wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Novembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition toute neuve du mois de Novembre est arrivée ! Clique ici ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Il Sang Hoon
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2402-il-sang-hoon-quand-les
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     21.09.18 19:48


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ Hochement de tête sans réponse qui avait suivi. Pour une fois, il avait écouté l’homme sans broncher, n’avait rien trouvé à dire parce qu’il n’y avait rien à dire. Un choix de ses parents et il l’avait suivi donc – et il avait fait des conneries là-bas ? Son côté innocent qui se perdait à cette simple question. Pourtant, il avait été le premier à inciter sa bande d’amis à en faire au lycée. Comment pouvait-il avoir été si égoïste de ne pas penser que Mason pouvait lui ressembler bien plus qu’il ne le pensait au départ ? Une fois de plus où il avait fermé les yeux. Il n’avait jamais voulu entendre que parfois il se retrouvait en lui. Il n’avait jamais oui, voulut comprendre qu’il semblait aller aussi mal que lui par moments, qu’il souffrait plus qu’il n’extériorisait. Et il se sentait mal à l’idée de lui cracher toujours dessus son mal-être. Il se détestait à l’idée de ne regarder que son nombril plus que celui des autres.

« C'est juste que… Juste que ça fait mal là. » arriva-t-il à articuler en amenant la main de Mason sur sa poitrine, son cœur qui battait toujours aussi vite pour différentes raisons. Et il serrait sa main dans la sienne, les rougeurs de son visage qu’il n’assumait pas mais qui existaient bel et bien. « Imbuvable… Oui, c’est promis… » Sourire aux lèvres bien vite effacé quand il avait fermé les yeux au contact de la paume de l’homme sur sa joue. Douceur qu’il ne s’était plus permis d’acquérir depuis longtemps. Son cœur qui semblait s’y réchauffer à ce simple geste. Envie de croire que tout ira bien au final. Envie de croire oui, qu’il resterait avec lui quoi qu’il arrive. Mélange d’émotions qu’il ne comprenait pas immédiatement ; qu’il prendrait du temps à comprendre. Larmes qui coulaient encore quand il se releva pour continuer la cuisine, ses iris qui ne s’en détachaient pas moins.

Combien de temps avait-il mis pour se calmer ? Qu’importait au fond, le temps avait semblé si lent. Mason était toujours là. Il lui avait prouvé tant de fois qu’il n’allait pas le fuir comme les autres avaient pu le faire. « Euh oui, pourquoi pas. Un film américain ? Mais je sais pas si je vais réussir à manger… Ça ne change pas à l’intérieur de moi. J’ai toujours envie de vomir quand je touche de la nourriture. » Il baissa les yeux quelques secondes avant d’affronter le regard du plus vieux s’abattre sur lui. Parfois, il aimerait être comme tous les autres ; mené une vie qui semble si paisible d’apparence mais qui n’en ai rien à l’intérieur. Lui n’avait rien de tout ça, devait supporter les deux quoi qu’il lui en coûte. Mason qui lui faisait pourtant penser le contraire. Ses caresses qui lui rappelaient qu’il existait au moins dans le cœur qu’une personne.

Puis il avait recommencé à préparer le repas l'air de rien. Il avait effacé les traces de ses sanglots comme s'ils n'avaient jamais existé ; le regard pourtant dans le vide alors qu'il plaçait les ingrédients dans l'ordre dicté. « Comme ça ? » avait-il tout de même demandé. Sang Hoon voulait bien faire. Habitude malicieuse d'être perfectionniste dans les missions qu'on lui confiait – quand ça lui plaisait plus qu'il ne le disait. Et alors il renifla doucement en sentant son nez couler, les roues qu'ils essayaient de décoincer pour en attraper un mouchoir sur le comptoir. Une des nombreuses difficultés qu'il apprenait à confronter dans ce quotidien imposé. « Est-ce qu'on a fini maintenant ? » La cuisson qu'il fallait mettre en route et le choix du film qu'ils devaient faire en attendant. Vie de ministre.

featuring. @lee mason
gabi le loup




to be bad
((bl oo d)) one day the time lost to cry will be overtaken by weeping for joy.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Mason
evil sweet face
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2367-lee-mason-la-desillusi
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     21.09.18 21:09


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ Mason avait finalement parlé de lui, il n'y avait pas grand-chose à dire. Il voulait garder beaucoup de chose pour lui. Il n'était pas près de parler de ses parents, de son passé de délinquant et de drogué. Il voulait garder tout ça pour lui et l'enterré au plus profond de son être. Il se détestait assez, il n'avait pas besoin de pousser les autres à le haïr un peu plus. Ses cicatrices sur son poignet le prouvaient, heureusement qu'il portait une montre et un bracelet sur son autre poignet. Ca évitait que les autres le voient, il ne voulait surtout pas que Sang Hoon le remarque. Tu dois te montrer fort pour pouvoir le sortir de ce trou et ensuite, il partira dans un enfer qu'il mérite.

Le programmeur avait bien compris que le plus jeune avait plus des problèmes mentaux que physique -malgré la chaise roulante. Il ira beaucoup mieux s'il réglait d'abord les sentiments du plus jeune. Mason se mordit l'intérieur de la joue quand il vient déposer sa main sur son cœur, signe qu'il avait bien une grosse blessure interne. " Je sais que tu as mal au cœur, Sanghoon. Tout va bien aller tu verras " dit-il avec un sourire tendre. Il lui essuya les quelques larmes restant sur sa joue. Le lycéen était encore plus attirant quand il était aussi vulnérable, ses yeux chocolat l'appelaient comme une abeille de son pollen. Pourtant, il savait qu'il ne pouvait pas faire ça alors il préféra se lever et reprendre le travail.

Le changement de sujet fut rapide, le programmeur proposa de regarder un film en mangeant les lasagnes qu'il aura préparé pour le plus jeune. " On peut regarder un film américain si tu le souhaites. Tu as une préférence ? " un film de marvel ou un film beaucoup moins mouvementé et plus classique niveau scénario. Quand il lui précisa qu'il n'était pas sûr de manger parce qu'il ne le pouvait pas. Mason se dit qu'il était temps de faire le premier pas pour la rééducation du plus jeune. Il se redressa sur ses deux jambes et déposa un doigt sur le front du plus jeune qu'il tapota légèrement. " Tout viens de là Sang, tout viens de ton cerveau. Tu réfléchis trop, inconsciemment tu veux être malade et tu veux te priver. Tu n'as vraiment pas besoin de faire ça tu sais. Moi, je t'apprécie comme tu es et je sais que tu vaux mieux que ça. " dit-il en souriant doucement alors qu'il ébouriffa gentiment ses cheveux.

L'américain regardait le lycéen s'occupé de faire les lasagnes alors qu'il était en train de préparer la béchamel à mettre sur le dessus. Il regarda finalement ce qu'il était en train de faire exactement et il approuva de la tête doucement. " C'est parfait comme ça, il faut juste ajouter la béchamel et le fromage au dessus " dit-il en souriant. La béchamel prête, il la retira du feu et vient à ses côtés pour lui donner le mouchoir qu'il souhaitait. " Pas tout de suite, on doit le mettre au four pour que ça grille et que les pates cuisent. " dit-il en souriant. Il fit les deux dernières étapes et mis le tout dans le four pour 45 minutes. " On peut s'activer en attendant, tu me fais visiter ton appartement ? " L'américain voulait surtout savoir si l'appartement était fait pour lui où pas du tout. Si c'est le cas, il devra sûrement se mettre au travail pour le mettre au mieux.

featuring. @il sang hoon
gabi le loup



Did you see the flares in the sky? Were you blinded by the light? Did you feel the smoke in your eyes? Did you? Did you? Did you see the sparks fill with hope? ; You are not alone cause someone's out there, sending out flares
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il Sang Hoon
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2402-il-sang-hoon-quand-les
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     07.10.18 21:37


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ Vulnérable comme il ne se laissait jamais l'être. Les larmes qui coulaient finalement. La première fois depuis sa sortie, la seconde depuis son réveil, depuis l'accident. Et le souvenir bien présent, la mémoire ravagé par les fantômes de ce dernier. Il n'oublierait jamais. L'idée terrible que son cœur souffrirait sans relâche, sans la moindre limite. Et l'interminable sensation qu'il finirait ses jours de la plus triste des manières. Les paroles du médecin qui avait semblé l'abandonner à son tour, au mauvais moment. La rééducation qu'il n'avait toujours pas commencée, son esprit qui se convainquait qu'il n'y avait plus aucune chance. Et ses iris qui se condamnaient à regarder autour de lui, les autres ; ceux qui avaient le pouvoir de marcher, de trembler des pieds, des jambes. Ceux qui pouvaient ressentir le froid, la chaleur d'une brûlure après une écorchure. Alors forcément que ses pupilles s'étaient humidifiées de la sorte. Forcément qu'il pleurait toutes les larmes de son corps.

Ça faisait mal oui,
parce que la douleur était réelle.

« Vous croyez vraiment que ça... ira ? J'ai l'impre… L'impression que je vais mourir. Et vous savez… Je ne veux pas ! Parce que j'ai beau dire que je… J'ai beau dire que je le veux, je ne veux pas ! » Sanglot qui coupait ses mots, feint en respiration qu'il reprenait entre deux ou trois tremblements. Était-ce la première fois qu'il le disait à haute voix ? Qu'il le pensait même ? Car oui, malgré tout ses mots, ses actes… Il ne l'avait jamais voulu. Sang Hoon n'avait jamais désiré quitter ce monde ; y avait pensé oui, mais n'en avait jamais eu la force. Trop lâche, trop faible ? Néanmoins n'était-ce pas la première fois qu'il s'en rendait compte ? Qu'il prenait enfin conscience ? Qu'il s'écoutait ? Une épreuve de plus peut-être, qu'il venait d'affronter. Un obstacle surmonté. Et tant d'autres à vivre encore. Il n'était qu'un enfant.

Il avait tellement de choses à vivre.

L'idée de regarder un film lui plaisait bien. Le lycéen qui avait beau passer son temps devant l'écran, la compagnie en plus pour cette fois-ci ; tout semblait différent. Alors il n'arrivait pas à se résoudre d'annoncer un « non » catégorique. Les films n'étaient-ils pas meilleurs visionné à plusieurs ? « Harry Potter… Ou non ! Captain America ? Ah, je sais ! Numéro Quatre ? Ou peut-être encore… Je crois qu'il faut que je m'arrête. » finit-il par dire en souriant légèrement. L'énergie presque regagnée quand il repensait finalement à ce qu'ils allaient y faire au même moment. La boule au ventre et l'angoisse qui s'ensuivait. La respiration un peu plus lourde à chaque fois, un semblait de sanglot qui revenait ; coupé par les actions du plus vieux. Et les larmes qui revenaient alors qu'il levait les yeux au ciel pour se calmer, tenter de ne pas recommencer à pleurer. En vain. « Mais moi… Ahjussi, moi je… J'y arrive pas. Je me déteste d'être devenu comme… Comme ça. Je déteste mes jambes et… Je déteste le fait de ne plus pouvoir… De ne plus pouvoir marcher parce que… Parce que ça veut dire que je sers à rien ! Et je déteste… Je veux pas et j'arrive pas à me… Je peux pas me… » Pardonner, n'avait-il pas réussi à finir. C'était déjà trop dur à supporter. Il n'en pouvait plus d'autant se dévoiler. Il n'en pouvait plus oui, de dire à haute voix ce qu'il ressentait. Car là dans cette simple action, ressortait toute la colère qu'il refermait depuis des mois, la tristesse qu'il pouvait contenir. Encore et encore. « Mes parents m'abandonnent un peu plus chaque jour et j'ai… Y a plus personne maintenant. » Mason, oui. Il n'avait plus que lui au bout du compte.

Une visite de l'appartement qui s'imposait. Visage neutre retrouver quand son visage n'arrivait pourtant plus tellement à se détaché de celui du plus vieux. L'admiration ? Ou une façon comme une autre de le remercier. De le remercier oui, d'être resté malgré tous ses gestes, ses actions. Et même s'il n'en connaissait qu'une infime raison de cette rencontre, il n'arrivait plus à voir son monde autrement. Serait-il encore vivant oui, s'il ne l'avait pas rencontré en sortant de l’hôpital ? Destin effacé, remplacé. « Ma chambre est au premier étage alors je n'y vais pas. Je dors dans le canapé et mes vêtements sont réunis dans cette pièce mais c'est le bordel. » Alors il valait mieux ne pas rentrer. Sa guitare cassée en deux et ses vieux poster déchirés sur les murs, maintenant écrasé sur le sol. Panier de basket tombé et son ballon crevé. Tout son monde qu'il avait fini par détruire lui-même. Ses rêves qu'il avait souhaité voir aussi réduit que ses jambes. La colère qui avait eu le dessus, l'avantage dans cette lutte.

featuring. @lee mason
gabi le loup




to be bad
((bl oo d)) one day the time lost to cry will be overtaken by weeping for joy.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Mason
evil sweet face
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2367-lee-mason-la-desillusi
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     08.10.18 16:04


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ Son cœur était meurtri, il le savait très bien. A cause de toi Mason avait fait de son mieux pour essayer de calmer le lycéen, mais ses paroles étaient un peu flou. Il n'était pas doué pour ça l'américain, il n'a jamais été doué pour consoler. Il se mordit la lèvre doucement, le regardant alors qu'il essayait de faire de son mieux pour l'apaiser, mais ces paroles… Ces paroles étaient bouleversantes, mettant à mal le programmeur. Tu mériteras trois autres coupures ce soir, tu le sais bien Mason Se mordant légèrement la lèvre inférieur, l'américain continua de caresser le dos de sa main doucement. " Je suis sûr que ça ira, tu ne vas pas mourir, tu vas même remarcher j'en suis sûr. " Parce que c'était ton son but, il voulait le voir remarcher avant de se laisser partir dans les enfers qu'il mérite.

Finalement, ils purent terminer de cuisiner ses lasagnes. Le but premier était de faire oublier à Sanghoon ses pensées noires. Il n'y a que lui qui peut en avoir après tout. Il ne put s'empêcher de sourire quand il lui dévoila plusieurs films. " Je doute qu'on puisse tous les voir en une soirée, mais on pourra toujours se revoir pour le reste. J'opte pour Harry Potter, tu en penses quoi ? " Il ne les avait jamais vraiment regarder alors pourquoi pas le faire en sa compagnie. Pensant que les choses étaient calmés, ce n'était pourtant pas le cas. Sang se remit dans un état de tristesse, laissant la gorge de Mason se serrer. Il était ainsi par sa faute et il le savait très bien. A bout, il finit par prendre sa tête entre ses mains pour qu'ils se regardent dans les yeux. " Sanghoon, regarde-moi… regarde-moi s'il te plait… Tu vas remarcher, tu n'es pas seul, je suis là moi. Tu as besoin d'aide, tu as besoin de soutien et je suis là pour ça. Sang, il faut que tu fasses de la rééducation. Il n'y a que comme cela que ta vie va revenir. Il n'y a que comme cela que je pourrais te voir sourire. " dit-elle avant de rester silencieux quelques secondes. Il lui fit un léger sourire, essayant de lire en lui. Au moins, la rééducation a été mis sur la table.

Mason avait besoin de voir l'appartement pour se rendre compte des dégâts, il fallait qu'il fasse quelques travaux ici, sans aucun doute. Il suivit le brun, regardant alors les dégâts qu'il a pu faire à cause de ses crises de colère. Tu aurais fait pareil, tu aurais même fait pire. Ce n'était pas du tout pratique pour un garçon en chaise roulante. " Je vais devoir faire quelques travaux et changement chez toi, je ne peux pas te laisser vivre comme ça Sang. Est-ce que tu me le permets ? " dit-il en arquant un sourcil. Il le fera sans aucun doute, sinon il le forcera à vivre dans un endroit plus adapté pour lui. Il ne pouvait pas lui imposer ça, il devait vivre confortablement. " Tu es important tu sais, plus que tu ne le penses " dit-il en secouant la tête doucement. Il était sérieux, il l'était pour lui.

featuring. @il sang hoon
gabi le loup



Did you see the flares in the sky? Were you blinded by the light? Did you feel the smoke in your eyes? Did you? Did you? Did you see the sparks fill with hope? ; You are not alone cause someone's out there, sending out flares
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il Sang Hoon
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2402-il-sang-hoon-quand-les
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     09.10.18 19:31


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ Le choix fait, le sourire aux lèvres bien vite remplacer par de nouvelles larmes sur le visage. L’eau qui chatouillait sa peau ; son cœur qui souffrait. Et il avait dévié son regard quelques secondes avant qu’il ne le force. L’affrontement sans sortie de secours. Les paroles qui secouaient. Des mots aux grands sens. Des mots oui, qu’il avait souhaité entendre ; inconsciemment. Néanmoins les sourcils froncés quand soudainement la « rééducation » résonnait dans sa tête. Parce que tout était tellement flou. Tout était tellement vide de sens à présent. Monde qu’il regardait silencieusement voir s’écrouler. Il n’avait pas le choix. Mais ne l’avait-il pas toujours au fond ? Tant de contradiction. Tant de soupires gaspillés en vain. Sang Hoon s’était déjà convaincue de tellement de choses, avait mis des barrières autour de lui des mois auparavant… C’était si difficile oui, de redonner sa confiance.

« C’est trop tard de toute façon, pas vrai ? Vous dites ça pour… Vous dites ça pour me rassurer mais… Mes jambes elles sont déjà… Elles sont laides, mon corps est laid et… » Il avait perdu espoir. Toutes les heures passées à réfléchir sans obtenir une réponse digne de ce nom. Il n'y croyait plus. Le visage de l'homme qui lui donnait pourtant envie de se battre. Pour qui ? Ou pourquoi ? Loin de s'imaginer des semaines plus tôt s’effondrer devant lui comme il s'autorisait à le faire aujourd'hui. Mais bien loin oui, de s'autoriser à y arriver. Parce qu'au fond, il n'avait plus confiance en lui. Déchiré. « Ahjussi… » avait-il soupiré une dernière fois. Les larmes qui ne s'arrêtaient plus alors qu'il avait posé ses frêles mains – tremblantes – sur les siennes.

Sanglots et tourments.

Et après la tempête vient le calme.
Embarrassé ou honteux ? Ses crises qui avaient laissé des traces un peu partout dans la pièce. Le souhait qu'elle ne soit jamais ouverte devant lui et la déception que oui, finalement. Alors il gardait le silence, contemplant avec neutralité l'objet de sa colère. Les détruits éparpillés et son cœur qui se resserrait à cette idée. Une partie de lui qui s'était envolée cette nuit-là. « Non ! Mes parents me lasseront jamais faire ça ! Je vais me faire tuer si tu touches à quoi que ce soit, sérieusement. » Réponse paniquée. L'idée déjà toute élaborée de sa mort prochaine s'ils revenaient de la capitale en découvrant une toute autre maison. C'était comme ça ; une prison pour lui. Bien sûr, l'intention de Mason le touchait mais il n'avait jamais été capable de tenir tête à ses parents. Bien plus encore depuis l'accident. Et le temps n'y ferait rien. Gamin tempétueux, capricieux mais bien trop peureux.

Et il l'avait tutoyé sans en prendre conscience. Et la couleur de ses joues qui en témoignait le rappel. Sa gorge qu'il raclait en se redressant légèrement ; la fière allure, la digne. Petit rictus néanmoins naissant. Parce qu'il restait Sang Hoon l’imbuvable. « La maison n'est pas très grande et au fond, ce n'est pas comme si elle m'était inconnu. Qu'est-ce que ça peut vous faire si je vis correctement ou non ? Je vous invite une fois chez moi et vous vous imaginez vivre avec moi ? » La douceur qui ne lui convenait décidément pas. Alors ni une ni deux, il avait fait demi-tour pour rejoindre le canapé. Ses frêles bras qui avaient tenté de le soulever tout entier pour s'allonger. La douleur qui revenait tandis qu'il fermait les yeux pour oublier. Oublier que plus rien n'était comme avant. Oublier oui, que plus rien ne serait comme avant. Jamais plus. « Et alors ce film, il vient ? » L'arrogance, le retour.

Mais ce n'était pas méchant au fond.
Il avait bon fonds Sang Hoon.
featuring. @lee mason
gabi le loup




to be bad
((bl oo d)) one day the time lost to cry will be overtaken by weeping for joy.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Mason
evil sweet face
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2367-lee-mason-la-desillusi
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     09.10.18 21:56


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ L'américain était plutôt chamboulé par la manière dont Sanghoon réagissait. Le lycéen avait besoin de faire de la rééducation pour pouvoir avancer dans sa vie et grandir comme les autres. Mason savait qu'il était assez fort pour ça, il faut juste qu'il ait un peu plus confiance en lui. " Sanghoon-ah, ce n'est jamais trop tard et tu le sais… tu ne peux pas baisser les bras maintenant, tu n'as encore rien tenter pour remarcher. " dit-il en secouant la tête doucement. " Tu es loin d'être moche Sanghoon, ton corps est loin de l'être également. Moi, je crois en toi et je sais que tu peux le faire " dit-il en le regardant dans les yeux. Le programmeur vient ressuyer une larme qui coula de ses yeux bruns, son sourire sur les lèvres, il devait avoir de l'espoir pour son avenir. " Je serais là " dit-il en lui souriant doucement. Il lui devait bien ça après l'avoir poussé dans cette chaise.

Finalement, il put découvrir l'appartement et voir que la mise en forme était merdique pour une personne en fauteuil roulant. Il n'hésita pas une seconde à lui proposer de faire quelques travaux pour que ça soit beaucoup plus simple pour lui. Il ne s'attendait certainement pas à ce genre de réaction venant de lui. " Pourquoi donc ? Tu ne peux pas continuer de vivre dans cette manière. Tu as besoin de confort, beaucoup plus que ce que tu as maintenant " dit-il en fronçant les sourcils. Son bassin avait besoin d'être d'un matelas assez confortable pour ne pas avoir plus de douleur. Il dormait dans un canapé et ce n'était certainement pas fait pour ça. Mason ne fit même pas attention au tutoiement, au fond il s'en moquait il était américain dans sa tête. Il fut plus surpris par la suite de ses mots. " Tu es bipolaire, tu changes de comportement de penser en trois minutes. Si c'est ce que tu penses bien, mais ce n'est pas en repoussant tout le monde que tu vas te sentir mieux. Bien au contraire, Sanghoon " dit-il alors que son regard était devenu plus noir.

Il ne chercha pas plus longtemps, il le suivit dans le salon et mit le film comme il le souhaitait. Commençant par le premier. " Bien, maintenant que tu as tout ce qu'il te faut. Je vais te laisser, il ne faudra pas que je m'installe ici et que je m'y sente trop chez moi " Il partit rapidement dans la cuisine, vérifier la cuisson des lasagnes. Il sortit le plat et le coupa en plusieurs parts dont une qu'il mit dans un tupperware pour lui. " Je t'ai coupé plusieurs parts de lasagne. Oublie pas de les mettre dans le frigo. Passe une bonne soirée Sang " dit-il alors qu'il était en train de remettre ses chaussures à l'entrée.

featuring. @il sang hoon
gabi le loup



Did you see the flares in the sky? Were you blinded by the light? Did you feel the smoke in your eyes? Did you? Did you? Did you see the sparks fill with hope? ; You are not alone cause someone's out there, sending out flares
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il Sang Hoon
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2402-il-sang-hoon-quand-les
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     22.10.18 11:42


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ Il serait là. Il serait là oui, mais pour combien de temps encore ? Les présences en va-et-viens, il les connaissait par cœur. Dix-sept années passées à vivre de passage, de disparition et de réapparition. Mais il n'en pouvait plus Sanghoon. Il en avait marre de donner sa confiance à n'importe qui pour n'importe quoi et n'importe comment. Mason … Il voulait tout lui offrir s'il le pouvait. Lui donner tout ce qu'il lui restait malgré leur disputes, la rencontre rapide. Il n'avait plus que lui. Et ce même sentiment de fierté blessée ; cette marque qui montrait qu'il n'assumait pas totalement. Il n'écoutait pas son cœur battre la chamade quand leurs visages semblaient si près l'un de l'autre.

« Alors … Si un jour je décide d'y aller, de me rendre là-bas … J'aurai juste à vous envoyer un message et vous viendrez avec moi ? » Maintenant c'était comme une évidence. Cette façon qu'il avait de prendre soin de lui. Toujours trouver les bons mots avec lui. Il savait s'y prendre, savait l'apprivoiser. Mais la colère qui finissait par revenir quand les larmes ne coulaient plus, que la peur et la terreur n'existaient plus que dans ses cauchemars de la nuit.

Le calme, puis la tempête.
D'une autre ampleur.

Ses doigts qui en tremblaient d'avancer. Il se sentait devenir incontrôlable. Comme la tornade qu'il devait quelques fois. Le plus vieux avait tout vu de lui, tout vécu – ou presque. Alors pouvait-il se laisser porter par le vent ? Se laisser guider par la vague qui arrivait vers lui comme d'une main qu'on tendait ? L'hypnose parfaite. Il lui en voulait tellement sans en comprendre la raison. De ses émotions qu'il n'arrivait plus à saisir. Parce qu'il se sentait toujours plus différent devant lui. Unique. Et il se sentait toujours idiot d'aimer la lueur de ses iris quand leur regard se croisait une fraction de seconde. Il se sentait idiot de prêté attention à … un homme. D'aimer être aimé.

Et il n'avait pas répondu. Pas un mot n'était sortie d'entre ses lèvres. Closes jusqu'au bout quand il le regardait regagner l'entrée, ses chaussures qu'il remettait. La panique interne qui le prenait. Ce même caprice de toujours vouloir toujours tout contrôler. De toujours décider de ce qu'il pouvait faire ou ne pas faire. Maître des mots, des gens, de tout. La vie qui ne fonctionnait pourtant pas ainsi. Alors il l'avait fait ; cette dernière carte tirée comme s'il était plus triste encore. Cette fausse nostalgie pour dernier teste. Découvrir le revers du décor, l'inquiétude sincère ou non. Le voir courir à lui comme si ça vie en dépendait.

Parce qu'au fond,
Il voulait le voir.

Il lui manquait déjà tellement.
featuring. @lee mason
gabi le loup




to be bad
((bl oo d)) one day the time lost to cry will be overtaken by weeping for joy.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Mason
evil sweet face
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2367-lee-mason-la-desillusi
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     22.10.18 13:21


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ Bien sûr que l’américain comptait bien accompagner ce mauvais caractère jusqu’à l’hôpital pour faire sa rééducation. Il l’accompagnera autant qu’il le peut à ses cours, au moins il s’assurera qu’il y aille bien. « Bien sûr que je serais là. Je répondrais aussi rapidement que possible » dit-il avec un sourire au coin des lèvres. Le lycéen était tout de même difficile à apprivoiser et le codeur commençait clairement à en avoir par-dessus la tête de ses changements d’humeur. Il a été plus que patient avec lui, mais il semblait avoir dans l’optique de le faire tourner en bourrique et il n’appréciait pas ça. Il avait tout rangé avant de finalement bien lui dire qu’il partait. Ses chaussures ont vite été mis à ses pieds, sa veste rapidement sur son dos. Il regardait quelques secondes encore le lycéen avant de finalement soupirer et tourner les talons. Il ouvrit la porte et la referma rapidement derrière lui. Il resta planté là devant cette porte, n’ayant pas baissé les bras pour autant mais il a eu sa dose pour la journée. Une main passa dans ses cheveux bruns, posant son regard sur son téléphone portable. Il commanda un Uber avant de finalement descendre dehors pour l’attendre. Le vent s’était bizarrement levé comme son air morose. Ce soir, c’était signé, il allait avoir de nouvelle marques.

featuring. @il sang hoon
gabi le loup



Did you see the flares in the sky? Were you blinded by the light? Did you feel the smoke in your eyes? Did you? Did you? Did you see the sparks fill with hope? ; You are not alone cause someone's out there, sending out flares
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il Sang Hoon
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2402-il-sang-hoon-quand-les
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     22.10.18 15:36


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ Finalement il était parti. Finalement il avait fermé la porte. Et une fois de plus Sanghoon s'était senti plus seul que jamais. Ce sentiment terrifiant qu'il ressentait à chaque fois qu'il se retrouvait dans cette pièce, avec pour seule compagnie le silence. Le son de la télévision qu'il feignait ne pas entendre. Ses doigts qui en tremblaient. Est-ce que c'était la fin ? Des paroles déjà oubliées lorsque le plus vieux lui avait tant de fois dit rester à ses côtés ? Pour toujours. Il paniquait Sanghoon. Il n'en avait jamais été habitué, avait cru durant quelques secondes qu'il était à sa merci, à son service. Mais il avait bien vite été remis à sa place.

Pourtant, il voulait déjà le revoir.
Alors il avait attrapé son téléphone. Cette promesse encore en tête, toujours fraîche dans son esprit ; où il lui disait répondre rapidement. Une prière. Un cœur qui battait plus vite. Un éclair. Puis un autre. « Ahj… Mason. » Nerveux, il l'était plus que jamais. Bien heureux de ne pas l'avoir en face, de ne pas lui montrer la faiblesse qui reflétait autant dans sa voix que son physique. Lui, assis sur le canapé à n'en plus bouger. Il ne savait même pas ce qu'il devait dire. « Est-ce que vous avez des pouvoirs ou quelque chose qui y ressemble ? Vous êtes Harry Potter ? Parce que je… » Yeux clos. Il se pinçait les lèvres. Ses idées qui se mélangeaient déjà. Et il reniflait d'un air enfantin quand l'odeur des lasagnes se propageait dans la pièce. « Comment vous faites pour… Comment vous pouvez être certain de ne pas confondre amitié et … Vous êtes un homme… » Je veux vous voir. Mais rien ne sortait. Il n'y avait que cette part de lui qui laissait sous-entendre des choses, ses yeux embués pour preuve. Et cette gorge qui se nouait une fois de plus. Il ne savait plus quoi dire, plus quoi faire pour ce faire entendre. Pour se faire comprendre. « Ahjussi je… » Il ne s'écoutait pas lui-même.

Revenez.
featuring. @lee mason
gabi le loup




to be bad
((bl oo d)) one day the time lost to cry will be overtaken by weeping for joy.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Mason
evil sweet face
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2367-lee-mason-la-desillusi
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon     24.10.18 10:56


sometimes it's like that.
feat. mason and sanghoon (mahoon)

all with style ♡ Il avait finalement quitté cet appartement, refermant la porte derrière lui pour descendre dans cette rue bondée. Il attendait patiemment son taxi bien que son cœur n’y était pas. Il était perdu l’américain, il ne savait pas comment faire face à cette situation. Le lycéen était bien compliqué, il était pire qu’un code difficile à mettre en place. C’est le cœur lourd qu’il attendait, les mains dans les poches, laissant les passants le bousculer par moment. Finalement son téléphone vibra dans sa poche, il le sortit et remarqua le surnom de Sanghoon. Il resta à regarder son téléphone quelques secondes avant de finalement appuyer sur le bouton vert pour décrocher. Tu n’aurais peut-être pas dû Il le mit à son oreille, écoutant les propos démesurés de ce lycéen aux cœurs difficiles. Il resta planté là alors que son Uber venait d’arrivé. Il referma son téléphone et s’approcha de la voiture. « Désolé, j’ai une urgence de dernière minute. Voilà pour vous, désolé du dérangement » dit-il en tournant les talons. Il ne pouvait pas le laisser dans cet état, il semblait aussi perdu que lui.

Il remonta les escaliers, s’approchant de cet appartement qu’il venait de quitter. Il resta silencieux devant cette porte quelques secondes avant de finalement lever la main pour appuyer sur cette poignée. Il entra et referma la porte derrière lui, laissant ses chaussures à l’entrée ainsi que sa veste. « C’est moi sang » dit-il en s’approchant du salon où il était installé. Il s’installa sur le canapé à ses côtés, essayant de repenser à ces mots qui étaient tout sauf clair. « J’ai pas bien compris ce que tu as dit par téléphone, confondre amitié avec quoi ? » demanda-t-il en arquant un sourcil. Ça serait bien de le savoir pour pouvoir répondre à sa question. tu n’aurais pas dû revenir


featuring. @il sang hoon
gabi le loup



Did you see the flares in the sky? Were you blinded by the light? Did you feel the smoke in your eyes? Did you? Did you? Did you see the sparks fill with hope? ; You are not alone cause someone's out there, sending out flares
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: sometimes it's like that feat. mahoon    
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jund aggro feat. Sygg
» Grand Prix Amsterdam
» « Truth or Dare ? » feat. Hareton Blitswick
» « Friendship doubles our joy and divides our grief » feat. Ephason Di Astrellà
» « There are no such things as strangers (...) » feat. Raquel Marques