rps communs on the flux- Beautiful Buddah / rp commun.
- La Fête de la Sirène / rp commun.

- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les cactus pour voter !


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois d'août : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités d'IB et zyeuter l'annonce de ce mois-ci, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois d'août est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Kiss a girl, break the rules - Ft Ji Moon     14.06.18 15:03


Kiss a girl, break the rules
ootd ϟ Encore une soirée où tu n'es pas invitée. Les invités entrent au compte goutte, des noms sur des listes et des listes sur des noms. C'est vraiment un bordel sans nom ce genre de soirée. On pensait que les gens les plus huppés pouvaient participer seulement, mais que faisait on des gens intelligents aux allures riches ? Vous découvrirez que ta spécialité était de porter du dior avec un rouge à lèvre un poil tape à l'oeil , un sourire ivoire et beaucoup de panache. Tes yeux repère une cible et courant, toujours avec allure et élégance tu te diriges vers cet homme seul, trop seul. Tes proies avaient toutes cette fière allure mais ce regard solitaire. Ils avaient tous cet argent qui débordait et ce bras bien seul. Alors machinalement, naturellement et avec ton plus beau sourire tu attrapas le bras de cet homme qui se tourna vers toi étonné dans son regard mais ravi dans son coeur. " J'ai failli être en retard.. je pensais que tu y allais sans moi" Ta moue aussi adorable que cruelle le convainc bombant le torse alors que son nom est vérifié. Ton sourire gratifie l'homme qui vous fait rentrer avant de lâcher le bras de cet homme. " Vous nez devez pas rester sans verre" Généreuse, attentionnée, vous pouvez le marquer sur ton CV alors que tu vas vers un serveur en prenant deux coupes de ce liquide doré qui pétille autant que tes yeux lorsqu'ils se posent sur la dorure, les diamants et les robes de grands couturiers. Avec une main délicate tu donne ce verre à cet homme inconnu qui t'a pourtant permis d'assister à cette soirée un peu coincée mais tellement importante pour une âme dans ton genre. Se faire une place, un nom en profitant des dons généreux de ces personnes à l'argent trop encombrant.

Portant le cristal à tes lèvres tu prends quelques gorgées en répondant à l'homme. Bientôt tu le laisseras pour rejoindre le bar et boire à volonté tout ce que tu n'as jamais payé. Parce qu'il y avait toujours un preux chevalier pour sortir la carte de crédit avant que la vérité n'éclate; tu étais pauvre. Pauvre comme pauvre. Ton travail de sugar baby ne payait pas si bien que ça et généralement tu passais le plus clair de ton temps à te faire payer en sac, robe et bijoux. Mais tu vivais pourtant bien. Buvant alors ton énième verre qui montait doucement à ton cerveau tu remarquas une jeune femme à tes côtés. Souriant alors tu commandas un verre de leur meilleur kir avant de lui tendre. " Je lis dans tes yeux que la soirée n'est pas à ton goût. Enchantée moi c'est Luda " Avoir des amies friquées, c'était aussi louable.





@Eun Ji moon
© patr.onus


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1737-eun-ji-moon-a-world-wh
avatar
membre en or
More informations ?
- Sujet : Re: Kiss a girl, break the rules - Ft Ji Moon     16.06.18 23:44


Kiss a girl, break the rules
ootd ϟ

Les lèvres trempées dans le champagne sans jamais en boire, Ji Moon soupire discrètement par le nez et sourit à chaque business-men venant la voir pour la féliciter, lui parler de la Bourse, lui parler des taux de changes entre les U.S.A et la Corée. Elle hoche la tête et répond avec élégance et intelligence, elle participe aux débats sur la politique actuelle et acquiesce à chaque opinion donnée. C'est toujours ennuyant même si parfois, les hommes discutent de football alors elle écoute à moitié avec intérêt... Bien que, c'est vraiment un sport qu'elle a du mal à apprécier... Toutefois, son sourire ne l'a jamais quitté, pas après la première demi-heure, toujours pas au bout d'une heure bien qu'elle est failli flanchée, tenant sur ses talons. Et toujours pas lorsqu'une des filles d'un riche concessionnaires automobiles vient lui tenir la jambe sur son fiancé, bientôt mari. Les mensonges sur sa gentillesse, son respect et sa tolérance ; sa générosité, sa spontanéité et son cœur doré... Aiden tout à coup parait parfait, loin de ce garçon narcissique et méprisant qu'il lui laisse voir à chaque parole prononcée, ce garçon qui la détruit à chaque regard échangé. La conversation finit quand ça vire vers l'avenir sexuel des futurs époux et elle préfère juste faire semblant qu'elle a hâte et que ça risque d'être vraiment incroyable... Wow. Bien sûr qu'un Bae se doit d'être parfait au lit. C'est, évident. L'idée lui glace pourtant le sang, la crise de panique la frôlant.

Elle fuit vers le banquet pour attraper un canapé au foi gras qu'elle fait semblant de mettre en bouche avant de le poser sur un coin de table, estomac pourtant affamé. Comme si elle allait manger ! Quelle idée ! Sa mère la tuerait... Un autre soupire la prend et elle a toujours ce même verre au trois quart rempli, l'alcool ne fait pas bon ménage avec les pilules qu'elle pique de temps en temps. Quelle heure est-il ? Est-ce qu'elle peut s'échapper ? Elle suçote sa lippe et joue avec la décoration de la nappe, fixant le sol. Les minutes passent et une voix la sort de sa torpeur, la faisant se tenir droite comme un piquet immédiatement, ses dents blanches rayonnant dans un réflexe effrayant. « Pardon ? Non. Bien sûr que si, je pensais juste à... Autre chose... Les soirées de Maître Kim sont toujours réussies. » corrige-t-elle donc avant de présenter sa main. « Ji Moon. Enchantée. » Une élégante brune aux formes généreuses et avec une tête de plus qu'elle. Pulpeuse et d'une rare beauté, une fille habillée de Dior, très bon choix. Tant qu'elle ne lui parle pas d'Aiden, ça lui convient parfaitement, elle ne pourrait pas supporter encore une lécheuse de bottes qui tente de l'atteindre à travers elle. « Il me semble t'avoir aperçu à d'autres soirées de ce genre... Je me trompe ? » Le genre tapis rouge et coupes dorées, avec costumes et grandes marques.


Ji Moon ne s'en rend compte que maintenant qu'elle a connu les deux côtés, certains nœuds papillons sentent la weed, d'autres ont encore de la cocaïne au bout du nez, c'est incroyable combien ce monde peut être pourri. La richesse fait juste qu'ils se bourrent et s'intoxiquent sur du plus cher, parfois peu meilleur qualité. De haut en bas, ses yeux parcourent la demoiselle et elle complexe presque à se comparer, la maigreur la ronge et la tue, elle finirait emporter par le vent. « Et toi Luda ? La soirée te plaît ? » rétorque-t-elle avec douceur, ses lèvres s'étirant un peu plus. L'héritière a tellement l'habitude de juste sembler et rapporter tous aux autres, juste pour ne pas qu'on la remarque, pour ne pas qu'on la voit. C'est plus simple à gérer comme cela. « Ta robe te va à ravir en tout cas, je ne sais pas si on te l'a déjà fait entendre. »


@Bae Luda
© patr.onus


Na Na Na Lady ♪
Sailor Moon ☽Actually I’m waiting for you and I don’t do this to just anyone But even if you just pass me by. I don’t care. Boy, I don’t cry. There are a lot of men who go crazy because they can’t meet me so hurry up, I’m a busy lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: Kiss a girl, break the rules - Ft Ji Moon     19.06.18 18:46


Kiss a girl, break the rules
ootd ϟ Ton regard se perd. Des discussions aussi ennuyantes que nécessaire dans un monde où tout tourne autour de l'argent. Tant que vous étiez en haut de la liste tout vous étiez permis, même les pire goûts en matière de cravate. Tu as eu la démonstration avec cet homme dont tu ne connais même pas le nom, mais que tu as vu bien des fois dans ce genre de soirées auxquelles tu n'aies jamais invité. Pourquoi le serais tu alors que tu es "pauvre"? Enfin c'est sur papier ça, parce que ton armoire est rempli de choses onéreuses que l'on t'offre gracieusement. Pourquoi ? Parce que tu tiens compagnie, parce que tu fais croire en l'amour un peu plus chaque jour. Parce que tu es le genre de fille que les hommes fortunés aiment avoir à leurs bras. Et si tu quittes ce gentil monsieur fortuné tu lui laisses un cadeau, une carte de visite, il faut bien que tes actions soient récompensées non? Souriant tu allais donc te servir allègrement essayant de te trouver le plus de "clients". Qui voulait d'une jeune femme à son bras ? Les sugar daddy étaient bien plus nombreux qu'on le pensait, mais tu refusais quelques uns qui voulaient plus que des services tout à fait innocent. Tu ne vends que ton amour, pas ton corps. Tu ne vends qu'une image, pas une poupée.

Arrivant vers le buffet tu te sers tout en délicatesse respectant les codes imposés dans ce genre de grandes soirées. Tu regardes donc la salle qui s'écroule sous les voix fusant de partout. OH, un patron d'entreprise parlant de son bénéfices, puis un médecin fortuné qui a monté son hôpital, son récit doit avoir été entendu des centaines de fois mais personne ne dit rien. Et ton sourire s'étire dans un amusement que tu ne caches pas enchaînant les verres de champagne en te demandant ce qu'ils avaient d'autre. C'était une honte de devoir se bourrée aux fines bulles. Lorsque tu engages la conversation à cette demoiselle tu ne t'attends pas à ce qu'elle ait cette réaction qui te fait clairement rire entre deux gorgées. " BIen sûr toujours, surtout pour nous, pauvres femmes que nous sommes qui devons écouter leurs tirades incessantes sur des affaires pas réellement intéressantes. "Combien de discours à dormir debout avais tu entendu? Bien trop. Parfois, un client passait son après midi à détailler son travail comme une passion ou un moyen d'extérioriser cette pression. Prenant alors délicatement la main de la brune en face de toi tu souris. "Luda enchantée.. effectivement je viens parfois. Pour le plaisir de la fête plus que pour les entendre. " Riant doucement tu la détailles. ELle semblait d'une éducation presque rare. Un pur produit de leur éducation formatée. Le genre de fille qui n'osait pas dire ce qu'elle pensait parce que ses parents la tueraient. C'était ce que tu avait évité en prenant un chemin qui ne leur plaisait pas. Pourtant tu avouais que sa robe et même elle étaient vraiment magnifique. Le genre de fille parfaite que tu n'étais pas. "Je t'ai déjà vu aussi dans ces soirées.. Et tu ne manges ni ne boit pas grand chose n'est ce pas ? " Prenant un canapé tu lui tends alors en souriant avant de prendre son bras pour s'éloigner un peu allant s'installer près du bar qui offrait plus de confort.

Tu ne pensais pas vraiment à te comparer. Tu préférais plutôt atteindre la femme que tu voulais et qu'ils voulaient plutôt que de se dire que celle ci était plus grande, plus fine. D'ailleurs cette Ji Moon était une maigreur, presque étrange. Tu la regardais alors et tu doutas de la pression sur ses épaules. Reprenant alors un verre tu bus une gorgée avant de sourire. " Pas vraiment, je viens ici surtout pour me faire voir. Je préfère des ambiances plus .. branchées. "Ah ta sincérité caractérisante, ton sourire provocant et cette façon de te foutre de tout. " Alors dis moi, quelle famille, quelle vie as tu ? " Finissant rapidement ton verre tu en demandas un autre avant de la regarder riant doucement à son compliment. " Je te remercie, c'est rien comparé à ta robe, vraiment magnifique ! de toute beauté ! Tout à fait ce que j'aime et tu la portes à merveille. " Le courant passait bien et ton côté sociable revint lui faisant servir un verre. "Aller.. détends toi, je sais que ces soirées sont compliquées à gérer mais tu t'en sors bien.. et puis il faut s'amuser. "

" "




@Eun Ji moon
© patr.onus


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1737-eun-ji-moon-a-world-wh
avatar
membre en or
More informations ?
- Sujet : Re: Kiss a girl, break the rules - Ft Ji Moon     25.06.18 13:02


Kiss a girl, break the rules
ootd ϟ
Une femme comme n'importe qui devrait les aimer. Pulpeuse et au rouge à lèvres vif, prête à vous croquer. Un frisson parcourt le dos de Ji Moon, une vraie prédatrice en face d'elle, ce genre de fille qu'on appelle « Reine ». Et elle semble se fondre dans le décor pourtant, plus accentuée et plus colorée mais bel et bien parmi les riches et les fortunés, les trop bien éduqués qui ne respectent rien et les trop ennuyés pour faire quoi que ce soit. Sauf que, ces mots l'avaient surprises, qui diable ose donc faire tomber le masque de l'hypocrisie -bien que les discussions business ne sont pas quelques choses que détestent Ji Moon, plutôt les gens avec qui elle les a...-, quelle femme assurée d'oser parler ainsi. L'héritière hoche la tête et trempe à nouveau ses lèvres dans le champagne avant de sourire de toutes ces dents. « Les hommes aiment parler de leurs affaires... Cela flatte leurs égo déjà bien engrossés. » L'analyste en Ji Moon se gorge de toutes les informations et corrige même leurs erreurs qu'ils ne voient pas, trop pris dans leurs débats parfois.

C'est presque étonnant de l'entendre critiquer et juger aussi ouvertement mais Luda, quel nom atypique pour un faciès si coréen, a la main douce et la poigne de fer et Ji Moon ça lui donne des ailes, ça lui ravive sa couronne de princesse, son cœur de guerrière, son esprit de compétition. Elle a le feu dans les yeux et la puissance dans la voix, une élégante femme en présence d'une dame tout autant pleine de prestance. Le genre de scène qui vous donne envie d'en faire un tableau. Il y a ce moment où, toutes les deux dans un réflexe féminin, se détaillent et se fixent sans rien dire, verres à la bouche et pupilles aux aguets. La robe, le maquillage, la coiffure, cependant, il n'y a pas ce dédain que beaucoup ont quand elles se dévisagent entre elles, une sorte de commun accord entre la brune et la châtain : belles et belles vont bien ensemble, pas la peine de se batailler pour un adjectif. Leurs regards se croisent et elles ont signé le traité, prenant le canapé entre ses doigts fins avec un soupçon de malice aux lèvres. « Ma mère a de drôles de préférences anatomiques... », c'est un pic qu'elle envoie avec flegme, menton relevé tandis qu'elle passe volontiers son bras sous le sien. De ses dents, elle pince le bout de pâte feuilletée beurrée et avale difficilement, soupirant, écoutant la femme tout en marchant à ses côtés. Manger n'est pas quelque chose qui lui donne le sourire en ce moment mais le geste l'avait marqué, cela faisait trop longtemps qu'on lui avait proposé de se nourrir. « Oh ? Il est vrai que j'ai connu des soirées plus... Mouvementées. » et peut-être plus fatigante, Ji Moon a pris l'habitude de faire semblant, parfois c'est plus difficile d'être elle-même. « Moi ? » ça la surprend presque ! Comme si sa vie pouvait être intéressante, c'est une mosaïque déjà finie et prête, en train de finir de cuir au four. Elle attend plus que ça sonne pour l'afficher et attendre... Que quelque chose se passe, que quelque chose ne se casse. « Eun Ji Moon. Je suis... Étudiante en commerce international, comme beaucoup ici. Je finirai parmi les hommes costumés d'ici quelques années. Oh, et je suis aussi, fiancée. » elle exhibe sa main et hausse les épaules. « Depuis le temps que je le répète, j'aurai pensé que toute la Corée le savait... » et elle maquille un sourire sur ses lèvres mais il est bien faux, tiré et forcé, ce mariage ne l'a rend pas heureuse mais à quoi bon l'avouer, elle a faussé jusqu'ici, elle continuera encore demain. Les idées la travaillent toujours lorsque son avenir sentimentale revient sur le tapis alors elle change de sujet et parle chiffon, comment ne pas mentionner les vêtements quand on baigne dans la mode et le luxe depuis si longtemps. Se pavaner dans des grandes marques ou des tissus précieux, c'est la base pour faire parti du monde huppé.

« M-Merci... » Et elle rougit face aux compliments venant de la part de sa partenaire de soirée, elle n'aurait pas imaginé être immaculée de la sorte par cette créature. Elle ne sait où se mettre. « Ce n'est vraiment pas... Enfin je... Puis, je... » les mots lui manquent toutefois, elle se retrouve coupée par un « détend-toi » qui la pousse à un inspirer un moment, prenant réellement une gorgée de champagne pour se désaltérer. « Merci. J'aurai préféré la porter après ce régime inutile qu'on m'impose pour le mariage. » Et avec ces mots, Ji Moon enfonce le bout de canapé dans sa bouche et soupire de plaisir avant de bien finir de déglutir ce qui reste en bouche. Manger, ça lui manque parfois. « Et en ce qui te concerne alors ? Tu es venue pour te faire voir, c'est qu'il y a intérêt derrière tout ça. » sa question est accompagnée de curiosité, pourquoi donc vouloir perdre son temps ici quand on pourrait être chez soi ou faire la fête ailleurs. « En tout cas, les hommes t'ont vu. Certains ne te quittent pas du regard. » Et c'est presque avec admiration qu'elle lui souffle cette phrase, est-ce vraiment possible de pouvoir tenir ainsi toute l'attention de ces mâles ? Ji Moon ne remarque même pas ceux qui peuvent la zieuter, ceux qui peuvent l'apprécier ou la fantasmer. L'héritière a tellement été éduquée à rester discrète et à se faire petite qu'elle n'a jamais eu l'occasion de se dire que peut-être que certains l'avaient remarqué. Timidement, elle ajoute en mordant sa lippe et en papillonnant des paupières « Je peux comprendre pourquoi, j'admets que je te trouve moi-même vraiment, vraiment ravissante... » et ce n'était pas grâce à Dior ou Yves Saint-Laurent. Il y a ce petit je-ne-sais-quoi qui donne envie de contempler Luda pendant des heures durant... L'Art, ça ne se discute pas.

@Bae Luda
© patr.onus


Na Na Na Lady ♪
Sailor Moon ☽Actually I’m waiting for you and I don’t do this to just anyone But even if you just pass me by. I don’t care. Boy, I don’t cry. There are a lot of men who go crazy because they can’t meet me so hurry up, I’m a busy lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: Kiss a girl, break the rules - Ft Ji Moon     01.07.18 18:48


Kiss a girl, break the rules
ootd ϟ La société haute dit-on. Tu n'y vois qu'une foulée de rabat-joie qui aiment avoir tout sous leur contrôle. Des hommes qui se remplissent les poches en disant "se sacrifier" quand leurs femmes ne sont que des échanges. Des pots qui sourient et coupent les fruits pour leurs enfants qui auront le même sort. Un homme, la société lui revient, une femme, le mariage contraint. C'était beau ces paillettes et tu étais inévitablement attirée par cette reconnaissance, ces luxueux accessoires que tu portais fièrement mais leur système restait insupportable à tes oreilles et ton regard. Tu voulais oublier leurs manières dignes d'une douleur pour un balais dans les fesses et leur montrer qui les menait à la baguette. L'honnêteté avec une dame fort bien habillée, fort apprêtée et dont les lèvres restaient scellées pour dire haut et fort ce qu'elle semblait crier de l'intérieur. " Je suis d'accord.. A défaut de pouvoir être de bonnes personnes ils sont beaux à l'oral. Mais tu sais le plus drôle? "Ton regard plongeant sur cet homme qui te lançait des regards de loin, tu lèves ton verre à son égard avant de te tourner te penchant sur Ji moon. " Ils ne font pas le poids contre leurs envies. " COmment on contrôle la haute société ? Tout comme on contrôle la basse, par les envies.

Nul besoin de dire que cette femme face à toi n'est qu'un instrument drôlement utilisé. Qu'elle n'est qu'aussi belle qu'elle est intelligente, tu le sens. Son regard qui se ravive quand elle parle à une fille de ton genre. Prestance princière mais parler roturier. Tu aurais pu réclamer un titre de la femme la plus dispersée de cette soirée mondaine, mais seule Ji Moon verra ce visage de toi. Puisqu'il n'est pas de ton intérêt de montrer autre chose. Si les autres sont des maîtres pour manipuler c'est qu'ils ne sont jamais frottés qu'aux codes de la société. Et tu essaies, tout doucement, à faire comprendre cela à la femme résignée à tes côtés. "Ta mère est donc une personne faite pour ce monde. Mais le jour où on dira que ta taille est trop fine pour avoir des enfants, elle regrettera d'avoir voulu jouer les top model. " Ta main venait donc attrapé un autre canapé de toute luxure et sûrement délicieux en bouche pour le lui donner. Avec une grâce que tu contrôlais maintenant, opposée à cette Luda bourrée et dure qui finissait en rampant dans le salon. Emmenant la jeune femme pour une marche, courte mais bien méritée, tu l'écoutais tout en lui demandant plus sur elle. "Oui toi ma chérie.. tu crois vraiment que je veux savoir qui Mr. Park a payé pour coucher avec lui en dehors de sa femme ? " Ton rire résonne doucement alors que tu cherches à en apprendre plus. D'un côté elle t'attire irrémédiablement, tu veux la connaître pour ce qu'elle dégage et peut être l'aider. Ta tête se hochant doucement , des études d'une grande aide, une sorte de femme qui pouvait leur faire fermer leurs bouches et pourtant. Tu t'arrête un moment. Fiancée? Quel gâchis. "Fiancée ? Hein hein et ton futur mari ne daigne pas t'accompagner à ce genre de soirée? Devrais je lui apprendre qu'une fille dans ton genre ça se garde près de lui ? " Le sourire mutin, l'envie de provoquer cette rébellion dans ses yeux. " Il vient de ce milieu aussi n'est ce pas ? Alors.. fais lui en baver. Crois moi qu'il ira voir ailleurs dès qu'il pourra , trouve un homme qui te fait perdre la tête. Cette vie est trop courte pour la gâcher. " Allais tu te marier Luda ? Mon dieu non. Sainte horreur de ces conneries tu préférais vivre ta vie insignifiante pour certains et garder en tête que tout t'appartenait.

Tes compliments pleuvent lentement sur elle, elle se rend compte de l'effet qu'elle provoque et de ce pouvoir qu'elle pourrait avoir si seulement il n'existait pas de fiancée. Jouer était une bonne chose mais tellement difficile quand on venait d'une famille si haute qu'on l'espionnait jalousement. Ses mots ne viennent pas , la gêne la prend et tu lui demandes de se détendre. Tu ne vas pas la croquer, en tout cas tu ne penses pas. Soupirant avec elle pour détendre la situation tu souris de cette barre ivoirienne entourée d'un rouge sanguin. Regardant la jeune femme s'ouvrir et se rebeller un peu tu ne peux que sourire. " Tu as hate d'être mariée ? "Tu ne retiens que ce mariage, que cette prison qui se referme sur elle pour la salir si les choses venaient à mal tournées. Sa question ne fait que te faire sourire avant que tu ne confirmes ses dire par un regard qui coule vers ces hommes en proie à leurs envies. Mais personne ne te touchera comme toujours. Tu ne laisses pas ces mains riches et vieilles te toucher si facilement, tu es juste le décor, l'accessoire qui fait la différence. " Bien sûr qu'il y a un intérêt, sinon pourquoi je serai là ? Je suis là parce qu'ils ont besoin de moi. Dans le futur plusieurs vont m'appeler pour me demander d'être à leur bras, ils vont dépenser, ils vont se plier en quatre pour être bien vu. Tu sais ce qui est mieux qu'une bonne femme dans les affaires ? Une jolie femme qui se tient à leur côté. Elle prouve : la puissance, la richesse et surtout l'intérêt d'être à leurs côtés. Je les utilise autant qu'ils m'utilisent c'est fair-play n'est ce pas ? " Ton sourire s'agrandit en prenant une gorgée avant de venir un peu plus près d'elle. " Et leurs yeux se posent également sur la futur mariée qu'ils ne pourront jamais atteindre, les scandales de ce genre sont interdits, bien trop dangereux. Votre mari sera envié.. "Mais tu plains la mariée. Et c'est pour ça que ça te dérange. Tu détestes cette inégalité. Lorsqu'elle avoue timidement les comprendre tu la regardes un peu surprise avant de rire doucement. N'avait elle donc aucun amour propre pour ainsi te faire penser qu'elle se descendait face à la femme que tu étais ? Lentement tu viens vers elle pour prendre ses cheveux entre tes doigts libérant la ligne de son cou, pour venir mettre ses cheveux de côté. " Prends confiance en toi, tu vois ça.. C'est ton atout le plus grand atout pour séduire n'importe quel homme autre que tous els atouts majeures que tu as. " Sa beauté est à couper le souffle et pourtant elle te complimente comme si tu étais la plus belle des femmes. "Je te remercie du compliment.. mais ne montre à personne que tu l'envie, l'admire ou juste l'aime bien. C'est comme ça que tu te protégeras. Et j'envie ce mari qui aura la chance de t'avoir pour femme. "Elle serait prête à faire ressortir un côté bi qui n'a jamais eu le courage de se manifester.

" "




@Eun Ji moon
© patr.onus


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1737-eun-ji-moon-a-world-wh
avatar
membre en or
More informations ?
- Sujet : Re: Kiss a girl, break the rules - Ft Ji Moon     05.07.18 21:45


Kiss a girl, break the rules
ootd ϟ

Il y a de l'admiration dans le regard de Ji Moon quand Luda lève son verre et « aguiche » l'homme au loin, elle y voit ce genre de femme incroyable qui l'inspire : Séduisante mais à la main de fer. Elle sait qu'elle ne pourra jamais être pareil, et honnêtement, elle n'est pas non plus sûre de vouloir. Elle a été élevé bien trop pudiquement pour oser affirmer une quelconque débauche. Mais c'est tentant, très tentant, de les manipuler par autre chose que l'argent et l'intelligence. La demoiselle fixe son décolleté un instant et soupire, ses clavicules ressortent tellement, qui trouverait un cadavre séduisant ? Même son mari l'appelle ainsi. Contrôler les envies... Elle ne connaît trop, elle a le modèle à la maison. Uh. Sa mère. La remarque de la créature la fait sourire, si elle savait combien les Eun ne faisaient pas parti de cette société... Non. Pire. Ils sont cette société. Ils la détiennent, ils en tiennent les rennes. S'en est presque effrayant de se dire que leur argent se trouvent dans les plans maintenant les plus radieux. Ah, ça pour se donner une image parfaite, ils sont doués. Très doués. Mais l'héritière ne préfère rien ajouter, parler d'enfant est bien la dernière chose dont elle veut parler, quelle horreur. Elle a assez d'un mariage malheureux, elle ne fera pas un enfant triste pour se complaire dans son mal-être... Et puis, en tout sincérité,  la jeune vise plutôt un parcours de carriériste que de famille. Au grand plaisir de son père et au dam de sa matrone. Les joies d'une famille divisée !

Le petit four tendu devant ses yeux, elle l'attrape et enfourne le premier dans sa bouche, mâchant en roulant des yeux un peu, ok, deux mais pas trois... Même si en soi, bon sang, son estomac se réjouit. Elle prend son temps de manger avant de répondre à sa question, gardant une voix neutre et faussant malgré tout un rictus : Ses fiançailles, le sujet qu'elle gère avec aise et sans complexe, mensonge sur mensonge et faux-semblants sur faux-semblants. Quel beau clapier, quel mensonge toute en beauté : « On a tous les deux nos obligations respectives. Et puis, le monde de la finance c'est aussi une perspective d'avenir pour moi donc j'aime bien venir étendre mon réseau... » Et maintenant qu'elle y pense, les hommes d'affaires préfèrent l'approcher quand elle est seule... Forcément. A voir l'allure d'Aiden, beaucoup d'entre eux complexent. Ils veulent tous se pavaner et faire le coq devant les donzelles mais qui a envie de faire le beau devant un type arrogant ? Ses pas s'arrêtent en même temps que ceux de Luda, elle la fixe un instant et tendrement, la fiancée étire ses lèvres. « Oh. Il me fait déjà bien tourner la tête, peut-être que ça marchera, peut-être que pas. Mais pour le moment, on a l'air de ne jamais s'ennuyer ensemble. » Ça la change terriblement d'avoir quelqu'un la complimenter et la faire rire, surtout quelqu'un de ce milieu-là. Hochant la tête, elle fixe le sol et répond avec nostalgie : « Je crois que c'est l'une des choses que j'ai toujours voulu avoir pour moi. Un mariage... Alors j'ai hâte malgré tout le stress. » Pour conclure, Ji Moon croque dans le deuxième roulé de pâte feuilletée, déglutissant avec difficulté toutefois avec plaisir. Autant changer de sujet, avoir les spotlights ne l'a met pas à l'aise. C'est le meilleur moyen de se faire repérer, elle, la bête noire qui cache la vérité. « Oh. » fait-elle à sa réponse, comprenant enfin le statut de Luda parmi la foule. De haut en bas, ses yeux se perdent sur son corps et comme pour affirmer ses dires, sa tête fait un « oui », sans porter de jugement ou autre ciché. Elle allait parler néanmoins, l'odeur de son parfum la fait gonfler le sternum et son cœur saute un battement, ses joues rougissant dans l'immédiat. « J-Je. Je ne suis pas sûre de... » Écarlate, vermillon, la future mariée ne sait où mettre les pieds, papillonnant des cils et cachant sa gêne en détournant les épaules. Jamais elle n'aurait pensé qu'on puisse penser cela d'elle, au contraire, les autres femmes lui faisaient bien comprendre qu'elles étaient envieuses d'elle d'avoir un mari pareil ! Est-ce que l'inverse pourrait avoir effet ? Elle ne peut s'empêcher de se comparer à sa compagne de soirée et à confier comment elle la voit : Aussi bien parce qu'elle le pense vraiment que parce qu'elle contemple tant de magnificence. Et quand elles se fixent, les iris plongées dans celle de l'autre, une inspiration la prend et elle se laisse toucher sans s'offusquer, mordant sa lèvre inférieure d'un désir qu'elle ne connaît pas. La brune est plus grande, plus imposante et pourtant, ses mains sont d'une douceur et sa voix d'une élégance... Sa salive sert à réhydrater sa gorge sèche. « Je n'ai jamais vraiment... Séduis qui que ce soit. Je ne crois pas... » Les frissons envahissent son épiderme et elle boit les paroles goulûment. « Mais, je trouverai ça dommage de m'empêcher de m'exprimer si c'est pour simplement me protéger... » Et à nouveau les voilà, les flammes que Luda réveillent et elle les arrose de champagne, une gorgée digne de ce nom avant de lâcher dans un rictus confiant, fier, plein de dignité bien qu'encore un peu petit. « Qu'ils essayent donc de me détruire, je ne crains pas les blessures. » susurre-t-elle sensuellement, effrontée, rebelle et belle et courageuse. Une épique femme de pouvoir qui prendra les coups sans broncher. Oh ça Ji Moon elle en a de l'endurance, ça, elle le sait bien. Elle n'a pas besoin se protéger, elle n'a pas peur qu'on la blesse. Maintenant, sont-ils prêts à gâcher leurs vies à essayer de la descendre ? L'envie d'embrasser la femme devant elle la prend, subitement, c'est presque ravageur et trop soudain, ça lui fait peur. Ce besoin de dominer, d'asservir sa force, de montrer combien elle peut être bien plus que cette mariée sans personnalité dont tout le monde parle. Cependant, elle s'enfuit de sa transe et reprend de l'alcool pour laver ses mots et ses pensées, les joues de nouveau parsemées de rose. « Un autre verre ? » propose-t-elle en voyant leurs deux coupes vides. Si elle allait continuer à cotoyer la demoiselle, il lui faut un peu plus de leste... « Et peut-être un meilleur endroit ?»

@Bae Luda
© patr.onus


Na Na Na Lady ♪
Sailor Moon ☽Actually I’m waiting for you and I don’t do this to just anyone But even if you just pass me by. I don’t care. Boy, I don’t cry. There are a lot of men who go crazy because they can’t meet me so hurry up, I’m a busy lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: Kiss a girl, break the rules - Ft Ji Moon     12.07.18 1:36


Kiss a girl, break the rules
ootd ϟ  Tu restais la même. La même qu'à ces soirées croulant sous l'alcool ou celles qui se temporisaient avec des musiques classiques en fond sonore. Champagne et petit four. Même ici ton sourire est pour séduire, tromper, manipuler. Tu sais que certains craqueront, que d'autres ne diront mots mais tu connais la société, presque malgré toi. Cette femme en face de toi ne semble pas être comme toi bien au contraire. Bien plus classe, retenue , pudique et gentille. Presque la fille idéale si tu ne sentais pas qu'elle retenait en elle quelque chose. Impossible de dire quoi mais tu le sentais. ce pouvoir que sa mère semble prendre sur elle, ce n'est qu'une pression qui finira par éclater. Tu en étais sûre. Mais tu restais muette, le temps te diras si tu avais eu raison ou non. Pour le moment tu profitais de ton verre et d'une présence, rafraîchissante.

Devant toi ne se tenait pas que la fille de. Peut être était elle connue ainsi mais dans sa rigueur et ses mots se dévoilaient une femme de pouvoir. Une femme qui allait tenir les rennes. De quoi? Peut être d'un empire industriel, qui sait ? Tu croyais encore aux changements, grands comme tu les aimais, aux surprises qui dérangeaient alors tu la soutiendrais. La regardant alors en prenant par à une discussion sans beaux mots incroyablement hypocrites que ces gens semblent user encore et encore. Une conversation ouverte qui semble faire du bien aux deux partis. " je vois.. j'aime cet état d'esprit et je te souhaite de réussir de tout mon coeur. En attendant courage, tenir dans ses soirées n'est pas très ... amusant. "  Riant doucement tes lèvres ne cessaient de se tremper  dans ce liquide qui pétillait et te rendait presque heureuse d'être là. S'arrêtant alors un instant tu la regardes et tu lui demandes un peu plus sur ce mariage, sur ce fiancé qui n'est pas là. Sur cet idylle qui est vraie, n'est ce pas ? Tu souris alors en l'entendant. Tu ne saurais dit si c'était la vérité mais au fond tu n'as pas réel besoin de savoir. " Alors félicitation, je trouve ça admirable. " après tout ce n'était pas ton petit rêve cacher ? De trouver quelqu'un qui retourne ton estomac d'une passion qu'on ne croisait qu'une fois dans sa vie ? Mais tu avais les pieds encore sur terre et tu savais que ces relations étaient vouées à l'échec, peu importe combien tu les cherchais. Et à ces mots plus doux à l'encontre de son mariage , tu comprends. Finalement tu comprends que ce rêve est partagé et que la fortune n'achète pas ça. Tu l'as déjà compris mais l semblerait qu'elle te rappelle le dilemme dans lequel tu te trouves. Et c'est sûrement avec cette barrière qui s'abaisse que tu laisses ta franchise répondre. Tu étais là pour te faire voir, pour trouver ton futur, trouver ce que tu cherchais dans une vie dont on t'avait privé. Si l'argent ne venait pas des parents il devait venir du mari ? Pour toi il venait simplement d'un travail, d'une manipulation et d'un besoin. Tu n'avais aucune honte devant cette activité et te penchant vers elle tu fus heureuse qu'elle ne commence pas à te juger comme toutes ces filles trop perdues dans leurs manières. Ses joues rouges et son balbutiement tu souris, l'amusement étirant doucement tes lèvres alors que tu la trouvais incroyablement mignonne. Ce genre de réaction tu ne les trouvais pas facilement. Plutôt chez les hommes très timides, et rare étaient ces hommes dans tes filets. Et pourtant quelque chose chez toi te donne envie de l'aider, de la conseiller et sûrement de la pousser dans un certain retranchement que tu ne connais pas toi même. Un rapprochement qui te fait sourire malicieusement mais qui te fait détailler cette partie mise en valeur par un simple geste. " Vraiment ? C'est bien dommage.. Si tu veux un conseil pour ton mariage.. la séduction fera tout. " Après tout les couples ne meurent pas quand l'habitude prend le relais. Quand on pense que tout est acquis. Quelle belle connerie. Mais devant elle tu restes souriante en lui laissant penser que l'amour est une perspective que tu peux croire. " C'est dommage effectivement "  Tu n'avais jamais dit que la société était belle.. Et pourtant cette femme avait réagit. Tu avais embrasé les braises qui dormaient et sommeillaient en elle. Elle cette femme forte mais masquée. UN franc rire caressa tes lèvres en l'entendant. "J'aime beaucoup ça  "Voilà une femme de cran, de caractère qui défendait son pouvoir seul. une femme comme tu les aimais.  Celles qui prenaient le même chemin que toi. Ce masque avant de le faire tomber devant une assemblée étourdie. Elle ira loin, elle arrivera là où tu as échoué. rester dans les rangs, prétendre. Ce n'était pas pour toi, cette impression d'étouffer, celle de ne pas vivre t'ayant bien trop touché. Une fois les verres vides, et un peu de contenance repris elle te propose un autre verre mais ton intérêt va à la seconde propositioN. "Avec plaisir, devrais je te montrer un endroit sympa ? Ou ... vas tu me surprendre ?  "Après tout cette jeune femme semblait réserver bon nombre de surprises. Prenant alors son bras tu te dirigeais vers la sortie avec cette idée en tête, cette envie un peu particulière, un peu nouvelle qui concernait cette jeune femme. Décidément elle réveillait un côté bi que tu ne connaissais pas.  

" "




@Eun Ji moon
© patr.onus


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
- Sujet : Re: Kiss a girl, break the rules - Ft Ji Moon    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) Charli XCX | I just wanna break the rules
» Rules Advisor Test
» Pom Pom girl Skaven pour CD+ WIP Nurggle BB
» Un CR pour le jeu Rules of Engagement (ReO)
» [RULES]Les rédemptionnistes et la V2