rps communs on the flux- Beautiful Buddah / rp commun.
- La Fête de la Sirène / rp commun.

- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les cactus pour voter !


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois d'août : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités d'IB et zyeuter l'annonce de ce mois-ci, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois d'août est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2521-wang-bao-hai-kick-ass
avatar
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Dance for me ▬ ft. Shen     26.07.18 21:52



Dance for me

ootd ◄► « Bao, tu peux aller ranger la salle VIP ? Il y a un show dans quelques minutes, il faut qu’elle soit impeccable. » « Et pourquoi tu le fais pas toi-même ? » soupirai-je. « Je suis Barmaid, pas femme de ménage, il te faut un dessin pour comprendre ? » J’avais beau repousser l’inévitable, je savais que m’incombait la lourde tâche de répondre par la positive au gérant des lieux, cet homme qui fanfaronnait au milieu des danseurs et de ses clients. Il pensait imposer son charisme et les billets qui emplissaient ses poches en se dandinant sur place, ou en trottinant entre les tables… mais il ressemblait simplement à un hippopotame maladroit et complètement idiot. Son regard faussement outré dardé sur moi, il me fallut me rendre à l’évidence que la négation qui m’avait échappé ne lui plaisait pas. « Ça va j’y vais, pas la peine de faire une syncope ! » Insolente Bao, mais qu'y pouvais-je ? Je faisais la moue, exaspérée de devoir passer le balais dans l’antre des vamps et de leurs jouets. Je détestais m’y rendre. Les lourds rideaux de velours rouge rendaient le décor bien trop glauque, et ce fut pire alors que je m’attelais à ramasser les cadavres de bouteilles qui gisaient au sol. « Y’en a qui se sont amusés au moins… » Je pestais intérieurement contre cette corvée imposée, et l’exaspération fut à son comble alors que j’apercevais un emballage familier choir à côté des déchets laissés sans aucun remord. « Pitié … Je devrais demander une augmentation sérieux… » Je fusillais la porte de mon regard abyssal, sûre qu’il atteindrait l’homme propriétaire de ce bouge qui semblait finalement accepter quelques dérogation à des clients privilégiés. Pourquoi est-ce que je m’infligeais ça ? Ah oui, l’argent… ces liasses de billets qui faisaient tourner le monde… Aller, un peu de courage Bao… Je tentais silencieusement de me motiver et de remplir la poubelle du salon avant de me débarrasser des gants immondes et de me frotter les mains d’avoir terminé ma mission. La poubelle était pleine ? Et alors, il n’avait qu’à la sortir ! Je fulminais intérieurement, si bien que je décidais de camper un peu plus longtemps dans cette pièce qui me donnait pourtant envie de vomir, me laissant tomber sur le canapé, lui aussi habillé du même velours rouge de mauvais goût, avant de retrouver ma place derrière le large comptoir. Je m’accordais un repos bien mérité et qui fut pourtant interrompu par l’arrivée d’un homme vêtu des mêmes tenues peu reluisantes et dont étaient affublés les danseurs du club. Je mourrais d’envie de pouffer de rire en le voyant passé les portes la mine contrit et pourtant déterminé. Ou bien c’était son  ça son fonds de commerce ? Prendre un air faussement gêné pour attendrir le cœur de ces demoiselles et de ces femmes bien trop seules ? « Bonsoir ? » tentai-je. Il avait dit pas avant quelques minutes ? Était-ce le danseur réservé pour ce créneau ? À vrai dire, je n’en avais rien à foutre, préférant croiser les bras sur ma poitrine alors que l’arrière de mon crâne chuta contre l’assise du fauteuil sur lequel je m’étais échouée. Même le plafond est moche… Une réflexion idiote sans doute, mais qui permis à mon visiteur de prendre place avant même que je ne quitte les lieux. Ce ne fut qu’en laissant à nouveau glisser mon regard sur la pièce que je le vis se préparer… pour qui ?


I really...

...don't care
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1273p15-li-shen-i-dont-see-
avatar
Pocky Boy
More informations ?
- Sujet : Re: Dance for me ▬ ft. Shen     10.08.18 11:24



Dance for me

ootd ◄► « Aller... Courage Shen ! C'est juste... Du strip tease... » Ce mois-ci, j'ai bien faillis me faire virer de mon appartement parce que je n'ai pas pu payer mon loyer à l'heure. Alors, j'ai pris un deuxième petit boulot... Et j'ai pas trouvé mieux que Strip Teaser. Ce soir est mon premier service et disons que je suis quelque peu stresser à l'idée de me faire payer afin de montrer la marchandise à quelques femmes affamées. Même si le fait de montrer mon corps ne me gêne pas du tout, loin de là, mais c'est plus le fait de me faire payer pour ça qui me gêne. Mais bon, si ça me permet de payer mon loyer sans endetter mes parents, ça n'est pas à négliger. Et puis bon, au moins je peux danser et me faire payer aussi, et vu que je suis plutôt doué dans ce domaine je pourrais peut être avoir un peu plus d'argent que prévu. Enfin, je sais pas... Ça me parait être une bonne idée, mais en même temps ça me parait être une mauvaise idée. C'est une bonne idée pour l'éclate, la danse, l'argent et en même temps c'est une mauvaise idée parce qu'on me paye pour mes attributs et aussi parce qu'un ancien camé dans une boîte de Strip Tease ça fait un mauvais mélange je crois. Bref, je verrai bien comment ça ce passe. Je jette un dernier coup d’œil à mon apparence dans le miroir, avant d'aller empaqueter ma "tenue de travail" assez moche, et une autre tenue un peu plus jolie que je mettrais à l'abris des regards.

Je pars de chez moi, toujours un peu stressé. N'habitant pas très loin du club, j'y arrive assez rapidement. N'allant pas souvent dans des club de ce genre, je reste quand même impressionné par le nombre de personnes qu'il y a, et surtout par le nombre de personnes qui y travaille. Surtout que certains doivent avoir à peu près mon âge, tandis que dans le public c'est... Plutôt l'inverse. Je sens que je vais avoir que des vieilles, oh mon Dieu. Si je pouvais vomir maintenant je le ferais. Mes pas me mènent aux coulisses où je rencontre un des supérieurs. "Ah, t'es là toi ! Dépêches-toi de te changer, t'as un show privé en salle VIP. Elles vont être contentes d'avoir un peu de chair fraîche." Puis il s'en va, me laissant en plan. Je déglutis, soufflant lourdement avant de laisser ma tête se poser contre mon casier. Je me change donc, mais prend tout de même mon sac, ayant prévu une tenue un peu plus reluisante. Vu comme il m'a présenté le truc, à mon avis je vais avoir des clientes régulières. Peut être même beaucoup plus âgées que moi. Après, je m'en fiche de l'âge du moment que ça ne dépasse pas les quarante ans, là, ça devient gênant au dessus. Me dirigeant vers cette salle VIP, je me prépare au pire scénario possible au monde et une fois devant la porte, j'hésite même à faire demi tour et rentrer chez moi. Mais... J'ai besoin d'argent. Alors je saisis la poignée et finis par entrer dans la salle. Ouh lah, c'est tout rouge ici ! On dirait un donjon SM le bordel ! Oh lalalalah, mais c'est quoi ce mauvais goût sérieux ! Ou alors je vais me faire fouetter... Non merci, c'est pas trop mon délire... Mon regard se promène un peu partout dans la pièce, jusqu'à ce qu'il se pose sur une personne. De type féminin et... Très belle, aussi. Vraiment... Vraiment très belle. Et bien foutue aussi, ma foi je ne peux pas le nié. Si ça c'est pas une surprise... Je ne m'y attendais pas du tout. Et puis... Il ne devait pas y avoir plusieurs personnes ? « Euh... Bonsoir. » Un sourire gêné apparaît sur mon visage, et là... Je réfléchis à ce que je pourrais dire avant de faire mais... Je n'ai aucune idée. Vraiment aucune. Alors je vais sagement poser mon sac au sol, avant d'en sortir un manteau assez osé vu sa palette de couleur. Je retire mon haut moche que je fous sans aucune gêne au sol avant d'enfiler mon manteau, ouvert et laissant donc une vue plus que subjective sur mes abdominaux et mon torse. Je branche ensuite mon téléphone à l'ampli présent dans la pièce, laissant ma playlist défiler. Je souffle un bon coup, avant de m'avancer vers cette belle demoiselle assise sur le canapé, et de commencer à danser pour elle. Les premières secondes je reste un peu loin, me rapprochant au fur et à mesure d'elle... Jusqu'à ce que je sois assez près pour lui faire profiter du spectacle à quelques centimètres d'elle, lui offrant une lap dance digne de ce nom, ondulant mon corps de façon plus qu'attrayante. Et, ce n'est que le début.




A smile can hide everythingNo thoughts. No prayers... Can bring back what's no longer there, the silent are damned. The body count is on your hands.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tarmogoyf reprint ?!
» prêt/achat/échange vendredi 08/02