la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Kwon Fei
Kwon Fei
sassy tyrant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2724-kwon-mei-helvegen#8185
More informations ?
Sujet: don't fuck with me. ft. haneul     06.01.19 20:19
Une énième journée au studio. Une énième journée à tourner en rond dans un bocal sans grand intérêt. c’était comme ça que fei voyait son quotidien ces derniers temps : enchainer des émissions avec des journalistes purulents et des fans qui se cassaient la voix pour qu’on leur jette le moindre coup d’œil. Ça ennuyait la lionne qui avait déboulé dans les locaux presqu’en silence. Elle avait de suite retrouvé ses nouveaux petits protégés qui, perchés sur des talonnettes, arboraient tous la même posture paumée, les mains jointes contre le ventre, et un sourire de débiles sur leurs jolies lèvres bombées. Fei, d’un coup de cheveux, avait guidé ses agneaux vers les places qu’ils devaient occuper et était partie se chercher un truc à boire histoire de décuver.
Ce fut lorsqu’elle se trouva devant la machine à café qu’elle entendit un rire. Une pointe de sarcasme et de cruauté. Et une voix qui portait loin. Très loin. La belle leva les yeux au ciel et lâcha un juron dans sa barbe pour que personne ne puisse l’entendre. Elle savait d’où venait ce boucan, et pourtant elle osait se demander pourquoi on la punissait ; encore et encore.
Car cette mélodie pinçante et provocante ne pouvait venir que de haneul ; l’homme que toutes les célébrités qui ne se respectaient pas détestaient. Il avait des allures de minotaure qui débarque pour tout écraser sur son passage, et pourtant il n’est qu’un gringalet, un minus, aussi bien renseigné que le FBI pour ce qui était de déblatérer des monstruosités au sujet des idols. Fei était certainement sa cible favorite, puisqu’elle était facile à atteindre.

Cela faisait plusieurs jours que le sort semblait leur jouer ce tour maudit de les réunir lors de plusieurs émissions, se lançant alors dans des débats houleux mais devant être perpétuellement contrôlés. Car, si fei arborait des sourires forcés, elle se retenait de lui balancer son siège dans la gueule avant de lui foutre une mandale qui lui déboiterait la mâchoire.
Sale gosse.
La femme se permit une grimace, et revint aussitôt sur le plateau.

L’émission se passa mal. Haneul n’avait cessé de planter ses petits pics partout, d’une intelligence et d’un sang-froid à toute épreuve, et fei, elle, avait subi la vérité en pleine face sans rien pouvoir dire.
Lorsque le groupe quitta finalement le plateau, une envie de cloper lui démangea l’esprit. Un esprit qui fut bien vite rassasié lorsqu’on l’informa (à la dernière minute, ou l’avait-elle oublié) qu’elle devait rester à l’antenne puisque vint le tour de ce cher et tendre haneul de présenter sa chronique de dégénérés. La belle se frotta les mains, et, pendant de longues et trainantes minutes, elle obtint une vengeance marquée au fer rouge par une nouvelle arme qu’elle débloqua lors de son combat : la séduction ; ou plutôt en langage commun : le fait de jouer les allumeuses.
Les jambes croisées, décroisées. Le décolleté débordant de chair et les mains, les lèvres jouant aux préliminaires discrètement, derrière une feuille de papier ou sous la table. Quoi de mieux pour déstabiliser un homme, que de lui faire miroiter ses rêves les plus fous ?

Malheureusement, tout bon temps avait une fin ; et la petite manie que madame avait développé pendant l’émission trouva bien son sentiment de frustration alors qu’elle se levait de son siège une énième fois pour se rendre en direction des loges, ou le jeune homme avait déjà filé. Prise d’une douce mélancolie, elle se présenta à sa porte, ne laissant rien paraitre, mise à part son éternel visage de poupée cruelle et agacée.


bang bang.
©crack in time


don't fuck with me. ft. haneul 181013110959969462
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1