la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Nam Yul Hee
Nam Yul Hee
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t3099-nam-yul-hee-eyes-on-yo
More informations ?
Sujet: the heart has its reasons (doha ♡)     22.11.18 0:28


la magie du premier amour c'est d'ignorer qu'il puisse finir un jour.

Tenue + Trench coat ✯ Yul Hee ne cessait de regarder sa montre depuis plusieurs minutes. Et si son plan ne se déroulait pas comme prévu ? Qu’adviendrait-il de ce cuisant échec ? Cela ne voudrait-il pas signifier que leurs chemins n’étaient pas fait pour se rencontrer ? Par le passé, de nombreuses occasions s’étaient offert à elle, avec une seule maigre tentative au compteur... Si toutefois, le coup du strap téléphone comptait pour réelle tentative de sa part… Bon nombre de fois, la brune y avait repensé en se traitant intérieurement d’idiote. Comment avait-elle pu être aussi coincée ? Aussi négligente ? Aujourd’hui, elle s’estimait capable de bien plus de ruses, s’il était question d’un homme qu’elle convoitait. Ces dix années qui avaient forgé son caractère et ses intimes convictions n’en restaient pas moins qu’une grossière façade, mais lorsqu’elle y croyait sincèrement, Yul Hee était capable de tous les exploits. Lorsqu’elle croyait en elle, rien ne lui était impossible.

Ce jour-ci était celui de son jour de congé. Un jour on ne peut plus propice pour attirer ce cher Do Ha dans ses filets... Le numéro de ce premier crush d’adolescence, elle avait su l’obtenir par le biais de son fichier client, sur son lieu de travail ! Une chose dont elle n’était techniquement pas habilité à faire. Si sa chef l’apprenait, nul doute qu’elle se ferait sévèrement réprimander, au point de possiblement perdre son poste d’adjointe. Dans la boutique où elle travaillait, beaucoup de ses collègues convoitaient son statut hiérarchique, qui n’était en réalité pas si difficile à atteindre… Toujours était-il que sa boutique avait su accueillir son tout premier amour. Celui qui parvenait encore à la faire sourire comme une idiote, par la force de simples souvenirs ! Et si la jeune femme avait bien évidemment fait semblant de ne pas le reconnaître en restant très professionnelle, la création de son dossier client fut pour elle une véritable aubaine. Désormais, elle connaissait son nom en entier, sa date de naissance, l’adresse où il logeait, et bien entendu, son numéro de téléphone.

Sans divulguer sa propre identité, Yul Hee hésita longuement avant d’oser une réelle avancée, jusqu’à lui. C’était un peu culotté de sa part, et probablement un peu psychopathe sur les bords, mais ses intentions n’étaient pas mauvaises. Elle ignorait même à quoi tout cela rimerait. Après tout, elle n’était plus amoureuse de lui ? Et plus assez naïve et stupide pour croire au prince charmant ! Mais le petit diablotin qui se trouvait sur son épaule se montra bien plus pertinent que son côté plus pacifique, l’amenant de surcroît à lui proposer un rendez-vous à l’adresse indiquée, au phare gadeokdo. A cette période de l’année, l’endroit serait calme et quasiment désert. Un désavantage, si elle comptait sur la présence d’une foule pour se faufiler dans la masse… Mais ayant de la suite dans ses idées, la belle s’y rendit en avance pour inspecter le terrain, ainsi que toutes les entrées et sorties possibles. Quasi certaine de ne pas se faire repérer, Yul Hee se posta sur une balustrade un peu plus en hauteur du reste, avec vue sur l’horizon, la mer, et une très large superficie du secteur. De son angle de choix, elle ne le manquerait pas… Et elle attendait depuis lors, son arrivé, sous un ciel gris, de plus en plus menaçant. Sans perdre espoir, la brune distingua une silhouette au loin… Celle d’un homme, qu’elle reconnut très distinctement au fur et à mesure de son avancé. Persuadée d’avoir une longueur d’avance sur lui, la jeune femme ramena son téléphone sous ses yeux pour lui écrire un petit message, s’attendant à le surprendre dans la foulée. « Il semblerait que tu sois venu. J’ignore si c’est du courage ou de l’inconscience pure et dure… A moins qu’il ne s’agisse de curiosité ? » Jouant volontairement avec ses nerfs, la belle scruta avec précaution la moindre de ses réactions.


feat. @geum do ha
gabi le loup



Being pretty is a sin, anyone can see
I know that you’re looking at me  even
I know that I’m a girl who loves you
Your twinkling eyes make me melt
Revenir en haut Aller en bas
Geum Do Ha
Geum Do Ha
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2056-geum-do-ha-be-a-man-an
More informations ?
Sujet: Re: the heart has its reasons (doha ♡)     24.11.18 11:06


la magie du premier amour c'est d'ignorer qu'il puisse finir un jour.

Tenue ✯ Do Ha avait eu de nombreux amours à sens-unique, tels qu’on les nommait. Lui ne prenait pas la peine d’appeler amour la première fille qu’il trouvait belle et qu’il n’osait pas aborder. Il n’avait pas non plus eu de crush sur des centaines de filles mais parmi toutes celles à qui il avait voulu parler, il y en avait une qui se démarquait de loin. Il y en avait une qui l’avait troublé plus que les autres, une qui lui avait fait passer par des sentiments qu’il avait rarement ressentis plus tard dans sa vie : Nam Yul Hee. Mais cela remontait à si loin que Do Ha n’avait gardé le visage de son premier amour qu’en bon souvenir. Parce que ça n’était rien de plus qu’un bon souvenir, d’une époque où il s’était imaginé des centaines de scénario où ils échangeaient, rigolaient, s’amusaient ensemble. Des mises en scène qu’il n’avait jamais réussi à reproduire dans la vraie vie, parce que la simple vision de cette fille le perturbait tant que sa timidité reprenait à chaque fois le dessus.

Mais ce beau souvenir était réapparu dans sa vie sans prévenir. Un jour où il avait simplement prévu d’acheter un sac pour sa petite sœur, il était tombé sur ce visage qui habitait les souvenirs les plus innocents et beaux de sa vie. Un visage qui avait grandi, mûri, mais au fond pas vraiment changé – car comme ils le faisaient déjà des années auparavant, ils s’étaient contentés de se regarder, sans se dire un seul mot qui aurait témoigné d’une certaine joie de se revoir.Que faire si je suis le seul à me rappeler d’elle et à la reconnaître?, avait pensé Do Ha. Alors il n’avait rien dit. Aussi parce qu’elle était dans un cadre de travail et que ce n’était pas le moment approprié pour oser dire pleins de choses qu’il avait regretté de ne pas dire quand il était adolescent. Il avait cependant accepté de remplir le registre des clients afin de donner ses coordonnées, parce qu’on ne savait jamais. Peut-être qu’elle se rappelait de lui, bien qu’ils n’avaient échangé que quelques mots et beaucoup plus de regards dans leur jeunesse. Il y avait cru sans vraiment y croire.

Pourtant, quelques jours étaient passés et il avait reçu un message d’un numéro inconnu, sans aucune signature. Le texto n’indiquait qu’une adresse et une heure pour s’y rendre. Do Ha n’avait donc aucune raison de s’y rendre, sauf qu’il avait passé plusieurs jours de réflexion à faire le rapprochement entre le numéro donné quelque peu avant et le message anonyme. Il ne donnait pas son numéro à n’importe qui, il y avait de grandes chances pour qu ce soit le contact de Yul Hee – ou peut-être pensait-il cela car c’était ce qu’il voulait croire. Quoi qu’il en soit, il s’était rendu au phare gadeokdo. Il ne voulait pas regretter une nouvelle fois de ne pas avoir osé faire quelque chose.

Il s’avança d’un pas douteux. Ce fut seulement au dernier moment qu’il réalisa que ça avait quand même été une décision dangereuse. Il avait voulu croire que c’était un message d’elle mais cela pouvait être n’importe qui, qui avait tapé un numéro au hasard. Il fut donc beaucoup moins serein alors qu’il reçut un nouveau message du même numéro. La personne était là mais visiblement cachée – son but était clairement de l’effrayer. Do Ha songea quelques secondes alors où est-ce qu’il irait s’il souhaitait observer les passages et en vint rapidement à la conclusion qu’il se mettrait un peu en hauteur. Il tourna alors la tête discrètement vers les lieux un peu en hauteur pour observer rapidement s’il connaissait un visage, et son coeur fit un léger bond en voyant celui de la jeune femme. Elle était cependant trop occupée à regarder son téléphone à ce moment-là pour avoir remarqué qu’il l’avait vue – alors, quelque peu amusé d’avoir surpris la jeune femme dans son petit jeu, il fit semblant de n’avoir rien vu, tournant la tête autour de lui d’un air paniqué, comme si le texto lui faisait peur. Mais il n’était plus du tout effrayé ; il avait enfin compris la situation. « Où êtes-vous ?!  Qui êtes-vous ?! », écrivit-il comme réponse au message. Si elle voulait s’amuser un peu, Do Ha rentrerait dans son jeu.


feat. @nam yul hee
gabi le loup


Broken boy who won't let you break
- and will protect you
Revenir en haut Aller en bas
Nam Yul Hee
Nam Yul Hee
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t3099-nam-yul-hee-eyes-on-yo
More informations ?
Sujet: Re: the heart has its reasons (doha ♡)     29.11.18 12:30


la magie du premier amour c'est d'ignorer qu'il puisse finir un jour.

Tenue + Trench coat ✯ Yul Hee lui avait toujours trouvé un charme unique. Particulier. Un charme un peu froid, mais terriblement captivant. A l’époque, leurs quelques regards échangés - dans un hasard feint – avaient suffit à attiser sa curiosité et à vouloir le percer à jour… Mais l’observer tout ce temps, sans oser prendre les devants, n’avaient fait qu’amplifier son intérêt, mais aussi ses sentiments pour lui. Il avait été le premier pour qui son cœur s’emballait aussi fort, et cela juste par le biais d’un regard, signe d’espoir. Tous les autres garçons de sa classe avaient beau la regarder de la même manière, ou même insister un peu plus, Do Ha était le seul dont elle ne savait strictement rien… Et ce mystère autour de sa personne, cette façon qu’ils avaient de se dévisager n’était sûrement pas lié au hasard.

Yul Hee l’avait déjà compris autrefois. Mais à cause de sa timidité et de son manque de confiance, la jeune fille avait longtemps préféré n’être que cette passagère, à défaut de royalement se vautrer devant l’unique garçon qui faisait battre son cœur. Pour elle, et bien malgré qu’il ne se soit jamais rien passé entre eux, il persistait dans son souvenir comme étant son premier amour. Mais à présent que le temps avait passé et que leur chemin semblait à nouveau se croiser, n’était-ce pas le bon moment pour réessayer une nouvelle fois ? N’était-ce pas plus facile maintenant qu’ils étaient tous deux adultes ? Elle se bernait en tout cas à le croire, alors que ses méthodes ne différaient pas tant d’il y a dix ans… Preuve en est, qu’elle n’avait peut-être pas tant changé que ça sur le fond…

Jusqu’alors, elle ignorait s’il mordrait à l’hameçon. Sa curiosité le poussait-il à chaque fois à se montrer aussi insouciant ? Yul Hee ignorait encore énormément de choses sur lui mais elle espérait bien le cerner une bonne fois pour toute. En ce moment même, ce n’était pas juste ses sentiments d’antan qui refaisaient surface. Elle ne s’expliquait tout simplement pas cette espèce de fascination qu’elle avait pour lui. Elle ne semblait pas non plus avoir le moindre contrôle sur ça.

Le voir s’agiter de gauche à droite étira un petit sourire sur les lippes de la jeune femme. Le fait qu’elle ait momentanément relâchée sa garde ne lui fit pas réaliser qu’elle s’était elle-même grillée. Mais pour l’heure, elle profita encore un peu de la situation, les yeux rivés sur son téléphone, décidée à le faire languir sous ce ciel menaçant. « Pour le moment, tu n’as pas besoin de le savoir... » pianota t-elle avec hâte, une goutte de pluie s’écrasant sur son écran. Allait-il se mettre à pleuvoir ? Les épais nuages au-dessus de leurs têtes ne disaient rien qui vaille… Pour autant, elle ne relâcha pas tout de suite son téléphone, ce dernier toujours rivée en direction de Do Ha. Elle n’avait encore jamais pris de photo à son insu, bien que cette idée lui avait déjà traversé l’esprit par le passé. A l'intérieur d'un bus, le geste n’avait rien de très discret… Mais là, elle souhaitait surtout prendre un cliché pour la beauté de cet instant où elle pensait avoir le dessus.

Sans réfléchir, Yul Hee pointa l’objectif et appuya sur le bouton central… Manque de chance pour elle, le flash qui s’en suivit lui provoqua la peur de sa vie ! Et comme une idiote, elle resta bêtement figée sur place, ne sachant quoi faire mis à part se traiter intérieurement d’idiote alors que la pluie s’abattait peu à peu sur elle. Feindre d’avoir pris le paysage en photo… voilà ce à quoi elle était rendu, alors que le rouge lui picotait lamentablement les joues ! Mais quelle cruche. Cela lui apprendra à réfléchir avant d’agir… Consciente que son téléphone devait en partie la masquer de l’homme qui l’avait débusqué, la belle garda extérieurement tout son calme afin d’étouffer tout soupçon…

Elle se retourna au moment où elle replaça son téléphone dans la poche de son manteau. Pas rassurée pour autant, Yul Hee entreprit une démarche tranquille jusqu’au bâtiment qui lui faisait face. Le phare gadeokdo comportait son petit musée dans lequel elle s’abriterait. Cela ne faisait pas initialement parti de son plan, mais qu’importe ! C'était toujours mieux que de finir trempée en quelques minutes… Bien que dépitée de devoir régler une somme à l’entrée, la jeune femme ne fit pas de manière lorsqu’elle sortit sa carte bancaire… Beaucoup de tableaux et de sculptures riches d’un patrimoine culturel, l'attendaient à l'intérieur. Rien qu’elle ne puisse dénigrer en soi, sauf qu’elle n’y connaissait pas grand-chose en art comme à l’histoire de ce phare. Peut-être était-ce l’occasion d’en découvrir un peu plus… A cela, elle ne rejetait pas complètement la présence de Do Ha non loin d’elle…

Oh que non. Elle était même certaine que c’était lui qui la trouverait, désormais… Pour faire bonne figure, elle n’aurait d’autres choix que de tenter de l’éviter un peu, et prétendre s’intéresser bien plus aux expositions qu’à lui...


feat. @geum do ha
gabi le loup



Being pretty is a sin, anyone can see
I know that you’re looking at me  even
I know that I’m a girl who loves you
Your twinkling eyes make me melt
Revenir en haut Aller en bas
Geum Do Ha
Geum Do Ha
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2056-geum-do-ha-be-a-man-an
More informations ?
Sujet: Re: the heart has its reasons (doha ♡)     14.12.18 14:40


la magie du premier amour c'est d'ignorer qu'il puisse finir un jour.

Tenue ✯ Pendant un instant, Do Ha eut la sensation d’être redevenu un adolescent. Il avait, malgré lui, senti son coeur un peu s’emballer à la vision de la jeune femme, comme c’était arrivé quand il l’avait reconnue au magasin. Pourtant, il pensait avoir grandi, vieilli et surtout mûri. Il ne pensait pas être toujours cet adolescent, capable d’avoir le coeur qui battait avec un simple regard échangé. Après tout, ça avait toujours été le cas mais ça l’était encore plus maintenant : il ne savait strictement rien de celle qu’il appelait son premier amour. S’il avait passé de nombreux moments à l’observer en silence dans son adolescence, il ne pouvait pas pour autant affirmer la connaître. Déjà à cette époque, il ne voyait d’elle que ce qu’elle montrait dans les moments où il pouvait la voir – et encore plus maintenant, puisque des années étaient passées, des années qui les avaient tous les deux faits changer.

Cependant, Do Ha était un peu rassuré. Il n’était pas le seul naïf dans cette histoire. S’il se sentait de nouveau attiré par cette inconnue qui n’en était pas vraiment une, il était indéniable qu’elle aussi n’était pas complètement neutre à sa présence. Sinon, comment expliquer qu’elle se serait embêtée à organiser ce rendez-vous caché ? De toute évidence, après l’avoir vu au magasin, elle non plus ne pouvait pas se contenter de se dire « ah, il va bien ; ah, il a vieilli comme ça ». Ce n’était pas de la prétention, loin de là, mais au fond Do Ha savait que la curiosité qu’il ressentait envers cette jeune femme était partagée. Même dans leur adolescence, il aurait été stupide de ne pas remarquer que si leurs regards se croisaient souvent, c’était parce qu’elle aussi, elle le regardait. Mais à cette époque-là, le manque d’amour pour soi avait combattu la logique : si elle le regardait, ce n’était pas pour témoigner d’une quelconque curiosité, elle le regardait parce qu’elle était agacée qu’il la regarde. C’était ainsi qu’il pensait dans ses moments les plus négatifs. C’étaient ces pensées qu’il l’avait empêchés de faire le premier pas pour lui parler.

Depuis, son amour pour lui-même s’était quand même un peu amélioré. Il avait conscience que le comportement de la jeune femme témoignait d’un intérêt envers lui, autant que sa présence à lui ici montrait qu’il avait aussi de l’intérêt pour elle. Mimant d’observer à droite et à gauche d’un air paniqué – alors qu’il avait compris toute la mise en scène – il sentit son téléphone vibrer et put y lire la réponse à son message paniqué. Il eut un discret petit sourire en coin, tout petit pour éviter qu’elle ne puisse le voir. Il réfléchit quelques secondes à ce qu’il pouvait répondre, à comment il devait agir pour rester dans son rôle de l’homme qui était loin d’avoir tout compris, mais une goutte tomba en plein sur l’écran ; puis une deuxième, suivie d’une troisième. Il se mordit la lèvre. Il n’avait pas prévu de parapluie. Tandis qu’il se mit à regarder autour de lui pour voir la pluie tomber, il crut un instant que ce n’était pas qu’une averse mais carrément un orage ; il venait d’y avoir un éclair, songea t-il quelques secondes. Puis il se rendit compte que pour un éclair, c’était sans doute trop… petit. Est-ce qu’on vient de prendre une photo de moi ? Sa tête se leva soudainement vers le lieu d’où Yul Hee le regardait, et vu sa position, il était évident qu’elle venait de le photographier. Avec le flash. Il ne put s’empêcher de sourire à cette idée – y avait-il plus maladroit que ça ?

Elle se mit à marcher et presque automatiquement, il la suivit d’un pas pressé pour la rattraper. Sans tourner une seule fois la tête pour le voir lui, elle pénétra dans le musée et sortit sa carte. Est-ce qu’elle essayait de le fuir lui ou la pluie ? Ou les deux ? Do Ha était un peu amusé par la situation : il avait fait de son mieux pour mimer ne pas comprendre ce qui se passait mais elle semblait ne pas avoir fait d’effort pour rester discrète. Mais au fond, c’était mignon. Au moment où l’agent d’accueil s’apprêtait à prendre la carte de Yul Hee pour lui faire payer l’entrée, Do Ha s’approcha et tendit sa carte. « Pour deux sil vous plaît. Je paie pour elle. » précisa t-il, en tournant la tête vers Yul Hee. Ça ne servait plus à rien de faire semblant de n’avoir rien vu…


feat. @nam yul hee
gabi le loup


Broken boy who won't let you break
- and will protect you
Revenir en haut Aller en bas
Nam Yul Hee
Nam Yul Hee
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t3099-nam-yul-hee-eyes-on-yo
More informations ?
Sujet: Re: the heart has its reasons (doha ♡)     23.12.18 19:39


la magie du premier amour c'est d'ignorer qu'il puisse finir un jour.

Tenue + Trench coat ✯ Que pouvait-elle faire de plus ? Sur les faits, elle n’avait pas planifié cette rencontre jusque dans les moindres détails. Mis à part le désir de le faire un peu tourner en bourrique, Yul Hee s’était évidemment préparée à le croiser innocemment sur place et feindre la surprise. Dans l’idée qu’elle s’était faite de cette rencontre, elle n’y avait pas incorporé une météo déplorable, ni même des erreurs idiotes pour la décrédibiliser sur place ! Pouvait-elle encore lui faire face comme si de rien n’était ? De toute manière, elle n’avait plus vraiment le choix si elle tenait un minimum à sa fierté. Et autant dire qu’elle y tenait encore plus face à Do Ha, parce qu’il était et demeurait encore à ce jour si spécial en son cœur… Ce sentiment était sûrement très idiot, mais elle ne voulait pas paraître cruche et idiote devant lui. N’importe qui, sauf lui. Et alors qu’elle s’apprêtait à régler la modique somme au guichet, le geste qui s’en suivit en parallèle à cette voix qu’elle jurait presque familière, ramena un long frisson le long de sa colonne vertébrale. Sans oser immédiatement un regard à son encontre, Yul Hee baissa prudemment la main autour de sa carte bancaire avant de relever les yeux vers lui.

Elle ne l’avait pas senti venir… Comment s’était-il approché si vite ? Aurait-il couru pour ne pas la manquer ? Aurait-il déjà tout grillé ? Forcé de constater qu’il n’était pas bien surpris de la voir, le regard de la brune se fit un peu plus suspicieux au moment où elle prononça ses quelques mots. « Je… Merci ? ». Elle en oublia un instant cette proximité qui l’aurait rendu confuse en temps normal, même si à contrario, les battements de son organe vital s’intensifia du tout au tout. Pour ne pas perdre la face devant lui, la belle s’efforça à ne rien laisser transparaître. Ce qui se révéla en tout point compliqué, à présent qu’elle pouvait l’admirer de beaucoup plus près… Il resplendissait toujours cette aura énigmatique, un peu froide mais captivante… Le genre pouvant la mettre mal à l’aise, mais bizarrement elle ne s’était jamais sentie terrifiée en sa présence… Du moins, pas dans le sens propre du terme. Depuis le premier jour jusqu’à encore maintenant, Do Ha avait ce petit quelque chose qui l’empêchait de détourner les yeux. Bien qu’intimidée dans le fond, il ne lui avait jamais inspiré de la peur mais littéralement de la fascination. Et si autrefois elle le trouvait déjà très beau, l’homme qui se tenait aujourd’hui sous ses yeux n’avait absolument rien à envier à celui du passé…

« Vous allez me devoir quelques explications... » répliqua t-elle d’une voix lasse, avant de se tourner la première jusqu’au couloir menant aux premières expositions. C’était un peu l’hôpital qui se foutait de la charité ? Quand bien même, le sourire de Yul Hee prit instantanément effet sur son faciès, comme incapable de contenir la joie immense qui l’habitait. Tout le temps qu’il n’aurait que son dos à se mettre sous ses yeux, elle sourirait ainsi, ne pouvant se le permettre outre mesure… Et avant qu’il ne la rattrape de nouveau, la jeune femme se dévêtit de son trench coat pour le coincer contre son bras. Contrairement à tout à l’heure, elle avait beaucoup plus chaud… Et les degrés n’étaient définitivement pas les mêmes dehors que dans ce bâtiment. Puisque l’endroit se voulait quasi désert, elle ne se priva pas non plus pour se mettre à ses aises. En le voyant approcher, Yul Hee s’adossa élégamment contre le pilier qui leur fit face et d’un geste qu’elle espérait hautain, la belle glissa sa main dans sa longue chevelure. « Geum Do Ha, c’est bien ça ? » Qu’importe qu’elle soit bonne ou mauvaise comédienne, elle espérait le mettre dans l'embarras, à défaut de reconnaître sa propre mesquinerie. Jouer ce rôle lui convenait dans les cas d’extrêmes urgences... « M’imposez-vous un date ? Pour votre information, on ne m’achète pas avec un ticket de musée. » ajouta t-elle, plus malicieuse, un sourire au coin des lèvres. Elle observa attentivement sa réaction, curieuse, intriguée… Trop intriguée. Le dévorait-elle du regard ? Comme si c’était aussi simple de faire autrement...


feat. @geum do ha
gabi le loup



Being pretty is a sin, anyone can see
I know that you’re looking at me  even
I know that I’m a girl who loves you
Your twinkling eyes make me melt
Revenir en haut Aller en bas
Geum Do Ha
Geum Do Ha
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2056-geum-do-ha-be-a-man-an
More informations ?
Sujet: Re: the heart has its reasons (doha ♡)     26.12.18 17:08


la magie du premier amour c'est d'ignorer qu'il puisse finir un jour.

Tenue ✯ Do Ha eut un sourire amusé face à la réaction de Yul Hee. La situation s’était totalement retournée contre elle : alors qu’elle semblait avoir mis en scène une situation où ce serait lui qui aurait peur, c’était elle qui se retrouvait surprise. Il essayait, tant bien que mal, de ne pas la regarder elle, tandis qu’il attendait que l’agent d’accueil lui rende sa carte. Cela s’avérait d’autant plus difficile qu’elle ne se privait pas de l’observer, comme il pouvait le voir du coin de l’œil. Son aspect timide, qu’il avait tout fait pour enfouir jusqu’à maintenant, ne put s’empêcher de ressortir tandis qu’il se racla la gorge légèrement. Do Ha se sentait toujours mal-à-l’aise quand il était observé, comme s’il était mis à nu face à quelqu’un. Il mit quelques secondes à s’apercevoir l’agent qui tendait sa carte vers lui, perturbé. Il la rangea rapidement dans son sac pour cacher son embarras, mais si on observait attentivement ses mouvements, il était simple de remarquer ses quelques gestes maladroits trahissant son malaise.

Il releva finalement la tête vers la jeune femme qui eut le don de lui décrocher un nouveau sourire avec sa remarque. C’était donc à lui de s’expliquer alors que c’était clairement elle qui s’était procuré son numéro de téléphone et s’était faite passer pour un inquiétant inconnu. Il la suivit sans rien répondre pendant de longues secondes, ignorant ce qu’il pouvait bien répondre à cela. Il ne savait pas trop ce qu’il avait à expliquer de toute façon, c’était évident qu’elle trouvait un moyen pour échapper, elle, aux explications. « Moi, je vous dois des explications ? » demanda t-il, ne pouvant dissimuler son amusement dans sa voix. Il était bien plus à l’aise maintenant qu’il était face à son dos, qu’il ne sentait plus le regard de la jeune femme sur lui. Voyant qu’elle retirait son manteau, il réalisa que ce serait sans doute mieux de faire de même et il enleva le sien.

Ensuite, il fut spectateur d’un spectacle qui le fit tellement rire qu’il parvint difficilement à cacher son rire. Si une chose n’avait pas changé depuis leur adolescence, c’était la beauté de Yul Hee. Do Ha pouvait affirmer sans aucun mensonge qu’en dehors de sa sœur – qu’il portait en dehors de tous critères de beauté – elle était de loin la femme la plus belle à ses yeux. C’était aussi en dehors de son physique, il y avait une aura chez elle qui semblait plaire anormalement à Do Ha, et ce depuis toujours. Il était le premier surpris de réaliser à quel point les choses avaient si peu changées en tant d’années : elle lui plaisait toujours autant et même s’il ne pouvait s’empêcher de sourire en la voyant mettre sa main dans ses cheveux d’un air qui se voulait suffisant, il sentait malgré tout son coeur battre anormalement à l’intérieur de lui.

Très observateur puisqu’assez silencieux, Do Ha connaissait plutôt bien les techniques de charmes des femmes. De la position de Yul Hee à ses mouvements, il pouvait aisément deviner qu’ils n’étaient pas anodins ni naturels ; alors forcément, il trouvait ça charmant, drôle, mais aussi terriblement mignon. Essayait-elle de cacher un quelconque embarras en se comportant de cette façon ? « C’est ça. » répondit-il simplement, toujours en souriant. Si elle voulait jouer le rôle de la femme-fatale qui connaissait très peu son interlocuteur, il accepterait de jouer avec elle parce qu’il trouvait ça mignon. Elle était loin de ressembler à un enfant – sinon elle ne lui plairait pas autant – mais quand il la voyait se comporter ainsi, elle lui rappelait vaguement sa petite sœur dans les moments où elle voulait charmer son grand-frère pour se rattraper d’une erreur. Il secoua sa tête. « Loin de moi l’idée de vous imposer quoi que ce soit. En revanche, si cela ne vous déplaît pas, je ne refuse pas l’idée non plus. » Il était loin d’être à l’aise face au regard de la jeune femme depuis qu’elle s’était retournée vers lui. Il faisait juste semblant pour ne pas ressembler à l’adolescent maladroit et trop timide qu’il avait été.


feat. @nam yul hee
gabi le loup


Broken boy who won't let you break
- and will protect you
Revenir en haut Aller en bas
Nam Yul Hee
Nam Yul Hee
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t3099-nam-yul-hee-eyes-on-yo
More informations ?
Sujet: Re: the heart has its reasons (doha ♡)     03.01.19 2:16


la magie du premier amour c'est d'ignorer qu'il puisse finir un jour.

Tenue + Trench coat ✯ Etait-il aussi nerveux qu’elle dans le fond ? Yul Hee n’était pas tout à fait capable de l’affirmer… Il lui était un peu difficile de décoder le paraître du sentiment intérieur. Sans doute, parce qu’elle ne le connaissait finalement que trop peu, pour ne pas dire du tout. L’image qu’il renvoyait aujourd’hui était bien différente de l’ancienne, mais elle n’était pas suffisamment naïve ou stupide pour supposer qu’il avait radicalement changé. D’une certaine manière, n’était-elle pas la preuve vivante qu’on ne pouvait changer aussi facilement ? La timidité et l’estime de soi était bien une chose compliquée à gérer… Avec le temps, elle avait appris à forger son caractère, pour devenir plus pertinente, plus assurée. Mais il subsistait toujours une lueur de doute. Ce « mais » qui venait la dévaloriser dans une situation comme une autre, parce qu’elle craignait toujours de mal faire les choses, ou tout simplement de décevoir ses proches… De perdre son travail…

Il ne fallait pas croire qu’elle se reposait sur ses lauriers depuis son statut d’adjointe de la directrice. Elle le devait surtout à son niveau d’ancienneté, plus qu’à ses compétences… Ça, Yul Hee en avait aussi fortement conscience. Peut-être se dénigrait-elle un peu trop facilement, mais elle ne pouvait pas vraiment s’empêcher de penser ainsi. Alors, pour sauver les apparences, jouer cette femme forte, presque intouchable, la protégeait d’une certaine manière… A cause de cela, elle ne pouvait pas créer de relation très amicales avec ses collègues, ni même avec ses potentiels prétendants, qui ne craquaient pas pour la douce et fragile Nam Yul Hee, mais plutôt pour une working-girl comme il se faisait tant de nos jours… Mais aimait-elle son travail à ce point ? Non. S’aimait-elle à ce point ? Non. Et pourtant, elle entretenait son physique… Les apparences, étant toujours au centre de ses préoccupations…

Et se retrouver face à Do Ha ne délogeait pas à la règle. C’était en quelque sorte, une manière instinctive de l’approcher, sans perdre la face devant lui. Bien mieux que de perdre ses moyens à cause d’un malheureux regard échangé… Autrefois, elle aurait déjà rougis devant l’intensité de son regard et de ses prunelles si perçantes. Ce n’était pas des yeux hostiles qu’il avait, mais ce petit quelque chose de froid et peu intimidant, qui n’en était rien, mais qui le rendait plus craquant encore… Paraître ou non, Yul Hee pouvait fondre devant ce regard. Et à défaut de littéralement le faire, elle était juste incapable de décrocher, comme suspendu à l’intensité de son aura si surprenante. Etait-ce déjà comme ça dix ans auparavant ? Non, aujourd’hui tout était multiplié par dix, bien sur.

En réalisant qu’il s’était dévêtis à son tour, la belle esquissa un léger sourire, prise au jeu et à son timbre de voix si particulier, en tout point unique. Elle l’écouta avec attention, les sourcils faiblement haussés, mimant l’incompréhension alors que cette idée ne la déplaisait évidement pas. Yul Hee décroisa par la même occasion ses bras pour se tenir un peu plus droite face à lui, repérant un léger signe de faiblesse dans son regard. Etait-elle trop belle pour lui ? Cette pensée étira un nouveau sourire sur ses douces lippes. « Seriez-vous un peu troublé ? » C’était jouer un peu avec le feu alors qu’elle se délectait de la situation. Elle ramena ses longs cheveux sur le côté droit de son épaule, de façon à ce qu’il se mette sous la vue, la partie dénudée que dévoilait son vêtement. « Je comprends. Vous ne seriez pas le premier... » s’amusa t-elle à cantonner en le laissant un instant sur place. Il y eut alors le son produit par ses talons pour se répercuter mélodieusement contre le sol. Toujours aussi amusée, la belle s’avança du côté d’un tableau qui attira son attention. Il se dégageait quelque chose de tristement beau dans cette représentation… Sans parvenir à mettre le mot dessus, la brune se retrouva en pleine réflexion, perdue dans ses pensées. Mais pas suffisamment longtemps pour ignorer la présence de Do Ha qu’elle savait proche et qu’elle se tuait à ne pas trop scruter… Décidément, dans ses rêves les plus fous, elle se serait suspendue à ses lèvres sans once de logique, depuis bien longtemps !


feat. @geum do ha
gabi le loup



Being pretty is a sin, anyone can see
I know that you’re looking at me  even
I know that I’m a girl who loves you
Your twinkling eyes make me melt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: the heart has its reasons (doha ♡)    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Dive to the Heart
» Lonely Heart et Pru de la Convention Tonner 2008
» [Royal Paladin] Broken Heart
» [Aqua Force] "My heart resonates! The heat's enough to burn! The beat of my blood is razor-sharp!!"