la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Lannister Adam
Lannister Adam
Floodeur en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t229-lannister-adam-the-stor
More informations ?
Sujet: a house made of cards and us inside | ft. ludam     01.01.19 15:50
a house made of cards
and us inside
En sortant de son immeuble, Adam se permit un regard vers le ciel en tendant une main devant lui, cherchant à savoir si les nuages qu'il apercevait était bien le signe qu'un mauvais temps s'annonçait. Il sentit quelques gouttes atterrir dans sa main, mais par précaution, il sortit son parapluie, le déployant vivement tandis que ses pas prenaient déjà la route de son chez-lui, non loin d'ici. À cause du froid mordant, les rues de Namgu étaient moins nombreuses et plus le Lannister s'éloignait des allées adjacentes à son entreprise, plus le monde se raréfiait. Et bientôt, il n'y eut plus personne, comme si le destin avait voulu se jouer de lui.

Il leur avait fallu un moment, un seul moment d'inattention bien choisi pour l'atteindre lui, l'attrapant tout entier afin de l'arracher à son quotidien. Son corps bloqué par un autre, une main sur la bouche, le parapluie au sol, Adam ne comprenait pas ce qu'il se passait, ne voyait pas ce qu'on lui en voulait. Se débattant, il n'eut pas le temps de faire plus ou même de laisser la peur le calciner qu'il tomba dans l'inconscience, ayant pour derrière pensée le désir de se faire entendre, de crier à l'aide. Mais son corps inerte se faisait déjà transporté dans tout Busan au bord d'un fourgon lambda. Le parapluie ramassé, aucune trace n'avait été laissé, et aucun regard indiscret ne s'était hasardé sur la scène. Personne pour voir qu'Adam Lannister avait soudainement disparu.

.
.
.
.
.

Le corps malmené, jeté dans cet entrepôt désert et lugubre, personne n'aurait eu l'idée de venir par ici. Donggu n'était pas un quartier pour les riches bourgeois tel que le Lannister. Et c'était ce qu'ils avaient bien compris. Adam, à présent à demi-conscient de ce qu'il se tramait devant lui, avait le dos collé au mur le plus proche, presque recroquevillé contre lui-même. Le regard flou, il était devenu beaucoup trop sombre pour qu'il puisse apercevoir ne serait-ce que leur nombre, alors pouvoir voir leurs visages étaient juste inimaginables. Dans la foulée, il en compta trois, peu sûr de lui. Les yeux levés vers eux, et pour la première fois de sa vie, il la ressentait au plus profond de son être, cet effroi qui lui brûlait la poitrine, une de ces peurs qu'il n'aurait jamais pensé expérimenter. Il sentait déjà les douleurs lui remonter à la gorge. Il avait déjà reçu des coups, dans le ventre et le dos. Assez pour qu'il ose à peine élever de nouveau sa voix. Et pourtant. « Vous êtes qui ? » se risqua-t-il, la voix tremblante. L'une des silhouettes s'approcha de lui et agrippa son col, l'obligeant à se relever pour leur faire face. Même de là, Adam n'arrivait pas à voir qui il était. Une main sur son poignet, il tenta vainement de lui faire lâcher prise. Il commençait à l'étrangler. « Lâchez-m- » Et il reçut un nouveau coup. Dans le visage cette fois-ci. « Tu n'as pas besoin de le savoir. » crut entendre le Lannister, la tête quelque peu sonnée. La seconde d'après, ils s'en prirent une nouvelle fois à lui, le frappant de toutes parts, le brutalisant à lui en faire cracher du sang. Il finit une fois de plus au sol, la joue collée à celui-ci, allongé de tout son long. Et il aurait juré que ce n'était pas le froid hivernal qui le paralysait de la sorte, mais cette crainte épouvantable de voir ses jours se finir ici dans cet endroit miteux, à se faire molester pour des motifs dont il n'avait aucune idée.

Dans sa frayeur, Adam crut les entendre comploter dans leurs barbes jusqu'à ce que l'un d'eux se décide à s'approcher de lui. Instinctivement, le Lannister essaya de reculer, ne voulant pas qu'il le touche. Mais Adam étant considérablement affaibli, l'inconnu finit par le saisir, le secouant pour le relever. « Tiens-le bien. » souffla l'un de ses collègues, ce que son interlocuteur fit. Il bloqua avec une force surhumaine le corps d'Adam, le laissant à la merci de ses agresseurs. Un troisième s'approcha aussi, faisant d'autant plus remuer Adam. « Putain, arrête de bouger ! » Le jeune homme lutta d'autant plus, souhaitant s'extirper de leur emprise étouffante. L'autre inconnu chercha son bras, l'empoignant pour le montrer à celui qui semblait au final être leur chef. Il remonta la manche d'Adam, exposant à la lune blanche sa peau pâle. « Q-Qu'est-ce que vous me voulez ? » demanda-t-il alors. « Ça, faudra le demander à ton ami. Le Volkov. » Son nom ainsi prononcé avait eu le don de faire frissonner Adam, tandis que ses yeux s'écarquillaient d'effroi. Il ne put en demander plus que son assaillant sortait un couteau. « On va pouvoir s'amuser un peu, tu veux ? » lâcha-t-il. Le Lannister entendit un sourire dans sa voix, l'effrayant d'autant plus. Il n'attendit pas plus longtemps pour se débattre de plus belle, gigotant dans tous les sens. « Lâchez-moi ! St- »

Quelques instants plus tard, on entendait un cri résonner. Néanmoins, jamais personne ne l'entendra.

.
.
.
.
.

La pluie toujours battante, elle frappait son corps meurtri à petits coups, le maintenait à peu près conscient. Avec les dernières forces qui lui restaient, il se glissa jusqu'à ses affaires éparpillées, cherchant frénétiquement son téléphone. Puis sans réfléchir, il l'appela lui, priant pour qu'il décroche. « L-Luka... I'm- Please... Come. » Et sa voix s'éteignit dans le bruit des clapotis de l'eau alors que ses paupières se refermèrent, laissant Adam avec pour derrière image son stupide mari.
@lee minjae
© patr.onus



« the unfortunate twins »
they are supposed to never meet each other. one of them was destined to die happy, while the other will have to live unhappy.
Revenir en haut Aller en bas
Lee Minjae
Lee Minjae
Это был волк, а не собака
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1465-volkov-luka-des-bleus-
More informations ?
Sujet: Re: a house made of cards and us inside | ft. ludam     01.01.19 23:09
a house made of cards
and us inside
Une seule seconde. Il suffit d'une seule seconde pour bouleverser un équilibre. Une seule seconde pour qu'un tout ne s'effondre. Le corps droit, le corps ne cille pas dans un costume plus cher que son monde, Luka observe la pluie torturée, battante contre le vent et s'écrasant contre la baie vitrée. Le claquement constant recouvert par les voix d'une transaction assurée, d'une pièce assombrie par les nuages recouvrant le ciel dont personne ne remarque, personne ne la voit. Tout le monde a bien plus important à se soucier. Ses hommes qu'il ne reverra bientôt plus. Ses hommes semblables jouant de pouvoir, d'argent et d'informations.  Si il savait, comment ces hommes se sont infiltrés dans sa vie, poison mortel touchant à un être dont ils n'auraient pas même dû songer à effleurer. Si il savait qu'à cet instant, à cette seconde, la pluie était un réel présage, il ne se tiendrait pas là, si droit.

Stop it Leo Ce chien est étrange. Il se souvient s'être fait la réflexion, à peine la porte ouverte dans le cliquetis de clé et dans la flopée d'aboiements du corgi. Le corps s'effondre dans le divan d'un appartement miteux, poursuivi par la boule de poils tentant vainement d'y grimper. Arquant un sourcil, il l'aide à soulever son gras pour le rejoindre, ses pattes venant gratter les côtes de son maître. Et il n'aura pas le temps de s'attaquer sur le comportement étrange du canidé, pas plus qu'à son éducation, que son attention est attirée ailleurs. Les vibrations de son portable laissant apparaître son nom à l'heure tardive pour l'appel quotidien du soir. Très bien, ils allaient pouvoir discuter de leur fils et du nombre de sucrerie que sa mère lui accordait encore, au point que ce chien n'arrivait même plus à monter sur le canapé. Sans mentionner évidemment que ce n'était pa réellement ses fesses le problème, mais ses courtes jambes. Un détail.   Hey, honey L'amusement dans le ton s'éteint, le sourire naissant et tué par un froncement de sourcils. C'est si étrange comme quelques mots sans explication peuvent apporter à la fois tant d'informations invisibles. Un  pressentiment soufflé par son prénom.  L'inquiétude. Et il comprit que quelque chose s'était produit, comme deux âmes fondées en une n'eurent pas besoin de plus. Son corps se tend et se redresse dans une inspiration, Leo le lâche dans un aboiement. Adam, are you okay? Where are you? Le silence de la pluie en réponse et  la seconde l'achève enfin.

Le crissement des pneus sur la route humide, le dérapage dans une rue non fréquentée de l'arrondissement de Dong-gu. Il n'y aucune voiture si ce n'est la sienne, pas un passant. Seulement Luka, les doigts crispés sur le portable indiquant l'emplacement exacte.  Adam Lannister n'avait rien à faire dans une usine désinfectée. Adam Lannister n'avait pas ce genre de problème et il sut, oh il sut...que c'était   son problème qui les aura amené ici.  Probablement aura-t-il été inconscient, à débarquer sur un lieu dont il aurait peut-être pu se douter des heures avant cet appel. L'impulsivité du Volkov pousse ses pas à s'y précipiter, à s'infiltrer à l'intérieur même de l'entrepôt. C'est vide. C'est calme. C'est cette pluie filtrant le toit rongé par la dégradation et son corps inerte qu'il aperçoit.  Adam. Son monde s'écroule, le confronte à cette réalité. Et le coup est violent, douloureux, la peur lui brise les os. Pourtant, son corps s'élance vers le sien, encaissant chaque battement avant de l'atteindre. Écrasant la distance en refusant à la vie de songer de lui enlever. Ses mains tremblent, à sa hauteur, découvrant l'étendue de ses souffrances et ses yeux s'agrandissent au contact humide, le rouge colorant bientôt ses doigts. Du sang, des lettres, son nom, sa faute. Adam, oh  god, please … Please, speak.   La gorge serrée et le murmure brisé, ses doigts encadrent son visage, son corps penché sur le sien à écouter sa respiration lente malgré le clapotement de l'eau. A chercher son pouls. A chercher son regard pour rester confronter à ses paupières closes. Sa peau est gelée contre ses paumes, maintenant le contact. Et il ne l'aura jamais autant détesté  pour lui faire ressentir à quel point il est en train de l' aimer. A quel point il avait à nouveau quelqu'un à perdre et à quel point ça le détruisait de le voir dans cet état. Lui. Volkov Luka, l'homme qui s'était tellement détaché de la vie, se ramassait pitoyablement contre le sol à ne pas supporter cette situation, cette peur qu'il a longtemps cherché. Oh, il ne s'était jamais senti autant en vie. Si douloureusement en vie. Non, il n'avait plus jamais ressenti, depuis ce jour-là, une telle douleur.  I am here. You are ok now.   Le souffle est ferme, il reprend pied, se force à le faire. Le frottement de sa main contre ses yeux humides efface cette vue trouble. Il ne peut pas le laisser plus longtemps ici. Ses bras se glissent sous son corps puis le soulèvent. Et personne ne lui ferait de mal. Plus jamais personne ne lui ferait de mal.
@Lannister Adam
© patr.onus


the little things? the little moments? they aren't little. (#lujae)
Revenir en haut Aller en bas
Lannister Adam
Lannister Adam
Floodeur en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t229-lannister-adam-the-stor
More informations ?
Sujet: Re: a house made of cards and us inside | ft. ludam     03.01.19 0:59
a house made of cards
and us inside
Adam n'aura pas été assez conscient pour voir Luka arriver en panique vers lui, ni pour l'entendre s'inquiéter pour lui, ou pour le sentir soulever son corps battu afin de le ramener à la maison. Là où il aurait dû être depuis des heures déjà, au lieu d'affronter le froid pénétrant de l'hiver, et à effleurer la lame du plus vil ennemi de l'humanité, la mort elle-même. Et si quelques instants plus tôt, sa peau avait semblé la plus glaciale qui soit sous cette pluie écrasante, il lui avait suffi d'être dans les bras du Volkov pour qu'elle se réchauffe de nouveau, bercé par l'inéluctable sentiment de sécurité qu'il lui provoquait.

.
.
.
.
.

La tête lourde, Adam se sentit défaillir. Peu à peu, il revint à lui, laissant sa conscience reprendre sa place dans son esprit. Rapidement, son corps se fit douloureux et il ressentit ses blessures lui brûler la peau. Dans son dos, sur son ventre, ses jambes, sa tête et surtout son bras gauche. C'est alors que les souvenirs lui revinrent par milliers. L'enlèvement. L'entrepôt. Les agresseurs. Des pensées qui ravivèrent d'autres souffrances, le torturant bien plus que les douleurs physiques. Des cicatrices qu'il ne verra jamais guérir et qu'il sentira toujours au plus profond de lui, à le hanter. À cette idée, Adam ouvrit les yeux, se retrouvant confronté à un plafond noir. Sous lui s'étendait un lit qu'il avait fini par connaître. Luka. La seule source de lumière provenait de la fenêtre, et plus particulièrement de la lune encore haut dans le ciel. Puis ses prunelles se posèrent sur l'origine du bruit qu'il entendait dans la même pièce. Une silhouette finit par se dessiner dans la pénombre, une silhouette bien familière. Avec difficulté, le Lannister tenta de se redresser. « Luka ? » demanda-t-il, comme pour être certain. Son regard fut attiré par le portable posé près de lui. Ce n'était pas le sien. Il jeta de nouveau un coup d'œil au plus jeune. Il était en train... de se préparer. « Where are you going ? » questionna-t-il tout naturellement de sa petite voix rauque en tenant son bras gauche, sentant des élancements dans celui-ci. Il était couvert de bandages, signe que le Volkov semblait s'être bien occupé de lui pendant son sommeil. « Please... Can you stay ? » Une demande peut-être égoïste. Il ne voulait pas le voir partir, et surtout, il ne voulait pas se retrouver de nouveau seul. Pas juste après ce qu'il avait vécu. Il voulait que Luka reste près de lui, car à cet instant, seul lui avait la capacité de le rassurer assez, cet asshole.
@lee minjae
© patr.onus



« the unfortunate twins »
they are supposed to never meet each other. one of them was destined to die happy, while the other will have to live unhappy.
Revenir en haut Aller en bas
Lee Minjae
Lee Minjae
Это был волк, а не собака
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1465-volkov-luka-des-bleus-
More informations ?
Sujet: Re: a house made of cards and us inside | ft. ludam     03.01.19 10:40
a house made of cards
and us inside
Lorsque les pensées n'arrivent plus à suivre, le corps prend les automatismes. Et son corps a pris le relai, là où son coeur n'a plus su. Le regard à observer les traits de son visage endormi et inconscient, étendu sur les draps de son lit. Il avait pris soin de soigner chaque plaie couvrant sa peau, de lui offrir des vêtements sans souvenir de cette nuit. Et puis, il avait attendu. Il avait attendu le retour du Lannister, entre l'inquiétude et le désir de savoir exactement ce qu'il s'était passé dans cet entrepôt. Après avoir fui une évidence devenue maintenant obsession, tournant en boucle.

Who did this.
Who did this.
Who did fucking this to you, Adam ? 


Posé sur le lit à ses côtés, Leo non loin, ses doigts ont parcouru le clavier, son regard dévorant l'écran à la moindre miette d'un indice. Il le savait, si il ne s'en occupait pas maintenant, il ne resterait rien. Rien à suivre, rien à mordre. Que des informations datées ne lui servant plus et ce serait beaucoup plus difficile de retrouver une autre piste. Et l'idée folle qu'ils puissent s'en tirer sans payer ? Elle était impossible à accepter. Alors quand il réussit enfin, lorsque sur l'écran la réponse à ses questions s'affichent, il n'a pas attendu pour se lever, il n'a pas réfléchi plus longtemps.

Son corps se fige puis se tourne, son regard accrochant le sien malgré l'obscurité. Ses pas dans sa direction, sa silhouette n'attend pas pour le rejoindre aussi vite. Et il aimerait tellement le serrer dans ses bras. Lui assurer qu'il partirait pas. Lui dire à quel point il lui avait faire peur et à quel point ...Jamais, jamais il ne le laisserait affronter ce genre de chose à nouveau. Mais si il pliait, si il posait ne serait-ce qu'un genou maintenant...que resterait-il réellement de lui ? Il s'assit sur le rebord du lit et c'est de l'instinct. Ses mains encadrent son visage et il soupire discrètement, rassuré de constater la chaleur de sa peau. You are safe here, Adam. Son corps se penche au dessus du sien, l'une de ses mains se détachant pour prendre appui sur le matelas et il poursuit, sa voix plus basse délivrant son soulagement. They won't come back, I will make sure of it. Ils s'étaient assurés de faire passer le message. Son front rencontre le sien dans une pression légère et la noirceur enveloppant la pièce n'a pas d'importance. i swear i will come back to you so can you please stay here with Leo ? Luka le sait, pourtant, qu'il ne le devrait pas le laisser seul. Qu'à cet instant, il ne devait pas ressentir de la sécurité, peu importe l'endroit. Mais il ne pouvait pas lui promettre non plus. Pas tant qu'ils étaient encore en vie.

@Lannister Adam
© patr.onus


the little things? the little moments? they aren't little. (#lujae)
Revenir en haut Aller en bas
Lannister Adam
Lannister Adam
Floodeur en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t229-lannister-adam-the-stor
More informations ?
Sujet: Re: a house made of cards and us inside | ft. ludam     04.01.19 0:40
a house made of cards
and us inside
Le voir là, près de lui, en cet instant, lui avait fait ressentir cette chaleur inexpliquée dans sa poitrine, mais aussi ce pincement étrange au cœur. Il était venu le chercher après qu'il l'ait appelé, il avait pris soin de lui, s'était occupé de ses blessures et était sûrement resté à ses côtés, à attendre qu'il se réveille. Et en même temps, Adam se demandait aussi pourquoi il avait dû vivre un moment aussi traumatisant de sa vie. Pourquoi lui, pour quelles raisons ? À cette pensée, il serra un peu plus fort son bras meurtri dans sa main, appuyant sur ses propres douleurs. Le regard baissé, il se rappela de cet instant en particulier, celui où on lui avait imprimé le nom de Volkov dans la chair, comme un avertissement. Le Lannister aurait aimé savoir pour quoi, sans se rendre compte qu'en un claquement, il venait de glisser dans le monde de Luka, celui qu'il tentait tant de dissimuler aux autres, celui qu'à présent seul Adam pouvait contempler.  Un énorme morceau de son passé se déployait devant lui, et il aurait été malheureux que le plus vieux tombe encore plus dedans.

En le voyant s'approcher de lui, il ne put s'empêcher de le détailler dans l'obscurité, s'assurant une nouvelle fois que c'était bien lui. Il sentit ses mains encadrer son visage et il eut la certitude que c'était bien lui, l'être le plus idiot qu'il n'ait jamais connu. Doucement, sa main vient chercher la sienne, la serrant avec force. « What do you mean, they won't come back? » murmura-t-il alors que leurs fronts se retrouvaient collés dans une pression rassurante. Néanmoins, ses sourcils se froncèrent. Il n'était pas du tout rassuré par les mots du plus jeune. Qu'entendait-il par là ? Qu'avait-il encore en tête ? Sa main coincée dans la sienne, il était déterminé à la garder près de lui. « What are you going to do ? » Mais au fond de lui, le plus vieux s'en doutait déjà. Ce regard que lui portait Luka en cachait un autre. Une flamme brillait au cœur de ses orbes, délivrant le désir pernicieux de se venger de la plus terrible des manières. Combien de fois l'avait-il rencontré dans les prunelles de ceux qui portaient le doux nom de Lannister ? Et il savait également que rien ne pourrait arrêter le jeune homme dans ses convictions, il était aussi têtu qu'il pouvait l'être. Mais il ne pouvait pas empêcher cette peur de lui remuer l'estomac. Et s'il lui arrivait la même chose ? Comment pourra-t-il le retrouver ? Comment pourra-t-il être sûr qu'il aille bien ? « Luka, you... » Sa phrase ne se finit jamais, la laissant en suspens tandis qu'il s'approchait un peu plus du russe, lui octroyant une soudaine étreinte rapide tout en chassant l'idée qu'elle serait peut-être la dernière. Il allait s'en sortir, non ? « Be safe, please. » dit-il dans un chuchotement. « And bring me Leo. I want to have him by my side. » ordonna-t-il finalement, quelque peu indigné que son fils se retrouve par-terre dans une telle situation. Il voulait pouvoir le serrer dans ses bras le temps que le Volkov soit loin, il voulait pouvoir plonger son nez dans sa fourrure imposante et se sentir en sécurité, ce qu'il n'aurait jamais imaginé un chien pouvoir faire et pourtant, il s'était bien plus attaché à lui qu'il ne voulait le laisser croire. « I hate you, you know. »
@lee minjae
© patr.onus



« the unfortunate twins »
they are supposed to never meet each other. one of them was destined to die happy, while the other will have to live unhappy.
Revenir en haut Aller en bas
Lee Minjae
Lee Minjae
Это был волк, а не собака
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1465-volkov-luka-des-bleus-
More informations ?
Sujet: Re: a house made of cards and us inside | ft. ludam     06.01.19 15:12
a house made of cards
and us inside
Luka n'avait pas réussi à le prévoir, la culpabilité s'abat lourdement, prête à lui rappeler les raisons de leurs destinées. A partir de quel instant avait-il fait un faux pas ? A partir de quel moment, l'avait-il trop impliqué à sa vie ? Sans doute n'aurait-il jamais du lui parler de sa véritable identité. Sans doute aurait-il dû rester Minjae, rester ainsi à la place qui lui appartenait. Il n'aurait pas dû laisser cette confiance aveugle le dévorer et le déstabiliser, attirant Adam dans un monde qu'il s'était efforcé de cacher en croyant naïvement qu'il était bien au dessus. Qu'il était suffisamment conscient des risques et qu'il pouvait le laisser à l'écart. Trop confiant, persuader que la vie lui avait bien assez appris, lui permettant d'avancer sans regret jusqu'à aujourd'hui. Aujourd'hui, elle lui apprend une toute autre leçon, elle lui met au visage ce qu'il n'avait pas voulu voir. Le danger dans lequel il l'avait impliqué, et son désir encore plus grand de le protéger, laissant le reste de ses pensées si insignifiantes que ça en est effrayant.

Alors il réclamait vengeance. Il réclamait une justice par ses propres mains. Promesse faite d'un long silence, à savoir qu'à ce jour, il ne laisserait plus rien lui arriver. Promesse d'allégeance, mariage de son âme à la sienne par le sang qui aura coulé. Par son nom gravé dans sa chair. Face à ses yeux, le soulagement dans les traits n'efface pourtant rien. Il n'oublie pas, n'oubliera pas. Ce geste impulsif qui le pousse à vouloir le laisser seul malgré l'inquiétude de ne pas le laisser dans un sentiment de sécurité. Il s'efforçait de penser à lui avant tout, lisant dans son regard, maintenant son visage vers le sien, forçant le contact chaud et rassurant d'une proximité sans nom. They won't come back. Il répète d'un souffle, sa main coincée dans l'emprise de la sienne car c'était ce qui importait réellement, finalement. I want them dead. Il n'y avait aucun intérêt à répondre, puisque de toute évidence, il le savait déjà, ce qu'il comptait faire. Il y avait cette assurance dans le regard, entre eux, comme si il n'y avait plus besoin de mots. Adam le connaissait au point que ça l'avait amené jusque là… Cette place légitime dans son lit et douloureusement gagnée. Ca avait un prix… Un prix de faire parti si intégrante de sa vie. Et si Adam si y était faufilé vicieusement, Luka était certain qu'il n'y aurait jamais personne d'autre. You should rest, i will be back soon. Il presse doucement l'étreinte, sa main pleine contre sa nuque dégagée avant de s'écarter aussi lentement. Ah, Leo. Il savait que la présence de leur fils serait tout aussi importante. Pour une fois, il acquiesce sans un mot, cédant sa place pour y poser la boule de poils sur le lit, celui dont il défendait bien souvent l'accès. I hate you the most Adam. Son regard n'a cessé de l'observer, encore un moment, d'un sourire plus faible mais présent. Si il savait que ces mots ont été prononcé si difficilement...Si il savait qu'ils n'avaient jamais eu autant de sens qu'à l'instant.

La colère ne doit pas te rendre stupide Volkov. Ca résonne dans son esprit, les traces d'un passé déterré. La mâchoire se serre et ses pas s'éloignent enfin dans l'obscurité de la pièce. Il disparaît dans la salle de bain. Par la porte entrouverte, la lumière laisse filtrer la vision de son corps se hissant jusqu'à un bruit de raclement. Et de cette même fissure, il ramène contre sa ceinture l'objet jusque là dissimulé pour un cas d'urgence. Une urgence qu'il n'aurait jamais imaginé être celle-ci. Il n'avait pas de plan et pourtant, il savait exactement ce qu'il avait à faire.

Personne ne se doutera de ce qu'il se sera produit, cette nuit à Busan. Personne n'aura appris la disparition de Adam Lannister, en rentrant de chez lui. Personne n'entendra les trois coups de feu dans cet appartement des quartiers chauds de donggu et personne ne verra la silhouette de Lee Minjae, créant sa propre piste de sortie. L'arme avait disparue, le sang effacé de ce sol, à l'entrepôt. Tout avait été fait pour les délier de cette histoire, répétant chaque scène sur le chemin du retour, éclairé par le retour du soleil le lendemain matin. La pluie avait tout emporté, la rage s'était elle aussi apaisée. Busan se réveille et ses commerces, sans se soucier de la sueur sur sa peau, des marques sur celle d'Adam. Busan ne se doute de rien, jusque là.

Il pousse la porte de l'appartement dans le bruit des clés. Le temps lui avait semblé s'être joué de sa lenteur. Il n'entend pas les pattes de Leo sur le sol, accourir en sa direction et ça lui prend les tripes, une peur qu'il a tué jusque là. Il franchit rapidement la distance les séparant, entre dans la chambre et s'arrête pour le voir sur le seuil de l'entre deux pièces. Pour être certain que pendant tout ce temps, ici, le temps était resté le même. Ca détend ses muscles, inconsciemment et il peut reprendre pour venir s'asseoir sur le rebord du lit à nouveau. Il arrache la casquette d'une main et de l'autre, relève un paquet à sa hauteur. i bought you some medecine, you should take them. Comme si il ne s'était passé que ça. Comme si cette nuit n'avait pas été éprouvante. Comme si l'adrénaline ne l’assénait pas de son contre coup. Comme si, tout ce qu'il s'était passé...n'était finalement rien, comparé à ça. A Adam, sa présence et la certitude qu'il venait de régler la situation.

@Lannister Adam
© patr.onus


the little things? the little moments? they aren't little. (#lujae)
Revenir en haut Aller en bas
Lannister Adam
Lannister Adam
Floodeur en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t229-lannister-adam-the-stor
More informations ?
Sujet: Re: a house made of cards and us inside | ft. ludam     18.01.19 21:33
a house made of cards
and us inside
Son regard posé sur sa personne l'ébranlait bien plus qu'il ne l'aurait souhaité. Ses mains cherchant son contact était une réalité qu'il avait toujours prise comme acquise. Sa voix percutant ses lèvres le bouleversait au plus profond de son être comme jamais elle ne l'avait fait. Comme si, l'espace de quelques instants, Adam avait vu défiler devant ses yeux le poids d'une vie dont il n'avait jamais mesuré la valeur. Il aurait pu ne plus jamais revoir son visage. Et cette pensée lui arrache un pincement qu'il n'avait plus ressenti depuis longtemps. Le pincement d'un cœur déchiré, réduit en morceaux alors que les projections ne cessaient de nourrir son esprit, l'amenant à s'accrocher encore un peu plus vivement à son bras, le retenant encore un peu plus longtemps dans sa vie. Les et si désastreux lui pourrirent l'esprit, lui rappelant l'existence exécrable de cet organe qui habitait sa poitrine, celui qu'il s'était toujours efforcé d'effacer. Il n'avait jamais autant effleuré la mort, jouant d'un jeu macabre avec elle, l'amusant. Et surtout, il n'avait jamais autant craint pour quelqu'un d'autre que pour lui-même, parce que pour une fois, Adam se rendait compte à quel point il était humain, à quel point il aimait.

Des âmes perdues, errantes dans un monde qui s'était acharné à les réunir pour les voir se fissurer au contact de l'autre, les voir tenter de recoudre les blessures de l'autre, les voir s'effriter en sachant parfaitement ce qui les attendait au bout du chemin. Mais le Lannister dispersa cette idée, se raccrochant à ses paroles autant qu'il voulait s'agripper à la vie. They won't come back. C'était la promesse qu'il lui faisait. Adam se contenta d'hocher la tête dans la pénombre, lui accordant cette précieuse confiance dont il ignorait totalement l'origine. Depuis quand s'était-elle installée pour qu'il ne la voit même pas arriver ? Son regard se perdit de nouveau dans le sien, et il n'y avait pas besoin de plus. Juste d'une étreinte, et silencieusement, le plus vieux priait pour qu'elle ne soit pas la dernière, implorant les étoiles de lui accorder ce souhait, celui de ramener cet homme à la maison. La chaleur de son corps finit par le quitter, la remplaçant par une autre, bien plus touffue et déjà endormie. Lentement, Adam se rallongea dans ce lit qui lui semblait à présent sien. Avec la plus grande des douceur, il serra cette boule de poils qui avait fini par bien plus peser dans son cœur qu'il ne l'aurait imaginé. Puis il ferma les yeux, refusant de le voir quitter les lieux, rejetant l'idée que ce serait la dernière image qu'il verrait avant de sombrer. « I hate you so much, asshole. » murmura-t-il contre Leo, avant de se faire progressivement emporter par Morphée.

.
.
.

Un bruit de clés et de serrures le sortit peu à peu de sa torpeur, le ramenant à la réalité. Les paupières lourdes, ses sens revinrent graduellement à lui. Ce fut là qu'il réalisa à quel point son corps semblait toujours aussi lourd, et les souvenirs retentirent en lui. Des bribes de la nuit dernière envahirent son esprit et il se sentit défaillir. À ses côtés, son fils n'était plus là, mais il entendait au loin le bruit de ses pattes sur le sol, accompagnées d'autres, plus pesantes encore. Et il le vit, entre deux battements, là, près de lui, l'observant comme si tout ce qui s'était passé hier n'était rien. Avec un effort, le Lannister lui accorda un sourire. Sa main vint chercher le paquet, le ramenant à sa hauteur tandis qu'il en découvrait le contenu. « You didn't had to. » dit-il avant de tenter de se relever. Ses blessures lui firent toujours aussi mal et il feignit d'aller bien, lui épargnant les grimaces de douleur. Par automatisme, il observa rapidement ses bandages, passant par réflexe une main sur eux. Puis il releva ses orbes vers Luka, l'examinant sous toutes ses coutures. Adam tendit ensuite son bras afin de l'atteindre lui, posant alors sa paume contre sa joue battue.

« You're late. »

Sa main retomba après sa caresse pour attraper le pan de son haut, le tirant vers lui. Les prunelles baissées, le Lannister ne se sentait pas encore prêt de lui exprimer sa peine, mais surtout le soulagement qui avait rempli sa poitrine à sa vue. Ils avaient toujours vécu comme ça de toute manière, à ne pas jamais se dire les mots qui mouraient juste d'envie de sortir. Pourtant, ils restaient bloqués là, au bout des lèvres, destinés à ne jamais être libérés. « Don't you dare to leave this house again. Or I'll kill you myself. » souffla-t-il finalement. Et s'il en avait été en capacité, sûrement qu'il l'aurait kické.
@lee minjae
© patr.onus



« the unfortunate twins »
they are supposed to never meet each other. one of them was destined to die happy, while the other will have to live unhappy.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: a house made of cards and us inside | ft. ludam    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche Plastic Cards
» [Résolu] ratchet bomb + double face cards
» blog de Fans Cards DBZ
» [FUN] Jacky Gruul Faeries
» Baratheon! Carte en résine...