wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Décembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de décembre est en cours d'impression ! Un peu de patience René !─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

avatar
Nakamura Kazuya
(Frite) Le cocktail molotov
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2314-nakamura-kazuya-le-cot
More informations ?
Sujet: la belle époque - cain     02.08.18 13:24
Cela faisait quelques mois que nous étions rentrés dans les contrées natales de ma belle Amy. Son père nous avait ouvert son cabinet de vétérinaire avec un sourire de fierté dont je n’avais jamais eu la chance d’apercevoir sur le mien. Très vite, il était devenu un père de substitution pour moi alors que j’étais le fils qu’il n’avait jamais eu. Un train-train de vie quotidien paisible et calme s’était installé dans mon existence, et ce n’était pas pour me déplaire après toutes ces gesticulations que j’avais pu avoir auparavant. Si ma fiancée devait encore parfois me contenir, mon être était enfin en paix. J’avais trouvé ma place. Comme un dernier adieu à cette existence de déboires d’antan, je partis fêter ma réussite dans un bar connu du quartier. Assis au bar, je dégustais ma bière en parlant avec le barman en attendant que les autres de la bande n’arrivent. Par malchance, les premiers à pénétrer dans le café étaient des fouteurs de merde se prenant pour les rois du quartier. Appréciant peu ce genre de personnes, je dus faire un effort sur humain pour m’empêcher de les titiller quelque peu. Sagement perché sur mon tabouret, j’attendis que mes amis débarquent pour prendre place à une table du fond. Ce n’est qu’après une série de fou-rires, d’anecdotes, d’énormément de bières et un peu pousser par les autres que je finis par aller chercher la merde auprès des types que je détestais. Encore aujourd’hui, il y avait toujours une brume couvrant mes souvenirs du comment du pourquoi je m’y étais pris pour déclencher une bagarre générale à l’intérieur du bar. Une chose était certaine : j’étais doué pour cela et je ne manquais pas de ressources. Un sourire arrogant sur le bord des lèvres, j’encaissais les coups sans broncher, les rendant tout aussi fort qu’on me le donnait jusqu'à ce que je me retrouvais acculé à un mur. Ce sont toujours dans ces moments là qu’on se demande pourquoi on replonge à faire le con alors qu’on s’était promis de ne plus recommencer.

@"Jeong Cain"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeong Caïn
poison & wine
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2278-jeong-cain-je-te-ferai
More informations ?
Sujet: Re: la belle époque - cain     01.09.18 17:44
Busan. Ville de sa réussite. Si Caïn revenait un peu en arrière, il se souvenait très bien des premiers jours qu'il avait passé dans cette ville. Ils furent en effet mémorables. Un jeune homme au succès déjà confirmé, à l'ambition lui mangeant les tripes et à l'excitation tellement incontrôlée qu'elle commençait à se lire sur son visage si impassible qui découlait avec fracas dans les rues de la ville de tous les plaisirs. L'ambiance était tellement différente de celle de Séoul qu'il avait connu pour la'plus grande partie de sa vie, ça l'enivrait. On verrait pour plus tard les questions chiantes et le business, il avait déjà confiance en sa futur prospérité. Ces premiers pas foulés sur ce sol serait destinés à s'amuser. Deuxième soir, quatrième bar. L'alcool commençait à faire son effet. Il déambulant (ou plutôt titubait) dans le noir, s'arrêta sur la plage avec comme idée de désouler en plongeant une tête. Mais il avait encore les idées trop claires. Malgré tout un léger sourire s'affichait sur son visage et il s'endormit sur le sable encore chaud de la journée, bercé par un léger vent frais.

Merde Il n'aurait pas du fermer les yeux. Certes il n'avait pas dormi depuis quarante huit heures mais il s'était enchaîné des semaines pires que ça. Commencerait il a devenir un peu vieux ? L'idée le fit grimacer. Il était dans son âge d'or. Il se releva er chercha le premier bar à l'air un minimum sympathique pour continuer sa nuit. Le beau gosse se sentait un peu seul, un peu de compagnie pour l'accompagner dans ses délires nocturnes ne seraient pas de refus. BAR! Venait il de crié ? Sûrement vu que les passants le regardaient bizarrement. Il tira la langue à la gamine rentrant d'une session très tardive de révisions et qui le regardait avec des yeux effrayés. Sors pas la nuit si tu te fais dessus au premier mec bourré que tu rencontres ! lui déclara t-il en rigolant puis il poussa la porte du bar en question avec conviction.

Première rencontre avec ce con de Nakamura Kazuya. Qu'est-ce qu'il allait l'apprécié ce type. Mais pas tout de suite. Non là tout de suite, il alla au bar, commanda un gin et gueula sur le barman qui ne lui prêtait pas attention. Sûrement (rien n'est vraiment sûr quand on a bu, vous l'aurez remarqué) parce qu'un mec encouragé par l'alcool et ses potes restés loin derrière, avait pris du plomb dans l'aile et s'attaquait à une bande petits cons pétés de tunes. C'est drôle, Caïn pourrait presque leur ressembler. C'était le genre de types qui essayaient de faire copain copain avec lui a cause de sa renommée. Mais le jeune homme était loin de les appréciés. Ils se prenaient tous pour le'meilleur, sauf que le meilleur, (surtout avec un certain gramme d'alcool dans le sang) c'était lui ! Une bagarre se déclencha et un des mecs renversa son verre sur le beau pantalon de marque française du berlino-coréen. Ses yeux restèrent un instant figés sur le désastre. Est-ce que ça passerait au lavage ? Il se leva et attrapa le bras du mec qui lui même agrippait par le col le jeune Kazuya.

Hé. Mon pantalon tu vas le repayer en nature. lui dit il avant de lui écraser lourdement son poing dans la figure.

Le type tituba un peu, lâcha sa proie et rendit le compte. Fou de rage, Caïn lui tira les cheveux, on entendit sa nuque craquer légèrement.

Tu as fais quoi à mon visage là ?

Chers jeunes gens, apprenez que ce n'est pas en faisant une légère sieste en soirée que votre taux d'alcoolemie va redescendre. La preuve en est que Jeong Caïn fut tellement torché ce soir là qu'il en oublia sa carrière, ses rêves et sa réputation, se déchaîna et créa une des plus belles amitiés que ce monde est compté.

Mais ça, vous le découvrirez bien assez tôt. 

@Nakamura Kazuya
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nakamura Kazuya
(Frite) Le cocktail molotov
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2314-nakamura-kazuya-le-cot
More informations ?
Sujet: Re: la belle époque - cain     30.09.18 23:08
Alors que je maudissais intérieurement les litres d’alcool que j’avais ingurgité en cette belle soirée ayant fait resurgir les bonnes vieilles habitudes que j’avais promis de délaisser. Il était parfois en vain de balayer ce que l’on était dans le passé, surtout quand le taux d’alcool dans votre sang était élevé. Un instant, cette scène où je rentrerais à la maison avec un œil au beurre noir et les lèvres éclatées, immaculées de sang, sous le regard effaré de ma fiancée qui ne perdrait pas un instant pour me gronder tel un enfant ayant désobéit. Elle disparaissait quelques minutes dans la chambre sans dire un mot, avant de revenir vêtue de son habit de vétérinaire qui faisait sensiblement penser à celui d’une infirmière. D’une voix autoritaire, elle m’ordonnerait de m’assoir sur le bord de la baignoir alors qu’elle entreprendrait de soigner mes blessures avec ce geste doux et maternelle donc elle avait le secret. Elle était ainsi ma femme : fougueuse et tendre. Je ricanais sous le nez de celui qui me tenait pas le col, rendant sa hargne envers moi que plus forte. « Vas-y amoche moi encore un peu, je suis certain de pecho cette nuit, ce qui est pas forcement ton cas, vu ta gueule. » Je ne pouvais m’empêcher de narguer, de provoquer. Une lumière de rage passait dans son regard alors que je vis son poing se lever. Je me préparais à le recevoir, mais jamais il n’arriva. A la place, je le vis se faire propulser sur le coté alors qu’un poing qui ne lui appartenait pas s’enfonçait dans son visage. Je fixais la scène d’un air détaché ne comprenant pas de suite ce qu’il se passait avant d’éclater de rire à nouveau. Aaaaah l’alcool, votre meilleure amie pour rendre tout hilarant. L’inconnu brayait à propose d’un pantalon abimer et d’un visage probablement dans le même état. Voyant mon prédateur dans une position de proie, je décidais de prendre ma revanche, inversant les rôles grâce à mon allié inattendu. Alors qu’il lui tirait les cheveux en arrière, mes doigts serrés en une boule consistante s’écrasait dans son abdomen lui arrachant un grognement. « On dirait que toutes tes chances ont disparue de bangbang. » Je ricanais alors qu’un autre type me tirait vers l’arrière me faisant vaciller. Je tournais sur moi-même avant de lui décrocher un coup de pied bien placé. « YAH ! ON T AS JAMAIS APPRIS A PAS COUPER LES GENS QUAND ILS PARLENT ? » Un hurlement qui fut bien vite engouffré au milieu du brouhaha qui régnait dans le bar. Apres avoir réglé son compte à l’opportuniste, je revins vers mes premiers interlocuteurs, m’accroupissant à leur côté. Je détaillais l’homme comme j’avais frappé, toujours tenu par le nouveau venu, fixant son pantalon. « Le sien a l’air toujours en bonne état et d’assez bonne qualité. Si j’étais toi, je le prendrais pour te dédommager des dégâts qu’il lui a fait subir. »

@"Jeong Cain"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeong Caïn
poison & wine
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2278-jeong-cain-je-te-ferai
More informations ?
Sujet: Re: la belle époque - cain     11.10.18 20:51
Il y avait un taré qui rigolait tout seul en frappant les gens qui l’interrompaient dans la délectation visuelle de son spectacle. Ouhla. Caïn avait il bien fait d’aider involontairement ce taré ? Ça se retournerait contre lui à un moment ou à un autre non ? Il l’observa tranquillement frapper le type qu’il avait immobilisé. Quand il revint à la charge, il le laissa déblatérer ses conneries pendant qu’il se retourna vers le bar pour piquer une olive dans il garda le cure-dent et la plaça dans sa bouche. Oui, il avait l’air d’un gangster comme ça mais à vrai dire c’était surtout parce qu’il avait envie de fumer. Il s’accroupit à nouveau à côté de la victime et de son agresseur et rigola en écho de ce dernier. Il passa un œil jugeur sur le corps du mec trop bourré pour penser à se relever.

« Pourquoi pas… Non mais tu as vu sa taille de porc ! Je flotterais dans cette contrefaçon. »

Il releva sa tête vers le taré. Il avait un visage plutôt sympathique. Et puis cet air dans les yeux qui lui était étrangement familier… Il tendit la main :

« Jeong Caïn, ravi de faire ta connaissance. » déclara t-il.

Et autour d’eux les gens se poussaient, s’envoyaient des objets non identifiés voir des gens à la figure. Le barman qui n’arrivait pas à calmer la situation s’était décidé à appeler la police. Un inconnu tomba sur le dos de Caïn et il le fit rouler la tête en avant sur le sol avant de l’insulter et de le menacer de mort en allemand. Ce qui rendait la scène plutôt effrayante. Non sérieusement. Caïn n’était pas vraiment un méchant. Oui il avait des soirées et bu beaucoup d’alcool avant l’âge légal, il avait fait quelques conneries étant jeune, frappé deux trois mecs. Mais c’était un type bien. Tout ce qui l’intéressait c’était son petit businessman. Il savait se battre parce qu’avec sa popularité il avait pris des cours de self-défense pour pas avoir à se farcir un garde du corps et garder un peu de vie privée. Mais bon, un gars avec sa gueule, à prendre part à une bagarre juste pour le plaisir, à gueuler des mots assez effrayant dans une langue perçu comme très agressive par un grand nombre de gens, oui il paraissait assez effrayant pour que le reste de tous ces poivrots commencent à former un périmètre de sécurité autour d’eux. Il se faisait passer pour quelqu’un qu’il n’était absolument pas le bel aîné Jeong. Ce n’était même pas nouveau. Avec un prénom comme le sien, il était maudit depuis son premier cri. Condamné à effrayer tout ceux qui s’approcheraient de lui. Avantages et inconvénients. Même sa propre famille le craignait. Niveau cœur, le danger ça attirait pour une nuit, mais pas pour une vie. Un playboy comme lui n’avait même jamais eu de relations sérieuses de sa vie. Des vrais amis ? A part la belle Camée il n’en avait pas et son frère lui avait piqué sa précieuse drogue. Caïn le Magnifique ? Des conneries. Caïn le Maudit, Caïn le Misérable, Caïn le solitaire… Mais alors pourquoi les yeux rieurs du type en face de lui brillaient différemment que celui des autres humains ? Pourquoi n’avait il pas peur ? Sa main resta tendu vers cet intriguant inconnu. Et une petite voix lui disait dans sa tête que s’il réussissait à entendre son prénom, celui-ci resterait gravé dans sa vie.

@nakamura kazuya
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: la belle époque - cain    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duché de Clérieux
» Les instruments de musique de notre époque
» Visite de Belle Rousse.
» Port de Vienne la Belle
» Une très belle série à suivre : Terres Indiennes sur ARTE