rps communs on the flux- free party des rainbow dans la campagne Coréenne.
- fête de la musique au parc de la busan tower.
- Pool Party des Cosmo au Parc Aquatique.

- On Air : Croisière & Temple Haedong.

- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

(clique pour voter !)


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois de Juillet : allô frero ? ça farte sous les cocotiers d'ib ? Viens zyeuter l'annonce du mois de Juillet, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de Juillet est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
More informations
- Sujet : What about us ? // feat Eden     12.07.18 9:43



What about us ?

à club jook joint jezebel, le 12.07.2018.
(vêtements)


Voilà un moment que je n'y ai pas remis les pieds. Pourtant j'y ai traîné à cet endroit, que ce soit pour le chercher ou me changer les idées. Et j'y retourne, un peu par réflex et par habitude surement. Ça fait une éternité qu'Eden est partit, qu'il a disparu, sans que je ne puisse comprendre pourquoi. Sans que je n'ai le temps de lui demander. Mais, j'ai aussi l'impression que ça fait seulement hier qu'il est partit. Le temps paraît si long, pourtant depuis qu'il a disparu j'ai l'impression de plus suivre le rythme. Tellement étrange. J'entre dans ce fameux bar dont il a été propriétaire. L'est-il encore ? Je ne sais pas, je crois que je ne saurais jamais. Je m'installe au bar, le cœur serré. Et comme à mon habitude je commande ce même verre de whisky. Et je regarde ce bar, comme un vieux souvenir. Par moment j'ai l'impression qu'Eden n'a été qu'un rêve, qu'une imagination, qu'un coup monté. Et par moment je ne peux m'empêcher d'être en colère contre lui. En repensant à la dernière fois que je l'ai vu, dans cet ascenseur. Il a été horrible et c'est surement pour ça que j'ai eu autant de mal à passer à autre chose. Je ne veux pas l'oublier et je n'y arriverai jamais de toute manière.

Je bois une gorgée de mon verre et j'observe un peu le lieu. Rien ne change ici. Les mêmes barmans, les mêmes clients, les mêmes danseuses, la même ambiance. C'est ironique un peu que je sois ici, je ne prête pas du tout attention à ce qu'il se passe autour de moi. Et pourtant, un mouvement, une voix attire mon attention derrière le bar. Une silhouette me fait dos, je la fixe, elle bouge, s'évapore quelques secondes et finit par revenir. Je la fixe ou plutôt je le fixe. Comme si c'était trop réel. " Eden ? " Je n'y crois pas. Ça ne peut pas être lui, ce n'est pas possible. Je l'ai cherché partout et il réapparaît comme ça ? Mes yeux le fixe et il me voit. C'est bien lui, pourtant il a l'air différent. Ses cheveux, ses yeux, sa bouche. Il est bien là devant moi. Je garde ma main fixé à mon verre, presque tétanisé je ne sais pas quoi faire. Ni comment réagir. Et lui me regarde aussi, sans trop bouger ou parler. Après tout ce temps, je le trouve enfin et dans son club. Le destin doit bien se moquer de moi.


Featuring : @seo eden

gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t47-seo-eden-paradis-damne
avatar
✨ Admin de l'espace ✨
More informations
En ligne
- Sujet : Re: What about us ? // feat Eden     12.07.18 13:49



What about us ?

à club jook joint jezebel, le 12.07.2018.
(vêtements)


la nuit a aussitôt engloutit busan quand tu arrive enfin à ton bureau, au jook joint jezebel. déjà tu as dû faire face à l'incompréhension puis l'agréable étreinte de ton équipe. tu fleuris peu à peu un goût de bonheur ; finalement ce n'est pas mal de revenir aux origines. c'en est même reposant. tu souris légèrement avant de congédier ton ami qui a pris en main ton bar en ton absence. il quitte la pièce et tu peux enfin lâcher un long souffle. tu repense à ce qu'il t'a dit : joona venait assez régulièrement sans vraiment savoir son but puis son objectif semblait se dissiper après quelques verres de whisky au fond de la gorge. tu t'es longuement questionné de votre relation, une fois au japon. est-ce que tu dois sincèrement l'oublier et vivre ta vie ou essayer de repartir de zéro avec lui pour ainsi reprendre une relation "normale" et non toxique comme elle l'a été aux derniers souvenirs que referme les cages métalliques du centre commercial. tu passe ta main dans tes cheveux te disant que tu devrais sincèrement revenir à une autre couleur. là c'était beaucoup trop pour ton éthique ; tu es loin d'être une idole faisant frémir ses adolescentes pour des fantasmes plus saugrenus les uns des autres. tu soupire encore et te redresse pour essayer de penser à autre chose, rien que d'entendre son nom te rend nostalgique. arrivé là où se passe toute l'ambiance, tu te décide d'aider tes barman et vérifie l'approvisionnement, histoire de te rendre utile. l'ambiance bat son plein, te rendant plus heureux que jamais. tu attrape un plateau et décide de l'apporter à la table vip car une de tes serveuses et prise dans des jérémiades d'hommes totalement saoules. mais dès lors où tu comptais intervenir une voix familière t’interpelle. arquant un sourcil tu cherche du regard pour savoir si tu n'hallucine pas. soudain, le temps semble s'arrêter et l'animation dansante ralentir pour laisser que la netteté intervenir sur cette silhouette dont tu as longtemps photographié. « joona... » c'est tout ce que tu arrive à bégayer. pourquoi maintenant ? pourquoi lui ? tout est saccadé et les réminiscences sèment le chaos dans ton crâne déjà bien assourdi par sa voix. sans vraiment calculer, tu parviens à réagir quand des passants vous obstruent la vue. tu te dégage de cette mascarade et prend la porte de sortie. agir comme un lâche n'est pas ce que tu veux faire mais tu ne te sens pas non plus capable de lui tenir tête surtout après ce que tu lui a dit la dernière fois. tes mains tâtonnent dans tes poches à la recherche de tes clés de voiture qui, quand tu les retrouvent, tombent par terre. « putain... » même le destin n'a pas envie que tu te barre en douce aussi facilement.


Featuring : @yun joona

gabi le loup


my girl, don't lie to me, tell me where did you sleep last night. In the pines, in the pines, where the sun don't ever shine. I would shiver the whole night through. I'm going where the cold wind blows. ☽

joe l'embrouille (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t102-yun-joona-ca-va-swingue
avatar
L'amoureux maudit
More informations
- Sujet : Re: What about us ? // feat Eden     Hier à 23:27



What about us ?

à club jook joint jezebel, le 12.07.2018.
(vêtements)

C'est bien ironique, le destin se fou de moi. Je le retrouve ici et je ne sais même pas comment réagir. Il parait si irréel. Mais, on dirait qu'il n'est jamais partit. La façon dont il se comporte. Où est-ce qu'il était putain ? Je serre mon verre entre mes doigts, mon corps lui s'arrête et Eden aussi. Il me regarde, comme surpris. Le temps semble s'arrêter pendant quelques instants. Je ne sais pas comment réagir, quoi faire ou quoi dire. Et lui non plus visiblement. Il finit par prononcer mon prénom. Et mon cœur se serre. J'ai envie de le haïr, de lui écraser mon poing dans la figure. Mais, j'ai aussi envie de le prendre dans mes bras et de lui dire à quel point je l'ai cherché. Mais je suis perdu face à lui. Et à peine ai-je le temps de réagir qu'il s'échappe, il part en courant sans que je ne puisse dire quoi que ce soit. Je me retourne et laisse tomber mon verre par terre qui s'écrase dans un léger fracas. Il s'enfuit de nouveau. Je le laisserai pas faire cette fois. Me mettant à courir à mon tour, je me précipite en dehors du club, poussant les gens sur mon chemin et ne le quittant pas du regard. Tu t'enfuira pas cette fois Eden. Je sors du club, poussant les portes battantes devant moi. Je le cherche du regard et le trouve facilement alors qu'il ramasse ses clés de voiture. "Eden !" Encore quelques pas vers lui et je me retrouve face à lui. Le cœur haletant et le souffle court. "Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu te barres encore ?" Les questions s'additionnent dans ma tête, je le fixe du regard, sourcils froncés. Je compte bien obtenir des réponses cette fois. La dernière fois, il m'avait fait peur et il m'avait laissé de marbre. Je m'étais laissé fais avoir par ses reproches. Et en y repensant j'ai toujours pas compris pourquoi il a agit comme ça. Mais, il a réussi à me faire du mal, si c'est ce qu'il cherchait. Ça ne lui ressemblait pas, ce n'était pas Eden. Je continue de le fixer et attends des réponses, des explications. "Je peux savoir où t'étais ? Pourquoi t'es parti ? Je t'ai cherché partout Eden…" Je la sens la colère au fond de moi mais, je ne veux pas qu'elle explose. Je la sens aussi la tristesse, la culpabilité. Je les sens tous ces sentiments mélangés. Tout ce temps à l'attendre, tout ce temps à broyer du noir pour lui. Tout ce temps à m'auto-détruire. J'espère qu'il avait une bonne raison à me détruire.


Featuring : @seo eden

gabi le loup


※ ※ ※ Wanna just take a sip of your lips, i'm thirsty. I wanna be filled with you, my whole body trembles, you made me thirsty.



c moi -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t47-seo-eden-paradis-damne
avatar
✨ Admin de l'espace ✨
More informations
En ligne
- Sujet : Re: What about us ? // feat Eden     Aujourd'hui à 10:29



What about us ?

à club jook joint jezebel, le 12.07.2018.
(vêtements)


il est inévitable qu'il te rattrape. tu camoufle ton soupir en même temps que ta confiance en toi s'effrite en observant son regard, en sentant son souffle haletant contre toi. ferme les yeux. ferme les yeux et obstrue joona de tes pensées, de l'instant présent. mais ce dernier ne cesse de parler, d'éclairer sa voix dans la pénombre du parking. des questions altèrent ton calme. tu rouvres les yeux sur les siens emplis d'incompréhension. pourquoi tu es partis... tes poings se serrent au même moment où tu baisse la tête. tu n'as pas envie de répondre car cela résonnera faux. joona est loin d'être un abruti fini ; il sait que c'était de la comédie dramatique cette dernière fois au centre commercial. tu soupire encore et cette attitude ne te quitte plus toi qui cherche simplement à sourire que souffrir. « parce que je pouvais plus te voir... » tu relèves la tête et le fixe en continuant : « je voulais plus te voir souffrir. et tu veux pas comprendre, tu veux pas accepter que j'en peux plus. » tu te mord l'intérieur de la joue car la chose la plus simple, t'y es tout simplement incapable. t'es incapable de lui démontrer que ton meilleur ami te manque, t'es incapable de lui prouver que t'as changé et que tu promets avec la sécurité que ça va marcher cette fois-ci. alors tu ne cesse de maladroitement lui dire que tu ne veux plus de cris. « si tu t'es demandé où j'étais alors c'est que tu n'as pas regardé la télé. » ta gorge se serre en repensant à tokyo, au chant et aux ordres. tu t'avances cependant pour évanouir la distance entre toi et joona. « alors c'est que t'as pas vu que je me suis fait appeler yoon eden, que j'ai chanté et dansé et que je suis devenu une personne que j'avais pas envie d'être, que j'ai subit une lourde vie tout ça pour être visible pour que tu puisse me voir et que tu m'écoute te dire... » tu t'arrête subitement. ta voix se coupe spontanément en même temps que tes dents se serrent. « et te dire que je peux plus assumer ta tristesse » lui rendre sa liberté. par la force ça n'a pas servi. alors est-ce qu'en étant vrai pour une fois, il arrivera à comprendre que tout se perd et que tu ne peux plus porter le poids de sa mélancolie.


Featuring : @yun joona

gabi le loup


my girl, don't lie to me, tell me where did you sleep last night. In the pines, in the pines, where the sun don't ever shine. I would shiver the whole night through. I'm going where the cold wind blows. ☽

joe l'embrouille (c)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations
- Sujet : Re: What about us ? // feat Eden    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Overture d'un commerce] L'Etal d'Eden
» Soirée initiation EDEN au club
» Tournois Eden The Game
» Eden jeu d'escarmouche
» EDEN, le retour ?