wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Décembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de décembre est en cours d'impression ! Un peu de patience René !─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

avatar
Im Seoeon
#victime
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t859-im-seoeon-aggressively-
More informations ?
En ligne
Sujet: sweet kitty warm kitty little ball of fur (momo)     02.12.18 20:41

sweet kitty warm kitty little ball of fur


à l'appartement de seo, le 02.12.2018.
(vêtements)


so we ignore each other, and pretend the other person doesn't exist but deep down, we both know it wasn't supposed to end like this.


Les premiers cours, le nouveau logement, les nouvelles rencontres, la carte de crédit illimitée et le retour finalement dans les classements des jeux vidéos. En quelques mois, il avait enfin, finalement, retrouvé un rythme de vie, son rythme de vie. Et c'était pas ce qu'il avait réellement voulu, c'est pas ce qu'il avait envisagé mais l'alternative, elle lui convenait. L'alternative lui faisait gagner du temps, à rester le gosse étudiant dont on attend juste un peu plus du lycéen mais pas encore de l'adulte. Le réveil est pourtant toujours aussi désagréable qu'à l'époque, lui arrachant une faible plainte en agitant vaguement son bras en direction du portable vibrant sur le sol. L'université à proximité, il arrivait encore à tirer sur les dernières minutes sous la couette, s'enfouissant pour deux longues minutes de repos supplémentaires. Trop fatigué d'avoir joué la veille, toujours aussi irresponsable sur son cycle du sommeil, il commence sa journée comme chaque jour de la semaine. Alix est déjà parti à l'entraînement alors que lui devra courir entre deux coins de l'appart, à chercher ses fringues, ses cours, son déjeuner, sa carte d'étudiant et sa carte de transport sans penser à discipliner ses cheveux ou fermer correctement sa chemise,  le pan dépassant d'un bouton décalé. Il aura presque réussi à tout rassembler quand il entend l'interphone de l'immeuble retentir et c'est machinalement qu'il appuie sans réfléchir, sans prendre le temps, pensant à cet idiot de colocataire, squatteur improviste, de retour pour récupérer un truc oublié.  Et lorsqu'il ouvre, le sac sur l'épaule et la veste dans la main, il se fige. Il s'arrête et se plante droit sans comprendre pourquoi l'image de son meilleur ami qu'il avait jusque là en tête se retrouve être celle de Momo. Momo qu'il n'a plus vu depuis des mois. Momo dont il n'avait plus de nouvelles. Momo. Ses yeux s'ouvrent d'une surprise lisible et il claque aussi vivement la porte dans un battement de coeur. Le geste lui échappe, comme un con à se surprendre lui même et il rouvre cette même porte aussi vite. ..... je. c'était pas….  La porte a glissé haha. Le rire nerveux, le rire de con et les gestes brouillons. Seoeon toujours le même, incapable de réagir correctement.


Featuring : @choi momo

gabi le loup




she wasn’t just pretty. She was otherworldly and vaguely threatening.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Momo
Princesse du vice
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
More informations ?
Sujet: Re: sweet kitty warm kitty little ball of fur (momo)     02.12.18 21:40

sweet kitty warm kitty little ball of fur


à l'appartement de seo, le 02.12.2018.
(no makeup)


so we ignore each other, and pretend the other person doesn't exist but deep down, we both know it wasn't supposed to end like this.


Son regard fatigué observe sa main tremblante. Celle qui tient cette lame sortie de nulle part. Cette lame qu’elle approche dangereusement de son poignet laiteux, prêt à commettre l’irréparable. Arrête. Tu vaux surement mieux que ça non ? Pourquoi chercher à te faire autant de mal ? Questionne sa conscience tandis que, dans un soupir douloureux, Momo détourne ses prunelles larmoyantes vers le ciel encore un peu sombre. Elle n’en peut plus. Certainement que cette unième nuit blanche est la goute de trop. Depuis quand n’a-t-elle pas dormi au juste ? Comment fait-elle pour réussir à tenir en cours ? C’est donc ça, à quoi va se résumer sa vie à présent ? A vivre comme un robot en apprenant bêtement des formules mathématiques ? A être plus seule que jamais… ? Qui aurait pu croire un seul instant que la solitude lui donnerait autant envie de mourir… ? Par pur instinct de détresse, son esprit fait le tour des gens qui semblent importants pour elle, ceux qui pourraient entendre son appel au secours. Elle pense à quelques personnes. Sauf eux deux. Elle ne veut pas appeler Jisoo. Elle ne veut pas appeler Sung Jae. Ne font-ils par partis de son malheur ? Pourquoi pas Junho ? Junho… il a assez de soucis personnels comme ça. Alors qui ? Qui pourrait l’aider à ne pas devenir complètement folle…? A l'empêcher de se faire du vraiment mal... et peut être trop gravement ?

Rapidement, la raison semble enfin se faire entendre. L’évidence-même, enfouie sous des mois de silence. Sans plus attendre, la japonaise s’empresse de faire son sac. Elle n’ira pas en cours aujourd’hui. Ni les prochains jours. Elle a besoin de se reposer, de se retrouver réellement. N’est-il pas le meilleur pour la ramener ? N’est-il pas celui qui la connaît depuis si longtemps ? Comme une furie, Momo quitte son appartement et conduit alors jusqu’à les demeure des Im. C’est Seeun qui vient lui ouvrir la porte, à moitié endormie. Elle lui explique que son frère a déménagé, à la grande stupéfaction de la belle nipponne. Alors… Il est vraiment un étudiant maintenant, pas vrai ? Il grandit vite. Obtenant l’adresse de sa nouvelle résidence, elle embrasse promptement la petite Im sur la joue et se met alors en route. Entretemps, le soleil a finalement commencé à se lever. Ses talons résonnant dans les rues près du bâtiment, elle parvient ensuite à trouver son nom sur l’interphone et sonne alors.

Entre le moment où elle monte et celui où elle se trouve enfin devant lui, le temps ne semble plus avoir vraiment de notion. A-t-il été trop long ? Trop court ? Dans tous les cas, Momo a l’impression que toute une éternité est passée depuis la dernière fois. Il suffisait de le regarder. De prendre le temps pour l’observer. Il avait encore gagné en centimètres. Son visage était moins poupons. Il devenait un adulte. Seo. Son cœur rate un battement, alors que leurs regards se retrouvent après toute cette éternité. Sursautant quand il lui ferme subitement la porte au nez, elle l’observe la rouvrir rapidement, sans que son visage affiche la moindre expression. Momo et sa fidèle poker face. Seo semble réellement surpris. Perdu même… et elle ne peut que le comprendre. Retrouver un fantôme du passé, ce n’est pas toujours évident. « Seo-chan. » Lâche-t-elle calmement, pour qu’il arrête de rire. Avec une moue grave et imprévisible, elle s’approche de lui, réduisant dans une allure lente la distance qui les séparent. Puis, ses bras finissent par venir encercler sa nuque… et c’est avec une fragilité extrême que la japonaise se love tout contre lui. Fort. Très fort. Avec tendresse. ...Pardon...



Featuring : @im seoeon

gabi le loup




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Seoeon
#victime
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t859-im-seoeon-aggressively-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: sweet kitty warm kitty little ball of fur (momo)     07.12.18 13:31

sweet kitty warm kitty little ball of fur


à l'appartement de seo, le 02.12.2018.
(vêtements)


so we ignore each other, and pretend the other person doesn't exist but deep down, we both know it wasn't supposed to end like this.


Il ne pensait pas la revoir. Là, à l'instant, sur le seuil de sa porte. Il ne s'y attendait tellement pas qu'il n'aura pas pris le temps d'observer les contours de son visage fatigué, de sa peau lisse sans couleur, de son regard profondément triste avant de claquer cette porte. Une seule seconde de battement, une seule seconde de changement d'état d'esprit. Passer de la panique à la surprise lorsqu'il ouvre enfin, de la plaisanterie à l'habituelle maladresse. Il pensait la revoir au détour d'un coin de rue, à une des soirées mondaines au bras d'un homme. Puis parfois, il pensait ne jamais la revoir, n'arrivant plus à lier leurs chemins dans son esprit. Entre les pensées s'y perdant et puis s’apaisant. Il s'y était fait. Il s'était détaché avec les mois, avec le temps, avec tous les événements. Il respirait un quotidien plus léger, des relations sans pression au prix d'autres. Il avait perdu Momo, il avait perdu Adam. Perdu de vue et de contact jusqu'à ne plus les voir. Mais lui face à elle, elle face à lui, ça soulève le coeur sans savoir où se positionner. Car lui, lui était prêt à être l'ami idiot, prêt à plaisanter à nouveau mais lorsqu'elle prononce son nom, le ton lui remémore le passé. La distance se brise. Son rire s'éteint progressivement, de la même hésitation jusqu'à la fin. Ce n'est pas le moment de rire ou de plaisanter et c'est souvent jamais le bon moment. Quand était-ce la dernière fois qu'il avait ri avec Momo à ses côtés ? Ca remontait à des mois, avant tout ça. A presque un an même. Je … Il ne bouge pas alors que ses bras entourent sa nuque et la chaleur de son corps provoque le frisson du sien.  Il n'y plus un mot qui s'échappe de ses lèvres, seulement ses bras hésitant un instant, pendant le long de son corps sans jamais en comprendre le fonctionnement des étreintes ou même ce qu'elle semble y chercher. Du réconfort ? Il n'était pas l'homme. De la tendresse ? Il n'était pas l'homme non plus. A vrai dire, il n'était toujours qu'un adolescent, prêt à écraser les attentes. Son torse se soulève, son bras se tend, pose sa veste sur le meuble de l'entrée puis enfin, ses mains remontent contre la silhouette fragile s'accrochant à la sienne. Et il attend. Il attend le temps qu'il lui faut. Parce que peu importe la raison, peu importe leur relation, Momo avait réussi à le faire faiblir. A briser toute cette apparence éphémère de gosse en rébellion, d'enfant nonchalant cherchant une explication. Il ne comprend pas ce qu'elle vient chercher ici plutôt qu'ailleurs.

Il hésite et se détache, reculant de quelques pas pour la laisser s’engouffrer dans la chaleur du lieu. Ses gestes sont aussi perdus que son esprit lorsqu'il referme la porte du bout de bras, le sac de cours retombant dans un coin du hall.  D'un pas, il se retourne à moitié et l'actuel état de l'appartement le frappe. Son regard balaie la pièce pour revenir vers elle, dans un geste répétitif où ses pensées sont clairement lisibles sur ses traits, prêt à crier que ce n'était pas ce qu'elle pouvait bien croire, sauf que ça restait bien explicite. Deux enfants en coloc, deux irresponsables de la vie, ça ne comprenait rien à l'organisation. …... Ne fais pas attention, on vient d'emménager. Y a juste quelques mois. La motivation et l'excitation de l'emménagement se sont si vite évaporés qu'ils n'avaient pas touchés aux derniers cartons et meubles à monter, se contentant d'un salon présentable, de l'écran bouffant la moitié du mur, des consoles éparpillées et de l'une des rares étagères qu'ils avaient réussi à monter, celle nécessaire à poser la collection de jeux vidéos. Il lui proposerait bien une partie de mario kart, si il était réellement idiot.


Featuring : @choi momo

gabi le loup




she wasn’t just pretty. She was otherworldly and vaguely threatening.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Momo
Princesse du vice
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
More informations ?
Sujet: Re: sweet kitty warm kitty little ball of fur (momo)     12.12.18 2:40

sweet kitty warm kitty little ball of fur


à l'appartement de seo, le 02.12.2018.
(no makeup)


so we ignore each other, and pretend the other person doesn't exist but deep down, we both know it wasn't supposed to end like this.


Momo sent ces mains, hésitantes et timides, qui s’accrochent finalement à elle. Ses yeux se ferment alors, enfin. Sans pouvoir s’en empêcher, c’est un profond soupir qui lui échappe, tandis que ses bras le serrent un peu plus fort contre elle dans une nerveuse tendresse. Il lui a manqué. Il lui a tellement manqué… Dieu ce qu’elle peut s’en vouloir. Pour débarquer à nouveau dans sa vie dans un état d’esprit aussi pitoyable. De le forcer à lui redonner l’occasion de piétiner son cœur d’homme. Parce que c’est ce qu’il est en train de devenir, n’est-ce-pas ? Il a grandi. Il ne ressemble plus à un bébé, malgré cette moue qui restera éternellement enfantine. Et elle le sent, Momo. Son parfum. Son odeur. Elle a changé. Il ne sent plus les gâteaux. Il sent toujours aussi bon… mais ce ne s’est plus la même senteur qui vient chatouiller ses narines. Ce n’est pas grave. Elle aime bien quand même. Elle aimera toujours ce qui peut caractériser Seo. Même son coté geek. Même sa maladresse. Sans un mot, elle redresse à peine son beau visage afin de se cacher un peu plus dans le cou du plus jeune. Seo-chan...

Il finit par rompre l’étreinte. Et elle, elle peine à garder les yeux ouverts. Elle est épuisée, au bord du malaise. Ne faisant pas vraiment attention à sa remarque, elle se contente de demander, d’une voix calme « Où est ta chambre ? » Et après qu’il lui ait indiqué, son petit minois s’incline en guise de remerciement. « Bon courage pour ta journée. Travaille bien en cours. » Et puis, sans se justifier, Momo prend son sac et s’éclipse avec un naturel déroutant. Elle a juste besoin de dormir. Et c’est ce qu’elle va faire. Il lui suffit de disparaitre sous la couette du jeune homme pour rapidement sombrer. Elle est bien là. C’est un sommeil réparateur, vital. C’est avec l’odeur de Seo tout autour d’elle que la japonaise dort. Longtemps. Vraiment longtemps. Si bien que lorsqu’elle se réveille, le lendemain est déjà là. Lorsqu’elle daigne enfin ouvrir les yeux, le réveil Marvel indique pas loin de quinze heures. Momo s’était endormie la veille, à environ huit heures du matin.

L’appartement est vide au moment où elle se lève. Comme un chaton découvrant un lieu qui lui ait encore inconnu, elle fait passivement le tour de l’appartement. Elle voit posé sur la table du salon un paquet de céréales et du lait, tous deux posés à coté d’un bol propre. C’est certainement pour elle ? Ne se faisant pas prier, Momo se met alors à manger, tout en continuant d’analyser l’endroit où elle se trouve. C’est vraiment le bordel… Et c'est un peu sale. Voilà pourquoi, elle ne se gêne pas. Après avoir déjeuner, la japonaise se met à tout ranger et nettoyer. Puis, après une douche, elle retourne naturellement se coucher dans le lit de Seo, encore très fatiguée. Oui, elle a encore sommeil...

21 heures. De mieux en mieux. Baillant faiblement, c’est après être restée encore cinq bonne minutes sous cette couette (qui est devenue visiblement son doudou) que la belle se lève à nouveau. A pas de loup, elle se dirige là où il y a un peu de bruit et de lumière dans l’appartement. En entrant dans le salon, Momo découvre Seo confortablement assis sur le canapé, en train de geeker. Son colocataire ne semble pas être là. Peut être est-il dans sa chambre ? Sans un mot, la japonaise finit par rejoindre le plus jeune. Et le fait d’être un peu décoiffée ? Absolument pas maquillée ? Seulement vêtue d’un T-Shirt trop large qu’elle lui piqué ? La belle s’en fiche bien. Elle ne dit absolument rien et se contente de s’installer à ses cotés, sous le même plaid que lui. Naturellement, son bras vient passer autour de sa taille tandis qu’elle se love contre lui et ferme à nouveau les yeux. Elle va se reposer ici, à ses cotés. Elle ne le dérange pas, n’est-ce-pas ? Il peut continuer de jouer. Même toute la nuit s’il veut.


Featuring : @im seoeon

gabi le loup




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Seoeon
#victime
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t859-im-seoeon-aggressively-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: sweet kitty warm kitty little ball of fur (momo)     13.12.18 20:18

sweet kitty warm kitty little ball of fur


à l'appartement de seo, le 02.12.2018.
(vêtements)


so we ignore each other, and pretend the other person doesn't exist but deep down, we both know it wasn't supposed to end like this.


Il n'aura aucune explication. Pas quand elle est dans ses bras et pas plus lorsqu'il rompt le contact, croisant son regard fatigué. Ses yeux à la recherche de réponse faisant seulement face à une question insensée. Sa chambre ? Sa chambre. D'un geste par réflexe, il indique l'une des portes de l'appartement.   c'est là   Il n'aura pas même le temps de demander pourquoi qu'elle le remercie déjà. Qu'est-ce que…  Je. Ok. Ok ? Il se retrouve comme un idiot à se tourner et la suivre de son regard. Il est déjà en retard et pourtant, il ne s'en soucie plus, il ne court plus. Il essaie de comprendre ce qu'il se passe mais ça lui échappe tellement qu'il se contente de fixer le vide un temps, avant d'entendre l'alarme de son portable. La dernière sonnerie, le dernier rappel le ramenant dans un quotidien qu'il a quitté le moment où elle aura frappé à sa porte. Tellement entre deux qu'il sort en oubliant sa veste dans l'entrée.

C'est difficile de se concentrer en cours, c'est difficile de pas s'en soucier et de se détacher de tout. Il n'ira pas non plus à la bibliothèque après sa dernière leçon, il ne bossera pas sur l'exposé et sur les articles à lire. Pas ce soir. Ce soir, il prend directement la direction de l'appartement en se demandant comment il allait bien pouvoir expliquer à son colocataire l'occupation de son lit. Peut-être qu'elle n'était même plus là, qu'elle disparaîtra à nouveau après un passage furtif.  Il entre et au calme de la pièce, il se dit qu'elle n'est plus là, qu'Alix non plus n'a pas encore mis le chaos. Il soupire, laissant son sac retomber dans l'entrée avant de s'aventurer vers sa pièce, et accessoirement celle lui appartenant le moins au vu de nombreux squattage sans consultation. Doucement à pousser la porte, il observe malgré l'obscurité le corps endormi dans ses draps. Intacte, comme si rien ne l'avait perturbé. Paisible et douce, sans ce regard prêt à enfermer le sien. Il referme aussi lentement et il comprend décidément toujours pas, même lorsqu'il s'éloigne pour le salon. Le temps passe et elle n'émerge pas. Lui n'aura même plus de lit… Et si il aurait très bien pu squatter celui de l'autre étudiant, il finit par s'assoupir après une énième partie et une pizza livrée - non terminée- sur le canapé.  

Toujours pas de Momo. Il passe la tête encore une fois de plus par la porte, la referme. Il vérifie qu'elle respire suffisamment, comme si cela était l'explication logique à vingt-quatre longues heures de sommeil. Il enfonce le carton de pizza dans un frigo à l'organisation chaotique et laisse sur la table un bol, des céréales, du lait. Il réajuste la position bien que ça a peu d'importance avant de filer aussi vite que la veille. Cette fois, il sera pas en retard et cette fois, il sera un peu plus concentré, malgré le regard s'attardant régulièrement sur l'heure. Il oubliera encore la bibliothèque, prendra le chemin le plus court, dans le simple but de retrouver encore ce même silence à peine le seuil de son nouveau chez lui. Alix a encore entraînement, ou Alix rencontre ses nouveaux potes, de ce qu'il en a compris. En tout cas, Alix n'est pas là et ça devient un peu trop régulier dernièrement. En s'avançant, prêt à vérifier à nouveau, il s'arrête dans le salon et son regard remarque d'abord la disparition de la vaisselle, puis du soudain rangement. Depuis quand c'est propre. Depuis quand plus rien ne traîne ? La bouche entrouverte sous la surprise de retrouver les lieux aussi...dans cet état, il se remet aussi vite à marcher. Il pousse cette porte, la fameuse porte. Celle qu'il aura ouverte au moins quinze fois pour retomber à chaque fois sur la même image ; celle d'une Momo assoupie.

Enfoncé, calé, les pieds sur le rebord de la table basse et la manette coincée entre ses mains encore et encore. Comme tous les soirs maintenant, renouant avec sa vie d'ado. Il ne voit pas l'heure passée et pour une fois, il n'a pas fait appel au livreur. Il n'aura même pas pris la peine d'éclairer la pièce, l'écran dessinant silhouettes et contours à l'intensité des scènes de combat.  Le bruit régulier des combo couvrira le bruit de ses pas et les enchaînements dérobent son attention, qu'il ne la verra pas s'aventurer en dehors de sa grotte. Alors qu'elle est là, elle est enfin là. Il sursaute, d'un geste brusque et emmêlé avant de se figer et la fixer, comme si il venait de voir un fantôme dans un tissu de drap blanc. j'ai cru que t'étais morte haha  Sa réaction meurt radicalement, à la respiration suivante. …heu. Enfin. Parce que tu te réveillais pas tu vois.... Il déglutit, son regard passant de son visage proche du sien à l'écran de la télé, l'un de ses bras suspendu dans le temps, relevé et l'autre maintenant la manette. Il a perdu la partie et de son pouce, il marque la pause.  t'as beaucoup dormi. tu as sûrement battu le record de la plus longue sieste Noon...a. Ou devait-il l'appeler Momo à présent ?




Featuring : @choi momo

gabi le loup




she wasn’t just pretty. She was otherworldly and vaguely threatening.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Momo
Princesse du vice
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
More informations ?
Sujet: Re: sweet kitty warm kitty little ball of fur (momo)     14.12.18 13:57

sweet kitty warm kitty little ball of fur


à l'appartement de seo, le 02.12.2018.
(no makeup)


so we ignore each other, and pretend the other person doesn't exist but deep down, we both know it wasn't supposed to end like this.


Le fait qu’il soulève son bras lui permet de se blottir un peu plus contre lui. D’enserrer plus fort sa taille, de sa petite prise fatiguée. Elle ne demande pas la permission, Momo. Elle a toujours été comme ça et… Seo le sait que trop bien. Avait-il oublié cette soirée ? Mario Kart et la pizza ? Ce fichu Toad et… ces fichus premiers baisers, bien trop doux et forts ? La japonaise a l’impression que ce souvenir vient d’une autre vie à présent. Elle s’en veut. N’a-t-elle pas été affreuse en sortant aussi brutalement de sa vie ? N’est-elle pas encore plus horrible en réapparaissant sans prévenir, comme un fantôme du passé ? Si ça se trouve, il avait vraiment eu mal. Si ça se trouve, il réussissait enfin à faire le deuil de leur relation. Et la voilà qui revient. La voilà qui vient de nouveau le chercher sans jamais lui laisser le choix, sans jamais lui laisser le moindre souffle de répit trop longtemps. Elle revient sans cesse à lui... avec cette amitié aussi bancale qu’étrangement forte. Pourquoi ne la repousse-t-il pas ? Pourquoi ne lui crie-t-il pas dessus ? Ils devraient se disputer, comme la dernière fois. Seo devrait lui redire que c’est mal ce qu’elle fait. Qu’elle joue beaucoup trop avec l’affect, qu’elle utilise les faiblesses des autres à son propre avantage. C’est le moment pour lui de bomber le torse, de lui montrer que - bien qu'elle ne le considère pas comme tel - il n’est plus le gamin gentiment naïf et adorablement idiot qu’elle a connu par la passé. Que lui aussi, il a un semblant de fierté et d’amour propre. Il devrait au moins la gronder... d'avoir squatter son lit sans demander la permission. Seulement Seo ne dit rien. Rien d’autre de jolies paroles maladroites dans un rire nerveux. Et en l’entendant être aussi conciliant, aussi doux, aussi prévenant avec elle… Momo n’a qu’une envie : fondre en larmes. Pourtant, elle ne le fait pas. Elle se contente de renforcer sa si fragile étreinte autour de lui… tout en gardant ses beaux yeux fermés.

Et si elle était restée silencieuse à chacune de ces phrases, sa voix finit par se faire à peine entendre, lorsqu’il met son jeu sur pause. « Continue de jouer. » Demande-t-elle, d’un timbre à la fois paisible et impératif. La noona qui ordonne quelque chose en douceur. « S’il te plait. » Ajoute-t-elle dans un murmure qui se meurt au creux de la gorge. Une façon subtile d’également lui faire comprendre qu’elle ne souhaitait pas parler. Du moins, pas de ses problèmes. Sa joue s’écrase un peu plus contre le haut de son torse. Son crâne vient se caler sous son menton. Comme il sent bon. Comme il lui a manqué. Son petit prince. Son Seo-chan. Momo sait qu’elle devrait partir. Qu’elle ne devrait pas bénéficier d’un tel cadeau. Elle n’y arrive pas. Sans un peu de cette chaleur maladroite que le plus jeune lui offre malgré lui… Elle se perdrait définitivement. « Tu as beaucoup grandi. » Souffle la belle après un long moment de silence, rouvrant ses prunelles pour observer sa partie de combat. « Tu deviens de plus en plus beau. » Ajoute-t-elle tout bas, en refermant ses jolies prunelles dépourvues de mascara. Un doux soupire s’échappe de ses lèvres, tandis qu’elle continue de se lover comme un chaton ayant froid contre lui. Et puis, sans prévenir… « Garde-moi. » Demande Momo, presque trop gravement. Je sais que je ne le mérite pas. Mais… c’est vraiment une question de survie. Sinon, je vais vraiment faire une bêtise. J’ai tellement peur de me perdre, définitivement… Je me suis flanquée la frousse toute seule« Juste deux ou trois jours. J'ai juste besoin de dormir encore un peu. Je peux ranger si ça redevient sale. S’il te plait. » Murmure-t-elle en finissant par redresser son visage afin de l’observer. Son regard, implorant et craintif, brille de plus en plus tout en dévisageant le plus jeune. Garde-moi avec toi…



Featuring : @im seoeon

gabi le loup




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Im Seoeon
#victime
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t859-im-seoeon-aggressively-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: sweet kitty warm kitty little ball of fur (momo)     14.12.18 17:47

sweet kitty warm kitty little ball of fur


à l'appartement de seo, le 02.12.2018.
(vêtements)


so we ignore each other, and pretend the other person doesn't exist but deep down, we both know it wasn't supposed to end like this.



Il avait eu le choix. Continuer de lui en vouloir ou finalement se décider d'avancer. Se libérer de ce poids le compressant en laissant les personnes et les situations lui échapper dans un geste plus mature qu'il n'en aura réellement eu conscience. Et ce n'était pas grave, de pas tout supporter. Ca avait été même beaucoup plus simple à partir de là, sortant la tête de l'eau après des mois de tourment. Respirant, inspirant, expirant. Ce sentiment avait disparu, cette envie de lui crier qu'elle faisait vraiment n'importe quoi et qu'en plus de ça, elle ne se rendait pas compte que ses actions se répercutaient sur lui. Une blessure sans définition, une blessure qu'il n'arrive pas encore à admettre mais une blessure en guérison. Il se contente de rire, de sourire, de pas savoir et de redevenir aussi maladroit. Un comme avant incertain, sans qu'on sache si c'est la solution à leur maux, à l'amitié de Seoeon et Momo.  Le bras tendu en l'air sans oser le refermer sur son corps se pressant contre le sien et l'autre arrêtant la partie en cours malgré la défaite. Est-ce qu'il aurait dû la repousser, pour son propre bien? Son corps à lui se fige et se tend, le malaise toujours aussi évident jusqu'au bout de chaque geste, le toucher toujours aussi étrange. Même si c'est elle, même si elle a franchi la proximité bien avant et qu'elle a connu le goût de ses lèvres en dérobant l'innocence de l'inconnu, il n'en restera pas moins lui-même, toujours sans confiance, sans amour propre, sans fierté. L'ordre franchit ses lippes et accentue l'hésitation lisible sur le visage du blond. Il ne lui poserait pas de question de toute façon, puisque Seoeon ne pose jamais de question.  heu, okay mais… je… Momo tu - t'es un peu - littéralement collée à lui ? Et il rit, il abandonne aussi. Comment il était supposé relancer le jeu dans cette position sans pourrir son score ? Et c'est sûrement ridicule, d'un point de vue extérieur, la façon dont son torse et ses bras cherchent à se positionner sans la bousculer et en réussissant tout de même à poser sa deuxième main sur le controler. C'est bien plus complexe encore que les sciences. Alors il relance, comme elle le lui a supplié de le faire, tentant de se concentrer sur les actions sans y arriver. Le temps pourtant défile et ses yeux ne s'osent à quitter l'écran, les gestes s’enchaînant dans des mouvements mécaniques, sans doute trop exécutés. Et puis, il rate, se mange un coup à perdre la moitié de sa barre de vie. Elle lui rappelle à quel point elle est proche de lui, à quel point il l'a laissé s'approcher et c'est dangereux. Dangereux pour cette blessure à peine refermée. haha ouais tu trouves ? t'as pas rétréci plutôt ? Il baisse les yeux dans sa direction, mime un pseudo jugement sans conviction et se mange un tout autre coup...De la part de la japonaise cette fois. Il est devenu plus beau, ah bon ? Seo, il ne fait toujours pas attention à son apparence. Il n'assume toujours pas les taches pansements l'étendue de sa peau. je … nah  Il secoue la tête dans un sourire malgré lui, rejetant le compliment soupiré. j'ai pas changé, j'ai pas… Et ça fait écho à cette nuit, quand il l'a attaqué d'avoir trop changé et que lui, lui ne changeait pas et se refuserait à le faire.  A quoi bon jouer?  Sans doute parce qu'il était plus simple de reporter son attention sur les personnages modélisés que de l'observer elle. Momo sans maquillage, Momo vulnérable. Momo attachante à lui demander plus qu'il n'offre à qui que ce soit. De l'attention, de l'affection, un endroit où se réfugier. Sauf que son torse n'avait rien de rassurant, son torse reste mince, sans dessin d'une silhouette plus carrée, plus forte incapable d'être une barrière de protection entre elle et le monde… entre elle et ses peines.   bah tu sais on est… A l'étroit ? Non, l’appartement est grand. Un mensonge, un prétexte qui ne sort pas. Juste deux trois jours. Juste le temps qu'elle se remette sur pieds. Est-ce que c'est encore à cause de ses hommes, tiraillant son coeur ? Sûrement. Ce serait pas étonnant. Il aurait pu lui dire qu'il l'avait un peu prévenue, mais il se tait. Il se tait avant d'hocher la tête, préférant ne pas y penser.   t'as pas à ranger nos affaires t'inquiètes pas...puis hey, c'est pas si sale ici Pas vraiment. Bon, ok, un peu au point qu'il y ait pensé aussi, à payer une femme de ménage régulièrement.  Un haussement d'épaules plus pour la forme que la conviction. tu restes autant que tu veux mais euh on cuisine pas et ........ T'as pas de pantalon- nOONA L'évidence le frappe, son corps sursaute. Il en prend seulement conscience et dira que c'est la faute à l'obscurité.


Featuring : @choi momo

gabi le loup




she wasn’t just pretty. She was otherworldly and vaguely threatening.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Momo
Princesse du vice
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
More informations ?
Sujet: Re: sweet kitty warm kitty little ball of fur (momo)     15.12.18 17:01

sweet kitty warm kitty little ball of fur


à l'appartement de seo, le 02.12.2018.
(no makeup)


so we ignore each other, and pretend the other person doesn't exist but deep down, we both know it wasn't supposed to end like this.


Elle le regarde. Sans faillir. Avec ce doux mélange de puissance et de vulnérabilité. Momo est impressionnante. Mais Momo est aussi fragile. Terriblement fragilisée par une peine et une colère la bouffant petit à petit, jusqu’à en ronger ses os. Par pitié, qu’il la garde. Même si elle mériterait plus qu’il la soulève jusqu’à l’entrée pour la mettre à la porte. C’est injuste. Et c’est beaucoup trop maladroit. Seulement elle a besoin de lui. Plus que jamais à cet instant. Et elle sait, Momo, à quel point il avait raison. Seoeon avait beaucoup trop raison. Mais encore une fois, la japonaise n’avait pas écouté. Encore une fois, elle revenait à lui complètement cassée, à morfle… une profonde détresse dissimulée derrière un visage magnifiquement neutre. Il n’y a que ces yeux qui disent. Que ces yeux qui parlent, qui montrent toute cette faiblesse, toute cette haine qu’elle peut ressentir avant tout envers elle-même. Et il doit le voir, Seo. Ou du moins, s’en douter. Momo ne revient jamais par hasard.

Elle ne revient pas seulement parce qu’elle le regrette et qu’il lui manque. C’est parce qu’elle va mal. Parce que, encore une fois, elle a fait n’importe quoi avec son cœur. Quand arriverait-elle à retenir la leçon ? Quand parviendrait-elle à ne plus se faire autant de mal ? Elle le savait pourtant, que cette histoire ne connaitrait pas de fin heureuse. Que ce soit pour l’un ou pour l’autre. Elle les avait tous les deux aimé de la pire façon qui soit. Quitte à tomber dans la plus grosse bêtise du monde qu’est l’amour… Peut être que Momo aurait du miser sur un autre cheval. Peut être aurait-elle du s’attarder sur autre chose que les sulfureux étalons. Les vilains garçons fourbes, puissants, sexys et… aussi tourmentés qu’elle. Peut être que son attention aurait du se tourner sur d’autre sorte d’individus. Il y a des hommes certainement gentils sur terre. Celui qu’elle scrute en ce moment-même en est la preuve. Malgré elle, la japonaise se pose une fois de plus la question. Pourquoi a-t-elle réalisé les choses trop tard ? Pourquoi n’a-t-elle pas pu être plus patiente ? Comme la chenille devenue papillon, elle s’était empressée de voler loin, quitte à se poser sur les fleurs les plus carnassières et les plus venimeuses. Celles qui piquent et qui font mal. Mais Seo, lui… Il est quelqu’un de bien, non ? Et il l’attire. Indéniablement. A tel point qu'elle pensera toujours que ses lèvres sont les plus belles et les plus douces qu'elle a pu gouter. Même s'il dit non, Momo est persuadée qu’il aurait pu la rendre heureuse.

Un sourire vient esquisser faiblement ses lèvres. Pas parce que le voir accepter maladroitement malgré lui reste amusant. Pas parce qu’il semble soudainement gêné face à la découverte de ses jambes nues contre lui. Tout simplement parce qu’elle est triste. Horriblement triste. Elle s’en veut de continuer à se dire ça, elle s’en veut de toujours obliger Seo à vivre des émotions qu’il ne souhaite pas. Qui a fait naitre cette ambigüité entre eux ? Elle. Et qui est ensuite partie sans demander son reste ? Elle, encore une fois. Pourquoi ne la tape-t-il pas ? Pourquoi ne lui fait-il pas la morale ? Mais Momo, tu sais pourquoi. Parce qu’il n’est pas comme ça, Seo. Seo, il préfère jouer les idiots et rire bêtement pour passer à autre chose. Des fois, c’est égoïste. Des fois, c’est simplement pour aider la personne qu’il a en face de lui. Dans cette situation, la japonaise sait très bien quelle raison le pousse à agir ainsi. Et alors qu’il semble beaucoup trop paniqué face son manque de pantalon, la japonaise daigne enfin sortir du silence. « Je t’adore… » Susurre-t-elle sans prévenir, sans pouvoir s’en empêcher. Comme une enfant qui ressent trop d’émotions et dont le cœur déborde. Une enfant qui s’empresse de renforcer l’étreinte de son bras autour de la taille de son camarade. Elle s’en fout d’être à moitié nue, c’est pas grave. On verra plus tard. « ... je sais pas non plus cuisiner. » Tente-t-elle d’expliquer, alors que fatalement, les larmes qu’elle s’était promis de garder pour elle finissent par rouler le long de ses joues. « Mais… » Murmure Momo en essayant malgré tout, courageusement, de terminer sa phrase. Son visage se cache dans le cou du plus jeune, qu’elle sert terriblement fort contre elle, avec tendresse et nervosité. « On peut commander du poulet et… je… » Parler lui brûle la gorge. Parler lui fait beaucoup trop mal. Elle repense à hier, à cette lame qu’elle a manqué de planter dans sa chair. « J’ai la flemme d’aller mettre un pantalon, Seo-chan… » Ajoute-t-elle d’un timbre beaucoup trop brisé, adorablement illogique… pleurant doucement contre son ami. Contre sa peau blanche.



Featuring : @im seoeon

gabi le loup




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: sweet kitty warm kitty little ball of fur (momo)    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Team Kitty Rage
» [Présentation] Hello Kitty!
» DBZ Raging Blast 2 + OAV Dragon Ball Kai Dr Egui
» Dragon Ball Collectible Card Game
» KillPower Ball