la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Jeong Abel
Dernière visite : 05.12.18 15:02
SujetsMessages
Envoyer un message privé
 
http://magic-unicorn.forumactif.com/t802-jeong-abel-i-am-the-kin
avatar
Âge :
26 ans sur la terre , une eternité dans l'infini de la galaxy
Métier ou études :
Photographe , je capture l'instant présent pour que tu puisses le montrer à tes enfants.
Résidence :
Dong-hu, dans ma jungle.
Côté coeur :
Je sais pas si tu la connais , elle est belle , elle sent bon , elle est un peu chelou des fois mais putain qu'est ce qu'elle est drôle. Lee cameron à offert à mon coeur l'inspiration necessaire pour respirer même la tête plongée sous l'eau.
Journal :




"L’alcool m’a fait vivre des moments inoubliables, dont je me souviens plus"




Renferme les problèmes sous une chape de plomb Quand ils remontent en surface souvent la peur te paralyse Alors l'angoisse frappe comme une lame de fond Fait qu'aujourd'hui j'me Jack Danise encore et qu'la psy m'analyse Tellement de fois j'ai chéri mes démons pour qu'ils reviennent À m'esquinter, sans m'interroger sur la vie qu'je mène



Qu'est-ce que j'irais faire au paradis Quand tu t'endors près de moi? Qu'il le donne à d'autres, le paradis Je n'en voudrais pas





La réponse à toutes mes questions s'endort à mes côtés

Notre amour est la seule vérité Nos enfants donneront aux Nazis l'envie d'avoir des enfants métissés Main dans la main, vieux et fripés On s'rappellera les soirées qu'on faisait tous les deux à fumer des clopes, déchirés À danser au milieu du salon, tu taffais dans deux heures Les yeux imbibés d'alcool, déguisés en Chopper Quand tu t'marrais à mes blagues les plus nulles Quand on s'donnait des surnoms ridicules On dit qu'le temps détruit mais l'temps n'est pas notre ennemi Parce que plus j'te connais et plus j'me sens béni Assez béni pour t'emmener à l'église Dire au prêtre "oublie l'truc où la mort nous sépare, on va rester dans cette vie"






Abattu par la fatigue d'avoir rien branlé




Messages :
216
Crédits :
suture