rps communs on the flux- free party des rainbow dans la campagne Coréenne.
- fête de la musique au parc de la busan tower.
- Pool Party des Cosmo au Parc Aquatique.

- On Air : Croisière & Temple Haedong.

- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

(clique pour voter !)


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois de Juillet : allô frero ? ça farte sous les cocotiers d'ib ? Viens zyeuter l'annonce du mois de Juillet, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de Juillet est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2301-kondo-nana-le-diable-s
avatar
membre débutant
More informations
- Sujet : dîner au bûcher     29.06.18 23:58




dînons aux chandelles ce soir ?
papa prépare le bûcher
ootd ϟ Et les aiguilles tournaient, inlassablement, insolemment.

Déjà cinq bonnes heures qu'elle était assise à son bureau, ne laissant personne venir perturber sa concentration. Même son secrétaire respirait le plus silencieusement possible, s'approchant de la mort pour éviter celle que lui causera nana si il commettait la moindre erreur.

L'avocate sentait bien que la réponse à tous ces maux était juste là, si proche et pourtant si loin des yeux. Son plaidoyer était presque parfait et le presque la dérangeait. Perfectionniste, elle ne voulait laisser aucune chance à son adversaire. Il s’assiérait et ouvrirait sa bouge de temps à autre pour que seul le silence en sorte, tel un vulgaire poisson rouge. Et soudain, une illumination, une étincelle et un sourire fatigué anima ses lèvres. Sa main se referma fermement autour du stylo luxueux offert par son père, et elle vint tâcher la feuille blanche d'un encre noir victorieux. Elle avait sa réponse, celle qui lui assurait un triomphe remarquable. La feuille ne rejoignit pas ses semblables éparpillées un peu partout au sol, mais plutôt le dossier conséquent qui attendait sagement sur le bureau.

Liberté quand tu nous tiens.

La nipponne ne s'attarda pas bien longtemps, un étirement plus tard, la voilà déjà au volant de sa voiture. La dernière fois qu'elle a dormi remontait à deux jours, mais l'idée même du weekend auprès de son mari suffisait à la réveiller. Elle aurait dû être à la maison depuis bien longtemps ce samedi et c'était une raison pour laquelle sa mauvaise humeur était à son comble lors de ses recherches. Nana secoua légèrement sa tête, comme pour balayer au loin les brides de pensées concernant son affaire. Il y avait un dîner chez ses parents prévu ce soir et si elle voulait éviter au maximum la ride inquiète sur le front de son père, il fallait être parfaitement parfaite.

Une fois la voiture stationnée, elle en sortait pleine de bonnes résolutions. Mais, et parce qu'il y a toujours un mais, c'était avant que le facteur ne pointe son nez. Il tenait un petit colis entre ses mains et venait tout juste d'appuyer sur la sonnette. Nana vint à sa rencontre, ne prenant pas la peine de lui offrir un visage aimable. Le seul qui méritait ses efforts aujourd'hui, c'était ryo.

– Je peux ? Question rhétorique. Elle ne lui laissa guère le temps de répondre que le colis était en sa possession. Ses yeux glissèrent vers le nom du destinataire et aussitôt, son expression devint plus dure. Nitani Akina, en personne, qui croyait vraiment être chez elle apparemment. Dès que le facteur s'éloigna, ce fut sans la moindre hésitation que Nana jeta la livraison avec les déchets. Sûrement était-ce un colis important, puisque le parasite n'avait pas pour habitude de passer des commandes. Mais c'était bien le dernier soucis de l'épouse. Enfin, ce l'était avant que nana ne se retourne, la porte s'ouvrant sur ryo. Merde, la sonnette.

Éhontément, elle lui offrit un doux sourire comme si de rien n'était et marcha élégamment en sa direction.

– Tu n'es pas encore prêt. Qu'elle fit remarquer simplement, le regardant de haut en bas. Elle n'allait pas s'excuser pour son retard, encore moins pour ce qu'elle venait de faire au pauvre carton, croyant que son mari n'avait rien vu. Croyant, c'était là qu'elle se trompait.

– Tant mieux, je t'ai pris une nouvelle chemise en rentrant.

Elle brandit fièrement le sac dans ses mains, ne laissant transparaître aucune fatigue sur son visage rayonnant. Un peu comme une enfant qui tentait de couvrir une bêtise par des douceurs.
© patr.onus



cobra — You're incapable of even pretending to be a good person. And at the end of the day, the enemies that you have are the ones that you made.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1976-kondo-ryota-i-do
avatar
THE Law.
More informations
- Sujet : Re: dîner au bûcher     30.06.18 12:20




dînons aux chandelles ce soir ?
papa prépare le bûcher
ootd ϟ La fin de mon service sonnait comme une torture, les prémices d’un moment que je redoutais encore et toujours. Je rangeais sans grande conviction l’uniforme dans le casier qui m’était attitré, coincé dans un bureau sur lequel était gravé mon nom. Un refuge que je devais abandonner le temps d’un week end. Ce fut l’un de mes collègues qui m’obligea à relever le menton en passant la tête par l’embrasure de la porte. « Profites bien de ton week end ! » C’est ça… Je gardais néanmoins les réflexions muettes avant de lui accorder un sourire forcé. Une mimique qui le contenta et qui me permis d’à nouveau me retrouver avec moi-même. Le soupire m’échappa, brûlant et lourd de sens, j’expirais la frustration avant de n’accrocher une nouvelle moue factice sur des lèvres qui resteraient scellées. Elle avait voulu un week end… non elle avait exigé un moment loin de tout, soit je respectais ce besoin, mais ne comptais pas lui offrir plus que ce que je lui accordais déjà. Je lissais une dernière fois le tissu bleu avant de prendre le chemin de ma demeure.

Dénuée de toute vie lorsque j’arrivais, je pris une nouvelle dose de courage avant de ne devoir préparer une tenue qui fasse honneur au procureur et patriarche d’une famille sous ses ordres. Le maître de son royaume aimait la discipline, aussi l’apparence était un point non négligeable qui m’exaspérait toujours. J’inspectais le contenu d’une armoire dont le contenu évoluait sans même que je n’ai à m’y intéresser, des gestes lents et sans grande conviction avec lesquels je tirais les chemises pour les reposer aussitôt. Mais le bruit retentissant de la sonnette me tira de mes pensées, m’offrant une distraction que j’accueillais avec joie en allant ouvrir la porte sur une scène qui ne m’étonnait même plus. « Tu es en retard. » répliquai-je avant qu’elle ne fourre une autre de ses trouvailles entre les doigts. « Parce que tu penses que je n’en ai pas assez comme ça ? » Sans réel intérêt, je délaissais son cadeau au profit d’un paquet qu’elle venait de maltraiter, récupérant le carton en le tirant de la poubelle dans laquelle il avait atterri. Le nom qui y était inscrit acheva d’attiser la colère qui ronflait endormie depuis quelques jours, celle-là même que je taisais en espérant qu’elle ne disparaisse comme par magie. « Nana… il serait temps de grandir. » J’ignorais son regard noir et l’irritation qui peignait son visage pour la dépasser et déposer le colis sur le lit d’Akina. Elle me semblait soudain bien trop vide, et l’affliction qui vint lécher mes muscles me fit détourner le regard pour retrouver celle qui s’affairait désormais à préparer un séjour dont elle me rabâchait les oreilles. « Je n’ai pas besoin de me changer, j’y vais comme ça. De toute façon on part juste après… » Je refusais même l’idée de partager une nuit dans le même foyer que son tyran de père.

© patr.onus



got used to this boring life As i thought I was fighting for you, it hit me that I was fighting to be lied to, fighting to be taken for granted, fighting to be disappointed, fighting to be hurt again... so I started fighting to let go.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» panda terre/agi pas cher !!!
» Foire des vins : Bourgogne pas cher
» Puce vraiment pas cher !!! (besoin d'info sur le Nabaztag:tag et mir:ror)
» Pour ceux qui veulent du blindé pas cher ...
» Arbres pas cher ...