la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Zhao Na Yung
Zhao Na Yung
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2925-zhao-na-yung-like-the-
More informations ?
Sujet: Zhao Na Yung - Like the first time     27.09.18 20:57
Zhao Na Yung
feat Song Ji Eun | cosmo
SURNOMS Nana pour certains qui te connaissent bien, tu ne te rappelles pas d'autres surnoms affectifs, le reste tu les gardes de côté dans une case que tu aimerais oublier. « Chaton » est un autre nom auquel tu réagis venant d’une seule personne AGE & DATE DE NAISSANCE Sept Décembre 1993 qui te donne le droit à 25 ans sur Terre.  ORIGINES Ton père est Taïwanais et tu es d'ailleurs née là bas. Mais ta mère est une coréenne pure souche et fait régner dans la maison les règles de vie basique.
SEXUALITÉ & ♡ Hétérosexuelle tu demeures et reste célibataire depuis toujours à cause d'un handicap qui te bloque dans toutes tes relations. MÉTIER/ÉTUDES Tu es productrice malgré ton jeune âge, une ascension que tu dois à un travail acharné depuis ta tendre enfance et qui a fait de toi une opportuniste quand le temps fut venu.   RANG SOCIAL Tu es dans la moyenne supérieur, rien de trop extravagant mais rien de petit. Un juste milieu qui t'offre une vie confortable et un moment de détente quand tu en as le plus besoin. Tes parents ont monté leur business , enfin ton père, qui a bien fonctionné, comme quoi monter un Hotel ce n'est pas si mal.
Tu es atteinte de prosopagnosie, une pathologie qui t'empêche de reconnaître les visages. Tu ne reconnais ni tes collègues, ni tes amis, ni même tes parents par des traits que tout le monde mémorise.   Afin de reconnaître les gens tu utilises ton observation. Attitude, voix, habitudes, tics, parfum, tout est bon pour reconnaître ceux qui t'entourent. Un quotidien compliqué qui te stresse et te laisse tendue, froide devant les gens. Tu gères ton job comme une pro mais tu t'en donnes mal à l'estomac pour retenir chaque personne présente. Ta maladie est un secret qui pourrait te faire perdre tout ce que tu as construit s'il venait à être découvert.  Tu ne tiens absolument pas l'alcool , et personne ne te verra boire en présence de tes collègues peu sûre de tenir ta langue. Quand tu es gênée tu as le hoquet, mal à l'aise ou bien attirée par un bel apollon et ce hoquet revient comme un boomerang. Tu fumes occasionnellement, du moins c'était ce que tu disais avant de finir un paquet, puis un autre. Ce n'est pas automatique mais un moyen de relâcher un peu ton stress. Tu fais toujours attention de prendre un chewing-gum-gum ou du spray à la mente après.   Tu es tellement stressée que tu dois prendre des calmants et somnifère le soir pour dormir, mais heureusement tu te retrouve souvent à la piscine et salle de sport pour évacuer ce trop plein. Ce trop qui te donne envie de tout lâcher parfois.   Ton père tenant un Hôtel depuis ta petite enfance tu l'as aidé dès que tu en avais l'âge, au début tu as vu beaucoup de couples défilés puis la notoriété étant montée pendant ton absence tu t'es retrouvée à l'aider avec un hôtel de renom. Fière de ton père tu continues d'aller voir tes parents très souvent, même si tu vis seule. Tu as une grande soeur qui a mari et enfant et qui t'appelle régulièrement quand elle a besoin de toi en babysitter, chose que tu ne peux pas refuser puisque tu lui as promis de lui rendre la pareille. Elle a été la personne qui t'as le plus aidé pour ne pas qu'on découvre ta pathologie, mémorisant à ta place les gens et leur visage pour t'aider ensuite. Tu as vécu dans plusieurs pays te rendant alors capable de parler mandarin , coréen et anglais. Tu les maîtrises parfaitement et tu n’hesites Pas à les utiliser pour réussir ton job  
Je crois que ... je déclare trop ma flamme. Je devais me calmer, me soulager d'un perso et .. et non.  Non non ma folie n'a de comparaison que ma faiblesse et ce forum.. donc bon.. me voici. J'ai eu le feu vert pour un reboot alors déjà merci, je vous aime, je vous love, je vous fais des enfants ( très beaux ! ) et .. LONGUE VIE A INSANE  Zhao Na Yung - Like the first time  117913382  ♡
Un ours bi colore qui tue


Code:

[url=http://magic-unicorn.forumactif.com/u390](ID)[/url] <x1>Song Ji eun</x1> ━ <x3>Zhao Na Yung </x3>
Revenir en haut Aller en bas
Zhao Na Yung
Zhao Na Yung
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2925-zhao-na-yung-like-the-
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time     27.09.18 20:58
storytime
it's a lovely face, it's a lovely place
le caractèreDiscrète ; Stressée ; Sérieuse ;Persévérante ; Indifférente ; Sensible  ; Travailleuse ; Angoissée ; Empathique ; Gentille ; Compréhensive ; légèrement paranoïaque  
Réservée ; Timide ; Effacée ; Angoissée ; Nerveuse ; Perdue ; Attentionnée ; Serviable

Ce désir de rester effacée, de ne pas être reconnue. Cette timidité absolue tu l'as gagnée. D'abord confiante tu as vite compris que de ne pas reconnaître le visage de ses parents, celui de son ami fait la vieille n'était pas normal. Et cette particularité t'as fait honte. Elle a fait de toi une personne seule et réservée, une fille qui voulait que personne ne la voit, pour ne pas à avoir cette question chaque matin : " .. tu m'ignores ? " Le jardin d'enfant, la primaire, tous ces paliers qui te donnaient l'impression d'être continuellement chez des inconnus. Ces tenues semblables, laissant des clones te faire face. Oui leur visage étaient tous différents, oui chacun était unique, mais tu étais incapable de savoir à qui était ce grain de beauté, ce visage poupon ou anguleux. Tu marchais en regardant tes pieds, puisque tu ne pouvais reconnaître ces yeux qui te fixaient. Tu marchais en rêvant de les reconnaître: ces inconnus qui faisaient de ta vie un enfer. Et même quand la fin de l'école sonnait, cette peine à reconnaître un détail qui te parlait, sur celle qui t'avait donné la vie, semblait t'abattre chaque jour un peu plus. Mais elle était douce et compréhensive, elle était cette dame au grand sourire, aux vêtements reconnaissables, ce parfum doux et envoûtant, et cette voix murmurant ton nom dans un accent coréen qui guidait toujours tes pas vers elle. Cette dame même qui pleurait parfois la nuit, de ne pas être reconnue par son propre enfant, rassurée par un mari au désespoir grandissant mais à la fierté solide et une seconde fille, qui se demandait encore, comment sa soeur avait pu l'oublié.

Sérieuse ; Déterminée ; Attentive ; Froide ; Travailleuse ; Stressée ; Persévérante ; Empathique ; Concentrée ; Chiante ; Taquine

Mais cette fille qui n'osait relever la tête, cherchant à s'oublier dans la masse a grandi. Et l'adulte a balayé ces retenus qui empêchaient toute évolution. Tu travailles comme une folle sur tes projets, gravant les échelons plus vite qu'ils ne le pensaient. Détermination, besoin de reconnaissance, tu veux faire oublier ton visage et qu'on te reconnaisse pour autre chose. Tout comme tu as appris à te souvenir de chacune des personnes dans ton équipe, par tous les moyens possibles, tu souhaites que les gens voient moins qu'un visage, qu'un corps qui change et se transforme. Tu veux qu'ils reconnaissent ce que tu reconnais en eux, une personnalité, un parfum mémorable, une voix douce ou rauque, des tatouages, des habitudes maladives, des tics de langage qu'on n'oublie pas. Tu veux un monde ouvert où tu n'aurais plus mal au ventre à venir travailler. Où chaque jour ne serait pas une torture, une angoisse et une épreuve. Toutefois, lorsque tu es seule, ou bien accompagnée, tu restes souriante, intéressée et gentille. Plus douce que cette fille froide qui est décrite dans son métier. Ce n'est pas de ta faute, tu as appris à blessé avant de l'être. Tu as appris à rester fermer pour que ton indifférence ne paraisse pas suspect. C'est eux qui l'ont voulu, te poussant au bord d'un précipice. Tu devais faire un choix: au lieu d'être écrasée par la société comme la paria que tu étais, tu franchiras les obstacles coûte que coûte dans le secret, n'hésitant pas une seconde à attaquer la première.

l'histoire
Everyday is a new day

Taipei, 25 octobre 1999



Ce n'était pas inhabituel, ni un symptôme étrange et nouveau qui venait d'apparaître.
Dans ta tenue d'écolière tu allais à l'école, déposée par cette dame au parfum envoûtant et réconfortant qui berçait tes nuits et tes matins pour te donner cette impression de connu. Une impression que tout le monde connaissait: le visage d'une mère vous rassurant, d'un père qui vous protégeait, des amis, un groupe, une famille. Une reconnaissance qui permettait de sauter dans les bras de ses parents lorsque le soir, ils venaient vous chercher. Une reconnaissance qui vous donnait des amis à qui vous accrocher, un groupe auquel vous rapporter, des gens à retenir et un doux sentiment de connu. Si tu n'avais que six ans lorsque tu portais cet uniforme particulier renseignant ton école et ton grade, tu savais dors et déjà que quelque chose n'allait pas. Quelque chose n'était pas normal, et les autres le comprirent également bien vite. Lorsque cette amie faite la veille revint te voir avec ce sourire, tu n'avais pu rien dire, rien excepté cette question qui revenait encore et toujours : " Qui es tu ? ". Son prénom te disait quelque chose, tu l'avais rencontré la veille.. mais son visage restait celui d'une inconnue. Tout comme celui de tes parents, que tu avais beau croisé, avoir beau regardé, ils ne te semblaient jamais familiers.

Une mèche qu'on remonte toujours, un parfum qui semble inodore aux autres mais qui te rappelle ta maison, ta famille. Une voix douce ou grave qui ancre ta mémoire pour te rappeler qui t'a donné naissance. Contrairement aux autres qui cherchent ce visage familier, tu attends le geste, l'odeur, le son familier qui te rappellera , qui te sortira de cette spirale qui ne fait que s'allonger au jour le jour. Tous les jours tu redécouvres les gens, leur visage. Tous les jours, malgré ton jeune âge on te laisse de côté, comme la fille qui n'a pas pu reconnaître son ami de la veille. Et tu sais, tu sais que tu n'es pas normale, tu sais que tu te perds dans un océan d'inconnus et que jamais, tu ne te sentiras en sécurité.


What's wrong with me ?

USA, 6 Juin 2002

Ils ont prit cette grande décision, de partir de Taipei, de faire un long voyage pour t'aider. Avec ce dernier espoir que l'Amérique te donnera une réponse. Certains te diront que tu as été chanceuse, de partir à neuf ans pour les USA.. tu dirais plutôt que le désespoir de tes parents étaient égal à la somme qu'ils étaient prêts à dépenser pour toi.
Une fois arrivés ce n'était pas l'amusement qui t'attendait mais bel et bien un hôpital. Ces murs blancs et aseptisés. Ce personnel médical qui, aider du traducteur, expliquait ce qui allait se passer. Tu allais rester ici, pour faire une batterie de tests. Tu allais être admise comme patience pour essayer des traitements, des solutions, et subir encore et encore des tests. Tu allais te perdre de nouveau dans ces visages inconnus, avec ces mêmes vêtements t'enlevant la possibilité de reconnaître au moins un haut, une ceinture, un bracelet. Des clones. Voilà ce que les gens étaient pour toi. Des inconnus en vague, des inconnus impossible d'être reconnu. Pour toi la vie était à la fois colorée et terne. La capacité de voir te donnait toutes ces saveurs exquises des couleurs par millier, ta maladie t'enlevant ce réconfortant du connu. Qui n'avait pas peur de l'inconnu ? On ne le savait qu'en étant plongé. Comme un océan dans lequel on te plongeait chaque jour. Chaque vague venant t'emmener plus loin, te frappant et te faisant atterrir sur le bord de la plage, seule, si tu avais de la chance. Parfois , il arrivait que tu ne retournes pas sur ce sable, et que tu finisses par te noyer, tomber inconsciente entre la foule qui réclamait ton attention. Tu ne me reconnais pas ? Tu le fais exprès ! Snob, hautaine, tu n'avais pourtant jamais voulu l'être.

Et dans cette tenue ressemblant à un pyjama, des électrodes sur le crâne tu cherchais un moyen de reconnaître ceux qui t'entouraient. Malgré les dizaine de photos qu'on te donnait chaque jour à mémoriser, tu n'en avais pas retenu une seule. Et pourtant, tu avais toujours été dans les élèves les plus doués, les mieux notés. Pourquoi cet exercice semblait si dur? Pourquoi était il impossible ?
Pourtant, ce garçon te rendant visite te semblait de plus en plus familier. Son sourire était toujours une beauté à redécouvrir, mais sa voix, elle, tu aurais pu la reconnaître entre mille. C'était ton super pouvoir que tes parents disaient, ton don. Tu n'y voyais qu'un moyen de survis. Mais peu à peu tu compris: tu pouvais y arriver, avec d'autres méthodes que les autres, avec d'autres moyens, et tu allais y arriver. Tu n'en avais jamais été aussi sûre qu'en parlant et te liant d'amitié avec celui qui partageait le calvaire de l'hôpital.



Tell me it's over

Busan, 17 Janvier 2009

Le temps des retrouvailles, d'une douce entente familiale et d'un nouveau pays. Des repères à recréer et une famille de nouveau composée. Réuni autour d'un plat que ta mère vous prépare chaque jour la différence ne se voit pas. Les rires sont aussi clairs que chez les autres, la discussion se base sur les mêmes sujets. Pourtant le lendemain encore tu verrais ces gens habillés de la même façon, ce porte clef au sac de cette élève arrivera à te faire rappeler de son prénom, de sa classe, tendit que celui qui se fond dans le décor sera toujours le premier que tu oublieras. Mais chaque jour tu sens les regards sur toi, tu entends chuchoter derrière ton dos. Mais tu sais, que ce garçon aux lunettes et l'appareil dentaire est ton ami, tu le reconnais, tout comme cette fille au parfum fruité qui reste à tes côtés. Tu les connais, tu partages ton repas avec eux mais pas ton secret. Toutes ces années t'ont aidé, elles t'ont permises de travailler sur la reconnaissance, les habitudes, détaillés des comportements quand tout le monde s'arrête au physique. Un physique change plus rapidement que des habitudes, des tics de langue et des parfums, souvent dû à une lessive particulière, ou ce savon adorée de la mère de famille. Tant de points que personne ne voyaient mais qui faisait de toi une personne moins anxieuse. Ce flot d'inconnus devenait un grande vague de détails, qui se rapportaient à des camarades, des amis, et même des ennemis.
Et malgré tout, malgré cette distance que tu mettais avec les autres, malgré cette discrétion que tu voulais garder évitant toujours de croiser le regard des gens, des rumeurs, des chuchotements ont fini sur ta personne. L'angoisse t'ayant gagné pendant quelques temps avant que tu ne reçoives plusieurs lettres. Des lettres de confession. Sans même le chercher tu étais populaire. Détester et aimer, un statut qui ne te convenais pas, qui t'inquiétait mais qui était au delà de ton pouvoir. Ces lettres tu les conservais avec pudeur et une certaine joie. Si tu ne cherchais pas cette engouement, il était réparateur d'une solitude qui t'avait rongé. Toutefois tu ne pouvais rien accepter, ni l'amour d'une personne, ni même le tien. Tu avais décidé de fermer ton coeur à ce bonheur que les filles de ton âge cherchait, épuisée de devoir te cacher.
Tu en avais oublié les autres et leur ténacité. Tu en avais oublié ce garçon qui suivait du regard tes faits et gestes, celui qui suivait tes pas et qui te faisait douter. Tu semblais toujours suivies et pourtant tu ne reconnaissais personne. Une situation qui continua quelques mois, avant de dégénérée. Tu te rappelle de tout, sauf de son visage. Tu te rappelles de ta tâche à accomplir de ce silence dans l'école et de ce jeune homme déboulant dans ta classe sans raison apparente. Tu te rappelles de la colère dans ses yeux et cette voix tiraillées entre la colère et une tristesse sourde. Tu te souviens de cette main s'écrasant sur ta joue avant que tes cheveux ne soient tirés. Tu te rappelles avec précision cette peur qui montait silencieusement quand tu sentais les larmes montées. Tu te souvenais de ses paroles t'accusant de l'ignorer, de l'avoir dragué puis laissé, l'avoir utilisé et joué avec lui. Tu te souviens de chaque mot, mais  pas de son visage.

Ce soir là, tu fus chanceuse. Ce soir là, tu compris que tu ne pourrais jamais être comme les autres, penser comme les autres et agir comme eux. Ce soir là tu compris que ton comportement était mauvais et qu'il n'avait comme répercussion que de blesser les autres.  Et même s'il fut arrêté par un autre élève. Même s'il fut accusé d'être un stalker, tu savais, tu pensais au fond de toi, que tout était ta faute. Et tu espérais.. qu'on ne t'approche plus jamais.



Breathe me  


Busan, 5 avril 2017

Il y a bien longtemps, celle que tu regardais dans le miroir baissait les yeux, elle se cachait au monde de peur qu'on la repousse. Aujourd'hui cette même fille se regarde fièrement et va de l'avant. Celle qui n'avait aucune ambition et espérait disparaître est devenue productrice, elle s'est acharnée à son travail jusqu'à la promotion, elle s'est détachée de tout. Tu ne vois plus cette jeune fille perdue et désemparée, seulement cette femme sûre et déterminée, celle qui brise les autres avant d'être brisée. La loi du plus fort l'a emporté et même si ton coeur reste tendre tu sais que tu dois devancer les autres, tu sais que tu dois les trahir, leur mentir. Tu te dois d'être quelqu'un d'autre pour ne pas tout perdre.

Tu sais que tout peut s'écrouler, que ce stress qui te détruit petit à petit aura raison de toi, tu sais que cette maladie finira par éclater, mais tu as décidé de repousser. Tes limites et celle des autres, tu as décidé de vivre pleinement dans la mesure du possible. Tu as décidé de garder ce secret.. tu as décidé d'oublier volontairement les autres.
Tu as décidé, d'aller contre ta nature.
Utilisé tes capacité à observer.





Revenir en haut Aller en bas
Ahn Jun Hee
Ahn Jun Hee
▬ • ✘ Ghost rider ✘ • ▬
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1919-ahn-jun-hee-l-etoile-i
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time     27.09.18 21:00
Zhao Na Yung - Like the first time  AltruisticLawfulGuineapig-size_restricted


*saute dessus, enlace, câline, embrasse et plote un peu au passage*  Zhao Na Yung - Like the first time  2348602246  Zhao Na Yung - Like the first time  1681195405  Zhao Na Yung - Like the first time  1941498791

Je reviendrais my love  inlove



Chaleureux, Impulsif & Divertissant.
• Ghost riders in the sky •


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time     27.09.18 21:01
Que tu es canon !!! hehe Zhao Na Yung - Like the first time  159519414
J'vais squatter ton appartement TOUT LE TEMPS ! mdr

Rempli moi tout ça BFF de mon coeur, que je viennes t'embêter comme il se doit ! Zhao Na Yung - Like the first time  2590208411
Revenir en haut Aller en bas
Han Chuck
Han Chuck
✨ Admin de l'espace ✨
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t62-han-chuck-apres-moi-le-d
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time     27.09.18 21:04
rebienvenue parmi nous ma douce et bon courage pour ma fiche Zhao Na Yung - Like the first time  1444614389
Revenir en haut Aller en bas
Zhao Na Yung
Zhao Na Yung
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2925-zhao-na-yung-like-the-
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time     27.09.18 21:39
@Ahn Jun Hee : Tant d'amour je suis tellement de joie et de tendresse T_T Ghost Rider tu me dois une course Zhao Na Yung - Like the first time  1941498791 Zhao Na Yung - Like the first time  2348602246

Tu plotes comme ça !! Direct .. ok je vois le genre bravo hein.. je vais demander à Bao de te botter le cul :p Mais je t'iame Zhao Na Yung - Like the first time  117913382 Zhao Na Yung - Like the first time  117913382
Reviens donc tu as intérêt :p

@Wang Bao Hai : On parle de toi ? Zhao Na Yung - Like the first time  159519414
HAHAH je squatte aussi chez Kaz .. TOUT VA BIEN TOUT LE MONDE SQUATTE CHEZ TOUT LE MONDE !!! :o Zhao Na Yung - Like the first time  117913382

@Han Chuck Merci beaucoup T_T .. vous êtes adorables !!! Zhao Na Yung - Like the first time  3122975320



Dark Room or Bright day I will always
- Recognize you
Revenir en haut Aller en bas
Nitani Akina
Nitani Akina
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1923-nitani-akina-moonlight
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time     28.09.18 0:05
Jieun cette perfection Zhao Na Yung - Like the first time  159519414 . Et puis ton perso à l'air super intéressant. Je viendrais peut être te voir.

Rebienvenue Zhao Na Yung - Like the first time  2469840028


i don't need nobody else
❝ Wherever you are, I wanna go Without you, whatever I do, I’m lonely Under the hot moonlight No matter what anyone says, I want you ❞
© century sex
Revenir en haut Aller en bas
Seo Aelis
Seo Aelis
✨lady marie ✨
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t3376-seo-aelis-you-belong-w
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time     28.09.18 10:32
Re bienvenue beauté ! Zhao Na Yung - Like the first time  2469840028



LADIES DON'T START FIGHTS
BUT THEY CAN FINISH THEM

☾ lightless.tchi

Revenir en haut Aller en bas
Zhao Na Yung
Zhao Na Yung
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2925-zhao-na-yung-like-the-
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time     28.09.18 12:18
@Nitani Akina a écrit:
Jieun cette perfection Zhao Na Yung - Like the first time  159519414 . Et puis ton perso à l'air super intéressant. Je viendrais peut être te voir.

Rebienvenue Zhao Na Yung - Like the first time  2469840028

Je t'avoue que j'ai craqué sur elle Zhao Na Yung - Like the first time  159519414 Zhao Na Yung - Like the first time  159519414 ça se voit pas Zhao Na Yung - Like the first time  4057704492
Merci beaucoup !! J'espère qu'on pourra oui !!! **

Merciiii !!

@Yi emi: Merciiiiiii Zhao Na Yung - Like the first time  4057704492
Revenir en haut Aller en bas
Takahashi Ryu
Takahashi Ryu
✨ Admin en carton passé plastique ✨
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t46-takahashi-ryu-van-gogh-e
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time     28.09.18 12:45
Welcome back mon chat, tu nous ramène encore une beauté fatale walala elle est trop douce sa bouille Zhao Na Yung - Like the first time  2143209425
bon courage pour la suite bb Zhao Na Yung - Like the first time  1941498791



☆☆☆ Everyting is breaking down, But I can't live [b] without you.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: Zhao Na Yung - Like the first time    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fan-Clip] Bionicle AMV "Running out of Time".
» We've got forever but you know that's not much time | Parfaite
» Lizette "Time Flies".
» Time's up de Troy
» End of time : Archaon