yolo

 

les petites annonces
- annonce n°1 / nouvelle du 18.04.2018 ; merci de mettre à jour vos fiches de suivi rp, le code a été màj pour plus de visibilité ! voir le code ici ! ♥ - annonce n°2 / L'édition du Busan Time du mois d'Avril est toujours disponnible ; rendez-vous sur ce lien. ♥ - annonce n°3 / venez voir nos scénarios, petit trafique d'êtres humains et autres recherches de liens.- annonce n°4 / la liste des suppressions de la màj n°7 a été établie dans ce sujet, de nombreux avatars se sont libérés. les rps ont étés archivés.

Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t62-han-chuck-apres-moi-le-d
avatar
membre en bronze
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: morning call (feat lynn)    11.10.17 0:03
morning call,



tenue du jour,
Il est quelle heure ? Il sait pas, il sait plus. Il a passé la soirée à mixer. Entre un nombre incalculable de gouttes d’alcool et de pilules ingurgitées. La foule à apprécier et en redemander jusqu’à ce que le jour vienne se lever sur la belle Busan. Il devrait être satisfait.Toute personne normalement constituée le serait. Mais non. Encore et toujours un truc lui manque. Il a zieuté la foule. À la recherche de celle qui le temps du petit matin l’aiderait à combler la solitude ambiante. Seulement rien ni personne n’a semblé convenir. Puis y’a ce truc étrange. Ce truc qu’il met sur le compte du cocktail de pilule concocté par Ivy. Cette vision qu’il pense de l’ordre de l’illusion. Il croit l’avoir vu. Elle est sa peau dorée, elle et ses cheveux bouclés, elle est son sourire d’ange. Il croit même avoir croisé son regard avant qu’elle ne disparaisse au milieu d’une foule qui lui a soudainement semblé trop grande. Depuis il ne peut se la sortir de la tête. Obsession. L’envie de la rejoindre, l’envie de se perdre dans ses bras sans trop savoir si elle sera prête à l’y accueillir. Il récupère les clés de sa grosse cylindrée et se lance sur une route qu’il connaît presque trop bien à son goût. Il arrive à destination à une vitesse affolante. Gravissant les escaliers du lotissement, croisant quelque ajumma matinale qui lui lance des regards inquisiteurs. Il les comprend, il sent l’alcool et à une gueule à faire peur.  Il regarde l’heure six heures et demie. La belle et probablement endormie, mais il n’en a que faire. Il a besoin de la voir. Là tout de suite pour faire disparaître cette image obsédante. Tuer le mal par le mal. Il sonne. Une première fois, une seconde fois, une troisième fois et est presque prêt à réveiller tout le voisinage. Puis elle apparaît, il s’empare de son corps frêle et hume son odeur. «  Putain j’avais besoin de te voir », il se détache d’elle, ne prenant même pas la peine d’attendre qu’elle le laisse entrer il s’engouffre dans l’appartement avant d’allumer une clope.


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    15.10.17 12:16
morning call,



tenue du jour,
La sonnerie de ton appartement te réveille en sursaut Tu fronce les sourcils et te tourne sur le ventre. C'est forcément une blague, un p'tit con qui rentre bourré et qui sonne partout au passage. Alors tu passe ta tête sous ton coussin, pour essayer de te rendormir. Deuxième sonnerie. Soupire. Sérieusement là. T(ose même pas regarder l'heure, tu sais juste qu'il est super tôt et que t'es pas couché depuis très longtemps. Peut être deux heures à tout cassé. Et tu dormais tellement bien. Tu finis par te lever, enfile le premier haut que tu trouve, oui tu dors en petite culotte, y a rien de plus confortable, bon. Un coup d'oeil a l'horloge du salon en passant, six heures et demie. Vraiment ? Chance, ton coloc n'est pas là. Il a du finir chez une conquête quelconque encore. Troisième sonnerie. Tu marmonne, toi même tu ne comprends pas tes propres mots. Bref tu râle. Remets tes cheveux en place et finis par ouvrir cette foutue porte. Et t'as pas le temps de dire quoique ce soit que quelqu'un s'empare de ton corps.
Tu fermes un les yeux un instant. Il empeste l'alcool. Tu ne peux même pas humer son parfum. Un nouveau soupire. Qu'est ce qu'il fait ici ? Il avait besoin de te voir. Ah bon. Tu referme la porte une fois qu'il est entré, sans aucune gêne bien sûr. Et tu t'y adosse, croisant les bras sous ta poitrine, ce qui a pour effet de relever ton t-shirt légèrement. Tant pis. De toute façon la pudeur c'est pas ton truc. « Bonjour à toi aussi..Chuck. », Tu le suit du regard avant de finir par te rendre à la cuisine, t'as besoin d'un café, là, tout de suite. Parce que au final, t'as dormi deux heures, peut être moins. Tu enclenche la machine et te tourne pour t'asseoir sur le plan de travail. « Tu viens d'où, exactement ..? » Toi curieuse ? Peut être ouais.


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t62-han-chuck-apres-moi-le-d
avatar
membre en bronze
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    17.10.17 17:31
morning call,



tenue du jour,
Il sait plus bien à quand remonte la dernière fois qu’il est entré ici. Ça semble presque être hier et en même temps tellement loin. Pour la millième fois de la soirée, tout s’embrouille dans sa tête, mais il reste pourtant convaincu d’une chose : il est exactement là où il a besoin d’être à l’instant T.  Seulement il se gardera bien de le dire à haute voix. Préférant presque être à ses yeux l’abruti qui vient sonner à sa porte au petit matin pour finalement repartir comme il est venu : sans prévenir. Parce que c’est beaucoup plus simple comme ça. Il sourit. Il aime et aimera toujours le fait qu’elle le laisse entrer sans même faire la moindre scène. Comme si quoi qu’il puisse dire ou faire elle sera toujours prête à l’accueillir à bras ouvert. Prête à retomber dans les bras de celui qui pourtant ne la mérite absolument pas. Parce qu’aujourd’hui il c’est encore aussi clair que de l’eau de roche, elle est cent fois trop bien pour lui. D’où il vient ? Il hausse les épaules et s’enfonce encore un peu plus dans ce qui lui semble être le canapé le plus confortable du monde. Il s’empresse de tapoter l’espace encore libre à côté de lui, c’est on jamais si elle a envie de s’y glisser. «  Tu m’as pas vu ? » lâche-t-il en allumant une nouvelle cigarette. C’est là un point obscur qu’il se doit éclaircir, histoire de savoir s’il a un réel problème avec la drogue ou s’il peut aller dormir en paix. «  C’était encore toi la plus belle ce soir ». Un sourire s’affiche sur ses lèvres. Ouais il ne peut pas avoir halluciné alors qu’elle ondulait son corps sur l’un de ses sons.  


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    21.10.17 22:48
morning call,



tenue du jour, Tu attends que ton café ne soit prêt avant de prendre ta tasse pour venir poser ton cul sur le canapé à côté de lui. Tu lui demande d'où il vient. Et lâche un léger rire à sa remarque. Tu ne l'as pas vu. Si. Bien sur que tu l'as vu. Mais t'as fini par rentrer parce que t'étais fatiguée. Parce qu'il en avait clairement rien à foutre, du moins c'est ce que t'as cru. « Si. » Tu n'as pas envie de revenir là dessus. Tu n'as pas envie de reparler de ça. Des pétasses qui lui ont tourner autour. Si ça se trouve il a fini chez l'une d'elle avant de venir ici. Tu grimace à cet idée. Putain Lynn faut que t'arrête d'être possessive comme ça. Mais t'y arrive pas. C'est plus fort que toi.
T'aime pas l'idée que d'autres puissent en profiter. Ou que lui profite d'être avec d'autres. Tu te déteste presque de penser comme ça. Mais c'est plus fort que toi. Tu détourne le regard et hausse les épaules. « Pourtant t'es pas rentré avec moi » Ah. Un reproche. Est ce que c'est une bonne idée Lynn ? Est ce que t'as envie de partir là dessus ? Est ce que tu veux débattre de ça avec lui ? Savoir ce qu'il a fait entre le temps où tu t'es barré et le temps ou il a sonné chez toi ? Tu pince des lèvres et porte ta tasse à tes lèvres, buvant une gorgée de café. T'es encore trop fatiguée. Tu repose ta tasse sur la table basse et le regarde un bref instant. « Tu veux un truc à boire ?  »


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t62-han-chuck-apres-moi-le-d
avatar
membre en bronze
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    22.10.17 16:52
morning call,



tenue du jour,
Il sourit alors qu’il vient poser sa tête sur les cuisses de la jeune femme. Un comportement presque trop romantique pour celui qui reste insensible à un tel concept. Son si lui arrache un sourire presque diabolique. D’abord il est rassuré à l’idée de savoir qu’il est encore un peu près saint d’esprit. Mais surtout il aime l’amertume qu’elle n’essaie même pas de dissimuler. Il aime le fait qu’elle se soit imaginé tout un tas d’histoire sur la raison du pourquoi il n’est pas descendu de ses platines pour aller la rejoindre. Il aime le fait qu’elle est pu jalousée toute celle sur qui il a pu poser ses yeux ce soir. Il n’en dit pourtant rien. Restant silencieux alors que ses yeux se perdent sur le grain de sa peau couleur miel. Puis arrive ce qu’il attendait presque. Comme la cerise sur le gâteau. Le reproche qui ne lui fait pas regretter le déplacement. Il se redresse. Toujours silencieux il l’observe porter son café à ses lèvres, il l’écoute lui demandait si lui aussi veut boire quelque chose comme si de rien n’était. Quelques secondes s’écoulent avant qu’il finisse par prononcer quelque chose. «  Mais je suis là non » là est nulle part ailleurs et c’est dans le fond ce qui semble important à ses yeux sur l’instant t. Il s’approche réduisant encore un peu plus la distance qui les séparent avant de venir susurrer à son oreille «  la jalousie te vas bien ». Il laisse son souffle venir chatouiller sa peau avant de s’emparer de ses lèvres au doux parfum de café.   


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    30.10.17 12:20
morning call,



tenue du jour, Il s'installe et tu le laisse faire. Parce que tu n'es pas foutue de le rejeter. Quand bien même tu ne sais pas ce qu'il a fait plus tôt. S'il a finit dans un lit différent du tiens ou non. Quand bien même t'es une putain de possessive, jalouse. T'es pas foutue de le rejeter, de lui faire comprendre. De le punir pour avoir ne serait ce qu'un minimum de considération. Et il reste silencieux à tes mots. A ton reproche, il ne dit rien. Et ça le fait sourire, presque rire. tu le vois, ça l'amuse. Au fond tu le sais, il adore te voir comme ça. Tu devrais mieux le dissimuler, juste pour ne pas lui donner cette satisfaction. Mais t'en es incapable. Ouais, s'il y a bien une émotion que t'es pas foutue de cacher, c'est ta jalousie. Tu bois une gorgée de café, tentant de passer à autre chose, dé dévier la conversation. Mais il reste silencieux. Il se redresse plonge son regard dans le tiens. Et t'es obligée de le soutenir. Parce qu'il t'attire. Son regard t'attire, tel un aimant. Tu esquisse une moue à ses mots et tente de retenir ce frisson qui court sur ta peau à cet instant précis. Mais je suis là. Ouais. Oui, il est là, maintenant. Mais pas avant. Il n'est pas rentré avec toi. Tu sais très bien qu'il n'a pas de compte à te rendre, que vous n'êtes plus ensemble. Mais tu peux pas t'en empêché. T'aimerais qu'il ne soit qu'à toi, à toi et à personne d'autre. Que les autres courbes ne l'intéressent pas. Mais tu ne peux pas demander ça à un homme qui à choisit de ne pas être en couple. Et dire que t'as déménagée pour ça. Pour que ton coeur finisse torturé par la jalousie. Si tes mères le savaient. Tu t'apprête à répondre à sa remarque. La jalousie te va bien, bah dis donc. C'est bien la première fois qu'on complimente ta jalousie. Mais voilà, tes mot n'ont pas le temps de s'échapper que tes lèvres sont prisonnières. Prise par les siennes dans un baiser presque doux. Tu pourrais le rejeter, tu pourrais l'envoyer chier. Parce que clairement, il se fout de ta gueule non ? Mais t'es faible. T'es tellement faible face à lui. Face à ses baisers.Tu ne peux pas t'empêcher de prolonger ce baiser. Parce que tu n'as pas envie qu'il s'arrête. Pas maintenant, pas tout de suite. Ses lèvres t'ont manqués. Tu sais comment ça va terminer cette histoire. Tu sais très bien, comme toujours. Vous allez finir au lit, ou pas, et tu vas te laisser tenter. Et il finir par partir, par s'évaporer. Et tu le reverras peut être ce soir, si tu sors. Mais tu viens de penser que tu ne sais toujours pas, ce qu'il a fait de sa nuit avant de débarquer ici. Tu mords sa lèvre inférieure, presque trop fort. Tant pis. Reculant ton visage du sien tu le regardes. « Si tu viens de chez je ne sais quelle pétasse tu peux aller prendre trois douches avant de penser à aller plus loin. » Toi chiante ? Oui, un peu.


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t62-han-chuck-apres-moi-le-d
avatar
membre en bronze
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    30.10.17 13:58
morning call,



tenue du jour,
Il sait pas ce qu’il aime le plus chez elle. Son grain de peau doré ? Ses yeux qui se posent sur les siens ? Les courbes de son corps ou cette manière qu’elle a de ne jamais pouvoir complètement ce refuser à lui ? Il le sait rien n’est éternel dans la vie et il espère pourtant ne jamais oh grand jamais perdre se plaisir là. Lynn fait partie de ceux qui lui donnent l’impression de compter quelque part. D’être aimé malgré toutes les conneries qu’il peut bien faire.  Des gens qui l’entourent y’en a des milliers, chaque soir il croise une cinquantaine de nouveaux visages, mais est-ce qu’il compte pour eux ? Probablement pas. Ils dansent au rythme de ce que Dirty Bird peut leur offrir, mais Chuck lui n’est rien. Lynn elle s’est toujours intéressée à lui. Pas au personnage, mais à l’homme. A ce mec que rien ni personne ne semble pouvoir comprendre. Alors ouais, malgré tout le mal qu’il peut parfois lui faire il espère que l’intérêt qu’elle peut avoir pour lui sera éternel. Il le sait, elle pourrait refaire sa vie un jour, rencontré quelqu’un d’autre. Quelqu’un qui la mérité. Quelqu’un qui serait prendre soin d’elle et qui lui offrirait tout l’amour qu’elle mérite. Il lui souhaite même parfois. Parce qu’il sait qu’il est nocif, mauvaise herbe qu’on ferait mieux d’arracher avec qu’elle ne s’implante un peu plus. Et pourtant il nourrit chaque jour un peu plus l’espoir d’avoir toujours une place dans sa vie. Ses lèvres qui se scellent aux siennes ne viennent que confirmer cette idée. Ce besoin. Il a alors la confirmation, la preuve de ce qu’il voulait entendre et savoir. Bien sûr qu’elle lui en veut, bien sûr qu’elle aimerait qu’il soit différent, qu’il change pour elle et malgré tout elle accepte encore de le faire entrer dans sa vie. Il resserre ses doigts autour de ses bras et l’espace d’un instant il se dit qu’il pourrait peut-être le faire, pour elle, parce qu’elle le mérite. Puis cette illusion s’envole. Non Charlie, t’es pas de c’est gens là. T’es pas de ceux qui s’engagent et surtout il a l’honnêteté de ne plus lui faire de promesse qu’il ne pourrait pas tenir. Il le voit tous les jours avec sa sœur. Woody lui jure un amour éternel et elle s’accroche à une illusion qu’elle croit inébranlable. Chuck refuse cette idée aussi séductrice soit elle. On peut dire de lui que c’est un connard finit il a au moins l’honnêteté de dire qu’il en est un. Elle se détache de lui et sa remarque lui arrache un rire qu’il ne tente même pas d’étouffer. «  Pourquoi tu te prends la tête comme ça ? » Pourquoi ? Il le sait très bien. Parce qu’elle tient à lui peut-être plus qu’il ne le faudrait pour que les choses soient simples. Il vient du bout de ses doigts ranger une mèche de ses cheveux. «  Parce qu’on va aller plus loin ? »    


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    30.10.17 20:35
morning call,



tenue du jour, Pouruqoi tu te prends autant a tête. C'est vrai Lynn, pourquoi. Qu'est ce que t'en sais. T'aimerais bien en avoir rien à foutre. Mais t'es possessive c'est comme ça. Jalouse et possessive. Et il a fallut que t'ai encore des sentiments pour cet abruti qui te fait tourner en bourrique. Clairement, il joue avec toi parfois. Tu le sais. Tu le vois. Tu sais très bien que t'es pas seule. Que tu n'as pas l'exclusivité. Qu'il n'est pas prêt à se poser, à se consacrer uniquement à toi. Les autres sont bien trop attirantes. Peut être plus que toi ? Il y a des moments où tu te demandent ce qu'elles ont que tu n'as pas, puis tu te ravise. En réalité tu n'es pas certaines de vouloir le savoir. Tu hausse simplement les épaules comme réponse. Parce que tu n'admettras pas que ce sont tes sentiments qui parlent pour toi. Tu n'admettras pas que c'est ton coeur qui pleure et pas ton cerveau. Et la remarque suivante te fais grimacer. Comme s'il allait te faire croire qu'il n'était pas venu pour ça. Pour se perdre contre ton corps nu. Comme si ça n'arrivait pas à chaque fois. Juste pour cette question ridicule tu as presque envie de le punir. De le frustrer. De le laisser là. Mais tu n'as pas envie qu'il parte. Ouais t'as peur que si tu l'envoie chier il se casse. T'aimerais qu'il te retienne, mais ça, ça n'arrive que dans tes rêves, et encore. Tu le pousse un peu et croise les bras. « Bah non voilà. » Tu l'as quand même fait. Comme si t'avais un espoir qu'il réagisse. Ah ma pauvre Lynn t'es crédule. Tu soupire, souffle une mèche de tes cheveux qui se promène encore devant ton visage. Et maintenant. T'as l'air bien conne tiens.


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t62-han-chuck-apres-moi-le-d
avatar
membre en bronze
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    31.10.17 12:10
morning call,



tenue du jour,
Aller plus loin. Aussi étrange cela puisse paraître ce n’est pas la raison pour laquelle il est venu ce soir.  Il est venu parce qu’il avait besoin de la voir. De saisir celle qui lui avait semblé être insaisissable alors qu’il mixait. Celle dont il avait à peine eu le temps de croiser le regard avant qu’elle s’évapore dans la foule. La voir et ne pas l’avoir. Seulement maintenant qu’elle se tenait face à lui et que sa peau venait frôler la sienne il ne pouvait pas nier que l’idée de ne faire plus qu’un corps ne lui avait pas traversé l’esprit. Seulement elle semblait penser qu’une fois encore il n’était venu que pour se glisser entre ses draps. Qu’à cela ne tienne. Il n’essaiera même pas de réfuter cette idée. Il est tellement plus aisé pour lui de se faire passer pour un connard et elle lui offre là une perche qu’il ne peut pas s’empêcher de saisir. «  Fait pas genre » Il se rapproche d’elle et vient caresser du bout de ses doigts sa nuque avant d’y déposer un baiser. «  C’est pas comme si j’avais besoin de te faire aller jusqu’à dans ton lit pour que tu m’appartiennes » Un sourire malicieux au visage il se saisit de ses poignets avant de l’allonger sur la canapé et de la surplomber. «  Ouais on pourrait aussi faire ça ici  après tout ça ne serait pas la première fois ». Elle veut le provoquer et bien elle a réussi. Ce soir ils ne passeront peut-être pas à l’acte, mais ils joueront à qui est le plus fort.  


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    06.11.17 12:42
morning call,



tenue du jour, Fais pas genre. Vraiment. c'est tout ce qu'il a à dire. En soit, bon, tu l'as cherché. T'es là à faire la gueule bêtement. Comme d'habitude, il s'en fout. tu le sais très bien mais tu continue d'espérer. Comme si ça allait changer quelque chose. Comme d'un coup il allait te dire qu'il n'y avait que toi, qu'il ne venait pas te voir que pour coucher. Vraiment, tu t'es cru au paradis ou quoi ? Tu ne répond pas, gardant les bras croisés sous ta poitrine alors que son souffle effleure la peau de ta nuque. Ce qui bien évidemment ne manque pas de te faire frissonner. Tu pince des lèvres, essaie de ne pas craquer, ferme les yeux même pour ne pas avoir à le regarder. Parce que tu sais qu'il est fier de lui là. Une moue se forme alors à la suite de ses paroles mais tu n'as pas le temps de réagir qu'il t'a déjà allongé là, sur le canapé. Sans aucun effort, tellement tu es légère. Vous pourriez le faire ci,
ouais, vous pourriez, seulement. T'en a pas envie. Vraiment pas, là tout de suite, t'en as pas envie. Tu essaie de le faire lâcher tes poignets. « J'ai pas envie. Chuck. » Tu soupires. T'es ridicule. Tu sais même plus quoi penser. En réalité tu n'es jamais allé contre ce qu'il voulait, parce que c'était une façon pour toi de l'avoir au moins un peu avec toi. Mais plus le temps passe et plus t'as besoin qu'il te considère un peu plus. Qu'il prenne en compte ce que toi tu ressens. Et pourtant, tu sais très bien que c'est peine perdu. Que s'il veut en trouver une autre, il en trouveras une autre. Tu te sens tellement peu importante à ses yeux que tu serais prête à n'importe quoi pour qu'il reste auprès de toi. Mais pas aujourd'hui. Pas ce matin. C'était la pleine Lune, et pas de chance, t'es complètement lunatique. t'es de mauvaise humeur depuis hier. Ouais t'es allé dansé, mais ça t'a saoulé, vite fait. C'est bien pour ça que t'es rentrée tôt tiens. Tu finis par ne plus bouger, éviter son regard. Tu sais que t'es chiante, tu l'ais. Et tu sais aussi qu'il va finir par en avoir marre, de toi. Tu fermes les yeux, soupire encore. Et finit par murmurer. « T'as gagné, fais c'que tu veux... » En moins de deux minutes t'as perdu toute ta hargne, tes forces, ton envie de te battre. A quoi bon.


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t62-han-chuck-apres-moi-le-d
avatar
membre en bronze
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    09.11.17 20:21
morning call,



tenue du jour,
Plus il la regarde et plus c’est évident : il ne mérite pas quelqu’un comme elle. Il ne mérite même pas qu’elle pose ses yeux sur lui. Pas non plus les sourires qu’elle lui fait ou l’attention qu’elle lui porte. Qu’est-ce qu’il lui donne en échange ? De la peine. Une dose si immense qu’il semble presque impossible d’arrêter. C’est pourtant pas le but premier. Non, il ne lui semble pas être de ceux qui prennent plaisir à blesser autrui. Il n’aime d’ailleurs pas la voir comme ça. Il se sent responsable. Il lui arrive même de s’en vouloir. Pourtant c’est encore et toujours la même chose : il est incapable de s’excuser. Pourquoi ? Ça lui échappe parfois. Alors il se cache derrière ce qu’il préfère. Derrière ces excuses bidon que d’autres avant lui ont déjà utilisées. Le fameux je ne t’ai jamais rien promis. Parce que c’est plus facile comme ça. Parce que ce n’est pas non plus complètement faux et surtout parce que ça lui donne l’illusion qu’il n’est pas un connard finit. Une illusion pourtant bien bancale. Il la domine. Presque persuadé qu’elle terminera une fois de plus dans ces filets. Parce que l’addiction qu’il ressent parfois ne peut qu’être réciproque. Parce que c’est de l’ordre de l’évidence. Leurs lèvres vont à nouveau se rencontrer, ils ne feront plus qu’un et il aura l’impression de l’avoir rendue heureuse l’espace de quelques minutes. Seulement non, elle ne veut pas. Elle se refuse à lui. Il reste stoïque. Silencieux. Et pour la première fois depuis longtemps il a réellement l’impression d’être le pire des hommes. Il déteste l’image que lui renvoie le miroir de l’entrée. Est-il vraiment ce type d’homme là ? Non. T’as gagné, fais c’que tu veux. Non. Ce n’est pas comme ça que les choses sont censées fonctionner. Il n’a jamais été question de ça. Il se redresse, la libérant de son emprise. Cherche dans sa veste son paquet de clopes et s’avance vers le balcon en la laissant seule derrière. Son regard se perd sur l’horizon et ses pensées s’emmêlent. C’est dans ces moments-là qu’il devrait dire qu’il est désolé. Mais comme à son habitude il ne dit rien. Il reste mutique, ne la regarde pas et se contente de tirer sur sa cigarette. « Peut-être qu’il est temps d’arrêter tout ça » qu’il finit par lâcher. Ouais peut-être qu’il est temps de la laisser, de se passer de sa peau et de ses yeux qui viennent rencontrer les siens.  


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    11.11.17 13:54
morning call,



tenue du jour, Tu finis par céder. Lui dire qu'il a gagné. Qu'il fasse ce qu'il veut. Dans tous les cas tu seras incapable de lui tenir tête. t'as pas la force. T'as plus la force. C'est à se demander pourquoi tu t'accroche encore. Et à quoi, qui plus est. Ouais, à quoi est ce que tu t'accroches. Qu'est ce que tu es pour lui, au final. Il finit par te lâcher, tu le suis du regard alors qu'il part chercher ses clopes avant de se faufiler sur le balcon. Il reste silencieux. Et tu ne sais pas quoi dire. Tu ne sais plus quoi faire. T'as besoin ouais là tout de suite t'aurai besoin qu'il te serre dans ses bras, juste comme ça, simplement. Mais il ne le fera pas. Du moins tu n'y crois pas trop. Et ses mot te blessent. Oui, ça te blessent plus que tu ne l'aurait imaginé. Et ça te renvoie en arrière, à ce moment là, ce moment où vous avez choisit de rompre, la première fois. Et tu te rappelle ton état. La perte de tout contrôle, de ton esprit, de ton corps, de tout. Tu sais pas trop quoi penser. Est ce mieux de tout arrêter ? Peut être. Peut être que tu arrêterai d'espérer. Peut être que tu irai voir ailleurs. Peut être que tu te laisserai approché par d'autres. Et pourtant, t'es même pas certaine d'y arriver. T'as pas envie d'un autre. T'as envie qu'un autre te touche comme il le fait. T'as pas envie de te perdre dans des bras différents des siens. Tu te redresse sur le canapé. Tu ne sais même pas quoi dire. Tu grimace. Te contient. Les mots ne sortent pas, ils sont là, coincés au fond de ta gorge. Comme si tu ne devais pas parler. Et tu ne sais plus quoi penser, pourquoi veut il arrêter, comme ça, maintenant ? Parce que t'as été trop chiante peut être, parce que t'en demande trop, surement. Parce qu'il a trouvé quelqu'un d'autre ? Tu déglutit rien qu'à cette idée. T'en crèverai de jalousie, tu le sais. Pourtant il ne t'appartient pas, il ne t'a rien promis. Mais c'est plus fort que toi, tes sentiments sont bien trop forts. Bien trop présents. « Pourquoi ..? » Comme s'il allait te répondre sincèrement. Tu finis par te lever pour le regarder, sans pour autant le rejoindre. « Pourquoi tu veux arrêter... » quelque chose qui n'a pas commencé. Ah non, tu ne va pas dire ça. Non, tu ne veux pas dire ça. Pourtant les mots te brûlent les lèvres. Mais tu ne les diras pas. Tu inspire et passe une main dans tes cheveux. « C'est ça que tu veux .. Chuck ? Tout arrêter..? » Tu pinces des lèvres.


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t62-han-chuck-apres-moi-le-d
avatar
membre en bronze
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    13.11.17 17:03
morning call,



tenue du jour,
Peut-être qu’il est temps d’arrêter tout ça. À peine ces quelques mots sont-ils prononcés qu’ils semblent déjà lui brûler les lèvres.  Ce n’est pourtant pas la première fois. C’est peut-être ça qui dans le fond le dérange le plus. Il le sait une fois de plus il va lui faire du mal. Encore une fois il va jouer à celui qui en pas grand-chose à faire. Celui qui passera à autre chose quand sa clope sera totalement consumée. Seulement en est-il vraiment capable ? Il aimerait dire que oui. Pouvoir l’affirmer avec une conviction inébranlable, mais il n’en est évidement rien. Elle lui demande pourquoi. Ça lui arrache un sourire qui lui fait presque mal. Il tire une taffe sur sa cigarette et son regard se perd sur l’horizon. «  C’est drôle faut toujours une raison à tout » qu’il lâche presque dans un murmure. Il sait bien que ce n’est pas la réponse qu’elle attend. Et qu’elle est loin d’être de celle qui se laissera convaincre par une méchanceté gratuite. Derrière les masques qu’il a tant l’habitude de porter. Il la laisse parler, il l’écoute et ce n’est qu’une fois qu’elle a fini de lui poser toutes ces questions qu’il daigne se retourner. Leur regard se croise et il vient écraser sa cigarette dans le cendrier. C’est drôle elle lui semble presque venir illustrer leur histoire. Reste alors à savoir s’ils vont en allumer une seconde ou si le paquet est désormais vide. «  Et toi qu’est-ce que tu veux ? ».  Est-ce qu’elle le sait elle-même ? Il plante alors ses prunelles dans les siennes comme pour y chercher une vérité. Sa vérité à elle. Ce qu’il n’a peut-être pas envie d’entendre, ce qu’il n’est pas toujours certain de pouvoir lui offrir. « Pourquoi ça importe tellement ce que je veux ? Tu me connais assez pour savoir que j’suis pas un prince charmant. » Non, il ne l’emmènera jamais sur un beau cheval blanc, il ne lui promettra jamais non plus un amour éternel et de beaux enfants. Alors c’est à elle de savoir, à elle de voir si elle est prête à renoncer à un amour conventionnel.  


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    08.12.17 10:42
morning call,



tenue du jour, Pourquoi. Tu demande comme s'il allait te répondre franchement. Comme s'il avait réfléchir avant de parler. Comme s'il avait une raison valable de t'envoyer balader de cette façon. Tu t'attends déjà à une réponse.. différente de ce que tu attends. Et là voilà qui tombe. Il faut toujours une explication. Oui, quand tu te décide de tout arrêter, arrêter quelque chose qui n'a qu'à peine commencer. Tu mordille ta lèvre inférieure, nerveuse, énervée. Tu ne sais même pas quoi répondre à ça. Tu soupire; Il se fout de toi. Toi qu'est ce que tu veux ? T'en sais rien. Un peu de considération peut être ? T'en sais franchement rien, là tout de suite. Tu ne sais plus ce que tu veux. Peut être que si c'était fini tu souffrirai moins, peut être que tu pourrais passer à autre chose. Peut être que t'arrêterai d'être accro comme s'il était ta drogue. Mais est ce que t'as réellement envie que ça s'arrête ? Pas vraiment. Ouais, tu sais que c'est pas le prince charmant. Est ce qu'il l'a été un jour ? Tu ne sais plus. Votre relation est devenue bien compliquée. T'as l'impression de faire des efforts dans le vide, t'as l'impression qu'il ne voit rien. Qu'il a déjà oublié que t'avais déménagé pour venir ici, avec lui. Quelle idée. Tout ça pour qu'aujourd'hui il te dise que c'est fini ? Tu reste à distance et le regarde avant de répondre un peu sèchement. « Si j'voulais un prince charmant j'serais plus là depuis longtemps, j'aurai même pas déménagé. » Non, c'est pas le prince charmant que tu cherche. Juste... Un peu de.. t'en sais rien. Tu sais même pas. Tu inspire et passe une main dans tes cheveux. « J'te demande pas d'être un prince charmant Chuck. J'te demande pas de ramener des fleurs, j'te demande pas la lune, le restaurant trois étoiles, je m'en tape et tu le sais très bien. » Tu finis par te rapprocher, plantant ton regard dans le sien. « J'aimerais juste .... » T'aimerais juste quoi lynn. Tu hausses les épaules. « être un minimum importante.. ? »


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t62-han-chuck-apres-moi-le-d
avatar
membre en bronze
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    14.12.17 18:20
morning call,



tenue du jour,
C’est quand elle le regarde dans les yeux qu’il se rend compte. Ouais c’est quand ses prunelles viennent se refléter dans les siennes qu’il sait qu’il n’a rien compris à la vie. Mais est-ce que c’est vraiment de sa faute ? C’est pas qu’il veut blâmer les autres. Non il est pas du genre à vouloir se cacher derrière la solution de faciliter et pourtant, pourtant il sait bien que dans le fond le comportement qu’il adopte face aux femmes et plus particulièrement face à elle n’est que l’écho d’un cruel manque d’amour. Non bien sûr elle demande pas la mère à boire, ni même l’impossible. Rien d’autre que de la considération. Ce qu’elle mérite. Ce qui devrait découler de n’importe quelle relation saine. Ce n’est pas qu’il n’a pas de considération pour elle. Il croit qu’il en a. Il l’espère. Il est seulement pas certain de comprendre ce qu’il se cache tout ça. Comme il ne sait pas vraiment ce qui se cache derrière l’amour. Il aime personne Chuck.  Dans le fond c’est pas qu’il veut pas. Il lui arrive même de s’attacher à des gens. Non, le vrai problème c’est qu’il sait pas ce que ça veut dire d’aimer. Ou alors c’est juste qu’il n’est pas prêt pour ça. Qu’il a peur d’avoir mal. Qu’il a peur d’être encore plus malheureux que ce qu’il est déjà. Voilà ce que c’est d’avoir grandi sa l’amour d’une mère. Voilà ce que c’est d’avoir eu un père plus occupé par ses idées loufoques que par ses enfants. Ouais Chuck il a l’impression d’être une putain d’expérimentation. Le fruit d’un illuminé qu’a juste réussi à créer deux bombes à retardement. On s’inquiète sans cesse pour Ivy mais dans le fond ouais peut-être qu’il sera le premier à exploser. Alors il plonge son regard dans le sien. Importante. Elle l’est déjà. Après tout elle est bien l’une des seules personnes qui lui fait ressentir un truc pareil. Seulement voilà. Plus il s’approche et plus il a l’impression qu’il finira par la détruire comme il se détruit. « Importante …. » . Même ça il est pas certain de savoir ce que c’est censé vouloir dire. «  T’entends quoi par là ? »   


feat. yi lynn & han chuck
joe l'embrouille(c)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
( p o r t f o l i o )
Message Sujet: Re: morning call (feat lynn)    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Call url?
» Son of the Morning Star
» Call Of Duty Black OPS (Xbox360)
» [Elder Signs] Nouveau jeu de "plateau", coopératif : Call of Cthulhu
» John Lynn