rps communs on the flux- Beautiful Buddah / rp commun.
- La Fête de la Sirène / rp commun.

- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les cactus pour voter !


yolo

 

les petites annonces
─ Nouvautés du mois d'août : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités d'IB et zyeuter l'annonce de ce mois-ci, clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois d'août est arrivée ! Clique ici ! ─ Le Bar du Bartender : Venez donc participer aux enchères et balancer des potins au Bartender ! rdv au bar ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre débutant
More informations ?
- Sujet : a light of mine (feat. bae luda)     12.08.18 14:47




a light of mine


accoudé au bar, l'alcool montant trop vite, les discussions avec ses amis partent dans des directions qui n'existaient même pas ; des éclats de rire, des mouvements brusques manquant de faire tomber les verres, des paroles hautes en couleurs. le jeune homme généralement calme, généralement peu bavard s'anime d'une toute autre lumière. non- ce n'est pas qu'il est bourré, ce n'est pas qu'il est bourré. son sourire qui s'étire et qui s'estompe finalement à la vue d'un visage familier. ses lèvres murmurent presque son prénom. "luda" il ne l'a pas vu depuis tellement longtemps. ce qui est ridicule, ils sont censés vivre dans le même appartement. pendant longtemps alors monsieur était allé voir dans les hôpitaux, dans les commissariats, dans les clubs où il était parti la chercher- téléphonant, la téléphonant jusqu'à finir par se dire qu'elle reviendrait ou qu'elle était partie- le doute le plongeant dans une certaine mélancolie indescriptible. parce qu'il avait prit l'habitude d'elle, de sa présence imposante et qu'elle avait disparu d'un coup. sur le moment il pose son verre, sa main s'appuie sur l'épaule de son ami et sans un mot il s'éclipse pour aller dans sa direction d'un pas maladroit. elle ne semble pas encore l'avoir vu, le regard ailleurs. il tapote son épaule de son index avant de se mettre à l'opposé à l'abri de sa vue et fait de même avec l'autre épaule avant de poser ses mains aux deux extrémités du bar, lui bloquant le passage comme s'il avait peur qu'elle disparaisse. « madame est-ce que l'hospitalité de ce bar est égale à celle d'un appartement ?  » peut être un peu bourré. il pose ses mains sur ses épaules et cela paraît d'un naturel avancé, comme si ça avait toujours été comme ça. « c'est cruel  » il marmonne en secouant doucement la tête avant de se rapprocher et répéter « c'est vraiment cruel- peut être que si tu avais été blessée j'aurais compris, peut être que-... mais tu n'as pas une seule égratignure...   » il constate en levant sa main, sa main qui effleure tout juste son visage avant de retomber sur son épaule. en réalité il n'aurait pas voulu la voir dans un autre état que celui-ci mais l'inquiétude est restée si vive jusqu'au dernier moment que la voir dans un bon état apparait comme une surprise.
feat. bae luda
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)     12.08.18 17:44




a light of mine


C'était commun, de te voir déambuler dans les bars cherchant à bras à t'accrocher en espérant gagner quelque chose. Tu ne voulais pas de cet amour qui partait en fumée mais de cet argent qui alourdissait les poches de ces fils à papa. C'était ce qui te caractérisait le mieux, et ce pourquoi les gens te connaissaient. Et pourtant tu savais que certains connaissaient autre chose. Comme celui qui t'hébergeait, faisant de son appartement le tien, pendant un temps dont tu ignorais la durée. Mais tu avais déserté. Pourquoi ? Parce qu'il en avait marre. Parce qu'il s'en fichait. Tu ne savais plus le nombre de fois où tu avais essayé de le faire perdre ses moyens en vain, il t'avait surprise par ce self control allant même te faire admettre qu'il était différent. Mais tu avais appris, du moins interprété, cette façon d'être à un désintérêt. Une ignorance qui t'avait pesé plus que tu ne l'aurais pensé par des semaines d'absence de sa part. Sans prévenir, sans rien il était parti. Te laissant seule derrière quand ignorait comment prendre soin de toi, seule. Tout était vide et c'était l'occasion. L'occasion d'aller squatter chez quelqu'un d'autre, chez un homme qui t'envoyer bouler comme jamais. L'ignorance était pire que tout et tu ne voyais que ça dans le regard de ton gentil hébergeur.
Alors oui tu étais partie, sans changer pour autant écumant les bars et les endroit huppés pour y trouver satisfaction. Tu ne t'attendais pas à tomber sur lui. A tomber sur cette personne que tu évitais laissant ses appels sans réponses. L'avais tu laisser pour lui donner l'occasion de t'oublier? Ou bien espérais tu te faire désirer ? Pour une fois, tu n'avais pensé à rien, simplement à cet avertissement qu'il t'avait lancé. C'était la dernière fois qu'il venait. Et tu ne t'attendais pas à le voir là où tu ne l'avais pas même appelé. Te tournant suite à un toucher qui se voulait signalisateur tu ne vis personne. Fronçant les sourcils tu te retournas quand ce même signe vint te frapper une nouvelle fois avant de te tourner complètement complétant un mouvement de sa part qui t'entourait alors telle une prison qui t'interdisait de partir. Ton regard se relevait sur ce visage que tu avais pris l'habitude de voir et ta tête se pencha légèrement à sa question impromptue. Ton regard se plisse, il n'est pas comme tu le connais. Il n'est pas celui qui a pris la vidéo, qui t'a regardé et t'as menacé de te laisser dans la merde la prochaine fois que tu l’appellerais, il a les joues rougies, le regard vitreux et la main tactile. Un léger sourire s'étire sur tes lèvres rouges. " Ca dépend lequel.." Il avait toujours été accueillant, et tu aurais presque voulu le remercier mais ta fierté restait encore trop grande, ta blessure trop récente. " C'est cruel" .. De l'avoir laissé avoir sa vie tranquille? D'arrêter de l'appeler et de le laisser reprendre le court de sa vie ? Partir de son appartement pour lui éviter d'autres frais? Où avais tu été cruelle? Un léger rire t'échappe. Tu as été cruelle et tu reviens face à lui sans une égratignure ? Si son frôlement a su provoqué un léger frisson tu te redresses fièrement en le regardant dans les yeux. " Tu m'aurais préféré abîmée? Blessée? Morte ?" Allons dans les extrêmes. Allons là où il n'aurait jamais pensé mettre un pied. Tu sais qu'il a bu, l'odeur de l'alcool te parvenant aux narines, mais tu ne sais pas s'il est heureux de te voir apparaître devant lui. "Je t'ai manqué..Jin Sang ? " Un léger sourire aux bords des lèvres, tu sens une appréhension. De quoi ?

feat. ahn Jin sang
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)     12.08.18 18:50




a light of mine



il s'était toujours assuré de garder une certaine distance avec luda ; elle lui est toujours apparue comme fragile malgré son gigantesque sourire entouré de rouge. et puis- il n'est pas sûr, il s'est dit que si elle avait un endroit où rester où se reposer plus personne n'arriverait à la blesser. il s'est dit que peut être qu'elle avait besoin d'un nouveau départ. il n'est plus sûr. maintenant qu'elle est partie il n'est plus bien sûr de tout ça. il n'aurait jamais cru possible de se sentir seul à nouveau. et pourtant quand elle est partie c'était étrange. il lève ses grands yeux surpris vers elle quand elle mentionne le pire et secoue la tête avant de passer sa main libre sur son visage réfléchissant à comment lui dire ce qu'il souhaite. un soupir s'échappe de ses lèvres « non c'est pas ça...   » qu'il murmure. la musique couvre ses paroles et son bras retombe mollement le long de son corps un instant. il la regarde un instant sans rien dire puis demande « luda est-ce que tu es stupide ?  » les paroles semblent si dure pourtant le ton de sa voix est si doux- un faible rire lui échappe alors qu'il ajoute « évidemment que tu m'as manqué » ses mains cherchent la sienne un instant avant de la trouver et puis ses paroles suivent « est-ce que tu sais... » il se perd dans la contemplation de sa main si minuscule entre les siennes « est-ce que tu as la moindre idée de combien de commissariat de police il y a dans cette ville ? ... combien d'hôpital... combien de clubs... combien de... non c'est tout   » il finit d'un ton amusé ajoutant tout en secouant la tête « c'est tout et c'est assez  » il libère une de ses mains pour ébouriffer gentiment ses cheveux « idiote...   » il marmonne pour lui même. il tire doucement sur son bras pour l'attirer vers lui et l'enferme dans une étreinte « l'appartement est vide et... il n'y a plus de musique bizarres et... plus de luda qui crie quand elle s'est cognée contre un meuble ou... c'est plus la même chose...  » quand il sent qu'elle s'écarte, il resserre l'étreinte demandant « tu vas repartir ?   »
feat. bae luda
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)     12.08.18 19:21




a light of mine


Il n'avait jamais été du genre tactile, démonstratif ou quoique se soit qui ressemblait à de l'intérêt pour toi. Il avait même réussi à te faire croire que tu étais invisible dans cette maison. Même quand ta peau était a exposition, quand tu cherchais à le taquiner, le provoquer, bousculer l'homme qui sommeillait en lui. Rien. Et ce soir il semblait changé, tout autrement , et bien plus ouvert à la conversation et aux gestes. Peut être te détestait il , lorsqu'il était sobre et que tu ne l'étais pas. Peut être détestait il tout ce qu'il voyait mais pourquoi t'avoir offert un toit? Il était un mystère que tu essayais de percer en se rapprochant de lui, en laissant tes yeux ancrés dans les siens un léger sourire aux coins des lèvres. Tu avais évoqué le pire, certains voudraient sûrement te voir souffrir comme aucune autre, certains devaient vouloir ta mort sans réellement le penser. D'autres espéraient que tu "t'assagisse" que tu deviennes raisonnable. Jin Sang tu n'en avais aucune idée. Mais apparemment ce n'est pas ce qu'il voulait. Te rapprochant encore un peu tu souffle contre lui " Alors qu'est ce que tu veux Jin ? " Un diminutif que tu te permets d'utiliser. Alors qu'il se laisse mollement aller. Qu'il semble heureux en te traitant d'idiote. Alors que tu ouvre les yeux sous la surprise. "Stupide"? Tu avais eu bien des insultes et celle ci semblait douce. Que cachait elle réellement ? Et malgré tout ce que tu pouvais penser il avoue que tu lui as manqué. Il cherche même ta main qu'il prend. Il ne t'avait réellement jamais touché. Ni pour une caresse futile et désintéressée, ou bien pour un rapprochement voulu. Rien. Rien d'autre qu'une épaule qui te permet de marcher quand tu es ivre. Tu laisses donc ta main entre les siennes ,ton regard se posant sur cette scène étrange et incompréhensible. alors que tu pensais avoir toujours eu le contrôle dans ta vie, avoir toujours eu le dessus sur les services trois pièces tu te retrouves bloquée. Pourquoi te demande-t-il ça ? Il t'a réellement cherché ? Partout ? Tes yeux cherchent une réponse que tu n'auras pas. Il joue l'idiot , ou plutôt l'alcool le rend mignon, le faisant rire pour rien. " Tu m'as cherchée ? " Une simple réponse te suffisait, tu voulais avoir le coeur net, que cette chaleur étrange n'était pas dû à l'ambiance extérieure. ET face à ses mots, ses gestes, tu ne peux rien faire qu'atterrir contre son torse. Son odeur, sa chaleur, tu n'avais jamais été si proche. En le voyant tous les jours, en dormant parfois dans son lit pour l'embêter, tu n'avais jamais été aussi proche de lui que maintenant. Tu avais tant torturé Jisoo pour une simple histoire d'amour, que tu te torturais maintenant à savoir ce qu'il t'arrivait. Pourquoi tu n'étais pas comme avec les autres.. Impulsive et tranchante. Parce que ses mots te font du bien, et que pour la première fois, tu sembles avoir une notion de maison. Un endroit où rentrer. " Où Veux tu que j'aille? " Après l'avoir serré un instant tu t'éloignes pour le regarder. "Et toi.. tu vas repartir? Tu vas me laisser derrière comme une chaussette...? Tu vas me laisser faire tout ce que je veux ? " Ta vie n'est pas saine, tes actes sont dangereux, mais il n'a jamais rien dit. Il est juste parti, sans même te proposer, sans rien te dire. Comme un animal abandonné tu t'es retrouvée à vouloir te venger, partir et ne pas revenir. Mais aujourd'hui, que voulais tu ?

" "

feat. ahn Jin sang
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)     12.08.18 20:45




a light of mine



« est-ce que tu m'as déjà écouté de toutes façons..   » il lâche dans un léger rire tout en secouant la tête. le parfum de luda plane. l'exagération serait de dire qu'il avait oublié à quoi elle ressemblait. elle est belle. lui qui n'avait jamais fait attention l'idée lui traverse et il se dit que ça n'a pas de sens. et il espère que cette pensée restera dans sa tête. il n'a pas envie de la partager avec elle. pare que luda sait qu'elle est belle. luda en joue. il hoche brièvement la tête en guise de réponse. oui il sait combien de commissariat, combien d'hôpitaux il y a dans cette ville. maintenant enfermée dans ses bras il hausse les épaules « dans un autre bar ou un autre club ou un autre appartement ou... ou une autre galaxie ou...- » il s'arrête un instant, se rapprochant doucement comme pour en avoir la certitude  « tu ne sens pas l'alcool ce soir » il constate amusé « l'univers a du bouger d'un-... non non je plaisante » les mains derrière le cou de la jeune femme son coude s'appuyant légèrement au niveau de son épaule il hausse les sourcils surpris « quand est-ce que j'ai...-   » un faible rire lui échappe et il s'en excuse agitant sa main libre « je suis juste parti deux semaines ! et j'ai fais des courses avant de partir, pour que tu n'aies besoin de rien  » secouant doucement la tête il ajoute « luda je... je peux pas t'empêcher de faire ce que tu veux- je n'ai pas envie d'aller en prison et... je crois que c'est une raison valable  » il écarte une mèche rebelle de son visage de porcelaine avant d'ajouter encadrant son visage de ses deux mains « le problème tu vois... c'est que tu vas rencontrer la raclure du siècle un jour. un beau salopard. et je serai pas forcément là pour te protéger... alors je... je fais de mon mieux pour qu'avec moi au moins... avec moi tu sois jamais blessée » il l'attire de nouveau dans ses bras avant de la soulever sans prévenir et la faire légèrement tournoyer avant de la reposer délicatement et murmurer à son oreille
« s'il te plait luda... fais attention... » feat. bae luda
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)     12.08.18 21:11




a light of mine


Il avait raison. Tu n'avais jamais écouté les autres. Tu n'en avais fait qu'à ta tête. Tu avais ignoré tous ces bons conseils et ces avertissements parce que tu ne pouvais pas. Vivre une vie banale et modeste avec un salaire qui t'offrirait à peine un toit pour une vie de souffrance. Tu ne plierais pas pour devenir comme cette vieille dame qui servait encore à manger dans des foodtruck toute la nuit. Tu ne servirais plus de frites à des femmes prétentieuses qui te pensaient inférieure à elle. Alors non , tu ne les écoutes pas. Et même si on t'a mis en garde, qu'on te répète et répète que tu pourrais tomber sur un mauvais type. Tous ces hommes riches tombaient sur la mauvaise femme de toute façon. Mais ce qu'il dit, ce qu'il fait change tout. Il n'est pas ce mauvais type qui te veut du mal, ni celui qui te juge et te met en garde. Il est celui qui t'a cherché, qui nettoie tes conneries et continue de te chercher. Un sourire amusé s'étire alors que tu le serres légèrement. Il était le seul chez qui tu comptais restée. Profitant de lui sans qu'il ne dise rien. Mais ne voulais tu pas qu'il t'arrête ? Tes yeux le détaillent alors qu'il est resté dans cette proximité méconnaissable. " Si tu veux je peux boire, je peux finir blessée et revenir vers toi en te suppliant de me reprendre chez toi.. je peux te donner l'impression que mon absence n'était pas vaine. " Parce que c'était le point de départ de son comportement. Ton absence. Il avait cherché où tu étais, et sûrement qu'il avait essayé de trouver des explications à ton départ. Alors s'il voulait une excuse tu lui en servirais une. Mais il te gardait sous sa coupe, il gardait tes yeux occupés de son image, et tu ne pouvais détacher ton regard du sien, sentant chaque geste de sa part. " Tu n'as rien dit.. Tu sais com... " Dévoiler tes faiblesses n'était pas ta priorité, alors tu gardas le reste pour toi. Tu t'étais sentie seule, trahie et abandonnée. " en prison? Tu comptes me séquestrer ? Tuer des gens ? Ou bien mes actions t'énervent tellement que toi aussi tu voudrais me foutre la baffe du siècle ? " Certains espéraient presque que tu tombes sur cette raclure dont il parlait. Que tu tombes sur le pire des scénarios. Comme leçon. Pour apprendre. Mais pas lui. Que voulait il vraiment ? Tu souriais doucement en le regardant restant bien passive pour une fois. " Et si je suis blessée ? Si je suis blessée par un autre .. tu vas faire quoi Jin ? J'en rencontre tout le temps des raclures.. si tu savais comme les hommes riches sont.. mais je suis là. Et je me sens bien. " Tu te sens bien parce que tu n'as jamais été blessée physiquement, et que toute insultes te passe au dessus de la tête. Le serrant un moment lorsque tes pieds ne touchent plus le sol tu le regardes surprise lorsqu'il arrête et qu'il te fait cette demande. Celle que tu attendais depuis plus longtemps qeu tu n'aurais pu imaginer. Un pas plus près, puis un autre et tu frôles ses lèvres tes tiennes pour murmurer contre celles-ci. " Donne moi envie de faire attention.. " Te détachant lentement tu le regardes. Faire attention pour quoi ? Faire attention pour quel résultat ?

" "

feat. ahn Jin sang
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)     12.08.18 22:18




a light of mine



il secoue la tête quand elle mentionne l'éventuelle possibilité qu'elle se mette à boire. il secoue la tête et pose ses mains au niveau de ses épaules. elle n'a pas besoin de boire à ce point. il lève les yeux au ciel secouant la tête « non non non- rien de tout ça » il regarde finalement la jeune femme dans les yeux et lui répond peut être trop honnêtement « je préférerais qu'il ne t'arrives rien » ne pas avoir à penser à toutes ces choses et l'imaginer dans un sale état, ses mains dans un sale état après avoir attrapé ce type en question. jinsang n'aime pas se battre. mais ce n'est pas le genre de choses qui se règlent dans le calme. et il n'a pas envie que luda soit témoin de ce genre de choses. « tout le monde n'est pas pareil luda... et à mon avis la terre est suffisamment ronde pour que tu rencontres le pire des pi-... » il aurait pu parler davantage mais la distance entre eux est devenue quasi invisible l'espace de quelques secondes. il passe sa main derrière sa nuque et lance en secouant doucement la tête « luda... » comme pour l'avertir. il ne sait même pas de quoi. c'est étrange. parce qu'il aime avoir sa main dans la sienne, l'odeur de son parfum, la façon dont elle parle, l'effet de sa présence dans ce bar mais quand elle dépasse la ligne où ses lèvres rencontrent les siennes il a l'impression qu'il n'y a plus rien sous contrôle et cette idée là est différente. cette idée là ne le rendra pas différent des autres hommes autour d'elle. il déteste cette idée. il agite doucement sa main avant de lancer « je pense.... je pense qu'on devrait rentrer »  feat. bae luda
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)     12.08.18 23:03




a light of mine


Il n'avait jamais aimé que tu boives. Que tu ne retrouves plus le chemin de chez lui, que tu peines à monter les escaliers. Tu pouvais le comprendre, au fond ce n'était pas agréable, mais tu étais devenue presque dépendante de cet état qui te faisait vivre autrement. Mais il n'aimait pas ça. Apparemment il n'aimait pas non plus ce que tu faisais, il était inquiet. Il était inquiet de ce qu'il puisse t'arriver lorsque tu sortais pour gagner ce qui t'était cher. Et toi ? A quel point voulais tu rester avec lui ? TU n'étais attachée à personne exceptées tes amies. Tu avais cherché ces romances sans grand succès laissant alors l'avarice dictée tes actes. Et tu oubliais tout, tu faisais ravaler les mauvaises langues et tu prenais ta fierté. Si les hommes vivaient tranquillement tu vivrais également ta vie comme tu l'entendais. En l'inquiétant. En faisant ce que personne ne voulait que tu fasses. Mais tu étais comme ça. Mais face à ses mots il semblait que tu comprennes. Que tu sembles entendre quelque chose que tu n'avais jamais compris, jamais réellement entendu. Il voulait te protéger, ou du moins te voir sans aucune blessure. Ses paroles avaient du sens mais elles commençaient à ressembler à celles des autres. Tu reprenais alors cet avantage qui t'avait manqué et qu'il tenait pourtant bien éloigné jusqu'ici. Mais toi sans séduction, ce n'était pas vraiment toi. Tu tentes de le déstabiliser de gagner du terrain et tu réussis à le couper dans son discours. C'était cette provocation, cette proximité pour laquelle tous les hommes craquaient, et tu pensais l'avoir finalement trouver, ce point où il craquerait. Où il céderait à tes avances. Ton nom ainsi murmurer tu imagines la suite. Mais elle part en fumée. Cette idée même qu'il puisse craquer part en ne laissant qu'un vide suite à son geste te laissant pantelante un léger rire t'échappant. Il n'avait jamais pensé à toi comme une femme en fait. Il ne t'avait jamais vu comme une fille abandonnée qui faisait sûrement pitié à voir. Tu avais cru de telles sornettes qu'il pourrait s'inquiéter pour toi. Qu'il pourrait s'en faire parce que.. peut être qu'il était jaloux, qu'il voulait te protéger pour une raison qui s'éloignait d'une fille qui nous faisait penser à sa soeur. Tu avais l'impression d'être ça, une soeur. Et tu détestais l'idée. " Je ne pense pas non..  " Passant ta langue sur le bord de tes lèvres tu t'éloignas de lui. " Je n'ai pas rentabilisé ma soirée.. " Tu détestais le voir comme un frère, tu détestais l'idée qu'il puisse penser ça de toi mais dans ton cerveau craqué, peut être même encore alcoolisé de tout le reste, il n'y avait rien d'autre que cette foutue protection. Il était impassible, insensible à tes charmes mais voulaient te protéger ? N'était ce pas la définition même d'un homme qui voit une fille comme sa soeur ? Prenant alors du recul tu t'éloignais de lui, cherchant sûrement une cible, qui te trouva avant, prenant ton poignet. Peu importe qui il était tu l'utiliserais. Tu le ferais souffrir comme Jin Sang te faisait souffrir.

" "

feat. ahn Jin sang
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)     12.08.18 23:53




a light of mine



il y a trop de choses dans la tête de jinsang ; il y a le respect qu'il a pour luda, l'inquiétude qu'il a pour elle, des pages et des pages de scripts, des livres empilés sur des livres, l'influence indirecte qu'il a sur les personnes qui le lisent- il y a tellement de choses qui s'empilent et qui se bousculent et tout ce qu'il veut c'est être différent de ces hommes autour d'elle. ces hommes qui la dévorent du regard mais qui ne comprennent pas son âme. lui même n'est pas sûr de la comprendre parfois mais il fait de son mieux. il fait de son mieux pour ne pas la blesser pourtant il ne se rend pas tout le temps compte de ce qu'il se passe autour de lui. il pose les yeux sur elle qui redevient celle qu'elle a l'habitude d'être. comme si l'alcool faisait partie de son identité. il passe la main derrière sa nuque, secouant doucement la tête tout en adressant un regard de détresse à ses amis qui bien évidemment n'ont pas raté une miette de cet épisode. énième soupir. elle s'éloigne sans qu'il ne la retienne et alors qu'il réduit la distane entre lui et son groupe d'ami il ne tarde pas à la voir à nouveau accompagnée. jinsang connait les hommes et leurs côté sombre mais il ne les comprends pas pour autant. il ne les a jamais compris. il pince doucement ses lèvres avant de se tourner vers ses amis et commander un autre verre. et secouant doucement la tête aux paroles des concernées. des paroles insensées dans ses oreilles. il entame son verre silencieusement, la regardant à la dérobée quand elle ne semble pas lui prêter attention. pourquoi est-ce qu'il tient tellement à protéger du monde quand elle plonge aveuglément dans les bras du premier venu ? énième soupir alors qu'il fait légèrement tourner le verre vide entre ses mains. finalement l'espace de quelques secondes il croise son regard mais toute l'attention de la jeune femme revient trop rapidement à cet inconnu. inconnu à qui elle sourit si facilement. il jette un coup d'oeil à ses amis dont un d'entre eux qui le pousse littéralement. finalement il pose son verre avant de marcher dans la foule jusqu'à elle. le chemin est difficile. soudainement il y a trop de monde. est-ce que s'il essaie de parler elle l'écoutera ? « lu...- » évidemment qu'elle ne l'écoutera pas- rectification ; évidemment qu'elle ne l'écoute pas. il hoche doucement la tête mordant légèrement sa lèvre inférieure. il tapote l'épaule du jeune homme lançant « excusez-moi, si vous permettez, un instant... » il passe devant le concerné et avant qu'elle n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit concernant sa soirée gâchée, sans prévenir la main du jeune homme se pose sur sa joue et il l'embrasse aussi simplement que ça, oubliant tout ce qui lui passe par la tête, oubliant toutes les conventions et oubliant ce jeune homme qui sans doute est parti depuis. feat. bae luda
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1884p10-bae-luda-put-your-m
avatar
(baguette) Lucifer's Daughter
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)     13.08.18 0:25




a light of mine


Tu n'étais pas si invincible. Ta tête réfléchissait parfois comme celle d'un poisson rouge. SI tu pensais avoir le contrôle partout, tout le temps. Le droit de dire non, de dire c'est fini et de partir, tu avais aussi ce qui t'enchaînais à ces faiblesses qui inquiétaient tout le monde. Mais dans ta tête, tu ne crains rien, et même quand le danger te frôle finalement tu ne dis pas non. Tu aimes l'adrénaline , sentir ton coeur battre fortement et rapidement. Tout ce qu'aucun homme ne t'a jamais donné. Pas d'amour, pas de sentiment, que des espoirs en vain de s'accrocher à ce qui te semble parfait. Beau riche et puissant. La notoriété, l'envie, tu réunissais à toi seule bien trop de péchés mortels qui te seront un jour fatal. Mais pour le moment tu profites. De cette beauté, de cette apparence que tu soignes avec l'argent des autres, de ce monde que tu crois tenir entre tes mains. Mais malgré toutes les réjouissances que tu portes ce soir même, ces bijoux clinquant qui coûtaient bien plus que ce que certains possédaient, tu étais en colère. Tu avais ce sentiment de colère qui se mélangeait à la douleur. Tu ne savais pas d'où elle venait mais Jin Sang en était l'investigateur. Il tenait au creux de sa main ce que tu redoutais tant à avouer : tu pouvais être blessée aussi. Tu pouvais ressentir de la peine. Tu n'étais pas un robot attirée par l'argent. Malgré ce que tu clamais. Et il avait réussi à te toucher. Ainsi ton regard suivi le sien regardant ses amis comme dernière confirmation. Que cherchait il ? Une excuse ? Tu lui en donnais une. Tu partais. Tout simplement. Tu cherchais à fuir celui qui avait réussi à enlever ce sourire de ton visage. A la place tu flirtais avec cet inconnu qui ne t'intéressait en rien. Qui avait succombé à ton sourire en une fraction de seconde le jeu partant avant même qu'il n'ait commencé. Il n'était qu'un des nombreux qui voulaient juste une expérience. Tu ne possédais pas la naïveté, tu n'avais que cette envie de grandir, cette envie de gagner. Prendre ce que tu voulais vivre comme tu le souhaitais, sourire continuellement alors qu'au fond.. qui tu étais ? Ton sourire restait le même pour son regard discret ,mais dès qu'il serait parti, la monotonie reprendrait le dessus et tu l'enverrais bouler... cet inconnu aux mains baladeuses et à la conversation étriquée. Tu croisas le regard de JIn Sang un instant, un instant avant que tu ne retournes vers l'autre, dans un esprit de vengeance que tu te connaissais, mais dont le but t'étonnait. Finalement tu pouvais te moquer de Jisoo.. aujourd'hui tu ne semblais pas mieux. C'était sans compter sur Jin qui traversa la pièce, qui essaya de te rappeler, de te raisonner sûrement. " Tu peux tomber sur un mauvais type", " sois sage ", peu importe la façon dont il le disait tu ne comprenais que ça. Que ça et " sois différente". Il fallait que tu oublies ce que tu voulais, ce que tu aimais pour eux? Impossible. Tu ne changerais pas , tu ne... Ton regard se fit interrogateur alors que tu le voyais demander un instant à cet inconnu. Allait il te faire un joli sermon ? De manière poétique et rythmée, allait il te dire de rentrer ? Pourtant tu n'as rien le temps de faire, de voir ou prévoir, de dire que tu restes figée. Une légère pression, rien d'abusif, rien d'intrusif, juste une légère pression sur tes lèvres et te voilà figée. Déconnectée. Tu ne peux même pas le repousser, l'envie n'y est pas. Pour la première fois tu restes surprise d'un baiser, d'un simple... baiser. Tu te choquerais toi même si la personne en face de toi, si les lèvres qui touchaient les tiennes n'étaient pas les siennes. Peut être que tu avais perdu la tête, peut être même que tu étais malade, mais avec ce simple geste il venait de faire naître en toi ces fourmillements que tu cherchais tant. L'euphorie du moment, l'homme inflexible qui craquait enfin. Tu ne saurais de suite la nature de ces ressentis,mais tu les avais. Et ça te suffisait pour répondre au baiser, serrer son haut pour te coller à lui et mener la danse, goûter à ses lèvres qui t'étaient interdites. L'interdit n'a jamais été aussi doux.  

" "

feat. ahn Jin sang
gabi le loup


Don't look at me like that
Tell me wich way to go. • Tout change, tout s'efface, même ton sourire dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
- Sujet : Re: a light of mine (feat. bae luda)    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mine sakai mardi 08/03/2011
» Combat antique light
» Le COCA LIGHT c'est bon, buvez-en...
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Last Light
» DEATH NOTE - Light Yagami - (RAH 331)