la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2
Stark A. Sojun
Stark A. Sojun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2515-stark-a-sojun-very-int
More informations ?
Sujet: Re: hi, yes, i would like a large order of attention please. (ajoo)     09.01.19 17:06

hi, yes, i would like a large order of attention please. @lee haejoo
(c'est pas un clochard)


Alex et son caractère écrasant. Il prend de la place, il prend l'espace même lorsqu'il est insuffisant et dans cette histoire, il avait été jusqu'à forcer, craquelant les barrières invisibles et l'étouffant de ses attentes irrationnelles. Il aurait du faire attention, il aurait du faire preuve de douceur et ne pas aborder ce soir comme un tout autre soir. Car ce soir était leur premier rendez-vous, ou les prémices morts avant l'heure de la réservation. Si ce n'était pas grave, aussi similaire qu'un détail, il ne comprend pas, pas tout de suite, à quel point l'impacte aura touché le coréen. Et le suivre était sûrement un de ces gestes encore purement égoïste, celui de ne pas supporter être laissé en arrière, d'avoir bien trop besoin de sa présence proche de la sienne comme si c'était naturel, sans prendre conscience que peut-être, peut-être...sa présence n'était pas ce que Haejoo désirait en ce moment. Il ne comprenait rien. Les lèvres entrouvertes à se refermer, il l'observe en silence, maintenant le contact chaud de sa paume à la sienne malgré tout et le resserre, comme si il était capable de se briser à mesure où sa voix soulève enfin le problème. Malheureusement, il n'en effleure que la surface. Mais c'est la faute de personne, on allait seulement au restaurant Jojo.  Si il se souvenait suffisamment de ses propres mots, il se souviendrait qu'il l'a pourtant accusé. Il lui a dit, qu'il en faisait toute une histoire et le problème ne s'arrêtait pas qu'aux paroles lâchées sans considération, ce n'était pas seulement de l'avoir dit, mais de ne pas l'avoir pensé. Si lui, il ne s'attardait pas à désigner un coupable, fuyant les conflits et les prises de tête, alors pourquoi c'était si grave ? Il était loin, Alex, et même très loin de prendre conscience que par ses mots, il avait laissé sous entendre qu'il le trouvait mal habillé ou trouver laid. Un froncement de sourcils et son regard lui échappe, le laissant face à son visage incliné. Il n'est pas idiot, Haejoo n'est pas sa première relation gâchée. Mais si il avait tendance à ne pas s'y égarer, dépendant la personne en face de lui, il ne pouvait pas seulement passer au dessus de lui. Il ne pouvait pas juste rire et minimiser la situation comme il en avait envie.   ... Je suis désolé. Finalement, l'anglais n'était pas si insensible. Planté en face de lui, elle n'était pas si loin sa limite, mais de là à avoir compris la leçon, c'était une autre histoire. Et il soupire, il tire doucement sur son bras comme si ça l'inciterait sûrement à se rapprocher.   C'est vrai, c'était une mauvaise idée cette soirée. Je n'aime même pas mettre ce genre de vêtements. C'est plus fort que lui, il sourit. Ou il tente un sourire, il tente l'amusement. Non, en fait, il n'avait rien compris. Mais il écoutait, il écoutait un peu, mais écoutait quand même qu'à moitié. On a qu'à faire comme tu veux hn... Dans l'idée, il le laissait réellement choisir. Dommage que ce soit maladroit et totalement à côté.








(The Truth Untold.)
sunflower ☽ ' I can't live a day without you ' And it was the hidden truth. The 2 am thoughts. The secret burried in our talks. The night falling asleep in each others arms. (#AJOO #MOJOJO)
Revenir en haut Aller en bas
Lee Haejoo
Lee Haejoo
be good do good
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2531-lee-haejoo-sunflower#7
More informations ?
Sujet: Re: hi, yes, i would like a large order of attention please. (ajoo)     09.01.19 19:06

hi, yes, i would like a large order of attention please. @stark a. sojun
(lui non plus mais à son contraire c'est normal)


A croire qu’il n’arriverait jamais à toucher le fond. Les paroles d’Alex étaient comme une douche froide, une claque le coupant dans toutes ces émotions un peu brouillonnes qu’il ressentait. On allait juste au restaurant. L’anglais ne comprenait pas et n’arriverait sans doute pas à comprendre tant qu’Haejoo ne ferait pas le sacrifice de tout lui expliquer, mot par mot. Mais il n’en avait pas la force, était lui-même blessé et fatigué de toutes ces choses explosant en lui. Il n’avait pas l’habitude d’être aussi jeté et malmené, il n’avait pas l’habitude non d’aimer à ce point quelqu’un. Sa famille et ses amis étaient à part et il n’était pas habitué aux conflits : ne se disputait jamais avec personne.

Et lorsqu’Alex lui avait dit qu’il était désolé, il l’avait regardé une seconde, cherchant sur son visage des réponses qu’il n’obtiendrait sans doute jamais. Désolé pour quoi ? Avait-il envie de lui demander, car une excuse avait-elle du sens lorsque la personne n’avait pas la moindre idée de ses torts ? Sans doute un peu, car elle témoignait la non envie de continuer sur ce chemin, de poursuivre ce conflit ne menant à rien sauf à d’autres frustrations et blessures (avant résolution).

Mais alors qu’il essayait tant bien que mal de relativiser et d’accepter ces excuses maladroites, il avait reçu le coup final. Son coeur avait raté un battement alors qu’il s’était demandé s’il avait bien entendu. Une mauvaise idée. Cette soirée était une mauvaise idée. Et il n’aimait même pas ses propres vêtements qui pourtant, lui allaient bien. Enfin. Lui n’aurait jamais eu le courage déplacé de lui dire que sa tenue était inappropriée. Lui l’aimait en tant que personne et avait bien fini à s’attacher malgré les sweatshirts répétitifs que portaient Alex.

Après l’avoir accusé de ne pas avoir mis ses lunettes, de ne pas porter quelque chose de moins formel, de ne pas être assez bien : voilà qu’il lui disait qu’il regrettait cette soirée. Qu’il regrettait, en quelque sorte, leur première sortie en couple. Qu’il avait lui-même organisée. Et ça ne faisait aucun sens et c’était si blessant et étrange qu’Haejoo en avait eu marre. Qu’il s’était senti fatigué de tout ça, fatigué soudain de cet Alex qu’il aimait mais qui ce soir n’était pas… N’était pas… Il ne savait pas. Juste maladroit.

D’autres l’auraient sans doute jugé de détestable, mais Haejoo restant ce personnage un peu fébrile ne sachant pas tout à fait mettre la faute sur les autres, il s’était contenté de lâcher un « On à qu’a rien faire oui. Tu rentres chez toi je rentre chez moi et c’est fini. » quelque peu abattu. Il n’avait pas la force de se battre, de continuer à lui expliquer quelque chose qui le rendrait encore plus fragile et vulnérable qu’il l’était. Et surtout, il n’avait pas vraiment envie de continuer à le voir et de risquer de commettre des erreurs qu’il n’assumerait pas.

Sachant pertinemment que s’ils s’arrêtaient là, resteraient des blessures en lui qui sans doute ne guériraient jamais vraiment. « Je suis fatigué. » Et il le pensait sincèrement, même si en soi c’était lui qui l’avait fatigué. Tu me fatigues aurait été plus approprié. Mais il ne pouvait pas le dire, ne pouvait même pas le penser. Le connaissait depuis plus de sept ans déjà et aurait du savoir, aurait du être plus fort.

Mais tout de même, cette fois, il aurait du mal à oublier.






it's you because no one else makes sense
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Stark A. Sojun
Stark A. Sojun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2515-stark-a-sojun-very-int
More informations ?
Sujet: Re: hi, yes, i would like a large order of attention please. (ajoo)     11.01.19 10:57

hi, yes, i would like a large order of attention please. @lee haejoo
(c'est pas un clochard)


Chaque relation s'était terminée de la même façon. Par l'épuisement de son caractère, par l'absence de preuve d'affection et par sa demande à lui, d'une attention dévorant les autres. Ca ne l'avait jamais touché en plein coeur, ça ne l'avait pas marqué à ce point pour qu'il comprenne une quelconque leçon, croyant seulement que c'était son coeur, et non lui, le problème. Qu'il n'arrivait pas à ressentir ce qu'on appelait amour et que, ne pouvant leur offrir, ça ne pouvait pas fonctionner. Et il n'a l'impression d'exister réellement que de cette façon, quand son meilleur ami l'écoute pourtant à moitié mais arrive à lui prouver par ses gestes qu'il se soucie réellement. Par le regard de Haejoo et toutes les notifications, par sa volonté à ne pas s'endormir quand il le lui demande, par l'envie de le croiser dans les couloirs de l'hôpital à chaque pause, par toutes ses petites choses du quotidien qui se sont installées depuis sept années. Et le temps compte. Le temps le rassure et lui prouve, le laisse dans cette certitude que si ils ont tenus, c'était un fait à présent acquis. Même si il lui a fait peur, la dernière fois, il pense que c'est tout aussi réglé que le restaurant ce soir. Une simple soirée reportée, des excuses pour son comportement capricieux sans en définir totalement la raison et un retour chez eux. Un retour à la normal. Car c'est fini ne sonne pas totalement comme la fin pour Alex, et ça ne peut pas l'être. Comment imaginer du jour au lendemain qu'il puisse tout perdre ? Comment imaginer que demain, ils ne se parleraient plus ? Tu ne veux pas dormir chez moi ? Sa main ne s'est pas déliée de la sienne et il s'est rapproché, franchissant la dernière distance pour écraser ce qu'il en restait encore entre eux. Il est idiot de ne pas voir l'évidence sur les traits de son visage. Il n'est pas fatigué de la journée, il est fatigué de lui. Et cette expression, il devrait la connaître pour l'avoir si souvent lue mais jamais il ne penserait qu'elle puisse apparaître sur son visage à lui.   on aura qu'à commander ou prendre à emporter sur la route.  Ca semblait bien. Ca sonnait même mieux qu'un c'est fini.








(The Truth Untold.)
sunflower ☽ ' I can't live a day without you ' And it was the hidden truth. The 2 am thoughts. The secret burried in our talks. The night falling asleep in each others arms. (#AJOO #MOJOJO)
Revenir en haut Aller en bas
Lee Haejoo
Lee Haejoo
be good do good
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2531-lee-haejoo-sunflower#7
More informations ?
Sujet: Re: hi, yes, i would like a large order of attention please. (ajoo)     11.01.19 11:52

hi, yes, i would like a large order of attention please. @stark a. sojun
(lui non plus mais à son contraire c'est normal)


Et peut-être que d’ici quelques jours cette soirée serait complètement oubliée. Peut-être oui que tout paraitrait, alors, si ridicule et surfait : les mots blessants d’Alex envoyés à la volée, son incapacité à comprendre, à voir ou encore lire la moindre émotion sur le visage d’Haejoo.

Et soudain, soudain oui il n’était resté que la fatigue. Car Alex ne comprenait pas et ne comprendrait pas, car il continuerait de le piétiner car pour lui tout allait bien. Alors Haejoo s’était demandé abstraitement, sans y mettre aucun sens, s’il avait fait les bons choix. Il avait repensé à cette journée floue ou il avait commis, en un sens, l’irréparable. A cet instant franchir la ligne lui avait paru être la seule solution : la seule solution pour qu’ils restent ensemble, pour que l’anglais reste à ses côtés, la seule solution oui pour apaiser toutes ces choses angoissées qui s’agitaient en lui.

Mais il réalisait à présent qu’il avait peut-être fait une erreur, qu’au contraire il les avait sans doute condamnés.

En franchissant cette ligne, ils étaient rentrés dans une relation où les sensibilités déjà présentes n’avaient fait que s’accentuer. Et comment survivre ? Face à ses propres attentes, face à sa sensibilité qui toujours l’avait dérangé. Face à cet Alex qui vivait ses envies tel en enfant, sans considérer les sentiments des autres, sans chercher oui à les comprendre : du moins pas sur ce plan là. Car il ne pouvait pas, car il avait sa propre histoire et ses propres démons, avait son passif oui comme lui-même avec le sien.

Et ça faisait mal de se retrouver face au mur. De se dire que souffrir d’instabilité et de peur d’être abandonné était sans doute une meilleure idée qu’ainsi faire le pas, qu’avoir ainsi écrasé ses lèvres contre les siennes. Il n’avait pas les épaules, n’avait pas non ce qu’il fallait pour sourire en toute circonstance et pensait sans doute beaucoup trop pour que ça marche. Car à ce rythme il allait le perdre en se sacrifiant lui-même.

Au fond il ne savait même pas si Alex l’aimait.
Leur conversation n’était plus qu’un vague souvenir, même s’il ne remontait pas à si longtemps : à peine une poignée de jours, de semaines. Il se souvenait des mots anglais maladroits, des questions et du possessif. Mais il n’y avait pas eu de sentiments, car alors il avait su, sans doute, qu’Alex ne fonctionnait pas comme ça. Mais au fond y avait-il seulement du désir entre eux ? Y avait-il quoique ce soit qui rendent leur relation différente ? Ou n’étaient-ils que deux amis inséparables n’arrivant plus à faire la différence ? Ou était la chose faisait qu’ils étaient quelque chose oui ? Hormis lui le regardant presque désespérément, se retrouvant blessé pour des bêtises à la con et se retrouvant bien trop concentré sur ses défauts et sa propre personne, ses envies.

Peut-être qu’il était tout seul là dedans.
Et Alex s’était approché et avait écrasé la distance entre eux, ne lui laissant même plus la place pour respirer. Il l’avait regardé et avait observé la moitié de son monde s’effondrer. Car ça lui faisait toujours quelque chose, à lui. Il se sentait fébrile, réprimait sans pouvoir s’en empêcher une forme d’appréhension physique qui elle-même était tiraillée par des désirs qu’à moitié avoués.

Et non il ne voulait pas dormir chez lui. Il voulait pleurer. Il voulait retourner dans sa voiture, le laisser là seul comme un con car ça ne prendrait pas dix ans pour rentrer à pied. Il voulait pouvoir se retrouver seul et faire glisser hors de son corps toute cette frustration et cette pression. Il voulait se retrouver vide de tout, oui, car loin d’Alex il n’était pas entier.

Puis dormir pour faire quoi, de toute façon. Commander ou prendre à emporter. Et il ne savait, encore une fois, pas où était la différence entre l’avant et l’après. Ce qui rendait leur relation spéciale, ce qui faisait qu’ils étaient eux et qu’ils étaient plus que juste eux, aussi.

C’était à lui de parler mais il avait les mots bloqués dans la gorge. Car de la fatigue il se trouvait transporté dans un tout autre univers. Car à trop penser il avait fini par effleurer des choses qui faisaient mal et qui le faisaient se sentir si perdu. Car le moindre mot qui fleurirait sur ses lèvres finirait également de faire éclore les larmes brouillant doucement sa vision.

On aura qu’à rien faire du tout. Puis de toute façon, Alex, tu m’aimes même pas.

Et il aurait bien aimé le dire, mais sa gorge était alors si nouée qu'il n'avait pu que baisser la tête et profiter de leur proximité pour cacher ces larmes qui n'avaient tardé à tomber jusqu'à ses pieds. « On est quoi, Alex ? » Qu'il avait marmonné, assez fort pour être entendu.

Des amis ou plus, des amis ou rien.
Au début ou à la fin.







it's you because no one else makes sense
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Stark A. Sojun
Stark A. Sojun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2515-stark-a-sojun-very-int
More informations ?
Sujet: Re: hi, yes, i would like a large order of attention please. (ajoo)     31.01.19 20:00

hi, yes, i would like a large order of attention please. @lee haejoo
(c'est pas un clochard)


Il y avait un monde de différence entre eux. Un espace qu'on ne peut tuer par la proximité physique, l'incapacité de Alex à prendre en compte que tout n'était pas si certain pour les autres comme pour lui. Une barrière solide, construite, érigée depuis l'enfance par l'absence de valeurs. Et cette barrière creusera leur fragilité. C'était seulement plus facile pour lui. C'était plus simple de se soucier de si peu de choses et pourtant, il comprend toujours trop tard avec Haejoo à quel point c'est supposé l'affecter. A quel point ça l'affecterait si il ouvrait un peu plus les yeux. Il n'était peut-être pas bon dans la définition des sentiments, mais la réponse lui semblait évidente. Si évidente qu'il aura encore l'occasion de sourire, tellement ça lui paraît étrange. Un sourire, de ceux qui naissent avec l'incertitude dans le regard. you are my boyfriend, why you...   Et plus les mots sont prononcés, plus il commence à comprendre pourquoi il pose cette question. Il prend réellement conscience que face à lui, les larmes ont fini par glisser le long de ses joues, dévoilant ses faiblesses face à l'anglais. L'impacte s'insinue doucement dans son esprit, son sourire s'efface avec douceur et lenteur, laissant ses traits dénudés d'expression. Un flou, une sensation désagréable lui comprimant le coeur. Enfin, son coeur réagissait. Enfin, son coeur s'éveillait douloureusement. Il n'était pas idiot, Alex, seulement loin de vouloir voir l'évidence. Elle est enfin si présente qu'il ne peut l'ignorer. C'est fini, qu'est-ce que l'on est, après tout ? Il entrouvre les lèvres dans un froncement de sourcils. Qu'est-ce qu'il avait fait, pour en arriver là exactement ? A quel moment il avait été trop loin, à quel moment il avait été différent, à quel moment tout avait dérapé ? Il se les pose enfin, toutes ses questions. Il se les pose quand c'est trop tard et que la réponse n'importe plus. Ca le laisse là, face au vide. Ca lui coupe le souffle, aussi violent qu'un coup de vent, le renvoyant tout droit hors de sa zone de confort. Hors de ce qu'il connaît, forcé de dévoiler aujourd'hui ce qui lui semblait sans aucun doute être leur relation. Leur relation qui n'aura pas changé, ou presque pas. Une relation qu'il n'envisageait pas réellement de voir changer, mais de laisser évoluer. Il ne voulait pas d'un Haejoo différent, il voulait ce qu'ils avaient déjà, mais en plus. Alors, il fait ce qu'il fait de mieux, avec cette maladresse lisible dans chacun de ses gestes. Il réduit encore la distance, il la détruit. Il laisse ses bras l'attirer à lui, retrouve la chaleur la chaleur de son torse, pour se rassurer ou le rassurer. Il s'accroche. I don't want to be your friend anymore Il refuse catégoriquement et rejette l'idée même à peine il l'effleure. Il ne voulait pas moins. Il était même hors de questions qu'ils soient moins car lui... Lui, il n'avait jamais douté avoir fait le bon choix.









(The Truth Untold.)
sunflower ☽ ' I can't live a day without you ' And it was the hidden truth. The 2 am thoughts. The secret burried in our talks. The night falling asleep in each others arms. (#AJOO #MOJOJO)
Revenir en haut Aller en bas
Lee Haejoo
Lee Haejoo
be good do good
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2531-lee-haejoo-sunflower#7
More informations ?
Sujet: Re: hi, yes, i would like a large order of attention please. (ajoo)     31.01.19 23:24

hi, yes, i would like a large order of attention please. @stark a. sojun
(lui non plus mais à son contraire c'est normal)


Sa main dans la sienne mais le coeur n’y était pas. Ou trop, il ne savait pas. Haejoo fatigué mais surtout perdu dans cette relation floue qui avait mal débuté. On ne changeait pas sept ans d’amitié du jour au lendemain; mais ne rien changer, se laisser aller : c’était rester dans cet entre-deux étouffant où rien n’était sûr. C’était laisser les doutes monter et l’insécurité peu à peu prendre le dessus. C’était ne plus savoir s’ils étaient au début ou à la fin, ne plus savoir non ce qu’ils étaient. Et peut-être aurait-il fallu être plus agressif, ne pas laisser le temps. Peut-être aurait-il fallu faire ressentir qu’ils n’étaient plus pareils : qu’ils étaient ensemble, mais un ensemble différent d’avant.

Peut-être que le désir n’aurait pas du être une honte, un tabou. Il ne savait pas, n’y pensait même pas : Haejoo qui n’arrivait qu’avec difficulté à retenir ses sanglots, ses yeux brouillés arrivant à peine à distinguer les chaussures tachées. Il n’y arrivait pas. N’arrivait pas à redresser la tête, n’arrivait pas à aligner la moindre pensée cohérente. S’ouvrir le rendait si vulnérable, il se sentait si mal. C’était comme si s’ouvrir était en un sens se tuer : donner l’arme à l’autre et attendre le coup, attendre la fin.

Fin qui n’était pas venue. Car si Haejoo sans Alex n’était pas entier, Alex sans Haejoo ne pouvait pas fonctionner non plus. Alex qui toujours avait du retard mais qui d’un pas en avant comblait la distance, rattrapait son retard et empêchait l’esprit incertain de partir trop loin. Un Alex qui de par sa propre peur et non-envie calmait la tempête intérieure d'Haejoo.

Ils étaient ensemble. Un ensemble un peu étrange, un ensemble ou enfin l’un pouvait décrire l’autre de boyfriend. Et l’entendre le faisait se sentir bizarre, mais rien n’était comparable à la suite : à l’idée de ne rien être du tout. Il ne voulait plus être son ami, ne voudrait, sans doute, plus jamais l’être.

Et à cet instant, malgré la peine les larmes et toutes ces choses qu’il ne comprenait pas, Haejoo n’avait eu qu’une certitude : « Me neither. » Il n’avait pas envie que ce soit fini, il n’avait pas envie que tout parte en l’air : n’avait pas envie de perdre Alex. Car il avait tout fait pour lui, et ferait tout encore de bon coeur. Car sortir de sa zone de confort n’avait rien d’effrayant face à la possibilité de ne plus rien être. Car sans lui il ne rimait plus à rien, car après sept ans c’était toute sa vie qui avait fini par tourner autour de lui.

Alors il avait juste accepté cette chaleur l’enveloppant, avait rendu l’étreinte et avait fini par laisser s’échapper dans un reniflement un « I love you. » qu’il aurait sans doute du dire plus tôt. Car rien n’était nouveau, car il n’avait plus à aller doucement.

Pas après sept ans.






it's you because no one else makes sense
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Stark A. Sojun
Stark A. Sojun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2515-stark-a-sojun-very-int
More informations ?
Sujet: Re: hi, yes, i would like a large order of attention please. (ajoo)     03.02.19 16:08

hi, yes, i would like a large order of attention please. @lee haejoo
(c'est pas un clochard)


Poussé par la crainte jusqu'à ses retranchements, Alex se révèle. Alex efface enfin ce sourire de surface pour s'enfouir au coeur même de leur relation et s'y perdre à son tour. Mais même dans cette peur rongeant Haejoo au point de songer à lâcher finalement sa main, le Stark resserre et s'accroche à cette certitude. Il n'a pas les mêmes doutes, il ne croit pas un seul jour que ça ne puisse pas fonctionner. Il ne croit pas qu'un jour son avenir est dissociable du sien et en avoir conscience, ne serait-ce que de l'envisager, est une de ses hypothèses de l'ordre de l'impossible. Seulement, malgré tout son désir, il ne peut pas faire le chemin seul, pour son petit ami. Et c'est pour la première fois qu'il énonce clairement les faits, les mots lui échappent si naturellement venant apaiser une tempête d'incompréhension et chassant le reste pour ne laisser que la certitude. Il ne veut pas être moins que ce qu'il n'est aujourd'hui. Il ne veut pas reculer et il est prêt à faire des concessions, il est prêt à retourner dans cette zone d’inconfort et s'y jeter si il le fallait. Avec du retard, avec maladresse, mais il le ferait.

Sa voix le fissure, le transperce. Haejoo. Haejoo, son amour finalement avoué, étouffé par les reniflements les sanglots. Ca s'imprègne en lui sans aucune explication, une vague emportant la compression douloureuse pour laisser le soulagement se diffuser, le bonheur et la chaleur le retrouver. C'est agréable. La certitude qu'il l'aime et ses mots, ses mots qu'il a pourtant déjà entendu ne lui auront jamais fait un tel effet, une telle sensation. C'est inexplicable et ça le dépasse, s'arrêtant avant même de le comprendre totalement. Il se rassure de l'entendre, de le sentir à son tour ne plus le lâcher. Ses bras se resserrent, l'enveloppent et l'emprisonnent avec douceur. Son corps entier se presse contre le sien, l'attirant étroitement pour ne plus le lâcher un long moment. C'est une réponse muette par les gestes et quand enfin, il délaisse sa prise, ses mains ne rompent pas totalement le contact, glissant sur le tissu et remontant jusqu'à son visage pour le relever face au sien. Et son sourire faiblement dessiné s'écrase sur ses lèvres humides et tremblantes, ses paumes chaudes balayant les perles de sel comme si elles n'avaient plus raison d'être. Balayant ses craintes et les siennes.









(The Truth Untold.)
sunflower ☽ ' I can't live a day without you ' And it was the hidden truth. The 2 am thoughts. The secret burried in our talks. The night falling asleep in each others arms. (#AJOO #MOJOJO)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: hi, yes, i would like a large order of attention please. (ajoo)    
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bataille au large de Brest
» [Draft MTGO SoM] BG poison
» [BOM 5] Decklists
» Bagues de joailliers.
» Nouveau PC