la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Bae Aiden
Bae Aiden
dramama ramama ramama hey
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1402-bae-aiden-i-will-give-
More informations ?
Sujet: Like a single ray of light in my dark sky • (Ji Moon + Aiden)     25.12.18 17:44
( Like a single ray of light in my dark sky )

fashi-off ♬ Pendant combien de temps encore vas-tu devoir supporter cet état ?  A n'être bon à rien, juste à végéter dans ton canapé, la tête allégée par les antidouleurs. Si bien que tu ne parviens même plus à te concentrer sur les lignes d'un livre et encore moins ceux de tes syllabus. Seulement capable de t'abrutir devant cette télévision que tu méprises. Émissions de variétés bruyantes à l'humour douteux, semblant être l'unique remède contre l'ennui pesant.
Ton violon prend la poussière, tes affaires de danse se chiffonnent dans l'armoire.
T'en viens a questionner ton existence. Qu'es-tu lorsque tes passions sont ainsi volées ? Rien de plus qu'une limace qui regarde passer le temps.

Ta femme s'apprête, sans toi. Toi, t'es condamné à l'ombre le temps de retrouver une apparence convenable. Ce soir elle justifiera ton absence au gala par quelques mensonges. Sûrement que tu te retrouveras projeté à l'étranger dans ceux ci, pour une noble raison. Tout pour ne pas que ta mésaventure s'ébruite et fasse scandale. Le si glorieux fils Bae à l'avenir prometteur qui s'est fait massacré à coups de poings... Voilà qui rendrait ton père fou de rage si ça devenait le nouveau sujet à la mode dans les commérages de soirées guindées.  
L'idée de rester seul te déprime d'avance. Il faut dire que chaque tâche t'es difficile, même la plus anodine. Tu peines a t'habiller seul, même à te laver. Il n'est plus non plus question de cuisiner, et sortir en rue est interdit. A part attendre, tu ne peux rien faire lorsque personne n'est là pour t'aider. A quel point est-ce misérable d'être ainsi devenu dépendant des autres ? Ça brise ta fierté... Comme si t'avais déjà pas suffisamment de raisons de broyer du noir.

Ah. Tes côtes te font si mal. Signe qu'il est temps pour toi d'avaler un nouvel antidouleur. A ce rythme, tu vas finir par pourrir ton estomac. Mais tant pis, tu préfères être malade plutôt que de supporter cette sensation continue d'avoir été poignardé à chaque respiration que tu prends.
Cherchant un soupçon d'indépendance, tu te lèves pour t'en charger seul, pendant qu'elle termine de se préparer. Comme pour te prouver que tu peux au moins encore faire ça.
Lever le bras pour prendre un verre dans ton armoire semble déjà être tout une épreuve. Tes traits se crispent de douleur mais tu pousses au delà. T'as réussi, minable victoire. Ne reste plus qu'à sortir l'eau du frigo, le remplir et prendre tes pilules. Rien de sorcier.
Ou peut-être l'est-ce un peu...
Sortant la carafe fraîche, tu te montres un peu trop maladroit. Dans tes mouvements pour venir la poser sur le comptoir, ton coude rencontre le pauvre verre que tu avais si péniblement saisis. Le heurtant, il vacille et en vient à tomber au sol. Milliers d'éclats transparents à tes pieds nus. L'un d'eux rebondit même jusqu'à venir t'égratigner.
Putain t'es vraiment nul.

Tu contemples l'accident dépité. Ce n'est pourtant rien de dramatique. Mais pour toi ça devient tout un combat. Tu ne peux pas te baisser pour ramasser. Et tu deviens impuissant face à quelques morceaux de verres. Ça stimule ta frustration. Et ça te rend colérique. T'as presque envie d'envoyer la carafe rejoindre le sol, elle aussi. Ne peux-tu donc même pas prendre un médicament seul ? Putain, combien de temps encore ? Cette question que tu ne cesses de te poser avec impatience.
Tu finis par soupirer avant d'au moins essayer. Te penchant, ta côte ne supporte pas l'inclinaison que tu donnes à ton corps. Elle te le hurle, et toi tu gémis sous sa plainte. Te redressant, vaincu. Le corps plus douloureux que jamais après cet essai pathétique.

© patr.onus



어긋
You and my life was like this. We gotta dance in the rain. Dance in the pain. Even though we crash down.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nabaztag hazard
» Head-light, le nouveau promoteur immobilier
» [08032012] Récapitulatif du SS4 à Paris, Info, Projet, Métro
» Drums and Muskets : la guerre en dentelles light ?
» iTagX Light Cocoa (MAC OS X)