la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2
Geum Seol Ha
Geum Seol Ha
Casse noisette in Wonderland
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1306-geum-seol-ha-fck-you-i
More informations ?
Sujet: Re: Je ne suis pas faible ok? Ft. Naoki ♥     15.01.19 22:08


Je ne suis pas faible ok?
Un homme comme tu les méprisais. Un homme qui cherchait les plus belles, les plus naïves, ou bien les plus conflictuelles pour agrandir un palmarès déjà trop grand. Vérifier que leurs charmes ne s'étaient pas envolés et plus trivialement répondre à un besoin que tout être humain avait. Tu ne pouvais pas dire le contraire, il était beau, physiquement attrayant et ses paroles étaient telles qu'un serpent les auraient susurrer à l'oreille d'Eve. Mais tu n'étais pas la jeune femme naïve qu'il pouvait te penser être. Tu commençais même à croire qu'il l'avait remarqué et avait donc commencé ce jeu par pur défi. Un autre sur son emploi du temps. Et tu lui faisais comprendre clairement, qu'il n'avait pas intérêt à te confondre avec les autres. Ce qui avait le don de le faire rire. Et ça ne t'arrêta pas. Alors qu'il prenait un malin plaisir à te garder près de lui, profitant de cette panne pour se rapprocher, tu cherchais à l'éloigner sans pour autant vouloir lui dire au revoir. Si tu n'avais pas voulu de sa présence tu l'aurais rapidement signalé. Mais il dégageait ce pour quoi tu étais célibataire : l'envie d'en apprendre plus, l'envie de goûter à cette nouvelle expérience. Tu aurais bien quitté ses bras, mais là de suite, ils étaient bien confortables. "  Ambition ? Je te trouve plutôt avare.. " Ton regard se plongea alors dans le sien, prêt à découdre de tes propres mots. Il l'était : avare. Il voulait plus qu'un café, plus qu'un baiser volé il voulait toujours plus jusqu'à ce qu'il n'ait plus rien à offrir. Ce genre de personne qui donnait aux autres cette envie de plus mais qui partait avant même d'avoir vu l'entièreté d'une personne. "  Combien de personne as tu dupé avec cette méthode ? " Son Sourire, son regard, rien chez lui ne te donnait envie de le repousser mais tout chez lui te disait de l'éloigner. Et c'est sûrement en écoutant la déraison que tu te reposas un peu plus sur lui. Juste aujourd'hui tu t’appuierais sur lui, l'oubliant demain. C'est ce que tu pensais faire, ec que tu pensais possible, naïvement. Alors que tu calmais cette peur incongrue contre lui. La respiration se calmant à son contact tu pensais comprendre comment tout cela fonctionnait, tu pensais tout savoir et finalement te voilà dans la situation la plus ironique du siècle. Tu esquives tout de même cette question personnelle, ce jeu qui n'était que des tissus de mensonges pour que l'autre y croit. Comme s'il allait dire la vérité sur lui.. tu n'étais pas si idiote et crédule. Et pourtant dans ses yeux tu ne vis aucun mensonge, pire encore tu le savais déjà. Et même si tes iris restaient plongées dans les siennes tu avais deviné son envie depuis bien longtemps, il y a de cela quelques jours au bar. Et même si ton corps fut rapprocher du sien tu n'arrivas pas à le détacher. Même si tu savais qu'il devait sortir des choses similaires aux autres ses paroles te parlaient et son honnêteté te frappait. Le laisserais tu ? Ou bien continuerais tu à le faire languir ? Perdant avec toute chance de te calmer. Et si cet ascenseur n'était qu'un jeu du destin, un pas à franchir juste pour aujourd'hui. Ses mots étaient aussi doux que du velours caressant ta peau tout en la griffant d'une vérité que tu ne pouvais oublier. Tu devais te tenir loin, et ton cœur avait cessé de croire aux belles paroles qui te firent pourtant frissonner de cette anticipation qu'il avait créé. "  J'apprends donc que tu supportes aisément la torture.  " Depuis votre rencontre tu ne cessais de trouver des bouts de lui , de le toucher au plus profond sans savoir que tes paroles étaient vraies, sans savoir que ce que tu n'imaginais pas se déroulait devant toi. Mais si tu oubliais toute la vérité il semblait que ton corps cherche un bout de rêverie en s'approchant du sien. Tes yeux ne quittant pas les siens comme pris dans un piège dont tu ne pouvais te défaire. De part et d'autre il entourait ce corps qui t'avait trahi, celui qui avait failli devant une panne quand il avait tenu bon face aux coups. Il était faible alors que tu te voilais la face à croire qu'il était infaillible. Mais contre ses pulpeuses tu te retrouvas tel un pantin que tu n'avais jamais été. Réclamant une autre intensité, prolongeant celui qu'il te donnait tu venais à ton tour mordre ces lèvres avides, ta main serrant le seul bout de réalité qu'il te restait. Tes lèvres frôlant par moment les siennes, toujours dans ce soucis de provocation, avant de se donner presque entièrement. Rien n'était entier avec toi. Plus jamais.. Sans cet ascenseur, sans cette peur et sans cette retenue tu n'aurais sûrement pas aussi bien tenue face à lui. Il rappelait à ton corps ce qu'il perdait à ne plus se laisser aller. Et encore une fois il te tira dans cette réalité que tu devais connaître par cœur. Quand bien même ton palpitant tambourinait dans ta poitrine à un rythme effréné, quand bien même ta respiration fut coupée et saccadée tu restais convaincue qu'il n'était que de passage. Qu'il se souvienne de cette vision, puisqu'il n'en aura pas d'autres. Dans ton cas tu étais persuadée de l'oublier, son sourire, ses yeux, cette voix qui fut réconfortante.. tout. "  Tu peux réclamer.. je ne te donnerai rien d'autre. Fais toi une raison ce n'est pas pour te garder.. juste la réalité. Je suis honnête tu devrais me remercier " Souriant doucement dans un esprit taquin tu détournais tes yeux non pour l'écouter mais pour changer cette ambiance. Celle qui réchauffait l'atmosphère et rendait ton corps faible, ton cœur battant et tes joues rougies. D'un coup ce fut une légère secousse suivie rapidement de lumière et bruit significatifs indiquant le fonctionnement de l'ascenseur. Le destin faisait bien les choses. Tentant de te lever tu semblas trembler encore légèrement avant de reprendre tes sacs. Etait ce la fin ? Ou juste le commencement d'un moment que vous puissiez partager ?


"   "  

feat. @Ishida Naoki Alias.. my boy Je ne suis pas faible ok? Ft. Naoki ♥ - Page 2 117913382
gabi le loup


Playing with Fire
The more that I know you, the more I want to. Something inside me's changed • I didn't know that I was starving till I tasted you
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [St Naz]Je suis nouveau ici... mais certains me connaissent
» fuis-moi, je te suis. ▷ (SALLY)
» J'suis bilingue :o
» :') mes amis je suis de retour :D
» Je suis un noob!