la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2
Im Ji Eun
Im Ji Eun
(MomHeart) Property of a Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
More informations ?
Sujet: Re: Unlucky luck Ft. Sanji :k:     06.12.18 0:41


Unlucky Luck  

votre tenue ⌁ Tu ne pensais pas un jour atterrir dans un restaurant si chic et certainement pas en sa compagnie. Cet homme si particulier pour toi qui t'avait sauvé en même temps qu'il t'avait fait découvrir une autre facette de toi. Une facette que tu trouvais presque déplacée. Elle avait quelque chose que tu ne reconnaissait pas. Comme cette envie de toujours se trouver à ses côtés. Laisser ce frisson recouvrir ton corps, te laisser porter par autre chose que la raison, quelque chose qui dépassait même cette notion. Alors tu te retrouvais face à lui, après tant de montagnes russes, après des moments de complicités extrêmes , des moments gênants et sûrement ceux que tu voulais oublier presque douloureux. Et puis ces moments, à la fois frappants de par le monde qui vous séparait et doux qui détendait chacun de vos muscles. Les tiens se crispaient légèrement à la vision des chiffres qui suivaient les noms sophistiqués sur la carte. Tu essayais de vivre convenablement et ces prix n'entraient ni dans ton budget ni même dans tes rêves. Et alors que tout se passait sans encombre vous dériviez vers la rigolade, près à fuir avant d'être interrompus. C'était peut être mieux ainsi bien que tu ne savais pas comment rendre la pareille à cet homme qui semblait tout avoir de ce qu'on pouvait acheter. Et pourtant cette chaleur qui semblait indispensable n'était clairement pas présente. Une chose hors de prix qui montrait le milieu d'où il venait. Et à cette pensée cette femme te revint à l'esprit. Cette femme qui privait sa famille de toute chaleur pour des chiffres en plus sur un compte en banque. Un luxe que tu ne voulais pas avoir si tu manquais d'humanité. Mais tu sortis de tes pensées à l'évocation de cette blessure. Si tu avais paru distraite tu revenais rapidement à la réalité pour te concentrer sur ce qui n'avait pas attiré ton oeil avant, aussi étonnant que cela puisse paraître. Pour lui ce n'était rien, quelque chose qu'il voulait sûrement taire et ça te donnait encore plus d'apprendre plsu sur cette blessure. Il voulait couvrir quelque chose et c'était ça particulièrement qui t'intéressait. Tu avais vu de nombreuses blessures dans tes stages et celles qui se présentaient ainsi étaient rarement dû à une maladresse que tu doutais qu'il ait, qui plus est. Tu cherchais alors une provenance, détaillant la blessure qui n'avait rien de sérieux mais qui venait marqué un visage si parfait, aux traits toujours droits et sérieux. Ce n'est qu'en croisant son regard que tu te rendis compte avec quelle familiarité effarante tu venais de le scruter. Comme s'il s'agissait d'un patient, ou bien d'un ami de longue date tu avais oublié de te rétracter, de partir lorsqu'il avait détaché ta main la première fois. Ce n'était qu'à ce moment que tu ne pris conscience de ces gestes déplacés. a ce moment que tu te décidas à retourner à ta place. Mais c'est également à ce moment que tu fus retenue, que ta main retoucha cette peau douce et pourtant fatiguée, tirée par un labeur qui ne cessait d'augmenter. C'était à cet instant que tout basculait, que ses joues habituellement pâles semblaient prendre une couleur rosée provoquant l'étonnement chez toi. et ce ne fut pas la seule surprise. Une question pourtant simple qui arrivait très souvent à l'hôpital qui tomba sans aucune retenue. Une question qui te fit cligner des yeux sans comprendre avant de chercher une réponse concrète. Un diagnostique ? Tu ne faisais que rarement des diagnostiques sur ce genre de blessure, puisqu'il s'agissait souvent de cas avérés. Mais tu voulais bien te tenter, effleurant encore cette peau meurtrie avant de le regarder plus sérieusement encore, une tendresse plongeant son regard dans le tien. "Je ne t'imagine pas te battre et pourtant je doute que se soit la lampe du bureau.. quelque chose s'est passé ?  " Tu étais loin de penser à cet homme que tu avais autrefois aimer utilisant sa force sur cet homme qui te perdait. Tu n'aurais pas pu imaginer le lien entre les deux, pensant qu'il était impossible que les deux se rencontrent et connaissent ce lien si étroit que tu étais. Ce lien qui n'avait pourtant rien de problématique, ce lien que tu pensais inoffensif. Mais la vérité se cachait dans les improbabilités, elle se glissait pour mieux vous surprendre. Ton regard descendant sur ses joues tu frôlas la peau légèrement plus chaude avant de laisser glisser ta main pour rejoindre ton corps, une manière de te détacher de lui dans une douceur représentative. Tu ne voulais pas dépasser cette limite qu'il t'avait donné , tu ne voulais t'approcher plus, te brûler et te retrouver perdue dans une situation que tu ne contrôlais pas.

"  "


feat. @Cho Sanjay My man  
gabi le loup



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
Cho Sanjay
Cho Sanjay
(Workaholic) Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1132-cho-sanjay-take-an-app
More informations ?
Sujet: Re: Unlucky luck Ft. Sanji :k:     06.04.19 15:46


Unlucky Luck  

votre tenue ⌁  J’appréciais silencieusement le contact de sa peau sous mes doigts. Je savourais sans le dire ce rapprochement qui réveillait une vieille flamme que je pensais éteinte. Elle réchauffa doucement des muscles devenus automates, colora subtilement un épiderme au teint terne et finalement accéléra un cœur que j’avais cru être de pierre. Mais plutôt que de croire à ce changement, je préférais, encore et toujours, me leurrer en mettant ces réactions sur le compte d’une proximité rare et que j’exécrais d’ordinaire. Néanmoins, la question effleura mes lèvres, l’obligeant à rester, et j’eus tout le loisir de détailler son visage. De ses lèvres pulpeuses qui se pinçaient quelques secondes en une moue songeuse, de son nez si fin qu’il semblait avoir été taillé dans de la porcelaine, de ses grands yeux qui furetaient entre mon arcade et le reste de mon visage à la recherche d’indices, … Si elle avait été une sculpture, je l’aurais contemplé des heures durant, j’aurais pu admirer la perfection de ses traits si fins et si purs pour en oublier le temps, mais ce fut sa phrase qui me tira de mes pensées. Voulais-je seulement lui avouer la raison de cette cicatrice ? « Rien de bien important, juste la maladresse. » L’affirmation sonnait faux, mais je campais sur mes positions, trop habitué à me dérober de cette façon pour trouver une autre explication. Puis sa main chuta, elle quitta ma peau pour laisser le froid la remplacer, la morsure d’une absence que mon corps ne comprenait pas encore. Elle regagna alors sa chaise pour que mon subconscient ne vienne me gifler avec force. Est-ce de cette manière que tu prends tes repas Jay ? Réveillé brutalement, rappelé à la réalité, je raclais ma gorge pour me reprendre, et mon visage se ferma à nouveau. La sensation de calme et de paix que j’avais ressentie à peine quelques secondes plus tôt se dissipa et le froid s’empara de mes membres pour qu’une fois encore je me tienne droit. Comme on me l’avait appris, je redevins cette statue à la logique implacable… ou du moins pas entièrement. Je ressentais toujours cette pointe de chaleur qui m’avait envahie, discrète, elle crépitait dans un coin de mon être étrangement anesthésié contre lequel je luttais désormais.

Le plat arriva à point nommé, non sans un cérémonial digne du maître des lieux qui disparut en s’esclaffant avant de nous lancer un dernier regard. « Bon appétit. » J’évitais son regard, son sourire timide, j’évitais même de poser mes yeux sur ses mains, mais son poignet bandé parvenait difficilement à couper la viande, grande victorieuse de son assiette. Ce fut à cet instant précis que la petite flamme décida de m’envoyer une décharge, un léger courant d’un chaud qui me poussa à la spontanéité en échappant un rire avant d’attraper son plat. « Je vais t’aider. » Ce n’était qu’un geste pour lui venir en aide, rien de plus… n’est-ce pas ? Comme ce rein qui désormais lui appartenait, je ne faisais que ce que je pouvais faire, rien de plus. Sciemment je ramenais cette main tendue à un acte logique : elle peinait à couper sa viande alors je le faisais à sa place. J’avais beau me convaincre, cette fois-ci mes pensées semblaient se heurter à un mur invisible. Je ne le comprenais pas à cet instant, mais quiconque nous aurait croisé aurait eu l’image d’un couple, d’un petit ami qui s’occuper de sa tendre moitié. Mais j’étais aveugle, tellement bien élevé que j’en oubliais les bonnes manières, ou du moins, je les réalisais sans les prendre en compte. Et lorsque j’eu terminé, je lui rendais son bien, croisant subrepticement ses iris brillantes et sous lesquelles luisait une teinte rosée qui faisait écho à la mienne pourtant déjà estompée. J’ignorais comment réagir, de nouveau perdu dans ce dédale d’émotions que je ne contrôlais pas et les convenances dont j’ignorais tout, aussi fis-je la conversation comme je le pouvais. « Est-ce que c’est bon ? » Une politesse plutôt qu’une question logique, je savais que les plats étaient délicieux dans cette enseigne, mais la gêne et le silence pesant me poussaient à réagir. Je ne parvenais pas à comprendre la situation, non, en réalité, je ne me comprenais pas moi-même. Je repassais les quelques moments passés avec elle, ces rapprochements, cette facilité déconcertante avec laquelle je lui répondais, ce contact qui m’avait semblé si simple, si logique. Cette nuit… Tu t’égares et ce n’est ni le lieu, ni le moment… Cette simple pensée me fit avaler de travers et provoqua la quinte de toux incontrôlable que je tentais d’interrompre avec un peu d’eau. Mon subconscient était taquin, il aimait se jouer de moi, et particulièrement lorsque j’étais en compagnie de Ji Eun…


feat. @Im Ji Eun the most perfect girl  Unlucky luck Ft. Sanji :k:  - Page 2 117913382   
gabi le loup


Open your eyes  


BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
Im Ji Eun
Im Ji Eun
(MomHeart) Property of a Social disaster
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1133-im-ji-eun-lie-to-me
More informations ?
Sujet: Re: Unlucky luck Ft. Sanji :k:     17.04.19 10:55


Unlucky Luck  

votre tenue ⌁ En tout autre contexte ta peau aurait rougi, elle se serait teinté pour montrer à quel point tu étais gênée de ce contact que vous aviez eu bien plus intime. Mais lorsque tu regardais cette blessure tu ne pensais plus qu'à ça. Tu cherchais une explication dans son regard, dans une réflexion qui aurait pu être complètement fausse. Et pourtant. Si ce n'était pas son style utiliser ses poings ce genre de coupure arrivait souvent dans des bagarres sans trop de gravité. Pourquoi Sanjay aurait il levé le poing ? Ou plutôt pourquoi aurait il prit un coup ? Ouvrant grand les yeux comme si une illumination t'avait prise tu avanças tes lèvres en gonflant les joues dans une moue boudeuse. Comment osait il te sortir un mensonge si gros. "  Ne me dis pas qu'un investisseur s'est mis en colère et t'as frappé ? " Dans quel scénario était ce possible ? Les hommes étaient des idiots finis certes, mais tout de même, de là à penser que deux hommes d'affaires auraient pu se taper tels des délinquants. Tu abandonnais. Soupirant doucement tu retournais à ta place cette question trottant dans ta tête sans que tu ne puisses l'enlever, que c'était il passé ? Si la curiosité était au coeur du sujet, une partie de toi s'inquiétait, pour lui. Spécialement pour lui. Parce qu'il était celui qui t'a sauvé, l'explication la plus logique pour toi alors que ton palpitant disait tout autre chose. Mais était il raisonnable de penser à une autre raison quand il reprenait cet air fermé et froid que tu lui avais connu à l'hôpital? Puis dans son bureau avant que tout ne devienne étrange. Tes gestes, ce geste en particulier qui avait fait de vous des êtres distants. Quand tes yeux croisaient les siens tu ressentais encore ce rouge monter directement sur tes joues prouvant le genre de pensées qui traversaient ton esprit alors que cette nuit n'avait pas été oubliée. Elle ne le serait jamais, repassant parfois dans ton crâne comme des images d'un film un peu trop prenant. Elle repassait alors que tu l'avais devant toi, oubliant presque cette blessure. Il fallait que ça parte, que tu oublies, que tu l'oublies peut être. Pourtant tu aimais cette proximité qui semblait toute nouvelle pour lui et qui te rendait si hésitante.

Le plat fut un moment de répit, celui qui vous permettait de respirer en dirigeant votre attention sur quelque chose d'autre. Ton sourire s'étira alors ton rire résonnant alors que tu félicitais le patron comme une habituée. Cette adaptation, cette vie sociale que tu avais, c'était tout ce que tu pouvais faire contre l'intelligence de ton interlocuteur. Beau, riche et intelligent il était le parti idéal pour la plupart des femmes mais tout ce qui t'importait à ce moment était de voir de nouveau le coin de ses lippes s'étirer. De voir ce changement qui arrivait si rarement. Aurais tu imaginer qu'il aurait un rire en te voyant peiner à couper un morceau de viande ? Non. Tu ne pensais même pas avoir cette peine à utiliser deux couverts. Mais finalement la douleur venait te donner des décharges électriques dans le poignet faisant remonter cette douleur pour te faire grimacer. Si la faim n'était pas horrible, la légère fierté de pouvoir couper toi même ta viande était partie en fumée. Son rire te fit relever toutefois la tête dans une mine surprise ton coeur manquant un battement sûrement dû à la surprise. Lentement tes lèvres s'étirèrent pendant que tes yeux détaillaient l'assiette face à lui. Ce n'était pas la sienne et pourtant il découpait chaque morceau avec minutie. C'était une scène étrange que tout autre aurait mal interprété. Et pourtant elle te laissait sous une joie que tu n'avais pas ressenti depuis un bon moment. Peut être était ce l'atmosphère ? Ou bien la pression qui retombait après avoir tant hésiter à lui parler mais tu te sentais bien plus légère , une chaleur silencieuse montant te laissant presque dansante sur cette chaise. "  Waaaa merci Sanjay " Riant doucement tu prenais la fourchette que tu avais délaissé pour planter un morceau telle une carnivore dégustant le morceau en hochant la tête. Une viande coupée par quelqu'un d'autre avait un goût particulier. " Hm oui très bon j'ai jamais mangé une viande aussi bonne.  " Prenant un autre morceau ton sourire ne quittant pas ton visage tu levais ton pouce pour confirmer cette vérité qu'il connaissait pourtant. Peut être avait il voulu être sympathique et te demander ce que tu en pensais. Ou alors tu étais la seule qui réfléchissais aussi loin. Peu importait tu te sentais bien légère ce soir. Une joie silencieuse prenant place en toi alors que tu profitais du plat. Sursautant légèrement tu relevas le regard sur Jay qui toussait comme s'il allait s'étouffer. Que s'était il passé ? Rapidement tu te levais pour frotter son dos. "  Sanjay ça va ? Tu as avalé de travers? " Lui servant de nouveau de l'eau l'image se précisait. Un couple. Rien de moins. Les gens qui posaient sur vous un regard interloqué devaient clairement y voir un couple. Mais peu importait tu continuais à tapoter son dos prenant connaissance de son état. Etrangement tu avais l'impression qu'il y avait quelque chose qui clochait. Sans le connaître d'avantage tu te disais qu'il était bien étrange par rapport à son naturel fermé et froid. " Dis ..il y a quelque chose ? Tu peux tout me dire hm?  " Te penchant vers lui tes yeux croisèrent de nouveau les siens dans une lueur inquiète. Et si tu étais le problème ?


"  "


feat. @Cho Sanjay My man  
gabi le loup



It's you You’re the right time at the right moment, You’re the sunlight keeps my heart going

YOU MAKE ME CRAZY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: Unlucky luck Ft. Sanji :k:    
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Roman] Luck l'Enutrof
» Condidature d'un aventurier à la recherche du trésor le one piece (Sanji-mugiwara)