wazzup man?
- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois d'Octobre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition 'spéciale' du mois d'Octobre est arrivée ! Clique ici ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

The golden boy
More informations ?
- Sujet : [FB] Hello sister Ft Erin     11.06.18 20:39



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 Ans .
(vêtements)


Ça te brûle les veines, ça te nique le système, mais tu te sens étrangement bien. Beau et en pleine forme t'as confiance en toi, une confiance puissante qui se souligne par l'alcool que t'as ingurgiter ce soir. T'as dragué, t'as dansé et t'es pourtant toujours tellement frai ! C'est de nature ! Ta mère mannequin t'as refilé de bon gêne. D’ailleurs ... Maintenant que tu penses à elle, tu devrais aller la voir pour lui dire que c'est une pute ! Tu souris pour toi-même rien que d'y penser ! Tu la détestes tellement juste parce qu'elle a jamais pris la peine de vraiment t'aimer ! D’ailleurs, t'as toujours pensé qu'elle aimait que la thune ... Et finalement elle se retrouve avec tu ne sais pas trop quel mec pauvre... Ouais OK ça fait un moment que tu le connais maintenant, mais franchement ... Tu ne voulais pas d'un beau-père, comme si tu n'avais pas déjà assez avec deux parents pour ne pas t'aimer !!! C'est délicat tout ça. Puis ... Gosse unique depuis la naissance, si ta nouvelle sœur n'était pas aussi bonne, t'aurais pu faire exploser leur baraque ... Elle a de la chance n'est ce pas ?
Tu n'es pas rationnel, bourré et t'as oublié ou t'habite vraiment !

Du coup, d'un instinct contradictoire, c'est pas dans ton appartement trop cher et trop vide que tu vas, mais chez ta mère, là ou y a toujours ta chambre avec tes affaires dedans ... T'as jamais pris la peine de vider la pièce, t'as tout racheté ! Superficiel et j'en foutiste tu dépenses la thune comme si c’était de la flotte. De toute façon, ce n'est pas ton argent, c'est celui de ton père !
Tu tapes le code à l'entré de sa maison trop cher et tu rentres , en pleine nuit , comme un voleur ! Est ce qu'ils sont là au moins ? Ou pas encore en voyage, tu ne sais pas trop ou pour faire tu ne sais pas trop quoi ?
Maladroitement, t'enlèves tes pompes, et tu commences a titubé du hall d'entrer jusqu'au salon, en chemin, tu te prends les meubles, tu rigoles.
« SHUUUUTTT »
que tu dis a la porte qui claque derrière toi .... Ça t'amuse parce que t'es un emmerdeur.
D'un coup, tu te figes , la lumière s'allume sur toi , t'as l'impression d’être un vrai voleur, un délinquant défoncé. Tu souris, un sourire narquois de salle gosse bien trop sur de lui. Et tu regardes Erin qui vient de débarquer de nul part, presque trop fier de toi.
«Hey , bonsoir petite sœur, bien dormis ? »
Tu te crois tout permis. Tu t'approches d'elle et tires sur le tissu de son t-shirt large, une moue sur le visage.
« C'pas a moi ça ??? »
Ouais ... Ça pourrait non ? En vrai t'en sais rien t'es pas clean. Tu lâches son haut et pause ton coude sur son épaule pour t'accouder de manière tellement nonchalante.
« Je passais dire bonjour ... Ma mère est là ? »
Venir dire bonjour à 3 heure du matin et totalement défoncé ... Quelle idée ...
Au fond, t’espères qu'elle n'est pas là la daronne ! Ton regard se fige dans le siens, sa petite tête t'attire.
« T'es belle, petite sœur ... Tu m'as manqué. »
C'est trop sale la façon que tu as de le dire, mais on va dire qu'on est habitué. Et puis t'es plus beau qu'elle !



Featuring : @Hyun Erin

gabi le loup



JE D'VIENDRAIS FOU DE MOI

Si ça continue, je vivrais qu'pour me plaire, qu'on m'acclame, qu'on me suce, qu'on l'avale toute entière. Qu'on me dise tout au plus que je n'suis pas qu'un rêve, que je suis encore plus
Revenir en haut Aller en bas
Beauté mélancolique
More informations ?
En ligne
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin     12.06.18 23:24



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 An .
(vêtements)


Encore une de ces soirées où elle ne dort pas. Où elle n’ira pas se coucher avant que la faible lumière du jour vienne pointer le bout de son nez à travers les stores. Elle est comme ça, Erin. Son cerveau est en ébullition dans les heures les plus tardives de la nuit. Voilà bien des années que la demoiselle a su prendre du plaisir en s’égarant dans ce que certains appellent la « 25ème heure ». Achevant son quatrième croquis, le bruit qui semble prouvait une quelconque existence ici, c’est le bruit du crayon qu’elle laisse glisser sur son dessin. Tout est paisible. Calme. Nathan semble dormir comme un bébé dans la chambre à coté et elle se surprend à sourire en devinant quelques petits ronflements à travers les murs. Tant mieux. Il y a encore une semaine de ça, il avait commencé à refaire des cauchemars. Malgré cela, cela n’avait pas empêché son père se partir en escapade romantique avec sa nouvelle femme et de les laisser seuls, une fois de plus. Glauque. Sombre. Déprimant. Chaque visage qu’elle dessine, chaque forme qu’elle fait naître sur ses feuilles n’ont rien des contes de fée où tout le monde semble aussi heureux et épanouis que son géniteur, justement. Peut être était-ce sa façon d’extérioriser le malaise qu’elle ressentait face à cette nouvelle vie imposée par son père? Elle ne pouvait pas lui en vouloir. Ni lui jeter la pierre. Il faisait comme il pouvait pour s’en sortir. Mais pour Nathan et pour elle… c’était encore compliqué.

Le fracas soudain qu’elle entend la fait lever aussitôt la tête de son esquisse. Cela semble venir d’en bas… Ayant peur que ce soit son petit frère, Erin s’empresse d’aller vérifier si tout va bien. Nathan dort pourtant à point fermé dans son lit. L’angoisse commence alors à monter tandis qu’elle se risque à descendre les marches. Ils ne devaient pas rentrer maintenant. Alors qui était-là ? Courageuse et incertaine, l’eurasienne n’hésite pas à allumer la lumière du séjour. C’est avec une mine à faiblement étonnée qu’elle découvre Ryo devant elle, visiblement dans un bien sale état. « Grand frère… ? » Se risque à demander la belle, l’appelant par ce suffixe par pur automatisme. Elle joue le jeu. C’était son père qui y tenait, pour faire plaisir à sa belle mère. Pour qu’ils donnent l’impression d’être une grande famille unie.  Lorsqu’il s’approche, son corps se fige un peu malgré elle. Il la mal à l’aise. « Ça m’étonnerait » Rétorque simplement Erin face à la remarque du T-Shirt, d’une voix lointaine.

Accueillant malgré elle son coude sur son épaule, elle détourne vite le regard, gênée par la proximité soudaine entre eux. Gênée par l’attitude de ce fameux grand frère visiblement ivre mort. « Non. Ils sont au Japon en ce moment. » Et il est trois heures du matin… Aurait-elle bien envie de souligner, cette remarque restant pourtant coincée entre ses jolies dents serrées. « Mais il y a Nathan qui dort là-haut. Alors ne fait pas de bruit s’il te plait. » Ordonne-t-elle simplement, d’une voix aussi impérative que douce. Son regard croise ensuite le sien et c’est troublée qu’elle reçoit ces mots tendres sortis de nul part. Fronçant les sourcils, de plus en plus mal à l’aise pour l’ambiance tout à coup malsaine qui s’installe par sa faute, Erin ne peut que doucement repousser Ryo en disant « Tu sens l’alcool. Arrêtes ça. » Ses mains viennent se presser contre son torse pour qu’il s’écarte, pour qu’il ne soit pas aussi proche d’elle. Il la perturbe. « Je… J’vais te chercher un verre d’eau. Ne bouge pas. » Explique-t-elle en allant aussitôt s’enfuir dans la cuisine, sauvage et adorable à la fois.


Featuring : @Hyun Erin

gabi le loup



L'amour, c'est comme un manège.
La fête est toujours trop brève...
Mes yeux tatoués de nuits blanches se ferment pour toi. Des souvenirs en avalanche et c'est l'effet boule de neige. Bien sur que je voudrais m'arracher des bras de la solitude qui m’enlaçait trop souvent. Si mon cœur est en verre, comment voir à travers ? Franchement, j'sais pas moi-même ce que je ressens.
Revenir en haut Aller en bas
The golden boy
More informations ?
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin     02.07.18 19:52



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 Ans .
(vêtements)


« Grand frère » ça t’émoustille beaucoup trop, c'est malsain, mais t'as jamais été quelqu’un de très net, tu souris fièrement devant la mine surprise de la belle en pyjama. Elle n'est pas ta sœur, tu le sais, pas la même mère, ni le même père. On va dire qu'elle est le résultat de ce que tu prends pour une des lubies de ta mère. Et ça ne te dérange pas de jouer au grand frère, mais tu préférerais jouer au papa et à la maman avec elle.
Si proche d'elle, elle devrait sentir les effluves d'alcool qui émane de ton corps, cette odeur de parfum trop cher mélanger à la douce fragrance de l'ivresse, un doux mélange qui te définit tellement bien. Une gosse de bourge bourré, un alcoolique riche, le golden boy à la gold strike ...
Tu tires un peu plus sur le tissu, une moue d'enfant gâté sur ton visage de jeune adulte.
« je suis sur qu'il est à moi ... Mais tu peux le garder. »
De toute façon, tu porterais plus ce genre de truc ... Du prêt-à-porter ... Quelle horreur.

Tu t'accoudes tranquillement ... Au Japon ? Tu souris ironiquement, presque amèrement. Ça se paie du bon temps a ce que tu vois.
«  Ha ... Pas mal ! »
tu le dis avec beaucoup de mépris, t'en a rien à faire. C'est cool qu'ils ne soient pas là. Ça évitera à ta mère de te rappeler que t'es pas fini comme gosse et qu'elle aurait mieux fait d'avorter.
Lorsqu'elle évoque le nom de son frère, tu la nargues d'un joli sourire narquois, d'un regard défiant. Tu poses ton doigt sur ta bouche, puis sur la sienne, maladroit.
« Ok ok sister ... Qui suis-je pour te désobéir ? »
Tant de sarcasme et d’arrogance, la réponse semble évidente, la chute est naturel ... « Je suis Usami Ryosuke ... Tu te prends pour qui ? »
Elle te repousse ? Pourquoi ? Ses mains à plat sur ton torse , d'un coup ,ça te rend triste , ta vie n'est que rejet ... C'est pas possible.
Ton cerveau se met à fonctionner en accéléré.
Elle s'en va .. Un verre d'eau ? Les verres d'eau, c'est pour les débutants ! Pas pour toi (on verra ça demain matin)
Tu la suis, lorsqu'elle est dans la cuisine, tu te cales derrière elle, ton torse collé contre son dos, ta tête passant au-dessus de son épaule, tes mains glissantes sur ses bras pour venir attraper ses mains. C'est doux ... Presque trop.
« Ne bouge pas ? »
Tu répètes simplement ses mots comme pour t'assurer de ce qu'elle a dit
« Erin ... J'ai même jamais écouté les ordres de mon père, tu crois que je vais écouter les tiens ? »
Rebelle ... De manière obsessionnelle, comme si faire le contraire de ce que l'on attendait de toi était ta principale passion. Et alors, tu sens son petit corps contre le tien, son odeur, sa chaleur. T'aimes ça avoir une petite sœur.
Tes lèvres glissent sur le haut de son oreille, tu effleures simplement, glissant une de tes mains sur sa hanche pour la tourner face à toi d'un mouvement brusque. Tu plonges ton regard dans le siens, amusé ... Tu joues toi, tu ne te rends pas compte.
Tu attrapes son visage entre tes paumes et dans un mouvement maladroit, brusque, mais pourtant expert ... comme si ton corps bourré avait trop l'habitude d'embrasser, tu la dévores presque passionnément. Pourquoi tu fais ça ? La réponse est simple, net, précise : parce que tu en as envie. Tes lèvres bougent sur les siennes, tes doigts glisse dans ses cheveux, ton corps chauffe.
Et tu ne sembles plus vouloir te détacher d'elle. C'est de plus en plus profond.
Au bout d'un moment qui te semble duré une éternité, tu fini par la laisser respirer. Un sourire fier étalé sur le visage, tes mains glisse sur ses hanches, tu la tires contre toi, t'es sur que comme ça elle pourra sentir contre elle l'effet que ça te fait ... Zéro gêne.
« Au fait ... T'as un petit copain ? Ou une petite copine ? »
Ouais ... Comme si ça t’inquiétait ... Mais bon, c'est une info bonne à prendre.



Featuring : @Hyun Erin

gabi le loup



JE D'VIENDRAIS FOU DE MOI

Si ça continue, je vivrais qu'pour me plaire, qu'on m'acclame, qu'on me suce, qu'on l'avale toute entière. Qu'on me dise tout au plus que je n'suis pas qu'un rêve, que je suis encore plus
Revenir en haut Aller en bas
Beauté mélancolique
More informations ?
En ligne
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin     24.07.18 15:13



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 An .
(vêtements)


Elle s’enfuit dans la cuisine, perturbée. Qu’est ce qu’il lui prend, à être aussi proche d’elle tout à coup ? Même en mettant ça sur le compte de l’alcool… Quel garçon se montrerait aussi tactile avec sa sœur ? Afin d’établir une distance de sécurité, Erin préfère fuir la situation, de moins en moins à l’aise à cause de la présence soudaine de Ryosuke dans l’appartement. Tout en remplissant un verre d’eau, elle entend des pas lents et certains venir à elle, le plus vieux la rejoignant alors dans la cuisine. Un frisson inexplicable la traverse. Pourquoi vient-il… ? Ne lui avait-elle pas demandé de rester là bas… ? « Grand frère, tu… ! » Commence-t-elle à murmurer, avant d’être prise de cours par un torse se collant contre son dos frêle et des mains saisissant délicatement les siennes. Son cœur s’emballe. Prête à tourner son visage en sa direction, Erin se rend compte à quel point Ryo peut être proche d’elle. Beaucoup trop proche. Sa voix masculine résonne faiblement à son oreille, comme un murmure secret. Et ce qu’il lui dit lui donne la chair de poule. Complètement paralysée par ces mots et cette étreinte, la jeune femme se retrouve figée, incapable de bouger. Ses doigts tremblent doucement entre les mains du plus vieux. « Qu’est-ce que… tu fais… ? » Se risque-t-elle à demander, en sentant le nez de Ryosuke sentir beaucoup trop tendrement sa peau. Elle ne peut s’empêcher de frémir face à ces lèvres effleurant le cartilage de son oreille… avant de grogner, lorsque la main du jeune homme vient glisser sur ses courbes féminines jamais encore touchées « Arrêtes ça… Tu… Tu as vraiment beaucoup trop bu… » Soupire la belle, dans un murmure honteux et angoissé. Elle tente de le faire décrocher de sa hanche, mais sa maigre force comparée à la sienne ne vaut absolument rien.

Un petit cri, bien trop faible, s’échappe de sa bouche lorsqu’il vient subitement la retourner afin qu’elle puisse lui faire face. C’est trop brusque. Trop soudain. Elle ose à peine répondre au regard qu’il lui adresse, indescriptible et puissant. Horriblement intimidant. Il la terrifie. Il la fige sur place. Que lui veut-il ? Que va-t-il lui faire ? La réponse finit par arriver plus vite que prévue, si vite pour qu’elle n’ait eu le temps de l’envisager ou de s’y préparer. Sans prévenir, Ryo saisit son visage de ses deux paumes brulantes et vient le plaquer de façon brutale contre le sien. Quelque chose de pulpeux, doux, alcoolisé et chaud se fait aussitôt ressentir sur les lèvres de l’anglaise. Et puis, il y a un mouvement. Comme un pressement. Lent. Trop lent. Lorsqu'elle réalise que son demi-frère l’embrasse, Erin ouvre grand les yeux et s’empresse de le pousser pour qu’il arrête. Elle gémit furieusement, fronce les sourcils devant une situation beaucoup trop malsaine pour être supportable. Mais la poigne du jeune homme est bien trop puissante pour pouvoir lui échapper. Pétrifiée, tremblante comme jamais, elle subit sans pouvoir rien faire, complètement dépassée. Qu’il arrête. Par pitié. Qu’il arrête. Il n’a pas le droit de lui faire ça. Il n’a pas le droit d’être aussi proche, de s’emparer de ses lèvres comme ça… Aussi passionnément. C’est… Même si ce n’était pas si important aux premiers abords pour elle… Il est en train de voler son premier baiser. Juste parce qu’il est ivre. Juste parce qu’il veut jouer. Il est… détestable.

Lorsque le souffle vient à manquer, le jeune homme s’arrête et daigne enfin la laisser respirer. Le sourire qu’il affiche lui glace le sang. Paralysée par la peur, la gêne et l’étrange sensation à présent nichée dans le creux de son ventre, Erin pose fébrilement ses doigts contre ses lèvres sans oser affronter le regard de son ainé. Ryosuke s’ose à la rapprocher dangereusement de lui et un sursaut de honte s’empare de son petit corps en sentant l’envie masculine de son demi-frère en éveil contre son ventre. Rougissant, aussi écœurée que profondément perturbée, la petite louve ne répond pas à la question du garçon. Tout ce qu’elle peut faire, ce qu’elle parvient à faire… c’est lancer sa main libre sans ménagement sur la joue, lui assignant une gifle plus que méritée. Elle en profite pour se libérer de sa prise et reculer le plus loin possible, son fessier se collant contre l’évier de la cuisine. « …Va-t-en… ! » Parvient-elle seulement à dire avec un regard noir et larmoyant, ses phalanges toujours plaquée contre la chair de ses lèvres roses.


Featuring : @usami ryosuke

gabi le loup



L'amour, c'est comme un manège.
La fête est toujours trop brève...
Mes yeux tatoués de nuits blanches se ferment pour toi. Des souvenirs en avalanche et c'est l'effet boule de neige. Bien sur que je voudrais m'arracher des bras de la solitude qui m’enlaçait trop souvent. Si mon cœur est en verre, comment voir à travers ? Franchement, j'sais pas moi-même ce que je ressens.
Revenir en haut Aller en bas
The golden boy
More informations ?
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin     03.08.18 23:30



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 Ans .
(vêtements)


Tu as trop bu, oui, beaucoup trop, comme toujours. Elle tremble sous tes doigts et tu en tires une satisfaction malsaine ... Pourquoi vouloir lui faire du mal alors qu'elle ne t'as rien fait du tout ? Ne serais-tu pas jaloux ? Jaloux de la voir si proche de son frère, le vrai.
Tu t’obstines à dire que t’étais très bien enfant et seul ... Mais tu sais que tu mens. Ta solitude t'a fait devenir ce que tu es aujourd’hui ... Instable et faussement beaucoup trop sur de toi. Tu t'aimes à outrance parce que personne n'a daigné le faire à ta place ... On est jamais mieux servis que par soit même.
Tu la sens essayer de t’éloigner, prosterné de ses mots et de ses gestes mais tu te rends pas vraiment compte , la t'es plongé dans tes pensées , tu admires ses grands yeux marron , tu ne lis même pas la détresse qui s'y installe, tu admires son visage, ses taches de rousseur à peine visible, on pourrait presque croire que tu cherches des constellations sur son visage , dans la lueur de son regard.

Tu l'embrasses passionnément, un peu maladroitement, le goût de l'alcool encore sur la langue, tu ne te gênes pas pour partager, t'es perdu dans ce geste interdis, et ça t'excites beaucoup trop. Tes doigts glissent sur sa peau, sur sa nuque, dans ses cheveux. Et tu sens qu'elle te repousse, presque violemment, mais tu décides de ne pas y faire attention, enfin ... Est-ce vraiment une décision ? Ce n'est pas toi ça ...

Tu t'éloignes, tu souris ... T'es tout de même conscient du fait que ça l'as emmerder, et ça te satisfait. Tu la sers contre toi, encore pour jouer. T'es un joueur... Tu n'es en aucun cas excusable, mais tu agis sans vraiment réfléchir. Son corps contre le tien, son visage rougis qu'elle ne dirige même plus vers toi.
Et la, dans ce silence soudain, c'est le bruit de sa main qui claque violemment contre ta joue qui te ramène a une sorte de lucidité ... tu fronces les sourcilles, la lâche, la colère monte tout à coup ... Pourquoi tant de violence ?
Tu poses ta main sur ta joue.
« YAAAA t'es malade ? Pas mon visage merde .... »
Surtout pas ton visage, tu l'aimes beaucoup trop. Elle s’éloigne de toi, tu ne la touches plus. Et a ce moment la, lorsque ton regard en colère se jette dans le siens apeuré, humide. Ça te glace le sang ... Qu'est-ce que tu fou bon sang ? C'est ça que tu veux devenir ? Un agresseur sexuel ? Ton regard s'ouvre grand, presque choqué, choqué de toi-même. Tu laisses tomber ta main le long de ton corps, tout penaud ... Merde. Tu ne veux pas qu'elle pleure ... Tu l'aimes bien quand même ... Enfin, tu crois. Elle cache sa bouche, ses mots sont glaciale ... Tu restes figé.
« Erin je ... »
Tu ne relèves même pas sur le fait qu'elle te donne un ordre. Tu ne regrettes pas vraiment ... Enfin peut-être un peu ... Tu t'attendais pas à cette réaction parce que t'es un peu con.
« Je .... Attends ... »
T'excuser ? Certainement pas ... T'as beaucoup trop de fierté. Tu ne voulais pas t'en aller non plus.
Tu t'approches d'elle de nouveau le cœur battant. Elle t'a refroidi.
« Ne pleure pas ...Je ne voulais pas te faire mal... »
Tu glisses ta main sur sa tête, la caressant tendrement comme un grand frère le ferais avec sa petite sœur.
« Je t'ai fait mal ? »
T'es bourré et complètement teubé. D'un coup, tu la sers gentiment contre toi, anticipant déjà le rejet.
« Je le referais plus ... promis »
Pour ce que valent tes promesses ... Tu caresses tendrement ses cheveux ... Tu essayais de lui remonter le moral suite à la colère que tu lui avais provoqué ... Du Ryo tout craché.





Featuring : @Hyun Erin

gabi le loup



JE D'VIENDRAIS FOU DE MOI

Si ça continue, je vivrais qu'pour me plaire, qu'on m'acclame, qu'on me suce, qu'on l'avale toute entière. Qu'on me dise tout au plus que je n'suis pas qu'un rêve, que je suis encore plus
Revenir en haut Aller en bas
Beauté mélancolique
More informations ?
En ligne
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin     09.08.18 17:33



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 An .
(vêtements)


Elle n’avait pas eu d’autres choix que de le gifler. La seule façon pour elle de le stopper, pour mettre fin à cette folie soudaine. Erin sursaute en l’entendant crier, en colère de s’être fait frapper au visage. Le temps d’une seconde, elle a réellement peur. Peur qu’il vienne la gifler à son tour, qu’il se venge physiquement sur elle. Il n’avait jamais été violent avec elle… Seulement, l’alcool ne rendait-il pas les gens imprévisibles parfois ? Elle en avait eu la preuve à l’instant-même. Malgré elle, ses prunelles se gorgent d’eau. Ses doigts tremblent contre ses lèvres entrouvertes où le gout de Ryo demeure toujours. Un parfum aussi doux qu’alcoolisé, qu’elle déteste autant qu’il ne l’enivre. Son premier baiser. Il a, sans le savoir, volé son premier baiser. Même si en soi, elle n’avait jamais considéré cela comme quelque chose de très important, la belle anglaise ne pouvait pas s’empêcher de se sentir amère. Ce premier baiser… C’était à son demi-frère qu’elle l’avait donné. Malgré elle. Sans pouvoir le prévoir, sans même le réaliser. Elle n’avait fait que subir sans parvenir à y trouver du plaisir. Beaucoup trop malsain, beaucoup trop étrange… Ryo, pourquoi ? Pourquoi avait-il fait ça… ? Aussi brusquement? Juste pour s'amuser... C’était si injuste…

Il semble soudainement se réveiller, comme pris d’un sursaut de conscience inespéré pour l’eurasienne au corps tremblotant. Même si elle lui a dit de s’en aller, Erin le laisse s’approcher d’elle malgré tout ;  reculant tout de même légèrement par sécurité. Il lui demande d’attendre, gravement. S’en veut-il ? Il assure qu’il ne voulait pas lui faire du mal. La plus jeune ne sait pas si elle peut le croire. Plus renfermée que jamais, ses yeux n’osent pas s’accrocher aux siens, elle est bien trop perturbée. Son esprit la ramène fatalement à ce moment où leurs lèvres étaient collées, où la langue de son demi-frère est venue caresser si fébrilement la sienne. Il faut que ça s’arrête. Qu’elle n’y pense plus du tout. Seulement, ce qui semble être le début d’un déstabilisant souvenir la hante déjà. Sursautant en sentant sa grande main se poser sur sa tête, Erin le laisse étrangement faire ; aussi tétanisée que bien trop joliment perdue. Sans crier gare, Ryo la prend dans ses bras, lui arrachant alors un battement de cœur inexplicable. « Arrêtes… ! » Susurre-t-elle en essayant de s’échapper de sa prise, sans succès. Elle se sent épuisée. Comme si ce baiser avait vidé toute son énergie. Alors, ses petites mains plaquées contre le torse du plus vieux ne parviennent aucunement à le pousser comme il le faudrait. Elle finit par abandonner, en entendant Ryo affirmer qu’il ne le referait plus. La tendresse qu’il lui offre soudainement de par ses caresses laisse l’anglaise pantoise, encore plus perdue. Il semble agir comme un véritable grand frère, tout à coup. A quoi joue-t-il… ? « Un frère et une sœur… ne sont pas censés s’embrasser… » Grogne-t-elle faiblement, alors que ses doigts de fée se crispent contre le t-shirt du concerné. Un silence s’installe ensuite… l’étreinte prend des allures d’éternité. « Allez, viens. » Finit-elle par indiquer, finissant par s’écarter. Elle ne veut pas le regarder. Son beau visage ne laisse plus rien paraître. Il est redevenu inexpressif. « Je vais t’aider à monter jusqu’à ta chambre. Tu es trop ivre, tu as besoin de dormir… » Soupire-t-elle en se risquant à passer un bras frêle autour de sa taille, timidement. Cette fois-ci, elle ne lui laisse aucunement le choix. Tant pis s’il n’est pas habitué à recevoir des ordres. Il lui devait bien ça, pas vrai ? Au vu de ce qui venait d’arriver. Lorsqu’ils arrivent dans la chambre du jeune homme, ce dernier peut constater que rien n’a bougé depuis son départ de la maison. « Bonne nuit. » se dépêche-t-elle de dire, un peu trop froidement sur le coup ; prête à déguerpir une seconde fois.


Featuring : @usami ryosuke

gabi le loup



L'amour, c'est comme un manège.
La fête est toujours trop brève...
Mes yeux tatoués de nuits blanches se ferment pour toi. Des souvenirs en avalanche et c'est l'effet boule de neige. Bien sur que je voudrais m'arracher des bras de la solitude qui m’enlaçait trop souvent. Si mon cœur est en verre, comment voir à travers ? Franchement, j'sais pas moi-même ce que je ressens.
Revenir en haut Aller en bas
The golden boy
More informations ?
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin     10.09.18 15:12



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 Ans .
(vêtements)

Ta colère contre tes parents, contre le monde, contre cette vie que tu mènes et ça te porte souvent à faire des trucs débiles, parce que t'en es venu a ne plus penser qu'à toi même, à agir sans te préoccuper des autres. Si cela n'avait pas été Erin à qui tu avais un peu forcé la main, peut être que tu aurais été même plus loin, prenant cette gifle comme excuse pour dépasser un peu plus les limites. Mais là ... Il s'agit d'une personne qui , sans même que tu ne t'en sois rendu compte, prenait peut-être une petite place dans ce cercle restreint de gens que tu ne veux pas faire souffrir. Mais pourquoi ?
Tu étais bien conscient qu'elle n’étais pas véritablement ta sœur, vous n'avez jamais partagé de réel moment de complicité alors pourquoi ? Peut-être que de manière inconsciente, le fait que ta mère ne la traite pas spécialement mieux qu'elle n'a pu le faire avec toi te donne la sensation d’être proche d'elle ? Comme si elle pouvait te comprendre ? Tu n'en sais rien ... Encore un mystère.
Une contradiction incompréhensible.
Tu la maintiens contre toi alors qu'elle te repousse, tu entends son murmure. T'es déjà en phase de dénis ... C'est bon t'as tuer personnes.
« Ha bon ? On m'a jamais dit ça à moi ... »
Tu fais l'ignorant, mais tu comprends exactement ce qu'elle veut dire ... Le truc, c'est que vous n’étiez pas réellement frère et sœur, l'alliance de vos parents ne vous liait pas par le sang
« On n'a pas de liens de sang ... Je suis ton frère, mais seulement légalement, pas biologiquement. »
Tu essayais quand même de te justifier ... Sans te porter fautif.
La tempête pour toi étais déjà passé, comme une brise légère.

Elle s’écarte, elle ne te regarde pas.
« Non ... Je ne veux pas. »
Comme un enfant gâté, tu passes pourtant ton bras autour de ses épaules lorsqu'elle vient encercler ta taille, ta tête tourne tout à coup, comme si tu te rendais enfin compte de ton état.
« wooow ... Attends là »
Après deux ou trois pas, tu te figes sur place, c'est le sol qui penche ? Tu t'appuies sur elle.
Tu finis par sourire comme un con.
« héhé ... Ma chambre a pas encore été transformée en dressing pour les fourrures moche de ma mère ? »
On entend l'amertume dans ta voix malgré ton amusement. N'importe qui peut comprendre que tu ne la porte pas dans ton cœur ...
« Et je ne suis pas « trop » ivre ... Chui un peu bourré ça arrive »
Quel euphémisme alors que tu ne marches pas droit. Et ça t'arrive un peu trop souvent.
Tu reprends ton chemin jusqu'à ta chambre.

En entrant, tu te figes, c'est bien là la chambre d'un ado. Mais ce qui te marque le plus, mis à part le fait que rien n'as bougé, ce sont toutes ses choses qui te ramènent a tes souvenirs, cette chose détruite à l’intérieur de toi qui a laissé un vide bien trop grand. Les partitions, la musique ... Celle que tu ne pratiqueras plus jamais. Tu as perdu ta voix et cette chambre est remplie de rêve perdu, emplie d'ambitions envolées. Ça fait mal ... Surtout dans cet état de non-lucidité.
Ton cœur se brise de nouveau. Tu repenses à tes heures passé sur ce même lit a pleurer de colère parce que ton père n'as même pas daigné se rappeler de ton anniversaire, tes heures dans le noir à te demander pourquoi ta mère fait tout ce qu'elle peut pour toujours te faire te sentir si seul. Tous ces moments passés ici à faiblir et à te lamenter sur ton propre sort. Et tu penses aussi a tout ce temps perdu passé a rêver de quelque chose qui ne te sera plus jamais accessible. Cette chambre ... C'est ton enfer.
« Je ne dors pas ici ... »
Elle tente de s'en aller, tu la rattrapes.
« Je te dis que je ne dormirais pas là ... Je vais rentrer chez moi ... »
Tu n'avais pas pu le contrôler, ce regard de presque détresse ... Tu veux fuir à tout prix.
« Je ne veux même pas dormir ... »

Featuring : @Hyun Erin

gabi le loup



JE D'VIENDRAIS FOU DE MOI

Si ça continue, je vivrais qu'pour me plaire, qu'on m'acclame, qu'on me suce, qu'on l'avale toute entière. Qu'on me dise tout au plus que je n'suis pas qu'un rêve, que je suis encore plus
Revenir en haut Aller en bas
Beauté mélancolique
More informations ?
En ligne
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin     17.09.18 9:22



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 An .
(vêtements)


Pas de liens de sang… peut être. Mais techniquement, cela restait dérangeant. Une sensation malsaine, l’impression de faire quelque chose de mal. Ils n’étaient pas censés être autre chose que ça. Aucun dérapage n’était possible. Tout simplement parce que sa mère à lui était devenue l’épouse de son père à elle. Leurs parents s’étaient mariés ensemble, leurs parents s’aimaient d’amour. Certainement que tout comme elle, Ryo n’avait pas souhaité ce changement soudain de vie. Cela n’était pas son souhait...  Ni celui de Nathan et elle, arrachés à leur terre anglaise dans une précipitation quasi-traumatisante. D’une certaine façon, tous les trois subissaient un peu malgré eux cette seconde vie qu’on leur avait imposée sans leur laisser le choix. Mais qu’ils le veuillent ou non, c’était les faits à présent… : ils formaient une famille. Et rien que pour cela… « Que tu sois mon frère légalement suffit pour que ça me gêne » rétorque la voix douce et lointaine d’Erin, soufflant en supportant son poids tandis que tous deux montent les marches. Oui ça la gêne. Il y a une part d’interdit, de mauvais. Que diraient leurs parents en apprenant qu’il l’avait embrassé… ? Cet idiot.... Il lui avait volé son tout premier baiser…

Pour écourter cette conversation qui n’a pas de sens, elle décide de l’emmener dans son ancienne chambre qui n’a pas bougé d’un pouce depuis son départ. Même s’il ne le veut pas, il a besoin de s’allonger, de se reposer. Et elle, de se remettre les idées en place ainsi que de l’ordre dans ses pensées confuses. Sauf qu’en entrant dans la pièce, Ryo se fige complètement. Ultra sensible, Erin n’a pas de mal à ressentir les sentiments négatifs qui semblent prendre part de son demi frère en quelques secondes. Et si elle s’obstine à ce qu’il aille au lit, elle ne peut ignorer l’angoisse qui monte effroyablement en lui. Qu’est ce qui se passe ? Pourquoi… pourquoi réagit-il comme ça ? Perdue et perplexe, elle ne parvient pas à se libérer de sa prise soudaine et fronce alors doucement ses beaux sourcils. « Grand frère… » Murmure la belle louve en captant ce regard de détresse qu’il lui adresse presque viscéralement. Rentrer chez lui ? Elle voit rouge. « Tu es ivre, c’est hors de question que tu rentres chez toi dans cet état…! » Aboie-t-elle doucement en serrant la mâchoire. Peu importe qu’il soit venu ici en voiture, en vélo, à pied ou même à poney. Il reste. Et face à sa ténacité, Erin ne voyait qu’une seule et unique solution.

Sans lui expliquer quoi que soit, elle revient entourer sa taille de son bras et le fait alors sortir de la pièce. Ses pas se dirigent naturellement au fond du couloir et c’est dans un silence presque religieux que la belle anglaise fait entrer son demi-frère dans sa propre chambre. L’ambiance n’y est surement pas la même. Une chambre de fille, c’est un peu plus agréable non ? Même si la fille en question était un peu trop fan de choses sombres pour le coup. Pas de rose ni d’objets mignons, des bougies et une simple guirlande accroché à la bibliothèque en guise de lumière, une chanson de radiohead en fond... Ce n’était peut être pas l’entre d’une princesse, mais c’était son petit nid à elle ; en attendant de prendre son envol. « Tu n’as qu’à te reposer ici. Je dormirai sur le canapé. » Explique-t-elle simplement, sans le regarder. Elle l’oblige doucement à s’avancer vers son lit sans vraiment lui laisser de choix cette fois. Mais le poids de Ryo qui se fait de plus en plus imposant pou ses épaules trop frêles la fait trébucher. Sans parvenir à se stabiliser, Erin trébuche, s’emmêle les pieds et… sans le vouloir, les fait tomber tous les deux dans le lit, ensemble.  


Featuring : @usami ryosuke

gabi le loup



L'amour, c'est comme un manège.
La fête est toujours trop brève...
Mes yeux tatoués de nuits blanches se ferment pour toi. Des souvenirs en avalanche et c'est l'effet boule de neige. Bien sur que je voudrais m'arracher des bras de la solitude qui m’enlaçait trop souvent. Si mon cœur est en verre, comment voir à travers ? Franchement, j'sais pas moi-même ce que je ressens.
Revenir en haut Aller en bas
The golden boy
More informations ?
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin     05.10.18 13:28



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 Ans .
(vêtements)

Elle refuse, elle refuse que tu ne rentres chez toi, petit à petit, tu te mets en colère, à cause de l'alcool, à cause du fait que tu ne contrôles pas ce que tu ressens. Elle est qui pour te dire quoi que ce soit ? Elle te donne des ordre depuis tout à l'heure, te dis ce que tu dois faire ... Ne serais-tu pas en train de lui donner l'impression qu'elle a le droit de le faire ? Personne n'a ce droit sur toi ... Personne. Ton regard finis par noircir posé sur elle. Tu soupires lourdement sans lui répondre, la regardant méchamment.
Ses bras s'enroulent de nouveau autour de ta taille, et si tu n’étais pas aussi peu confiant sur tes jambes, tu l'aurais sûrement rejetée.
Vous vous dirigez vers sa chambre, tu ne fais pas trop attention, tu suis juste le mouvement en te concentrant pour ne pas te prendre un mur, ou tomber.
Puis tu rendre dans un pièce si paisible , normal, une lumière douce , un lit douillet. Ça sens la fille, ça sens le shampoing et la bonne lessive. Elle t'attire vers le lit en exprimant son idée de dormir sur le canapé, et sans que ne puisse vraiment dire quoi que ce soit sur le coup, tu tombes comme un sac, l'emportant dans ta chute. Tu te laissais aller sur elle, allongé sur le lit, son petit corps si près du tien ... Digne d'une scène de drama. D'un coup, tu enroules tes bras autour d'elle pour ne pas la laisser s'enfuir, et de toute ta désinvolture, d'un sarcasme piquant, tu finis par lui répondre.
« Ha bon ? Si nous sommes frères et sœur, il ne devrait y avoir aucun problème à ce que tu dormes avec moi n'est ce pas ? Et puis ... On est déjà installé.»
La position n’était pourtant pas très agréable. Mais tu sentais sa chaleur au travers de tes vêtements.
Ton cœur battant de nouveau, ton ventre se serrant dans un sentiment malsain.
Tu la retiens , plongeant ton regard dans le siens , souriant en coin , presque trop satisfait , ta main posée sur le tissu de son t-shirt au niveau de son petit ventre.
« Et puis ... t'as assez confiance en moi que pour me laisser tout seul ici ? Je pourrais fouiller dans tes sous-vêtements ! »
Un sale gosse ! Voilà.
Tu poses ensuite ta tête sur le haut de sa poitrine, te lovant comme un bébé bourré, tes cheveux lui chatouillant certainement le menton.
« Petite sœur ... Ne me laisse pas tout seul. »
Depuis toujours le grand Usami Ryosuke a une peur bleue de la solitude et de l'abandon ... Alors c’est naturellement que tu fais tout pour attirer l'attention.

Featuring : @Hyun Erin

gabi le loup



JE D'VIENDRAIS FOU DE MOI

Si ça continue, je vivrais qu'pour me plaire, qu'on m'acclame, qu'on me suce, qu'on l'avale toute entière. Qu'on me dise tout au plus que je n'suis pas qu'un rêve, que je suis encore plus
Revenir en haut Aller en bas
Beauté mélancolique
More informations ?
En ligne
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin     10.10.18 2:33



Hello sister

Maison des Hyun, Il y a 1 An .
(vêtements)


Elle met un temps fou avant de réaliser. Réaliser qu’ils sont tombés ensemble dans le lit. Ses longs cils papillonnent, ses jolis yeux clignotent. Ce n’est que lorsque les bras de Ryo viennent envelopper son corps qu’elle comprend. Que son cœur rate un battement en sentant le sien palpiter contre sa poitrine. Et alors qu’elle veut s’enfuir, alors qu’elle commence à rapidement paniquer de se retrouver aussi proche de lui, Erin sait qu’elle n’y parviendra pas. Fatalement prisonnière de l’étreinte de son demi-frère, c’est en lui adressant un adorable regard angoissé qu’elle accueille ses sarcasmes enrobés de velours à l’oreille. Dormir avec lui ? Quoi… ?? « Tu… tu n’es pas sérieux, arrête… ! » Gronde-t-elle entre ses dents, alors que son souffle s’échoue sur les lèvres sans le vouloir sur les lèvres du plus vieux. Même si ce n’était pas fait exprès, elle lui en veut. Elle lui en veut parce qu’elle est certaine qu’il est bien trop heureux de se retrouver dans une telle situation. Fichu demi-frère…

Un sentiment de panique et de chaleur étrange vient la prendre face à la façon dont il plonge ses yeux dans les siens. Avalant difficilement sa salive, Erin trouve sa seconde remarque absolument pas drôle. Ses sous-vêtements ?? Non mais… « Ryo...! » Crache la belle anglaise,  comme une louve aussi féroce que effrayée. Elle tente de se défaire de ses bras, en vain. Pas assez de force. Pas assez confiante pour oser le taper. Elle n’est pas violente. Elle est même trop gentille. « Grand frère, s’il te plait… » Gémit-elle de mécontentement, sincèrement mal à l’aise d’être aussi près de lui après tout ce qui était arrivé un peu plus tôt. Leurs lèvres collées les unes aux autres… sans qu’elle n’ait le choix. Subissant sans comprendre une sensation bizarre au creux de l’estomac. Une sensation qui était toujours là, alors que leurs regards ne se quittent pas. Pourquoi cette ambiance...?

Son cœur s’affole en le sentant poser sa tête contre le haut de sa poitrine. Euh non. Pas là. Bon sangs... « Grand frère… » Murmure-t-elle, tétanisée. Qu’il arrête. Par pitié. Les contacts aussi physiques, ça lui donne envie de se cacher. Elle n’est pas tactile. Du moins, pas jusqu’à présent. Elle arrête de définitivement bouger en entendant sa demande. Il ne veut pas être seul. Ryo… Pourquoi est-il si enfantin tout à coup ? Et pourquoi s’en retrouve-t-elle attendrie malgré elle ? « Je reste... Mais tu te met sur le côté. Et tu… tu enlèves ta tête de… » Dieu. Qu’il ne l’oblige pas à le dire.« Je reste jusqu’à ce que tu t’endormes. Promis. »



Featuring : @usami ryosuke

gabi le loup



L'amour, c'est comme un manège.
La fête est toujours trop brève...
Mes yeux tatoués de nuits blanches se ferment pour toi. Des souvenirs en avalanche et c'est l'effet boule de neige. Bien sur que je voudrais m'arracher des bras de la solitude qui m’enlaçait trop souvent. Si mon cœur est en verre, comment voir à travers ? Franchement, j'sais pas moi-même ce que je ressens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
- Sujet : Re: [FB] Hello sister Ft Erin    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wolf and Sister
» Résister au tribunal du Moongang
» [Hors sujet] Le rejet social
» 40K-PLANNING DE SORTIES POUR LES 2 ANS A VENIR
» Nouveaux Elfes Sylvains