wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Décembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de décembre est en cours d'impression ! Un peu de patience René !─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Ha Sang Gyun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t943-ha-sang-gyun-don-t-wann
More informations ?
Sujet: we meet again (mingyun ♡)     27.01.18 23:19
we meet again
jun & gyun

tenue + quelques semaines que tu es revenu, trois mois tout au plus et tu t’ennuies ferme dans ton appartement. t’as l’impression d’être un lion en cage. tu ne sais pas quoi faire et ça te pèse sur le moral. déjà que tu n’as plus d’études plus rien. t’aurais aimé resté à séoul. au moins là-bas, t’avais moins de chance de croiser un jour jun. sept ans sont passés depuis la dernière fois que tu l’as vu. sept ans et tu n’as pas pu l’oublier, jamais. min jun, tu l’as dans la peau. tu te souviens de ses traits, de sa voix, de ses mains sur ton corps quand il peignait. tu te souviens de tout parce que tu ne pourras jamais oublier. tu es plein de regrets et de remords. si t’avais été plus fort mentalement, tu aurais pu faire face aux parents, essayer de les raisonner, de leur faire comprendre que vous vous aimiez, min jun et toi. mais t’avais pas pu. t’étais trop jeune à l’époque pour ça. et maintenant, il ne te reste rien, pas même un rêve. tout s’est effondré quand tu as chuté de cette falaise. ta cicatrice est là pour te le rappeler, à chaque instant de ta misérable vie, tous les jours. un soupir s’échappe de tes lèvres alors que tu ouvres ton paquet de cigarette pour en allumer une. la nicotine est devenue ta meilleure amie après l’arrêt du foot à haut niveau. tu sais que c’est nocif pour ton corps, que t’es en train de te faire mourir à petit feu, mais inconsciemment, tu te sens mieux après en avoir grillé une. tes doigts la portent à ta bouche alors que tu inspires la première taffe, un sourire moqueur sur les lèvres tandis que tu croises un couple main dans la main. t’as envie de leur cracher ton venin dessus, de leur dire tout ce qu’ils risquent à aimer quelqu’un. mais tu te retiens. t’es pas un vieil aigri, tu peux pas l’être devenu, pas à vingt-trois. alors à la place, tu continues de marcher sans réel but à la recherche d’un bar qui accueillera tes déboires. et dieu sait que t’en as plein. tu finis par arriver devant une enseigne en néon d’un bar. tu prends même pas le temps de lire le nom que tu entres déjà à l’intérieur. ça sent le fauve et l’alcool, mais tu t’en fous. tu as besoin de ce genre d’atmosphère. tu n’es pas particulièrement dans l’autodestruction, mais t’aimes bien boire de temps en temps. quoique depuis que t’as appris que jun avait avancé, qu’il t’avait oublié, qu’il avait quelqu’un et qu’il était heureux, tu bois un poil trop et sûrement trop souvent. tu commandes donc une bière pour commencer. t’as besoin d’un truc plus fort, mais tu te contentera de ça pour le moment. une fois qu’elle est dans ta main, tu te tournes vers la salle à la recherche d’une place. il y en a une pas loin, derrière celle d’un couple qui est très collé l’un à l’autre. la fille est de dos et a de très beaux cheveux longs et blonds mais tu devines aisément que leurs langues sont collées l’une à l’autre. tu pousses un nouveau soupir. génial, tu vas te coltiner leur soupe de langues. mais tant pis, c’est la seule table de libre, tu feras avec. tu te frayes un chemin alors parmi les corps et les tables jusqu’à presque arrivé à ton but. sauf que t’es bousculé, tu sais pas d’où ça vient, mais tu te rattrapes sur la jeune femme qui était occupée avec son copain, renversant ta bière malencontreusement sur eux. « oh mon dieu, je suis désolé. » et tu te courbes pour t’excuser, refusant de croiser leur regard. pourtant, quand tu te redresses, ton regard tombe dans celui de la femme, ou plutôt de l’homme que tu pensais être une fille. et tu le reconnais immédiatement. ton cœur n’était clairement pas prêt, parce qu’il se met à battre plus rapidement dans ta poitrine alors que tu ne le lâches pas des yeux. il n’a pas tellement changé en sept ans. ses traits sont plus fin, plus féminins sûrement à cause de ses cheveux longs, mais toi tu les aimes ses cheveux longs. tu l’aimerais même avec un sac poubelle sur la tête. « je… » que tu commences, alors que t’es complètement paralysé devant ce couple. jusqu’à ce que tu le vois, tu ne le croyais qu’à moitié. mais maintenant que tu l’as sous les yeux tu en as la confirmation. il existe bel et bien. jun t’as complètement et définitivement oublié. et ça fait un mal de chien.

© LOYALS.


† oh every time I see you. when I see your eyes, my heart keeps fluttering. you’re my destiny, the only person I want to protect until the end of the world. + mingyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ha Min Jun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t947-ha-min-jun-walls-could-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)     18.02.18 14:38
we meet again
jun & gyun

tenue + C'est une mauvaise journée. De celles qui commencent dans un sursaut causé par un de ses trop nombreux cauchemars. Il ne se rappelle jamais vraiment bien de ses rêves lorsqu'il se réveille, sait seulement qu'ils le concernent lui. Toujours lui. Même après toutes ses années, même après avoir clamé tant de fois qu'il était passé à autre chose, Minjun n'arrive pas à se débarrasser de ses souvenirs, de ses espoirs. ((Il ne veut pas s'en débarrasser, après tout)). C'est comme si il n'était plus là physiquement, mais qu'ill était resté installé là, dans son esprit. Comme une douce sensation de présence, comme une horrible sensation de vide. Et Jun avait essuyé ses larmes matinales, s'était lascivement préparé pour sa journée de cours qui avait eu un goût de défaite. Il y a des jours comme ça où rien ne va, et aujourd'hui était un de ceux-là. Alors il avait décidé de rentrer chez lui plus tôt, et tant pis pour ses heures de cours restantes. Il avait besoin de s'isoler, d'enfiler un vieux jogging tâché de peinture à la place de sa tenue trop sophistiquée destinée à soigner son image, de mettre la musique assez fort pour ne plus entendre ses propres pensées, d'étendre sur une toile tout ce qui envahissait son esprit. Et c'est ce qu'il avait fait, passant des heures devant son chevalet dans sa chambre improvisée atelier, mélangeant soigneusement les pigments étalés sur le lin pour teinter ce blanc trop immaculé. Il ne réfléchissait pas Jun, ne réfléchit jamais lorsqu'il peint, calcule à peine ses coups de pinceaux qui relèvent plus de l'instinctif que du geste soigneusement préparé. Et les heures défilent comme ça, privant peu à peu la pièce de lumière naturelle jusqu'à ce qu'il pose son dernier trait de peinture, observe pendant plusieurs minutes le résultat avant de poser la toile près de la poubelle. Encore une qui n'aura eu comme spectateur que ses yeux insatisfaits, mais qui aura au moins eu le mérite de distraire son esprit le temps de sa création. Et toutes ses pensées reviennent à la charge, crispent assez sa mâchoire pour qu'il se décide à appeler son presque petit-ami. Il a besoin de sortir ce soir. De boire, d'oublier, d'avoir de l'attention pour compenser celle qu'il n'a plus depuis des années. Alors il va se doucher, incapable cependant de faire disparaitre toutes les tâches de peinture de ses mains trop pâles, soigne une fois de plus son apparence sans vraiment savoir pourquoi ((ni pour qui)) et s'empresse de rejoindre Hoon qui l'attend déjà. Et ils ne perdent pas plus de temps, après tout il connaît Jun, sait que lorsqu'il l'appelle comme ça pour l'emmener dans un bar, ce n'est pas pour siroter tranquillement un verre. Il faut moins d'une demie heure pour que l'artiste ressente déjà les effets de l'alcool, et il rigole sans vraiment savoir pourquoi, enchaine les verres, décide finalement d'abandonner la boisson pour perdre ses lèvres contre celles de son partenaire. Minjun l'embrasse encore et encore, s'installe sur ses genoux pour sentir les mains du plus grand courir dans son dos. Et il se sent mieux. Pas bien, mais mieux. Jusqu'à ce qu'une douche froide le fasse assez sursauter pour qu'il se relève. « Waaah c'est froid ! » Il lui faut quelques instants pour comprendre ce qui se passe, et il arrête d'essuyer vainement sa chemise pour sourire « C'est pas grave c'est juste un peu mouillé et- » Leurs regards se verrouillent, et c'est comme si toute la pièce avait été mise sous silence. Il n'y croit pas Jun, n'arrive pas à y croire. Et ah, quelle ironie, lui qui était venu ici pour l'oublier, se retrouve maintenant face à lui. Alors la gifle part d'elle-même, sèche, brutale. Ses paupières se chargent en larmes pendant qu'il repousse son partenaire qui tente de s'interposer. « C'est bon va t'amuser, j'ai des comptes à régler avec lui. » Lui. Lui, lui, lui. Il attend que son compagnon s'éloigne pour pousser Sanggyun loin de lui, laissant ses larmes dévaler ses joues. « Qu'est-ce que tu fous là ?! Non plutôt t'étais où tout ce temps hein ? Pourquoi tu m'regardes comme ça, ça t'énerve à ce point de me voir ?! Parle putain, pourquoi t'es parti ! Pourquoi tu m'as laissé ! Pourquoi tu me déteste ! »
C'est une mauvaise journée. Ou peut-être la meilleure depuis des années.

© LOYALS.



※ ※ ※ ※ ※ ※ I SAY I WANNA SETTLE DOWN, BUILD YOUR HOPES UP LIKE A TOWER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ha Sang Gyun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t943-ha-sang-gyun-don-t-wann
More informations ?
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)     18.02.18 18:35
we meet again
jun & gyun

tenue + toi qui pensais passer une soirée tranquille dans un bar sympa, tu t’es lourdement trompé. c’était la première fois que tu sortais depuis ton retour dans cette ville et tu te retrouvais déjà en face de la personne que tu évitais depuis que tu avais remis les pieds dans ta ville de naissance. min jun est en face de toi et pourtant, il est si loin. il est avec un autre homme et le voir de tes propres yeux fait bien plus de mal que tu ne l’aurais pensé. toi tu n’as pensé à lui pendant des années. ça a toujours été lui. mais apparemment ce n’est pas le cas pour le jeune homme. il semble t’avoir oublié dans les bras d’un autre type. tu ne sais même pas à quoi il ressemble puisque tu sens la main de jun sur ta joue avant même de te rendre compte qu’il t’a frappé. instinctivement, tu sers les dents parce que ça fait mal mine de rien, mais ce qui fait le plus mal c’est l’humiliation d’avoir été frappé. pourtant tu le mérites, tu le sais et tu ne lui en veux pas. après tout, ton petit frère avait passé de nombreux jours à essayer de te contacter, à essayer de trouver des réponses à ses questions et à ton départ. et il n’avait rien eu que le silence en réponse, parce que tu ne pouvais pas lui parler. tu t’étais dit que tu reviendrais le chercher une fois que tu serais devenu ce footballeur que tu rêvais tant d’être. mais même ça tu le seras jamais. tu n’es qu’un déchet de plus que la société laisse de côté. le mec de jun se lève et tu plantes quelques secondes ton regard dans le sien. il est plus grand que toi et essaie d’être intimidant, mais ça ne fonctionne pas. il ne te fait même pas peur, si bien qu’un léger sourire narquois s’affiche sur tes lèvres. quelques secondes à peine parce que min jun reprend la parole l’envoyant s’amuser ailleurs. tu laisses donc pour reporter ton attention sur l’homme qui fait battre ton cœur depuis des années non stop. il te repousse et tu recules d’un pas alors qu’il commence à pleurer. tu viens mordre dans ta lèvres nerveusement alors qu’il commence par te faire des reproches. ça fait mal ça, mais en même temps, tu t’attendais à quoi ? il n’allait très certainement pas te sauter dans les bras, en te disant que tu lui avais manqué et qu’il t’aimait toujours. ça, ce n’était que dans tes fantasmes, dans l’utopie qu’était tes rêves. là, c’était la réalité et dans la réalité, jun te déteste. tu passes une main dans tes cheveux alors que tes dents attaquent toujours la chaire de ta lèvre. « j’étais à séoul pour mes études. » que tu réponds calmement alors que tu n’as qu’une envie c’est celle de l’embrasser et de le prendre dans tes bras pour sécher ses larmes qui coulent sur son visage. « je vois pas de problème avec la façon dont je te regarde. je devrais faire comment jun ? » puis tu ricanes parce que la situation te rend nerveux. il n’y a rien de drôle, c’est juste nerveux et tu ne le contrôles pas vraiment. « je vois que tes parents m’ont bien fait passer pour une pourriture. je croyais que tu me connaissais assez pour savoir que je te détestais pas. mais je me suis trompé apparemment. » tu appuies bien sur le mot tes parce que depuis que tu as été chassé comme un malpropre, tu ne les considères plus comme tes parents. t’en viens même à te demander si un jour tu as été vu comme leur fils et pas seulement comme une pèce rapportée. tu te doutes que la réponse est négative, sinon, ils n’auraient pas réagit de la sorte, pire ils auraient un peu hésité avant de te séparer de jun. « mais puisque tu sembles si convaincu que je te déteste… pourquoi tu retournes pas avec ton mec. t’avais l’air bien avec lui. je voudrai pas vous déranger. t’étais prêt à te faire sauter, ce serait dommage de manquer ça. » t’es détestable à réagir de la sorte à être agressif et dégoûté dans cette situation, parce que tu n’as rien à dire. c’est toi qui est parti, toi qui l’a laissé, toi qui ne l’a pas recontacté par la suite. min jun a le droit d’avoir continué sa vie alors que toi tu es resté bloqué dans le passé, ce qui n’est pas son cas apparemment.

© LOYALS.


† oh every time I see you. when I see your eyes, my heart keeps fluttering. you’re my destiny, the only person I want to protect until the end of the world. + mingyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ha Min Jun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t947-ha-min-jun-walls-could-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)     20.02.18 14:31
we meet again
jun & gyun

tenue + Il en avait passé des journées, des nuits entières à imaginer tant de choses. À quoi ressemblait la vie de Sanggyun maintenant, quelles étaient devenues ses habitudes de vie, est-ce qu'il prenait toujours le même petit déjeuner, est-ce que son sourire laissait toujours entrevoir toutes ses dents. Et puis si sa voix avait changé, à quel point la puberté avait modifié ses traits, son apparence générale, si ses cheveux avaient conservé leur douceur, si ses cils étaient toujours aussi longs. Il imaginait l'homme qui avait remplacé le garçon qu'il avait tant aimé. Et puis il a aussi tant de fois imaginé leurs retrouvailles, trouvant à chaque fois un contexte différent, des lieux variés, des raisons abstraites, rien de concret. Il n'était certain que d'une chose au final : il l'aimait toujours. Malgré les moments de désespoir où il hurlait dans le vide à quel point il le détestait, à quel point il n'avait plus de valeur à ses yeux, plus sa place dans sa vie, au fond Minjun savait parfaitement que ses sentiments étaient restés intacts. Aucun de ses silences, aucun de ses doutes n'avaient pu leur porter atteinte, comme un diamant incassable. Pourtant parmi la myriade de scénarios qu'il inventait tous les jours, jamais il n'avait imaginé une telle situation. Jamais il n'avait pu anticiper sa propre réaction. Lui pourtant si convaincu qu'il le prendrait dans ses bras et l'embrasserait dès la seconde où son regard retrouverait enfin Sanggyun, aujourd'hui il se retrouve démuni avec ses sentiments en vrac et son coeur explosé. Minjun a mal. Si mal. Mal de le voir là comme si de rien n'était, mal de constater les effets du temps qui les a séparés sur son apparence ((et malgré son état, il n'a pas pu s'empêcher de le trouver beau, si beau)). Mal de tout ce qu'il a gardé enfoui dans sa tête pendant si longtemps, qui explose comme de la dynamite face à lui. Et il a mal de sa propre honte aussi, de son dégoût de lui-même. Il ne voulait pas que l'homme qu'il aime le voit comme ça, dans les bras d'un autre, les lèvres rendues collantes par l'alcool et les baisers désordonnés. Jun a toujours fait en sorte d'avoir une apparence irréprochable, uniquement parce qu'en réalité il ne déteste. Et face à cette personne qu'il chérit tant il se sent si inférieur, si insuffisant.

Tout son corps est secoué de tremblements incontrôlables, ses yeux lui donnent l'impression de brûler à cause des larmes si abondantes qu'elles glissent hors de ses paupières sans qu'il ne puisse les arrêter. Il voudrait lui dire tant de chose, en entendre tant d'autres, et les questions se succèdent, se superposent, se mélangent dans une incohérence aux airs de reproches. Et Sanggyun semble si calme. Pourquoi est-il si calme ? Voir son frère, son ex petit-ami le laisse donc indifférent ? ((Et Jun meurt à petit feu)). Et il l'écoute mais ne comprend pas, ne comprend rien. Toute cette situation le dépasse. Ses mains tremblent nerveusement, ses yeux ne se détachent pas de lui. Et avant qu'il n'ait le temps de répondre aux accusations envers ses parents, l'affreuse sensation d'être froidement poignardé en plein coeur assassine les mots dans sa gorge. « ….Quoi ? » Il reste figé, incapable d’accepter ce qu’il vient de dire. On l’insulte tous les jours de salope, il a assez l’habitude pour que ça ne lui fasse plus rien. Mais venant de Sanggyun, c’est la chose la plus douloureuse au monde. « Tu penses pas ce que tu dis… T’as pas le droit de dire ça Gyun ! » Les larmes inondent son visage, sa voix se brise ((un peu comme tout son être)). « Ce matin encore je pleurais ton absence, ce matin comme tous les autres la première chose à laquelle j’ai pensé c’est toi et toi… toi après m’avoir abandonné, après sept putain d’années de silence tout ce que t’as à dire c’est que je suis une salope ?! » Il se fiche des regards rivés sur eux, ne voit que l’homme qu’il a aimé l’homme qu’il aime, et l’attrape par le col pour le tirer rageusement vers lui ((depuis quand est-il si grand ?)) le poing levé, prêt à s’abattre sur sa joue déjà rougie. Pourtant il reste immobile, le regard verrouillé dans celui qui lui a tant fait de mal. Et il le percute. Mais pas de son poing. De ses lèvres, contre celles de son aîné. Il l’embrasse comme il en a rêvé toutes ses années, recule après quelques instants, cherche dans son regard un signe que tout ça n’est qu’une mauvaise blague. Minjun a toujours su lire dans les pupilles du plus grand, mais aujourd’hui c’est comme si cet homme face à lui n’était pas son Sanggyun. Et ce baiser qui devait célébrer leurs retrouvailles a laissé sur ses lippes un goût amer d’adieu. « Je te déteste. »

© LOYALS.



※ ※ ※ ※ ※ ※ I SAY I WANNA SETTLE DOWN, BUILD YOUR HOPES UP LIKE A TOWER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ha Sang Gyun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t943-ha-sang-gyun-don-t-wann
More informations ?
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)     20.02.18 15:25
we meet again
jun & gyun

tenue + tes mots dépassent ta pensée. même dans les pires scénarios que tu avais imaginé, jamais tu n’avais parlé aussi mal à jun. mais ça te tue de le voir avec un autre. ton cœur saigne de l’avoir vu, sa bouche collée à ce type, leurs corps plus près l’un de l’autre que nécessaire. tu n’as aucune légitimité pour être en colère ou même déçu et trahi par le comportement du jeune homme. après tout, il est resté sept ans sans nouvelles de toi. bien sûr qu’il a le droit d’avancer et de vivre sa vie. mais même en sachant ça, ça ne fait pas moins mal. au contraire t’as juste l’impression qu’on t’a ouvert la poitrine pour en extraire ton cœur et y foutre du sel. alors, tu te laisses aller à être méchant et froid avec jun, l’homme que tu aimes, dans le but de lui faire aussi mal que ce qu’il te fait actuellement. tu le vois dans ses yeux qu’il est blessé et maintenant que tu as réussi ton coup, ça ne te laisse qu’un goût désagréable et amer dans la bouche. tu voudrais lui demander pardon et le prendre dans tes bras, mais tu t’y refuses. tu n’as aucun droit de le faire. il a quelqu’un d’autre à présent. tu ne fais plus parti de son présent, encore moins de son avenir. tu n’es juste qu’un fantôme du passé, un revenant dans sa vie. min jun cherche seulement des réponses à ses questions laissée trop longtemps sans. ton surnom dans sa bouche te fait serrer un peu plus les dents sur ta lèvre alors que tu retiens les larmes d’apparaitre dans tes yeux. tu veux garder cette image d’homme fort et sans cœur qu’il semble te prêter depuis que tu es parti et que les parents ont alimenté. tu le laisses parler, t’expliquer qu’il pleurait encore ton départ et ton absence ce matin sans réellement avoir envie de le croire. pourquoi le ferait-il alors qu’il a trouvé quelqu’un pour fourrer sa langue dans sa bouche et se faire sauter ? pourquoi il te fait croire que tu lui manques alors que tu as clairement vu que ce n’était pas le cas. il t’attrape par le col te rapprochant de lui par la même occasion et coupant court à tes pensées. tu vois le poing qui se lève et tu t’attends à l’impact à tout moment. tu lui lances même un regard de défi. qu’est-ce que tu attends jun pour frapper. t’en meurs d’envie. tu lui gueulerais presque de le faire pour qu’il soulage ses pulsion et qu’il te fasse du mal physiquement, maintenant que tu es brisé mentalement. mais au lieu que ce soit ses phalanges qui rencontrent ta pommette, c’est la douce caresse de ses lèvres sur les tiennes qui te fait perdre pied et te déconnecte de la réalité. tu ne sais pas combien de temps il reste contre toi à t’embrasser et tu ne réagis pas de suite. tu es trop sous le choc pour lui rendre son baiser. ce n’est que lorsque jun s’éloigne que tu réalises ce qui vient de se passer. tu es perdu. tu ne comprends rien. min jun remet de la distance entre vous scrutant ton regard pour chercher des réponses et tu es incapable de lui en donner parce que tu ne sais pas quoi penser de tout ça. et puis, il reprend la parole et tu sens ton cœur s’ouvre un peu plus à ses mots. il te déteste. c’est la première fois qu’il te le dit et tu as l’impression de mourir. pourtant, tu lui souris tendrement, sans même savoir pourquoi tu le fais, parce que clairement, tu n’as pas envie de sourire. « et moi je t’aime. » tes yeux se remplissent d’eau peu à peu mais tu te refuses toujours à pleurer. tu ne veux pas lui montrer tes faiblesses et encore moins qu’il t’a touché en plein cœur avec ses actions et ses mots. « toujours… » que tu rajoutes, toujours ce sourire tendre sur les lèvres. tu te rapproches à nouveau de lui, déposant un baiser chaste d’au revoir sur sa bouche, rougie par les baisers de l’autre mec. « j’ai pas pu le faire correctement la dernière fois… alors, je vais le faire bien cette fois-ci. » tu plantes ton regard dans celui de jun, souriant toujours malgré ce que tu t’apprêtes à faire. « au revoir minnie. » tu lui adresses un dernière sourire, un dernier regard et la première larme s’échappe de tes yeux alors que tu tournes les talons pour sortir le plus vite de ce bar. tu ne supportes plus d’être là avec lui dans cette pièce et de le voir avec un autre homme que toi. tu te dépêches de sortir dans la rue, attrape ton paquet de clope t’en allumes une, qui se consume sans que tu ne tires dessus, alors que t’essuies rageusement tes larmes.

© LOYALS.


† oh every time I see you. when I see your eyes, my heart keeps fluttering. you’re my destiny, the only person I want to protect until the end of the world. + mingyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ha Min Jun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t947-ha-min-jun-walls-could-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)     20.02.18 17:15
we meet again
jun & gyun

tenue + Minjun avait toujours eu la certitude qu'un jour il retrouverait Sanggyun. Parfois il perdait un peu espoir mais se reprenait bien rapidement; il était hors de question pour lui de ne plus jamais revoir l'homme qu'il aime. Et aujourd'hui, après toutes ces années sans le moindre contact malgré les tentatives presque aussi nombreuses que le nombre de jours qui les a séparés, il n'a que des regrets. Il regrette que ça ce soit passé ainsi, regrette qu'il l'ait vu dans les bras de cet homme qui n'a aucune valeur pour lui, regrette d'avoir réagi avant de réfléchir, regrette que la joie ne soit pas au rendez-vous. Regrette surtout que son aîné semble presque déçu de le voir, dégoûté de recroiser son chemin. Et ça ne l'empêche pas malgré tout de l'embrasser, sans doute dans l'espoir d'éveiller quelque chose en lui ((de faire remonter ses sentiments peut-être)). Il a l'impression d'être le seul à apprécier ce baiser, le seul à en avoir rêvé tout ce temps, le seul qui en avait eu tant besoin comme un camé en manque de sa dose. Et oh évidemment il ne le déteste pas, n'y arrivera sans doute jamais ((c'est qu'il a essayé, n'a jamais pu s'y résoudre cependant)) mais il ne peut pas lui dire qu'il l'aime, a bien compris que cet amour n'était pas réciproque. Pourtant Sanggyun le regarde dans les yeux avec son sourire trop doux, son sourire qu'il aime tant et lui souffle qu'il l'aime. Et pendant un instant, Minjun a envie d'y croire. Pendant un instant il oublie son abandon, son silence, il oublie toute la peine, oublie même comment respirer. Et s'accroche si fort à l'espoir que tout redevienne comme avant. Pour mieux chuter ensuite. L'homme de sa vie lui dit au revoir, tirant un trait sur ce nous que Jun s'imaginait déjà reconstruire, assassinant ses espérances prématurées. Et il le laisse là, seul avec son choc, ses larmes, son coeur qui bat trop fort ((ou peut-être au contraire ne bat-il plus du tout). Il l'abandonne, le laisse agoniser de la peine la plus horrible qu'il n'ait jamais ressenti. Il faut plusieurs secondes pour que Minjun sorte de ses pensées prêtes à l'engloutir, quelques unes de plus pour qu'il sorte du bar, laissant derrière lui Hoon sans même y penser un seul instant.

Et lorsqu'il voit la silhouette de celui à l'origine de son état, son sang ne fait qu'un tour. Il l’attrape par le bras, le force à se tourner pour lui faire face et cette fois son poing s’écrase contre sa joue sans hésiter, faisant gémir Jun de douleur, lui qui n’est pas habitué à frapper et qui s’est probablement fait plus mal à lui-même qu’à son ainé. Et ça ne l’arrête pourtant pas. Il le pousse, tape désespérément son torse, laisse sa rage et sa douleur parler. « Connard connard connard ! » Il ne peut pas accepter tout ça, ça le bousille, saccade sa respiration, augmente l’intensité de ses sanglots bruyants. « Je te déteste ! » je t’aime « Sors de ma tête ! Sors de ma vie ! » je t’en supplie ne pars pas. L’air froid de la saison mord sa peau mais il s’en moque, reste là face à lui, avec pour seule arme ses cris brisés, noyés sous les larmes. Il voudrait tellement comprendre, le comprendre. Pourquoi prétend-il l’aimer alors qu’il l’a lâchement abandonné pour ne lui offrir que son silence pendant des années ? Comment peut-il parler d’amour alors qu’il ne le voit plus comme son petit frère ou petit ami, mais simplement la salope du coin ? De quel droit se permet-il de l’embrasser si tendrement, s’il n’a à son égard que du mépris ? Les questions se bousculent dans son esprit, mais il se fout de son mal de tête. Il se fout de tout, ne pense qu’à lui. « Va t’faire foutre avec tes mensonges Gyun ! Casse toi, retourne à ta belle vie à la capitale sans moi ! » Et pourtant il l’emprisonne entre un mur de la bâtisse et son corps à force de coups, comme si, au final, il craignait qu’il s’en aille vraiment ((sans doute parce que c’est le cas)). « T’as pas le droit de faire ça tu m’entends ?! T’as aucun putain de droit de faire ça ! Tu crois que tu m’as pas fait assez de mal en me laissant comme le lâche que t’es ? Et tu veux encore une fois me faire croire que tu m’aimes pour m’abandonner ? Quoi t’en as pas eu assez, ça te fait tant kiffer que ça de me détruire ? Bah bravo t’as au moins réussi ça ! » Il n’a plus de filtres Minjun, laisse la colère et la tristesse parler à sa place, prendre le dessus sur tout le reste. « Il est pas passé un seul putain de jour sans que je rêve de te revoir et tu sais quoi ? Je regrette d’avoir attendu ça pendant ces sept dernières années. J’pensais que ton silence était la pire des choses, faut croire que j’ai sous estimé à quel point tes mots pouvaient être pires. Je suis vraiment con pas vrai ? D’avoir cru en notre relation, de t’avoir attendu tout ce temps. Ça devait être marrant pour toi de jouer avec ma naïveté hein ? » Il ne crie plus, n’en a plus la force. Ses mots ne sont que des souffles, mais son regard reste verrouillé dans celui de Sanggyun. « Alors vas y détruits-moi, c’est ce que tu fais de mieux après tout. »

© LOYALS.



※ ※ ※ ※ ※ ※ I SAY I WANNA SETTLE DOWN, BUILD YOUR HOPES UP LIKE A TOWER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ha Sang Gyun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t943-ha-sang-gyun-don-t-wann
More informations ?
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)     20.02.18 19:35
we meet again
jun & gyun

tenue + tu devrais t’enfuir, ne pas rester près du bar, près de lui, mais t’en as pas la force. t’espères que jun te suivra, qu’il viendra réclamer encore une fois les réponses qu’il cherche depuis des années. alors, tu restes là, ta cigarette se consumant au coin de tes lèvres sans que tu n’inspires ce poison dans tes poumons et les larmes coulant sur ton visage. tu les essuies rageusement, parce que tu ne veux pas pleurer, tu ne veux pas être cet être faible que tu as été un jour, quand tu es arrivé dans la famille ha. ça te semble tellement moins ces moments passés avec min jun alors que tu n’étais qu’un gamin et que tu avais besoin de lui. maintenant tu es un homme, mais tu as toujours besoin de lui. énormément, atrocement, et un peu plus chaque jour. mais c’est fini cette fois. même si tu as l’espoir et l’envie qu’il sorte pour venir te voir, t’engueuler, t’insulter, te frapper, tu te doutes qu’il ne le fera pas. alors, tu tournes une fois de plus le dos, lâchement, à la personne que tu aimes le plus au monde, à celle qui te rendait heureux à chaque instant de ta vie. on attrape soudainement ton bras et tu te retournes pour prendre un poing. tu grimaces à cause de la douleur avant de croiser le regard remplis de larmes de jun. aussitôt tu poses ton regard paniqué sur sa main. tu l’as entendu gémir. il s’est fait mal, tu le sais. sauf que t’as pas le temps de t’en faire qu’il est déjà en train de te frapper le torse, te poussant contre le mur et t’insultant encore et encore de connard. tu le laisses faire, reculant de plus en plus, mâchant ta lèvre à cause de ses sanglots. tu t’en veux d’être la cause de ses larmes et pourtant, tu ne peux pas les sécher. il répète qu’il te déteste encore une fois. c’est la deuxième fois et ça fait toujours aussi mal parce qu’il le confirme. il continue, te demandant ou plutôt t’ordonnant de sortir de sa tête et de sa vie. c’est ce que tu essayais de faire là mais c’est lui qui est venu te chercher. et ton cœur se gonfle d’amour pour lui, parce qu’il est sorti pour toi, même si c’est pour te frapper. jun n’arrête pas de te taper alors que tu recules de plus en plus contre le mur te retrouvant bloqué entre la paroi gelée et le corps chaud de ton frère. tu le laisses continuer de te faire des reproches et ça fait de plus en plus mal. ses mots sont comme des couteaux acérés qui te lacèrent la peau et le cœur. tu retiens encore une fois de pleurer parce que tu ne veux pas craquer devant lui et les cris s’estompent pour laisser place à des souffles. mais ce n’est pas parce qu’il ne crie plus que ce qu’il te dit te fait moins mal. et quand il finit, de demandant de le détruire parce que c’est ce que tu fais du mieux tu ne peux pas t’empêcher de ricaner, n’essayant même pas de cacher le sarcasme qu’il entendra dans tes mots. « tu te fous de ma gueule j’espère. » tes yeux s’étrécissent alors que tu le repousses un peu loin de toi que tu puisses respirer un peu mieux. « tu veux me faire croire que tu m’as attendu et que tu pleures tous les jours mon absence. il me semble avoir vu que cette absence a bien vite été comblée. » et tu lances un regard et un coup de tête derrière toi pour montrer ce type qui a suivit jun dehors. il reste à distance mais tu peux voir qu’il est prêt à en découdre avec toi. ça tombe bien t’as bien envie de frapper quelqu’un et il est hors de question que tu lèves la main sur jun. « retourne avec ton mec. il t’attend sagement comme un chien attend son maître. » tu craches ces mots parce que ça t’énerve qu’il soit là. ce sont vos retrouvailles à min jun et toi. vous n’avez pas besoin d’un élément extérieur. tu vois qu’il se crispe au mot chien et tu lui lances ton sourire le plus insolent que tu puisses faire, pour le provoquer et voir s’il viendra te frapper avant de te concentrer à nouveau sur jun. « tes standards sont tombés bien bas min jun. t’aurais pu trouver mieux que ça. » tu lâches, crachant ton venin, ayant très bien remarqué votre ressemblance. il a la même forme du visage que toi et si ses yeux sont légèrement plus bridés que les tiens, vous pourriez passer pour des frères. « j’espère au moins qu’il te baise bien. » et tu craches ensuite littéralement sur le sol, le mélange de salive et de sang que tu avais dans la bouche. même si t’as oublié que jun t’avait frappé, ta joue s’en souvient et le goût âcre de ton sang te le rappelle.

© LOYALS.


† oh every time I see you. when I see your eyes, my heart keeps fluttering. you’re my destiny, the only person I want to protect until the end of the world. + mingyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ha Min Jun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t947-ha-min-jun-walls-could-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)     25.02.18 0:03
we meet again
jun & gyun

tenue + Il y a une part de Minjun qui se déteste de réagir ainsi, qui se dit qu'il aurait dû essayer de comprendre Sanggyun avant de lancer de telles accusations. Et puis il y a l'autre part, bien plus forte, qui se dit qu'après tout, le plus grand a eu sept ans pour expliquer son départ et ne l'a jamais fait, alors pourquoi ce serait à l'artiste d'aller chercher les réponses ? Et puis Gyun lui semble terriblement distant, froid. Comme s'il s'était réellement débarrassé de ses sentiments, comme si le cadet n'avait plus aucune valeur à ses yeux. Et c'est pire encore lorsqu'il remet en doute le fait de lui avoir manqué, qu'il répète que Jun l'a remplacé. Il se trompe, car même si l'androgyne a laissé son corps à n'importe qui, jamais personne n'a eu droit à son coeur après son départ. Aucun mot ne lui parvient pour répondre, il reste juste planté là à le fixer sans comprendre, sans le reconnaître. Il reste juste comme ça, avec sa rage et sa tristesse, con coeur sur le point d'exploser. Et ses derniers mots sonnent comme le coup de grâce, comme la seule chose encore capable de le blesser plus encore. Minjun se sent sale, répugnant, insuffisant. Tant d’adjectifs qu’il a si souvent entendu de la bouche des gens de son école, qu’il ne pensait jamais recevoir de la part de l’homme qu’il aime. Et il le fixe quelques secondes, incapable de réagir. Puis l’effet de choc s’estompe et ça le prend aux tripes, le pousse à s’écarter, à vomir son mal être quelques mètres plus loin.

Tout son corps tremble pendant que la scène se répète dans sa tête comme une pellicule abimée. Sanggyun le voit comme une salope. Sanggyun a craché devant lui. Et le plus jeune vomit encore sur le sol, sait parfaitement que ce n’est pas à cause des effets de l’alcool. Non, c’est parce qu’il rêverait de pouvoir faire sortir toute cette douleur qui lui broie le coeur. Les larmes continuent de brûler ses pupilles qui sont maintenant rivées au sol. Lui qui maintenait fermement le contact visuel avec son aîné jusque là n’a même plus la force de lever la tête dans sa direction maintenant. À quoi bon ? Si ses yeux ne le regardent pas avec l’amour d’autrefois alors Jun ne préfère pas les voir. Et il ignore totalement les critiques dirigées vers Hoon, bien qu’il ait une certaine forme d’affection pour le jeune homme, il lui semble maintenant bien insignifiant face à l’homme qu’il aime. « Alors ça y est, je te dégoûte pas vrai ? » Et comment pourrait-il lui en vouloir après tout ? Il a raison, Minjun est répugnant. Du coin de l’oeil il aperçoit le plus grand des trois garçons s’approcher et s’empresse de le chasser. « Non Hoon, dégage. Putain je t’ai dit de te trouver quelqu’un d’autre pour ce soir, laisse moi maintenant ! » Et même s’ils ne s’aiment pas et s’utilisaient mutuellement pour combler leurs manques, tous les deux se sont toujours traités avec respect. C’est la première fois que Minjun lui parle ainsi et même s’il voit que son vis-à-vis est blessé, il ne revient pas sur ses mots. Il veut parler à Sanggyun, personne d’autre.

Et sa tête, bien que toujours baissée, se tourne vers lui pendant qu’il essuie ses larmes. « Très bien, t’as l’air décidé à vraiment pas vouloir nous laisser une seconde chance alors j’vais te dire ce que je pense. Et c’est la vérité. Ouais t’as raison, j’me fais sauter par Hoon, par la moitié des gars de ma fac aussi, la plupart du temps j'connais même pas leurs noms. Parce que j’ai jamais trouvé comment combler le manque que toi t’as laissé dans ma vie. Ridicule pas vrai ? Je sais, ça fait même carrément pitié. » Il se rapproche de lui, gardant son regard rivé sur le bitume. « Plot twist, j’ai jamais réussi à me faire à ton absence, ni à combler ce vide. Et devine quoi ? Je voulais pas y arriver. Parce que j’avais ce putain d’espoir de te retrouver un jour, et qu’on reprendrait là où on s’était arrêtés. Tu penses que j’aurais pu trouver mieux que ça ? J’ai cherché mieux que ça, je t’ai cherché toi. Parce que c’est toi que je voulais. Mais t’es très doué pour m’éviter pas vrai ? Alors vu que t’as l’air si convaincu que je t’ai remplacé laisse moi te dire une chose : Hoon n’est pas mon mec, j’en ai pas eu depuis sept ans parce que c’était ton titre à toi. Et dans l’absolu même si j’étais en couple, ou même marié t’aurais pas eu ton mot à dire Gyun, n’oublie pas que la victime ici c'est pas toi. Toi t'es celui qui m’a quitté sans un mot, moi je suis juste l’abruti accroché au mec qui l’a abandonné. Alors t’as raison je suis dégoutant, mais à qui la faute selon toi ? » 

© LOYALS.



※ ※ ※ ※ ※ ※ I SAY I WANNA SETTLE DOWN, BUILD YOUR HOPES UP LIKE A TOWER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ha Sang Gyun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t943-ha-sang-gyun-don-t-wann
More informations ?
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)     25.02.18 0:59
we meet again
jun & gyun

tenue + tu utilises des mots qui dépassent ta pensée. jamais tu ne penserais que jun est une salope ou quoi. mais tu ressens ce besoin viscéral de lui faire mal, de le rabaisser plus bas que terre pour lui faire endurer la même peine que ce que tu as ressenti en le voyant avec un autre homme, en plus avec un mec qui te ressemble. il aurait été complètement différent de toi, tu l’aurais sûrement moins mal pris. mais là c’est comme s’il te remplaçait pas une version améliorée et ça t’a fait mal. cependant, tu sais que ce n’est pas la bonne solution de lui faire du mal. tu t’en veux au moment même où les mots passent la barrière de tes lèvres. ça ne te soulage pas au contraire. ton cœur se serre encore un peu plus. ton regard ne quitte plus celui de minjun alors que tu sens la coupure dans ta bouche te lancer. son coup n’était peut être pas aussi fort qu’il aurait pu l’être mais tu t’es mordu et t’as mal. sauf que tu ne te focalises plus sur ta blessure parce que jun se met à vomir à quelques mètres plus loin. tu gardes ton regard posé sur lui ne sachant pas quoi faire. est-ce que tu devrais l’aider, est-ce que tu devrais le laisser ? c’est finalement la deuxième option que tu choisis. tu n’as aucune légitimité pour lui porter assistance. tout ce que tu peux faire c’est serrer les dents et les poings alors qu’il te demande s’il te dégoûte. bien sûr que non, il ne te dégoûte pas. ça ne pourrait jamais arriver mais t’as pas le temps de lui dire que son chien arrive près de vous pour aider jun. tu dardes sur lui ton regard le plus noir. t’as juste envie de lui sauter à la gorge pour l’étrangler et regarder son corps convulser alors qu’il cherche son air. t’as même un sourire satisfait quand tu entends les mots que l’homme que tu aimes lui dit et tu laisses ce sourire alors que tu lui fais même un signe de la main pour le congédier. il n’est pas désiré et ne le sera pas jusqu’à ce que tu aies fini avec jun. tu voudrais même rajouter qu’il faut qu’il retourne se coucher dans son panier jusqu’à ce qu’il le siffle mais t’as pas le temps parce que jun reprend la parole et tu croises son regard alors qu’il sèche ses larmes. et là, alors que le flot continue de ses paroles te frappent, t’as l’impression de mourir à petit feu. ton regard se vide, tu perds toutes émotions alors qu’il s’applique à te parler des mecs qui l’ont sauté, de tout ce qu’il a ressenti pendant ces sept dernières années. tu te rends compte du mal que tu lui as fait et ça te tue plus que tu ne le voudrais. tu as du mal à avaler ta salive alors que tes yeux se remplissent de larmes. sauf qu’une fois encore tu te refuses à les laisser couler. pourtant, tu sais que si tu le faisais maintenant, minjun pourrait penser que tu n’es pas sincère et c’est exactement ce que tu veux éviter. tu le laisses finir et tu ravales ce sanglot qui menaçait d’éclater au fond de ta gorge. tu prends quelques secondes pour digérer les informations qu’il te donne et même de savoir que ce hoon n’est pas son mec, ça ne t’aide pas à aller mieux. tu finis par prendre une grande inspiration. « tu crois vraiment que je ne veux pas nous laisser une seconde chance ? » tu lances parce que c’est l’une des premières choses qui t’a blessé dans ses propos. tu ne parleras pas du fait qu’il s’est fait touché par la moitié de busan. tu n’as pas réellement envie d’imaginer l’homme que tu aimes dans les bras d’autres hommes. tu sais que ça arriverait. t’es pas con, tu sais qu’il aurait continué sa vie, qu’il aurait fait des rencontres. mais il n’empêche que ça fait quand même mal. tu soupires avant de reprendre. « est-ce que tu sais à quel point c’était dur pour moi de partir sans me retourner ? de passer autant de temps sans pouvoir te contacter alors que l’envie était là ? de lire tes sms et de mourir d’envie de venir te retrouver jun. tu sais pas à quel point j’avais envie de revenir. mais je pouvais pas, c’était impossible… encore aujourd’hui c’est impossible. » tu sais que tu ne lui donnes pas de réponses et que tu vas le rendre encore plus confus mais c’est tout ce que tu peux faire pour le moment. tu ne te vois pas lui dire que ses parents t’ont menacé de porter plainte pour viol si tu restais chez eux et en contact avec leur fils biologique, te jetant comme un malpropre. tu ne veux pas qu’il ait une mauvaise image de ses parents. alors, tu préfères que ce soit toi le connard dans l’histoire, alors que tu n’étais qu’un gamin qui n’a pas eu le choix. tu finis par attraper le col de sa chemise passant rapidement ta manche sur sa bouche pour l’essuyer, avant de coller ses lèvres aux tiennes. tu te moques complètement qu’il ait vomi quelques instants plutôt. c’est sûr que s’il n’avait pas renvoyé ce qu’il y avait dans son estomac tu aurais forcé la barrière de ses lèvres. là, tu te contentes juste de l’embrasser en surface alors que ton corps se colle au sien presque instinctivement. tu finis par le lâcher au bout de quelques secondes « tu crois vraiment que si tu me dégoûtais je pourrai faire ça jun ? tu me dégoûteras jamais. pas plus que je ne pense que tu es une salope. j’aurai pas du dire ça. je suis désolé. » tu t’excuses pour beaucoup de choses. encore une fois, sans donner plus de précisions.

© LOYALS.


† oh every time I see you. when I see your eyes, my heart keeps fluttering. you’re my destiny, the only person I want to protect until the end of the world. + mingyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ha Min Jun
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t947-ha-min-jun-walls-could-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)     20.03.18 16:38
we meet again
jun & gyun

tenue + Minjun s'applique toujours à avoir l'air irréprochable, soigne son apparence avec attention. On dit souvent de lui qu'il est joli, qu'il sait prendre soin de lui. Ses cheveux sont toujours bien coiffés, sa peau parfaitement lisse, son maquillage léger, ses vêtements impeccables. Tout est en place, ajusté, soigneusement pensé, précisément calculé. Ses sourires sont doux, son regard charmeur, son attitude courtoise. Parce que le peintre veut avoir une apparence parfaite au premier abord, même si en le connaissant un peu son mauvais caractère et ses incessantes provocations ternissent un peu le tableau. Mais jamais il ne montre sa vraie identité. Et si Jun soigne autant les apparences, c'est parce qu'il est parfaitement conscient qu'il n'a rien de beau à l'intérieur. Et il s'interdit de laisser ses démons être vus au grand jour. Le vrai Minjun n'est pas celui taquin aux airs parfaits que l'on peut voir dans les couloirs de son école, non le vrai il est terriblement mal dans sa peau, il est brisé, il est toxique autant pour lui-même que pour les autres. Le vrai Minjun il se déteste, il est triste, il est en colère, il n'a aucun respect, ni même aucune affection pour lui-même. Le vrai Minjun se répète qu'il n'est qu'un idiot pour être encore si blessé par quelque chose qui est arrivé il y a bien longtemps, se dit sans cesse qu'il est pitoyable, dégueulasse, bon à rien si ce n'est écarter les cuisses. Et beaucoup de monde à son école commence à se rendre compte de ça, il faut dire qu'ils sont nombreux à se vanter de l'avoir eu dans leur lit, que certaines photos auraient même circulé. Et l'artiste se fichait de leurs avis, même s'il le partageait. Mais aujourd'hui c'est Gyun, c'est l'homme qu'il aime et qu'il n'a pas vu depuis sept ans qui sous entend qu'il n'est rien d'autre qu'une salope, et c'est sans aucun doute la chose la plus douloureuse et assassine qu'il ait entendu. Il en avait tant rêvé de leurs retrouvailles, mais si elles se passent comme ça, alors peut-être aurait-il préféré ne jamais le retrouver. Ne jamais laisser cette discussion noircir les souvenirs si doux qu'il avait avec son aîné. Et la certitude que tout est perdu et que ses espoirs sont vains le pousse à lui dire toute la vérité. À lui parler de sa souffrance, du vide que Gyun a laissé dans sa vie en partant, de toute les choses aussi répugnantes que misérables que le plus jeune a fait pour combler ce manque.

Minjun a mal, si mal qu'il souhaiterait mourir pour ne plus avoir cette silhouette face à lui, pour ne plus entendre le timbre particulier de sa voix lui parler si froidement. Pourtant il brise encore le silence, et l'artiste relève la tête, perdu. Évidemment qu'il pense que Sanggyun ne veut pas leur laisser de seconde chance, pas après tout ce qu'il lui a dit, pas après leurs cris, leurs coups. Alors Jun ne répond pas, serrant simplement les dents. Il l'écoute juste et se crispe de plus en plus au fil de ses paroles. Mais qu'est-ce qu'il raconte ? Comment peut-il se permettre de dire qu'il a souffert de tout ça alors que c'est lui qui a fui, lui qui n'a jamais répondu à ses appels désespérés ? Et pourquoi dit-il que c'est impossible ? Tout est si incohérent, et le plus jeune sent la colère remonter de nouveau. Il ne veut plus de ses mensonges, refuse de l'entendre encore dire qu'il souffre si c'est pour qu'il le laisse une fois de plus. Et tout son corps se raidit lorsque Gyun le tire vers lui et qu'il l'embrasse une fois de plus. La surprise est si importante qu'il ne parvient même pas à y répondre et reste juste planté là, perdu, ses mains malgré tout accrochées à sa veste dans un réflexe incontrôlé. Jun l'observe sans comprendre lorsqu'il le relâche, et un ricanement nerveux lui échappe lorsque son aîné s'excuse. «Tu crois vraiment que m'embrasser une fois ça règle tout ? J'en veux pas de tes excuses Gyun. Ça efface pas ce que t'as fait, ni ce que t'as dit.»  Jun est bien trop blessé, bien trop atteint par tout ce qui s'est passé pour lui pardonner si simplement. Il s'est déjà fait avoir, mais ça n'arrivera plus. Il se recule comme pour interdire à l'homme qu'il aime de le toucher ((comme pour ne pas succomber à son parfum))

«Putain tu peux pas être cohérent deux minutes ? Ouais je crois vraiment que tu veux pas nous laisser de seconde chance, et tu sais pourquoi ? Parce que t'as eu un milliards d'occasions de le faire, il te suffisait juste de répondre à une seul de mes messages mais tu l'as jamais fait. Et parce que y'a même pas cinq minutes tu me quittais encore, tu me disais adieu officiellement. T'appelles ça nous laisser une seconde chance ?! Comment tu peux te permettre de dire que c'était dur pour toi hein ? Y'a rien qui t'en donne le droit ! Si t'avais soit disant envie de me répondre pourquoi tu l'as pas fait ? Pourquoi t'es pas revenu ? T'avais toutes les cartes en main et t'as rien fait ! Tout est de ta faute. C'est impossible ? C'est vraiment la seule putain de raison que tu peux me donner ? T'essayes de te donner bonne conscience c'est ça ? Me quitter deux fois, me répéter que je suis bon qu'à être baisé et après t'excuser parce que quand même, tu veux pas passer pour un méchant ? N'essaye pas de me faire croire que t'as souffert de tout ça alors que c'est toi et seulement toi qui a causé cette situation, et que tu continues aujourd'hui. T'as dû bien t'amuser à Séoul après t'être débarrassé du bon à rien que je suis hein ? C'est cool tu vas pouvoir aller raconter à tous tes potes que t'as rendu ton ex fou et que maintenant c'est la salope la plus connue de Busan, et qu'en plus maintenant tu sais qu'après tout le mal que tu lui as fait il a jamais arrêté de t'attendre et qu'il suffirait d'un mot pour qu'il revienne sagement à tes pieds. Tu dis que Hoon est mon chien, mais moi je suis le tien c'est ça ?» 

© LOYALS.



※ ※ ※ ※ ※ ※ I SAY I WANNA SETTLE DOWN, BUILD YOUR HOPES UP LIKE A TOWER.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: we meet again (mingyun ♡)    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» So, nice to meet you finally. -Cudy&Julian-
» L'ELLOWYNE WILDE COMPANY LOVES MISERY DE LILLIROSETTE
» Présentation KiK
» PLAID TO MEET YOU est arrivée chez Léonie (nouvelle tenue )
» [LIBRE] Go and get some shellfishes ! You can meet someone...