la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Hwarang Hyuk
Hwarang Hyuk
✨ L'Homme du peuple ✨
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t483-hwarang-hyuk-you-so-fre
More informations ?
Sujet: pas l'time pour les braves. ft. nora     17.11.18 8:36
pas l'time pour les braves.
la frippe la frappe # Je me sens un peu con là, comme ça, le cul enfoncé dans mon vieux canapé, une clope au bec et une bière à la main. Y a comme un vieux son Jazzy en fond sonore et une sorte de documentaire sur le street art à la télévision. Un dimanche comme un autre. Je bosse pas chez Poppy ce soir, j’ai filé le flambeau à Chi pendant quelques jours le temps d’emménager dans mon nouvel appart. Il y a encore quelques cartons à droite et à gauche, des trucs pourris et des meubles neufs enfin bref, un déménagement quoi. Pourtant j’me sens aussi seul et emmerdé qu’un âne mort. Mona est partie voguer Dieu ne sait où à l’étranger, Dân a quitté Busan et Woody, ce con, va se marier. J’ai comme une furieuse envie de me mettre la tête à l’envers pour oublier tous mes malheurs et ma solitude, alors ma seule option depuis ces vingt-six dernières années, c’est Nora. parce que Nora, elle est toujours là, voir p’têtre un peu trop. Mais j’sais qu’elle me laissera jamais lâchement tomber contrairement à tous les autres. Elle m’a dans la peau et je l’ai dans la mienne. Elle est aussi capable d’ingurgiter plus de bière que moi ce que je trouve fort admirable chez une nana.

Alors je lui ai téléphoné, un peu bourré, en l’invitant à venir faire une crémaillère dans mon nouvel appartement. Bon, ça finira surement par ramener des inconnus sur mon paillasson mais à l’instant T, c’était Nora que j’attendais. Je suis descendu en vitesse au combini en bas de l’immeuble pour acheter de quoi nous sustenter et j’ai aussi choppé un demi-poulet frit pour ses beaux yeux, parce qu’on sait tous que le poulet fris de chez Tata Mulga c’est le feu. bref, je suis plus dans mon canapé mais devant mon bar en bois usé et détrempé par l’alcool, en quête d’un quelconque verre à whisky. Le code de ma porte d’entrée c’est la date d’ouverture de Poppy alors j’me dis que Nora prendra pas la peine de frapper à la .. « Oh putin !! » Je m’étrangle et manque de renverser mon verre tandis que je tombe nez à nez avec la silhouette de Nora qui venait d’apparaître. « Mais merde tu m’as fais peur ! » Elle est entrée aussi furtivement qu’une libellule. Ou c’est peut-être moi qui suis trop perché. « T’as pris à boire boule de gras ? » Que je lui lance à travers un regard lourd d’amour en lui donnant ce petit surnom fort affectif avec un petit sourire en coin. Elle pèse pas plus lourd qu’un grain de sable mais je dois dire que c’est devenu un réflex depuis notre crise d’adolescence à quatorze ans. Faut dire que voir pousser ses nichons m’a relativement perturbé. C’est un peu comme Iseul, je reste dans le déni total. Bref, je la regarde, soutiens son regard en gardant le sourire et lui montre le bar en lui demandant silencieusement ce qu’elle veut boire.
© patr.onus


[ c e n d r i e r h u m a i n ]

pas l'time pour les braves. ft. nora JaX7nkQ 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hm
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur
More informations ?
Sujet: Re: pas l'time pour les braves. ft. nora     18.11.18 6:23
pas l'time pour les braves.
la classe en white & jeans # La vie continuais à tourner tout autour de moi alors que j'avais la putain de sensation que je tournais en rond. Sortir dans les boîtes, voir des amis, foutre la merde un peu partout quand le moral est bas, insulter les mecs parce qu'ils sont tous des cons alors que je veux leur attention. En fait, je voulais l'attention d'un homme en particulier. Depuis que moi et Mona sommes devenues copine, je jalouse le lien qu'elle a avec Hyuk. Pas parce qu'elle flirt avec lui, non. Parce qu'ils sont mignons ensemble. Ils se côtoient peut-être parfois comme chien et chat, mais au final, l'appréciation se sent dans l'air. J'aimerais ça avoir un homme qui me prête attention, qui me désire et qui me veux que pour lui. Avec Hyuk, c'était bien différent comme relation. Ce serait très étrange de développer un sentiment d'amour avec son frère de coeur. Non. C'est presque impensable. Et puis, il est à Mona. Je ne suis pas le genre de fille à voler le copain des autres. Je crois que ma jalousie des couples se reflètent pas mal dans mon caractère de merde, envoyant bouler les mecs comme s'il étaient les pires crétins sur la Terre. Mais connasse comme je suis, je repousse les gens alors que je souhaites me rapprocher. Quel dilemme.

À la suite du coup de téléphone de mon Clyde, je comprenais que celui-ci avait déjà commencé à fêter sa nouvelle habitation. L'enfoiré. De suite, je me dirigeais vers sa nouvelle demeure en voyageant à pieds. Tant pis pour la moto. Je ne la prenais jamais quand je savais que j'allais boire. J'étais peut-être une idiote, mais pas à ce point-là. Je me rendais donc chez Hyuk en taxi, admirant encore et toujours son lieu de repos. Il me faisait chier à avoir autant de beau endroit. Pfff. Il est riche ce gosse et il ne m'en donne même pas. Bon, je refuse toujours de l'argent provenant de lui parce que c'est mon meilleur pote quoi. Je ne profiterais jamais de lui. Je me sentirais bien trop coupable. Composant sans problème son mot de passe, -sans même qu'il me le dise-, j'entrais en douce dans son habitation, le trouvant comme à l'habitude à son vieux bar dont il ne s'était pas débarrassé et me posta derrière lui en mode Chucky, un sourire en coin bien effrayant. Dès qu'il me remarquait, il sursautait et un éclat de rire sortit de ma petite personne. Moi ? Lui avoir fait peur ? T'es qu'un faible ! Dis-je en riant aux éclats avant de rapidement perdre mon rire à l'entente des mots "boule de gras". Je ne perdais pas mon sourire pour autant. Même si ce surnom m'a été donné à notre adolescence, je lui cachais que j'avais été intimidé sur ma grosseur. Avec mon visage rondelet, on m'avait pointé du doigt et des insultes s'en suivait. J'avais toujours sourit à Hyuk quand il me surnommait ainsi, sachant que ce n'était pas du tout péjoratif de sa part. Putain, s'il avait su qu'on riait de moi, il aurait casser des gueules et disons qu'à cet époque, j'avais été un peu renfermer sur moi-même. Malheureusement, en ce moment, je ne pouvais pas m'empêcher de commencer à stresser un peu, m'incitant à aller me prendre un verre et à le remplir à ras-bord, histoire de ne pas penser à aller me vider les tripes dans la toilette après avoir manger un truc avant de venir ici.
Ouais ouais ! J'me sers. Dégage. Dis-je en allant derrière le comptoir, le poussant un peu en lui donnant un coup d'hanche, histoire qu'il dégage de mon chemin. Je voulais mon cocktail préféré bien alcoolisé: un Blue Lagoon. J'avais peur qu'il y aille trop mollo sur la vodka, alors autant le faire moi-même. Hé ! Comment t'a osé commencer à boire avant moi ? Meilleur ami indigne ! Ronchonnais-je en préparant ma boisson, la terminant rapidement en y mettant beaucoup plus de vodka qu'à l'habitude. Putain les mecs de nos jours... Aucune chevalerie ! J'en peux plus. J'vais viré lesbienne. Marmonnais-je en buvant deux bonnes gorgées de mon cocktail avant d'aller m’asseoir tranquille sur le divan. Chouette piaule. J'peux squatter de temps en temps ? Demandais-je en buvant une autre gorgée. J'avais un peu maturé depuis le temps. Avant, j'aurais amener mes jolies fesses ici sans demander, mais puisqu'il y avait quelqu'un d'autre dans sa vie, je prenais un peu plus mes distances. J'suis cool comme meilleure amie, hein ?

© patr.onus
Revenir en haut Aller en bas
Hwarang Hyuk
Hwarang Hyuk
✨ L'Homme du peuple ✨
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t483-hwarang-hyuk-you-so-fre
More informations ?
Sujet: Re: pas l'time pour les braves. ft. nora     22.11.18 13:29
pas l'time pour les braves.
la frippe la frappe # Nora me dit que j’suis qu’un faible et je lève les yeux au ciel en reniflant pour lui faire comprendre le taux d’absurdité de ses paroles. « T’es juste flippante à une échelle supérieure de la normale, c’est tout. » Je suis un peu rond déjà et je zyeute mon verre de whisky à présent trop remplit. Un coup de fesses de Nora et je perds un peu de ce liquide précieux qui vient s’étaler sur mon nouveau tapis dit « persan » selon les dires de Mona. Bref, je regarde Nora, lui souris en la regardant prendre place derrière le petit bar et préparer sa boisson préférée puis jp’eux pas m’empêcher de commenter : « Faut vraiment que tu calme les Blue Lag’ Nora. » en douceur avant de boire une grande lampée de whisky, la hanche posée contre le bar.

Elle me reproche d’avoir bu avant elle et je ris doucement en plissant les yeux : « T’avais qu’à venir plus tôt. » que je lui dis sur le ton d’une reproche avant de m’écarter de son espace vital pour me diriger vers le vieux juke-box qu’Andy m’avait offert il y a dix piges. Nora se plaint, Nora n’aime plus les Hommes, Nora ronchonne, Nora grimace, Nora soupire… J’ai pas vraiment besoin de la regarder pour deviner tout ça, je lance un arrière-son de rock et me retourne vers elle l’air neutre: « Nora. » je tente d’en placer une dans sa tirade, j’le vois bien, qu’elle est mal dans sa peau et que quelque chose ne va pas. Je fronce les sourcils et enfonce ma main libre dans l’une de mes poches. « Nora. » je retente le coup et elle change de sujet en me demandant si elle peu squatter ici. « Ouais bien sûr. » Je réponds du tac-au-tac en m’approchant d’elle. « Tu viens quand tu veux. » Je pose mon cul sur l’un des tabourets de bar et enfonce mes pupilles brunes dans les siennes. « J’te sens tendue comme un string, j’veux dire, plus que d’habitude. » je plisse une fois de plus les yeux et la reluque un bon moment en essayant de lire dans ses pensées. « Est-ce que tu... » je me racle la gorge et jette un regard pensif vers mon frigo avant de poursuivre « Est-ce que t’es entrain de faire une crise de vieille fille ? » Je pèse mes mots pour pas lui dire clairement qu’elle est en manque d’amour total, enfin de relation sérieuse tout ça tout ça. « D’ailleurs c’était quand la dernière fois que t’es sortie avec un gars ? Ou une meuf ? » Je la questionne sans ménagement en buvant mon verre, parce que je sens qu’il y a du boulot à faire derrière tout ça. « J’sais bien que les mecs sont des porcs à tes yeux mais il y a quand même quelques exceptions nan ? » Je joue des sourcils et lui envoi mon plus beau sourire, persuadé d’être le moins porcs de tous les porcs de son entourage.
© patr.onus


[ c e n d r i e r h u m a i n ]

pas l'time pour les braves. ft. nora JaX7nkQ 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hm
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur
More informations ?
Sujet: Re: pas l'time pour les braves. ft. nora     30.11.18 20:01
pas l'time pour les braves.
la classe en white & jeans # Je lui frappais -amicalement- son bras, juste assez pour que ça lui pince un peu. Limite le mec il me traitait de monstre. Yah ! Tu veux voir à quel point j'peux être flippante ? Lui dis-je en le regardant droit dans les yeux. Nos taquineries et nos coups -autant physique que des plaisanteries- étaient toujours amicale. Parfois je le prenais personnelle, mais pas cette fois. Ce qui suivait par contre me laissais de marbre, mais il ne le réalisait pas. T'es faible. Point barre. Finis-je par dire en buvant mon verre presque d'un trait. Je l'avais bien remplis à ras-bord et déjà, il se retrouvait à moitié vidé. Et le voilà qu'il joue les papa. Ça va quoi, j'ai déjà un père semi-présent en ce moment. Il me fou bien la paix ces derniers temps avec sa soit-disant "oh mais ma fille elle est délinquante. Que se passe-t-il ?" Qu'il reste au chevet de mon frère avec ma mère et qu'on me fou la paix avec les choix que je fais de ma vie. J'fais c'que j'veux, Hyeurk... Fiche moi la paix. Dis-je un peu froidement. Je le surnommais ainsi en bonne connerie qui associe Hyuk à "Eurk", une expression qu'on dit quand on est dégoûté. Là, il me saoulait, alors je le surnomme ainsi quand j'en ai marre. Ça a la même sonnante. Déjà je n'allais pas bien, je n'avais pas envie que l'on me babysite alors qu'on m'abandonne littéralement depuis un bon bout de temps, même si Hyuk ne l'avait jamais fait. J'étais un très bon exemple d'une personne qui projette ses émotions sur les autres au lieu d'y faire face comme une adulte. Mes soucis, je les déviait sur les gens en étant méchante, castratrice et négative. Je me vengeais sur les autres non pas parce que j'étais machiavélique, mais bien que je criais à l'aide d'une terrible façon. Je repoussais tellement bien des gens en faisant cela.

Venir plus tôt ? Nah mais attends mon excuse. J'avais pas envie d'te surprendre au lit avec Mona. Dis-je avec une pincée de jalousie. Non pas envers Hyuk ou Mona. Mais bien contre "l'amour". Mon pincement au coeur à cette pensée me dictait de finir mon verre et de m'en faire un autre avant de commencer à bavasser négativement des hommes. Je parlais, je blablatais, je critiquais, je me "vidais" un peu - parce que j'en aurais tellement à dire-, que je n'entendais pas mon meilleur ami essayer d'intervenir. Rapidement, je changeais de sujet, ne voulant pas qu'il me sorte un roman. J'avais son autorisation de squatter son nouvel appart'. Génial. Je viendrais quand il ne sera pas là pour ne pas croiser Mona et lui en même temps. M'ouais, pathétique hein ? C'est comme ça que je fonctionne. Je ne parle pas, j'agis. Et j'ai pas envie de m'expliquer si on ne me le demande pas. De toute façon, je suis tellement confuse que j'sais même pas par où commencer pour expliquer mes comportements de merde.

Finalement, Hyuk revenait sur le fait que j'ai un peu péter les plombs pendant à peine une minute. Je le regardais, faignant un air surpris. 'Tin comment tu sais que j'portes un string ? Dis-je avant d'étouffer un petit rire, n'étant même pas amusé par ma propre blague. Je buvais quelques gorgées avant d'écouter ses questions, roulant légèrement des yeux ne lui répondant pas à celle qui me demande limite si je suis en manque d'amour. Je continuais à boire avant de poser mon regard dans le vide avant de le regarder, soupirant à sa deuxième question. J'sais que tu fantasmes sur le fait que j'pourais me taper une fille, mais non. Ça ne m'intéresse pas. Dis-je en m'allongeant les jambes sur son divan. Ça fait un bail que je n'ai rien eu, mais on s'en fou. Je m’apprêtais à boire à nouveau, ma lèvre du bas appuyé sur le bord du verre avant de l'entendre insinuer que tous les mecs ne sont pas des porcs, genre en s'incluant. Je fronçais mes sourcils en le regardant avec un regard blasé. Rappel moi encore, avec combien de fille que ta couchée aujuste ? Dis-je en ne le quittant pas des yeux, buvant tranquillement ma boisson. Non mais il se fou de ma gueule ?

© patr.onus
Revenir en haut Aller en bas
Hwarang Hyuk
Hwarang Hyuk
✨ L'Homme du peuple ✨
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t483-hwarang-hyuk-you-so-fre
More informations ?
Sujet: Re: pas l'time pour les braves. ft. nora     01.01.19 22:44
pas l'time pour les braves.
la frippe la frappe # Nora me fait franchement comprendre que j’suis qu’un faible et que je l’a dégoute alors je lui envoi une fois de plus mon plus beau sourire, parce que je sais qu’elle se trompe. Je fixe le vide et l’au-delà lorsqu’elle sous-entend qu’elle aurait pas voulu me surprendre en pleine action avec Mona, alors je soupire et secoue la tête, peu enclin à répondre à ce genre de remarque. J’hausse les épaules en détendant mes muscles quand elle confirme le fond de ma pensée : elle porte un string. Non pas que je trouve ça excitant mais j’oublie parfois que Nora est une gonzesse. Une sacrée gonzesse. Mes sourcils se froncent et je bois une gorgée de whisky en me redressant de mon perchoir. « Je sais tout de toi. » Et je dis ça le plus sérieux du monde en plantant mes pupilles dans les siennes. J’vois bien qu’elle est pas bien dans ses baskets ces derniers temps, j’essaie tant bien que mal de lui redonner la force et la foi en l’amour mais encore faudrait-il que j’applique mes propres conseils. « J'sais que tu fantasmes sur le fait que j'pourais me taper une fille, mais non. Ça ne m'intéresse pas. » qu’elle me dit de sa petite voix d’abeille. Je pose la paume de ma main sur le comptoir de cuisine et sirote mon verre en l’écoutant terminer sur le néant de sa vie amoureuse. Je sais pas pourquoi, au fond de moi je retire une certaine satisfaction qu’elle ait personne. J’veux dire, personne d’autre que moi. Je chasse mes pensées en faisant craquer ma nuque avant d’ouvrir la bouche : « Non, j’men fou pas Nora. » Je marque une pause avant de poursuivre « Mais ouais je fantasme pas mal sur tes penchants lesbiens mais là n’est pas la question. J’ai pas envie d’te sortir l’éternel ‘date arrangé’ avec un gueux du coin, déjà de un parce que tous mes potes sont des salauds et de deux parce que je préfère que tu tombe amoureuse d’un trou du cul par toi même, sans artifices tu vois. » Oulah, je parle avec le coeur, whisky dans les veines j’suis pas très certain qu’elle m’ai compris alors je m’approche d’elle pour attraper doucement sa nuque en signe d’affection mais elle me balance en pleine gueule la question habituelle. Elle me quitte pas des yeux, j’aurai presque la pression, alors je bois en même temps qu’elle histoire de gagner du temps. « Pas des masses. » je finis par répondre en me détournant pour aller m’avachir dans mon canapé usé. Je tapote la place vide à côté de moi en regardant Nora « Prends la bouteille au passage stp » je demande en faisant tournoyer le liquide brun au fond de mon verre. J’sens que le sang me tambourine dans les oreilles et j’ai une perle de transpiration sur le sommet de mon front, faut croire qu’il est fort ce whisky japonais. Je réceptionne Nora et passe un bras sur son dossier. « Sérieusement, dis moi ce que je peux faire! Tu sais très bien que je pourrai déplacer des montagnes pour nettoyer ta merde. » Belle façon de déclarer ma fidélité à ma plus vieille amie. je m’enfonce dans le canapé en posant mes pieds sur la table basse et passe une main sur mon visage, sensible à l’ivresse qui me gagne.
© patr.onus


[ c e n d r i e r h u m a i n ]

pas l'time pour les braves. ft. nora JaX7nkQ 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hm
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur
More informations ?
Sujet: Re: pas l'time pour les braves. ft. nora     02.01.19 2:45
pas l'time pour les braves.
la classe en white & jeans # Je suis peut-être une personne qui semble ne pas se soucier des sentiments des autres, mais c'est tout le contraire. Sauf que je ne le montre pas. Par contre, le regard de Hyuk et son silence m'en disait long. J'ai été trop loin avec l'histoire de le surprendre avec Mona et de mon string. Il ne l'avait peut être pas mal prit, mais mes commentaires avaient été de trop. Au moins, il savait que je ne voulais pas m'incruster dans sa vie privée avec Mona. Je la respecte beaucoup aujourd'hui et, je ne veux plus faire de merde entre eux. Je dois m'avouer qu'ils sont mignons ensemble et je les envies. Gravement. Voir même dangereusement. Soupirant, je prends une longue gorgée pour essayer de faire taire ce sentiment d'envie, une envie d'avoir un petit-ami, cette envie qui jalousais mon meilleur ami et Mona. Cette envie qui me rendait si triste, mais que je cache à Hyuk. Quoique c'est bien difficile de lui cacher quoique ce soit.

Lui balançant le truc de lesbienne, il répliqua. Soupirant, je réplique également. Tant que l'un de tes salauds de pote me donne du love et qu'il me soit fidel, le reste je m'en fou. J'en suis rendu à ce point, Hyuk. Je pris deux bouteilles que je déposais sur la table basse et vint me coller contre lui, ma tête poser sur l'épaule de celui-ci, une moue étamper à mes lèvres pulpeuses. Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens un peu mal à l'aise de me coller à lui alors qu'il fréquente Mona. D'un coup qu'elle entre et nous voit comme ça ? Je ne veux pas qu'elle croit quoique ce soit... Hé, mais pourquoi je m'en fais autant ? Ce n'est pas mon habitude. Je fronce mes sourcils et écoute mon meilleur ami, ses paroles me réchauffant un peu mon coeur refroidi avec le temps. Souriant faiblement, je lui répondis, la tête un peu plus calme et mon côté gamine pourrie gâtée mis de côté. Honnêtement Hyuk, ce n'est que moi qui ai la clé à mes malheurs... Tu n'y peux rien. Dis-je en lui tapotant son bras. Je me sens vraiment bien dans ses bras. Rien qui ne découle d'un amour entre deux personnes. Non. On parle ici d'un amour entre frère et soeur. Ce frère que je n'ai jamais eu. Ce père qui a cesser de me prendre dans ses bras pour me consoler. C'est devenu le rôle de Hyuk maintenant et je commences à voir que je lui mets beaucoup trop de pression sur les bras avec mes histoires dépressives. Je veux qu'il soit heureux, alors il ne mérite pas de retomber dans l'enfer des problèmes.

Je décides donc de changer complètement de sujet, je me détache de lui et m'assieds en ramenant une jambe vers moi alors que l'autre reste pendu en dehors du canapé, mon corps lui faisant face. Hey. On est là pour fêter ta nouvelle acquisition, pas pour parler de mes problèmes. Je lui souris, comme pour le rassurer que je vais bien alors que non. Je me force à ne rien laisser paraître, espérant que son taux d'alcoolémie ne lui fera voir que du feu. Je pris mon verre et le remplis de rhume, le levant vers lui. À ta réussite, mon Hyukkie. Je peux être mignonne parfois quand je le veux. Surtout que là, je veux qu'on passe un bon moment ensemble.

...

© patr.onus
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: pas l'time pour les braves. ft. nora    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin de l'association UDE/Ankama pour Wakfu TCG
» CaC pour bi-élément feu/terre
» Outpost Bus pour le GP Paris !
» Idée pour les pandawa feu ...
» un stuff +5 pa pour le lvl 100