la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Bae Aiden
Bae Aiden
dramama ramama ramama hey
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1402-bae-aiden-i-will-give-
More informations ?
Sujet: 2*Bae • Euphoria (amour, confession et vomi)     05.01.19 22:10

Euphoria

(Amour, confessions et vomi)
(ootd) + "Hé ! Attention à Praline hein." Elle a tendance à aimer essayer de se faire la malle dès que l'occasion se présente... Poussant ta porte d'entrée, t'es persuadé de murmurer discrètement dans ton hall d'entrée, alors qu'en réalité tout le quartier t'as probablement entendu. Parce que t'as ris comme un con après, un con trop bruyant. Trop bourré. Qui avait même pas de raison de rire. Juste un excès de joie du à l'ivresse.
Tu entres sans marcher droit, tes murs deviennent alliés qui te soutiennent. Et tu manques de t'étaler en retirant maladroitement tes chaussures. Ce qui te fait une fois de plus rire bien trop fort. En plus d'avoir perdu ton équilibre, t'as aussi visiblement perdu la notion de la valeur de ce que tu portes à tes pieds, les retirant grossièrement en poussant ta semelle sale contre le talon comme un mal éduqué. Tu les pousses dans un coin sans plus de considération qu'envers une paire de claquettes.
Tu te tournes ensuite vers ton frère, qui n'est pas dans un état plus glorieux que le tien. Attrapant brusquement ses joues dans tes paumes, pressant un peu trop fort dessus jusqu'à métamorphoser sa bouche en cul de poule, tu cherches à soutenir son regard sans vraiment parvenir à le trouver..."Merci de m'avoir raccompagné. Restes dormir ici ce soir. Je sais que tu dois parler avec ma femme encore, et je sais toujours pas pourquoi c'est bizarre entre vous et tout mais... elle est pas là alors tu peux tranquillement rester dormir ici ce soir. Hein, d'accord ? Reste ici c'est plus simple. Je suis seul à la maison pour l'instant." Tu ne réalises même pas que tu sonnes comme un vieux disque rayé... Flot de paroles répétitives. Ton cerveau est atteint de façon critique par votre virée entre frères. Trop enthousiaste à l'idée de retrouver ton jumeau, d'aller partager un verre avec lui, de vous voir sans querelles... t'as pas compté les verres que t'as englouti. Ce soir, t'avais pas envie de prendre ton balai avec toi. Tu l'as délicatement enlevé d'entre tes fesses pour le laisser dans un coin. Tu voulais juste être un jeune gars normal. Du moins essayer d'en faire l'expérience.  

Tes mains toujours pressée sur ses joues, tu finis par les laisser glisser contre son cou que tu tapotes, puis sur ses épaules. Et soudain tu souris comme un con. T'avais pas remarqué, mais de sous son col, lorsque ta main tire un peu dessus, tu le vois dépasser. Jolie tâche rouge, trace que tu ne connais que trop bien toi même... Shin ayant rarement laissé ta peau sans y imposer la preuve de son passage. T'as l'habitude et t'es devenu malgré toi un expert pour reconnaître un suçon. Peut-être que, sans alcool, tu l'aurais regardé d'un mauvais oeil, posé une conclusion de débauche que tu aurais jugé. Mais dans ton état, tu es juste heureux. Et ça t'amuse. Tu passes tes doigts dessus, comme un enfant qui doit absolument toucher tout ce qui l'intrigue. "Ben c'est du propre. C'est qui ?" T'as peut-être ta petite idée en tête. T'aimerais que ce soit un véritable amant qui ai causé cette trace. Pas une âme inconnue au détour d'un club... Parce que t'aimerais qu'Allen puisse connaître la joie d'aimer et d'être aimé en retour. La stabilité d'une vraie relation. Qu'il cesse de faire défiler n'importe qui entre ses cuisses.
Cependant avant de lui laisser le temps de répondre, tu l'interromps déjà, posant maladroitement ta main moite contre sa bouche pour qu'il la garde fermée, le geste si brusque que tu manques de plutôt lui foutre une claque... "Neuneuneu. Ne me dis pas ! Je vais deviner." Tes sourcils se froncent très fort dans ta réflexion. Tu repenses à ce flic, un peu flou dans ta tête, mais qui avait l'air d'être la seule personne à qui Allen semblait encore bien daigner parler lorsqu'il avait fuit. T'avais quitté le commissariat la tête pleine de questions mais vide de réponses ce jour là. Un sentiment étrange sur la relation qui semble les lier tous les deux. Oui. T'es presque sûr que c'est lui... "Oh~!" Eureka. Pourtant t'oublies de formuler ton pronostique à voix haute, tu enchaînes directement sur la réflexion que cette déduction t'inspire. "N'empêche, quel était le pourcentage de chances pour qu'on soit tous les deux des amateurs de bites ?" Tu ris à tes propres paroles si crues venant de ta bouche, si honnêtes alors que tu vis pourtant ta sexualité dans la honte et l'obscurité. Idiot. "Tu sais quoi, c'est le karma. Nos parents... ils sont punis pour ce qu'ils ont fait à Ansel. Alors notre famille à été maudite pour que plus jamais il n'y ai de descendance et que la lignée s'éteigne. Solution, nous rendre PD !" Et t'as toujours ta main sur sa bouche, debout dans votre entrée. Tu ris, la tête légère. T'es pas en train de trop parler ? En plus, tu dis n'importe quoi... Ta langue est véritablement déliée. Le pire, c'est que t'essaies de te donner l'air sérieux. Comme si tu venais de comprendre le plus grand complot mondiale et que tu voulais absolument convaincre ton frère que tu as raison et que tu détiens une sagesse incroyable. Tu te crois si lucide...

© patr.onus



어긋
You and my life was like this. We gotta dance in the rain. Dance in the pain. Even though we crash down.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confession du Gardien
» 15 - THEME PHOTO DU MOIS: Février 2012 "ST VALENTIN - AMOUR - OU ROUGE PASSION - OU CARNAVAL"
» L'amour doit souvent se montrer cruel | PUCK <3
» Amour, ou règlement de compte ?
» Jour 6 : Notre amour était impossible...