yolo

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'oubliez pas de maj vos fiches de liens et de présentation avec le nouveau code ! ♡
RECENSEMENT ! est clique ici pour te recenser
allo les p'tits loups, on oublie pas les lieux éphémères ♡ + les recherches de liens !

Partagez | 
 

 i'm innocent | ft. shin sung & jae hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t656-lee-jae-hyun-i-m-just-a
avatar
Sexy Policeman
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: i'm innocent | ft. shin sung & jae hyun   20.01.18 18:15

 
i'm innocent
shin sung & jae hyun

« Fucked around and got attached to you. Friends can break your heart too. »
Son portable de service en main, Jae Hyun avait longtemps hésité avant de l'envoyer, ce fichu message. Mais il n'avait pas pu s'empêcher d'être quelque peu inquiet pour lui, et il savait fichtrement bien que cela ne devrait pas être le cas. Pourtant, il ne pouvait pas contrôler ses émotions, si ? Il l'appréciait bien, après tout, avec le temps. S'il n'y avait pas eu tout le poids de son métier sur ses épaules, si l'autre ne faisait pas toutes ces choses illégales au quotidien, si le destin l'avait bien voulu, ils auraient pu s'entendre, peut-être, éventuellement, probablement. Mais on ne refaisait pas un monde avec des si et de toute manière, Jae Hyun détestait penser à ce genre de choses, parce qu'il savait que tôt ou tard, il saurait. Et alors, plus rien ne sera jamais comme avant. De ce fait, il essayait tant bien que mal de retarder les choses, d'éloigner encore un peu la bombe qui manque de lui exploser à la face. Pour son ami, mais aussi pour lui-même.

« Retrouve-moi derrière l'ancienne usine Samsung dans 15 minutes. »

Avait-il stipulé dans son tout premier message, déclenchement d'une toute nouvelle discussion qu'il avait entamé avec son supposé contact. Jumin était le nom par lequel il se faisait appelé, et que parfois, il haïssait l'entendre de sa bouche. Parce que ce n'était pas lui, parce que ce n'était qu'un masque, parce qu'il lui mentait. Un soupir las franchit ses lèvres, tandis qu'il rangea son cellulaire dans sa poche, enfilant par la même occasion un pull et une veste plus appropriés à la tâche qu'il s'apprêtait une nouvelle fois à faire. Il quitta son appartement, la capuche remontée, alors que ses pas le guidaient vers sa destination. Dans ces moments là, Jae Hyun faisait toujours profil bas. Il n'était plus le policier compréhensif qui prenait plaisir à aider les gens. Il devenait tout autre et portait l'identité de Jumin, un homme silencieux qui était tombé dans les noirceurs de la drogue et de l'alcool et aux fréquentations pas très recommandables. En apparence bien sûr. C'était sa mission après tout.

Arrivé sur les lieux, il scruta les alentours. Tout était macabre et sans vie, parfait pour une rencontre de ce type. S'immisçant derrière les bâtiments délabrés, Jae Hyun attendit son ami sur un vieux canapé destiné à la décharge qui avait été déplacé là et qui manquait à chaque fois de tomber en lambeaux. Puis il attendit. Il attendit qu'il arrive pour vérifier s'il allait bien.
(c) DΛNDELION


@seo shin sung

hey:
 


I've got new rules, I count 'em
With wet words (secretly), you drench my heart again (softly), then you disappear with a smile. A light that has blinded me, feels like I’ve seen a new world. I took courage and approached you. ©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t556-seo-shinsung-some-like-
avatar
✧ the littl'shit ✧
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: i'm innocent | ft. shin sung & jae hyun   21.01.18 17:22

 
i'm innocent
shin sung & jae hyun

« Fucked around and got attached to you. Friends can break your heart too. »
Tu panses tant bien que mal les plaies qui constellent ton omoplate et ton épaule. Ces maudits bouts de verres se sont enfoncés un peu trop profondément pour n’être qu’anodins, faute de soins au moment de la blessure et à cause de ton entêtement à ne pas te rendre chez un médecin ou dans un hôpital. Mais tu t’en remettras, ce n’est pas le pire que tu es vécu ou ce qui t’empêchera de donner une droite à quiconque qui te cherche la merde. Tu t’en remets toujours, de toute façon. T’as appris à vivre en accumulant les blessures et les cicatrices, t’es plus marqué qu’un jeune de ton âge devrait l’être et un goût amer est déjà l’arôme principal de ta vie. On se demande parfois pourquoi tu prends la peine de te lever le matin, pourquoi tu prends la peine de vivre une vie comme la tienne, coincé dans un vieux T1 qui te sert de logement, un chat que tu détestes miaulant à la fenêtre. Tu te demandes aussi, mais tu n’es pas sûr de vouloir de réponse.
Tu chasses tes pensées en soufflant la fumée de ton tube à cancer, te levant pour laisser la bestiole passer et se lover dans ton lit défait. Ce chat, tu le gardes pour ton frère, le seul au monde qui peut prétendre avoir ta pleine confiance. Et encore, à lui aussi tu lui mens comme tu respires. Les gens à qui tu fais confiance, ils se comptent sur les doigts d’une main. Récemment, il y en a un nouveau dans le lot, un type qui a débarqué dans ta vie sans que tu ne le voies venir. Un type qui s’est posé à côté de toi un beau matin et qui a refusé de se barrer aussi infâme que tu aies été avec lui. Pas le genre à casser les couilles à parler tout le temps, même s’il pose parfois des questions que tu envoies valser d’un revers de main. Ouais, c’est un peu un type sorti de nulle part, ce Jumin. Bien sûr, tu ne lui as pas accordé une once de confiance tout de suite, ça sentait un peu l’anarque à la base. Et encore aujourd’hui, tu ne lui dis rien qui pourrait te foutre dans la merde si ça se savait. En revanche, tu sais pas pourquoi, tu n’es plus spécialement énervé quand il vient squatter avec toi, quand vous tapez la discute sur ton business, tu lui as même filé ton numéro sans le laisser poireauter trop longtemps. Peut-être que t’avais juste besoin de quelqu’un comme Jumin dans ta vie, pour t’apaiser un peu, pour t’éviter de trop de prendre la tête. Peut-être que tout ce qu’il a fait pour toi te donne l’illusion que vous pouvez être vraiment potes.
Mais vieux traumatisme oblige, une voix te rappelle que la trahison et l’abandon arrivent quand la confiance aveugle, alors tu te protèges tant bien que mal et continues d’ériger des murs entre lui et toi. Tu as par exemple évoqué que très rapidement ta soirée au commissariat avec Allen, sans donner plus de détails comme le nom de ton meilleur ami ou ta veste pleine de preuves compromettantes paumée dans les rues de Busan.

Ton téléphone vibre et tu ris presque en voyant le nom de celui qui t’a envoyé un message. Jumin.

« Retrouve-moi derrière l'ancienne usine Samsung dans 15 minutes. »

Tu hausses un sourcil, le type ne semble pas te donner d’autres alternatives ce qui titille ton esprit rebelle. Quelques années de plus et on croit pouvoir te donner des ordres. Tu fais un bruit désapprobateur et enfiles le premier tshirt qui te passe sous la main ainsi qu’une toute nouvelle veste récupérée tu ne sais où. Tu y vas parce que tu n’as rien d’autre à faire, c’est ce que tu dis, mais pour la peine, tu ne lui réponds pas et te contentes de te rendre au point de rendez-vous.
Tu observes le paysage grisâtre autour de toi, ralentissant le pas. Tu aimes bien cet endroit, malgré toi, ça te rappelle des souvenirs. Même si tu demandes ce que Jumin peut bien te vouloir ici, si bien qu’un mauvais pressentiment te prend doucement mais surement. Quand tu le vois, tu es quelque peu soulagé de le voir seul, tu ne voulais pas remettre le couvert.

« Jumin, alors, qu’est-ce que tu me voulais ? »

Apparence froide, comme à ton habitude, mais on peut voir un sourire se dessiner aux coins de tes lèvres quand tu lui donnes une légère tape sur l’épaule.
(c) DΛNDELION


Spoiler:
 


« Si les bons partent en premier j’compte vivre longtemps.  » Et il frappe. — The littl'shit
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t656-lee-jae-hyun-i-m-just-a
avatar
Sexy Policeman
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: i'm innocent | ft. shin sung & jae hyun   04.02.18 21:21

 
i'm innocent
shin sung & jae hyun

« Fucked around and got attached to you. Friends can break your heart too. »
Ses pensées ailleurs, Jaehyun sursauta lorsqu'il entendit la voix grave de Shinsung s'élever dans l'air. Par réflexe, il se releva du canapé, prêt à encaisser cette légère tape sur son épaule qu'il avait vu venir de loin. Au premier coup d'œil, tout semblait aller bien pour le plus jeune, mais on n'était jamais trop prudent. Après tout, peut-être que ses blessures étaient dissimulées sous ces tas de tissus qu'il portait. L'air impassible, comme toujours, le jeune homme se rassit sur le meuble en piteux état, tout en prenant soin de laisser une place à son ami. Puis il réfléchit.

Qu'est-ce qu'il lui voulait ? Rien de bien particulier en soi, plus une sorte de vérification qu'autre chose, mais il n'allait tout de même pas lui avouer un truc pareil, surtout que cela pourrait le compromettre et que même, Shinsung se ficherait probablement de lui. Il commençait à le connaître maintenant, même juste à s'habituer à sa présence. Il n'était pas comme tout le monde, comme tous ces gens qu'ils côtoyaient au quotidien, il était même loin de l'être. Peut-être était-ce pour cela qu'il avait plus de facilités à l'apprécier, parce qu'il savait bien qu'au fond, il était plus qu'un gosse paumé, accro aux drogues et à ses dérivés, ou en tout cas assez pour en vendre, qu'il savait être gentil parfois, à sa façon, derrière ces façades de bad boy un peu froid et sarcastique. Sa compassion et sa gentillesse le perdront, à le faire s'attacher à n'importe qui de la sorte. C'était dans ce genre de moments que sa barrière entre lui et les autres lui manquait, mais tant pi, il fera avec. Il supportera le poids du mensonge pendant encore un moment. « Je... J'ai entendu parler de ton altercation avec la police, c'est tout. »  C'est tout, c'est tout. Quelle sublime hypocrisie. Heureusement qu'il avait l'habitude de jouer les impassibles, sinon son expression de papa poule inquiet l'aurait trahi dès le début. « Mais je vois que tu vas bien, c'est le principal. » finit-il par dire, à demi-voix, alors que sa main venait percuter l'épaule de Shinsung dans un geste amical. Quelques secondes plus tard, il se rendit compte que ce n'était pas la bonne épaule à frapper, que c'était celle qui avait été touchée lors de la bataille. Quel excellent ami il faisait dis donc.
(c) DΛNDELION


I've got new rules, I count 'em
With wet words (secretly), you drench my heart again (softly), then you disappear with a smile. A light that has blinded me, feels like I’ve seen a new world. I took courage and approached you. ©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t556-seo-shinsung-some-like-
avatar
✧ the littl'shit ✧
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: i'm innocent | ft. shin sung & jae hyun   15.02.18 23:16

 
i'm innocent
shin sung & jae hyun

« Fucked around and got attached to you. Friends can break your heart too. »
Jumin te semble étrange aujourd’hui, mais tu ne saurais pas dire pourquoi. Qu’est-ce que qui, dans l’allure du jeune homme, dans sa voix, son expression, pouvait te faire penser ça ? Tu ne sais pas vraiment, mais c’est suffisant pour allumer la méfiance au fond de toi. Les années t’ont appris à faire confiance à ton instinct. Tu restes néanmoins impassible, laissant à ton ami le bénéfice du doute alors qu’il hésite légèrement sur tes mots, malgré son impassibilité habituelle. Un sourire se dessine alors sur ton visage, une étrange lueur dans le regard, alors que tu répliques avec un ton faussement enfantin :

« Ah, c’est chou, tu t’inquiétais pour moi ? »

Tu ne peux pas t’en empêcher, de taquiner, surtout avec Jumin qui se la joue aussi impassible que robotcop. Tu le sais, au fond, qu’il est un peu comme toi, qu’il a une facette qu’on ne soupçonne pas au premier abord. Tu vas pour lui dire que ce n’est même pas la peine d’en parler, que tu t’es déjà remis et que t’as l’habitude de ce genre de situation, mais seulement la dernière partie est vraie. Cette nuit-là t’a un peu secoué, même si ce n’est pas la première fois qu’on te ramène au poste par la peau du cul et clairement, tes bandages à l’épaule sont loin d’être une preuve de ta remise sur pied. T’as un peu la loose, Shin, ça te fait chier au plus haut point de sentir une faiblesse dans ton être. Alors, presque autant que par prudence, tu ne veux pas spécialement parler de cette altercation par orgueil. Pauvre enfant blessé dans sa fierté, il n’assume pas d’avoir eu un instant de panique, rejette la faute sur l’alcool et la drogue. Mais tu n’as pas le temps d’ouvrir la bouche que Jumin reprend, visiblement convaincu que tu vas bien, ce qui t’aurais fait plaisir s’il n’avait décidé qu’une tape amicale sur ton épaule était la meilleure idée de ce putain de monde.
Un juron franchit immédiatement tes lèvres quand tu crispes ta main sur la blessure encore fraîche et te détournes de Jumin. Ah, putain de sa mère la salope en claquettes, gobeur de queues de rhino olympiques… D’étranges insultes se bousculent dans ta tête alors que tu serres les dents et fais signe à ton interlocuteur d’attendre un instant. Ce n’est pas plus pour lui que pour la douleur que tu es aussi lyrique dans ta souffrance, c’est surtout une habitude pour la faire passer plus vite.
Après un instant, tu reportes ton regard sur Jumin avec une mimique se voulant neutre, bien que crispée. T’as un peu l’air d’un gosse pris en flagrant délit, qui sort tout juste d’une bagarre avec d’autres enfants déjà enfuis loin. Tu cherches un truc à dire, et il n’y a que ça qui arrive à franchir tes lèvres :

« Je t’aime bien Jumin, mais trouve un autre moyen d’exprimer ton amour pour l’instant. Je voudrais pas te rendre la pareille. »

Tu ne blagues qu’à moitié, même en amitié ta violence est omniprésente. En t’affalant dans le canapé, tu retires ta veste et jettes un coup d’œil à la blessure. Merde, les pansements sont un peu rougeâtres quand tu relèves tant bien que mal la manche de ton t-shirt, ignorant le froid ambiant. Ta menace déjà envolée, tu ajoutes sur le ton de la conversation :

« Je m’attendais pas à ce que tu veuilles me voir pour ça en vrai. »

Une curiosité sincère, une remarque presque anodine, une méfiance un peu dissimulée. Tu te sens con, une faiblesse ainsi exposée au grand jour, au moins tu fais assez confiance en Jumin pour ne pas directement tourner les talons. Tu as le malheur de toucher les plaies et tu te crispes un peu, une nouvelle salve de juron au bout des lèvres et un semi-geste d’abandon.
(c) DΛNDELION


Spoiler:
 


« Si les bons partent en premier j’compte vivre longtemps.  » Et il frappe. — The littl'shit
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
{tes clics et tes clacs}
Message Sujet: Re: i'm innocent | ft. shin sung & jae hyun   
Revenir en haut Aller en bas
 
i'm innocent | ft. shin sung & jae hyun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shin-Sephiroth projet feu/eau 13X
» [Dimension Police] Shin Jigenrobo no Chikara !
» L'innocent paradis ...
» Donjon des Larves [2.0]
» Lifetime records: Polype

licorne magique :: BUSAN CITY BEACH - 부산 :: ; le quartier dong-gu. :: Samsung Chang-go
Sauter vers: