la grosse annonce : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Evans Joshua
Evans Joshua
Savage Docker.
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2667-evans-joshua-let-it-al
More informations ?
Sujet: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 21:54
EVANS JOSHUA
feat Stephen James | RS
SURNOMS Josh' le plus souvent, mais dans un certain milieu, on me connait sous le nom de Shuu (=seigneur). Un surnom à la consonance plutôt japonaise mais dont la signification m'a permis d'acquérir une certaine notoriété. AGE & DATE DE NAISSANCE Vingt-neuf ans, le 23 avril 1989 c'est le jour de la Saint George, le Saint patron d'Angleterre que j'ai pointé le bout de mon nez, il faut croire que j'étais fait pour diriger le monde... ORIGINES British, mais contrairement aux traditions, exit le thé, bonjour le café.
SEXUALITÉ & ♡ Hétéro, ramène ton pénis sous mes yeux et tu risques de ne plus jamais le revoir. Je sais faire preuve de tolérance, mais je reste un fervent adepte de la douceur féminine alors ne me fais pas chier. Je préfère savourer la soie tendue et opaline de ces courbes qui se dévoilent, et là je dis merci au dérèglement climatique, la canicule et les jupes courtes... il n'y a rien de mieux. Célibataire mais fidèle dans l'âme, je ne suis pas particulièrement fan des coups d'un soir, surtout depuis qu'elle hante mes pensées.   MÉTIER/ÉTUDES Docker, je te jure que si tu me vois uniquement vêtu de mon casque... c'est un métier très sexy. Un job qui ne requiert aucun diplôme et qui paie peu, et c'est pour cette raison que la vente de stup' est devenue une carrière parallèle.   RANG SOCIAL Si autrefois j'aspirais à rouler sur l'or, disposer d'une fortune si indécente qu'elle ferait rougir même Bill Gates, aujourd'hui, je me contente de faire mon taf' et de combler les trous avec une activité apparemment illégale. Foutues lois
Ses parents sont décédés alors qu'il avait tout juste onze ans. Partis dans un accident de voiture, il a perdu ce jour-là ses meilleurs amis, jamais on n'avait vu pareil lien dans une famille, et lorsqu'ils ont poussé leur dernier soupir, c'est l'âme de Josh qui les a suivis. Depuis, il vit avec son oncle, un homme affable et porté sur la bouteille, un militaire muté en Corée du Sud. Majeur à ce moment, Josh avait le choix de suivre ou non son oncle bedonnant, mais rester en Angleterre était trop douloureux. Il a préféré tout abandonner et recommencer une nouvelle vie en Asie, et aujourd'hui... il se félicite de ce choix. Il a fait son premier tatouages à l'âge de quinze ans. Mineur certes, mais quand on a les couilles de bluffer et une gueule d'ange, il faut croire que ça paie. Depuis il ne s'est plus arrêté et recouvre sa peau d'encre dès que l'envie le prend. Au premier abord, il ressemble à n'importe quel délinquant, n'importe quelle petite frappe à la recherche d'une dose d'adrénaline, mais il cache un secret un peu étrange. Étudiant, il était passionné d'aviation, et s'est plongé dans l'ingénierie avec motivation. Intelligent, il a pu décrocher son diplôme d'ingénieur en aéronautique avant même de quitter son Angleterre natale, même si dans le pays su matin calme, il ne s'est encore jamais servi de ce sésame. Mais rien n'est tout blanc ou tout noir dans ce monde, et s'il a su faire preuve d'ambition, il noyait aussi son chagrin dans la consommation de drogues, douces ou dures, tout y passait même s'il avait une préférence pour la cocaïne. Aujourd'hui il ne touche plus à rien, son meilleur ami l'a aidé à se défaire de ses démons et depuis sa mort, il s'est promis de ne jamais replonger. C'est en tentant de le sauver qu'il est décédé. L'argent se faisait rare, mais le manque était une torture bien pire que la mort, et c'est en essayant de régler ses dettes qu'il a vu son meilleur ami, son alter égo souffrir d'une lame de trente centimètre enfoncée en plein cœur. Et c'est dans ses bras qu'il a poussé son dernier soupir. Pendant de longs mois, la colère l'a consumé, à tel point qu'il est allé régler ses comptes avec tous ceux qui avaient l'imprudence de s'en prendre à lui. C'est de cette façon qu'il s'est retrouvé à l'hôpital à se faire recoudre une plaie béante de quinze centimètres en bas du dos. Aujourd'hui cette cicatrice est, comme le reste de son corps, recouverte de tatouage. Le nombre total de ses relations se comptent sur les doigts d'une main. Fidèle et quelque peu romantique, il préfère de loin se poser avec une femme au lieu de papillonner et d'enchaîner les coups d'un soir. Et depuis quelques temps, s'il fait mine de s'intéresser aux relations éphémères, c'est pour éviter de penser à celle qui s'est fait une place dans son cœur. Si durant quelques années il se plaisait à sombrer dans la folie à consommer tout ce qui pouvait passer entre ses doigts, aujourd'hui il en est sevré et sait parfaitement se contrôler. Mais il n'a pas complètement quitté cet univers en devenant à son tour le marchand de sable. Il parle parfaitement l'anglais, le coréen et le mandarin, mais si vous lui poser la question, il préférera dire que c'est le hasard et qu'il ne connait que quelques mots. Il a fait une retraite de quelques semaines à travers la Corée du Sud pour se sevrer complètement, une excursion durant laquelle il a bien failli baisser les bras avant de ne finalement décider de se relever. Aujourd'hui dès qu'il se sent oppressé, il part en randonné de quelques jours afin de se requinquer et ainsi ne pas succomber à ses démons. Il garde précieusement avec lui le bracelet de son meilleur ami. Dernier vestige d'un homme, d'un frère qu'il lui arrive encore de voir sous forme d'hallucination. Si autrefois il réussissait à lui parler, aujourd'hui, il n'est plus qu'une image qui s'efface avec le temps. Être Docker n'est pas de tout repos, il s'agit certes d'un travail physique, mais il a failli en mourir. Un jour où l'un de ses collègues était trop fatigué et a manqué de lâcher le container directement sur lui, une histoire dont il n'aime pas particulièrement se vanter.
Le flic tire sa révérence et fais place à ce bellâtre qui va faire tourner les têtes  Evans Joshua ▬ Let it all burn 2602407590
surtout celle de Mee Na  siffle [/
La furie
Revenir en haut Aller en bas
Evans Joshua
Evans Joshua
Savage Docker.
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2667-evans-joshua-let-it-al
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 21:54
storytime
it's a lovely face, it's a lovely place
le caractèreloyal ; impulsif ; sang chaud ; distant ; arrogant ; calculateur ; confiant ; désinvolte ; franc ; inaccessible ; jaloux ; rancunier ; sensible ; solitaire ; vulgaire ; attentionné ; charismatique ; courageux ; leader ; lucide ; observateur ; protecteur ; réfléchi ; rusé ; intelligent ; froid ; sauvage ; téméraire ; impudique
Méfies-toi du loup qui dort… mais le loup lui, vit en meute, il sait se montrer sociable et répondre à l’appel de ses paires. Alors j’ai décidé. Je ne suis pas un loup, je suis un félin, un fauve indomptable et inaccessible. Je montre les crocs sitôt je sens le danger approcher, je protège mon territoire, cette petite parcelle qui n’appartient qu’à moi. J’évolue seul et je trace mon chemin avec pour seule compagnie la solitude et le fantôme d’un meilleur ami parti bien trop tôt. Secret, réservé, effacé, utilises tous les synonymes que tu veux pour décrire mon désintérêt latent pour ta personne, si j’estime que tu n’as rien à m’apporter, alors tu ne saurais trouver grâce à mes yeux. Ton chagrin t’appartient, alors n’essaies pas d’ne faire le mien, et si par pur hasard j’en viens à verser une larme pour toi, c’est que j’aurais pu lire en toi l’écho d’une âme déchirée, une confiance que j’accorde à peu. Jamais pourtant je ne sème le doute, et ce sont bien trop souvent les mots tranchants qui caresses ma langue et s’échouent sur mes lèvres, peu importe ton opinion, peu importe les rêves et les espoirs que tu peux porter à mon intellect ou simplement ma présence, je les briserais. Sans attaches, je ne m’oublie pas dans les relations sans lendemain, je ne cherche rien de plus que la complicité d’un cœur moins abîmé que le mien, la chaleur d’un sourire qui saurait faire fondre le glacier qui entoure le muscle battant, l’astre qui saura luire dans les ténèbres pour me guider sur le bon chemin.  
l'histoire



Revelation

Je n’entendais même plus la musique lancinante crachée par les haut-parleurs, pas même les cris de joie lâchés par les quelques paumés qui aimaient s’oublier dans ce genre de soirées. Ce n’était pour moi qu’une formalité, qu’un business qui me rapportait juste de quoi payer mon loyer. Mais je guettais, je surveillais celle qui risquait une nouvelle fois de trop boire. Du coin de l’œil, je veillais à ce qu’elle ne remonte pas sur la table, qu’elle ne décide pas d’offrir à tout ce petit monde complètement imbibé un sermon dont elle seule avait le secret. « De la cocaïne ! » Misérable junkie ! « J’viens te de filer sa dose, alors casses-toi avant que je ne t’explose ! » J’étais un véritable paradoxe, préférant oublier volontairement ces moments où j’étais moi-même devenu ce zombie au teint pâle, les joues creusées par la mort qui tentait de me rattraper, et pourtant… je méprisais désormais ceux qui me réclamaient leur Graal. « Ta nana… » « C’est bon, tu me gaves, je te la fous où ta raclée ? » Instabilité, incohérence, réalité déformée… je savais pourtant qu’ils pouvaient se montrer particulièrement intenables, mais je fus tout de même surpris d’entendre son rire éclater. « T’es con, c’est ta nana… tu peux baver devant elle mais… c’est comme de la coke mon pote ! T’auras beau te dire que tu veux être son chevalier servant… tu vas replonger. À cause d’elle. À cause de ta faiblesse. À cause de ta foutue conscience… T’auras beau te dire que tu peux y faire quelque chose, que tu peux sans doute l’aider… t’es condamné ! » Foutu junkie… Préférant l’ignorer, lui et son sourire cynique, lui et sa vérité à deux balles, je me concentrais sur mon verre que je vidais d’une seule gorgée. Et ce fut à nouveau son rire qui perça le silence. Mon silence. Devenu aphone, abasourdi par sa déclaration, je me laissais empoisonner par sa réalité. Mais ce fut son visage à lui qui m’apparut, mon fantôme.

Evans Joshua ▬ Let it all burn 500100lune
Si l’on m’avait dit… que la douleur était si profonde que s’en remettre signifiait abandonner. Oublier et avancer sans jamais se retourner. Si l’on m’avait dit, qu’il fallait s’amputer et s’acharner. Si l’on m’avait dit, qu’il aurait suffi d’une seule fois, d’un seul pas, d’une seule erreur pour changer une vie…


Step 1 : Denial
You told me
You'll always be with me...

« Arrêtes tes conneries Josh'  ! » « Tu vas me materner combien de temps ? » « Jusqu’à ce que tu cesses de voir des morts ? »  Je me complaisais dans mes illusions, des hallucinations bienvenues et qui me rappelaient ce temps où la solitude n’était qu’une notion, qu’un concept pour ceux qui avaient la trouille de se lier d’amitié. Il me parlait, même si jamais je ne l’avais effleuré, il me parlait et m’assénait encore et toujours ce même discours sur le bien et le mal. « T’es pas mort. » Il était là, sinon comment pouvais-je encore le voir ? « Crétin. » Le rire m’échappa. « Quelle répartie. » Affalé dans mon canapé, je plaisantais avec celui que je considérais comme mon frère. Ma première rencontre dans ce nouveau monde, celui dans lequel j’avais décidé d’émigrer. Il avait été là, il avait fait les mêmes conneries stupides et irréfléchies que moi. Il avait plongé avec moi dans les méandres d’une autre réalité, d’un univers haut en couleur… et en hallucinations. En était-ce une à cet instant ? Qu’est-ce qu’on s’en fout… Il avait plongé, mais était remonté bien plus vite que moi. Et si je menaçais de me noyer à tout instant, il faisait face à ma place… jusqu’à ce qu’il ne soit emporté par ces vices… « Réveilles-toi ! » « T’avais dit que tu m’aiderais ! Et t’es où maintenant ? Lâche ! »
Il me fallut de longues minutes avant d’enfin émerger et ouvrir les yeux sur cet appartement miteux et mal entretenu dans lequel j’avais élu domicile. L’avant-bras sur mon front comme pour contenir la migraine qui menaçait de m’engloutir, comme pour panser la douleur d’une vérité que je préférais ignorer. Il est mort…

Step 2 : Anger
Liar...

« T’es complètement taré mon pauvre ! » Je n’avais que faire de ses états d’âme, après tout, il n’était là que pour une seule chose. Je ne lui accordais la vie que parce qu’il méritait de souffrir milles morts. Uniquement parce que pousser son dernier soupire était trop simple, trop doux. Il méritait l’enfer et toutes les plaies du monde. Il méritait la torture, encore et encore. Aussi je ne réfléchissais pas lorsque ma main s’abattit sur son crâne, et sous ma paume je le sentis résonner avec force alors qu’il vacillait sous le coup. « J’vais appeler les flics ! » « Vas-y ! Et tu vas leur dire quoi ? » À l’instar d’un prédateur quoi jouait avec sa proie, je me penchais sur le corps chétif et amaigri de l’idiot qui se shootait à longueur de journée. Il ne ressemblait plus qu’à un cadavre, un corps qui restait cloué au sol tant il n’avait plus de force, un amas de chair aux muscles atrophié et au cerveau disjoncté. « Tu vas leur dire quoi quand ils te feront une prise de sang ? Quand ils verront que tu as consommé tout ce que tu as pu trouver ? » Je vis ses lèvres frémir, ses yeux s’échapper à mon regard abyssal pour chercher en vain une échappatoire qu’il ne trouverait jamais. « C’est pas ma faute. » « Je vais perdre patience… » Il n’avait pas tenu le couteau, mais il avait été derrière, il avait regardé le spectacle un rictus accroché sur ses lèvres éclatées. Il avait souri en le voyant s’effondrer. « JE NE TENAIS PAS LE COUTEAU ! JE NE L’AI PAS TUÉ ! » Une nouvelle fois, la colère s’abattit sur lui, une fureur que je retenais malgré moi. Il n’aurait pas voulu ça.

Step 3 : Guilt
I shouldn't...

« Tu as besoin d’aide Josh’ ! » Je ne pus rien lui offrir d’autre qu’un regard noir et lacéré par la douleur. Je n’avais pas besoin d’aide, j’avais besoin de me rendre, d’au moins tenter de lui rendre justice. « Tu peux t’occuper de ça pour moi, oui ou non ? » Je lus la désapprobation dans ses iris, mais aussi la détermination. « Je ne m’occuperais de rien, ce sont tes affaires, ton appartement… reprends toi ! Même s’il est m… » « Non ! » Je ne voulais pas l’entendre, je ne voulais pas qu’elle dise les mots que je fuyais. Ils pesaient pourtant sur ma conscience, et chaque jour, chaque heure, chaque minute et chaque seconde je sentais mon cœur se déchirer à nouveau. Comme une vieille rengaine, une musique triste et douloureuse qui se répétait en écho dans mon âme torturée. J’avais accusé le ciel, la terre et même le soleil de continuer à tourner. J’avais voulu réduire au silence les mains qui avaient agi. Mais comment pouvais-je seulement me regarder dans le miroir alors que je n’y voyais que le reflet d’un imbécile qui avait voulu s’amuser ? Même elle, Jess’, celle qui avait un temps partagé ma douleur ne semblait rien pouvoir y faire. Alors encore une fois, j’avais décidé, j’avais fait mon choix et je savais d’avance que j’essuierais à nouveau les débris d’un cœur que j’allais piétiner, d’une âme que j’allais poignarder… « Tu peux… je déménage et je te laisse tout. » « Attends… tu déménages ? » Le soupir m’échappa, et incapable de rester assis face à elle, je me levais et récupérais le sac que j’avais déjà préparé. « Tu te casses ? Tu prends la décision seul de t’en aller et de me laisser ? Et moi ? » « Je ne peux pas rester, et tu ne peux pas me suivre. C’est aussi simple que ça, alors trouves toi un mec bien. Bon courage pour la suite. » Je refusais l’idée de devoir dire au revoir et pourtant… je lui imposais en choisissant de partir, de me repentir. Pour lui, mais surtout pour moi…

Step 4 : Depression
If I disappear...

J’avais laissé le temps filer. J’avais oublié la vie en m’exilant dans les montagnes, une décision qui en avait fait rire plus d’un, mais un choix qui n’en était pas réellement un. J’avais souffert du manque, de la douleur d’un esprit pourri par les substances illicites avec lesquelles j’avais nourri mon corps. Alors je m’étais éloigné, pour faire le tour du pays, pour tenter de renouer avec une vie que j’avais délaissé. Je passais mon temps à parcourir les sentiers les plus isolés, arpenter les chemins de terre envahis par la végétation. Je traçais mon chemin sans me retourner, mais cette nuit-là fut la plus dure. J’avais planté ma tente au beau milieu de nulle part pour finalement m’effondrer sous la douleur. De sa mort, mais aussi de ce besoin irrépressible d’alimenter ma folie, et c’est elle qui m’emporta. Elle fit céder mes muscles un à un pour que je ne m’effondre sous la pluie. Je laissais le torrent inonder mon visage et détremper mes vêtements, incapable de bouger davantage. Inerte, c’est à ce moment précis que la pensée me traversa l’esprit. Et si je disparaissais ? Je n’entendais que les bruits ambiants de la vie sauvages autour de moi, je ne sentais que le vent et la pluie, je ne voyais que le ciel sombre et opaque… qui pourrait s’en soucier ? Pas mon gros oncle impotent, et il ne restait pourtant que lui. Sans force je glissais une main dans la poche de mon jean pour en sortir bracelet de cuir. Le sien. Le faisant rouler entre mes doigts, je tirais sur les quelques forces que j’avais, je forçais mes muscles contractés à se bander sous l’effort pour finalement retomber sur le sol. Lâche. Je n’étais qu’un homme parmi tant d’autres, qu’un être qui semblait se refuser à la mort. Et si je disparaissais ? Ce serait l’insulter non ?

Step 5 : Acceptance
What doesn't kill you
makes you stronger...

J’avais décidé de rugir à nouveau, de faire entendre ma voix, ou du moins de reprendre un semblant d’existence pour me lever à nouveau. J’avais bravé le sevrage, seul contre le monde. J’avais retrouvé la force relative de taper du pied alors que je touchais le fond. Si à l’aube j’arpentais les docks pour soulever les containers, le soir je me transformais, je devenais Shuu. Il aurait surement désapprouvé, il aurait surement tout fait pour m’en dissuader, mais il n’était plus là. J’attrapais la chemise qui gisait sur mon lit et l’enfilait avant de passer devant le miroir une dernière fois. En quelques minutes je rejoignais mon point de destination, une soirée à laquelle j'avais été convié, moi et mon commerce florissant. J’avais simplement prévu de m’installer à une table, de regarder d’un œil distrait les quelques fêtards qui s’amusaient, mais ce que je n’avais pas prévu, c’était elle. L’alcool et la drogue se passaient de main en main, et elle se laissait lentement anesthésiée par les effets doux et traîtres de ce cocktail. Se balançant à son rythme, sur sa propre mélodie, elle avait gravi sa montagne et grimpé sur la table la plus proche. « Hey, Dong Soo… c’est qui elle ? » J’alpaguais un ami, ou plutôt une connaissance tout juste digne de confiance pour me rencarder sur la nouvelle tête pensante de la soirée. « Mee-Na ? Laisses, elle est barge ! » Tu parles d’une infos… Elle avait néanmoins réussi à attirer mon attention, elle, ses grands gestes flous et sa voix éraillée qui hurlait au scandale, au féminisme et à la révolution des femmes contre l’oppression masculine. Un discours qui m’arrache un sourire, puis un rire. Un exercice que je n’avais pas pu apprécier depuis trop longtemps. Trop concentré sur sa disparition, j’en avais oublié le monde. Il est mort… pas moi.

Evans Joshua ▬ Let it all burn 500100lune
Je détestais l’avouer… mais il avait raison. Peu importait son rire, nos échanges et une complicité naissante, elle était un mystère impossible à résoudre. Si j’avais cru pouvoir lui venir en aide, comme lui l’avait fait pour moi, je savais que je ne serais d’aucune utilité. Je ne serais que l’ultime fléau à son enfer, que cette pièce rapportée qui nourrirait ses vices jusqu’à la perdre elle aussi. Il me fallait m’éloigner, lui redonner sa liberté avant de ne définitivement la lui dérober. Il me fallait fuir, ses démons et les miens, ceux qui risquaient de me faire replonger, ceux qui risquaient de faire d’elle et de son esprit, leur captive. « Hey tu m’écoutes ?! Bon alors c’est ta nana ou quoi ? » « Non. » Et je veillerais à ce qu’elle ne succombe jamais à ma malédiction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 21:57
Bnojour bonjour...
Alors je pique la place je sais jes suis AFFREUSE mais.. you.. tu es beau mon chéri tu es beau ( tu sens la christina en moi ? ) Tes tattoos love iiiiiiiiit ** Evans Joshua ▬ Let it all burn 117913382

Bon reboot avec;.. toujours ces hommes magnifiques.. tu ramènes la chaleur.. je laisse Mee Na prendre feu cette fois :p
Revenir en haut Aller en bas
No Dambi
No Dambi
membre débutant
Voir le profil de l'utilisateur
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 21:59
COUCOUUUUUUUUUUUUU

du coup j'ai piqué la seconde place je crois mdr Evans Joshua ▬ Let it all burn 2348602246 desolé ou pas Evans Joshua ▬ Let it all burn 1681195405

AMUSES TOI BIEN AVEC CE NOUVEAU MONSIEUR QUE DES CANONS JPP OOW Evans Joshua ▬ Let it all burn 159519414

j'ai hate de lire le tout de la fiche Evans Joshua ▬ Let it all burn 1681195405

EDIT : je suis pas avec le bon compte, mais Kaz aime bcp son nouveau hyung :luv:
Revenir en haut Aller en bas
Oh Mee-Na
Oh Mee-Na
feminist hippie
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1789-oh-mee-na#58340
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 22:16
OKAY alors là je dis non non non je suis dégouté, au bord du précipice, sur le fil du rasoir de la déception, au bout de ma vie... je ne suis pas la première, ô cruelle désespoir sadique qui s'insinue en moi dramaqueen dramaqueen
En vrai sisi je le suis vraiment, je voulais genre être la first qui pose les papattes ici, en territoire conquis - PARCE QUE OUI MESDAMES - ou même messieurs pardi ! - IL EST A MOI ET MOI SEUL ALORS BAS LES PATTES -

En tout cas, déjà sache que je te souhaites la re-bienvenue jeune padawan téméraire danser
Que de surprises en te voyant débarqué, faire un reboot et prendre mon scénario...je...je ne m'y attendais vraiment pas dramaqueen
- Genre j'étais actrice dans une autre vie cool -

En vrai, je suis genre en train de frétiller, tellement heureuse, impatiente, surexcité...bref, je peux t'en sortir des syno mais je pense que tu as du saisir le plus gros wouh
J'ai hâte de découvrir tout d'en l'intégralité mais rien que déjà de ce que j'ai lu, vu, entendu breeeef je sens déjà qu'il va me plaire à 100% keur
Vas-y, je vais te coller aux basques, je vais pas te lâcher...tu vas même voir Mee-Na dans tes rêves mouahaha

Tu sais que je te love toi ? Sisi, t'as pris le scénario tant attendu pour Mee-Na et je sais que j'ai gagné le loto, attrapé le pompon, gratter le ticket gagnant, victoire par K.O, j'ai trop la chance de ouf, alors merci merci merci Evans Joshua ▬ Let it all burn 2284898231 Evans Joshua ▬ Let it all burn 3122975320 Evans Joshua ▬ Let it all burn 403707029 Evans Joshua ▬ Let it all burn 2469840028 Evans Joshua ▬ Let it all burn 1444614389
Revenir en haut Aller en bas
Allen I. Lenny
Allen I. Lenny
▬ • ✘ Jekyll & Hyde ✘ • ▬
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2639-allen-i-lenny-kill-me-
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 22:39
TOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOI PUTIN !!!

Je me disais que je kiffais le début d'écriture, le choix des mots et tout, je me disais "ohh une nouvelle joueuse à surveiller ! yihi" MAIS JE LA CONNAIS DEJA HIHI Evans Joshua ▬ Let it all burn 2348602246 Evans Joshua ▬ Let it all burn 1681195405 Evans Joshua ▬ Let it all burn 1941498791
OH ils ont tous les deux perdus leurs parents dans un accident de voiture (lenny a 10 ans), et sont anglais, va-y mec, le destin nous relie ! mdr

A très viiiite ! Evans Joshua ▬ Let it all burn 1444614389



Mystérieux, Lunatique & Imprévisible.
• Jekyll & Hyde •


Revenir en haut Aller en bas
Evans Joshua
Evans Joshua
Savage Docker.
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2667-evans-joshua-let-it-al
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 22:51
@bae luda : MDRRRR je sens grave la Cristina en toi, vas donc te parer de bijoux et de vêtements de luxe, ça te va si bien Evans Joshua ▬ Let it all burn 1941498791 Evans Joshua ▬ Let it all burn 2602407590

@no dambi : TOI, je vais te chouchouter petite perle, t'es trop la cutitude Evans Joshua ▬ Let it all burn 2503961862
Et Kaz j'irais le voir pour mes tatouages et jouer le Hyung à côté de la plaque mdr

@oh mee-na : Quelle actrice... L'OSCAR CHÉRIE, L'OSCAR est à portée de main ! Evans Joshua ▬ Let it all burn 2590208411 Tu veux marquer ton territoire ? Tu veux choisir mon prochain tattoo ? hum
Ne me remercie pas tout de suite, tu risques de me détester d'ici peu mdr

@allen i. lenny : Frère de patrie Evans Joshua ▬ Let it all burn 1261605147 c'était tellement pas fait exprès en plus jpp mdr
MDRRRRRRR tu connais oui, et gosh, j'avais pas fait attention à tant de ressemblance ! AZY j'viendrais te soutenir dans tes concerts bro ! pq
Tu vois le mec ténébreux assis au fond de la salle ? Le BG qui bouge pas mais qu'on remarque ? Oui oui, c'est moi Evans Joshua ▬ Let it all burn 2602407590
//sort


See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 22:55
Sorry Mee na .. vraiment mais on ne fait pas attendre cet homme voyons !! Mais ne t'en fais pas il est à toi c'est sûr c'est écrit !! xDD

Mon chéri je vais te re-looker.. non atton ti as pas besoinnnn !! ON va faire les glamourous... bon tu resteras de marbre pendant que JE ferai ma diva .. Merci chéri merciiiii Evans Joshua ▬ Let it all burn 117913382 Moua moua

Allons boire un verre sans payer
Revenir en haut Aller en bas
Allen I. Lenny
Allen I. Lenny
▬ • ✘ Jekyll & Hyde ✘ • ▬
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2639-allen-i-lenny-kill-me-
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 22:55
@Evans Joshua a écrit:

@allen i. lenny : Frère de patrie Evans Joshua ▬ Let it all burn 1261605147 c'était tellement pas fait exprès en plus jpp mdr
MDRRRRRRR tu connais oui, et gosh, j'avais pas fait attention à tant de ressemblance ! AZY j'viendrais te soutenir dans tes concerts bro ! pq
Tu vois le mec ténébreux assis au fond de la salle ? Le BG qui bouge pas mais qu'on remarque ? Oui oui, c'est moi Evans Joshua ▬ Let it all burn 2602407590
// nom sort

Ouuuuais british un jour, british toujours ! Evans Joshua ▬ Let it all burn 1957105030 Evans Joshua ▬ Let it all burn 1681195405 Viens, on parlera anglais entre nous, ça les troubleront les coréens, ils comprendront rien hihi (dit le mec tout de même à moitié coréen mdr)
Mais trop, ils vont se faire écho dans leur douleur :/ VA Y ATTENDS, tu veux pas être un cousin ? mdrrrr le truc que personne croirait, et pourtant, le père de lenny est 100% anglais, et Evans aurait pu venir de cette branche là ! (deux accidents de voiture dans la famille.. Evans Joshua ▬ Let it all burn 1957105030 hum BON ON VERRA PLUS TARD MDR)
Ouuuais viens me soutenir, et te la pète pas trop, ou tu peux oublier la tournée gratuite ! OOW siffle





Mystérieux, Lunatique & Imprévisible.
• Jekyll & Hyde •


Revenir en haut Aller en bas
Evans Joshua
Evans Joshua
Savage Docker.
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2667-evans-joshua-let-it-al
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn     14.08.18 23:03
@bae luda : t'as le mot de la fin babe, allons boire un verre sans payer Evans Joshua ▬ Let it all burn 2602407590 J'te ferais des compliments pour te faire plaisir, compte pas sur moi pour te couvrir de cadeau vilaine fille Evans Joshua ▬ Let it all burn 1941498791

@allen i. lenny : MDRRR deal ! On parlera avec l'accent british et la classe du flegme britannique ! Evans Joshua ▬ Let it all burn 1941498791
xDD Cousin ? c'est vrai qu'il y a un air de famille mdr
AH PARCE QU'EN PLUS TU ME PRIVES DE LA TOURNÉE GRATUITE ... Les liens sanguins sont gravement compromis là, faut que je réfléchisse... oui oui, pour une bière OOW hum
//sort


See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: Evans Joshua ▬ Let it all burn    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» burn to be alive
» Mon Gambit Evans.
» [Aqua Force] "My heart resonates! The heat's enough to burn! The beat of my blood is razor-sharp!!"
» Les Targaryen dans le JCE