la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

avatar
Lee Jeha
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2977-lee-jeha-almost-is-nev
More informations ?
Sujet: don't scare me like that ever again (ft mihi)     28.10.18 9:24
ootd ϟ
“Mi Hi ?? Ouvre moi vite, je suis chargé !” lance-t-il à travers la porte, en essayant, avec tant de bien que de mal, de garder ses tonnes de paquets de bonbons et de snacks en tout genre dans les mains. Il ne l’a pas exactement prévenu de son arrivée, c’était plutôt du genre “oh, tiens, j’ai envie d’aller faire une soirée pyjama chez mihi, go !”, mais agit comme si elle devait quand même ouvrir la porte et l’accueillir avec un grand sourire. Seulement, les grands sourires… ils se font de plus en plus rares chez la petite. Malgré lui, Jeha n’est que trop affecté par l’état de son amie. Il l’adore. Il ne souhaite que de la voir rire, réussir sa vie, ses études, trouver un super amoureux et la voir couverte de toutes les affections qu’elle mérite. Mihi… c’est son petit ange, qui se jour en jour, perd de plus en plus les couleurs qui ornent d’habitude ses joues rebondies. Alors il fait ça souvent. des visites impromptues. Comme ça, il se dit qu’elle n’est pas toute seule. Et à chaque fois, son coeur bat à la chamade à l’idée de découvrir l’état dans lequel elle va être. En général, ça se passe plus ou moins bien, alors il n’y a pas de raison de s’en faire, hein ?

Il frappe une nouvelle fois avec le bout de son pied. “Mihiiii, je sais que t’es là !” en vrai, il n’en sait absolument rien. C’est une supposition qu’il fait comme ça, parce qu’il se trouverait vraiment débile s’il avait fait toutes ces courses et était venu jusqu’à là pour se retrouver devant un appart vide. Après des minutes d’attente, un soupir frustré lui échappe et il finit par lâcher toute la nourriture par terre. Tant pis. “Mi Hi ?” et il sort son téléphone, l’appelle. Oui. Il entend la sonnerie à l’intérieur, donc elle est forcément là ! Peut-être sous la douche? Il peut s’inviter alors, et attendre qu’elle finisse de se laver…

Alors il pousse la porte. “J’ai apporté à manger. J’espère que tu es prête.” Trop occupé par le fait de ramener tous ses achats à l’intérieur, il ne capte pas tout de suite la jeune femme inconsciente à même le sol. Lorsque finalement il l’aperçoit, son sang se glace, son coeur s’arrête, et il rattrape rapidement son téléphone pour, sans attendre une seule seconde, appeler les urgences.

--

Il a pleuré.

C’est bête, hein ? Il a pleuré. On lui a dit qu’elle irait bien, enfin on ne lui a pas donné trop de détails vu qu’il n’était pas de la famille, mais en tout cas, on lui a dit qu’elle n’était pas en danger immédiat…

Tout de même.

Son visage est rouge et bouffi. Il a refusé de repartir chez lui et ne sait même plus quelle heure il est, les couloirs de l’hôpital ne donnant sur aucune fenêtre et étant simplement éclairés de néons jaunâtres. Il déteste cet endroit. Tout ce qu’il veut, c’est la voir et.. lui embrasser le front. Les joues. Le visage. Partout. Qu’elle lui dise qu’elle va bien. Mais ce n’est pas son rôle de le faire, si ? Il n’en sait rien. Il est fatigué. Et pour la énième fois, il va harceler les infirmières pour qu’on lui laisse le droit. Une des infirmières qui vient d’arriver semble plus douce, moins contraignante sur les règles. Fais toi discret, et il acquiesce, pousse la porte.

Il n’aime pas la voir là. Dans un lit d’hôpital. Elle semble si pâle. Jeha tire une chaise et s’asseoit à côté du lit, attrape la main de son amie et attend. Le fait de sentir sa peau, chaude, le rassure. “Mi Hi ?...” tente-t-il tout de même, au cas où elle serait à moitié réveillée.
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chen Mi Hi
innocente poupée sucrée
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1056-chen-mi-hi-tu-me-touch
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)     05.11.18 15:28
ootd ϟ
C'est bizarre, j'ai mal à la tête depuis ce matin, j'ai pris des médicaments pourtant mais ça ne fait rien. J'ai toujours aussi mal. Je sais pas quoi faire, alors j'ai appelé au travail pour leur dire que j'étais malade et ils m'ont donnés un jour de congé. Et j'ai passé la matinée allongée dans mon lit, ma tête entre mes mains. Pour ça fait autant mal ? J'ai chaud et j'ai la tête qui tourne. Je ne peux pas regarder la télé sinon c'est pire. Alors, je suis restée dans mon lit, puis à un moment donné j'ai eu faim alors, je me suis levée. Mais ça a empiré, j'ai encore plus eu mal à la tête et je suis tombée. Il faisait tout noir, j'ai pas compris ce qu'il se passait mais, en me réveillant, j'ai vu des lumières que je ne connaissais pas, j'ai senti un tissu sur moi différent de la robe en coton que je portais ce matin. J'ai cligné des yeux, ma tête me fait toujours mal mais ça va mieux. Une voix m'a fait comprendre où j'étais. J'ai tourné la tête pour voir Jeha. Pourquoi il est ici ? Je cligne des yeux encore me frottant doucement la tête. J'ai l'impression qu'on m'a assommé c'est bizarre. "Je..ha" Je tourne doucement ma tête pour observer la pièce où je me trouve. Je suis à l'hôpital, je me souviens de l'odeur et des chambres. Même si j'étais petite et même si c'est un lointain souvenir, je m'en souviens. "Pourquoi...je suis à l'hôpital ?" Pleins de questions se bousculent dans ma tête. Pourquoi Jeha est ici ? Qu'est ce qu'il s'est passé ? Pourquoi je ne me souviens de rien ? Je regarde mon ami, perdue et sens la chaleur de sa main sur la mienne. J'essaie de me relever doucement mais, une nouvelle douleur me lance dans la tête. J'arrête aussitôt de bouger et gémis doucement. Ça commence à m'embêter cette douleur.

Je me concentre alors sur Jeha, il est gentil d'être avec moi, c'est un bon ami. Il est le seul à être là pour moi en ce moment. Je suis contente qu'il soi mon ami. Alors, j'essaie de sourire un peu et je remarque ses yeux bouffis. "Tu as pleuré ? Pourquoi ?" C'est la première fois que je le vois triste. Ça doit être à cause de moi, il a du m'emmener à l'hôpital... Soudainement des médecins entre dans la pièce et se dirigent vers moi. Ils nous disent bonjour et commence à me parler. Bonjour Mademoiselle Chen, comment vous sentez-vous ? Je les salue en retour en hochant doucement de la tête. "J'ai mal à la tête.." Ils sont plusieurs médecins mais, on dirait que le monsieur qui me parle est le chef. C'est normal, vous avez fais un rechute importante, la partie frontale de votre cerveau est sensibilisée. On dirait que les séquelles de votre accident petite sont toujours présente. Il va falloir faire une rééducation. Je ne comprends pas tout, juste l'essentiel. J'ai mal à la tête à cause de mon accident. Mon cerveau me fait mal. Le monsieur m'explique que je vais suivre un traitement et que j'aurai des médicaments à prendre. Un des médecins me donne un verre et des médicaments à avaler. Je le fais puis les écoute encore. On va vous laisser vous reposer. On reviendra tout à l'heure. Je les regarde partir, silencieuse et regarde ensuite Jeha. "Ça veut dire que je vais rester à l'hôpital, c'est ça ? Ça veut dire que c'est grave hein.." Mes yeux s'humidifient soudainement, j'ai peur. J'ai peur de rester à l'hôpital. Je veux partir et rentrer chez moi.
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


Si j'avais le coeur dur comme de la pierre. J'embrasserais tous les garçons de la Terre. Mais moi j'ai le coeur comme du chewing gum, tu me goûtes et je te colle

amour sucré

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Jeha
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2977-lee-jeha-almost-is-nev
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)     09.11.18 19:30
ootd ϟ
Il lui semble percevoir les paupières de Mi Hi qui se plissent, et la pression contre sa menotte devient un peu plus ferme, dans l’inquiétude qui le prend d’un coup. Lorsqu’elle déclame son prénom, de cette voix beaucoup trop faible à son goût, c’est un rire triste et soulagé qui lui échappe pendant une seconde, ses yeux s’emplissant malgré lui de larmes à nouveau. Elle lui a fait si peur. Et même si elle lui pose des questions, Jeha ne peut y répondre tout de suite. Sa gorge est trop serrée, et s’il essayait de parler, sûrement ne sortirait de sa bouche que des bruits digne d’un félin mourant.

Lorsqu’elle lui demande s’il a pleuré, il s’empresse de faire non de la tête, tout en reniflant et en laissant à nouveau une larme lui échapper, sans aucune logique apparente. Il ne veut pas l’inquiéter, mais il n’arrive pas à retenir ses émotions, alors comment faire ? Heureusement, leurs retrouvailles sont interrompues par les médecins, et il n’a pas tout de suite à se justifier, à lui expliquer. Il n’a pas envie de revivre la scène, car sûrement craquerait-il à nouveau, comme durant les longues minutes durant lesquelles il a attendu les urgences, en imaginant les pires des scénarios. Mais elle le reconnaît. Elle a dit son nom, et elle a reconnu l’hôpital, et elle a l’air de.. Non, tout va bien, sûrement.

Jeha se sent un peu de trop dans cette pièce mais comme personne ne lui demande de sortir, il reste silencieux à écouter à demi ce qui est déclamé à Mi Hi. Il se sent un peu gêné car ce n’est pas censé le regarder, mais n’arrive pas non plus à fermer totalement ses oreilles à ce qui se passe autour de lui. Et quand enfin ils se retrouvent tous les deux à nouveau, il sent la vague de tristesse le prendre à nouveau, rien que de capter une certaine brillance dans les prunelles de Mi Hi.

Il vient s’asseoir sur le bord du lit et attrape ses deux mains dans les siennes, venant rencontrer son regard de force. “Mi Hi.” il veut lui donner du courage, même s’il ne sait pas exactement comment s’y prendre. Il secoue la tête de droite à gauche. “ça va aller. moi je le sais.” affirme-t-il en commençant à hocher la tête avec force, ses yeux s’embuant à nouveau. Ah non ! Il vient s’essuyer furieusement le visage avant de reprendre les mains de la jeune femme. “Je n’y connais rien en médecine… Et quand ça concerne le cerveau, c’est encore plus compliqué, mais.. mais le médecin a parlé de traitement, de médicaments, de rééducation. ça veut dire que tu vas aller mieux, c’est tout ce qui compte !! et tu… moi je ne sais pas combien de temps tu vas devoir rester ici mais.. mais moi je viendrai te voir tous les jours jusqu’à ce que tu sois sortie !” il détourne le regard un instant pour penser, et recommence à parler “dès que… quand je devrai partir, j’irai les voir ! j’irai leur demander si tu dois rester. si tu dois rester longtemps. et… et je t’assure, que quelle que soit la réponse, je ferai tout pour que tu ne sois pas trop… je te ramènerai des bonbons en douce et.. je te ferai des peintures, hm ? et on décorera la chambre.” affirme-t-il, parlant trop et peut-être à tort. Après tout, il ne sait pas combien de temps elle va rester ici, et s’il sera même possible de faire ce qu’il déclame. Mais il ne veut pas que Mi Hi soit triste… surtout pas. Il finit par venir la fixer à nouveau, et vient poser sa paume contre sa joue. “J’ai eu très peur.” finit-il par lâcher
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chen Mi Hi
innocente poupée sucrée
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1056-chen-mi-hi-tu-me-touch
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)     29.11.18 18:25
ootd ϟ
Je ne pensais pas que ce mal de crâne allait être aussi grave. Je ne pensais pas retourner à l'hôpital. Je ne m'y sens pas bien du tout, je ne m'y suis jamais sentie bien. Et cette fois-ci, ça à l'air grave. Heureusement que je ne suis pas toute seule, heureusement que Jeha est là. Mais je sais qu'il ne sera pas toujours là. Alors qu'il me parle, des docteurs arrivent et m'expliquent pleins de choses. Ils me disent pourquoi j'ai mal à la tête et aussi que je vais devoir rester ici, pour être soignée. J'hoche simplement de la tête lorsqu'ils partent et resserre mes poignes sur le drap du lit. Je baisse la tête et soupir. Tout ça me stresse, j'ai peur. Je sens Jeha se rapprocher, il s'assoit sur le bord du lit et m'attrape les mains. Je relève la tête lentement et le regarde. Je l'écoute parler. Il me dit pleins de choses d'un coup. Beaucoup de choses. Je comprends qu'une seule chose, qu'il est sûr que ça ira mieux pour moi et qu'il viendra me voir. Je sens mes yeux s'humidifier et quelques gouttes tombent. Je regarde les yeux de Jeha. Les siens aussi sont tous mouillés. Je continue de l'écouter, parfois j'oubli ce qu'il dit. C'est compliqué de rester concentrée quand quelqu'un parle beaucoup. "Tu viendras me voir tous les jours ?… mais si ça dur longtemps et… si le traitement marche pas…" Beaucoup de questions se bousculent dans ma tête. Et si il ne peut plus venir ? Je serai toute seule ?

Jeha continue de parler me serrant encore un peu plus les mains. Je l'observe de mes yeux ronds. Ce qu'il dit me fait sourire, alors j'hoche de la tête. J'essuie mes yeux du revers de ma main droite et repose mes doigts sur ceux de Jeha. Il est gentil, il fait tout pour me faire sourire je le vois. Alors, j'essuie la petite larme qui reste sur sa joue. "Des peintures ? Est ce que tu pourra faire… des peintures roses ? et… on pourra faire des jeux ? Tu pourrai même dormir ici. Tu crois qu'il y a le droit ?" Je regarde la pièce, il n'y a qu'un lit et je suis dedans. Peut-être qu'il pourra dormir avec moi si on se sert bien. Je suis contente qu'il soit là, j'aurai pas aimé être toute seule, ma famille ne viendra même pas j'en suis sûre. Mais au moins, Jeha est là. Alors, je suis contente même si j'ai très peur. Et lui aussi a eu peur. Il vient de me le dire. "Pourquoi tu as eu peur… ?" Je fronce le nez et cherche à comprendre. Tandis qu'il pose sa main sur ma joue, je rougis doucement. Mais je ne bouge pas, j'enlève pas sa main. Ça me fait même un peu du bien. "D'ailleurs… comment tu as fais pour m'emmener à l'hôpital ?" Je cligne des yeux et le regarde. Je me demande comment il a fait pour me trouver ou pour savoir que j'allais pas bien.
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


Si j'avais le coeur dur comme de la pierre. J'embrasserais tous les garçons de la Terre. Mais moi j'ai le coeur comme du chewing gum, tu me goûtes et je te colle

amour sucré

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Jeha
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2977-lee-jeha-almost-is-nev
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)     02.12.18 13:51
ootd ϟ
“Bien sûr que oui. Je viendrai tous les jours et aussi longtemps que ça dure !! On en sait rien de ce que fera ce traitement.. n’es-tu pas plus heureuse à imaginer que ce traitement va marcher, et vite ? Alors pourquoi t’empêcher d’y croire, maintenant et tout de suite ? De toute façon, personne ne sait ce qui va se passer dans le futur !” déclame-t-il en essayant de transmettre à Mi Hi sa confiance. Il ne doute absolument pas de ses mots… après tout, la vie peut être plus ou moins plaisante selon la vision qu’on peut avoir des choses. Il y a les pessimistes qui se disent ne jamais pouvoir être déçus, mais Jeha n’est pas de ceux là. Lui, il préfère imaginer les meilleures possibilités, sans pourtant se laisser abattre si ce n’est pas ça qui se passe. Quel contrôle a-t-on dans la vie au final ?... Rien. Les évènements nous tombent dessus sans qu’on ne puisse les prévoir, savoir à l’avance comment réagir. Mais ce qu’on peut choisir, c’est ce qu’on prend de ses expériences pour ajouter à notre propre capital bonheur. Ce n’est pas grave si Mi hi n’arrive pas à le voir maintenant… c’est plutôt normal, non ? Mais lui se donne la tâche de lui rappeler. Après tout, ça ne lui coûte rien.

“Qu’est-ce que tu crois ? Je vais recouvrir tous les murs de rose ! Qu’importe ce que les docteurs disent. En quoi est-ce qu’il y a besoin de murs blancs moches ? Et puis si y a pas le droit pour moi de dormir ici.. je n’aurai qu’à me cacher sous la couette, ou sous le lit… Mine de rien, je suis plutôt fort parfois pour faire le ninja…” pas exactement la vérité, monsieur est beaucoup trop maladroit et tête en l’air pour réussir ce genre de mission, mais ça ne coûte rien d’avoir confiance en soi, hein ? Qui sait, peut-être qu’avec Mi Hi en ligne de mire, il réussira à faire marcher son corps plus ou moins bien.

Il préférerait vraiment pouvoir parler uniquement de toutes les choses positives qui adviendront. Il veut s’oublier, lui.. parce qu’il n’est pas important dans cette affaire, si ? Il s’en veut déjà de lui avoir fait part de ses sentiments vis à vis de la situation. Il n’a pas besoin de lui ajouter quelque chose d’autre sur les épaules, et alors qu’elle lui demande pourquoi il a eu peur.. il n’ose pas répondre, ne la regarde plus dans les yeux, même si sa main reste toujours posée sur sa joue rebondie. “Parce que…” finit-il par commencer, avant de prendre une grande inspiration “J’ai eu peur que tu ne te réveilles pas” finit-il par avouer avant de se reculer du lit. “J’ai tout imaginé… tu étais inconsciente… j’ai appelé les urgences et ils sont venus, il t’ont emmené jusqu’à l’hôpital dans une ambulance, ils m’ont laissé venir avec toi.. mais même eux ne m’ont rien dit pendant un long moment.. je ne savais pas ce que tu avais, si c’était grave, si tu avais mal, si tu allais avoir mal, ou si je te reparlerais jamais un jour…” et sa voix tremble face à ses révélations, les larmes lui montent aux yeux à nouveau. Il secoue la tête et renifle. “Mais tout ça c’est passé. C’est passé…”
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chen Mi Hi
innocente poupée sucrée
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1056-chen-mi-hi-tu-me-touch
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)     10.12.18 9:50
ootd ϟ 
Je l'écoute attentivement, Jeha a toujours parlé beaucoup, il a toujours été comme ça. Et c'est pour ça que je l'apprécie, car il est un peu comme moi même si il est plus intelligent. Alors je souris et hoche de la tête, je sais qu'il a raison, je sais que je devrais penser comme lui. Mais, j'ai peur d'être à l'hôpital, j'ai peur que ça ne marche pas. Je pourrais rester bête toute ma vie, je suis habituée maintenant et puis au moins, je ne ferai plus peur à personne. Et quand je vois Jeha pleurer ça me fend le cœur. Je sais qu'il tient à moi, c'est un bon ami et j'aime pas quand mes amis sont tristes. Alors, j'hoche la tête et lui sourit. "Si tu viens tous les jours, je serai contente alors ! Ce sera plus simple avec toi que toute seule." Bizarrement l'écouter parler me redonne un peu de courage. Ces derniers jours j'étais triste et je baissais les bras. Je souriais même moins aux clients au travail. Même que mon patron m'avait disputé pour ça. Alors, peut-être que Jeha a raison. Il faut que je crois en ce traitement et que je ne pense pas au futur. Les docteurs ils sont intelligents, c'est leur métier, ils arriveront à me soigner. Il faut que je crois en ça ou au moins en Jeha. Alors, je décide de croire mon ami. Si il est là déjà, c'est qu'il tient à moi et qu'il a eu très peur. Rien que pour ça, je suis reconnaissante de l'avoir comme ami.

Je souris grandement lorsqu'il parle de repeindre le murs de ma chambre en rose. Mes yeux s'illuminent et j'imagine déjà le rose sur les murs tout blanc. "Haaan c'est vrai ? Trop bien ! On pourra mettre du rose fuchsia là et du rose pastel ici ! C'est vrai que le blanc c'est tout moche. Et puis t'inquiète pas je t'aiderai à te cacher sous la couette on te trouvera jamais." je gloussante doucement, le regardant. Ce serait vraiment rigolo d'avoir une chambre tout rose à l'hôpital, je m'y sentirai déjà mieux. Le blanc c'est triste, surtout le blanc d'hôpital. Jeha il est doué, il arrivera à rendre n'importe quoi de joli. Je lui souris puis cligne des yeux lorsqu'il me dis qu'il a eu peur que je ne me réveille pas. J'affiche une petite moue sur mon visage en l'écoutant attentivement. Puis brusquement je lui attrape les mains. Je sens qu'il va pleurer de nouveau alors, je lui offre mon plus beau sourire. "Mais je suis en vie regarde ! Je vais bien et puis comme tu as dis ça ira avec le traitement. Alors soit pas triste, c'est fini !" Encore un petit sourire puis, je viens de me souvenir qu'il faut que je prenne mes médicaments qu'une infirmière à poser sur ma table de nuit. Alors, je me redresse un peu sur mes genoux pour prendre le verre. En reculant, le petit verre en plastique se fend en deux et je reçois le contenu du verre sur moi. Tous mes vêtements sont trempés, la couette du lit l'est aussi un peu. Je soupir et couine un peu. "Oh non… j'ai encore fais n'importe quoi…" Je garde le médicament dans mon autre main libre et regarde Jeha un peu dépitée.
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


Si j'avais le coeur dur comme de la pierre. J'embrasserais tous les garçons de la Terre. Mais moi j'ai le coeur comme du chewing gum, tu me goûtes et je te colle

amour sucré

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Jeha
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2977-lee-jeha-almost-is-nev
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)     15.12.18 19:04
ootd ϟ
Elle lui attrape les mains, et sans savoir pourquoi, le rouge lui monte aux joues. Plus habitué à toucher les autres qu’à être touché.. il est toujours aussi surpris quand on agit avec lui de la façon dont il le ferait lui même auprès d’un autre. Il relève le regard et tente de répondre au sourire de Mi Hi, malgré les larmes qui s’amoncèlent dans ses yeux. Il ne veut pas qu’elles roulent.. il ne veut pas qu’elles tombent. Le jeune homme sent bien que Mi Hi n’a pas envie qu’il pleure non plus, et il veut être courageux pour elle. Il acquiesce fermement face à ce qu’elle lui raconte pour le rassurer, et s’en veut du fait que, même si c’est Mi Hi qui se retrouve à l’hôpital, ce soit elle qui prenne la charge d’essayer de le faire sourire. Il n’arrive vraiment à rien, hein ?

Il laisse Mi Hi prendre son médicament, hésite à lui proposer de l’aider si elle en a besoin, avant d’abandonner pour ne pas faire le boulet. Lorsque le verre répand son contenu sur le lit, il pousse une petite exclamation et se relève rapidement. “T’inquiète pas !!!” lance-t-il automatiquement, en entendant Mi Hi s’en vouloir. “Tu n’as rien fait de mal, comment tu aurais pu savoir, hein, que ce verre ne tenait pas ? C’est de la faute de l’hôpital, non, de la faute de ceux qui fabriquent les verres, c’est tout !” lance-t-il rapidement en cherchant dans la pièce quelque chose pour éponger.

Il finit par repérer un drap d’hôpital inutilisé dans un coin, va le chercher et revient pour tenter d’éponger le lit, et Mi Hi en même temps. Le drap devient de plus en plus mouillé, mais ça ne suffit pas à sécher totalement la principale intéressée. Il vient l’observer avec une petite moue. “Il faut que je.. je dois appeler une infirmière, non ? Pour qu’elle te trouve une nouvelle tenue, je..” Il secoue la tête et vient toucher l’habit d’hôpital de Mi Hi pour se rendre compte des dégâts. “Attends moi !” finit-il par lancer. Avant de quitter la pièce, il vient mettre son propre manteau sur les épaules de la jolie blonde, pour ne pas qu’elle prenne froid. Il finit par s’éclipser, avant de revenir avec une nouvelle robe d’hôpital. “C’est normal que ça soit ouvert comme ça sur tout le devant ?...” lance-t-il avec un air perturbé, sans savoir que ce n’est pas devant mais bien derrière qu’il y a une fente. Il s’en rend compte d’ailleurs en se penchant près de Mi Hi et en remarquant les lacets noués dans le haut de son dos. “Ah mais.. tu vas pouvoir te changer toute seule ?” vient-il lui demander inquiet
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chen Mi Hi
innocente poupée sucrée
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1056-chen-mi-hi-tu-me-touch
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)     18.12.18 13:08
ootd ϟ 
J'ai encore fais une bêtise. Tout ce que je touche, se casse. J'ai l'impression de pas être douée et ça m'agace un peu. Comment je fais pour tout casser comme ça ? Je regarde Jeha, un peu dépitée et blasée. Tout le lit est mouillé y compris mon pyjama d'hôpital. Je risque peut-être de tomber encore plus malade toute mouillée. Alors, je soupir et pose le verre cassé tandis que Jeha se lève pour me dire de ne pas s'inquiéter. Je l'observe d'un regard interrogateur.  "Oui mais ceux qui ont construit le verre on peu être pas fais exprès… ?" Je continu de le regarde tandis qu'il se lève pour chercher quelque chose. Je repose le médicament, je le prendrais après. Sans verre et sans eau ça va être compliqué à avaler. Je me lève aussi, essayant de frotter ma tenue pour faire sécher l'eau. Je prends la couverture du lit pour l'étendre, réfléchissant à comment le faire sécher. Puis Jeha revient vers moi avec un drap en main. Il se met alors à essuyer ma tenue je le regarde faire rougissant un peu. "Ça va sécher ça ira… Jeha…" Mais c'est alors qu'il me dit d'attendre. Enlevant son manteau pour le mettre sur mes épaules. Je le regarde partir, restant debout, plantée à me demander ce qu'il est partit faire. Est ce qu'il est allée voir une infirmière ? je regarde ma tenue en attendant, essayant de souffler dessus pour que ça sèche. 

Jeha revient rapidement, tenant quelque chose dans ses mains. Ça ressemble beaucoup à ce que je porte. Je l'observe l'écoutant attentivement. "Euh… je ne sais pas comment ça se met… C'est peut-être pour fermer à l'avant !" J'attrape alors la tenue qui ressemble plus à un bout de tissu. Et je rends son manteau à Jeha délicatement, heureusement qu'il est pas mouillé. Sinon il aura froid en repartant dehors après l'avoir mis. Je l'observe un dernier petit instant, l'écoutant de nouveau. "Je vais aller me changer… je… ça ira… si j'y arrive pas je te demanderai !" Puis je lui souris, me dirigeant vers la salle de bain de ma chambre. Je ferme la porte sans la verrouiller. Je fais glisser le tissu mouillé au sol et me retrouve en sous-vêtements, essayant de comprendre comment mettre cette tenue. Je l'enfile par les bras, après quelques secondes de réflexions et j'arrive à comprendre comment la fermer par devant. Il y a des lacets à nouer, Jeha avait surement raison ! Mais une minute après de difficulté à les nouer, je ne suis pas entièrement recouverte et ça ne cache pas ma peau. Alors, hésitante, j'entrouvre la porte de la salle de bain pour appeler mon ami. "Jeha… je… je comprends pas comment ça se ferme cette robe…" N'osant pas montrer ma tête, un peu gênée, j'attends qu'il vienne dans la salle de bain venir m'aider.
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


Si j'avais le coeur dur comme de la pierre. J'embrasserais tous les garçons de la Terre. Mais moi j'ai le coeur comme du chewing gum, tu me goûtes et je te colle

amour sucré

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Jeha
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2977-lee-jeha-almost-is-nev
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)     29.12.18 17:00
ootd ϟ
Jeha acquiesce vivement face à la proposition de Mi Hi. Même si elle lui a rendu le manteau, et que celui-ci n’est pas mouillé, il le garde dans les mains, prêt à le jeter à nouveau sur ses épaules pour la réchauffer lorsqu’elle sera revenue. Alors qu’elle part vers la salle de bain, le jeune homme vient poser sa main contre sa poitrine. Son coeur bat à toute allure. Il sait qu’il s’inquiète beaucoup trop pour Mi Hi… mais il ne regrette rien. Elle fait partie de ces personnes qui renforcent constamment ses principes et la confiance presque aveugle qu’il met en qui que ce soit. Peut-être devrait-il faire plus attention.. mais au moins il est satisfait de ne jamais avoir à le faire avec elle. Non. Il sait que Mi Hi ne lui fera jamais mal, qu’elle ne le blessera jamais impunément. Et dieu ce qu’il aime être en sa présence. C’est pour ces raisons qu’elle a intérêt à bien guérir… oui, pour qu’ils puissent aller manger des glaces au parc, ou, vu la saison, qu’ils aillent y boire un chocolat chaud.

Il attend sagement. En entendant le léger grincement de la porte, Jeha tourne le regard et soulève les sourcils de voir Mi Hi dans l’entrebaillement. Pas besoin d’être un génie pour voir qu’elle a un problème, son expression gênée le montre très clairement. Il se relève rapidement et s’approche de la porte, s’arrêtant juste devant elle. “Mais je… enfin…” Il vient se frotter l’arrière de la tête. Est-ce qu’il doit appeler une infirmière ? Est-ce qu’il doit l’aider lui même ? Normalement.. ça ne devrait rien lui faire. Oui, rien du tout. Elle n’est qu’une amie.. il n’a qu’à imaginer qu’elle est sa soeur, voilà. Après une longue hésitation, il finit par ouvrir la porte pour entrer dans la salle de bain (sans faire de contact visuel direct avec elle ou son corps) et la referme derrière eux.

Il ne peut pas l’aider sans la regarder. Il ferme les paupières, soupire, avant de venir planter directement ses yeux vers la robe de Mi Hi. “Aaah !” ne peut-il s’empêcher de s’exclamer en s’accroupissant d’un coup, sa main venant cacher ses yeux. Son visage rougit tout d’un coup, et même s’il n’a pratiquement rien vu, il sait qu’il y avait beaucoup trop de peau nue dans la vision qu’il venait d’avoir. “Faut que.. je vais.. infirmière…” bredouille-t-il en tendant son bras libre à l’aveuglette pour tenter de retrouver la sortie de la salle de bain. Dans sa confusion, il attrape le bas de la robe d’hôpital de Mi hi et tire dessus, lâchant d’un seul coup tous les noeuds attaché plus tôt. Mon dieu… “Il n’y a pas un rideau de douche ?” demande-t-il gêné en cachant encore un peu plus son visage dans sa main. Il sait qu’il ne doit pas le sortir de là, sinon… “S’il y en a un.. enroule toi dedans… s’il te plaît !” lui implore-t-il en essayant de ne plus faire un geste, histoire de ne pas empirer toute cette histoire un peu plus.
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


proper dosehighs and lows
are how I flow

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chen Mi Hi
innocente poupée sucrée
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1056-chen-mi-hi-tu-me-touch
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)     31.12.18 16:52
ootd ϟ 
La robe d'hôpital est compliquée à mettre, j'ai beau regarder les lacets et les serrer entre eux, ça ne veut pas se refermer. Pourquoi c'est si dur ? J'ai fini par oser appeler Jeha, un peu paniquée et perdue. Je ne sais pas du tout comment le mettre, je me sens très bête. Mais, je préfère demander plutôt que de rester enfermée dans la salle de bain. Et Jeha est mon ami, il m'aidera sans problème. Oui il m'aidera. Et il réponds vite à mon appel, s'approchant de la porte, je reste légèrement cachée, n'osant pas ouvrir la porte. Finalement c'est lui qui l'ouvre et me rejoint dans la salle de bain. Je me recule un petit peu pour lui laisser de la place. Posant mes mains sur les trous que les lacets font, j'essaie de cacher ma peau et surtout mes sous-vêtements de la vue de Jeha. Mais, il ferme les yeux d'un coup et s'accroupit après avoir poussé un gémissement. Surprise, j'écarquille des yeux et le regarde. "Jeha… ça va pas ?" Il se cache les yeux et je devine pourquoi, complètement gênée, mes joues rougissent d'elles même et je tire un peu plus sur la robe d'hôpital pour cacher mon corps, sans grand succès. J'essaie de garde mon calme et de comprendre ce que Jeha bredouille mais, c'est difficile de le faire alors qu'il semble mal à l'aise. "Il faut que… quoi ?" Je l'observe un petit peu et sans m'y attendre, il s'accroche à ma robe, enlevant tous les lacets. Je pousse un cri de surprise, voyant le seul habit qui me recouvrait dans sa main.

Paniquée, je recouvre ma poitrine et ma culotte avec mes mains, comme si ça allait me cacher un peu mieux. Puis Jeha me demande de m'enrouler dans un rideau de douche. J'hausse un sourcil, me demandant ce que ça peu bien être. Puis je regarde la douche, voyant uniquement une porte transparente. Je cherche alors autre chose du regard et je trouve des serviettes derrière Jeha. "Il y a… des serviettes… derrière toi." Je tends le bras, pour essayer de les attraper mais, je suis trop loin. Alors, j'avance un peu vers lui pour essayer de nouveau. Quand soudainement, quelqu'un entre dans la salle de bain. Je sursaute de nouveau et regarde l'infirmière qui vient d'entrer. Mademoiselle Chen qu'est ce qu… L'infirmière regarde ensuite Jeha, toujours accroupis. La situation est encore plus gênante maintenant, j'essaie de cacher mon visage tout rouge mais, l'infirmière l'a déjà bien trop remarqué. Monsieur, je vais vous demander de partir s'il vous plaît. Mademoiselle Chen a des soins à faire. D'un regard paniqué, je regarde Jeha une dernière fois, avant que l'infirmière me recouvre d'une serviette. Quand je sortis de la salle de bain, Jeha était déjà partit.
DON'T SCARE ME LIKE THAT EVER AGAIN
© patr.onus


Si j'avais le coeur dur comme de la pierre. J'embrasserais tous les garçons de la Terre. Mais moi j'ai le coeur comme du chewing gum, tu me goûtes et je te colle

amour sucré

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: don't scare me like that ever again (ft mihi)    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Présentation] SCARE CROM