wazzup man?
- Coup d'oeil sur : la Chatroulette pour des date aléatoires, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois d'Octobre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition 'spéciale' du mois d'Octobre est arrivée ! Clique ici ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre.

membre débutant
More informations ?
- Sujet : long nights (( koji ))     05.10.18 21:51



long nights ★ koji (( i've been a fool ))

l'âme rebelle qui déambule. siwoo était sorti de l'hôpital aussi vite que son ombre. il avait chiffonné le papier avec le numéro du garçon. une part de lui avait hésité à le jeter, à tout oublier. ils n'étaient pas du même monde. pourtant, il n'avait rien fait. s'était contenté de le garder avec lui. et puis la vie avait continué, les nuits dehors. les soirs à écumer les bars, à chercher une nouvelle proie pour la nuit. quelqu'un à abandonner dès le matin, à déserter. belle routine huilée qu'il entretenait tranquillement. et sa vie semblait s'être calmée un instant. il était allé travailler sans faire de vague, n'avait rien contesté. pour une fois, il avait obéi. ses lèvres abîmées, poings meurtris étaient restés calmes. aucun mot déplacé, aucun geste menaçant. il s'était presque pris à apprécier cette douceur dans son quotidien. du moins avant que l'ennui ne le frappe, qu'il ne veuille un peu d'action. il avait décidé de sortir dans un autre club. un de ceux auxquels il ne va pas souvent. siwoo a ses petites habitudes et les clients changent tous les soirs. il était toutefois parti en quête de nouveauté.

erreur fatale, c'est ce qu'il se dit après le premier coup. se répéta après le deuxième, le troisième et ceux qui suivirent. son côté provocateur le força à répondre, à taquiner les gars à qui il devait de l'argent. foutu misérable; siwoo les avait retrouvés dans le club et ses longues jambes n'avaient pu le sauver des trois garçons. ils étaient bien décidés à lui faire payer, que ce soit par le sang ou l'argent. les deux, peut-être bien. son nez coule, il sent son corps qui est faible. mais siwoo ne veut pas capituler. il persiste à s'enfoncer, à creuser sa propre tombe. mais ça, c'est avant qu'un des gars ne vienne le fouiller. mains sales dans ses poches, regard de dégoût qu'il lui jette. et le garçon trouve un papier. comme un flash. numéro. celui du type qui l'a sauvé, garçon presque fragile - trop innocent mais étrangement intriguant. siwoo écoute la conversation téléphone avec un grand sourire. et celui-ci s'agrandit lorsqu'il voit arriver le bon samaritain bien trop de minutes plus tard. « est-ce que ce ne serait pas mon sauveur ? » son arrogance est punie par un coup bien mérité. les mains des garçons se resserrent autour de ses poignets. va t-il être libéré ? prisonnier de son orgueil, de son goût pour l'argent et l'arnaque. siwoo, petit voyou dont les yeux cherchent les siens.  




Revenir en haut Aller en bas
membre en bronze
More informations ?
- Sujet : Re: long nights (( koji ))     08.10.18 13:22



long nights ★ siwoo
(( I'VE BEEN A FOOL ))


koji n'a pas vraiment compris ce soir-là. finir le nez en sang, et ramener un corps inconscient à l'hôpital n'était pas dans ses projets. koji voulait simplement se vider l'esprit, se détendre et expier tous ses doutes contre ce flipper. ce fidèle ami silencieux de paroles, mais bruyant face aux billes. et ses collègues ont eu peur, face à l'apparence de koji. ce garçon si timide et propre sur lui, si altruiste, même envers les patients ingrats et irrespectueux ; ce garçon tâché de sang, semblait juste effrayé. effrayé par ce qu'il s'était passé dans cette ruelle, effrayé par les coups que cet homme a reçus, effrayé par cette violence gratuite, mais surtout terrorisé à l'idée de perdre cet inconnu, sans même l'avoir soigné. koji est resté au chevet de son patient, plusieurs heures ; jusqu'à son réveil. large sourire, pupilles brillantes d'inquiétude, et un soupir de soulagement s'échappa de ses lèvres ; simplement heureux de le savoir en vie. puis tous les jours, koji rendit visite à cet homme, laissant son numéro, le dernier jour de son séjour à l'hôpital. ainsi, koji reprit sa routine, arpentant les couloirs de cet hôpital. il passa de temps en temps devant cette chambre ; souvenir de ce patient.

et après des semaines, koji se demande encore s'il se porte bien, n'ayant aucune nouvelle de lui. il se doute bien qu'il n'allait pas le rappeler. cet homme est trop imbu de sa personne. oui, ça arrive à koji de juger, quémandant pardon à son dieu, pour une telle chose. et pourtant, son téléphone vibre. numéro inconnu. serait-ce lui ? alors koji s'empresse de décrocher. il tombe sur une voix. une voix qu'il a déjà entendue. mais pas celle qu'il espérait. il n'apprécie pas cet appel. de l'argent ? encore. une somme qu'il n'a pas. il s'accorde avec son interlocuteur. et quelques minutes plus tard, koji se rend sur le lieu ; boule au ventre. « est-ce que ce ne serait pas mon sauveur ? » et koji sursaute au coup donné à la proie. il regarde la scène, n'osant parler. et ses doigts resserrent cette enveloppe peu épaisse, trouvant le courage de dire simplement quelques mots. « re-relâchez-le... s'il vous plait. » au son peu confiant de sa voix, les trois lascars se tournent vers le jeune homme, tel un petit agneau au milieu des loups, riant de son bégaiement. bien trop poli et innocent pour cette situation. koji est fort intimidé. étrange pour un jeune homme qui n'a pas peur des scalpels et autres organes ensanglantés devant ses yeux. puis le croyant cherche un regard confiant, ou même une lueur de bonté dans ces personnes face à lui, mais il n'en est rien. ses pupilles brillantes d'angoisses se portent enfin sur siwoo ; se changeant en inquiétude face à cette vue. « votre visage.. »







---
 
Revenir en haut Aller en bas
membre débutant
More informations ?
- Sujet : Re: long nights (( koji ))     16.10.18 19:15



long nights ★ koji (( i've been a fool ))
il ne sait pas à quoi penser. quand les poings s'égarent sur son visage, sur son corps. à chaque fois, son esprit dérive vers des contrées lointaines. des souvenirs inutiles; les sourires de son enfance, les visages qu'il aurait du chérir. siwoo se laisse souvent emporter par le flot, il essaie de calmer la douleur en la niant. mais c'est toujours bien réel. il paie son arrogance, sa fierté et ses mauvais choix. il aime sourire à ceux qui le frappent, chercher à avoir plus. bien sûr, il grimace aussi mais il ne l'avoue jamais. ce soir ne fait pas exception. coups sur coups, douleur présente mais siwoo persiste. il laisse des esquisses qu'il voudrait assurées se dessiner sur son visage. et il se demande si l'inconnu viendra. oui, est-ce que le garçon à l'allure si pure le sauvera encore ? il pourrait le laisser se faire tabasser ici, crever dans cette ruelle pourrie. siwoo n'est pas un ange bien qu'il s'en donne l'auréole. il ne mérite pas la pitié de l'inconnu, pas cette fois - ni celle d'avant. et il se demande ce qu'il adviendrait de lui. s'il ne venait pas, s'il l'abandonnait là car il ne lui doit rien. siwoo ne l'a que blessé indirectement avant de l'ignorer royalement. il a souri en écoutant la conversation. pourtant, ce sourire s'est dissipé. si siwoo réfléchit, sa bonne étoile abrège la torture. le temps lui a paru long mais il arrive tout de même à sourire en le voyant. trop saint pour ce monde. loin de lui; lui qui reprend un coup parce qu'il parle sans penser.

il est là. en face de lui, comme un intrus parce qu'il paraît faible. maillon à éliminer mais pas ce soir. il a une enveloppe dans les mains et ses yeux semblent presque crier à l'aide. siwoo l'a vu sursauter lorsqu'il a été gratifié d'un autre coup. intéressant qu'il ait osé s'approcher, venir jusqu'ici. lui aux mots lancés mais avec une conviction inexistante. peu de confiance et les enfoirés en rient. siwoo se retient, après tout il est là pour lui. l'innocent face au démon. l'autre est intimidé, siwoo le sent. mais cela ne le fait pas soupirer. il est curieux quant au garçon, veut percer les yeux de biche qui se posent sur les trois garçons avant d'en dériver, horrifiés ou presque. et ils viennent sur lui. lui et son visage encore abîmé. remarque qu'il ne finit pas, siwoo le fait pour lui. « magnifique, je sais. » il lui sourit avant de lui parler à nouveau, d'ordonner le plus évident. « donne-leur l'argent. » ses yeux quittent le garçon pour les trois autres. ce sera fini après. la bande semble se contenter de l'enveloppe. siwoo sent ses poignets être libérés et il ne peut qu'apprécier cette liberté retrouvée. il respire enfin lorsque les trois autres disparaissent. « alors, est-ce qu'ils m'ont défiguré ? » demande t-il à l'inconnu. il s'approche de lui, gardant toutefois une légère distance pour mieux l'observer. « j'ai cru que t'allais t'enfuir. » un pas de plus.

« pourquoi tu es venu ? » pourquoi l'a t-il sauvé. lui à l'air si innocent collé au visage. le mystère, encore entier aux yeux de siwoo.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
- Sujet : Re: long nights (( koji ))    


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Moc] Takanuva avec un long coup
» La vie est un long flood tranquille...
» MecRéant, de retour dans un gros jeu après un long périple !
» Voyage le long de l'Anduin
» « We used to be lovers, a very long time ago » (Jake)