wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Novembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition toute neuve du mois de Novembre est arrivée ! Clique ici ! ─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

avatar
Nam Shin
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2731-nam-shin-tempete-echou
More informations ?
Sujet: hand on the heart feat. zhang lin and nam shin     02.09.18 16:16
(hand on the heart)

((ootd)) Le cirque à ses heures perdues. Le cirque devenu habitude, besoin, envie. Un quotidien maussade entre deuil et abandon qui s'était petit à petit transformé en sourire aux coins des lèvres. Un fil long et large qui lui avait valu une journée de vie supplémentaire, puis une autre. Encore et encore. En somme pas grand-chose mais suffisant pour lui inspirer aujourd'hui un désir de vie qu'il n'avait plus eu. Deux années à retracer un chemin qu'il regardait tête baissé. Aujourd'hui relevé il pouvait courageusement regarder devant lui. Mais alors les mêmes questions revenaient. Où allait-il maintenant ? Avait-il eu l'audace d'abandonner son rêve dans son intégralité ? Il n'y avait plus rien d'autre que la troupe et le cirque ? N'allait-il vraiment plus retourner en mer ? Tout s'était déjà envolés avec tellement d'agilité qu'il n'avait rien pu faire. Tout lui avait glissé entre les doigts sans qu'il ne s'y attende.

Soirée terminée, entraînement achevé jusqu'au lendemain et la fatigue de son corps qui semblait lui échapper à son tour. Bien trop content de finir sa journée sur une bonne note ; là où il n'avait pas haussé la voix contre un des crétins qu'il ne pouvait pas voir en photo ou contre son entraîneur qui lui donnait des ordres qu'il se rebellait de ne pas faire. Une rébellion contre le monde qu'il menait lui-même. C'était toujours la même histoire, celui qui se sentait terriblement seul mais qui ne voulait pas d'entourage. L'homme marginal qui n'aimait pas tant l'être qu'il n'en donnait l'impression. Celui qui jouait un rôle constamment jusqu'à dévoiler ses faiblesses sans qu'il ne l'ait prémédité.

Et à peine le pied posé dehors qu'il se retrouvait collé au mur. Un coup, puis deux. Le sang qui sortait déjà de sa bouche pour qu'il le recrache à la figure du lâche qui le tenait tandis que celui d'à côté le frappait. Sérieusement… Qu'avait-il fait dans sa vie antérieure pour mériter tant de ravage dans celle-ci ? C'était terrible à dire, bien plus à penser. Pourtant c'était une réalité qui lui éclatait à la figure lorsqu'une fois l'envie achevée on le bouscula près des poubelles. La gueule fracassée de coups qui rendait son visage plus terrifiant que ses vieux regards noirs. Il n'osait même plus bougé.
© patr.onus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zhang Lin
membre en argent
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1772-zhang-lin-no-i-don-t-w
More informations ?
Sujet: Re: hand on the heart feat. zhang lin and nam shin     17.09.18 22:57
(hand on the heart)

((ootd)) Où etait-il ? Pourquoi avait-il décidé comme ça, du jour au lendemain de revenir dans ta vie de manière si omniprésente pour ensuite s'en aller ... Ryu aurait ta peau ! Sincèrement. Tu l'avais recueilli chez toi, soit disant dans le seul bute de lui rendre service, mais la, tu le sais, c'était bien plus que ça. Tu lui voulais près de toi , et tu t’étais bien trop vite habituée à ses taquineries que tu rejetais en bloque ... Mais ce con avait disparu et tu ne pouvais t’empêcher de penser que si tu le retrouvais, tu finirais par le tuer. C’était décidé ! Takahashi Ryu n'allait plus vivre très longtemps s'il revenait te voir.

Et alors , la tête remplie de ce genre de penser , tu quittais l'agence dans le but de rentrer chez toi , la réunion avait été un véritable enfer , tu n'avais pas eu ton mot à dire sur le coup , tu vas devoir faire un shooting photo pour représenter une marque de lingerie, et même si tu continuais de te convaincre que ton corps était fabuleux , tu ne pouvais t’empêcher de ressentir ce malaise à l'idée de te dévoiler de cette façon. En chemin pour aller rechercher ta voiture garée dans la rue d'en, face, un bruit te fait sursauter, un cri, une insulter .. Tu te petrifie, tu ne sais pas comment reagire, puis plus rien, les bruits s'étouffe et d'un pas méfiant, tu te diriges vers cette ruelle d'ou résonnait les voix.

Lorsque tu le vois, la, assis sur le sol, le visage gonflé et en sang, ton cœur se sert, de toute ta compassion, tu te sens extrêmement mal de voir ce jeune homme ainsi. Tu ressens aussi de la colère ... Qui a bien pu lui faire une chose pareille ? Comme un ange tombé su ciel, tu te précipites vers le garçon, t'agenouillant à sa hauteur. Tu vérifies qu'il est encore en vie, mais tu vois la buée de sa respiration s’échapper de ses lèvres.
« Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Je peux t'aider ? »
De toute façon, tu comptais bien l'aider ! Il n’avait pas vraiment le choix.
« Attend ne bouge pas ... »
Tu sors de ton sac un mouchoir en tissus brodé de tes initial et une bouteille d'eau, tu imbibes le tissu et le lui tends poliment ... Tu n'allais pas le toucher ... Si ?
Tu te mords la lèvre, réfléchissant, puis tu finis par amener le tissu sur le coin de ses lèvres, tu frottais avec une délicatesse sans fin sa peau certainement fragilisée.
« Tu ne dois pas rester là ... On devrait aller à l’hôpital ! Tu peux te lever ? »
La douceur dans ta voix était sans fin ... Tu lui voulais réellement du bien.
© patr.onus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Shin
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2731-nam-shin-tempete-echou
More informations ?
Sujet: Re: hand on the heart feat. zhang lin and nam shin     14.10.18 12:00
(hand on the heart)

((ootd)) Le noir. Seul élément qu'il pouvait distinguer quand ses yeux clos devenaient humides. Le goût du sang dans la bouche, ses dents qu'il sentait différentes quand bien même elles n'avaient rien. Il se sentait nauséeux. Et plus que jamais, il voulait rentrer chez lui. Plus que jamais oui, il voulait retrouver le confort du bateau qu'il avait perdu ; faute monétaire. Disparaître ou devenir transparent. Quelques heures sinon rien et qu'importait ce qu'il pouvait bien lui tomber dessus d'autres. Shin, il avait l'impression de porter le poids du monde sur ses épaules. Vingt-et-un ans d'existence et le vécu d'un vieux de soixante ans sur le dos.

Pourquoi ?

C'était comme si le monde voulait se retourner contre lui à chaque fois qu'il touchait, frôlait le bonheur de près ou de loin. Comme si quelqu'un là-haut contrôlait chacun de ses faits et gestes, l'emmenait et le faisait sortir au mauvais moment, au mauvais endroit. Comme si oui, on ne voulait plus de lui. Comme si on n'avait jamais voulu de lui. Mais après chaque tempête le calme s'installait. Et si dans quelques jours elle reviendrait, à cet instant c'était comme une récompense qu'on lui offrait. Il voyait floue. Le crâne qui lui faisait assez mal pour croire aux anges – ou quelque chose qui y ressemblait. Et le sourire aux lèvres qui ne voyait jamais le bout de son nez habituellement, il souriait bêtement dans les vapes.

Une voix douce.
Une voix douce qu'il aurait pu rembarrer les minutes précédentes et qu'il accueillait avec bonheur dans cet instant. Ses lippes qui lui faisaient mal, obligé d'éteindre ce sourire sincère et niais. Alors il n'arrivait plus à formuler ses phrases correctement. Et d'autrefois encore, l'idée d'être passé dans l'au-delà arrivait à captiver son attention. Jusqu'à ce que la douleur le frappe. Doux à la fois. Il grimaçait pourtant au contact du mouchoir humide sur sa peau. « Non, je veux pas y aller. » Pas à l’hôpital. C'était synonyme de bien des choses qu'il voulait oublier. « Aidez-moi à me relever… Je rentrerai après, ça ira. » Enfin, je crois. Les soupirs de douleurs, ses côtes qui lui faisaient un mal de chien.

Mais il ne disait rien.
Il ne disait jamais rien.
© patr.onus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zhang Lin
membre en argent
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1772-zhang-lin-no-i-don-t-w
More informations ?
Sujet: Re: hand on the heart feat. zhang lin and nam shin     06.11.18 11:57
(hand on the heart)

((ootd)) Ton regard posé sur le garçon, les yeux grands ouverts à la recherche d'un indice, d'un signe qui t'aiderais a savoir quoi faire. Que le monde est cruelle, que les gens sont vicieux. Quand bien même ce garçon aurait fait quelque chose de mal, n'y a t'il vraiment que la violence pour venir à bout de chaque débat ? Remarquant que tu lui fais mal à essayer de nettoyer son visage, tu t’arrêtes. Pourquoi il ne veut pas aller à l’hôpital ? Est ce qu'il n'a pas d'argent ? Où est-ce qu'il a peur ? Tu le fixes comme ça quelques secondes alors qu'il te dit vouloir rentrer chez lui ... Et comment il va faire si il ne sait même pas se lever ?
« D'accord »
Que tu réponds simplement, passants délicatement ton bras autour de ses épaules, tu le tires vers le haut, t'aidant du mur comme appuis pour ne pas le faire tomber, ou tomber avec lui. Tu lui intimes de passer son bras autour de tes épaules.... Il doit avoir tellement mal.
« Tu as besoin d’être soigné ... Je ne vais pas te forcer à aller à l’hôpital, mais tu ne peux pas rester comme ça »
Tu n'as même pas d'ami médecin, mais bon ... C'est décidé, tu feras comme tu peux avec ce que tu as.
« Je vais t'emmener chez moi, je vais t'aider et tu rentreras chez toi quand t'arriveras à tenir sur tes jambes. »
Il a l'air au bord du malaise.
D'un pas attentif, à son rythme, sans trop lui laisser le choix au final, tu l'emmènes vers ta voiture, l’installe sur le siège passager et te met en route.

En chemin, tu passes rapidement par une pharmacie de nuit pour acheter le minimum nécessaire que tu n'as pas chez toi ... Quand tu te blesses, ce n'est jamais toi qui t'en occupes alors tu ne t'étais jamais préoccupé d'avoir ce genre de soin.
Une fois chez toi, tu l'aides à nouveau, le cœur battant a mille à l'heure. Une fois dans ton appartement, tu le laisses s’installer sur le canapé. Ton appartement est si grand, si blanc. Et un petit chat blanc vient se poser à côté de lui, le regard curieux.
« Mao, laisse le tranquille. »
Que tu dis au chat en allant chercher de l'eau.
Lorsque tu reviens, tu t’accroupis devant lui, tu avais attaché tes cheveux, remonté tes manches.
« Au fait ... Je m'appelle Lin, et toi ? »
Tu t'empares d'un bout de coton humide et tu commences a doucement essuyer les traces de sang sur son visage. Pour tout enlever avant de désinfecter.
« Je ne suis pas la plus douée pour soigner des gens ... Mais si tu étais resté la ba tu aurais pu attraper froid , ou cela aurait pu s’infecter. Désolée de te forcer un peu la main, mais tu ne me sembles pas être quelqu'un de bien méchant. »
La Lin froide et peu bavarde 's'est envolée pour laisser place a la vrais toi, celle aux paroles douce et bienveillante.
« Tu te rappelles de ce qu'il s'est passé ? Qu'est-ce qu'il t'est arrivé ? »
© patr.onus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Shin
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2731-nam-shin-tempete-echou
More informations ?
Sujet: Re: hand on the heart feat. zhang lin and nam shin     11.11.18 13:49
(hand on the heart)

((ootd)) Le mauvais endroit, le mauvais moment. Le don inné pour attirer là où il ne fallait pas, ou la malchance divine qu'on lui en veuille suffisamment quelque part dans ce monde. Ce n'était pas la première fois. Qui ? Pourquoi ? Comment ? Faisait-il tant de mal sur son passage pour que depuis son premier soupir tout lui retomber toujours sur la gueule ? Entre l'abandon des parents qu'il n'avait qu'à peine connus, son grand-père décédé deux ans plus tôt et la disparition soudaine de Hwan. Parfois, tout semblait trop lourd à gérer. Parfois oui, il voulait juste baisser les bras, lâcher les armes. Car il manquait de force Shin. Il les avait perdu il y a bien longtemps. Alors pourquoi ne pouvait-il pas simplement se laisser couler comme les quelques gouttes de sang qui venaient décorer son visage ? Pourquoi derrière le masque de la malchance, la chance finissait toujours par venir ? Un ange. Cette fille en était un.

« Attendez, pas trop … Pas trop vite. » Plus doucement. Il n'arrivait plus à se mettre droit le brun, mais il laissait la blonde le guider. Il laissait son bras glisser jusqu'à ses épaules malgré la grimace dessinée sur son visage. La douleur de ses côtes qui tirait en ce simple mouvement. « Non, c'est pas la … Pas la peine. Je vais me débrouiller tout seul. » Mais son corps disait tout le contraire. Son corps qui criait « à l'aide » quand lui prétendait le contraire. Seulement, elle n'était pas folle la guêpe. Et il se laissait faire quand elle l'avait gentiment installé sur le siège de la voiture. Les yeux clos qui tentaient de résister à cette soudaine envie de dormir. Bon sang, quelle vie de merde.

Le voyage jusqu'au canapé. Ça avait sonné comme une délivrance malgré les nombreuses étapes traversée pour en arriver jusqu'ici. Lui qui avait été réticent au départ. Finalement il était bien là, au bord du malaise ; à imaginer l'irréel, halluciner le faux. Bien contents de découvrir la chaleur d'une température où ses frissons disparaissaient petit à petit. Le sourire nostalgique en croisant le regard du chat qui venait se poser près de lui. « Salut, toi. » avait-il glissé en caressant le pelage de l'animal.

Puis ses iris qui croisaient ceux de la femme. Plus vieille certainement, de peu. Qu'est-ce que ça importait au fond ? Elle lui avait … Sauvé la vie ? C'était tout ce qui comptait. « Shin. Nam Shin. » Le sourire qui se perdait malgré tout. Le coton comme dur rappel de cette rencontre hasardeuse. Le coup du destin ? Il avait mal Shin, plus mal au cœur que son corps encore. De ne pas comprendre ce qui lui valait de vivre une vie où tout semblait s’effondrer dans les moments où tout pouvait marcher. De ne pas savoir si les cieux ne voulaient plus de lui, n'avaient jamais voulu de lui ou si une ombre sur terre lui voulait tant de mal. C'était son cœur qui se resserrait un peu plus à chaque fois.

Si jeune et déjà si meurtrit.
« Je sortais du travail. C'est tout. » Il sortait du travail et c'était comme si on l'avait attendu pendant des heures. Les abords réticents et une fois la cible vérifiée, le show commençait. Ce n'était pas la première fois. Cette sensation amère d'être surveillé dans ses moindres faits et gestes.

© patr.onus



love without (with) fault
and on the beach I meet you again.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: hand on the heart feat. zhang lin and nam shin    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Second Hand Rabbit - How to Setup
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» Check this hand cause I'm marvelous !
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Dive to the Heart
» Bérénice (My Tell-Tale Heart) débarque chez Cérès