wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Novembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition toute neuve du mois de Novembre est arrivée ! Clique ici ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Li Shen
Pocky Boy
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1273p15-li-shen-i-dont-see-
More informations ?
Sujet: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     20.06.18 11:08
Don't worry, it's going to be fineJe suis là, dans mon lit, à glandouiller. Ou plutôt  déprimer un peu. Ça fait plusieurs semaines que je ne vois plus Jin Ah... En plus j'avais réussi à l'aborder, on s'amusait bien et tout... Et depuis je ne l'ai plus jamais revu. Au début je me disais que c'était pas si grave que ça, et au final je me suis rendu compte que retourner au quartier où je la croisais n'allait pas vraiment m'aider. Du coup, je passe mes matinée à glander dans mon lit avant d'aller en cours. D'ailleurs... Il est quelle heure ? Ah. Je suis en retard... Zut. Je finis donc par me lever et me prépare, prenant vite fait une douche pour me réveiller puis prend des vêtements au hasard avant de partir en courant, mon sac sur le dos et mon téléphone en main.
J'ai finalement réussi à choper mon bus à temps et maintenant je suis en cours. Cours théorique. Dooonc, au final je glandouille encore, juste que cette fois j'ai pas le choix. Je vous avoue que je préférerais avoir des cours pratiques là, histoire d'évacuer un peu et de penser à autre chose, parce que bien sûr c'est toujours dans ces cours là qu'on pense à tout, absolument tout... Sauf au cours. Alors pendant plusieurs heures je me répète dans la tête une chorégraphie que j'apprend maintenant depuis quelques jours jusqu'à ce que la cloche sonne. Tout le monde s'empresse de partir, sauf moi qui prend étrangement tout mon temps alors que d'habitude je suis le premier à sortir. C'est nul de tomber amoureux, j'vous jure... Je vais rester sur des plan cul un bon bout de temps moi, je vous le dis.

Une fois l'heure du repas passée, je vais en cours de danse, un petit sourire aux lèvres. Enfin, quelque chose de bien. J'entre donc dans la salle, regardant en même temps si je n'ai pas reçu de messages entre temps, et pile quand je pose mon sac j'en reçois un de ma Jiji. Alors mon sourire s'agrandit, t j'ouvre le message... Le sourire est toujours là à l'extérieur, mais la panique elle est bien là, à l'intérieur. J'ai juste lu "je suis à l'hôpital", je n'ai même pas lu le reste que j'ai repris mon sac et suis parti à toute vitesse de la salle et même de l'école. Je regarde l'heure, histoire de voir s'il y a des bus pour Yeonge-gu, et par chance il y en a un qui part dans cinq minutes. Et heureusement, je cours vite, ce qui me permet de l'attraper avant qu'il ne parte. Je soupire, la panique étant toujours présente... Je n'ai qu'une hâte, c'est que le bus arrive à sa destination, et vite. Et après plusieurs minutes d'attente, il arrive et je sors le premier, essayant de ne bousculer personne. Je me dirige vers l'hôpital, et une fois à l'intérieur je vais demander aux dames de l'accueil où se trouve la chambre de Ji Eun.

Le plus calmement possible je vais en direction de sa chambre et toque avant d'entrer, et d'aller la voir. Je pense que ça ce voit que je suis inquiet sur mon visage, alors je n'essaie même pas de le cacher et je lui prend la main. "Eh... Tu vas bien ? Qu'est-ce qui ce passe ? C'est rien de grave ?" C'est vrai que j'aurais peut être dû lire la fin de son sms, plutôt que de la bombarder de questions comme ça
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Ji Eun
(MomHeart) Property of a Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     21.06.18 0:01
Don't worry, it's going to be fineJour J. Tu étais en tenue des plus horrible alors que tes vêtements t'avaient déserté pour le bien de l'opération. Mais ce n'était pas ça qui allait te mettre à l'aise, là, allongée dans ce lit d'hôpital. Un léger stress commençait à monter. Ta respiration rapide ne voulant pas se calmer en imaginant bientôt scalpel et autres outils barbares ouvrir ton corps pour te donner ce dont tu avais besoin. Une trahison de ton propre corps et tu te retrouvais à devoir prendre celui d'un autre. Et ce donneur en avait mis du temps à être trouver, les reins ne poussant pas dans les arbres. Pourtant pas un jour tu n'avais voulu croire que tout cela était grave, pas un jour tu t'étais dit que tu pourrais en mourir. Comme un enfant se bouchant les oreilles et fermant les yeux tu avais juste serrer les dents pour continuer. Là dans ce lit d'hôpital tu y repensais. Tu savais que tu allais les inquiéter, ceux au courant qui portaient déjà un regard inquiet en te regardant. Pourtant aujourd'hui tu voulais leur dire que tout allait bien et qu'ils n'auraient plus à s'inquiéter. Et le premier dans ton répertoire fut Li Shen. Mais le temps t'était déjà compté alors que tu posais ton téléphone sur la table basse de ta chambre d'hôpital. Ton lit fut emporté pour passer à l'opération nécessaire et bienfaitrice. A ce moment là tu ne connaissais pas encore le visage de celui qui avait donné un rein à une inconnue croiser parfois ici. Tu ne te doutais pas non plus que le patient qui t'avait demandé en mariage lors d'un épisode de planage complet te donnerait ce bien précieux.
Et tu n'entendis rien d'autre que la voix des chirurgiens , que tu connaissais en tant qu'interne dans cet hôpital. Chirurgiens qui furent les seuls visages familiers qui t'entouraient avant de passer cette étape de ta vie. Personne n'attendait dans ta chambre. Tu n'aurais pas voulu mobiliser un ami pour qu'il attende dans l'inquiétude. Tu les préviendrai quand tout sera fini. Tu leur dirais tout quand tout sera fini. Quand tu te seras réveiller. Mais pour le moment tu laissais le gaz faire son effet t'endormant dans le plus profond des sommeil, anesthésiant ta douleur.

Quelques heures plus tard, le corps endolori et lourd tu ouvres doucement les yeux analysant la pièce. Tu tenais à peine tes paupières ouvertes alors que ta gorge desséchée criait à l'aide. Tu avais l'impression d'avoir dormi pendant des jours mais bientôt la douleur lança un peu ton corps qui ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer. Avec toute la force qu'il te restait tu pris ton téléphone pour écrire un message simple, vu ton état de sommeil mais qui laissait sous entendre que tu allais bien. C'est après l'avoir envoyé que tu sombras de nouveau dans un sommeil mérité, qui allait t'accompagné pendant cette convalescence pendant qu'un autre courait vers toi. S'il n'avait pas été là, tu aurais sûrement attendue seule. Mais tu voulais le voir, tu voulais lui parler et ton meilleur ami te manquait.

C'est un moment après que tu entendis la porte s'ouvrir que tes yeux se rouvraient difficilement laissant une extrême fatigue ainsi qu'une lourdeur au niveau de tes membres répondre. Pourtant en voyant la silhouette entrée tu ne pus que sourire. Sanjay dort encore te faisant te demander ce qui l'amenait ici encore avant que tu ne serres doucement la main du brun. Hochant la tête tu ris presque avec une grimace qui déforme bien vite tes traits. Ta voix est encore cassée mais tu sembles pouvoir parler. " Je l'ai eu " Souriant bêtement tu ne savais pas s'il comprenait mais tu essayais de lui faire comprendre, son inquiétude étant aussi adorable que son sourire. " La greffe, je l'ai eu.  "Ta fatigue montrait ton incapacité à parler plus le regardant toujours avec ce sourire qui ne voulait pas partir. " Ne t'en fais pas " C'étiat la seule chose à dire. La seule chose à faire, ne plus s'inquiéter.


© 2981 12289 0



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Li Shen
Pocky Boy
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1273p15-li-shen-i-dont-see-
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     21.06.18 10:24
Don't worry, it's going to be fineDepuis que je connais Ji Eun, ou plutôt depuis qu'elle est devenue ma meilleure amie, je me suis toujours inquiété pour elle. Mais, j'ai tout fait pour ne pas le montrer, j'ai tout fait pour la faire rire, la faire sourire et surtout lui faire penser à des choses joyeuses. Et pourtant, il y a quelques temps de ça je refusais de m'accrocher autant à une personne. Pour me protéger. Me protéger d'une autre perte. Mais si cette fille m'a bien apprit une chose, c'est que ce genre d'amitié, ça ne se contrôle pas. Seulement, j'ai toujours cette peur de souffrir à nouveau. De perdre une autre personne à qui je tiens, et de ne pouvoir rien faire. Alors c'est pour ça que lorsque j'ai lu qu'elle était à l'hôpital, je n'ai pas pu lire le reste du message. J'ai eu peur. Pour elle, un séjour à l'hôpital ça peut lui être bénéfique, comme ça peut lui être fatal et... Je suis pas prêt à ça.

Donc quand je suis arrivé dans sa chambre d'hôpital, j'étais à la fois soulagé de la voir mais aussi encore inquiet de ce qui pouvait bien lui être arrivé. Elle est toute pâle, et moi en général quand je suis pâle c'est que j'vais pas bien, alors j'en ai déduis qu'elle était mal. Une fois à côté d'elle, je lui saisis la main, un petit sourire aux lèvres malgré mon inquiétude avant de la bombarder de questions. Ce qui visiblement la fait rire un peu, mais ses traits sont vite déformés par la douleur. "... Apparemment je vais pas pouvoir te faire trop rire aujourd'hui." Je lui souris un peu plus et m'assois à ses côtés en lui tenant toujours la main. Puis, d'une voix un peu cassée, elle me dit qu'elle l'a eut... Je la regarde, ne comprenant pas tout de suite et puis lorsqu'elle m'explique un peu mieux, un air de surprise s'empare de mon visage quelques secondes avant d'y faire place à un immense sourire de joie. Elle me dit de ne pas m'en faire, mais je me sens déjà soulagé de ne plus avoir à m'en faire, et tellement heureux pour elle. Dans un élan, je m'apprêtais à la prendre dans mes bras mais je me retiens vite de le faire de peur de lui faire mal. Je ne sais pas comment exprimer ma joie, là, tout de suite. "Oh lalah, je suis tellement content pour toi ! Tellement que je serais capable de pleurer de joie, mais je peux même pas te prendre dans mes bras j'ai trop peur de te faire mal !" Un rire se fait entendre et mon sourire ne s'en va plus. Ça faisait pas mal de temps que je n'avais pas vu ma meilleure amie, et la revoir en plus d'entendre ce genre de nouvelle emplit mon cœur de joie. Puis, quelque chose me frappe l'esprit. "Han, ça veut dire qu'on pourra manger plein de cochonneries ensemble, trop cooool ! Je me sentirais moins seul !" Le sourire aux lèvres je viens poser ma main contre ma bouche. "Faut que je me calme. Je vais finir par réveiller ton voisin tellement je parle." Un voisin tout à fait potable d'ailleurs. La chance, moi la dernière fois que j'étais à l'hôpital j'avais surtout eut la police en guise de visiteurs. Mais bon, aller un peu de sérieux. Tenant toujours la main de Jiji dans la mienne, je la regarde de nouveau avec le sourire. "Pendant tout le long de ma visite, je serais ton fidèle serviteur. Si tu as besoin de quoi que ce soit, dis le moi. D'accord ?"

J'ai envie de lui dire pour Jin Ah, mais en même temps je n'ai pas envie de la faire s'inquiéter. Ce n'est pas tellement le moment... Alors je pense à autre chose. Et comme à mon habitude, mon petit sourire vicieux reprend le dessus. "Mais du coup... Tu vas pouvoir peut être voir un peu plus souvent ton "fiancé" ~ Comment il s'appelle déjà ? Sanjay ? C'est ça ?" J'espère qu'il est aussi charmant que monsieur La Belle aux bois dormant à côté de nous.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Ji Eun
(MomHeart) Property of a Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     23.06.18 0:02
Don't worry, it's going to be fine Un état que tu déplorais pour les autres, un sentiment de n'être qu'un poids que tu essayais de contourner avec cet esprit tendre et cette envie de faire plaisir aux autres. Ce n'était pourtant pas suffisant faisant naître l'inquiétude. Tu essayais alors de rester souriante quoiqu'il pouvait arriver, dans un but que tu voulais altruiste mais qui finalement ne faisait que renforcer une sorte d'égoïsme. Ne rien partager, garder tout pour soi, peut être que tu étais solitaire dans le fond ? Tu ne savais plus quoi penser, mais tu savais que cet ami, tu ne pouvais pas le perdre. Mais tu savais les conséquences d'une amie malade. Tu savais la peur de perdre quelqu'un à qui tu tenais. Et tu ne voulais pas lui faire ça alors plus que pour toi.. tu avais peur pour lui, tu ne pouvais pas abandonner.

C'était aussi étrange de le voir entrer dans cette chambre que de savoir qu'il pouvait cacher n'importe quelle émotion avec un sourire quand il voulait. Mais là, tu voyais clairement son inquiétude et tu te doutais qu'il n'avait pas tout lu. D'un côté tu étais touchée de le voir presque essoufflé, venir aussi rapidement pour toi. Tu serras alors sa main en essayant de bouger le moins possible consciente que ta tête ne devait pas réellement le rassurer. Et malgré cette fatigue, cette douleur, tu finis par rire à son comportement. T'insultant très rapidement intérieurement alors que la douleur te fait grimacer. " Il vaut mieux éviter "Un sourire lui répondit pour le rassurer alors que tu caressais quelque peu sa main lui annonçant la bonne nouvelle. La nouvelle que vous attendiez depuis bien trop longtemps. Tu te souvenais de la première fois où ton nom avait été mis sur la liste. Et tu te souviens des premières semaines à être sûre qu'on appellerait. Tu avais attendu des années avant de l'avoir enfin. En voyant son air changé ainsi tu ne pus rien faire d'autre que sourire. Finalement le plus beau était de le voir sur son visage, de lire la joie, le soulagement. Et si tu avais une place importante ici? Et si finalement tes efforts étaient récompensées. Le voyant prêt à t'enlacer tu ris doucement lorsqu'il se ravise. " Interdis de pleurer.. fais moi un câlin..doucement " Tendant avec grande difficulté tes bras tu le regardas prête à accueillir toute la douceur dont il peut faire preuve et toute cette joie que tu partageais bien qu'encore fébrile. Le serrant alors doucement tu le regardais ensuite, il semblait prêt à courir dans tous les sens. " Pas trop quand même j'en ai qu'un! Je veux pas mourir jeune  " Souriant montrant que tu riais tu ne devais tout de même pas abuser de ce cadeau en espérant vivre tout à fait "normalement" mais tu pourrais partager le même repas de temps à autre. En le regardant tu jetas ensuite un coup d'oeil à ton voisin hochant doucement la tête. "Oui faisons attention  " Dis tu bien plus bas , comme si ta voix n'était pas déjà assez basse. Pourtant tu aurais pu entendre parler Shen pendant des heures, tu aurais pu lui sourire un bon nombre de fois tellement tout ceci était incroyable. Ta main reprise par la sienne tu ne cessais de sourire avant d'hocher la tête en passant une main dans ses cheveux pour les ébouriffer. " D'accord , je te demanderai pour sûr ! Je veux un bisou  "Dis tu en tendant la joue.

Alors que tu te demandes s'il n'avait pas raté des cours important il pose cette question qui fit rougir ton visage et emballer ton coeur. Tu te sentais prête à te liquéfier alors que tu mettais ta main devant sa bouche d'un air paniquée te faisant grimacer par tant d'agitation de ta part. Posant ensuite un doigt sur ta propre bouche tu le regardes en murmurant. " Chuuut C'est pas mon fiancé... et .. et il est juste à côté ! "Ton regard coulant vers ton voisin endormi tu lui désignais enlevant alors lentement ta main de sa bouche, les joues toujours rouges. Il fallait vraiment que tu te détendes.


"  "


© 2981 12289 0



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Li Shen
Pocky Boy
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1273p15-li-shen-i-dont-see-
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     25.06.18 13:36
Don't worry, it's going to be fineLa voir me soulage, mais la voir dans cet état m'inquiète en même temps. Ma respiration est toujours un peu saccadé à cause du chemin que je viens de faire dans la précipitation, mais elle est un peu plus calme qu'il y a quelques minutes. Sa main serre délicatement la mienne, tandis qu'elle essaie de bouger le moins possible. Elle rit tout de même un peu mais est vite interrompue par la douleur, ce qui me force à constater que la faire rire ne sera pas possible pour aujourd'hui, ce à quoi elle me répond qu'en effet il vaudrait mieux éviter. Puis je m'assois à ses côtés, l'écoutant attentivement. La surprise mare alors assez vite mon visage, suivit de près par une joie incommensurable. Si je pouvais faire une danse de la joie, je le ferais mais, ça risque de la faire rire, et donc de lui faire mal. Mais c'est tellement génial comme nouvelle ! Depuis le jour où elle m'a apprit de ce dont elle souffrait, je dois bien avouer que je m'inquiétais pas mal pour elle mais... Je faisais tout pour ne pas le montrer. Elle devait déjà vivre avec ça, alors je ne voulais pas le lui rappeler à chaque fois qu'elle me voyait non plus. Ma joie me dit de lui faire un câlin, mais très vite je me ravise de peur de lui faire trop mal. "Yaah, c'est cruel de ne pas me laisser pleurer de joie, mais si tu insistes je ne le ferais pas. Par contre, le câlin je le fais volontiers." Et donc avec son autorisation je me plonge avec autant de délicatesse que je peux fournir dans ses bras. Avec le peu de force qui lui reste à cause de l'opération, elle me serre délicatement dans ses bras avant de me regarder et de me répondre, le sourire aux lèvres, à ma semi-proposition. Je ris doucement à sa phrase, grimaçant un peu. "C'est vrai, mais au moins j'ai moins de risque de te tuer avec mes échecs culinaires, là est l'avantage !" Mon sourire s'agrandit, au même titre que toute cette excitation et cette joie qui m'habite. Il faudrait vraiment que je me calme, mais vraiment, c'est impossible... Seulement, ce serait idiot de réveiller son voisin de chambre qui à l'air d'avoir autant morflé qu'elle. "Le seul soucis c'est que je suis une catastrophe ambulante alors même si je fais attention, je vais forcément faire une bêtise. Tu me connais." Très vite, je saisis de nouveau sa main dans la mienne, restant à ses côtés. Vraiment, là, je suis parti pour parler le reste de la journée. Même si c'est pour parler tout seul, j'ai juste besoin d'exprimer mon immense joie. La main de ma meilleure amie vient ensuite ébouriffer mes cheveux, cheveux que je n'avais pas pris le temps de coiffer ce matin par ailleurs. Je souris encore à sa demande, puis m'exécute assez vite en lui faisant un bisou sur la joue. "Voilà m'dame ! Y'a-t-il autre chose que je puisse faire pour vous ?" Dis-je en prenant un faux air sérieux, vite perturbé par un autre de mes sourires.

Ne voulant pas l'inquiéter à propos de mon problème de cœur brisé, je la regarde d'un air vicieux accompagné de ce sourire presque habituel chez moi. Ah non, alors ça je n'allais pas la lâcher avec son patient ! Je suis sûr que ce monsieur lui a tapé dans l’œil, alors je ne me gêne pas pour lui faire remarquer qu'elle risquait de le voir plus souvent à l'hôpital. Puis, très vite elle rougit et met sa main sur ma bouche pour m'empêcher de parler plus. Elle me rappelle que non, ce n'est pas son fiancé... Pas encore du moins, et qu'en plus... Il est juste à côté de nous. Ma bouche prend la forme d'un O, tandis que mes yeux s'écarquillent lentement. Je souris doucement, la regardant d'un air satisfait. Sa main n'étant plus sur ma bouche, je me remet assez vite à débiter des mots à une vitesse assez folle. Oui, même en murmurant, je peux parler très vite. "Nan, sérieux ?! C'est lui ?! Mais il est beau ! T'aurais dû dire oui à sa demande de fiançailles ! Puis il a l'air gentil. Enfin, là il a surtout l'air défoncé et mal en point, mais sinon il a pas une tête de méchant ! Jiji, c'est une opportunité en or que tu as là ! Il faut que tu la prennes ! Et, je peux t'aider si tu veux..." Je me lève doucement de ma chaise, histoire de ne pas faire trop de bruit, puis me dirige doucement vers ce fameux Sanjay. Je le regarde, avant de regarder à nouveau Jiji. "Eh, franchement il est pas mal le bel au bois dormant. Personnellement, à ta place ma Jiji, sous morphine ou pas je lui aurais dis oui à ses fiançailles." Puis lorsque je retourne la tête, je vois deux yeux légèrement ouverts me fixer comme si j'étais un ovni, me faisant sursauter et légèrement crier de stupeur. Oh non... Il m'a entendu ? Je l'ai réveiller ? Oh nononononononon ! Le malaise. "... Euh... Bonjour ..?"
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cho Sanjay
(Workaholic) Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1132-cho-sanjay-take-an-app
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     26.06.18 16:24
Don't worry, it's going to be fineJay se tape l'incruste
La foule dense freinait mon ascension, et Dieu que j’avais horreur de ces corps pressés les uns contre les autres. Cette chaleur étouffante contre laquelle je luttais et qui menaçait de me couper le souffle, mais je vis enfin le bout du tunnel. Je pouvais enfin distinguer l’architecture du large édifice dans lequel je m’enfermais, cette tour de verre qui s’apparentait davantage à une prison et dont les portes s’ouvraient en grand. Je tendais le bras pour les effleurer, et me ravisais soudainement, au moment précis où il apparaissait devant mes yeux. Un petit garçon d’à peine dix ans, la main fermement accrochée à celle de sa mère. Chétif, il avait les yeux cernés, le teint pâle et faisait tâche à côté de la femme à l’apparence soignée qui se tenait juste à côté de lui. Elle avait fière allure et son sourire s’élargit soudainement alors que ses iris se posèrent sur moi, fendant son visage d’un rouge incarnate et cauchemardesque. Mais ce n’était pas elle qui me préoccupait, sinon cet enfant qui semblait pris au piège et qui soutenait mon regard sans faillir. Il exhalait une détermination muette sans pour autant vouloir réclamer sa liberté. Pourquoi ne déployait-il pas ses ailes ? Puis dans le coin du tableau j’apercevais un autre petit garçon, il hurlait en silence à l’attention du premier qui resta imperméables à ses suppliques. Il n’y avait pas de son, la cacophonie de la foule avait laissé place à un mutisme générale, aussi je portais une main à mes oreilles… toujours rien. Ce ne fut que lorsque l’enfant m’accorda un dernier regard que je décidais d’agir. Je voulais m’élancer vers lui alors que sa mère tira sur son bras, mais je restais figé. Pourquoi tu ne fuis-pas ? Aurais-je seulement pu le sauver ? La question resta en suspens alors que le monde autour de moi disparaissait, l’odeur des parfums entremêlés laissa place aux effluves caractéristiques et aseptisées de l’hôpital…

J’entendais quelques éclats de voix, des bruits de tissus chiffonnés et le grincement distinctif des lits médicaux. J’avais la sensation de flotter le corps pourtant lourd et endolori, les muscles tourmentés par une inactivité qui me revint soudainement en mémoire. À mesure que j’émergeais, je me revoyais passer les portes vitrées, je me souvenais des procédures, de la préparation et de mon entrée au bloc. Je revivais le premier réveil, sans doute le plus pénible comparé à celui que je vivais, et lorsqu’enfin j’eus la sensation que mon corps reprenait vie, j’ouvrais les paupières. La blancheur des murs m’obligeait à les plisser avant que je ne discerne la raison de ce vacarme. Un homme… vraisemblablement, un inconnu pour moi et qui pourtant était penché au-dessus de mon lit avant de sursauté et s’en éloigner. Si j’avais pu entendre les échanges entre lui et la brune qui partageait ma chambre, je ne les avais pas écoutés. Ils n’avaient été que des mots sans réelle signification avant que je ne reprenne conscience, et tout ce qui m’importait maintenant était l’identité et la raison du rapprochement initié par le curieux qui me dévisageait. « Bonjour ? » La voix pâteuse, je reprenais doucement vie avant de tourner les yeux vers Ji Eun. L’espace d’un instant je m’attendais à voir une toute autre personne, mais elle était toujours là, occupait toujours son lit avec ce même regard inquiet. Néanmoins, j’eus la plus grande peine du monde à arrêter mon regard et me concentrer sur un point fixe, de même qu’articuler autre chose à cause de ma gorge désespérément sèche.

© 2981 12289 0


Open your eyes  


BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Ji Eun
(MomHeart) Property of a Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     27.06.18 0:13
Don't worry, it's going to be fine Tu n'étais pas ici pour le voir pleurer au contraire. Tout ce qui venait d'être fait était bon pour être célébré pas pleuré. Même de joie, tu n'acceptais pas. Tu ne voulais juste pas voir ce visage que tu affectionnais tant devenir rouge. Mais cette étreinte fut reçue avec plaisir alors qu'il te faisait garder ce sourire de pure joie et d'amusement sur ton visage. " Je suis cruelle parfois..  " Tirant doucement la langue tu le regardais. Peut être que tu allais recevoir la visite, comme celle ci, de la famille ou des amis de Sanjay et étrangement cette idée ne semblait pas très bonne. Tu étais tout de même la personne qui avait changé l'avenir de cet homme et qui l'avait fait se sacrifié, au moins un bout de lui. Alors tu étais stressée, angoissée, et gênée de rencontrer des gens qui le connaissaient, préférant profiter de ton ami pour ne pas y penser. Et il t'avait manqué le bougre, cela faisait trop longtemps que tu ne l'avais pas vu. Tu voulais rire à ses bêtises mais tu sentais que les fils tiraient te frustrant au plus haut point. " Tu me rassure énormément mais je suis sûre que ce n'est pas si mauvais.  " Mais tu connaissais aussi bien que lui sa maladresse et si en cuisine, cela pouvait faire des ratés, ici cela pouvait faire des dégats .Regardant alors une dernière fois l'homme à vos côtés tu regardas ensuite Shen souriant à son baiser que tu avais réclamé. Cette proximité avec lui aurait pu vous valoir bien des soucis et des malentendus à l'extérieur mais vous vous en fichiez un peu. Pinçant doucement sa joue te le regardais alors. "  Essaies de faire le moins de bêtises.. voilà ce que je veux et que tu restes un peu.. " Ne le disant pas directement tu savais qu'il devait se douter que tu te sentais incroyablement seule. Sûrement que tu avais eu peur de cette opération et que de le voir te faisait du bien.

Vous aviez des tas de choses à rattraper et sûrement encore plus à raconter. Tu voulais tout savoir de ce que tu avais manqué et tu voulais partager ce que tu avais gardé. Mais il préféra remettre sur le tapis ce que tu devais taire pour le moment vu la présence de ton colocataire de chambre. Paniquée tu le fis taire comme si dans son sommeil le brun pouvait vous entendre. Lorsque tu lâchas sa bouche il semblait que tu aies laissé le flot de parole s'échapper tes yeux s'écarquillant face à tant de mots sortis à la seconde. " Hein? Shen.. non Shen ne m'aide pas.. Shen.. shen je l'ai déjà bein trop embêter.. Shen reviens ici..  " Secouant ta main pour qu'il revienne tu ne te voyais pas gueuler partout à Shen de revenir sans abandonné le peu de fierté qu'il te reste. " Shen on en parlera plus tard mais éloigne toi.. laisse le tranquille.. C'est lui le don........ omo " D'un coup ta voix se coupa laissant Shen sortir un son , que tu pensais impossible, pour toi. Quelle situation était ce là ? Regardant la scène se jouer devant tes yeux sans que tu ne puisses rien faire du déglutissais difficilement en regardant l'homme qui venait de se réveiller. Tes yeux se plantant dans les siens lorsqu'il se tourna vers toi tu montrais ton inquiétude, pour son état, pour ce qu'il avait entendu, pour à peu près tout en fait. "  B-bonjour " T'inclinant légèrement et respectueusement tu le regardais avant de regarder Shen et lui faire signe de revenir vers toi. " Pardon.. si on vous a réveillé..  " Triturant tes doigts tu te demandais si ta vie finirait calmement ou si ce genre de situation arriverait souvent. Finalement ce n'était qu'une scène qui vous ferait rire dans quelques jours. QUelques semaines? Quelques années?


"  "


© 2981 12289 0



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Li Shen
Pocky Boy
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1273p15-li-shen-i-dont-see-
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     28.06.18 23:58
Don't worry, it's going to be fineJe sais qu'elle n'aime pas les larmes ma petite Jiji. De joie, et encore moins les larmes de tristesses, elle ne lui plaisent guère mais bon... Je suis tellement content qu'elles seraient capables de couler toutes seules aussi ! Mais au lieu de pleurer de joie, je la prend dans mes bras, gardant le sourire et la bonne humeur. "Ouais, trop... Le seul soucis c'est que c'est pas crédible parce que la cruauté ne te va pas, avec ton caractère d'ange." Riant un peu je m'éloigne un peu, la regardant me tirer la langue, chose à laquelle je répond par une magnifique derp face. Observant un peu plus la situation, je pense assez vite au fait que monsieur le voisin beau gosse a côté de nous pourrait lui aussi recevoir de la visite... De la famille, des amis... Une petite amie. Oh pitié pas une petite amie, que Ji Eun fasse connaissance avec lui s'il vous plait. Même endormi il reste beau, je vous en prie faites qu'il soit célibataire. Et puis, s'il reçoit de la visite, je me connais je vais devenir aussi muet qu'une tombe à vrai dire... Ce qui est déjà rare en soi, je dois bien l'admettre. "Crois-moi, Même un rat ne toucherait pas à mes échecs culinaires de peur de décéder sur place." Ma maladresse est aussi marquante qu'Avengers: Infinity War. Je le sais que je peux faire autant de dégâts que n'importe qui ici présent, Je suis un typhon humain. Encore, entre Jiji et moi ça va, c'est drôle mais devant tout le monde c'est... Parfois assez gênant. Mes lèvres quittant la houe de ma meilleure amie, ses doigts viennent assez vite pincer ma joue me faisant faire une moue. " Mmmh... Ce n'est pas garanti tu sais, mais je vais essayer. Et oui..." Je lui fais vite fait un deuxième bisou sur la joue. "Je vais rester. Ne t'en fais pas, je suis venu pour te voir donc je risque pas de partir avant la fin des heures de visite." Je me doute bien que cette opération a du lui faire plaisir mais qu'elle a du avoir peur en même temps. C'est une grosse opération... Et puis, ça faisait longtemps qu'on ne s'était pas vu.

Tellement longtemps qu'on ne s'était pas vu d'ailleurs qu'on avait sûrement beaucoup de choses à se raconter. Mais, moi je veux pas trop en parler pour le moment, alors j'essaie d'en savoir plus sur ce fameux monsieur. J'apprend d'ailleurs par cette même occasion que cet homme est juste à côté de nous, et que je devrais essayer de rester calme... Mais, me connaissant, rester calme dans une telle situation ne me semble pas... Disons... Logique ? Alors lorsque Ji Eun lâché ma bouche, un flot de mots coule de ma bouche, me levant par la suite et s'approchant du beau dormeur a côté. Ji Eun me défend de faire des bêtises, mais pourtant je le fais quand même, comme si j'étais un gosse. Jusqu'à.. . Ce qu'il se reveille. Et me fasse un peu peur aussi parce que je m'y attendais pas vraiment. Là... LÀ, j'ai fais une bêtise. Sous le coup de la panique, Je m'écarte un peu en lançant un "bonjour" peu rassuré, auquel j'ai tout de même une réponse. Très vite, Ji Eun prend la parole en saluant son voisin de chambre à son tour tout en me faisant signe de revenir vers elle. Encore une fois, comme un enfant, je retourne voir Jiji et m'assois, le visage rouge de gêne. Je vois mon amie se triturer les doigts, gênée a cause de moi... Il faut que je me rattrape. C'est sûr. Sans faire le con cette fois-ci.  "Oui, pardon... Je suis l'ami de Ji Eun, Shen. Elle m'a pa-..." Non. Elle t'a rien dit, crétin. "Enfin, elle allait me dire quelque chose à votre propos, mais je faisais le pitre et... Voilà." Assez vite, un petit silence prend part à l'ambiance... Ce qui m'emmène à me montrer serviable pour essayer de changer la donne. "... Je peux aller demander une carafe d'eau si vous voulez ? Ça leur épargnera deux minutes ma maladresse.
© 2981 12289 0




A smile can hide everythingNo thoughts. No prayers... Can bring back what's no longer there, the silent are damned. The body count is on your hands.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cho Sanjay
(Workaholic) Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1132-cho-sanjay-take-an-app
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     30.06.18 19:14
Don't worry, it's going to be fineJay se tape l'incruste
J’ouvrais les yeux sur un tableau qui m’était totalement inconnu, une scène dont j’étais spectateur actif malgré moi alors qu’un brun sursauta lorsque mes paupières se levèrent. Mes onyx dardés sur un visiteur qui n’était visiblement pas de mon entourage, je peinais à comprendre ce qui se déroulait dans la pièce à l’odeur de désinfectant, et couler un regard vers ma colocataire temporaire fut ma première réaction. Un réflexe étrange pour l’homme qui avait pourtant l’habitude de vivre seul. Néanmoins, Ji Eun semblait aller bien, fidèle à elle-même et ses joues rougissant de gêne, jouant nerveusement avec ses mains avant de s’excuser. Tiens… je connais ce genre d’excuse… Il me fallut un certain temps avant de reconnecter avec la réalité, mais j’y parvins avec l’aide de mon visiteur inattendu qui choisit ce moment précis pour finalement se présenter. « Shen ? » répétais-je la voix toujours enrouée. Évidemment qu’il était un ami de Ji Eun, personne ne se présenterait à mon chevet pour le peu de temps que j’allais passer dans cette chambre. Ne m’en déplaise, je préférais de loin ma tranquillité à des effusions de sentiments qui sonneraient, de toute façon, faux. Je m’étais gardé de prévenir qui que ce soit de cette intervention, si ce n’était ma secrétaire qui s’occupait de cacher la vérité. Quel directeur digne de ce nom décidait de donner un organe en abandonnant ses troupes ? Mes yeux firent le voyage jusqu’à la carafe d’eau vide, et à cette vue, la soif me tordait soudainement et brusquement l’estomac. « Je peux appeler une infirmière. » affirmai-je. Étonnamment, j’avais appris à côtoyer cette douleur sourde qui déchirait mon flan, et je l’ignorais royalement pour me pencher et tenter d’attraper le bouton d’appel. Mais la manœuvre semblait décidément bien plus compliquée avec une plaie, si bien que je fis ce qui me ressemblait peu : j’abandonnais ma quête pour reposer le haut de mon corps plus confortablement sur le matelas. « Ce n’est pas grave… elles vont bien finir par passer… » Du moins je l’espérais. Ses mots me revinrent alors en mémoire, ceux qu’il avait échappé après s’être présenté. « Dire quelque chose ? Sur moi ? » Décliner mon identité ne me venait pas même à l’esprit, trop concentré pour tenter de me souvenir de ce que mon esprit semblait déterminé à vouloir éradiquer au bout de seulement deux petites minutes.

© 2981 12289 0


Open your eyes  


BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Ji Eun
(MomHeart) Property of a Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]     01.07.18 12:09
Don't worry, it's going to be fine Shen n'avait pas tord, ton caractère maternel, d'ange comme il le dit , détonne drastiquement avec ta menace. Qui aurait pu pensé que jiji pouvait être méchante ? Pas toi en tout cas. Et si son visage te faisait rire écrivant ses envies de faire n'importe quoi, de faire des conneries par milliers tu savais qu'il pouvait se calmer. Enfin tu espérais, pour éviter de réveiller ton voisin, qui était en fait ton donneur. Nouvelle que tu avais apprise après quelques instants de réveil. Anonyme il avait voulu l'être mais les médecins n'étaient, parfois, pas les plus doués dans ce domaine bien que la confidentialité était primordiale. Allez savoir. En tout cas, cet enfant continuait de te faire rire, grimaçant dans la seconde d'après. " Ca veut dire qu'il ne faut pas que je goûte sinon je vais mourir ?  " Dis tu en jouant la fille choquée, outrée. Il avait le don de te faire sentir bien dans toute situation, de te faire rire et d'oublier tout le reste. Et il est toujours là, à tes côtés, en train de sourire, de t'offrir des moments de douceur que personne n'avait trouvé à t'offrir. Tu avais de la chance et tu le savais. Souriant grandement tu le regardais avec ce sourire qui voulait tout dire. " Merci Shen.. D'être là et de me faire rire même si j'ai pas le droit " Tirant doucement la langue tu rapprochais son visage pour lui offrir un baiser sur la joue. Aussi innocent que donner à son frère, aussi pur qu'un enfant. Tu le regardes rassurée, de ne plus être seule, d'avoir fini , et de rester à tes côtés quand ton voisin était celui qui s'était sacrifié, qu'il t'avait déjà demandé en mariage sous médicaments mais que tu t'en étais souvenu, et que ce voisin même, était bien trop mignon pour te laisser de marbre.

Un plan qu'il met à exécution. Un moment de diversion pour pouvoir te faire oublier sa belle qu'il t'avait décrite avec des étoiles dans les yeux. Un moment, un instant pour qu'il te détourne de ces questions qui commençaient à envahir ton esprit pour te faire te tendre face à une provocation. Sanjay non loin tu craignais qu'il se réveille et que tout ne soit exposé. Il ne devait pas savoir que ces paroles, dont il devait avoir oublié l'existence, étaient restés dans ta mémoire au point d'en parler. Ce n'était que la surprise qui parlait, assurais tu. Mais alors que ton meilleur ami faisait le con il finit par le réveiller te faisant ouvrir grand les yeux alors que tu cherchais comment t'en sortir. Mon dieu. Venant rapidement lui dire bonjour et de t'excuser pour vous deux, tu savais à quel point il était important pour lui de se reposer dans ce genre de moment, tu ressentais cette même douleur en ton sein alors que Shen faisait l'idiot à ses côtés. Mais tu étais loin de te douter que Shen irait jusque là. Qu'il te mettrait ainsi dans une problématique que tu n'assumais pas. Mordant fortement ta lèvre tu regardais Shen, puis Jay. Heureusement que la carafe d'eau devenait le sujet de conversation numéro un te laissant un moment de répit et même l'espoir de croire que ce détail passerait à la trappe. Ton regard se posant sur le brun qui tentait, avec toute la peine du monde, d'atteindre le bouton afin de prévenir les infirmière qu'il avait sûrement la bouche aussi sèche que toi faisant doucement émerger une petite douleur dans ta gorge. Pourtant ses efforts ne furent pas récompensés et ton regard coula alors sur Shen qui s'était proposé avec gentillesse. Tu lui souriais en lui montrant la carafe des yeux. Un signal pour qu'il comprenne que son idée n'était pas mauvaise. Même si te retrouver seule après la bombe qu'il avait jeté n'était pas des plus plaisant. Mais rapidement ton espoir de voir le sujet tomber dans l'oubli fut brisé. Et peu importe que Shen soit là ou pas tu devais répondre de cette affirmation. Souriant alors dans la gêne la plus grande tu les regardas avant d'ouvrir la bouche. "  Ah.. je disais à Shen que vous étiez mon donneur.. même si vous vouliez être anonyme. " Regardant alors Shen tu lui présentais officiellement ton sourire crispé lui annonçant directement qu'il n'avait pas intérêt à faire de conneries. " Shen, ej te présente Sanjay. "Pourquoi vous les présentiez ? En fait plus le temps avançait plus la situation perdait de sens.

"  "


© 2981 12289 0



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: Don't worry, it's going to be fine [Ft Jiji ♥]    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Trade Liste] Toug ladder 3
» petit contre temps
» Arrivé sous une fine pluie de Cyrus
» citadel finecast
» la dyspraxie