wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Décembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de décembre est en cours d'impression ! Un peu de patience René !─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

avatar
Kwon Junho
♡ MAXOPHILE ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t544-kwon-junho-being-despic
More informations ?
Sujet: desperate times call for desperate measures (ft. ame)     30.12.17 16:25


desperate times call for desperate measures

ootd ⌁ C’est qu’il a foiré big time, dernièrement. Il n’a pas spécialement fait le rapport à Ame, espérant éviter le moment de jugement qui irait en lui expliquant tout ce qu’il a jeté en l’air en ce moment, mais commence à sentir une certaine culpabilité à l’idée de la garder totalement dans le noir. Il se sent la trahir en lui ôtant l’occasion de faire un commentaire sarcastique, et puis sans se l’avouer, il a besoin d’un visage familier et qui ,n’est pas synonyme de problème pour lui donner un peu de répit. Ce matin la quittance de loyer est arrivée, et Junho n’a encore aucune idée de comment il va bien pouvoir la payer. Peut-être qu’il va devoir graisser la patte de la jeune femme pour qu’elle l’aide un peu, il doute qu’elle accepte de le loger si jamais il se retrouvait à la rue, le laisserait crever dehors pour lui apprendre une bonne leçon. Pas de pitié entre eux. Après avoir passé un long moment à déprimer dans son lit, Junho s’est motivé pour mettre les pieds à terre, se doucher quand même et enfiler quelques vêtements décents. Il évite soigneusement de regarder son téléphone depuis un peu plus d’une semaine, que ce soit les messages d’amis ou d’une manager qui se demande pourquoi son employé BG a cessé de se présenter au travail. Il le fourre quand même dans la poche de son manteau avant de s’élancer dehors, au cas où il devrait la supplier par téléphone de le laisser entrer si l’humeur lui dit de l’embêter et le laisser attendre dans le froid.

Il prend le bus. Regrette les temps où il aurait pu appeler un taxi, ou même un chauffeur privé, pour s’épargner le fait de partager un si petit espace avec tant de gens aux odeurs corporelles pas forcément toujours très agréables. Il peine à cacher son dédain, parfois, et a de toute façon une resting bitch face qui donne l’impression qu’il juge à chaque instant. On pourrait l’en accuser qu’il pourrait utiliser ce fait comme une très bonne excuse.

Il finit par descendre. En vérité il aurait pu marcher, ce n’est pas comme si son appart était bien loin, ils habitent dans le même quartier. Peut-être a-t-il ressenti le besoin d’allonger le voyage de précieuses minutes, ou tout simplement a-t-il eu la flemme d’utiliser ses propres jambes pour faire le chemin. La motivation se fait rare ces temps-ci, c’est même un miracle qu’il se soit sorti de chez lui. Il finit par sonner à l’interphone et attend qu’elle vienne lui ouvrir la porte principale.Yonbi fais pas comme si t’étais pas là s’il te plait” prononce-t-il au micro. Lorsqu’il peut se rendre jusqu’à sa porte, il fait de son mieux pour frapper de la manière la plus insupportable possible, de manière intempestive. Lorsqu’elle daigne ouvrir sa porte, il se jette à l’intérieur de l’appartement au cas où il lui prendrait l’idée de lui refermer la porte au nez. “Once in a lifetime offer, je t’offre mon corps pour de l’argent, je risque de me retrouver à la rue un peu de charité mademoiselle” fait-il en tendant les mains vers lui, tout en sachant qu’elle va probablement le frapper. “Pour de vrai, tu me prêtes de l’argent? Je te le rends vite” fait-il en enlevant son manteau et en le jetant vers le canapé le plus proche. Il essaie en tout cas, car il atterrit par terre.

feat. song ame
gabi le loup


❝maxho❞ I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
More informations ?
Sujet: Re: desperate times call for desperate measures (ft. ame)     30.12.17 22:41


desperate times call for desperate measures

ootdTa gueule maman. Elle crache dans le combiné du téléphone. Raccroche d’un coup sec avant de jeter l’appareil sur son lit. D’une humeur de chien elle attrape rageusement un paquet de cigarette pour en allumer une. Merde, elle avait presque arrêté de fumer en journée. Tout ça à cause de la vieille. Et du vieux aussi. Elle a promis de ne plus rien dire mais pas ce n’est pas une bonne raison pour empiéter sur son quotidien. « ton père est de passage à Busan viens diner avec nous. » elle répète d’une voix exagérément aigue. Conneries. Pauvre tâche. Ame vomi une floppée d’insultes à voix haute en marchant jusqu’au salon. Au passage elle donne un coup de pied dans un coussin qui traîne sur le sol. Il n’a rien à foutre là. Et ça l’énerve encore plus de voir que tout n’est pas parfaitement à sa place dans son immense appartement. Dans un excès de rage elle frappe du pied dans le canapé et se fait mal à un orteil. Ce qui n’arrange en rien son humeur en plus elle manque de faire tomber sa cigarette. L’idée qu’elle brûle le canapé ou son parquet l’insupporte. Ce serait vraiment la goute d’eau qui ferait déborder le vase. Elle écrase rageusement son mégot dans un cendrier déjà bien rempli. Il faudrait qu’elle le vide. Ça fait vraiment dégueulasse sur la table basse. Malheureusement quand elle est de mauvais poil Ame perd un peu de ses manières et se laisse couler dans un affreux bordel. Un léger désordre pour n’importe quelle autre personne mais pour la jeune femme Beyrouth commence avec deux t-shirts sur le sol et un lit défait. Et le pire dans tout ça c’est que le désordre ne fait que l’irriter encore plus. Un cercle vicieux dont il est difficile de sortir.

Le cendrier est toujours aussi sale et le coussin est toujours par terre quand la sonnerie retentie. A part fumer encore et tourner en rond en rongeant sa rancœur, Ame n’a rien fait. Elle a presque envie de laisser Jun Ho tout seul dehors. Ça fait bien une semaine qu’il snobe ses messages. Ami en carton. A croire qu’elle est entourée de gros cons. « Va crever. » Répond-elle via l’interphone mais lui ouvre tout de même. Il arrive au pire comme au meilleur moment. La colère n’est pas tout à fait retombée mais passer ses nerfs sur son cher ami devrait lui faire un bien fou. Elle prévoit de n’avoir aucune pitié pour lui, surtout avec la façon qu’il a de tambouriner à sa porter. Elle lui crie de la fermer en se dirigeant vers l’entrée. Pas le temps de faire cette vanne un peu nulle de lui refermer la porte au nez que le vicieux animal s’est déjà glissé chez elle. Le fourbe. « Même avec un bâton je te touche pas. » Qu’elle crache sans réfléchir. C’est bien la première fois qu’il lui fait une telle sortie. Ça sent l’embrouille à plein nez. « Depuis quand tu viens mendier de l’argent ? » elle croise les bras. Elle est à deux doigts de ressentir de la compassion pour Jun Ho mais il exécute la pire des infamies : il fait tomber son manteau sur le sol. « J’enlève 500 wons à chaque fois que tu fous le bordel chez moi. » Elle désigne du regard le vêtement qui gît avec affront sur le parquet.

feat. junhoe
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Junho
♡ MAXOPHILE ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t544-kwon-junho-being-despic
More informations ?
Sujet: Re: desperate times call for desperate measures (ft. ame)     30.12.17 23:55


desperate times call for desperate measures

ootd ⌁ Il ne s’attend pas à des embrassades ou même un sourire. Avec Ame il faut chercher pour trouver un truc appréciable, mais il aime bien ça chez elle parce que c’est également son cas. Elle est dure avec lui, et lui ça le fait bien rire. Le bébé à la langue de vipère, pas plus grand ironie que dans son physique, il faut s’y reprendre à deux fois pour se rendre compte que les jurons sortent d’entre ses lèvres. “T’es dure. J’suis pas si moche que ça. Tu rates sûrement quelque chose.” rétorque-t-il avec fausse modestie. Junho lui même est étonné de n’avoir jamais encore tenté de poser la patte sur Ame, mais c’est peut-être parce qu’elle fait un peu peur quand on s’y frotte. Et puis elle n’est pas son genre. Elle est petite et elle a deux pancakes pour guise de poitrine. Pas une once de sexy en elle, ce qui n’aide pas quand elle ouvre la bouche. De toute façon, il se doute que même s’il faisait un pas vers elle, elle n’attendrait pas une seconde avant de reculer aussitôt. “Je suis désespéré. ça se sent ?” dit-il sans daigner aller ramasser son manteau. Et puis 500 won, ce n’est pas ça qui va faire la différence pour le loyer qu’il a à payer dans les prochains jours. On va plutôt dans les 500 000 pour le petit bout qu’il a réussi à dégoter dans son appartement un peu pourri. Il soupire et fourre ses mains dans ses poches. “Et sinon t’es pas contente de me voir ?” finit-il par demander en s’approchant d’elle. Il assume pas plus que cinq secondes le fait de laisser son manteau et finit par venir le pêcher et venir l’accrocher proprement là où il faut. Il finit par se retourner vers Ame avec un grand sourire. “Alors, on peut revoir la question du prêt ? Je fais ce que tu veux.” Il s’éclaircit la voix et vient se poser sur le canapé, l’air de rien. Il fait comme chez lui. “Pour de vrai. Tu me paie mon loyer du mois, je sais que ça fera pas un gros trou dans ton compte bancaire, et en échange je fais ce que tu veux. Une chose seulement, pas trois cent mille.”

feat. song ame
gabi le loup


❝maxho❞ I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
More informations ?
Sujet: Re: desperate times call for desperate measures (ft. ame)     04.01.18 0:00
[quote="Song Ame"]


desperate times call for desperate measures

ootd ⌁ Elle arque un sourcil. L’air de dire si t’es carrément dégueux mec, cours toujours tu m’intéresses. Elle connait les rumeurs sur les talents de Jun Ho. Il se dit qu’il est un amant formidable. Ame a déjà entendu ça quelque part. a plusieurs reprises même. Quand certaines des pimbêches qu’il s’envoie se vantent devant elle. Comme si elles avaient besoin de lui prouver quelque chose. Ame n’est que la bonne copine. Ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent, elle s’en tape. Le jour où elle se mettra à s’intéresser de trop près aux conquêtes ainsi qu’aux prouesses sexuelles du jeune homme c’est qu’il faudra se faire la male. Le faire disparaitre de son entourage. Parce que ce n’est jamais bon signe. Ça doit être pour ça qu’elle n’a jamais voulu confirmer les rumeurs. Il ne manquerait plus qu’ils se trouvent une bonne compatibilité et qu’ils remettent le couvert. C’est un coup à s’attacher. Et c’est quand on s’attache que les ennuis commencent. Or, Ame ne veut pas d’ennuis.  
Elle fait mine d’humer l’air. La truffe en l’air. Ses narines sont assaillies par l’odeur de tabac qui a envahi le salon. « Tu sens comme un gamin aux éliminatoires d’une émission survival. » Elle connait Jun Ho. Elle sait comme il est. Clairement pas du genre à venir faire l’aumône auprès de ses amis. Trop fier. Un des nombreux traits de caractères qu’ils partagent. « Je suis ravie. » dit-elle sans la moindre conviction. Bien sûr qu’elle est contente qu’il soit là. Il lui évite de tourner comme un lion en cache en ressassant la dernière discussion qu’elle a eu avec sa maman. En quelques minutes il a déjà fait retomber sa colère. Mais ô grand jamais Ame ne le reconnaitrait publiquement. Plutôt avaler un millier d’aiguilles que d’avouer un truc pareil. Surtout pas à Jun Ho. Ce serait un coup à ce qu’il en profite le saligo ! Il serait bien capable de lui rappeler chaque jour que dieu fait qu’une fois elle aura eu le malheur d’admettre apprécier sa présence. Une horreur. Dans un excès de sarcasme, Ame ouvre grand les bras comme pour l’accueillir. Aucun d’eux ne devraient croire à cette proposition d’étreinte. Ame n’enlace que lorsque l’alcool la prend en traite ou que sa libido la travaille de trop. Elle est bien contente qu’il oublie cette proposition pour ranger son manteau. Enfin un geste raisonnable. Elle hoche la tête.
Ça sent l’embrouille. Elle soutient. Non pas qu’elle ne veuille pas lui donner d’argent. Jun Ho a raison, ce n’est pas comme si elle était dans le besoin. Mais ça l’étonne qu’il ne soit pas de quoi payer son loyer. Ce n’était pas comme s’il buvait du champagne tous les deux jours ou qu’il habitait un immense appartement à Nam gu. « Je veux bien mais t’as fait quoi pour te retrouver dans cette merde ? T’as pas un boulot pour éviter ce genre de soucis ? » Elle ne voudrait pas se donner des airs de donneuse de leçon mais ça la rend curieuse cette histoire. «  Dis-moi de combien t’as besoin et je te fais un virement. En échange je veux savoir ce qu’il se passe. » Sur ces mots elle déverrouille son IMac -matériel de pointe pour retoucher ses photos et mixer un peu de son, pour aller sur le site de sa banque. « Et tu m’accompagnes diner avec mes parents. » Condition sine qua none pour sceller leur deal. Quitte à passer un mauvais moment autant être accompagnée…


feat. junhoe
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Junho
♡ MAXOPHILE ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t544-kwon-junho-being-despic
More informations ?
Sujet: Re: desperate times call for desperate measures (ft. ame)     04.01.18 19:28


desperate times call for desperate measures

ootd ⌁ Y a pas à dire. Aucune trace d’un alien qui aurait pris la place d’Ame, aussi insupportable que toujours, mais il ne peut pas lui en vouloir, il les considère pas mal au même plan sur ce point là. Ses remarques ne lui passent pas toujours au dessus de la tête, malgré ce qu’il peut lui montrer, mais jamais il ne lui avouera qu’il peut être touché par quoi que ce soit qu’elle puisse dire : ce serait avouer défaite. Pas comme si aller accrocher le manteau après avoir tenu cinq secondes n’en était pas déjà une, mais vous me comprenez. Il se comprend, lui, en tout cas. Dans son cerveau illogique, il y a des choses qu’il peut dire et faire avec Ame, et trucs qu’il ne peut pas. Cette limite est bien définie, un mur haut comme ça, et il se sent incapable d’enlever une brique rien que pour voir ce qu’il y a de l’autre côté. La preuve : il n’a jamais essayé de mettre ses pattes sur elle, ce qui est en soi un exploit. Bien sûr elle n’est pas son style, mais quand même. C’est une fille. Junho n’est pas connu pour faire des chichis de ce côté là.

Bien heureux qu’elle rechigne si peu à lui faire un virement, il vient se pencher par dessus son épaule alors qu’elle ouvre l’ordinateur. C’est un signe : elle y est presque. Mais il se dit que s’il ne répond pas à sa question, elle n’ira sûrement pas jusqu’à valider le transfert, alors il essaie d’amener les choses de façon douce. “Hm… En fait.. Je me suis rendu compte que ce n’est pas ma passion, de vendre des lave vaisselle alors… J’ai décidé de changer de travail et.. Enfin.. J’en ai pas trouvé un nouveau. Encore. Mais je cherche!” Faux. Il n’a même pas ouvert une foutue application sur son téléphone pour voir les offres dans les environs, tout entier absorbé par tout le reste de sa vie. A croire qu’avoir un toit et de l’argent pour se nourrir n’est vraiment pas sa priorité. Il s’éclaircit la gorge. “750K ? ça devrait aller.” Il se donne un petit surplus pour faire une rafle de ramen, histoire de ne pas rester le ventre vide. “Tu crois que je devrais m’engager dans une carrière d’escort ? De gigolo ? Peut-être que je m’y trouverais une véritable passion” dit-il blagueur en venant enlacer sa taille. Il aime bien l’embêter. Et puis la toucher ça ne lui fait pas le même effet qu’avec toutes les filles, du coup il en profite. “Merci ange Ame, descendu du ciel pour m’éviter de boire dans les égouts. Que ferais-je sans vous.”

feat. song ame
gabi le loup


❝maxho❞ I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: desperate times call for desperate measures (ft. ame)    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Call url?
» Magic 2011
» desperate tactics et armée shadow
» Call Of Duty Black OPS (Xbox360)
» [Elder Signs] Nouveau jeu de "plateau", coopératif : Call of Cthulhu