rps communs on the flux- Le Vieux Métro : Anniversaire de Dân par les Rainbow.
- Temple Haedong : Anniversaire de Buddah par les Blue Lag.
- Yeoldaeui World : Poolparty des Cosmo.
- La Mer du Japon : Croisière de luxe des Whiskey.

les infos flash- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

(clique pour voter !)


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois de Juin : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités d'IB et zyeuter l'annonce du mois de Juin, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de Juin est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2044-nam-young-mi-petite-ma
avatar
membre débutant
More informations
- Sujet : 미친놈 taré -ft. Shi Hyun     14.06.18 15:50
미친놈 taré

Choisir son camp.

ootd ϟ L'angoisse, liée à l'argent, toujours ce règne incessant et tyrannique qui prenait le monde par la gorge sans que personne ne fasse rien. Tout était régit par des billets de couleur alors que tout le monde s'endettait dans un monde ou toujours plus était la devise. Toujours plus d'argent, toujours plus de larmes, toujours plus de tout. Personne ne voyait la détresse comme raison de stopper et le monde continuait. Encore aujourd'hui le monde tournait rond. Sans rien sentir vous bougiez faisant écoulé le temps comme chaque jour. Et pourtant aujourd'hui ne fut pas un jour tranquille.
L'angoisse te prit alors que des hommes toujours habillés de la même façon, sombre et classe, entrèrent sans toquer. Pourquoi toquer quand l'endroit semblait leur appartenir jusqu'à preuve du contraire ? Pourquoi toquer quand leur but était de faire peur, de mettre une pression suffisante pour vous forcer à donner un argent que vous n'aviez pas. Vous économisiez peu, mais assez pour donner un peu chaque mois à ces bourreaux impatients. Et malgré ce stress, malgré le fracas dans lequel le restaurant fut retourné, malgré les lunettes noires de l'homme qui commandait ton regard était fixe, noir et montrait une haine que tu voulais laisser explosée. Si tes parents s'étaient résignés restant dans le fond de la pièce en regardant leurs efforts être réduit encore, et encore à néant tu restais au milieu, les poings serrés avec l'envie de les foutre à la porte. De battre chaque homme qui osait toucher à ce qui ne leur avait jamais appartenu. Mais tu étais bien faible face à tant de violence et de méchanceté qui s'abattait sur une famille qui n'avait rien demandée, qui voulait juste vivre tranquillement en apportant du soutien et du sourire à ceux qui voulaient. Pourtant eux, n'avaient rien besoin d'autre que la peur des gens pour survivre. Tu mentirais si tu disais ne pas avoir peur, peur de tout perdre, mais tu mentirais en disant que tu n'étais pas prête à les faire tomber. Pourtant tu restas immobile , ne reprenant vie qu'après leur départ, ramassant, avec ton père et ta mère les biens amochés, malmenés, déchirés.

Si tu pensais cette aventure finie, une fois l'argent envolée tu ne t'attendais pas à voir d'autres hommes débarqués, bien loin de ceux précédents, quelques jours plus tard. Prenant les meubles cassés sur le trottoir pour apporter des nouveaux. Sur un claquement de doigt, sur un ordre qui n'était pas de toi. Tu regardas alors tes parents qui ne comprenaient pas non plus avant d'aller voir un des hommes en prenant son bras dans ta main. " Qu'est ce que vous faites ? Qui vous a demandé de faire ça ? "Ta fierté devait être blessée mais tu voulais savoir qui te prenait en pitié pour ne pas même venir devant toi. Et quand tes yeux regardaient un peu partout ils ne voyaient que des hommes aux ordres d'un seul. Ils ne voyaient qu'une pièce qui changeait de tête avec des parents soulagés bien qu'intrigués. Et un homme. Un homme étrange, qui regardait votre restaurant de loin. Un homme qui était trop loin pour être discerné mais qui ne te disait rien qui vaille. Le sang ne fit qu'un tour, l'impulsion du moment te prenant tu sortis en trombe du restaurant avant de pointer du doigt l'homme qui recula. " C'est toi ? " Ton ton n'était peut être pas le plus amical au monde mais les émotions avaient dépassé tout autre raison. Et ce fut le pompon. Alors que tu venais du haut de ton un mètre cinquante-huit vers lui pressant le pas pour courir derrière lui. Quelle scène étrange ... voir une petite courir après un homme adulte, caché par des lunettes. " YAH reviens ici !!! REVIENS !!!  " Tu continues à courir de toutes tes forces semblant pouvoir le tuer. Drôle de tableau.





© patr.onus




It's gonna pay
Wait for you ☽ You can take everything I have You can break everything I am Like I'm made of glass Like I'm made of paper Go on and try to tear me down I will be rising from the ground Like a skyscraper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2107-han-shi-hyun-only-in-t
avatar
membre débutant
More informations
En ligne
- Sujet : Re: 미친놈 taré -ft. Shi Hyun     14.06.18 17:22
미친놈 taré 

ft. Young Mi

Tenue • | S’il le pouvait, Shi Hyun souhaiterait s’enfuir, quitter cette vie qu’il haïssait et créer celle dont il avait toujours rêvé. Hors, malheureusement, si la vie était aussi simple, ça se saurait… Il s’était fait à l’idée à présent et n’avait pas d’autres choix que de vivre dangereusement, de subir et se battre afin de survivre le plus longtemps possible. Tout le monde savait que lorsqu’on entrait dans la mafia, il s’agissait d’un chemin très compliqué et ardue pour s’en échapper. Lui n’avait pas pu choisir, il était né dedans donc c’était d’autant plus difficile… On ne pouvait même pas dire qu’il n’avait pas essayé de s’enfuir puisqu’il l’avait fait à plusieurs reprises quand il était plus jeune avant de réaliser que c’était inutile, qu’on le retrouverait toujours et qu’on n’éprouverait aucun remord à le détruire plus qu’il ne l’était déjà. Après avoir connu la torture, encore et encore, sans pouvoir manger, pas même boire, et être condamné à recevoir de violents coups sur tout le corps, de peiner à respirer à cause de sa tête qu’on avait plongé dans l’eau ou de sa gorge qu’on avait étranglé avant de le lâcher, juste à temps, afin qu’il ne reprenne ses esprits. Il y avait eu le droit pendant des années et si son géniteur pensait qu’il avait oublié, c’était faux. Comment pourrait-il ne pas être marqué par tous ces châtiments qu’il avait reçu rien que pour avoir souhaité une vie normale ? Il ne comprenait pas ce monde corrompu dans lequel il était contraint de vivre, il le détestait un peu plus à chaque fois qu’il devait s’y confronter mais qu’il n’avait pas d’autres options que de lutter. S’il voulait survivre, s’il voulait protéger ceux qu’il aimait plus que tout mais aussi s’il voulait tous les voir tomber quitte à tomber avec, il devait garder la tête haute et se battre avec courage.

C’était la raison pour laquelle quand il était venu au restaurant ce jour-là, il n’avait affiché aucune faille. Accompagné de ses hommes, avec toujours ses lunettes de soleil teintées de noir qui cachaient correctement son visage, vêtu d’un sombre costume et chic, il n’avait pas hésité à parler avec froideur, avec colère et à agir. C’était une mission que son père lui avait confié il y a maintenant des années en arrière et s’il ne désirait pas semer le doute, il devait le faire. Comme toujours, il était obligé d’agir mal avant d’agir bien. C’était tout le temps comme ça. Alors oui, non pas sans éprouver de culpabilité, ils avaient tout détruit à l’intérieur de l’établissement, fracassant les tables, les chaises, les ustensiles de cuisine… Tout… Juste parce que cette famille n’avait pas donné l’argent à temps ce mois-ci. Il ignorait pour quelle raison, ils avaient emprunté de l’argent à un clan de mafieux toutefois il était certain que si quelqu’un était en tort dans cette histoire, ce n’était pas ces pauvres gens mais bien son père qui s’enrichissait illégalement. Si cela ne tenait qu’à lui, il aurait laissé ces personnes tranquilles, il ne leur aurait rien réclamé, il ne les aurait pas menacés sous prétexte qu’il ne payait pas dans les temps. En vérité, en plus d’être quelqu’un de juste et droit, Shi Hyun était un garçon incroyablement généreux… Il gaspillerait son argent pour le bonheur des autres s’il le fallait. Il y avait tellement de misères dans le monde que c’était égoïste et cruel de tout garder pour lui. Le pourquoi, assurément, malgré ses actes horribles, jusqu’à présent il avait toujours fait en sorte de leur rendre anonymement ce qu’il avait volé, non pas sans ajouter de gros intérêts… C’était le minimum qu’il pouvait faire afin de diminuer ne serait-ce qu’un petit peu ce sentiment de culpabilité qui le rongeait à chaque fois.

Aujourd’hui encore, il n’avait pas résisté à agir secrètement, réparant le désastre qu’il avait causé il y a de cela quelques jours en arrière. Certains déclareraient qu’il en faisait trop, lui répondrait que c’était la moindre des choses. Il n’était pas d’accord avec ce qu’on le forçait à faire donc à sa manière il corrigeait ses erreurs. Tout avait été payé de son argent alors que des nouveaux meubles étaient en train de se faire transporter à l’intérieur du restaurant. Lui, camouflé un peu plus loin, derrière un poteau, il observait la scène comme pour s’assurer que tout se déroulait sans problème et surtout, qu’aucun homme de son père n’était dans les parages. Son style était à l’opposé de ce qu’il était à l’origine… Il était bien plus décontracté, une casquette sur ses cheveux, des lunettes de vue soigneusement posées sur son nez alors que pour les vêtements, son pantalon était bien plus confortable, son sweat et son gilet lui donnant un look moins sophistiqué, plus détendu. Assurément que oui, il n’avait rien à voir avec cet homme qui rien que par sa prestance en tétanisait plus d’un. En ce jour, de la prestance, il n’en avait certainement aucune.  

Puis, tandis qu’il explorait les lieux du regard, observant chaque petit détail, sans qu’il ne le désire réellement, ses yeux croisèrent ceux d’une jeune femme, la fille de la famille. Réalisant la situation, ses pupilles s’écarquillèrent sous la surprise, ses lèvres s’ouvrant dans un petit « o » alors que ses pas reculaient doucement, l’un après l’autre avant qu’il ne fasse demi-tour et ne s’échappe à vive allure. Merde. Elle l’avait capté ! Lui qui avait pourtant l’habitude d’être discret, il avait clairement, merveilleusement échoué aujourd’hui. Quel abruti ! Il pouvait l’entendre lui hurler après, lui ordonner de revenir alors que bon sang, elle courrait plutôt vite ! Shi Hyun fit de son mieux pour accélérer, passant par des petites ruelles, non pas sans balancer des trucs au sol en espérant la faire freiner et pouvoir s’enfuir, en vain. Il poussait les passants qui le gênaient, s’excusant brièvement tout en poursuivant sa course sans trop savoir où il se rendait en réalité. La jeune femme ne paraissait pas être prête à le lâcher mais il n’abandonnait pas. Il courrait, courrait, courrait encore, manquant de trébucher parfois… Tentant de se mêler à la foule pour la perdre cependant ça aussi, c’était peine perdue. Bon sang. Et comme le sort semblait s’acharner sur lui, alors qu’il courrait, plus vite qu’il ne l’aurait dû, il n’avait pas pu s’arrêter quand cette dame était sorti de son magasin, charriot en main sur lequel se trouvait tout un tas de marchandise. La panique se refléta aussitôt dans les prunelles du mafieux qui voyait déjà sa vie défilait devant lui, sa bouche s’entrouvrant dans une mine choquée avant que la réalité ne le rattrape et qu’il ne fonce dans les cartons qui s’écrasèrent sur le sol, lui avec. Ce n’était pas grave, il s’excuserait plus tard. Il voulut se relever, il commençait à le faire, paré à s’enfuir et reprendre sa course mais son « agresseur » ne lui en laissa pas le temps, lui sautant brusquement sur le dos, le faisant retomber directement le torse en premier collé à terre.

Honnêtement, la balancer en arrière n’était pas une tâche difficile pour lui qui en plus d’avoir de la force, il avait des années d’expérience dans l’art du combat néanmoins il avait beaucoup trop peur de lui faire mal. Puis, il était fatigué de courir. « Lâchez-moi. » Grommela-t-il entre ses dents, tentant de se débattre lamentablement malgré tout. Il devait vraiment faire pitié dans cette position… Qui penserait qu’il s’agissait d’un puissant membre d’un clan de Yakuza ?  




Even if you are far away, don't be lonely. In life and death, my heart will always be by your side.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2044-nam-young-mi-petite-ma
avatar
membre débutant
More informations
- Sujet : Re: 미친놈 taré -ft. Shi Hyun     17.06.18 20:01
미친놈 taré

Choisir son camp.

ootd ϟ Tu ne te doutais pas qu'après avoir été menacée de la sorte il y a de ça quelques jours vous vous retrouviez avec des nouveaux meubles apportés par on-ne-sait-qui. Tu doutais de ces cadeaux précieux et coûteux autant que de la peste. Car si tu détestais l'injustice tu détestais encore plus qu'on prenne la bonté pour une excuse de devoir quelque chose. Tout comme tu ne pouvais supporter la pitié dont certains devaient être remplis en te voyant. Et pourtant en aucun cas tu voulais sentir ce regard spécial et si répugnant. Avoir pitié c'est déjà se sentir supérieur. Avoir pitié c'est croire que ces personnes sont finies et qu'elles ne pourront jamais se relever. Or tu savais très bien que tu y arriverais. Seule, entourée de ta famille, tout irait bien, tu y arriverais et tu changerait ce destin qui vous faisiez défaut depuis quelques années. Tout comme ton meilleur ami, peut être même ton pilier t'avais dit que tu t'en sortirai, tu le crois et tu t'en sortiras. Aussi déterminée que têtue tu t'efforçais de relever la tête et de sourire pour tous ceux qui n'en avait pas la force. Tu voulais voir tes parents heureux et non pas en proie à une appréhension, au stress et aux larmes dont tu avais été témoin quelques fois. Et pourtant en ce jour tu voyais des bonhommes investir votre restaurant pour jouer les superman et remplir votre restaurant de nouveaux meubles. Et alors que tu voulais leur poser un million de question bien qu'ils ne soient pas bavard ton regard capta un poisson bien plus étrange. Peut être représentait il toutes les réponses pour tes questions. Alors tu décidas d'aller le voir et d'aller à la source, même si tu te trompais.

Et tu devais avoir raison alors qu'il commençait à reculer puis courir. Tu n'étais pas si effrayante si? C'est donc qu'il avait quelque chose à se reprocher. Et alors que tu essayais de le rattraper tel un policier dans une course poursuite à Miami tu lui criais après pour qu'il revienne. C'est vrai qu'il y avait de grandes chances pour qu'il s'arrête en se tournant et présentant ses excuses d'avoir voulu faire un footing, très intelligent mimi. Pourtant tu continuais entrant dans les rues bien plus fréquentées qui te faisait slalomer entre les passants, heureusement tu étais petite et tu te glissais sans mal. Tu n'avais aucune notion d'où il allait et même si c'était bien utile de le suivre ainsi mais ton instinct parlait, ton sang chaud bouillonnait et tu étais prête à en découdre. Que voulait il? Qu'allait il réclamer? Peut être n'était il qu'un curieux. Il était tout de même étrange de courir pour rien. D'ailleurs, tu t'essoufflais de plus en plus n'ayant jamais été la meilleure en sport. Tu te faufilais pourtant perdant un peu de vitesse , mais la chance te souriait faisant tomber lamentablement le fugueur dont tu ne connaissais rien d'autre que son regard braqué sur vous. Ca, tu en étais sûre. Lui à terre tu redoublais d'effort pour lui sauter dessus l'empêchant alors de bouger et de prendre une nouvelle fois la fuite. Et cette scène aurait dû être filmée tant elle était risible et improbable. Tel un jaguar tu lui avais sauté dessus en reprenant comme tu pouvais, le souffle qui te manquait. "  Je t'ai !! " Haletant comme un bœuf tu avais l'impression de sentir tes poumons brûler alors que tu essayais de reprendre ce souffle qui te manquait. " Yah... qu'est ce .. tu faisais devant chez moi ? ?hein? Tu veux quoi ??   " tapant sa tête à plusieurs reprises tu attendais qu'il réponde continuant de lui lancer des " Hein? " en restant sur lui. C’était une question simple non? Il fallait donc qu'il y réponde simplement , pas compliqué. "  Dis moi "D'un coup sa voix retentit te faisant t'arrêter un instant de bug complet. En effet, il venait de crier un "lâche moi" qui te déstabilisa te faisant même lever les mains comme une coupable avant que la raison ne revienne. Son "lâche moi" ne calma pas ton ardeur bien au contraire reprenant tes tapes sur sa tête. " PARDON? tu m'espionnes et je devrais te lâcher ? Je vais appeler la police si tu réponds pas !   "Attendez. Bloquant une nouvelle fois tu te penchas sur l'homme vers son visage afin d'espérer l'entrevoir. tu connaissais cette voix, elle te disait quelque chose. Enlevant sa casquette tu cherchas de nouveau à voir son visage quitte à écraser ses joues pour le tourner vers toi.


"   "

© patr.onus




It's gonna pay
Wait for you ☽ You can take everything I have You can break everything I am Like I'm made of glass Like I'm made of paper Go on and try to tear me down I will be rising from the ground Like a skyscraper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2107-han-shi-hyun-only-in-t
avatar
membre débutant
More informations
En ligne
- Sujet : Re: 미친놈 taré -ft. Shi Hyun     17.06.18 20:51
미친놈 taré 

ft. Young Mi

Tenue • | Franchement, la honte. Il devait avoir l’air d’un bel idiot à présent et il ne parlait pas uniquement de la chute monumentale qu’il venait de se prendre. Shi Hyun lui-même parvenait à se désespérer parfois… Tous les jours, il devait paraître impassible et irréprochable, il devait porter une tenue décente, avoir une posture plus droite, plus déstabilisante. Aujourd’hui, qu’en était-il ? L’homme effrayant qu’il était censé être avait l’air d’avoir disparu au coin d’une rue au vue de comment, plutôt qu’affronter l’adversaire, il l’avait fui sans réfléchir. Ce n’était pas tant qu’il avait peur de cette demoiselle néanmoins il ne souhaitait pas voir son identité révéler ni devoir expliquer pourquoi, lui qui venait la menacer tous les mois sans remords, s’amusait à lui rembourser ce qu’il lui prenait. On le verrait comme un fou et c’était compréhensible en soit. On ne connaissait pas sa vie ni quel genre d’individu il était réellement, ni comment son père avait eu don de le maltraiter pendant des années. C’était son seul moyen de survie et de protéger ses proches en même temps… Shi Hyun était une personne juste, dès le départ, au plus profond de son esprit, il avait refusé de voler de l’argent à de pauvres innocents. C’était la raison pour laquelle, même si par devant il n’avait pas d’autres choix que de les arnaquer, il les remboursait toujours avec plus d’intérêts. S’il refusait leur argent, en plus de mettre le doute dans la tête de son père, cette famille serait également en danger… Parce que tous les moyens étaient bons pour voler des innocents, pour les torturer et faire en sorte de rendre leur vie misérable. Oui, son géniteur était un tel homme… Un être-humain exécrable, sans cœur et tellement détestable. Si le fils ne s’en mêlait pas, cette famille ne serait jamais tranquille. Ce qu’il faisait n’était pas grand-chose en somme, c’était d’ailleurs le minimum qu’il pouvait faire bien qu’en vérité, il aimerait disparaître à tout jamais de leur existence et faire en sorte qu’il n’ait plus de problèmes avec la mafia dorénavant. Malheureusement, ce n’était pas si facile… Dès qu’on se retrouvait mêler à ce milieu, de près comme de loin, il ne fallait pas espérer pouvoir en sortir sans encombre.

Il se sentait stupide de courir de la sorte toutefois ça non plus, il n’en avait pas vraiment le choix. Cette fille ne devait pas comprendre qui il était, elle ne devait pas l’attraper et retourner dans ses occupations. Certainement qu’il ne s’agissait là que d’un rêve inespéré puisque la malchance semblait être de son côté et qu’il s’écrasa pitoyablement sur le sol, non pas sans pester entre ses dents contre cette dame qui était sortie de nulle part. Pourquoi fallait-il que ça arrive maintenant ?! Il n’avait même pas eu le temps de se relever que son attaquante le plaqua directement sur le sol. La scène devait être mémorable, peut-être même que plus tard, lorsqu’il s’en souviendrait, Shi Hyun en rirait… Seulement ce n’était absolument pas le cas en ce moment précis. Un soupir traversa ses lèvres à l’écoute de ses mots sans qu’il ne daigne pour autant y répondre… Les seules paroles qui franchirent sa bouche furent ce « Lâchez-moi » qu’il avait échappé avec sévérité et plus de froideur qu’il ne l’aurait désiré. « Aïe. » Grommela-t-il ensuite plus par réflexe quand la jeune femme persista à le frapper « Mais Aïe ! » et le frapper encore. Ses phalanges frottèrent nerveusement l’arrière de son crâne dans un autre souffle d’exaspération… Qu’elle essaie d’appeler la police si l’envie la tentait, elle verrait ce qui lui arriverait si elle osait ne serait-ce que de se saisir de son téléphone ! Non Mais ! On essayait d’aider comme on le pouvait et voilà qu’on se retrouvait menacer ! Néanmoins, la demoiselle ne parut pas vouloir s’arrêter en si bon chemin puisqu’elle lui retira subitement sa casquette avant de se saisir de son visage, ses mains posées contre ses joues. Sous la surprise, le mafieux écarquilla ses pupilles avant de la pousser vivement par réflexe puis de, très vite, repartir en courant, priant de toutes ses forces pour qu’elle ne l’ait pas reconnue.

La course poursuit reprit alors aussitôt, lui se faufilant entre les passants, essayant de ne pas se reprendre un second en chariot en plein de face, alors que l’autre lui courrait après. Ce n’était que lorsque la distance diminua quelque peu qu’il put l’entendre et que son cœur manqua un battement à l’entente du surnom qu’il utilisait dans la mafia. Et merde. La raison pour laquelle, plutôt que ralentir, il accéléra le rythme avant de disparaître dans une petite ruelle perpendiculaire. Adossé contre le mur, il jetait des coups d’œil afin de chercher son attaquante qui devait très certainement le chercher également. Ses sourcils se froncèrent machinalement quand il l’aperçut avant et sans lui laisser le temps de réaliser quoi que ce soit, il lui attrapa prestement le poignet, la tirant sèchement dans la rue dans laquelle il se trouvait. Son regard était bien plus sombre que précédemment, plus glaciale alors que sans dire un mot, il l’obligea à le suivre, ne la lâchant pas une seconde… Il y avait beaucoup trop de monde par ici et puisqu’ils allaient être contraints à discuter, ils devaient le faire à l’abri des oreilles et des regards un peu trop curieux. Une fois assez éloigné, il la força à se retrouver dos au mur, une de ses mains plaquées contre la paroi à côté de son visage tandis que l’autre était à présent collé contre les lèvres de la jeune femme. « Prononce ne serait-ce qu’un seul mot et c’est ton corps qu’on retrouvera dans la rivière demain matin. » Rassurant, en effet. Hors, qu’est-ce qu’il y pouvait ? Il devait à tout prix protéger son identité et si cette jeune femme l’appelait inutilement, elle gaspillerait tout ce pourquoi il s’était sacrifié pendant des années. Certes, il n’avait pas l’intention de la tuer mais du moment qu’elle y croyait, ça n’avait pas d’importance.





Even if you are far away, don't be lonely. In life and death, my heart will always be by your side.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations
- Sujet : Re: 미친놈 taré -ft. Shi Hyun    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cette fille est complétement tarée !
» Une cacahuete tarée sauvage apparaît
» [Taverne] My Little Pony et les Brony
» byun hyun ki ★ come my way.