la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Miles Jun
Miles Jun
great seducer
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t3093-jun-miles-as-soft-as-v
More informations ?
Sujet: and we redraw the stars feat. aiden and jun.     02.11.18 23:49

and we redraw the stars ★ JUNDEN
(vêtements)


Jeju. Un voyage qu'il avait proposé il y a un mois de ça et qui s'imposait finalement dans sa vie, dans leur vie. Un besoin de se retrouver tous les deux comme ils ne l'avaient plus fait depuis … Terriblement longtemps. La dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés ensemble sans problème à partager ou à se disputer remontait à tel point qu'il en avait oublié son sourire. Aiden et sa blondeur, son amitié tout entière. Il lui avait manqué. Comme une partie de lui qui s'était échappé durant quelque temps et qu'il retrouvait muni d'un sac de voyage et des blessures qui l'exaspérait autant que l'énervait. Même à lui … Il ne lui avait rien dit. Pas même à lui.

Son meilleur ami.

Et il avait soupiré. Ça le tuait de le voir si mal en point que le voyage à Milan s'était retrouvé sur la plage de Jeju. Néanmoins heureux de voir le garçon. Il avait tellement de choses à lui dire, tellement de câlin à lui offrir et tellement d'écoute à lui apporter. Mais il savait que bien des choses avaient changé. Son premier amour. Tout était devenu plus compliqué à présent. Jun lui avait volé sa première fois et ne s'en souvenait que partiellement, il avait foutu en l'air tellement de choses ; tellement de vie. Et Allen au milieu du fracas. Et ils avaient mis du temps avant de se retrouver.

Le puzzle qui se complétait à nouveau.
La machine qui se remettait en marche.

Alors forcément qu'il n'avait pas pu lui refuser le plaisir de voyager. Quand il le voyait si mal, le visage si creux, la bague au doigt et le frère à peine revenu de voyage, le copain qui … Des choses qu'il ne voulait pas savoir et qu'il apprenait dans son simple silence. Une cigarette pendue aux lèvres et la surface de l’île qu'il touchait enfin. « On dépose nos affaires à l'hôtel et on fait un tour ? » Ou autre chose. C'était son week-end après tout, son moment à lui qu'il avait souhaité partager avec le plus vieux.

@bae aiden

Revenir en haut Aller en bas
Bae Aiden
Bae Aiden
dramama ramama ramama hey
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1402-bae-aiden-i-will-give-
More informations ?
Sujet: Re: and we redraw the stars feat. aiden and jun.     04.11.18 16:05



and we redraw the stars.
(( camouflage ))

Casquette baissée sur tes yeux et capuche rabattue pour mieux te dissimuler. Un masque blanc couvrant ton visage encore ecchymosé, larges lunettes de soleil malgré le temps automnale pour terminer de te cacher, tu ne laisses apparaitre aucun centimètre de peau. Dissimulé sous ta couverture, ta joue encore parsemée de fils sous un pansement blanc, ta lèvre toujours enflée. Sous ta veste, ton bras rabattu dans l'attèle pour épargner ta côte t'handicape. Ton unique bras libre se terminant lui même pas un doigt bandé et enfermé contre une armature métallique qui te force à toujours le garder droit. Le temps que tes os se refassent. Un temps que tu trouves déjà si long. Tu n'es plus capable de rien depuis que tu t'es retrouvé tant diminué. Tu n'as même plus la foi de t'entretenir correctement. Tes repousses s'imposent à ta décoloration qui perd de son éclat. Une triste image, un résidu du prince que tu étais. Tu en es venu à avoir honte de ton image brisée.
Tel un fantôme, tu arrives douloureusement sur l'île, trainant péniblement derrière toi ta petite valise. Rien que ça te semble être une épreuve, et tu es déjà épuisé d'avoir tant de mal à vivre normalement. La simplicité des choses anodines te manque.  

Tu ne serais jamais venu ni n'aurais supporté ces deux heures d'avion si ce n'était pas pour lui. A vrai dire, tu n'aurais probablement même pas quitté ton appartement. Mais tu as besoin de le voir, de le retrouver. Et quelques jours hors de Busan ne peuvent pas te faire de mal. Dans cet environnement où personne ne pourra te reconnaître, isolé avec ce meilleur ami devenu presque mirage dans ta vie. Toujours trop loin de toi, depuis la scission tu as le sentiment de ne plus pouvoir l'atteindre, même si tu cours. Tu as peur qu'il finisse par disparaître totalement si tu ne vous offre pas ce temps en tête à tête. Presque forcé à passer le weekend sans pouvoir vous fuir l'un l'autre.
T'en as perdu l'habitude, et tu es triste de constater que l'aisance qu'il y'avait entre vous deux s'est envolée. La tension est presque étrange, comme si la gêne s'était immiscé pour vous grignoter. T'essaies tant bien que mal d'oublier ce fameux soir où tu as fauté dû à l'ivresse, mais les souvenirs te hantent bien malgré toi. Lorsque tes yeux se posent sur lui, ta mémoire ne manque pas de te faire une piqure de rappel. De cette peau que tu as gouté, ce corps que tu as caressé. De l'innocence qui s'est brisée dans votre proximité. Et tu aimerais avoir plus de regrets, tu culpabilises d'avoir encore l'estomac qui se tord chaudement lorsque tu y penses, les joues qui parfois rougissent. Ton coeur à beau être prit, tu ne parviens pas à te débarrasser de ce léger désir qui continue de sommeiller en toi.
Tu en viens à te demander si vraiment il est possible de se détacher entièrement de son premier amour, ou si l'on est condamné à y voir une partie de soi greffée pour l'éternité. Comme un murmure toujours présent au creux de l'oreille. Un écho lointain qui refuse de mourir. C'est tapis au fond de toi, discret et pourtant là.

Tu as bien l'intention de mettre ton esprit au clair durant ce weekend. D'ici là, il est temps de prendre vos aises sur l'île. "Oui, bonne idée." Tu acquiesces, pressé de pouvoir te débarrasser de tes sacs si difficiles à transporter. A la sortie de l'aéroport, tu arrêtes le premier taxi croisé pour qu'il puisse vous emmener à l'hôtel sans attendre.
Fidèle à toi même, tu as réservé dans le plus beau complexe de l'île. Bayhill pool & villa resort, l'endroit vous offre un logement entier, et spa privé. De quoi vous offrir l'intimité dont tu as besoin. Vous pourriez passer le weekend sans même en sortir si tel était votre souhait. Rester terré comme des ermites.
Tes affaires posées, tu t'empresses d'aller contempler la vue offerte au travers de la grande baie vitrée. En hauteur sur les collines, le panorama qui s'offre à vous laisse rêveur, bien loin du béton qui forme votre horizon habituel. Tu inspires, apaisé par cette verdure et ce charme pittoresque qui s'étalent devant toi. "Tu avais raison, ça fait du bien de quitter Busan." Ton meilleur ami avait bien fait de te pousser un peu à voyager, toi au départ si réticent à l'idée de t'échapper même deux pauvres jours. Déjà, tu t'en sens reconnaissant.  
Enfin à l'abris des regards, tu ôtes désormais ton masque, tes lunettes et ta casquette, libérant ton visage étouffé et déformé. "On devrait se rafraîchir avant de sortir. L'avion me laisse toujours poisseux." Tu fronces le nez. Même si le vol est court, tu as toujours la sensation d'en sortir sale.  Ton menton pointe vers le jacuzzi et tes lèvres dessinent un sourire qui pose silencieusement la question et invite. Autant profiter des luxes de l'endroit et se détendre, tel est le but premier de l'escapade après tout...



featuring. @miles jun


gabi le loup



어긋
You and my life was like this. We gotta dance in the rain. Dance in the pain. Even though we crash down.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Jun
Miles Jun
great seducer
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t3093-jun-miles-as-soft-as-v
More informations ?
Sujet: Re: and we redraw the stars feat. aiden and jun.     11.11.18 1:23

and we redraw the stars ★ JUNDEN
(vêtements)


Embarrassant. C'était embarrassant oui, de le retrouver après tant de temps passé à s'éviter, se donner signe de vie seulement avec de simples appels, quelques messages sans grand intérêt. Maintenant en face l'un et l'autre, c'était comme s'il redécouvrait un visage, une personne. Ou la rencontrait pour la toute première fois. Mais ça n'était pas le cas. Aiden, c'était et ça n'avait toujours été bien plus que « ça ». Aiden était un « tout » dans sa vie et ce, malgré la distance qui s'était imposé entre eux. Au contraire, cet égarement n'avait été qu'un mal pour un bien, n'est-ce pas ? Se quitter pour mieux se retrouver. La faute taboue et le reste qu'on voulait oublier parce qu'ils n'avaient pas le choix.

Sauver une amitié,
Bien trop précieuse.

Alors c'était primordial pour Jun de redoubler d'efforts, de s'occuper des moindres besoins du garçon. Son état qui l'inquiétait, son corps qui bouillait et mourrait d'envie de comprendre le pourquoi du comment. Mais il ne disait rien, ne s'occupait que de tenir quelques-unes de ses affaires pour l'y aider. Des affaires par milliers comme s'ils partaient des mois plus que des jours. Un sourire qui se dessinait sur son visage. Aiden n'avait pas changé, pas même marié, blessé en … Couple. Et son cœur qui battait toujours plus fort, un poids qui s'écrasait sur son âme. N'avait-il jamais cessé de penser à lui ? Était-ce trop tôt ? Ou un premier amour ne s'oubliait-il jamais ? L'esprit qui se détachait de questions dont il ne voulait pas entendre la réponse. Il était là en tant que meilleur ami, Jun.

Rien de plus.

« Je vois que ton don pour dénicher les hôtels les plus en côtes n'a pas changé. La vue est plutôt cool. » Surtout apaisante. C'était rafraîchissant de changer d'air, de sortir d'un quotidien aussi lourd qu'épuisant. Un quotidien qui tourmentait ses esprits plus qu'il n'en avait besoin. Un quotidien oui, où il n'arrivait pas à trouver confort dans son repos, dans sa vie tout entière. Les secrets qui pesaient sur la conscience.

Puis ses yeux qui se posaient finalement sur lui. La découverte de chaque blessure sur son visage. Jun, à ce moment-là, il avait froid dans le dos. Des milliers d'idées qui lui traversaient l'esprit. Alors il serrait doucement le poing, l'égoïsme né de penser qu'il n'y avait que lui et seulement lui qui pouvait l'approcher, lui faire du mal avec des mots plus que physiquement. « Hum … D'accord, faisons ça. » Parce que c'était lui. Parce que c'était lui et personne d'autre, il pouvait tout accepter. Le silence comme les aveux, les paroles froides et les plus chaleureuses. Parce que c'était lui. « Laisse-moi le temps de trouver mon maillot de bain et on saute là-dedans. » Dans un jacuzzi, valait mieux éviter. Mais ce n'était plus Jun s'il ne tentait pas quelques folies. Croissant sur le visage ; il voulait juste le rendre un peu plus heureux, un peu moins nostalgique.

Un objectif dans sa misérable vie.

@bae aiden

Revenir en haut Aller en bas
Bae Aiden
Bae Aiden
dramama ramama ramama hey
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1402-bae-aiden-i-will-give-
More informations ?
Sujet: Re: and we redraw the stars feat. aiden and jun.     25.11.18 15:08



and we redraw the stars.
(( camouflage ))

Loin de Busan, loin de tout. Une pause dans ta vie qui n'a été qu'épuisement depuis tes fiançailles. Une pause que tu estimes mériter.
Le temps est gris, le ciel couvert, mais l'air aux senteurs nouvelles t'offre la sensation de vacances dont tu as besoin. Dans votre villa privative, loin de tous, tu savoures l'isolement. Comme si vous étiez les seuls à exister sur cette terre. "J'avais envie qu'on puisse être tranquilles." Pas ennuyés par des allers venus dans les couloirs d'un hôtel classique, pas gênés par le personnel. Pour tes caprices, tu ne regardes même pas le budget. Tu dépenses, c'est tout. Tant que tu le peux... Parce que dernièrement tu vis avec la peur au ventre, celle de finir comme ton frère. Les vivres coupées à cause de tes conneries. Tu le sais bien, que ton luxe ne tient plus qu'à un fil. Ton père te le fait bien comprendre. Et tu l'as bien vu dans ses yeux. L'état dans lequel tu as mis ton corps était ton dernier joker. La prochaine erreur te coutera cher. Très cher.

L'envie de paresser, de ne pas vous presser pour faire le tour de l'île est présente. L'horizon verdoyant t'appelle mais tu veux prendre ton temps avant de le rejoindre. Tu suggères le jacuzzi, large et confortable contre la baie vitrée. Capable d'observer la vue sans être vu. Tu hausses une de tes épaules, l'autre étant trop douloureuse à bouger. "D'accord. Moi personnellement, j'y vais comme ça." Ce n'est pas comme si vous ne vous étiez jamais vus nus. Les vestiaires de la salle de danse vous avaient déjà offerts de nombreuses fois cette opportunité, bien que tu n'aies jamais osé détailler. Et puis il y'a eu ce soir là, où vous avez découvert en détails tous les secrets du corps de l'autre. Alors plus de pudeur. Tu te rends au jacuzzi et ôtes simplement tes vêtements pendant que Jun part enfiler son maillot de bain. Avec difficulté, ton visage se crispe de douleur lorsque tu retires ton haut, te tortillant du mieux que tu peux pour t'en débarrasser seul malgré ton handicap. Que des gestes du quotidien soient devenus si complexes te déprime. Mais tu serres les dents. T'encaisses comme tu l'as toujours fait face aux problèmes.

Enfin nu, tu te glisses doucement dans l'eau chauffée. Tu règles les bulles au minimum pour que les remous ne soient pas trop agressifs pour ta côte fêlée. T'y enfonçant jusqu'à sentir la chaleur dans ta nuque, tu poses ta tête, paupières closes, contre le rebord et soupires.
Il finit par te rejoindre et tu ouvres tes yeux pour le suivre du regard. Il y'a encore ce silence entre vous. La perte de votre complicité qui était devenue réflexe. Tu attends presque qu'il soit installé pour oser parler. Comme si t'avais peur de déranger. T'oses même pas plaisanter sur son maillot. C'est triste.
Tout ça parce que la jalousie vous a rongé... Et pourquoi tant de jalousie l'un envers l'autre si vos regards étaient déjà occupés respectivement chacun par un autre homme ? Tu te demandes... Tu as Shin et pourtant tu n'as jamais supporté l'idée que Jun puisse appartenir à quelqu'un d'autre que toi. N'est-ce pas égoïste ?
Ou est-ce juste ton coeur qui est égaré ?
Pourquoi ton regard glisse encore sur son corps avec une certaine envie... Tes yeux se ferment une nouvelle fois. Tu culpabilises. Après tout ce que tu as traversé avec Shin, pourquoi ne peux-tu faire taire ce désir pour celui qui n'est supposé occuper que la place de meilleur ami dans ta vie ?
Portant le regard vers l'horizon, ta main valide fait jouer nerveusement ses doigts sous l'eau. L'ongle de ton pouce grattant nerveusement la peau tendre de ton majeur. "Jun... Je vais probablement mettre un peu les pieds dans le plat mais... je crois qu'on ferait mieux de commencer ce weekend par les sujets sensibles pour les mettre derrière nous. Sinon ça va juste nous hanter dans un coin de notre tête et on pourra jamais se détendre." Trop de non dits entre vous deux, c'est bien ce qui freine le retour de cette connexion spéciale et si simple que vous aviez. "J'ai jamais compris... Pourquoi tu hais tant Shin ?" Tu dois savoir. Entre eux les relations avaient toujours été haineuses, avant même que tu ne tombes pour lui. Pourtant ça ne t'avais jamais semblé logique. Ils ont tout pour s'entendre mais il semble y'avoir quelque chose entre eux qui les en empêche. Faisant de potentiels amis des ennemis. Une chose que tu ignores et qui désormais t'intrigues plus que jamais. Une chose que tu dois comprendre si tu veux tous les deux les garder dans ta vie.



featuring. @miles jun


gabi le loup



어긋
You and my life was like this. We gotta dance in the rain. Dance in the pain. Even though we crash down.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: and we redraw the stars feat. aiden and jun.    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MOC] Revamp des Stars
» [Perso] Takanuva
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"
» star wars
» [albinator] Mowgli's all stars