wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Décembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de décembre est en cours d'impression ! Un peu de patience René !─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

avatar
Kwon Soojin
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2323-kwon-soojin-attendez-v
More informations ?
Sujet: it was the good guy, just before he opens his mouth ft jisoo     01.07.18 15:04



it was the good guy, just before he opens his mouth.

(( tenue )) Une douce innocence qui coule dans les veines. Des sourires sur les lèvres. Des étoiles dans les yeux. C'est ce qu'on appelle l'amour. Le premier amour. Celui qui fait rêver. Celui qui soulève au-dessus des nuages. Le plus intense mais le plus destructif. À vingt ans Soojin venait tout juste de le connaître. Elle n'avait jamais eu de petits amis avant lui. Ce n'était pas qu'elle n'était pas séduisante ou intéressante. Non elle était juste invisible. Mais lui il l'avait vue. Sans vraiment savoir comment il était venu l'aborder alors qu'elle rentrait chez elle. Les numéros avaient été échangés. Il y avait eu des rendez-vous. Remplis de timidité. Il ne l'avait présenté à ses amis, elle pensait qu'il voulait la protéger. Il ne lui posait pas de questions sur ses centres d’intérêt ou ce qu'elle aimait. Mais il avait l'air intrigué par sa famille. Elle pensait qu'il était prévenant.

C'était une journée d’août. Le soleil caressait doucement les peaux mais sans les brûler. Soojin l'avait invité chez elle. Ses parents n'étaient pas à la maison. Ils travaillaient tous les deux. C'était l'occasion parfaite. Elle avait tellement hâte de le revoir. En ce moment il se faisait de plus en plus distant. Soojin la naïve ne comprenait pas que c'était le début de la fin. Des paroles froides, des regards fuyants. Mais il était tout de même venu. Il n'avait pas attendu longtemps pour lui sauter dessus. Lui capturant les lèvres. Soojin l'aimait alors elle avait répondu à ses baisers. Et avec plaisir. Il n'était pas vraiment doux. Ils s'étaient déjà embrassées, bien plus d'une fois. Quelquefois ils avaient été un peu plus loin. Mais Soojin y avait toujours mis fin. Parce qu'elle avait un peu peur . C'était sa première fois après tout. Il l'avait soulevé dans les airs. Touchant des parcelles de sa peau que personne n'avait touchée. Rapidement ils s'étaient retrouvés dans sa chambre. L'atmosphère était rapidement devenue lourde. Il n'y avait pas de paroles échangées. Juste des caresses incontrôlées. Des baisers destructifs et des respirations bien trop rapides. Les vêtements se retrouvèrent au sol. Il était tout contre elle. Mais c'était trop près pour elle. Il était trop pressant. Il devait sentir que la belle allait tout arrêter. « Soojin aller. » Alors elle se force un peu. Elle ne veut pas le décevoir. D'autre baisers échangés. Des caresses. Des draps défaits. Des respirations hachées. Un peu trop de cette tension. « Non... Pas encore, je ne me sens pas prête... » Des mots murmurés. La tête baissée. Un peu de honte qui colore ses joues. Elle est toujours pure et innocente. Et lui il veut lui prendre sa candeur sans aucun scrupule. Mais elle ne veut pas. Et lui il force. Elle le repousse, elle a peur maintenant. Mais elle l'aime, elle ne veut pas le décevoir. Elle essaie mais elle ne peut pas. « Non ! Non ! Je peux pas ! » Et puis tout s'arrête. Il se recule en grogant. Prend ses habits et lui lance un regard rempli de haine. « Putain t'es vraiment une pute ! Tu me chauffes et après tu me dis non ! Tu sers à rien ! Je peux pas avoir ton frique et t'es même pas capable de me donner ton cul ! » Une porte qui claque. Le silence qui règne. Des larmes qui coulent. Des sanglots qui ne s'arrêtent pas. Personne pour la réconforter. Encore en sous vêtements, la belle échouée sur son lit, formant une masse amorphe, pleurant toutes les larmes de son corps, pour un homme qui voulait tout ce qu'elle avait.


featuring. @kwon jisoo


gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Jisoo
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
More informations ?
Sujet: Re: it was the good guy, just before he opens his mouth ft jisoo     01.07.18 21:20



it was the good guy, just before he opens his mouth. (flashback)

(( tenue )) Il a parfaitement calculé son coup. Si Jisoo se pointe à la maison familiale à cette heure là, c’est qu’il sait pertinemment que personne n’y sera. Peut-être Soojin, remarque, mais l’idée ne l’embête pas plus que celle de croiser ses parents, qui n’hésiteront pas à lui asséner des reproches s’ils le voient. Le jeune homme s’y est rendu en moto, trop heureux de la garer juste devant sans avoir à supporter une quelconque remarque, histoire de récupérer un papier de l’université qui a été envoyé ici par erreur. Il habite tout seul depuis que la famille s’est relocalisée à Busan, et pourtant, ses parents insistent pour que, beaucoup de fois, ce soit leur adresse qui soit mise avant la sienne. Sûrement pour contrôler sa vie, voir ce qu’il s’y passe, toujours garder le poing fermé au dessus de sa tête sans lui donner une seule opportunité de s’en défaire. Avec un soupir, le jeune homme descend de son engin, range le casque et remonte l’allée. Il ne croise personne, ce qui l’arrange particulièrement. Il pourra entrer et ressortir sans aucun désagrément.

Peut-être qu’il ira voir Momo, après. Qu’il l'appellera. Il se hait d’avoir un tel comportement, alors qu’il n’y a aucun accord quel qu’il soit entre eux, mais.. l’idée de la voir vient inévitablement dans son esprit. Aurait-il dû ne jamais revenir vers elle ? Maintenant qu’elle est à nouveau dans sa vie, même si son statut est encore plus que flou, elle le consume entièrement. Facile de remplir un espace vide à souhait, mais il n’en souffre pas moins au contraire. Ajouter à une certaine dépression existentielle un moyen de se rendre complètement fou et addict.. pas la meilleure des décisions. JIsoo, de toute façon, n’a jamais été connu pour être raisonné dans ses choix. Il le regrettera sûrement plus tard. Qui sait comment cette situation dégénérera ? Il se promet tout de même intérieurement de ne pas tomber dans le pire des pièges : donner des mots, définir leur relation. Il se perdra sûrement à penser à de telles choses et de toute façon, est confiant de ne jamais arriver à ce point là. Jisoo, se poser ? Jamais.

Il fouille dans le courrier à l’entrée pour récupérer ce qu’il cherche lorsqu’un homme inconnu passe devant lui en maugréant dans sa barbe. Il pense, quelques secondes, à l’arrêter, mais ça ne le regarde pas, hein ? Il prend sa lettre et il part. Rien de plus.

Mais peut-être que ça veut dire que Soojin est la maison, finalement ?

Il hésite. Une, deux, trois secondes. Après cinq minutes, il finit par commencer à monter les escaliers pour aller vérifier à l’étage. Un petit coup d’oeil et il part, rien de plus.

La porte de Soojin est fermée. Il pose son oreille contre la porte, mais il ne lui semble rien entendre sauf… Enfin il y a quelques bruits, quand même. Pro en la matière, il reconnaît immédiatement les sanglots d’une femme qui s’est fait briser le coeur. Une grimace. Il doit repartir. Et pourtant, sa main ouvre la porte pour aller regarder le spectacle désastreux auquel il a droit, en boule dans son lit. Il n’est pas idiot. Il peut tout à fait imaginer ce qu’il s’est passé à l’instant, même s’il ne peut pas deviner les détails particuliers. “Je dérange ?” lance-t-il l’air de rien, en restant à l’entrée de la chambre.



featuring. @kwon soojin


gabi le loup


❝i'm a ghost, haunting these halls❞ Do you know that I went down to the ground, landed on both my broken-hearted knees. I didn’t even cry ’cause pieces of me had already died.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Soojin
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2323-kwon-soojin-attendez-v
More informations ?
Sujet: Re: it was the good guy, just before he opens his mouth ft jisoo     01.07.18 23:42



it was the good guy, just before he opens his mouth.

(( tenue ))Il ne manquait plus que lui. Il était là alors que la plus jeune était secouée de sanglots et que son corps ne demandait qu'à crier. Crier sa souffrance. Car cela faisait mal, bien trop mal. Soojin entendit sa voix et sa demande. Elle essaya de se ressaisir pour ne pas avoir l'air d'un décher devant son frère mais c'était plus dur qu'il n'y paraissait. Elle ne pouvait pas empêcher ses reniflements ainsi que la rougeur de ses yeux. Il ne fallait pas être idiot pour comprendre ce qu'il venait de se passer. Alors s'il avait compris il allait en profiter. C'était ce qu'elle pensait. Mais pas ce qu'elle voulait. Emmitouflée dans ses draps elle essaya de cacher son corps à moitié nu. Elle se demandait bien ce que lui voulait Jisoo. Il ne venait presque plus à la maison familiale. Il devait sûrement faire encore une de ces entourloupes dont il avait le secret. Mais le mystère résidait en sa présence devant la chambre sa sœur. Soit il voulait lui voler quelque chose soit il était là parce qu'il s’inquiétait pour elle.  Mais ça ne pouvait qu'être la première hypothèse car Jisoo ne pensait qu'à lui. Pourtant dans cette chambre il n'y avait rien à voler. Soojin essaya encore une fois de reprendre contenance. Elle se frotta une énième fois les yeux, pour essuyer ses pelures. Se gratta la gorge pour retrouver une voix normale. Mais elle resta couchée dans son lit, le cœur éparpillé. Par réflexe elle secoua la tête mais elle se rendit compte que son frère n'avait pas de pouvoirs spéciaux pour la comprendre. « Non... T-tu peux veni... » La belle ne put pas finir sa phrase, elle fut coupée par un sanglot qui arrachait le cœur.

Avec son frère Soojin n'avait jamais été proche. Ils étaient deux être nés d'une même femme mais qui ne se connaissaient pas. Ils se croisaient et recroissaient. Ils vivaient avec l'autre sans faire attention à lui. Soojin connaissait la réputation de son frère mais elle s'en fichait, il faisait ce qu'il voulait du moment qu'il la laissait tranquille. Ils étaient à l'opposé. L'une était sage. L'autre vivait sans règles. Soojin n'aurait jamais pensé que son frère s'occupe de ses peines de cœurs. Mais au fond elle était bien contente de le voir ici. Être seule dans ce genre de moment ce n'est pas ce qu'il y avait de mieux. Alors ce soir Soojin se permit une chose. Agir comme s'ils étaient des frères et sœurs normaux, dans une famille normale. Elle se releva, entourée de son drap. Elle avait vraiment mauvaise mine. « Jisoo... je l'aimais... et... et » Chaque mot était coupé par un sanglot. Finissant par se taire elle se jeta dans les bras de son frère. C'était naturel. Elle avait besoin de quelqu'un. Besoin de juste une paire de bras pour la serrer, la réconforter. « Il voulait juste coucher avec moi... » Comme ça la fille des Kwon était toute petite, toute faible, qui ne demandait qu'à grandir. Pourtant en elle la flamme c'était allumée. Celle du désir de vengeance. Mais aussi de rébellion. La gentille Soojin venait d'être brisée. Elle n'existait plus.  
featuring. @kwon jisoo


gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Jisoo
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
More informations ?
Sujet: Re: it was the good guy, just before he opens his mouth ft jisoo     04.07.18 19:03



it was the good guy, just before he opens his mouth. (flashback)

(( tenue )) Jisoo est mal à l’aise. Il est plutôt insensible aux gens qui pleurent en sa compagnie, mais puisque là c’est quelqu’un de sa famille, il y a en plus une impression de devoir faire quelque chose, même s’il ne sait pas exactement quoi. Ils n’ont jamais été très proches.. ne se sont jamais vraiment comportés l’un avec l’autre comme un frère et une soeur. Les parents n’ont jamais aidé : Soojin a toujours été la fille parfaite, et lui, l’exemple de tout ce qu’il ne faut pas faire. Elle n’a jamais semblé le détester réellement, mais ils ont toujours très bien vécu à faire comme si l’autre n’était qu’un inconnu. Avec un peu de chance, elle va lui dire de partir. Il attend. Soojin semble toujours sangloter sous sa couette, et il se dit que peut-être, il faut qu’il se retourne et sorte de la maison puisqu’elle ne semble pas avoir envie de répondre. Il a même déjà fait un pas en dehors de la pièce lorsque la voix brisée de sa soeur l’invite à rentrer. C’est bien ma chance se dit-il intérieurement en grimaçant, avant de rentrer véritablement dans la chambre de Soojin. Est-il déjà venu ici ? Sûrement, mais jamais avec elle en même temps.

Il regarde le sol, le plafond. Il espère que ça ne prendra pas beaucoup de temps. Cela paraît peut-être insensible mais.. il n’en a pas honte, il ne tient pas à beaucoup de gens sur cette terre, si ce n’est dire personne. La famille, et l’amour qu’ils sont censés se porter l’un l’autre, est un concept très étranger pour lui. Lorsque Soojin se redresse et commence à pleurer, il ne peut que la fixer avec un air peu affecté. Il sait qu’elle a besoin de réconfort, mais malheureusement.. il n’est pas exactement la personne toute donnée pour lui en apporter. Il n’aurait pas dû aller voir ce qui se passait par là, c’était une mauvaise idée. Maintenant, il est là, et il est coincé. “ça t’étonne ? tous les gars sont comme ça” lui lance-t-il en levant un sourcil. Malgré tout, il ne bouge pas. Il y a quelque chose qui le pousse à ne pas vouloir laisser Soojin toute seule dans cet état là. “Tu veux que je le tabasse ?” demande-t-il l’air de rien. C’est un truc de grand frère, ça, non ? Et ça ne le dérangerait pas d’un poil, ça lui ferait une activité. “Allez, arrête de pleurer…” lance-t-il. Il doit lui paraître dur. Mais pour quelqu’un qui ne ressent pas grand chose, il est dur en plus de faire preuve d’empathie. Momo est un peu la seule qui réveille son coeur endormi depuis sa naissance, et peut-être que ça changera encore dans le futur, mais là, maintenant, il ne peut pas changer de comportement d’un claquement de doigts.



featuring. @kwon soojin


gabi le loup


❝i'm a ghost, haunting these halls❞ Do you know that I went down to the ground, landed on both my broken-hearted knees. I didn’t even cry ’cause pieces of me had already died.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Soojin
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2323-kwon-soojin-attendez-v
More informations ?
Sujet: Re: it was the good guy, just before he opens his mouth ft jisoo     07.07.18 23:16



it was the good guy, just before he opens his mouth.

(( tenue ))Déboussolée. C'est ce qu'elle est. Elle n'aurait jamais foncé dans les bras de son frère si elle ne l'était pas. C'était comme pleurer dans les bras d'un inconnu. Soojin aurait été mal à l'aise à sa place. Mais elle est trop concentré sur ce qui vient de se passer qu'elle oublie qu'elle ne connaît pas son frère et qu'elle n'a jamais était proche de lui. Les images lui reviennent en tête. Le regard de cet homme qui n'était que haine et dégoût. Elle ne connaît pas la réalité de la vie. Elle n'est jamais sortie de la bulle créée par sa famille. Elle vit comme une vraie princesse sans savoir que dehors les hommes tuent pour survivre. Elle commence tout juste à comprendre que le monde n'est pas tout rose. Alors même si ce n'est que son frère qui lui a toujours fait peur qui est là, dans cette chambre, avec elle, elle se sent déjà un peu plus rassurée. Et puis ce n'est pas comme s'il allait lui faire du mal. Alors qu'il lui dit qu'elle aurait dû s'y attendre les pleures de la belle redoublent de plus bel. Elle frappe son torse de ses petits poings femés, mais ce n'est pas comme si elle avait de la force. « Comment j'étais sensé le savoir ? Personne ne m'a rien dit ! » demanda-t-elle avec un brin de colère dans la voix. En effet elle avait toujours été l'enfant prodige. Elle avait suivi des cours à domicile sans jamais voir personne. Elle n'avait rien connu. Alors évidemment on ne l'avait pas prévenue que les hommes se jouaient bien trop des femmes. Doucement la jeune femme commençait à reprendre ses esprits alors elle se détacha de son frère. La gêne venait montrer le bout de son nez. « Pourquoi tu es ici au fait ? Tu voulais me voler des trucs hein avoue. » Soojin alla s'asseoir sur le bord de son lit, sans pour autant le regarder, il était la scène de crime.

En soupirant elle remonta ses jambes contre elle et posa sa tête sur ses genoux. Des perles de sels continuaient de s'échapper de ses yeux mais cette fois en silence. Elle ne parlait pas avec son frère. Elle était trop triste et gênée à la fois. Elle s'était jetée dans ses bras et lui était resté de marbre. Elle était idiote, elle voyait bien qu'il n'était pas à sa place et qu'il avait envie de partir. Pourtant elle n'arrivait pas lui dire qu'il en avait assez fait. Elle voulait qu'il reste avec elle. Elle en avait besoin. Elle le regarda en redressant vivement la tête lorsqu'il lui proposa de casser la gueule à son petit ami. Enfin son ancien petit ami maintenant. « Jisoo et si tu te fais attraper par la police ? Je veux pas que tu aies des ennuis à cause de moi. » Soojin ne put pas se retenir de sourire tout de même. C'est alors qu'une idée prodigieuse lui passa dans la tête. « On ne va pas lui casser la gueule mais on peut lui ruiner la vie non ? » Soojin se surprit elle-même à penser comme ça. Ce n'était pas du genre, elle qui prônait le pacifisme et la gentillesse. Ça devait sûrement être la colère qui parlait pour elle. “Allez, arrête de pleurer…” Soojin resta bouche bée. C'était la première fois que son frère se montrait presque attendri. « Oui pardon... j'aimerais être forte comme toi... » la brune essuya encore une fois ses yeux rougis mais l'instant d'après ses larmes coulaient encore.
featuring. @kwon jisoo


gabi le loup



ralentissement jusqu'au 24 novembre  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Jisoo
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
More informations ?
Sujet: Re: it was the good guy, just before he opens his mouth ft jisoo     08.07.18 15:37



it was the good guy, just before he opens his mouth. (flashback)

(( tenue )) Il doit se retenir très fort pour la repousser. Pourquoi se retient-il, d’ailleurs ? Il n’en sait rien. Peut-être que voir Soojin dans cet état lui fait quelque chose, après tout, même s’il ne l’avouera jamais. Alors il la laisse. Même s’il déteste voir sa soeur dans un tel état de faiblesse, même s’il en est amené à ne pas comprendre comment ils peuvent être reliés par le sang, même si son état lui fait penser à ses propres insécurités, il laisse faire. Elle s’arrêtera plus vite comme ça. Il ne sent pratiquement rien quand elle le frappe, et si elle a besoin de se défouler, autant que ce soit sur lui, hein ? “Je ne savais pas que dans la vie, on était censé te prévenir de tout”. Il lui a toujours semblé que Soojin était plus protégée que lui par ses parents, qu’elle n’avait pas vécu autant dans “le monde” que lui, mais à cet instant il en a la confirmation. “De toute façon, ce n’est que comme ça qu’en apprend. Par l’expérience.” ajoute-t-il, avant de grimacer en se sentant comme une certaine obligation de.. quoi.. la rassurer ? La réconforter ? Lui dire que c’est normal ? Jisoo a envie de fuir cette situation le plus vite possible. Quelle idée il a eu de monter l’escalier et d’aller jeter un coup d’oeil ici.

“Je venais récupérer un courrier et j’ai croisé un gars dans le couloir, j’ai une sorte de sixième sens alors je suis venu là” Histoire de ne pas lui donner une impression trop gentille de lui, il ajoute “parce que si quelqu’un pleure, il faut bien que je profite du spectacle, non ?” lance-t-il avec un certain humour, même si ses mots ne sortent pas aussi confiants qu’il le souhaiterait. “Tu sais, la police et moi on est bons copains” l’informe-t-il. Combien de billets sous la table pour ne pas avoir d’ennuis, combien de coups de fils des parents pour qu’on ne s’avise pas de le garder trop longtemps au poste. “Et puis tu me vexes. Je suis un Kwon.. Si je tabasse quelqu’un, je fais en sorte qu’on ne me retrouve pas” ajoute-t-il dans un petit soupir. Il blablate, il blablate, alors qu’il devrait juste se taire, la repousser et partir. Peut-être qu’il apprécie de ne pas être tout seul. Peut-être que tout au fond, il s’intéresse un minimum à ce que sa soeur ressent. Peut-être que ça lui ferait bien plaisir, de tabasser cet homme qui lui a fait du mal, alors qu’il a lui même sûrement plus de ressemblances avec l’inconnu qu’avec Soojin.

“Ruiner la.. quoi ?” lui lance-t-il en levant un sourcil. Entendre ce genre de mots de la bouche de l’agneau, c’est assez surprenant. “Si tu veux le faire, vas y. Tabasser je veux bien le faire à ta place, mais ruiner la vie de quelqu’un tu peux bien le faire toute seule, non ? Ne me fais pas rire. Tu dis ces mots maintenant mais c’est le genre de choses dont tu es incapable. Tu es trop… gentille… et sage.” lui lance-t-il en se détachant de son étreinte avant de la regarder durement. Fort comme lui ? Il répond par un sourire sarcastique. S’il y a quelque chose qu’il est ces temps-ci, ce n’est pas exactement “fort”. “Ne t’excuse pas. Tant que tu t’excuseras, les gens profiteront toi comme le monsieur de tantôt” lui dit-il. “Si tu veux quelque chose dans la vie, tu le prends. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Qu’est-ce qui t’empêche d’être forte, hein ?”



featuring. @kwon soojin


gabi le loup


❝i'm a ghost, haunting these halls❞ Do you know that I went down to the ground, landed on both my broken-hearted knees. I didn’t even cry ’cause pieces of me had already died.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Soojin
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2323-kwon-soojin-attendez-v
More informations ?
Sujet: Re: it was the good guy, just before he opens his mouth ft jisoo     23.07.18 16:29



it was the good guy, just before he opens his mouth.

(( tenue ))Jisoo avait raison. Pour une fois la brune écoutait son frère comme s’il pouvait réellement lui apprendre quelque chose. Soojin avait toujours cru que son frère était un ignare qui profitait de la société et ne vivait que pour son simple bonheur. Peut-être que d’un côté elle n’avait pas tout à fait faux, mais elle n’avait pas tout à fait vrai non plus. Lui il avait eu la chance de vivre libre, il savait ce que ça faisait de rompre, de se faire avoir, de se faire du mal sans être protégé. Il avait tout simplement de l’expérience. Il n’allait pas en cours à l’université mais il prenait des cours particuliers avec la vraie vie. Elle avait la connaissance, il avait l’expérimentation. Evidemment personne ne lui avait dit que les gars que ne pensaient qu’au sexe et qu’ils n’étaient pas sérieux. Et au final personne n’avait à la faire puisque personne n’avait la compétence pour le faire. Seule l’expérience en était le professeur. Mais cela signifiait que la brune allait encore devoir souffrir pour apprendre à résister à de telles épreuves. « Tu as raison, au final il fallait bien que ça arrive, mais maintenant je veux être prête. Je ne veux plus être prise par surprise comme ça. Il faut que je sorte de mon cocon de protection, ce n’est pas la vraie vie. Tu penses que c’est possible ? Tu penses que je suis capable de résister à la violence de la vie que tu vis ? » C’était la tout la question, Soojin n’avait jamais fait ça. Elle n’avait jamais essayé de faire des choses interdites. Mais elle se sentait prête. Comme si elle sentait que c’était une étape indispensable à sa construction de femme.

Soojin avait les yeux fixés sur le visage de son frère, elle buvait tous ses mots. C’est alors que son adorable frère lui fit une blague de mauvais gout. Elle était sûre qu’il faisait exprès pour ne pas passer pour un gentil. « Haha c’est qu’il est drôle celui là. » La brune émit une sorte de « tss » avant de croiser les bras sous sa poitrine. Elle n’était pas du tout impressionnante avec yeux rouges et sa moue encore bien trop mignonne. Alors que Jisoo repart sur le sujet de tabasser l’autre con, la brune pose son menton sur sa main pour réfléchir à ce qu’il vient de dire. Effectivement Jisoo pourrait le taper, la brune est sûre qu’il ferait un bon boulot mais Soojin veut quelque chose de plus violent. Lui ruiner la vie c’était une bonne idée mais son frère ne pense pas de la même manière. Parce qu’elle est trop gentille et sage comme il dit. « Tu dis n’importe quoi, je suis forte ok ! » La plus jeune se releva d’un coup et planta ses poings sur ses hanches avant de faire la moue. « Bon d’accord je suis pas super super forte. Mais je peux être méchante des fois, même qu’une fois… ouais non… pff je suis nulle. » soupira la brunette. Elle commença à tourner en rond dans la pièce, comme une folle en cage, elle voulait absolument se venger et surtout changer. . “Si tu veux quelque chose dans la vie, tu le prends. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Qu’est-ce qui t’empêche d’être forte, hein ?” Ces mots résonnèrent dans ses tête. C’est alors que l’illumination pris place dans son esprit. D’un coup elle se retourna. « MAIS OUI C’EST CA ! JISOO SOIT MON COACH ! » La jeune sauta sur place avant de sauter dans les bras de son frère. « Je veux être aussi forte et sexy que toi ! ne prends pas ça bizarrement hein ! Aller st’eu plait ! » La plus jeune s’imaginait déjà être une femme fatale, ayant trente hommes à ses pieds et son ex petit ami voulant la reconquérir.

featuring. @kwon jisoo


gabi le loup



ralentissement jusqu'au 24 novembre  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Jisoo
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
More informations ?
Sujet: Re: it was the good guy, just before he opens his mouth ft jisoo     28.07.18 18:11



it was the good guy, just before he opens his mouth. (flashback)

(( tenue )) Il se demande parfois comment ils peuvent partager les mêmes gênes. Ils ont grandi dans la même famille, et pourtant, ils ne peuvent pas être plus opposés. Jisoo ne sait même pas si le traitement préférentiel des parents s’est fait dès le début, ou juste en réaction à ce qu’il a entrepris. En vérité.. lorsqu’il était jeune, il faisait tout autant que Soojin maintenant tout ce que les Kwon attendaient de lui. Il a pris tous les cours existants sur terre, a développé son talent au piano et a participé à des tas de compétitions. Il suppose qu’au bout d’un moment, il a vécu un burn out.. Et peut-être que Soojin est en train de vivre exactement la même chose. Le problème est qu’il n’a pas envie spécialement qu’elle tourne comme lui. Et s’il n’a aucun problème avec le fait qu’elle puisse être plus forte, il espère qu’elle n’aura pas tous les problèmes qu’il a eu avec. Mais après tout, ils sont des différentes personnes. Ce n’est pas juste de sa part de se projeter dans quelqu’un juste parce que ça l’arrange à ce moment précis.

Coach ? Alors que Soojin sautille comme une enfant impatiente, Jisoo ne peut s’empêcher de relever un sourcil. Pourquoi perdrait-il son temps à lui accorder ce genre d’attention ? Est-ce si difficile que ça de devenir un rejet de la société ? Il reste un moment silencieux à penser à ses options et à ce qu’il souhaite réellement pour Soojin. Mais en vérité, ils n’en sont pas à un point dans leur relation où il peut trop s’inquiéter pour elle. Un peu, quand même, et c’est déjà immense pour lui qui se fout de tout et de tout le monde, mais en quoi devrait-il juger ses décisions ? La seule chose est qu’il faut que ça lui apporte quelque chose à lui. En y réfléchissant.. cela ne pallierait-il pas à son ennui, de faire de sa soeur une Jisoo au féminin, prête à écraser qui que ce soit sur son pied ? Il a envie de le faire sans le moindre scrupule. Après tout si elle souffre, ce ne serait pas de sa faute. Elle lui demande là, lui supplie même, alors il n’a pas à se sentir coupable de la tirer vers ce genre de chemin. Non. Si elle le veut, elle l’aura.. et si en plus ça l’amuse, pourquoi dire non ?

“Aussi forte et sexy que moi ? Ne mets pas la charrue avant les boeufs.. Même avec un coaching extensif je ne suis pas sûr que tu fasses le poids…” lui dit-il avec un certain amusement dans la voix. Un demi sourire est posé sur son visage, en imaginant quel genre de leçons il pourrait lui prodiguer. Oui. Si ça se fait, cette mission pourrait être beaucoup plus amusante qu’il n’y paraît. Il en vient même à se sentir un peu excité à l’idée de changer si radicalement la vie d’une autre personne.. et quand même, il se sent flatté que sa petite soeur qu’il a toujours imaginé avoir du mépris pour lui puisse souhaiter une telle chose. “D’accord. Mais tu devras suivre tout ce que je dis et sans te plaindre. Il ne faudra pas pleurer parce que tu feras des choses que ton petit esprit d’agneau innocent n’a jamais imaginé. Être moi, ça demande des efforts.” lance-t-il dans un soupir. “Qu’on soit clairs, je n’accepte que parce que les parents seront furieux”, c’est un mensonge, mais tant pis. C’est quand même toujours sympa d’embêter maman et papa. “Tu n’as pas intérêt à revenir sur tes mots. Je te préviens. A partir de maintenant… je suis ton mentor.”

featuring. @kwon soojin


gabi le loup


❝i'm a ghost, haunting these halls❞ Do you know that I went down to the ground, landed on both my broken-hearted knees. I didn’t even cry ’cause pieces of me had already died.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: it was the good guy, just before he opens his mouth ft jisoo    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EDH] Wrexial, UB contrôle good stuff
» N°1604 ★ Good morning, dear cousin
» [MODERN - AGGRO] 4/5C GOOD STUFF
» Good news : tournoi avant premiere worldbreaker possible !
» [X-trem Zombi Hunter] Good dead or evil dead ? (10 juillet 2010)