souriait et avançait doucement. Ses manières faussement délicates, ses promesses presque tendres de ne pas lui faire mal... Il n'y croyait pas une seconde. L'adolescent eut sa première réaction depuis qu'il était là, soit violemment sursauter lorsque l'homme qu'il peinait à voir avec sa vue défaillante, frôla son épaule du bout de ses doigts. Min Kyung inspira cependant pour se calmer, il supportait mieux de se faire battre que de se faire toucher, ça avait toujours été ainsi. L'adolescent serra les dents et les poings, sentant les doigts de l'inconnu parcourir son dos... puis son torse, descendant toujours plus bas. L'adolescent savait qu'il ne pouvait pas s'échapper maintenant, à cette heure, il y avait toujours plusieurs personnes dans le couloir. Même s'il avait un nouveau ''visiteur'', ce devait être la même chose. Donc, tentant de ne pas ruiner toutes ses chances de fuite future, il se plantait les ongles inexistants dans la paume de main et se mordait les lèvres au sang.

Il perdit cependant son sang-froid lorsque les doigts se faufilèrent sous le semblant de sous-vêtement qu'il portait et que ses lèvres se posèrent contre sa nuque. Min Kyung pouvait tout supporter sauf ça. Sa réaction fut des plus violentes, ruant de coups de poing l'homme d'abord, puis se défoulant sur ce dernier. Sa rationalité qui le poussait à rester passif afin de ne pas nuire à ses chances d'évasion avait complètement disparu, seules l'agressivité, la rage et la violence répondaient présente. Il avait craqué, on l'avait poussé à bout, il continuait même de le frapper alors que l'homme ne bougeait plus et ne respirait plus. En réalité, Min Kyung ne s'en rendait pas compte. Il était déconnecté de ce qui se passait, tout ce qu'il faisait était frappé de toutes ses forces, avec tout ce qu'il avait et aux endroits qu'il savait les plus dangereux. Il n'entendit même pas la porte s'ouvrir, ni les cris de mécontentement, ni rien. Il frappait encore, les poings humides de sang, lorsqu'il sentit quelque chose de fin transpercer sa peau, puis... plus rien. Les jours s'écoulèrent ainsi, devenant semaines, mois, puis années. Min Kyung n'avait pas conscience de ce qui lui arrivait, d'où il se trouvait ou de la date. Il était presque constamment drogué, bien que les dosages furent trop fort ou trop rapprochés, à quelques reprises. Les drogues eurent d'ailleurs l'effet d'accélérer sa maladie et il devint complètement aveugle en un rien de temps. L'adolescent fit d'ailleurs trois overdoses à cause de ces mauvais traitements. Au troisième, les hommes se lassèrent de l'utiliser. C'était drôle de torturer, humilier et se servir à sa guise de celui qui avait été présenté au monde comme l'héritier des Nagisa, mais... il n'était jamais conscient, toujours drogué, toujours absent... C'était frustrant, en réalité, de ne jamais réussir à l'atteindre pour réellement lui faire mal. Ils avaient compris que se faire toucher, et fort probablement surtout de cette manière, était ce qui pouvait le plus l'atteindre en tant que personne... mais Min Kyung était trop drogué pour en être psychologiquement torturé. Or, tout le monde prenait son plaisir avec son jeune corps, mais le vrai but n'était pas atteint.

2001 – 2009 Monsters, toys, humans... Dead, alive... all the same...

Lorsque Min Kyung revint finalement en ce monde, il était complètement aveugle et encore plus dépendant aux drogues fortes. L'adolescent ne se rappelait qu'à peine de ce qui lui était arrivé et n'avait aucune idée de la date, ni d'où il se trouvait. Ces choses n'étaient pas nouvelles pour lui, contrairement à la passagère lucidité dont il jouissait. Son corps était douloureux comme toujours et il semblait se trouver de nouvelles cicatrices inexpliquées à tous les jours. Rapidement, il comprit qu'il avait été vendu à un groupe organisant des combats illégaux. S'il voulait sa dose... il devait combattre, mais surtout remporter la victoire. Ses premiers combats ne furent pas glorieux, un aveugle, un peu chétif, mal nourri qui n'avait pas consciemment tenu sur ses pieds depuis plusieurs années... Ses réflexes lui revinrent toutefois, un peu plus à chaque combats et ainsi, il offrit de meilleurs spectacles aux parieurs, mais réussit finalement à remporter sa fameuse dose. Il faut admettre que le manque le rendait délicieusement fou aussi, lui retirant les toutes infimes, mais dernières, réticences qu'il avait. Les gens étaient à la fois amusés, impressionnés et craintifs...

Min Kyung ne se mêlait nullement aux autres combattants. Il n'était pas là pour se faire des ennemis, il ne faut pas se méprendre, mais il n'était pas là pour se faire des amis. Tout ce qu'il désirait dans cette histoire c'était sa dose et sa liberté pour aller retrouver Aya, tel qu'il le lui avait promis. Son ''identité'' n'était pas inconnue des autres combattants et il arrivait d'ailleurs qu'on ne l'utilise pour le chercher. L'aveugle ne répondait à aucune pique, que ce soit sur ses cicatrices, le clan Nagisa, sur le fait que nombre de gens se vantaient de l'avoir violé au cours des deux dernières années... Rien ne le faisait réagir, sauf les piques concernant sa protégée. Alors ça, c'était limite tirer la sucette à un bébé, beaucoup trop facile comme moyen de l'énerver. Deux malheureux l'ont compris, soufflant leur dernier souffle alors que Min Kyung ''réagissait'' à leurs commentaires, hors combats. Évidemment, ce ne fut pas bien accepté par les organisateurs et propriétaires du club qui le châtièrent plus que sévèrement pour en faire un exemple. Ce n'est cependant qu'après le second ''exemple'' que les combattants s'assagirent et que Min Kyung en fit de même. Il serait stupide de mourir parce qu'il avait réagi au quart de tour à une insulte de si bas niveau...

L'aveugle se rapprocha, pour le plus grand étonnement de tous, d'un plus jeune combattant. Personne ne comprit ce retournement de situations, mais il était la seule personne à qui il répondait s'il lui adressait la parole. Ses réponses étaient aussi chaleureuses qu'une porte de congélateur ouverte en pleine canicule, mais c'était tout un début! Min Kyung ne le laissait pas le toucher non plus, donc, ce ne devait pas être une histoire de sexe comme quelques-unes se développaient entre d'autres combattants. Le jeune homme ne lui raconta aucunement les détails croustillants de sa vie, n'accordant pas sa confiance jusqu'à cette extension. Aux vues de sa vie et de l'endroit, il était plus que normal d'être méfiant et même s'il ne savait pas où elle se trouvait, son but n'avait pas changé. Cela dit, avoir un premier support dans ce monde de fou... même s'il ne savait pas s'il était vrai, au début, c'était déjà ça. Avec les années, la méfiance s'atténua, bien que Min Kyung continua de garder plusieurs secrets. C'était sa nature d'être aussi silencieux et discret.

Il commença à goûter les joies de la liberté, le club ayant changé de mains. Hélas, cette dernière ne fut que de courte durée... Il attendait encore que les choses ne soient plus tranquilles pour commencer ses recherches à propos de sa petite sœur. L'aveugle ne voulait pas que quelque chose n'arrive à son ami, alors qu'il serait en déplacement à la recherche d'un fantôme. Aya n'allait pas être facile à trouver, elle devait être à la tête du clan ou bientôt l'être. Mieux valait attendre que les choses ne soient à plats au club, ensuite, il pourrait s'absenter avec l'âme en paix. C'était ce qu'il pensait à l'époque, s'il avait su ce qui l'attendait... Il aurait été à sa recherche sans attendre une seconde. En effet, alors qu'il rentrait banalement chez lui, un soir, il se retrouva embusqué par un groupe qui le maîtrisa et le drogua à profusion, avant de le laisser ainsi dans son salon. Les gens allaient croire à une simple overdose, c'était connu qu'il était dangereusement accro aux drogues fortes et qu'il avait déjà fait plusieurs overdoses... Les choses se passèrent presque comme prévu, puisqu'effectivement, tout le monde cru qu'il n'avait fait qu'une autre overdose. Cependant, la vie ne le quitta pas, ce soir-là, puisqu'une personne le retrouva rapidement et appela les secours... Les gens ne savent vraiment pas quand abandonné les causes perdues...

2009 – 2018 Moonage Daydream

Le jeune toxico ne se réveilla que deux jours plus tard. Son cerveau avait complètement disjoncté cette fois et son corps avait peiné à vouloir s'en remettre. La tête plus lourde que jamais, les oreilles peinant à revenir en fonction, il lui fallut un petit moment pour s'acclimater à cette odeur aseptisée, ces bruits de moniteurs en tout genre et cette sensation de tissus légers sur lui. Il aurait dû y être habitué, mais encore une fois, l'identité du lieu où il se trouvait lui échappait. Tout lui échappait, cette fois. En plus, il n'y voyait absolument rien, alors qu'il pouvait s'imaginer des couleurs, des formes, des éclats de lumière... La panique venait, fourbe comme toujours, lui serrer la gorge de ses longs ongles coupants alors que les minutes s'écoulaient paresseusement. Il sursauta et tourna vivement la tête, entendant un bruit venant de sa droite. Une voix vint rompre le silence, cherchant à le calmer et le rassurer. L'amnésique ne savait pas de qui il s'agissait, mais naturellement, cette voix lui semblait familière. Il avait l'impression de l'avoir déjà entendu et se sentit apaisé, bien que cela ne faisait pas trop de sens pour lui. On lui expliqua qu'il avait fait une overdose et qu'il avait failli en mourir. Il se trouvait en sécurité, dans une chambre d'hôpital et il s'appelait Nagisa Min Kyung. L'amnésie était une séquelle de l'overdose, sa cécité était due à une maladie qu'il avait probablement depuis sa jeunesse et son regard était déjà éteint depuis de trop nombreuses années.

Une fois libéré de l'hôpital, l'aveugle fut installé dans un centre désintoxication. Il ne savait rien de son passé, la seule personne pouvant le lui raconter pensait qu'il valait mieux qu'il n'en sache rien. Min Kyung éprouva une difficulté horrible à s'habituer à la désintoxication, son corps étant beaucoup trop habitué aux drogues, il pensait qu'il allait devenir fou. Certes, il avait quelques médicaments de prescrits pour lutter l'anxiété, la paranoïa, la dépression et autres effets du manque... mais ses médecins s'inquiétaient du fait qu'il n'y devienne dépendant. Chose qui arriva d'ailleurs à deux reprises et qui créa donc de nouveaux problèmes. Le sevrage était un véritable calvaire, il se demandait tous les jours si ça en valait vraiment la peine, se disant que rien qu'une petite dose le soulagerait tant et que personne n'avait besoin de le savoir... Même au centre, il n'était pas très chaleureux, au début, étant plutôt dans la même lutte et la même souffrance que les autres patients. Il n'était pas très souriant, plutôt refermé. Il souffrait d'horribles cauchemars, parfois en couleurs, parfois simplement des bruits et des sensations.. mais ces derniers étaient terriblement réels et lui créaient d'angoissantes crises de panique. Tant qu'on lui ajouta un psychiatre aux nombreuses personnes du corps médical qui le suivaient.

Une fois qu'il fut un minimum stable, l'aveugle apprit à lire et écrire en braille, continuant en parallèle ses traitements et ses séances de groupes afin de toujours suivre cette ''bonne voie''. Min Kyung commença ainsi des études à distance, rattrapant les années qu'il avait perdu, bien qu'il ne s'en rappelait pas. Il devint tranquillement plus sympathique, commençant un peu à sourire. Il ne s'ouvrait pas vraiment aux autres, mais il allait plus naturellement vers eux. L'aveugle se mit en tête de poursuivre sérieusement ses études afin de pouvoir aider les autres toxicos comme lui à s'en sortir. Il connaissait plus que bien les épreuves qu'ils traversaient, donc, une fois qu'il serait sur pieds, il aiderait les autres. Pour les premières fois de sa vie, l'amnésique commença à sourire et à rire, sincèrement. Il devint un peu idiot aussi, s'amusant à faire l'hélicoptère sous la douche, quand il avait la pêche. Mais bon, ça, personne d'autre que lui ne le sait. Le jour où il quitta finalement le centre fut un événement important dans sa vie, puisqu'il signifiait qu'il devait commencer à se prendre en mains seul. Certes, il allait y retourner pour les discussions de groupe et pour faire quelques suivis, mais... il allait vivre seul, dans la nature si dangereuse ou la tentation se cache à tous les coins de rue...

Il troqua ses cours à distance pour des cours en établissement, essayant ainsi de vivre normalement et d'entrer en contact avec la société. Il était un étudiant tranquille, à son affaire, qui ne se faisait pas trop remarquer. Dire que Min Kyung n'intriguait pas les autres serait mentir, cela dit. Il était aveugle, très discret et les autres remarquaient bien les cicatrices sur ses bras, son cou et sa nuque, dépendant ce qu'il portait. Puis, il en avait des réflexes de Spider-Man le monsieur! Personne n'osait lui poser de questions, cela dit. Il mena une existence... normale... et calme, pour un ancien ''héritier'' d'une famille de mafieux, ancien combattant d'un club illégal et ancien toxico! Ses cauchemars ne l'ont jamais quitté, il les racontait toujours à son ami, riant nerveusement alors qu'il revivait les terrifiantes scènes. Il mettait en général ces songes sur le compte de films de yakusas qu'il dévorait... Il n'est officiellement sevré que depuis 6 ans, puisqu'il a connu une petite rechute en cours de route, souffrant trop des cauchemars qui le rendaient fou, à une époque où ils ne cessaient jamais. Diplôme en mains depuis peu, il est retourné au centre de désintoxication qui l'a aidé à s'en sortir. Il y est devenu intervenant, même s'il n'a jamais cessé d'assister aux discussions de groupes et ne pense pas les arrêter un jour. Min Kyung ne faisait qu'assister un autre intervenant, ces derniers mois, mais le mois prochain, il devrait débuter en tant qu'intervenant à part entière.

C'était toutefois le plan... Ce qui était prévu pour cet aveugle énigmatique et tranquille... Mais, les choses ne vont jamais si simplement dans une vie. Surtout pas dans la sienne. Se pliant à un appel inconnu, il se présenta à un endroit qu'il n'avait jamais visité avant. Il s'y fit accueillir sans trop grande cérémonie, seulement une politesse froide et obligée. Min Kyung ne savait pas ce qui se passait, ni pourquoi on l'avait fait venir ici, mais obéissait sans un mot, gardant en tête la menace qui avait été énoncée. Il mit le casque d'écoute sur ses oreilles, comprenant encore moins ce qui se passait, puis entendit cette voix si familière... celle de son ami... mais que faisait-il? La situation lui parut tout à fait irréelle, mais aussi... étrangement familière. Tel un raz de marée, ses souvenirs lui revinrent, venant s'abattre sans pitié sur lui et plus sous simple forme de petits cauchemars. Min Kyung retira le casque d'écoute qu'il lança violemment, puis partit sans rien demander. Il ne rentra pas chez lui ce soir-là, ni le suivant, ni aucun autre soir qui suivi durant les trois prochaines semaines. L'aveugle ne répondit pas au téléphone, ni à rien. Disparu de la carte. Il ne prit même pas la peine d'avertir le centre où il travaillait, beaucoup trop sous le choc et sous les émotions pour penser rationnellement au début, puis après... il était trop tard... Il trouverait une excuse et tout s'arrangerait pour le travail. Le centre ''le connaissait bien'' après tout... Tout juste de retour, Min Kyung a trop de choses à régler et encore plus à rattraper...


† The breaths that I will take today. The places that I will rest in today. I’m living like this today. The dreams that I dreamed last night. That I left on the bottom of my bed covers my exhausted heart. As I close my eyes, it’s alright. In a shape that’s a bit different from others. I fall asleep alone. When morning comes again and I open my eyes, I want to smile...
Revenir en haut Aller en bas
Casse noisette in Wonderland
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     08.06.18 23:51


Bienvenu ici mon enfant !!! 
Alors je trouve ton perso hyper unique j’aime beaucoup et j’espere Avoir plein de choses à lire encore et des liens dans le futur :3 
J’espere Que tu te plairas ici mais on est sympaaaaas un peu fou mais sympa  des bisous sur toi !!!! Ton vava est à baver et .... j’aime omg ** 
Bon courage pour la fin de ta fiche :3


Playing with Fire
The more that I know you, the more I want to. Something inside me's changed • I didn't know that I was starving till I tasted you
Revenir en haut Aller en bas
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     08.06.18 23:56


Merci
Ma cacahuète me désespère déjà, mais ça va, on l'aime comme ça :'D On m'a vendu du rêve pour me ramener, alors, me voilà :'D
Ça aura même pas pris deux jours me convaincre, je suis trop faible...
J'espère que ma fiche sera à la hauteur et bien sûr que je serai preneur de liens 8D
Park Hyo Shin est trop choupi, mais quand il chante, c'est encore mieux *-* et le regarder chanter - oh ananas!
Nah, je suis très objective, ça se voit.


† The breaths that I will take today. The places that I will rest in today. I’m living like this today. The dreams that I dreamed last night. That I left on the bottom of my bed covers my exhausted heart. As I close my eyes, it’s alright. In a shape that’s a bit different from others. I fall asleep alone. When morning comes again and I open my eyes, I want to smile...
Revenir en haut Aller en bas
membre en or
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     09.06.18 1:43


Ooooooooooooooooooooow !!

J'adore son boulot et il est aveugle wow ! Nice !! Enfin, je veux dire, c'est un bon challenge ça hâte de lire la suite On a pleins de toxicos, on te les enverra


J'assume un peu:
 

Love in the purest way
Husband & Lover ☽ Dans leurs yeux, elle s'y perd, identiques et pourtant, l'un prince du Jour et l'autre de la Nuit, après tout ce qu'elle a souffert, qu'ils ne quittent jamais sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
membre en bronze
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     09.06.18 2:29


Omo, Park Hyo Shin ce n'est pas du tout commun comme avatar bath

J'adore en tout cas

Bienvenue parmi nous et fightin' pour le reste de ta fiche. J'aime déjà ce que je lis please


RALENTISSEMENT JUSQU'AU 08.10
say hi high
❝ I love you, I want to look at only you Don’t you want to hear me say that? Just wait a little bit, some more ❞
© century sex
Revenir en haut Aller en bas
membre en bronze
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     09.06.18 9:12


mdr mdr mdr

J'aime bien ramener des gens en allant sur les fofos mdr surtout des canons comme ça ~ On t'a déjà dit que t'étais trop beau pour ce monde cool

Courage pour ta fichette !!! J'ai hâte de la lire même si je connais l'histoire fufu ~

Amuse-toi bien iciiii !!


Even if you are far away, don't be lonely. In life and death, my heart will always be by your side.
Revenir en haut Aller en bas
✨midnight shine ✨
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     09.06.18 11:30


Oh il a l'air tellement intéressant ton personnage, en plus un aveugle c'est pas facile à jouer mdr
FIGHTING pour ce qu'il te manque et si tu as des questions hésite pas
BIENVENUE (j'allais oublier la base) :galax:


- Demons have faith, but they tremble.
Revenir en haut Aller en bas
Casse noisette in Wonderland
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     09.06.18 17:21


@Nagisa Min Kyung a écrit:
Merci
Ma cacahuète me désespère déjà, mais ça va, on l'aime comme ça :'D On m'a vendu du rêve pour me ramener, alors, me voilà :'D
Ça aura même pas pris deux jours me convaincre, je suis trop faible...
J'espère que ma fiche sera à la hauteur et bien sûr que je serai preneur de liens 8D
Park Hyo Shin est trop choupi, mais quand il chante, c'est encore mieux *-* et le regarder chanter - oh ananas!
Nah, je suis très objective, ça se voit.

Vendre du rêve c'est le but de la drague de Lauly xDD jpp
c'est beau xD !!! En tout cas vraiment ! J'aime **
on est tous faibles ne t'en fais pas xD
Ouiii il est choupiiiiiiiiii je vais écouter **


Playing with Fire
The more that I know you, the more I want to. Something inside me's changed • I didn't know that I was starving till I tasted you
Revenir en haut Aller en bas
Cracheur de feu
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth     09.06.18 21:59


bienvenue parmi nous please oooooh ca fait plaisir de voir un perso de 34 ans je viendrais te demander un lien sans aucun doute courage pour la fin de ta fiche



Remember
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
- Sujet : Re: NAGISA MIN KYUNG » Karma is a biacth    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Livre Oxford Chapitre 13 : Le karma
» Assassination Classroom
» Crédits
» Karma de l'île aux Saphir
» Cosplays Professeur Layton