la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Byun Max
Byun Max
♡ Junhophile ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t676-byun-max-moonlight-dens
More informations ?
Sujet: Face to face & heart to heart #maxho     10.01.19 15:50

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Impossible de laisser la pression retomber, de calmer les battements acharnés tambourinant dans sa poitrine. Comme si un voile brumeux s’était mis devant ses yeux, Max conduit beaucoup trop vite jusqu’au lieu de rendez-vous. C’était parti de rien. De presque rien. Comme souvent, Sissi était passée à l’improviste à l’appartement et cela avait été une bonne chose. Jisoo et Erin ayant décidé de rester un peu plus longtemps sur Séoul, la byun ne pouvait qu’être ravie de voir la cousinette débarquer sans gêne, alors qu’elle tentait du mieux que possible de combler ce vide et cette solitude ressentis malgré les efforts. Peut-être que la kwon n’aurait pas dû venir. Ou peut-être bien que si, au final ? Car enfin... Max avait pu avoir la réponse à des questions qui la bouffaient depuis des mois. Ce fut au détour d’une conversation que, sans le vouloir, Sissi lâcha des informations beaucoup trop importantes. Des mots que la blondinette enregistra automatiquement et qui firent perdre à son pauvre cœur le plus douloureux battement qui soit. Tout devint alors parfaitement clair. Junho... Junho avait rompu avec elle à cause de son père. Junho se sacrifiait pour les protéger elle et les membres de famille. Junho avait... préféré souffrir seul en silence tout ce temps plutôt que partager avec elle cette épreuve. Certainement par amour et par inquiétude, il avait fait en sorte de l’éloigner du véritable problème plutôt que l’entrainer dans sa chute avec lui. Il avait préféré la repousser définitivement, quitte à ce qu’elle croit qu’il ne l’aimait plus, quitte à lui faire mal mais seulement une seule et unique fois. En réalisant cela, Max n’avait pas demandé son reste. C’était précipitamment qu’elle avait pris ses clés de voiture et était sortie de l’appartement en laissant une Sissi aussi soucieuse que bredouille. "J’ai besoin de te voir. Je t’emmène Rosie. Je serai au point de vue dans 20 minutes” avait-elle envoyé à Junho en tremblant nerveusement des doigts, avant de démarrer. Peut-être qu’entre temps, Sissi le préviendrait de la véritable raison de ce rendez-vous...? Qu’importe. Il fallait qu’elle le voit. Max devait absolument le voir.

Au fond, elle l’avait toujours su. Ou du moins, une part en elle l’avait toujours compris mais n’avait jamais osé l‘affirmer. Comment croire à une telle chose? Aussi fou que cela puisse paraître, sur le coup, la byun aurait presque préféré que Junho ne l’aime vraiment plus. Au moins, il n’aurait pas souffert comme ça, tout seul. Il n’aurait pas eu à supporter cette pression terrible, ce chantage cruel fait par son propre géniteur. Comment cet homme pouvait-il faire ça à son propre fils...? Et alors que la voiture grimpe de plus en plus les hauteurs de Busan sous le soleil couchant, la colère gronde dans le ventre de la jeune femme. Cette dernière lui tord les entrailles et noie ses prunelles claires de sanglots. Lorsqu’elle approche du point du vue où ils ont pris l’habitude de se retrouver, elle remarque que le beau brun est déjà là. C’est en fronçant les sourcils que Max freine de façon stridente et sort alors brusquement de son véhicule. Ses pas foncent vers Junho, et ses petits poings se lèvent. Hors d’elle, elle commence à le taper, certainement plus fort qu’elle ne l’a jamais fait... “ Pourquoi... tu n’as... rien dit ?! ” S’exclame-t-elle en serrant les dents, son beau visage tordu par la peine et la colère. “POURQUOI OPPA? POURQUOI ??” Hurle-t-elle en fondant aussitôt en larmes, sans lui apporter la moindre explication face à son comportement presque hystérique. Le faut-il réellement de toute façon? Si Sissi ne lui avait encore rien dit, Junho avait probablement compris...    


Featuring : @kwon junho

gabi le loup


Face to face & heart to heart #maxho Rssu Face to face & heart to heart #maxho E34r
Revenir en haut Aller en bas
Kwon Junho
Kwon Junho
♡ MAXOPHILE ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t544-kwon-junho-being-despic
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho     10.01.19 18:28

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Le SMS le prend par surprise. Et au lieu de penser au pire… oui, son coeur saute de joie, et un doux sourire vient se poser sur ses lèvres à l’idée d’avoir une excuse pour voir Max à nouveau. Plus ils se rencontrent, sous couvert, sous secret, sans qu’il ne puisse lui avouer quoi que ce soit… plus il a envie de la voir. De l’embrasser, de la câliner, et de lui murmurer des mots doux. La plupart du temps, il tente de se retenir, avant que son coeur et son corps ne reprennent contrôle et ne jettent tout semblant de raison à la poubelle. Et il s’en veut. Terriblement. Pour le danger qu’il fait voler au dessus de sa tête, rien que par sa propre faiblesse et son insouciance. Il tente d’être le plus discret possible… de la voir lorsqu’il ne tient vraiment plus. C’est terriblement égoïste, il le sait. Parfois, il peine à rencontrer le regard de la jeune femme durant les premières dizaines de minutes de leurs rencontres, tant la culpabilité le grignote. Que fait-il ? Et lorsqu’il rentre, partagé entre l’extase provoquée par l’amour et ce sentiment de dégoût face au si peu de self control dont il fait preuve.. Il tente de prendre de meilleures résolutions. La prochaine fois.. il dira non. Il ne la verra plus. Il y croit. Un jour. Une semaine. Avant de craquer à nouveau.

Il regarde le SMS à nouveau. Peu de temps pour trouver une excuse pour s’éclipser, et fausser compagnie au nouveau garde qui doit “s’assurer de sa sécurité”. Son oeil. Le fait d’être surveillé presque à chaque instant ne lui permet jamais de baisser ses gardes. Il a trouvé un allié de taille dans son assistant personnel qui, à moins qu’il ne joue très bien le jeu, a l’air d’être de son côté. Avec son aide, il parvient à s’éclipser et emprunte sa voiture pour sortir incognito. On se croirait vraiment dans un mauvais film d’espionnage. Est-ce que c’est à ça que sa vie est vraiment rendue ?

Il arrive en premier, un peu en avance. Il a conduit trop vite, partagé entre l’empressement et l’anxiété qui accompagne sa méchante culpabilité. Tant pis. Il arrive jusqu’en haut et prend une grande inspiration, les mains dans les poches, face au paysage. Junho attend. Sans même se douter que quelque chose ne va pas, et qu’à partir de cet instant, le combat interne qu’il devra mener sera très différent.

C’est en entendant une voiture déraper violemment qu’il se retourne en écarquillant les yeux. La voiture de Max. Elle n’est pas encore sortie qu’il sait que quelque chose cloche. Immédiatement, il se dit qu’elle a tout découvert. Mais comment ? Non… c’est absurde. Il tente de se rassurer, mais l’expression qu’il voit sur son visage ne parvient pas à effacer ses doutes.

Finalement, lorsqu’elle commence à le taper et lui pose cette question… il sait. Au lieu de sortir les mains de ses poches et de l’arrêter dans ses mouvements, il la laisse faire. Oui. Qu’elle le frappe. Il sait qu’il le mérite. Il a été injuste envers elle. Jamais il n’aurait dû craquer après la fois où ils se sont dit au revoir définitivement. Jamais il n’aurait dû penser pouvoir vivre de miettes d’amour dans un double jeu beaucoup trop douloureux. Il ferme même les paupières, comme un homme qui accepte l’exécution.

Sans même la regarder, il sait qu’elle pleure. Il imagine ces grosses larmes qui coulent sur ses joues, craint qu’elle ne tombe par terre et de ce fait, vient attraper ses bras automatiquement. Mais elle est bien debout. Ce qu’il voit dans son corps tremblant, dans son visage tordu, dans ces affreuses larmes qu’il rêverait d’effacer… lui provoque la pire douleur qu’il ait pu ressentir jusqu’à présent. Sa respiration se coupe. Junho fixe Max. Lui aussi, il aurait envie de crier, de pleurer. Mais tout reste coincé dans sa gorge. Il tente de déglutir mais s’étouffe à moitié. Finalement, il bouge la tête de droite à gauche. “Tu sais pourquoi.” lui répond-il d’une voix à demi étouffée. Et d’un coup, la peur le prend en entier. S’il reste ici, il va lui arriver quelque chose. Les images défilent devant ses yeux. Ses jambes bougent d’elle même et il commence à repartir vers sa voiture, s’arrête lorsque la nausée lui prend et s’accroupit en prenant appui contre un arbre. Respire, respire. Il tente de se redresser mais n’y arrive pas. Il veut lui crier de l’abandonner à tout jamais, pour son bien et son bonheur à elle, mais les mots ne sortent pas. Combien de temps un homme peut-il se mentir à lui même en pensant pouvoir survivre lorsque sa raison d’être n’est plus ?
 


Featuring : @byun max

gabi le loup


❝maxho❞ I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.

Revenir en haut Aller en bas
Byun Max
Byun Max
♡ Junhophile ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t676-byun-max-moonlight-dens
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho     11.01.19 0:23

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Même si ses coups deviennent de plus en plus faibles à cause de cet amour désespéré qu’elle veut ressentir à son égard, Max continue de s’acharner sur lui, sur son torse et ses bras, fragilement. Plus les secondes passent et puis ses poings mettent à temps à venir le frapper, comme si son corps était épuisé. Et pourtant, Max continue. Max insiste désespérément. Pourquoi ne l’arrête-t-il pas? Pourquoi la laisse-t-il faire? En ne bougeant pas... en restant aussi silencieux... Junho lui donne encore plus raison et l’accable d’avantage. Et elle, elle ne peut fondre en larmes. Pleurer de rage et de peine, sentir  le monde entier s’effondrer autour d’elle sans pouvoir rien faire pour l’en empêcher. L’impuissance, oui. Voilà ce que c’est. L’impuissance qui, au fond, était là depuis des mois, depuis qu’il avait voulu l’écarter de ce terrible problème pour la protéger. Pourquoi? C’est ce que la byun demande, encore et encore, inlassablement. Laissant le beau brun lui attraper les bras malgré elle, Max continue de pleurer en suffoquant, le visage tordu par le chagrin. Même si c’était pour elle, comment avait-il pu ? Comment avait-il pu faire ce choix aussi stupide, aussi suicidaire à son propre égard ? Et elle, jeune écervelée qu’elle était, pauvre idiote incapable de faire confiance en son propre jugement... pourquoi n’avait-elle pas écouter son instinct plus souvent? Pourquoi avait-elle eu besoin d’une personne extérieure pour accepter ses sombres suppositions ? Ce qu’il lui rétorque avec une voix brisée le confirme. ‘Tu sais pourquoi’. Oui, bien sûr qu’elle le sait. C'était tellement évident à présent. Elle aurait dû se réveiller plus tôt et oser l’affronter plus vite. A cause de ça, Junho était resté seul et malheureux beaucoup trop longtemps. Comment avait-il fait? Mon Dieu mais comment avait-il fait pour tenir tout ce temps comme ça...?  

Incapable de le retenir sur le coup, c’est une Max à bout de nerf et en pleine crise qui se sent mourir de l’intérieur en le voyant s’éloigner loin d’elle. Malgré elle, ses pieds cèdent face à des jambes tremblantes comme du coton. Elle s’effondre sur le sol terreux en continuant de pleurer à chaudes larmes, le froid de l’hiver donnant la chair de poule à ses bras nus. Elle aimerait se lever. Venir le consoler en le voyant aussi mal. Seulement la belle n’y arrive pas. Incapable de faire le moindre mouvement. Elle ne peut que subir en plantant ses ongles dans la terre froide. Sa mâchoire se crispe, ses dents se serrent. Anéantie, sa voix finit par retentir, désespérément. “On s’était promis de toujours tout affronter ensemble ! Que quoi qu’il arrive, on ne se quitterait jamais ! N'est-ce-pas pour ça qu'on a voulu se marier ?? Pourquoi as-tu voulu subir ça tout seul? Pourquoi as-tu préféré te sacrifier autant ?? Tu es tellement bête Oppa !!” Ses sanglots se font encore plus entendre, tandis que Max continue de hurler à pleins poumons. “Tu aurais du me le dire ! Je sais que j’aurais fait la têtue mais... Mais j’aurais fini par comprendre ! On aurait essayé de trouver une solution ensemble, de quand même se voir comme on le fait maintenant ! Comment tu crois que je me suis sentie ce jour-là?? Tu... Tu as affirmé que tu ne m’aimais plus, tu as fait semblant d’être cruel ! Tu croyais que ce serait plus facile pour moi ainsi ? Moi au final je... J’ai mille fois plus souffert comme ça ! ” Et encore plus maintenant qu’elle savait... à quel point il devait souffrir sans elle à ses côtés. Reprenant son souffle du mieux que possible, Max continue de pleurer désespérément.  “Mais ce qui me fait le plus mal... c’est que tu aies tout affronter tout seul... Tu as du avoir tellement mal... Et moi... Moi comme une idiote, je n’étais pas là pour t’aider... Je me sens tellement impuissante, tellement misérable !! Je me déteste tellement...” Tellement... “Mais je te déteste aussi, Oppa...” Dieu ce qu’elle pouvait l’aimer. Elle l’aimait à en crever. Horriblement. “Je te déteste d’avoir été aussi stupide et aussi négligeant envers toi-même !! ” Hurle-t-elle en s’effondrant un peu plus sur le sol, anéantie.


Featuring : @kwon junho

gabi le loup


Face to face & heart to heart #maxho Rssu Face to face & heart to heart #maxho E34r
Revenir en haut Aller en bas
Kwon Junho
Kwon Junho
♡ MAXOPHILE ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t544-kwon-junho-being-despic
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho     14.01.19 13:38

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Il a honte d’avoir voulu fuir. Tout autant de n’y avoir pas réussi. Sa tête le lance et son ventre est en noeuds. Il tente de reprendre sa respiration, le visage tourné vers le sol terreux au pied de l’arbre. Il a envie de crier et de pleurer, tout autant que Max le fait. Il a envie de la rassurer.. et de lui dire que tout ira bien. Seulement, il a abandonné depuis longtemps le fait de pouvoir lui assurer une telle chose. Il ne peut pas le garantir. Encore aujourd’hui, il ne le peut pas… et s’il devait tout vendre, même sa vie, pour être sûr que Max vivrait sans danger et heureuse, il le ferait, sans aucun doute. Il lui semble se perdre, sans arriver à faire les bons choix. Il n’y arrive pas. Quel être imparfait… et en cet instant, le poids de ses erreurs n’est qu’encore plus lourd sur ses épaules. Il ne voulait pas de ça. Les pleurs qui coulent sur les joues de Max sont de son propre fait. Comment est-il censé continuer à exister en s’en rappelant, chaque jour ? Il étouffe. Cela fait plusieurs mois qu’il étouffe, qu’il meurt intérieurement, sans pouvoir l’avouer à qui que ce soit. Même Sissi, qui connaît l’ampleur de la situation.. jamais il n’a pu se confier à elle. Jamais il ne s’est laissé aller à lui montrer sa douleur, par peur peut-être qu’elle ne le consume tout entier.

Il sent sa rage. Il sent sa peine. Les émotions viennent jusqu’à lui même s’il ne la voit pas. Il tousse difficilement pour tenter de laisser un mince filet d’air passer dans sa gorge. Lorsqu’elle commence à s’exprimer, de ce ton si déchirant… Junho ne peut pas faire autre chose que de laisser les larmes couler le long de ses joues. Tant pis. Il craque. Il serre les paupières jusqu’à s’en faire mal. Comment fait-elle ? Elle pourrait tout dire…. tout. Et pourtant, c’est ça qu’elle choisit. Elle lui ouvre son coeur et en lui avouant tout son amour, en lui montrant à quel point elle tient à lui, à quel point elle est une personne exceptionnelle… elle le poignarde tout autant. Car oui. C’est elle. Il n’y aura jamais personne d’autre qu’elle. Alors à quoi bon ? Il ne la mérite pas. Mais il la veut. Elle est son monde, mais il lui est interdit. Comment peut-elle penser encore à lui après tout ce qu’il lui a fait subir ?

Chaque cri qui s’échappe de ses lèvres vient transpercer un peu plus sa poitrine. Quitte à tirer à l’arc en direction de son propre coeur, autant tourner les pointes acérées dans les plaies. Il n’a jamais eu aussi mal. Si ses jambes fonctionnaient, il aurait fait une bêtise. Peut-être que son corps essaie de le protéger, en le laissant faible, là, incapable de faire quoi que ce soit. L’intensité de sa propre douleur lui fait peur. L’intensité de celle de Max bien plus encore. Il en est responsable. A vouloir épargner la souffrance à Max…. n’a-t-il pas provoqué bien pire ? Elle même le dit. Qu’est-il censé faire ?

Ses pensées sont troubles, et il n’arrive plus à former une phrase cohérente dans son esprit. Fatigué. Epuisé. Le poids de tout ce temps passé enfermé à l’intérieur de lui même retombe d’un coup. Il finit par s’asseoir au pied de l’arbre, dans un dernier effort. Face au spectacle qu’elle lui donne. Face à cette femme en proie à une telle douleur, rien que par la puissance de son amour. Doit-il regretter ?.... ou doit-il être reconnaissant, d’avoir pu croiser le chemin d’une telle personne, contre toute attente, et sans le mériter le moins du monde ?

De tous ses mots, il n’y en a aucuns qui lui font aussi mal que ce qu’elle lui déclame finalement. Je me déteste tellement. De ces mots, il a l’impression de l’avoir souillée. Aurait-elle jamais ressenti quelque chose de si puissant, de si affreusement douloureux s’il n’avait jamais croisé son chemin ? Sûrement pas. Il la fixe, les yeux embués. Lorsqu’elle finit de crier, le silence retombe, et le bruit de la brise lui semble tout d’un coup perçant. L’air froid vient lui frapper la joue. Il veut se relever. Il veut la prendre dans ses bras. Il veut la rassurer. Mais il n’en est pas capable… pas là. Sa gorge est sèche. Les mots disparaissent aussi vite qu’ils lui viennent. Il ne peut qu’observer le spectacle déchirant qui continue à se jouer devant lui.

Il n’a rien à répondre à tout ça. Absolument rien. Il ne peut pas s’excuser, les mots seraient beaucoup trop insignifiants par rapport à l’ampleur du tort qu’il pense avoir lui faire. Il ne peut pas non plus continuer à lui mentir. Il ne veut pas lui briser le coeur à nouveau, mais n’y est-il pas voué, quoi qu’il choisisse ? Finalement, il laisse le temps s’étirer. La douleur s’amoindrit, même si ce n’est qu’à peine. Et si sa poitrine le serre toujours autant, ses pleurs, eux, se sont stoppés… ne restent que les tracés encore à demi humide le long de ses joues. “Oui. J’ai été stupide…. terriblement stupide” finit-il par dire en restant assis. “Déteste moi.” commence-t-il d’une voix éraillée, “déteste moi pour ce que je t’ai fait. Déteste moi parce que tu souffres de par ma faute. Déteste moi car je n’ai même pas eu la force de te garder en sécurité. Déteste moi d’avoir pensé pouvoir partir aussi seul que j’y suis arrivé…. Déteste moi jusqu’à avoir envie de me tuer, Max.” et malgré lui, les larmes recommencent à couler “Je me détesterai un peu plus. Je me haïrai à vie… mais s’il te plait, ne te déteste pas…” Sa gorge se bloque, et il s’arrête un instant, avant de reprendre “je ne méritais pas ce bonheur en premier lieu” finit-il par avouer d’une voix tremblante “je ne mérite pas l’amour d’une femme qui, même dans une telle peine, regrette plus que tout de ne pas avoir pu m’aider… Max…” et il n’aime pas ce qu’il dit. il ne comprend même pas lui même là où il essaie d’en arriver. Il a envie de lui crier de l’abandonner. De l’oublier. De lui demander de faire tout ce qu’il n’arrive pas à accomplir lui même. “Ne meurs pas avec moi, je t’en supplie…” finit-il par avouer dans un sanglot
 


Featuring : @byun max

gabi le loup


❝maxho❞ I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.

Revenir en haut Aller en bas
Byun Max
Byun Max
♡ Junhophile ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t676-byun-max-moonlight-dens
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho     17.01.19 11:32

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Elle s’effondre sur le sol, s’allonge quasiment dans la terre, après avoir lâcher tout ça. Max est épuisée. Et pourtant, elle aimerait encore dire tellement de choses... tellement de mots. Des mots de colère et d’amour mélangés. Oui, elle le déteste. Elle le déteste amoureusement. Et plus que tout, elle lui en veut d’avoir fait ça. De l’avoir mis à l’écart, d’avoir voulu affronter les choses tout seul. Pourquoi cherche-t-il toujours à tout garder pour lui? A penser que les autres sont bien mieux que lui pour affronter les épreuves les plus difficiles ? A être persuadé qu’il ne mérite pas une seule once de bonheur… et qu’il n’a qu’à subir les pires épreuves tout seul ?  Après pratiquement un an passé, un an à avoir enfin su s’ouvrir au monde et croire un peu en lui… Max lui en veut tellement de continuer à autant se dénigrer. A tout vouloir prendre sur lui sans oser écouter son cœur où réellement l’entendre. A croire qu’il n’est pas assez bon, qu’il n’a que ce qu’il mérite. En quoi est-ce mal, d’être heureux ? De gouter au bonheur ? Pourquoi ne peut-il pas être un peu plus égoïste par moment ? Pourquoi ne veut-il pas se reposer sur elle, lui confier tous ses tourments ? Elle est là pour ça aussi. Pour vivre les instants d’amour et de joie mais aussi pour partager les peines. Il croit quoi… qu’elle est en sucre ? Qu’elle va fondre à la moindre larme ? Ne la pense-t-il pas assez forte ? Oui, elle est sensible. Et oui, elle reste encore très jeune. Mais quand il s’agit de lui, Max a toujours été capable de tout. Max n’a jamais douté un seul instant. Et tout ce chemin qu’ils avaient parcouru ensemble… Et toutes ces montagnes qu’il avait gravies lui-même, en croyant enfin un peu à lui ? Pourquoi a-t-il autant voulu se sacrifier ? Endurer ça tout seul ? Est-ce que l’amuse de faire le kamikaze ? Idiot. Quel idiot. Elle ne peut que le traiter amoureusement d’idiot sans même qu’il ne l’entende, les yeux férocement fermés, libérant des dizaines de larmes. Elle l’aime tellement...

Dieu ce qu’elle l’aime...

Et elle aimerait lui dire là, maintenant, tout de suite. Seulement, les mots restent coincés dans une petite gorge étranglée. Le sentir aussi mal la tue. Même sans plus oser le regarder, elle devine ses sanglots, elle imagine les larmes roulant le long de ses fines joues. Junho pleure. Junho doit sûrement être au bord du gouffre tout comme elle, si ce n’est plus. Max aimerait avoir la force de se lever. De se mettre debout. De courir à lui pour le serrer très fort entre ses petits bras. C’est tout ce qu’elle souhaite. Pourquoi n’y arrive-t-elle pas ? Et alors que le beau brun se met à pleurer, elle ne bouge pas. Comme inerte. Comme éteinte. Si ses épaules ne se secouaient pas doucement au rythme des pleurs, on pourrait presque croire qu’elle est morte. Face à ce que Junho explique difficilement, le cœur de la belle se serre un peu de douleurs. Même si elle l’a dit, elle ne le déteste pas. Comment le pourrait-elle ? Malgré tout, il l’avait si bien protégée... "Je ne méritais pas ce bonheur en premier lieu." Elle éclate en sanglots de plus belle, en entendant ces si dures paroles. Comment peut-il croire encore cela, après tout ce qu’il avait vécu ensemble. Son crâne bouge de droite à gauche pour le contredire. Sans comprendre pourquoi, le ton brisé qu’il emploie sonne comme les plus bouleversants adieux qui soient. En l’entendant pleurer à nouveau, Max montre enfin son beau visage baigné de larmes et tordu par le chagrin. Ne pas mourir avec lui… ?

Mais elle, elle était déjà morte…

Morte depuis le jour où il l’avait quittée. Morte sans lui, justement. Quitte à avoir un pied dans la tombe, pourquoi ne pas se battre jusqu’au bout ensemble ? Ils le méritaient. Pour s’aimer autant, aussi inconditionnellement… Junho et Max le méritaient. « Reprend-moi. » Murmure-t-elle difficilement, après un long silence. Elle essaie de se redresser, mais ses jambes tremblent horriblement. C’était comme si son corps n’avait plus la moindre énergie. Comme si elle était au bord du supplice. Alors, même si ce spectacle doit être horrible et éprouvant à voir, la byun tente d’avancer vers l’homme qu’elle aime à quatre pattes, fragilement. Comme un zombie cloué au sol. Sauf que derrière la faiblesse et l’épuisement, c’est une lionne hors d’elle qui grogne. Serrant les dents et la mâchoire, elle ne peut que gronder, à travers les larmes « Je t’ordonne ne me reprendre... Je t'interdis te m'éloigner encore une seule fois de toi !... Oppa, si tu m’aimes toujours autant qu’avant alors tu... Tu n’as plus le droit de t’éloigner de moi ! Ni de subir ça tout seul, d’ignorer mes bras ! A mes yeux, tu mérites tout l'amour et le bonheur du monde ! A mes yeux, tu es la personne la plus merveilleuse que j'ai jamais rencontrée !! Junho, tu... » Dis-le, Max. « Tu n’as plus le droit de te battre une seule seconde sans moi !!!! » Et elle craque. Poussant un ultime cri de désespoir et de rage, son joli visage vient presque rencontrer la terre... tandis que ses petits poings frappent contre le sol.


Featuring : @kwon junho

gabi le loup


Face to face & heart to heart #maxho Rssu Face to face & heart to heart #maxho E34r
Revenir en haut Aller en bas
Kwon Junho
Kwon Junho
♡ MAXOPHILE ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t544-kwon-junho-being-despic
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho     18.01.19 13:58

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Leurs regards se croisent. Junho plonge ses prunelles humides dans celles de Max et sent son être tout entier se tordre de voir tant de douleur et de rage dans ses yeux. Le silence s’étire, et le jeune homme peine à prendre une décision. Essayer de partir à nouveau ? Se rapprocher d’elle ? Son corps lui fait mal des pieds à la tête, comme s’il avait couru un marathon… et sa respiration est encore un peu trop rapide, à cause de l’émotion. Il peut prendre son temps… oui, il a le droit de prendre son temps. Plus il repousse l’échéance, plus il peut être à ses côtés. A cet instant là, il n’imagine pas pouvoir avoir le droit de jamais la revoir. Il considère leur conversation comme un dernier adieu et s’imagine presque que Max lui annoncera exactement ce qu’il redoute. Et pourtant…

La reprendre ? Elle le surprend. Comment peut-elle, après tout ce qu’il lui a fait subir ? Après les larmes qu’elle a versé à cause de lui ? Junho ne sait pas comment réagir et de toute façon, manque de force pour bouger ne serait-ce qu’un trait de son visage. Il continue de la fixer, sans comprendre. Qu’elle ne lui dise pas ça. Ne sait-elle pas qu’il ne désire rien d’autre au monde ? Il la veut. Si la possibilité s’offrait de pouvoir vivre heureux avec elle, sans que personne ne vienne mettre en danger sa sécurité, sans que personne ne soit contre leur union… Dieu. Quelques images passent dans sa tête, de tout ce qu’il a imaginé lorsqu’il pensait encore qu’ils allaient finir leurs jours ensemble, mais bien vite, il les efface. A quoi bon se torturer? Max parle sous l’émotion. Il suffit qu’elle reprenne ses esprits et elle changera d’avis… et puis… a-t-il même le droit d’écouter sa demande ? Ne serait-il pas affreux de prendre avantage de sa tristesse ainsi ou au contraire, serait-il affreux de l’ignorer ?

Il l’observe essayer de s’avancer, de se relever. Ses jambes tremblantes lui donnent envie d’accourir pour la porter. Elle a si mal à cause de lui. Pourquoi s’acharne-t-elle ? Mais après tout, il connaît la réponse à la question. Même si ça serait plus facile de ne pas la croire… d’imaginer que la force de son amour n’était pas aussi puissant que ce qu’elle lui affiche à ce moment. Oui, ça serait plus facile. Mais ce n’est pas la réalité. Ce n’est pas non plus ce qu’il veut, au fond de lui. Veut-il vraiment que Max laisse la flamme de leur amour s’éteindre petit à petit ? … L’imaginer même lui fait mal. Non. Il veut qu’ils puissent s’aimer jusqu’à la fin des temps, sans avoir à se cacher ou à se faire mal. Mais il se sent coincé. Tout ça est impossible. Tout ça est impossible, et n’est-ce pas de sa responsabilité de décider que Max n’a pas le droit de mettre en péril tout ça parce qu’elle l’aime ? Ou est-ce stupide comme elle l’a crié ? Il n’en sait plus rien.. il n’en sait plus rien. Sa tête lance au dessus de ses yeux, presse douloureusement ses tempes.

Il craque à nouveau en l’entendant parler. Est-ce que ça compte, au final, ce qu’il mérite ou pas ? Qui le sait, après tout, qui est capable d’en juger ? Est-ce qu’il ne peut pas se laisser aller à se dire que c’est ce que Max souhaite pour lui qui compte plus que tout ? Il étouffe de la voir dans un tel état. Tout se bat en lui, mais face à ses poings qui tapent la terre, face à son visage déformé par sa tristesse, face aux mots qu’elle lui crie, ses jambes finissent par se débloquer. Dans un effort qui lui paraît à ce moment surhumain, il réduit la distance les séparant et s’accroupit face à elle, attrapant ses poignets pour qu’elle arrête de se faire mal. “Max..” murmure-t-il d’une voix étranglée, en essayant de voir les choses de son point de vue. Il souffle, regarde à terre, même si ses doigts restent serrés autour de ses bras. Et alors qu’il s’imagine faire un grand discours, alors qu’il s’imagine utiliser des beaux mots pour tenter de lui expliquer la situation dans tous les détails, il ne peut pourtant que lancer un “Tu me manques tellement” tremblant, en laissant jaillir quelques larmes à nouveau. Oui. Elle lui manque tellement. Il se sent impuissant. Il se sent faible. Il se sent esclave d’un amour qui, dans la situation dans laquelle ils sont, devient une entrave, un problème, tout en le chérissant plus que tout autre. A quoi bon ?

C’est vrai. A quoi bon ? Si Max souffre vraiment plus du fait qu’il s’acharne à se débrouiller tout seul, plutôt que de tenter de la protéger, à quoi bon ? Est-il vraiment sûr que sa façon de gérer la situation est la meilleure ? Il n’en sait rien. Peut-être n’y a-t-il aucun bon choix, face au dilemme qui lui a été imposé. “Je suis fatigué…” avoue-t-il en fermant les paupières. Fatigué. Epuisé. Il ne peut pas parler. Il ne peut pas expliquer. Il ne peut pas la contredire, ni lui donner raison. Il ne peut rien… il n’en peut plus.
 


Featuring : @byun max

gabi le loup


❝maxho❞ I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.

Revenir en haut Aller en bas
Byun Max
Byun Max
♡ Junhophile ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t676-byun-max-moonlight-dens
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho     19.01.19 14:17

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Elle le sent lorsque leurs regards larmoyants se croisent. A quel point Junho est perdu. A quel point Junho semble être impuissant face à une situation qui le souffrir et que le dépasse complètement. Elle sent son hésitation et ses doutes, elle sent sa colère et sa peine. Il faut qu’elle le ramène. Qu’elle le ramène auprès d’elle, qu’elle enlève ce voile qui recouvre ses yeux et qui l’aveugle depuis des mois. Elle veut retrouver le Junho d’avant. Le Junho qui était tombé amoureux d’elle et qui s’était mis à sourire, rire, à croquer la vie à pleine dents.

En prenant la douloureuse décision de s’éloigner d’elle... Il les avait sauvés, elle et sa famille. Maintenant, c’était son tour. Oui... C’était au tour de Max de lui rendre tout l’amour et toute la protection dont il avait fait preuve. Il le méritait. Il méritait d’être heureux. Et plus que tout, il la méritait, elle. Contrairement à ce qu’il pouvait dire, contrairement à ce qu’il penserait surement toujours jusqu’à son dernier souffle... Il la méritait plus que n’importe qui d’autre au monde. C’était elle, qui avait beaucoup trop de chance. Elle qui devrait pleurer en se disant que toute cette dévotion à son égard est bien trop belle pour la pauvre petite chose insignifiante qu’elle est. Qu’avait-elle fait ces derniers mois, pour s’en sortir ? Pour tenter de se battre malgré tout ? Rien. Max n’avait absolument rien fait. Max avait vécu comme un zombie. Un zombie tentant de survivre du mieux que possible. Un zombie se contentant de la plus petite intention.  Junho se doutait-il que, durant ces derniers mois, le moindre frôlement de ses doigts sur sa joue, le moindre sourire offert par inadvertance avait été inespérés pour elle ? Une piqure d’amour et d’adrénaline, un douloureux bonheur ? Pas une seule fois, le kwon ne s’était arrêté de l’aimer. Malgré tout ce poids sur ses épaules, il n‘avait pas abandonné son amour pour elle... Comment reculer, en sachant à présent tout ça ? Elle ne pouvait pas. Quand bien même cela pouvait sembler sans espoir... Max ne pouvait tout simplement pas abandonner.  

Ce ‘Max’ qu’il murmure si faiblement ont raison de sa triste euphorie. Le simple fait qu’il réussisse à se rapprocher et à tenir ses poignets suffisent pour calmer la jolie byun. Comme si Junho avait le pouvoir de l’apaiser, de la protéger de ses propres colère et peine. Elle arrête donc de marteler le sol, de faire souffrir ses petits poings, bien que son beau visage trempé de larmes reste honteusement et douloureusement baissé. Continuant de pleurer malgré elle, Max tremble de froid et de peine, le corps à l’agonie. Qu’il ne parte pas. Plus jamais. Il n’avait pas le droit et... S’il s’osait vraiment à le faire, elle viendrait le chercher. Elle passerait à sa vie à le chercher, à le ramener, à l’aimer et le chérir jusqu’à son dernier souffle. ‘Tu me manques tellement’ Déclame Junho en se remettant à pleurer, la faisant pleurer elle aussi. Le simple fait de l’entendre, qu’il l’assume... réchauffe aussitôt le corps pourtant frigorifié de la belle. “Oppa...!” Gémit-t-elle difficilement, à travers une gorge serrée et des sanglots plus doux.

Lorsqu’il avoue être fatigué d'une voix brisée et éteinte, c’est une force soudaine qui donne le courage à Max de faire quelque chose, d'également faire un pas vers lui. Alors doucement, son petit corps parvient à se redresser un peu. Elle se maintient sur ses genoux, s’appuie sur les épaules carrées de Junho... avant finir par les enlacer elles et lui, avec une tendresse aussi nerveuse que dévouée. “Alors... Repose-toi sur moi...” Susurre-t-elle en encourageant le jeune homme à venir se lover tout contre elle, à poser sa joue dans le creux de sa petite épaule. Avec le peu de force restante, elle le sert amoureusement dans ses bras, pleurant silencieusement en fermant les yeux. Le parfum de Junho l’enveloppe, la réchauffe. La refait vivre. “Tu m’as protégé... Tu m’as merveilleusement bien protégé... Maintenant, c’est à mon tour de le faire” Ses lèvres viennent déposer un baiser sur son crâne... et Max reste un long moment comme ça, le nez enfouit dans les cheveux bruns du kwon. “Tu n’as pas le choix... Tu dois me garder avec toi... Moi... je ne te laisserai plus jamais partir...” Affirme-t-elle d’une voix douce en reniflant, renforçant son étreinte de ses bras si frêles. “Je n’ai jamais connu quelqu’un d'aussi courageux et aimant que toi, je n’ai jamais pensé qu’on pourrait m’aimer comme tu le fais... Et ce qu’on a vécu ensemble est beau, Oppa. Peu importe si c’est difficile en ce moment, peu importe le nombre de mois ou d’années qu’il faudra affronter avant que la situation change... C’est ce bonheur-là que je veux. On va trouver une solution, on va s’en sortir... Tu n’es plus tout seul, je suis là pour veiller sur toi moi aussi maintenant... Donc, n’abandonne pas. S’il te plait...” Elle ne peut pas. Elle ne peut pas se résoudre à considérer leur histoire comme une tragédie, comme une malédiction. Max se battra pour lui prouver que leur amour sera toujours lumineux et fort, quoi qu’il advienne. “Je t’aime...” Achève-t-elle d’une voix brisée et émue, tendre au possible.



Featuring : @kwon junho

gabi le loup


Face to face & heart to heart #maxho Rssu Face to face & heart to heart #maxho E34r
Revenir en haut Aller en bas
Kwon Junho
Kwon Junho
♡ MAXOPHILE ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t544-kwon-junho-being-despic
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho     20.01.19 9:11

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Il lui semble expirer pour la première fois lorsque Max passe ses bras autour de ses épaules. Il n’a qu’envie de pleurer plus encore. Pourquoi l’aime-t-il tellement ? Comment est-ce même possible ? Sûrement n’aura-t-il jamais la réponse à cette question. Il ferme les paupières, les plisse jusqu’à s’en faire mal, tout en posant son nez entre son épaule et son cou. Son odeur… ce que son odeur lui manque. Que son tout lui manque. Il laisse ses lèvres frôler sa peau, pense mourir de ce parfum si envoutant. Finalement, Junho relève les bras lui aussi et vient les refermer autour d’elle. Se reposer sur elle ? En a-t-il même le droit ?... Ou doit-il abandonner le fait de penser savoir mieux qu’elle, lorsqu’elle sacrifie tant d’énergie à essayer de le soulager ?

Merveilleusement bien protégé ? Il secoue légèrement la tête de droite à gauche sans pourtant la lâcher. Non. Il n’a réussi à rien. Ils n’en seraient pas là sinon, si ? Et il s’en veut qu’elle ait à le rassurer même à cet instant… qu’elle lui fasse ressentir cette chaleur dont il est véritablement devenu accro. Comment est-il censé s’éloigner à nouveau d’elle ? Il n’y arrivera pas. Il le sait bien, il n’y a même pas à discuter. Le fait qu’elle prenne cette tâche sur les épaules, qu’elle lui annonce tout ça, provoque un sentiment de reconnaissance et de soulagement immense. Il en a honte.. mais oui. Il a envie que Max l’aide. Il n’a pas envie de faire ça tout seul, et se rend compte d’à quel point il a failli mourir, écrasé sous le poids de cette pression et cette tristesse. Alors il lui laisse le droit de décider.

Il se cache un peu plus au creux de son cou face à tout ce qu’elle lui déclame. C’est trop beau. A-t-il jamais rêvé qu’on lui dise tout ça ? Que quelqu’un le voie de cette façon, même après tant de temps passé à ses côtés ?... Non. Comment est-il censé se détourner d’une telle chance, d’un bonheur inespéré ? Il ne le fera pas. Il ne le fera plus… Il n’en a plus la force. Son corps, son esprit, son coeur, tout lâche. Si Max pense qu’il ne doit pas abandonner… il ne le fera pas. Il retrouve la force qu’elle lui a toujours insufflé, de ses mots et de sa présence, de la confiance qu’elle a toujours porté en lui.

“Je t’aime plus encore…” répond-il en pressant sa main contre l’arrière du crâne de Max pour la serrer un peu plus contre lui. Ses larmes s’échouent contre son épaule et il renifle. Il veut l’embrasser. Il veut la regarder. Mais pourtant, il reste encore un moment là… encore honteux de l’émotion qui le traverse et de son visage mouillé. Il caresse frénétiquement ses cheveux tout en la serrant de plus en plus chaque seconde passante.

Au bout d’un long moment, il finit par se reculer pour venir la regarder. Junho vient poser ses deux mains sur ses joues pour tenir son regard face au sien et la regarde un moment. Il efface de son pouce les larmes qui mouillent son visage. “Je n’ai plus envie que tu pleures à cause de moi…” avoue-t-il avec une expression peinée. Mais il l’a compris, non ? S’il ne veut pas que Max soit triste… il ne peut pas la quitter. Il doit trouver un moyen de pouvoir rester avec elle, tout en s’assurant de sa sécurité. Et avec ses mots, il lui semble trouver le courage nécessaire pour tenter de trouver une solution. Son père n’est qu’un homme après tout, non ? Et s’il lui parlait directement… peut-être comprendrait-il. “Je ne te laisserai plus jamais” lui déclame-t-il avec assurance, en la transperçant du regard “Je te le promets”
 


Featuring : @byun max

gabi le loup


❝maxho❞ I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.

Revenir en haut Aller en bas
Byun Max
Byun Max
♡ Junhophile ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t676-byun-max-moonlight-dens
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho     22.01.19 12:25

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Le simple fait de pouvoir enfin le serrer contre elle, de pouvoir savourer à nouveau son parfum... Cela lui donne tout le courage et la force dont elle a besoin. Oui, ils sont épuisés. Exténués. Sauf que tout ira mieux maintenant. Peu importe le temps qu’il faudra pour que Monsieur Kwon finisse par se faire une raison. Peu importe le nombre de mois ou  même d’années où ils devront peut-être se cacher. Ils seront malgré tout ensemble. Malgré tout liés. Leur histoire ne s’arrêtera jamais, quoi qu’il advienne. Max se le jurait. Pour lui, pour elle... pour eux. Leur amour ne connaîtra pas de fin. Jusqu’à sa mort, elle aimerait et chérirait Junho de toutes ses forces et de tout son cœur. Une promesse céleste, aussi indélébile que les milliers d’images et de souvenirs qu’ils avaient à présent vécus ensemble. Et lorsque les bras du jeune homme finissent par répondre à son étreinte, lorsque Junho l’enlace à son tour tout en se blottissant un peu plus contre elle... Max ne peut que pleurer sagement avec lui, à cœur ouvert. Ça va aller. Même si ça ne sera toujours pas facile, même si la route sera certainement longue avant que l’équilibre ne revienne... ça va aller. Ils sont ensemble. Ensemble quoi qu’il arrive. “Je t’aime plus encore...” Ses yeux se ferment pour libérer un peu plus de larmes, en entendant la voix de son amour déclamer cela. Depuis quand... ne l’avait-il plus dit ? Max avait désespéré que ces mots si doux résonnent ne serait-ce qu’une fois encore. Elle avait pleuré des jours et des nuits en pensant ne plus jamais pouvoir les entendre. En s’imaginant que ça n’arriverait jamais plus. “Ça, c’est impossible...” Assure-t-elle d’une voix plus légère, à travers les pleurs. Leur tendre guerre pouvait reprendre. Celle où tous deux se chamaillent comme des gosses. Celle où l’un affirme à l’autre qu’il l’aime bien plus.            
Savourant les caresses qu’il effectue tendrement contre son crâne, Max se laisse doucement écarter ensuite, obéissant au mouvement du beau brun. Ses yeux se ferment à nouveau tandis que Junho prend ses joues en coupe et efface les larmes roulant encore de ses pouces. Pleurer à cause de lui ? Non. Son visage se secoue doucement face pour gentiment le contredire. “Ce n’est pas à cause de toi... C’est à cause du mal qu’on a cherché à nous faire” Explique la petite douceur d’une voix brisée, afin qu’il ne pense plus ce qu’il vient de murmurer. Au final, Max n’avait jamais souffert à cause de lui. Elle ne le voyait plus comme ça à présent. Parce qu’il l’avait protégé envers et contre tout. Parce qu’il avait pensé à elle avant de penser à lui. “Je ne te laisserai plus jamais. Je te le promets” Son joli visage se tord d’émotion face à ce qu’il déclame en la regardant si intensément. La belle n’attend pas une seconde de plus pour attraper la nuque de Junho et plaquer ses lèvres contre les siennes. Elle l’embrasse avec autant de douceur que de hargne, autant de fragilité que de passion. Ses lèvres dévorent nerveusement et amoureusement les siennes, soupirant contre elles alors que son cœur s’affole contre sa poitrine. Chaque pressement veut dire je t’aime, chaque seconde signifie on ne se quittera jamais plus. Max enlace le cou de Junho de ses bras tremblants, grimpe presque sur lui afin que les bras puissants du jeune homme la serre jusqu’à l’étouffer tout contre lui. “Je veux faire ma vie avec toi.” Déclame-t-elle entre deux baisers fiévreux. “Je veux me marier avec toi.” Ses prunelles s’ouvrent à peine pour le regarder tandis qu’elle prend le visage de son amour entre ses mains. “Je veux faire un bébé avec toi...” Murmure-t-elle en déposant des dizaines de baisers fous sur ses lèvres, ses joues, son nez. “On s’en sortira Oppa... Tout finira par s’arranger” Assure Max dans un souffle court et ému, avant de revenir embrasser Junho passionnément. Sa langue vient frôler amoureusement la sienne après tous ces mots, ivre d’envie et de sentiments.


Featuring : @kwon junho

gabi le loup


Face to face & heart to heart #maxho Rssu Face to face & heart to heart #maxho E34r
Revenir en haut Aller en bas
Kwon Junho
Kwon Junho
♡ MAXOPHILE ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t544-kwon-junho-being-despic
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho     23.01.19 20:36

Face to face & heart to heart ~ Maxho

Dans les hauteurs de Busan
(vêtements)

Il n’avait pas osé. Malgré tout ce qu’elle vient de lui dire, aurait-il droit à ça ? C’est surpris, reconnaissant, aimant qu’il accueille les lèvres de Max. Peinant à réaliser, il la laisse s’acharner contre lui un instant avant de répondre tout aussi passionnément à son baiser, glissant ses doigts sur sa nuque, dans ses cheveux. Ce qu’il l’aime. Malgré lui, les larmes continuent à perler et viennent s’échouer contre ses joues rondes. Son corps s’enflamme, son coeur part dans une course effrénée. Est-ce qu’il l’a retrouvée ?... Est-ce que c’est ça que veut dire leur baiser, la façon dont elle le tient contre lui, la promesse qu’il vient de lui faire ? Est-ce que d’une façon ou d’une autre, ils trouveront véritablement un moyen de rester ensemble, quoi qu’il arrive ? Sans que cela ne fasse de mal à elle ou à sa famille ? Il veut y croire… plus que tout. Et en cet instant, grâce à la force insufflée par une Max qui perd toute son énergie dans un baiser amoureux, il ne doute pas pouvoir y arriver. Il est fait pour ça. Pour être avec elle. Il ne se sent entier qu’à ses côtés, il ne se sent complet que lorsqu’il sait que le soir, il pourra s’abandonner entre ses bras, s’endormir avec le nez au creux de son cou. Il n’y aucune autre possibilité. Il vivra avec Max, ou il ne vivra pas.

Les désirs qu’elle évoque ne font que gonfler un peu plus sa poitrine d’amour, chaque seconde passante. Lui aussi veut tout ça. Qu’elle soit sa femme, officiellement… et qu’ils parlent légèrement du moment où ils n’auront plus de dents et continueront pourtant à s’embrasser avec autant d’amour. Il veut poser sa main contre son ventre arrondi et sentir les mouvements d’un petit enfant… manifestation physique de tout l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Il veut tout ça. Il aura tout ça. Ils auront tout ça. Et il continue à pleurer contre elle, tout en répondant avec hargne à ses lèvres agressives. Leurs langues se caressent, se disent silencieusement tous les mots qu’ils ont retenu pendant des mois. Sans pouvoir s’en empêcher, Junho serre un peu plus Max contre elle, pour s’en rapprocher. Pour être sûr qu’elle ne disparaîtra pas, qu’elle n’est pas une illusion.

Il l’embrasse longtemps. Jusqu’à ce que ses lèvres soient engourdies et bien trop rouges, jusqu’à ce que son souffle peine à être repris. Il s’arrête et repart. Combien de temps passent-ils à s’échanger ce baiser ? Il n’en a aucune idée… mais il ne veut jamais s’arrêter. Il rattrape tous ceux qu’ils ont dû retenir, tous ceux qu’ils ont dû imaginer secrètement. Et quand enfin, il se résout à prendre une pause, ses lèvres viennent retrouver le creux de son cou, ses paupières restent fermées et il continue à y déposer de petits bisous. “On aura tout ça. Je te le promets” chuchote-t-il près de son oreille. “Tu es ma fiancée. Tu seras ma femme… et je ne laisserai personne nous arrêter. Pas cette fois.” Il vient embrasser le lobe de son oreille, s’y accroche une seconde avant de venir reposer son visage contre son épaule. “Je ne peux pas vivre sans toi” lui avoue-t-il d’une voix brisée, affrontant ses peurs pour exprimer, pour la première fois depuis longtemps, ce qu’il désire réellement.
 


Featuring : @byun max

gabi le loup


❝maxho❞ I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: Face to face & heart to heart #maxho    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] Le Héros Face au Sorcier
» Proposition test règles "Baby Face and me" 22/07/2011
» [Résolu] ratchet bomb + double face cards
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Dive to the Heart