wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Décembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de décembre est en cours d'impression ! Un peu de patience René !─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

avatar
Lee Sam-Yong
Samsam le conquérant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t793-lee-sam-yong-arrogance-
More informations ?
Sujet: annoying encounter ft [Cho Sanjay]     30.07.18 19:54


annoying encounter.
featuring. @Cho Sanjay + tenue


Les mains dans les poches, je laisse mes pieds me trainer dans la rue commerciale. Je viens de déposer la demoiselle Im Ji Eun chez elle, la journée fut assez éprouvante, elle et son sourire, son énergie. J'aime passer du temps en sa compagnie, en toute simplicité, en toute amitié. Il est vrai que ce nouveau statut me parait encore bien bizarre à côtoyer mais j'apprécie ce lien étrange qui nous unit. J'ai juste l'impression de passer pour une fleur bleue et c'est le seul point vraiment négatif qui pourrait m'agacer. Mais juste envers moi-même.

Lunette de soleil sur le nez, je zieute les courbes féminines qui passent à mes côtés, j'ai envie d'un petit en-cas en ce moment. Il est vrai que depuis que j'ai délaissé le statut de "petit-ami", depuis cette fameuse nuit, je n'ai pas été voir une autre femme. Je passe ma main dans les cheveux, soupirant devant mon état d'esprit, ça ne me ressemble vraiment pas de me laisser aller ainsi. Mes doigts tâtent la poche de mon jean à la recherche de ma dose de nicotine. J'en allume une et me fraye un chemin dans cette foule. Mon épaule heurte quelqu'un, je me retourne, dans un sentiment de bonté, aujourd'hui, je suis prêt à m'excuser, mais lorsque cette personne se retourne vers moi, je ne peux que tiquer sur son visage. Trait pour trait je le reconnais parfaitement, j'ai tellement regarder sa photo pour être sur de ne pas le louper, que je peux parfaitement dire qu'il s'agit de @Cho Sanjay le probable futur mec de Jiji. Je grogne intérieurement, j'ai froissé cette fameuse photographie il y a quelques jours, tellement énervé. Je ne supporte pas l'idée même qu'un mec l'approche...
Un sourire en coin, je le dévisage sans ménagement, "Tiens...tu vas chez Ji Eun ? Prend soin d'elle, je l'ai épuisé.". Les mots sont à double tranchant, en laissant une trace d'ambiguïté exprès. Juste pour attendre patiemment sa réaction.
gabi le loup



       
Would crush the world
Not sorry, complex, impulsive, cold, brawling, arrogant, rancorous, weird, strange, destructive, independent, pretentious, athletic, superficial, lonely, broken, shithead, Motherfucker. just being me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cho Sanjay
(Workaholic) Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1132-cho-sanjay-take-an-app
More informations ?
Sujet: Re: annoying encounter ft [Cho Sanjay]     13.08.18 9:48


annoying encounter.
featuring. @Lee Sam-Yong + tenue


« C’est le dernier de la journée. » Et la dernière pile de feuille chuta sur la montagne déjà trop haute des dossiers et comptes rendus qui attendaient un aval, ou simplement une signature pour enfin pouvoir les classer. Les papiers s’accumulaient sur mon bureau et si d’ordinaire je n’en ressentais rien d’autre que le besoin irrépressible de devoir m’en occuper, cette soirée-là fit exception. Ce soir-là, j’eus l’envie de tout balancer, d’envoyer valser les feuilles qui n’avaient plus aucune signification et de fuir ce quotidien qui soudainement me semblait trop pesant. Mes yeux chutèrent sur le bureau vernis avant que je ne m’y affale, une attitude qui ne me ressemblait pas, et pourtant. J’eus la sensation d’étouffer et ce furent quelques images bien trop précises qui me revinrent en mémoire alors que je tentais de m’extraire de mon travail. Sa visite, son sourire, et ce geste, ce pas qu’elle avait esquissé en ma direction et que je ne comprenais toujours pas. La tête entre les mains, j’avais beau réfléchir et repasser la scène en boucle, rien ne semblait prendre de sens, alors j’abandonnais mon donjon, ma prison de verre pour arpenter les rues tranquilles d’un Busan qui vivait, tout simplement. Le pas lourd malgré moi, j’errais entre les âmes fatiguées et les regards évasifs jusqu’à finalement remonter une rue que j’avais déjà emprunté. Il ne fallut qu’une demi-seconde, un instant seulement durant lequel ma certitude s’ébranla et me fit baisser le regard, une fraction de seconde seulement durant laquelle je bousculais un inconnu, un court moment avant de relever vers lui deux onyx quelque peu désolés. J’allais lui souffler les excuses de mon inattention et ma maladresse, mais ce fut plutôt un coup porté directement à mon estomac qu’il m’asséna. « Ji Eun ? » répétai-je bêtement. D’où la connaissait-il ? Comment savait-il où elle vivait ? Inconsciemment, je l’examinais, un homme apparemment simple mais au rictus lourd de sous-entendu alors qu’un bâton de nicotine reposait négligemment entre ses lèvres. « Tu connais Ji Eun ? » Ne t’arrêtes pas Jay… continues, ignores le ! Mais il avait piqué ma curiosité au vif, énoncé un prénom à la douceur certaine, un prénom qui m’évoquait seulement ces instants partagés et teintés de complicité que le seul timbre de sa voix remettait en cause. Partagé entre l’envie de reprendre mon chemin et celle de lui demander des explications, je préférais opter pour la logique, après tout, qui étais-je pour la brune ? Un ami, rien qu’un ami. « Tu peux bien faire ce que tu veux avec Ji Eun, en ce qui me concerne… je vais simplement rendre visite à une amie. » Je tentais l’auto conviction, mais la sensation de ma mâchoire crispée et de mes poings crispés m’empêchait de réfléchir correctement.

gabi le loup


Open your eyes  


BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Sam-Yong
Samsam le conquérant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t793-lee-sam-yong-arrogance-
More informations ?
Sujet: Re: annoying encounter ft [Cho Sanjay]     30.09.18 19:59


annoying encounter.
featuring. @Cho Sanjay + tenue


Je me doutais que rien que le nom de Ji Eun serait un déclencheur, et que mon instinct de survie se fait la malle de temps à autre. Et justement à ce moment même. Je sais parfaitement que ce soir, lorsque je sortirais en boite, cela se terminera bien mal et bien vite...peut-être ramènerais-je une fille au quota d'alcool bien plus élevé que la normale, peut-être qu'à moitié conscience de son comportement de trainée en rute. Mon sentiment à cet instant même est plutôt courroucé de colère, au fond, il découle sûrement d'une honte envers moi-même. Mais j'envoie souvent balancer ses idéaux psychologiques, parfois trop proche de la réalité pour en assumer les aboutissements.
Ce type n'est que le continuum de ma mauvaise foi, de mon impuissance face à mon comportement auto-destructeur. Ou peut-être n'est-il que le punchingball de ma vengeance.

Et ma satisfaction ne fit que prendre de l'ampleur face à son semblant d'innocence alors que son propre corps agit en traitre sous mes yeux. Ses poins serrés sont la parfaite image que mes propos ne lui sonnent pas indifférents. J'aime avoir ce pouvoir sur le gens, contrôler leur réaction et les titiller au point de repousser les limites, de les franchir et tomber dans le vide...j'aime tomber dans le vide.

"Ça te dérange pas si je retournes la voir demain alors vieux ?"
Je réitères pour mieux énerver, je sais que je joue avec le feu mais dans le fond, l'idée même de savoir qu'elle peut en aimer un autre m'agace. Je sais que je n'ai plus de droit sur elle, qu'elle ne m'appartient pas mais ce sentiment de possessivité est toujours présent en moi. Au fond, j'ai ce besoin de la protéger, de la garder pour moi, même-s'il ne se passera plus rien entre nous. Cette soirée a mis fin à une longue relation sans fondement, et à faire naitre des sentiments bien plus profonds, d'un aspect plus amicaux.

Je tire une latte de ma nicotine et crache la fumée, sans vraiment faire attention qu'elle lui atterrit en plein visage. Pour le coup, j'aurais pas pu faire mieux pour le mettre en rogne, même si ce n'est nullement calculé.
"Et sinon, tu l'as connais d'où ?" J'aime avoir des éléments, pour renforcer les cartes que j'ai en main. Je sais qu'il y est et il ne me connait pas. Je suis en position de force et j'en abuse sans remords. Peut-être cela me retombera dessus par la suite mais en attendant, j'en profites au maximum, il ne connait pas non plus mon nom. Grand bien me fasse.
"Je suis plutôt proche d'elle. Nous avons un long passif tous les deux et encore aujourd'hui, nous sommes toujours en contact."
Je sais que mes paroles peuvent paraître ambiguë même-si entre elle et moi, tout est parfaitement clair, mais ce subtil effet est parfait pour continuer ce jeu. Toute cette colère en moi monte doucement, cette tête me revient pas, ce que j'ai entendu de lui non plus, quand bien ce soit bien ou mal, le simple fait de le savoir proche d'elle me met les nerfs.

gabi le loup



       
Would crush the world
Not sorry, complex, impulsive, cold, brawling, arrogant, rancorous, weird, strange, destructive, independent, pretentious, athletic, superficial, lonely, broken, shithead, Motherfucker. just being me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cho Sanjay
(Workaholic) Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1132-cho-sanjay-take-an-app
More informations ?
Sujet: Re: annoying encounter ft [Cho Sanjay]     01.12.18 15:18


annoying encounter.
featuring. @Lee Sam-Yong + tenue


Aurais-je simplement dû rentrer ? Forcer mon cerveau à reprendre le contrôle de mes membres désormais animé par leur propre moteur ? Au fond, je savais que oui dès le moment où je l’avais bousculé. Ce simple accrochage aurait d’ailleurs dû me mettre la puce à l’oreille, que quelque chose ne tournait pas rond alors que j’étais homme à faire attention à tout ce qui m’entourait… j’aurais dû y comprendre une signification qui ne me plaisait pas, et pourtant, je restais planté devant lui, le sang bouillonnant dans mes veines tandis qu’il esquissait un sourire satisfait. Vieux ? Je tentais, de reprendre le contrôle de moi-même, de desserrer mes poings aux phalanges blanchies par l’effort, de lui décrocher un sourire, hypocrite certes, mais une moue qui aurait pu le contenter et le faire passer son chemin, mais je n’y parvenais pas. J’ignorais sa question, dédaignais son regard victorieux, et j’exécrais déjà cette façon qu’il avait de faire glisser la cigarette entre ses lèvres pour en aspirer une volute de fumée recrachée d’un air hautain quelques secondes seulement après l’avoir inspiré. Il avait piqué ma curiosité bien plus que je ne l’aurais voulu, et si je tentais de fuir cette pulsion qui me donnait la soudaine envie de lui faire ravaler son sourire fier, elle m’empêchait de partir et me forçait à écouter ses inepties. Des paroles, des mots chargés de sous-entendus dont il ne cherchait même pas à éclaircir, des idées qu’il me glissait volontairement pour que je comprenne son message, et si d’ordinaire je restais impassible, si j’étais imperméable aux doubles sens… celui-ci trouvait malheureusement écho dans mes pensées. Elles résonnèrent bruyamment jusqu’à me faire perdre mon sang froid légendaire. « Ma vie privée ne concerne que moi, mais si tu veux étaler la tienne, c’est qu’elle n’est sans doute pas très reluisante ! » J’oubliais le respect, après tout, il devait avoir à peu près le même âge que moi et de par son comportement, ne méritais aucune marque de politesse. Si je pensais le clouer avec une simple remarque, ma langue semblait s’être déliée et refusait désormais d’obtempérer pour cracher à nouveau cette colère inédite. « Il parait que ce sont ceux qui en disent le plus, qui en font finalement le moins, alors j’imagine avec cet étalage de fierté tu penses pouvoir me faire croire qu’il se passe quelque chose entre Ji Eun et toi ? Grand bien te fasse, mais ça ne me concerne pas. » Mensonge. Ma présence à cette heure tardive au domicile de celle qui hantait mes pensées était bien la preuve que cela me concernait… en dépit de l’effort que j’y mettais pour m’en éloigner, j’en étais apparemment incapable. « Si tu veux bien m’excuser, j’ai des choses plus importantes que d’écouter les ragots d’un homme frustré… » C’était sans doute le mot de trop… mais comme tout le reste, je n’avais su le retenir.

gabi le loup


Open your eyes  


BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: annoying encounter ft [Cho Sanjay]    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1