wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Décembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de décembre est en cours d'impression ! Un peu de patience René !─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Kwon Jisoo
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
More informations ?
En ligne
Sujet: it always comes back around (ft. momosoo)     11.10.18 20:25

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


Il ne sait pas ce qu’elle essaie de lui dire. Erin, qui reste silencieuse, et qui le fixe sans faillir. Ces larmes, qui menacent de déborder, et dans lesquelles se reflètent les néons artificiels de l’ascenseur. Il monte. Combien de secondes ont-ils ? Trente, peut-être, avant qu’elle ne fuie. Il sait que ça va se passer comme ça… alors il tente de ne pas cligner des yeux, et de s’y accrocher durant le maigre temps qu’il a. Il ne sait pas ce que cette conversation, ce que ce temps aura changé. Peut-être rien. Peut-être tout. Il ne sait pas si Erin le fuira la prochaine fois qu’ils se croiseront, et il ne sait pas s’il viendra la chercher de nouveau. Le moment suspendu en l’air arrive à sa fin brusque, et il aurait presque souhaité que personne ne vienne jamais le remettre en marche, ce foutu ascenseur. Qu’est-elle en train de lui dire, réellement ? Il n’en sait rien. Mais cela provoque des frissons dans son ventre, dresse les poils le long de ses avants bras, emplit sa poitrine d’une douce chaleur. Ces sensations agréables se rencontrent avec une certaine angoisse qui lui prend la poitrine, et une peur insondable. Elle continue de lui tenir la main, et il souhaiterait qu’elle ne s’arrête jamais.

Seulement, les portes s’ouvrent, et il l’observe un peu sonné s’élancer en dehors. Il ne va pas la suivre. Si elle avait voulu qu’il s’impose à elle, serait-elle partie aussi vite ? Et il a un temps de retard, de toute façon. Il reste figé, là, dans la cabine, et ce n’est que quand les portes commencent à se refermer qu’il reprend contrôle de son corps et les bloque pour arriver sur le palier. Sa tête lui fait mal. Les sensations reviennent. Sa migraine est accompagnée de cette douleur brûlante occasionnée par sa plaie…. et doucement, il vient toucher son front, puis rabaisse sa main pour observer ses doigts tachés rouges. Il esquisse une grimace. Comment va-t-il expliquer ça à Momo ?

Il a déjà tapé le code de sa porte lorsqu’une voix qu’il ne connaît que trop bien le fait frissonner. ça aurait été de plaisir, très certainement, si elle n’avait pas prononcé un mot qu’il a reconnu sur le champ. Erin. C’est vrai.. elle n’a pas dû encore avoir le temps d’arriver jusqu’au logement de son père, et si Momo a…

Il se retourne et descend les marches, pour finalement arriver devant le spectacle redouté. Sans adresser un seul regard à Erin, Jisoo passe son bras autour de la taille de Momo, silencieusement, et la tire légèrement, histoire de l’inviter à remonter jusqu’à son appartement sans faire d’histoires. Seulement, il sait mieux que quiconque que la jeune femme n’est pas du genre à abandonner si vite, et que sa haine pour Erin n’a pas de limites.


Featuring : @choi momo @hyun erin

gabi le loup


❝i'm a ghost, haunting these halls❞ Do you know that I went down to the ground, landed on both my broken-hearted knees. I didn’t even cry ’cause pieces of me had already died.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Momo
Princesse du vice
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
More informations ?
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)     11.10.18 21:34

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


Elle grogne un peu, ne comprenant décidément pas comment un ascenseur aussi moderne peut tomber en panne. Monter dix étages à pieds quand on a eu une longue journée de cours et de shooting, ce n’est pas spécialement agréable… et elle se félicite quand même d’être sportive pour ne pas sentir son souffle s’affoler. Et alors qu’elle s’apprête à monter le tout dernier étage la séparant de l’appartement de Jisoo, le corps de la japonaise se fige en reconnaissant la jeune femme qui semble justement en venir de façon précipité. Son regard croise le sien et la jeune femme stoppe soudainement sa marche à son tour. « Hyun Erin ? » Suppose Momo, fronçant les sourcils en comprenant ce qui se trame dans son dos. Ou du moins, en supposant. Elle a sérieusement osé, cette garce ? Oser venir le voir ? Oser le retrouver ? Et lui ?? Alors qu’une puissante et affolante montée de colère vient lui dévorer le ventre, la belle s’empresse de bloquer la métisse qui s’apprêtait à la contourner. « Pas si vite. » Lâche-t-elle froidement. « Je peux savoir d’où tu viens ? Tu es le venu le voir, c’est ça ? Yaah… tu dois clairement pas avoir confiance en toi pour en venir à vouloir voler le mec des autres… c’est tellement répugnant.» « Tu fais erreur. J’aimerais passer. » Rétorque simplement l’eurasienne en finissant par affronter les yeux de Momo, le visage assombri. Elle se défient du regard.

Au même moment, Jisoo apparait et vient dépasser Erin sans la calculer. Sur le coup, Momo se fiche pas mal de sa blessure au front. En sentant son bras s’envelopper autour de sa taille, la japonaise s’empresse de le dégager, sans douceur. « On règlera nos comptes plus tard. » Prévient-elle en le fusillant d’un puissant regard noir, avant de reporter son attention sur Erin. Erin qui voulait simplement s’en aller. En la voyant descendre d'une marche, Momo vient aussitôt attraper son poignet pour la stopper, avec fermeté. Une prise que l’anglaise se dépêche de rompre sans ménagement, défiant la japonaise de recommencer encore une fois. « Ton petit ami ne m’intéresse pas. » Gronde l’eurasienne sans adresser le moindre regard au concerné, afin qu’elle arrête une bonne fois pour toute. Oh vraiment ? Elle ment si mal. Si Jisoo le voulait vraiment… il lui suffirait de claquer des doigts pour qu’elle rapplique comme une chienne en chaleur. Souriant narquoisement, Momo ne se prive pas pour croiser les bras, empêchant son petit ami de l’éloigner ; jugeant Erin des pieds à la tête sans la moindre gêne. Elle la dégoute. « Tu es tellement laide, vraiment, qu’est ce que tu lui as trouvé au juste ? » Demande-t-elle au plus âgé en riant au nez de l’étrangère ; tellement mauvaise et cruelle. « Tu sais ce que t’es ? Une poubelle. Le genre de poubelle dans lesquelles les gars se vident quand ils n’ont plus d’autres possibilités. Tu n’es même pas un second choix, tu es juste insignifiante et inutile à ce monde. Tu crois vraiment qu’il a pu te trouver intéressante ? Jisoo. » Elle se tourne vers le concerné, non sans un sourire assassin et menaçant. « Dis-lui, bébé. Dis-lui à quel point elle est hideuse. » T'as vraiment intérêt à lui dire, sinon...



Featuring : @kwon jisoo

gabi le loup




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Jisoo
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)     11.10.18 21:57

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


Elle pourrait abandonner, ignorer. Bien sûr que Momo a des raisons d’avoir mal, et de mal réagir de voir Erin ici. Jisoo n’est pas idiot… et il peut facilement imaginer ce qu’elle peut se dire, là. Il repense amèrement à la discussion qu’ils ont eu lorsque Sungjae lui a fait une visite, et qu’elle l’a accusé de ne pas lui faire confiance… Mais de qui se moque-t-elle ? Sans pouvoir s’en empêcher, une colère immense naît au creux de son ventre. Pour la première fois depuis un moment, il peine à voir Momo avec les yeux brillants d’amour, il est incapable d’écarter tout ce qui le dérange dans son comportement parce qu’il est trop occupé à baver sur tout ce qu’il adore chez elle. à la voir comme ça, cinglante, agressive, méchante, elle le dégoûte. Pourtant, en quoi est-il différent ? Il a toujours agi comme ça, lui même. Pourquoi est-ce que ça le choque maintenant ?

Sûrement parce que c’est elle.

Se l’avouer le tue. Il n’a découvert que récemment cette sensation, ce sentiment qui vient lorsqu’on fait du mal à quelqu’un auquel on tient. Max, Momo… Erin. Il n’avait jamais ressenti ça auparavant. De la compassion. De l’empathie. Et devant le spectacle qui se déroule devant ses yeux, il peine à décider sur quel pied s’appuyer. Momo le repousse. Pourquoi ? Si quelqu’un a fait une faute, n’est-ce pas lui ? Pourquoi s’en prendre à elle, Erin ? Il regarde les deux concernées un peu sonné, un peu ailleurs.

Il l’écoute. Cet torrent d'ignominies qui sort de ses lèvres. Sous ses yeux, son visage qui lui a toujours paru si beau se tord, et ses traits lui semblent soudainement hideux. Elle. Momo. Elle se retourne vers lui et un moment, quelque chose en lui est prêt à lui répondre. A suivre ses ordres, comme un chien très bien dressé, car n’est-ce pas ce qu’il est à ses côtés ? Il repense aux paroles d’Erin. Un jouet., et à cet instant, malgré les sentiments qu’il éprouve pour elle, malgré leur relation, il refuse de se plier à ses exigences.

“Momo.” prononce-t-il entre des dents serrées. Partagé entre la déception, la tristesse, et la colère. Il descend les quelques marches en coutournant Momo, ignore tout simplement sa présence pour poser son regard dans celui d’Erin. Tant pis. Tant pis. Je ne peux pas. Tu me pousses à bout. pense-t-il. “Je suis désolé.” murmure-t-il à l’adresse de l’anglaise, prenant sur ses épaules le comportement de Momo “Tu n’as pas besoin d’entendre ça” finit-il par déclarer, lui intimant de partir avant que la situation ne dégénère un peu plus. Sans un mot ni un regard vers Momo, Jisoo se retourne et monte les marches, décidé à rentrer dans son appartement, et à ne pas la laisser le suivre.


Featuring : @choi momo @hyun erin

gabi le loup


❝i'm a ghost, haunting these halls❞ Do you know that I went down to the ground, landed on both my broken-hearted knees. I didn’t even cry ’cause pieces of me had already died.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Momo
Princesse du vice
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
More informations ?
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)     11.10.18 22:48

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


Il ne le fait pas. Il n’écoute pas ce qu’elle dit, n’obéit pas à l’ordre indirect qu’elle a voulu lui imposer. Le pire des affronts qu’il aurait pu lui faire. Et tout ça sous les yeux de la personne qu’elle hait certainement le plus au monde à cet instant. Celle qui avait failli tout gâcher. Celle qui les avait obligé à se séparer, à vivre un enfer pendant des semaines. Son cœur se serre en le voyant avancer jusqu’à Erin et tourner le dos à elle. Est-il réellement sérieux ? Soudainement muette, la japonaise sent ses entrailles se tordre de haine et de colère face aux excuses qu’il murmure à l’anglaise. Pas besoin d’entendre ça ? Oh que si, elle en avait besoin ! Elle avait besoin qu’on lui remette les idées en place et les pendules à l’heure ! Comment ose-t-il ? Comment ose-t-il ne pas confirmer ses dires ? Souriant amèrement, Momo ne peut que tuer son petit ami du regard, assassinant son dos sans le moindre ménagement. Il ne perdait rien pour attendre. Elle allait lui faire payer. Payer en centuple. Et alors qu’Erin part rapidement sans demander son reste, elle le laisse remonter en passant près d’elle. Son épaule frôle froidement la sienne. Cette situation est tellement humiliante pour elle, qu’elle ne peut qu’en rire. Rire amèrement. Rire jaune. La sensation soudaine d'avoir perdu face à sa rivale fait un mal de chien à son ego. Et ça, c'était de sa faute à lui. Yah, Kwon Jisoo… Tu es tellement détestable…

Elle tape sans se gêner le code pour entrer à son tour dans l’appartement. Sans lui adresser le moindre mot, elle vient à sa rencontre. Sa main part. Violemment. Elle cogne douloureusement contre sa joue et le gifle dans une colère viscérale. Elle le regarde de ses grands yeux noirs. Dégoutée. Déçue. Blessée. « Tu es content ? » Questionne-t-elle d’une voix pourtant calme bien que glaciale, gardant sa main levée quelques secondes. « Pourquoi tu n’es pas parti avec elle dans ce cas ? Vu que tu as l’air de tellement l’aimer au final… » Peut être que c’était inévitable. « Il faut croire que l’avoir revue au festival et avoir tenté de lui reparler t’a un peu trop perturbé, mon amour. » Des mots durs, déguisés en une vérité enfin dévoilée. Son regard le toise avec méchanceté et rancune. Oui. Bien sûr qu’elle sait. Depuis des jours. On remerciera la colère de Junho de l’avoir éclairée. Son talon s’enfonce dans son pied en soufflant cela, sans ménagement. Elle lui fait mal mais elle s’en fiche. Elle a envie de le blesser, de le faire souffrir. A cet instant, Momo ne ressent plus aucune affection. Plus aucun amour.  Il compte la prendre encore pour une idiote ? Dieu… « Tu avais promis. Promis de ne plus jamais lui parler. Promis de ne plus jamais penser à elle. C’était les seules conditions que j’avais pour bien vouloir te reprendre » Elle donne l'impression de parler de lui comme d'un objet. « Et toi, tu oses m’humilier devant cette espèce de… ! Qu'est-ce qu'elle foutait ici ???! » Crache-t-elle comme un félin en colère, la haine débordant de tout son être et sur le point d’exploser. « T’es aussi hideux qu’elle... » Affirme Momo en riant nerveusement, amèrement affligée.



Featuring : @kwon jisoo

gabi le loup




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Jisoo
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)     12.10.18 6:52

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


Il est fatigué. Epuisé. Jisoo sait qu’elle va le suivre. Il sait qu’elle ne va pas le laisser “s’en sortir comme ça”. Il lui doit. Et il est conscient que, d’une manière ou d’une autre, ce qu’il vient de faire l’a blessée. Mais Momo ne prend pas la douleur en s’effaçant ou en pleurant dans un coin… non. Elle la transforme en rage. Il n’a pas la force de l’accueillir, mais ne la mérite-t-il pas ? Il sait qu’il va devoir la supporter. Il sait qu’il va devoir s’excuser, regretter, et qu’il sera pris tout entier par la peur qu’elle l’abandonne. Il se sait faible. A sa pitié. Ses quelques secondes de “courage” ne veulent rien dire face à des mois de dévouement. Alors, lorsqu’elle vient le gifler, il ne dit rien. Il reste là, planté, et baisse légèrement le menton, soumis. Il se sent pathétique. Impuissant. mais il ne peut pas lui faire face.

Il écoute ses mots… se surprend à peine qu’elle sache pour Erin. Il n’avait pas souhaité lui cacher, ça lui était vraiment sorti de la tête… Soigneusement enfoui au fond de son esprit pour ne pas se faire du mal pour rien. Blocage mental. Et il sait qu’il a fauté, vis à vis d’elle. Il ne se ment pas. A quoi bon prendre le beau rôle ? Dans cette situation, il n’y en a pas. Deux personnes tout aussi détraquées qui se torturent l’une l’autre sans même le vouloir directement. Elle lui écrase le pied et il supporte, silencieusement, sans une seule expression. Il serre les dents, se nourrit de la douleur, et elle l’apaise, d’une certaine façon. Il ne connaît rien d’autre. Une gifle est la meilleure expression d’amour. Ferait-elle ça si elle ne tenait pas à lui ? Peut-être que son raisonnement est insensé, sûrement, mais il ne peut que se raccrocher à ça pour ne pas perdre totalement la raison.

“Elle n’était pas ici.” lance-t-il sans la regarder dans les yeux. Il se sent ridiculisé. Rapetissé. Il aurait pu s’incliner jusqu’à ce que son front touche le sol que ça n’aurait pas été si humiliant. “L’ascenseur s’est bloqué et elle est sortie à mon palier. C’est tout.” marmonne-t-il le regard fixe. Il devrait s’énerver. Lui balancer Sungjae à la figure… Il devrait lui ordonner de lui dire le contenu de leur conversation de deux minutes. Mais il ne le peut pas. Plus rien ne sort. Il ferme les paupières une seconde, serre le poing, avant de soupirer et de relever finalement le regard vers Momo. “Je ne m’attends pas à ce que tu me croie mais…” commence-t-il, un sourire amer lui montant au coin des lèvres “Je n’avais pas l’intention de te le cacher, pour le festival. Je lui ai juste dit bonjour. Je n’y ai pas repensé après qu’on se soit… réconcilié” Parce que je ne pense qu’à toi quand tu es là, et même quand tu es absente. Est-ce que tu ne t’en rends pas compte ? De la façon dont tu obsèdes la moindre de mes pensées, dont tu t’immisces dans chaque aspect de ma vie jusqu’à m’ôter toute chance d’avoir un espace rien qu’à moi ? Je vis Momo. Je respire Momo. Et c’est pour ça que je ne peux pas prendre le risque que tu partes. Qu’est-ce que je ferais sans toi ? ”Je te demande pardon.”


Featuring : @choi momo

gabi le loup


❝i'm a ghost, haunting these halls❞ Do you know that I went down to the ground, landed on both my broken-hearted knees. I didn’t even cry ’cause pieces of me had already died.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Momo
Princesse du vice
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
More informations ?
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)     12.10.18 9:50

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


« Je ne te crois pas. » Assure-t-elle en sifflant entre ses dents, lorsqu’il tente de lui apporter une explication. Non, elle ne croirait pas son histoire d’ascenseur bloqué et de sortie de palier. Pour sa défense, elle ignorait complètement le fait que le père d’Erin habitait le même immeuble. Si elle le savait, certainement qu’elle en rigolerait. Si ça se trouve, cette pauvre moins que rien bavait sur lui depuis déjà longtemps ? « Une vraie groupie » se dirait-elle, en se sentant dix fois supérieure à cette fille ne lui arrivant même pas à la cheville. Mais tout de même… pourquoi ne pas faire confiance à Jisoo ? Après tout, lui, il lui avait fait confiance vis-à-vis de Sung Jae. Seulement Momo était trop aveuglée par la colère et la haine. Trop sourde pour entendre la sincérité dans les mots de son petit ami. Il a dérapé une fois. Pourquoi ne recommencerait-il pas ? Après tout… ce serait du déjà vu. Chassez le naturel et… Je ne sais pas ce qu’elle t’a fait. Je ne comprends pas ce que tu peux lui trouver. Mais cette fille ne veut pas sortir de ta tête. Comme une sorcière, elle t’a jeté un sort. Pense-t-elle amèrement, en finissant par s’éloigner de lui comme s'il avait la peste.

De nerfs, ses ongles vont se planter dans le cuir du canapé et ne se gênent pas pour y laisser une profonde marque. « Tu n’avais pas à lui dire bonjour. Tu n’étais pas en droit de le faire. Tu t’es servi de notre dispute pour être faible et égoïste. » Rétorque-t-elle dans un murmure glacial, sans même plus prendre la peine de le regarder. Comme s’il ne le méritait pas. Comme s’il n’était qu’un moins que rien à ses yeux. La vérité est bien plus complexe et éprouvante que ça… « Je ne te pardonne pas. » Gronde Momo pour toute réponse à son excuse, impériale et déterminée à lui en vouloir. « Je ne pardonnerai pas ce que tu viens de faire. Pour m’avoir mis dans un tel embarras. Pour avoir préféré la soutenir elle plutôt que moi. Pour lui avoir permis de se sentir importante et peut être plus forte que moi. Qui est ta petite amie ici, dis moi ?? A quel moment t’ai-je laissé penser que tu pouvais dire les choses à ma place ? De quel droit t’excuses-tu pour mes paroles ?? A elle, en plus, à elle ! Tu peux même te mettre à genoux pour me supplier Jisoo, je ne te pardonnerai jamais pour la honte que tu m’as fait ressentir à l’instant… ! » Le ton monte, la colère augmente. Elle finit par le tuer d’un regard assassin et rempli de rancœur. « Tu l’aimes ? » Se risque-t-elle à demander, amèrement. « Tu as des sentiments pour elle ? » Elle veut savoir la vérité. Tant pis si ça la blessera. Tant pis si la mettra dans une colère noire. « Comment tu veux que ça fonctionne si tu n’es pas honnête avec moi ?? »



Featuring : @kwon jisoo

gabi le loup




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Jisoo
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)     12.10.18 13:14

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


Elle assène. Coup après coup. Et il ne peut pas réfuter ses arguments, il ne peut pas lui dire qu’elle a tort… Car ce qu’elle exprime est peut-être dans une certaine mesure hypocrite et injuste, mais ce n’est pas faux. Il ne s’embarrasse pas d’essayer de la convaincre. Il sait qu’elle a décidé où elle se placerait ce soir, et il doute pouvoir la calmer, doute avoir même la force pour tenter de le faire. Son énergie le quitte de seconde en seconde. Il pense amèrement à Max et espère juste qu’elle prendra son temps pour rentrer après les cours, qu’elle n’arrivera pas au milieu d’une dispute aussi ridicule. Oui. C’est ridicule. Et ce n’est même pas une dispute, après tout : si c’en était une, ne répondrait-il pas ? Il l’écoute parler. Il reçoit. Même s’il ne le montre pas, chaque mot qu’elle lui crache à la figure, chaque geste qu’elle esquisse lui fait mal. La façon dont elle semble vouloir lui ôter toute humanité, dont elle semble réellement vouloir le faire souffrir. Lui. N’est-il pas censé être celui pour lequel elle ne devrait pas avoir ce genre d’envies ?... Il n’en sait rien. Il ne comprend rien à rien.

Il ne réagit que lorsqu’elle lui lance une série de questions, qui se finit par la plus ironique qui soit. Et il ne peut pas s’empêcher, de rire. Nerveusement. Amèrement. Et il répète ce qu’elle vient de dire, sans la regarder. “ “Comment tu veux que ça fonctionne si tu n’es pas honnête avec moi ?”...” Il serre les dents. Tout en lui veut lui crier son hypocrisie. Est-elle honnête avec lui, elle ? Toujours pas un mot par rapport à cette foutue conversation. Pas un. Ne prend-elle pas le beau rôle ici parce que ça l’arrange ? Est-ce qu’elle aime être dans cet état ? Faire mal ? Est-ce que ce n’est que comme ça, qu’elle se sent vivante ? Il secoue la tête. “Je t’aime toi. Choi Momo. Mais je ne suis pas sûr que toi, tu saches la signification de ces mots que tu me lances à tout va.” lance-t-il cruel, en relevant le regard pour rencontrer le sien. Il sait que ce n’est pas juste non plus, de lui dire ces mots là. Elle le pousse à bout. Il a envie qu’elle parte. Il a envie qu’elle reste. Il ne sait plus bien ce que son coeur lui supplie.Je suis honnête avec toi” lui lance-t-il ensuite. Il ne prononcera pas le nom. Il n’abordera pas le sujet. Elle a toutes les cartes en main… et malgré tout, un espoir, tenu, mince, reste en lui qu’elle abandonne tout ça. Les cris. Les insultes. Les regards méprisants. La méchanceté. Qu’elle se rende compte que la Momo douce qu’elle lui offre parfois peut être une constante. Mais ne se raconte-t-il pas des histoires ? Ne prend-il pas leurs meilleurs moments pour oublier ceux où il ne la reconnaît plus, où elle lui semble si ignoble qu’il ne sait pas pourquoi il l’aime tellement ?


Featuring : @choi momo

gabi le loup


❝i'm a ghost, haunting these halls❞ Do you know that I went down to the ground, landed on both my broken-hearted knees. I didn’t even cry ’cause pieces of me had already died.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Momo
Princesse du vice
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
More informations ?
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)     12.10.18 14:18

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


Il se met à rire. Rire sans la regarder. Rire amèrement, comme si elle venait de sortir la plus grosse bêtise qui soit. Face à la façon dont il répète mot pour mot sa remarque, une étrange frayeur vient soudainement se nicher au creux de son ventre. L’angoisse que peut être il… ? Non. Impossible. Il ne pouvait pas savoir. Comment le saurait-il ? Et puis dans tous les cas… elle n’avait rien fait de mal. Elle avait simplement parlé au téléphone. Pas de baiser, pas de tromperie, pas de promesse non tenue. Dans tous les cas, elle n’était pas coupable. C’est en tout cas ce que Momo tentait d’affirmer à sa conscience, répétant la phrase en boucle dans son esprit brouillé. Elle secoue la tête, se reprend vite et fronce alors ses jolis sourcils. « Je peux savoir pourquoi tu rigoles ? » Questionne-t-elle en croisant les bras, glaciale comme jamais. La veuve noire dans toute sa splendeur. Impressionnante et délicate. Mais surtout venimeuse et capable d’étouffer quiconque dans sa toile. Ce je t’aime qu’il lui affirme, il ne lui fait presque rien sur le coup. Elle peine à y croire. Elle peine à lui faire confiance. Et les mots cruels qu’il ajoute à la suite ne font que redoubler sa colère et son désarroi. Pourquoi insiste-t-il sur le « je » ? Serrant la mâchoire, la japonaise ne peut que rétorquer, le corps tremblant de haine. « Parce que moi, je ne le suis pas ? » Non, Momo, non. Ne fais pas ça. Ne pars pas sur ce chemin là alors que tu sais très bien qu’au fond, tu n’es pas toute blanche non plus. Et si tu veux faire la sourde encore longtemps, ton cœur sait. Ton cœur sait que tu en aimes un autre, désespérément depuis des mois. Mais trop fière et trop orgueilleuse, la japonaise ne veut pas lâcher. Elle ne veut pas s’abaisser, elle veut rester droite face à celui envers qui elle a bien trop à reprocher.

Ce n’est même pas un combat pour sauver leur couple. C’est un combat pour son amour-propre à elle. Et c’est ça, le plus triste dans l’histoire. Parce qu’elle reste incroyablement égoïste, prête à le briser par simple instinct de protection. Ils ne s’aiment plus ? Si. Mais pas comme il le faudrait. Et pas de la même façon. Il l’aime à la folie, mais n’arrive pas à oublier celle qui lui a aussi retourné le cœur, de façon plus pure et dépourvue de vice. Et elle, elle l’aime par dépit et jalousie, parce celui qu’elle aime vraiment est aussi l’homme qu’elle déteste le plus au monde. La crainte viscérale de se retrouver toute seule et pas aimée. Peut être bien que Seo avait raison sur son compte. Et cette réalité était tout simplement accablante. Bien trop lourde à porter. « Pourquoi… » Se met à questionner Momo, bien trop amère et mal en point. « Pourquoi tu n’assumes pas le fait de penser encore à elle ? Bon sangs, pourquoi tu n’assumes pas?  Qu’est-ce qu’elle t’a fait, à la fin… » Elle rigole tristement, passant nerveusement sa main dans ses longs cheveux. « Je n’ai pas confiance en toi. » Finit-elle par affirmer froidement, tellement cruelle avec lui sur le coup. Tant pis. Tant pis si ça lui fait encore mal. Elle aussi, elle a mal.


Featuring : @kwon jisoo

gabi le loup




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Jisoo
membre en or
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t1404-kwon-jisoo-i-wanna-do-
More informations ?
En ligne
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)     12.10.18 18:12

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


Elle nie. Elle ignore. Il lui a donné sa chance, et encore une fois, il sent la douleur de la lame qu’elle enfonce un peu plus dans sa poitrine. Tant pis. Tant pis. Pourquoi garde-t-il encore espoir ? Il lui semble que ses dernières forces s’évanouissent d’un coup face à la façon dont Momo tient absolument à avoir le beau rôle dans l’histoire. Si elle le veut… elle l’a. Il s’en fout. Totalement. Jisoo est habitué à être le grand méchant que tout le monde hait. Une de plus, une de moins… Mais même s’il essaie de s’en persuader, il craint tout de même, au fond, que cela n’aille trop loin. Il veut que ce soit une de leurs disputes habituelles. Il veut qu’ils s’énervent et se réconcilient ensuite. Seulement, plus le temps passe et plus il a l’impression que le ton monte, que les blessures se font plus profondes. Arriveront-ils à un point de non retour ? Y sont-ils presque ? Il n’en sait rien.

“D’accord.” répond-il froidement à ce qu’elle lui déclare, sur le fait de ne pas avoir confiance en lui. “Dans ce cas, tu n’auras aucun droit de me reprocher de ne pas te faire confiance, Momo. Ce genre de choses, ça va dans les deux sens, quoi que tu en penses, quoi que tu en dises.” s’autorise-t-il à sortir en fronçant les sourcils. Il ferme les yeux et reste silencieux un long moment, avant de reprendre la parole. “Dis le directement. Tu as envie que je te déçoive. Toi aussi, tu as besoin d’avoir une excuse. Une excuse pour retourner vers lui.” dit-il dans un calme semblable à celui qu’elle a dans ses moments les plus violents. Il vient rencontrer son regard et le transperce, sans une trace de la soumission de plus tôt. Elle reviendra sûrement… parce qu’il ne sait faire que ça, ramper à ses pieds à nouveau. “Tu me demandes de ne pas te prendre pour une idiote mais je ne le suis pas non plus. Tu n’as pas envie que je sois honnête, Momo. Tu as juste envie que je te dise ce qui t’arrange. Il n’y a qu’à ça que je sers, non ?...” lance-t-il en laissant transparaître une certaine tristesse à la fin de sa phrase.

Il la déteste. Il l’aime. Il n’a pas envie de parler éternellement.. Il sait que rien de bon ne sortira de la conversation qu’ils sont en train d’avoir. C’est avec un air déçu qu’il vient l’admirer, se maudissant d’avoir ces foutus sentiments à cet égard, l’envie de la prendre dans ses bras et de lui prodiguer de la douceur, l’envie de la guérir, de la protéger du monde, et de lui. Mais il ne peut pas. Ce n’est pas sa tâche, hein ? “Si tu veux partir, pars. Si tu veux avoir une discussion, restes. Mais une discussion, ce n’est pas me lancer toutes les paroles blessantes que tu peux imaginer et ne rien écouter ou croire ce qui sort de ma bouche… C’est stérile. Tu fais ce que tu veux.” lance-t-il en la fixant tristement encore quelques moments, attendant un mouvement de sa part.


Featuring : @choi momo

gabi le loup


❝i'm a ghost, haunting these halls❞ Do you know that I went down to the ground, landed on both my broken-hearted knees. I didn’t even cry ’cause pieces of me had already died.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Choi Momo
Princesse du vice
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t230-choi-momo-little-monste
More informations ?
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)     12.10.18 18:46

it always comes back around.

à immeuble de Jisoo, le 08.10.2018.
(vêtements)


Ça tourne en rond. Plus les secondes passent et moins la situation s’arrange. Comme quelque chose qui se brise. Comme quelque chose qui prouve oh combien la charmante petite idylle qu’ils vivent depuis le mois d’aout n’est pas aussi parfaite qu’ils le prétendent. C’est bancal, ça ne tient pas bien. Un château de carte près à s’effondrer au moindre coup de vent. Et alors qu’il lui répond froidement, Momo ne peut que sentir son cœur se briser un peu plus. Elle le hait. Elle le déteste. Pourquoi a-t-il fallu qu’il reparle à cette fille ? Pourquoi n’a-t-il pas pu s’empêcher de revenir à elle ? Il savait pourtant que ça lui ferait du mal, non ? Que le moindre regard posé sur elle lui donnerait envie de mourir ? « Sauf que moi, je n’ai rien fait. Rien cherché. » Affirme-t-elle d’une voix plus tremblante qu’il ne le faudrait. Menteuse. Bien sûr que si, elle l’avait fait. Même s’il n’y avait rien de grave en soit, elle avait fini par reprendre contact avec lui. Un seul et unique appel qui lui avait retourné le cerveau. Et lorsque Jisoo se met à parler du principal concerné en ne mentionnant même pas son nom, les ongles de la japonaise viennent violemment se planter dans la paume de sa main et la fait saigner. « Fais très attention à ce que tu dis. » Prévient-elle d’une voix basse et menaçante, accompagnée d’un regard aussi noir que larmoyant. Il la pousse à bout. Véritablement à bout. « Tu veux que j’aille le voir ? Pourquoi ? Pour que ça te donne une excuse pour aller la retrouver, elle ? » Rit-elle amèrement, alors que peu à peu, il la met sur le fait accompli. Sauf qu’elle refuse de céder. Refuse d’avouer. Refuse de mettre toute sa foutue rancœur de coté.

Lorsque la haine domine les pensées, il n’y a plus rien à faire. Dans son esprit défilent des images qui lui arrachent le cœur et bouffent ses entrailles. Elle les voit, ensemble, en train de s’embrasser comme au parc. Elle imagine cette garce à sa place, dans le lit de Jisoo. Une panne d’ascenseur… une panne d’ascenseur… Ne me fais pas croire qu’il n’y a rien. Quand bien même cette histoire est vraie… Pourquoi ne réponds-tu pas à mes questions lorsque ça la concerne ? Pourquoi restes-tu aussi muet ? Est-ce si difficile que ça de me regarder dans les yeux et de me jurer que tu ne ressens absolument rien pour elle ? Et alors qu’il lui laisse le choix entre la porte et la discussion, Momo sait à l’avance quelle solution choisir. Même si cette dernière risque d’être fatale pour eux. Là, elle n’est pas en état. Rester ici, ce serait pire que l’enfer. Elle ne veut pas pleurer devant lui. Elle ne veut pas se calmer. Elle est en colère, blessée, hors d’elle. Même sans être parfaite, elle a toujours tout fait pour leur donner une chance. Mais ça ne marche pas. Non, ça ne marche pas. Sans prévenir, elle attrape l’album photo qu’elle lui a offert et le balance à ses pieds. Brutalement. Le geste est si violent que des pages s’arrachent et se dispersent au sol.  Un silence. Lourd. Pesant. Et puis un sourire. Meurtri, difficile, malheureux. Sa voix finit par résonner, beaucoup plus faiblement. « Tu vois… quand je te disais qu’il valait mieux rester au Japon. On n’aurait jamais du revenir. On aurait du rester là bas pour toujours... » Et c’est sans demander son reste qu’elle commence à se diriger vers la porte. Elle s’arrête au moment de l’ouvrir, reste dos à lui. « Je crois... qu’on a besoin de faire une pause. » Annonce-t-elle avec peine et amertume, disparaissant froidement dans l’ouverture.  



Featuring : @kwon jisoo

gabi le loup




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
More informations ?
Sujet: Re: it always comes back around (ft. momosoo)    
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mini, the come back !!
» Evil is back !
» Background Personnages
» Kirei... ze come back!!
» [Salle Trolliste] 16 Janvier 2010