wazzup man?- Coup d'oeil sur : les résidences Hanhwa Industrie si tu cherche à vivre dans l'un des fameux complexes immobiliers de la ville, la Roulette du rp pour des partenaires rp au hasard avec ou sans contexte et les Commandes Graphiques & cadeaux, sans oublier nos petits topsites chéris ♥

les floods des groupes
rain - cosmo - whis - lagoon

clique sur les aliens pour voter!



─ Nouvautés du mois de Décembre 2018 : Si tu veux tout savoir sur les dernières actualités clique ici ! ♥ ─ Le Busan Time : L'édition du mois de décembre est en cours d'impression ! Un peu de patience René !─ Annonce Globale : Venez voir nos scénarios, petit trafic d'êtres humains et autres recherches de liens en tout genre. ─ Envie de déménager ? Tente ta chance dans l'une des nouvelles résidences de la ville, c'est par-ici !

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Kang Jiwon
membre en bronze
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2593-kang-jiwon-you-never-k
More informations ?
Sujet: Re: really not a good time (ft. sissi)     06.10.18 16:55


really not a good time.
Like wildfire, It starts in my chest, The silence grows louder, Ringing out in my head
I feel the Earth shaking under my feet, I feel the pressure building until I can't breathe, And it takes everything.

all with style ♡ C’est vrai qu’elle n’a même pas dit merci. Dans sa fatigue, et sa gêne, elle est vraiment partie comme une voleuse… tant pis. Si jamais elle la recroise un jour, elle lui dira et puis voilà. Jiwon se dirige vers l’ascenseur et attend calmement que les portes se referment. Elle a hâte d’être en haut, que sa tête touche son oreiller…

Seulement, du bruit la fait sursauter. Il faut croire que ses réflexes ne sont vraiment pas au point ce soir. Jiwon vient croiser le regard de la lionne en entrouvrant les lèvres, sans savoir ce qu’elle vient faire là. Heureusement, la jeune femme lui apprend très vite, et Jiwon est presque soulagée de ce que Sissi lui déclare. Une malheureuse histoire d’excuse, si ce n’est que ça… elle peut le prononcer, son maudit mot, et elle sera en paix, tranquille.

Si elle prend son temps, ce n’est pas parce qu’elle n’a pas l’intention de lui dire merci. Même si ça lui heurte un peu la fierté, cela ne la dérange pas de rendre crédit là où il est dû. Mais la fatigue l’embrume bien trop et il faut un moment avant que les mots n’arrivent jusqu’à ses lèvres. A vrai dire, elle n’a le temps de rien dire avant que Sissi ne vienne lui agripper la nuque. Un instant, elle se prépare à bloquer ce qu’elle attend : c’est à dire, que la jeune femme la balance vers le miroir ou lui tape la tête contre la paroi de l’ascenseur. Point du tout. Ce sont ses lèvres charnues qui viennent s’écraser contre les siennes, et Jiwon garde les yeux écarquillés, profondément choquée de la tournure de la situation.

Elle finit par grogner contre les lèvres de Sissi et se laisse faire. Ses paupières se ferment et elle répond à son baiser, trop faible pour faire autrement. Un feu bien trop dévastateur vient prendre son bas ventre, et son coeur double de vitesse. Elle a envie d’elle. Beaucoup trop. Elle se voit déjà lui arracher tous ses vêtements, là, et la pousser par terre, venir lui monter dessus et ravager son corps de ses dents pointues…

Seulement, Sissi prend totalement contrôle de la situation. C’est une Jiwon d’habitude plutôt dominante qui se retrouve aux prises d’un animal sauvage, et ça ne fait que redoubler son excitation. Elle gémit doucement face à la façon dont elle vient coller ses poignets contre le métal, soupire longuement de cette langue sucrée qu’elle caresse furieusement. Qu’avait-elle dit, déjà ??... “jamais je ne coucherai avec une fille comme toi”, un truc du genre ? Et pourtant là elle ne crève de rien d’autre. Elle la veut entièrement. Elle veut la faire crier.

Lorsque Sissi se détache, Jiwon vient l’assassiner du regard. Non. Elle n’est pas d’accord. Ce n’est pas fini. Le bruit de leurs respirations emplit l’habitacle qui n’a pas bougé depuis. Un instant, elle réfléchit à une réflexion sarcastique, un moyen de lui renvoyer dans la face le minion qu’elle ne cesse de répéter pour s’adresser à elle, mais finalement, c’est un “Kang Jiwon” essoufflé qu’elle lui lance, sans quitter son regard des yeux. Sa poitrine se soulève au rythme de sa respiration, et elle crève d’envie d’attraper sa nuque… seulement, Jiwon sait lire les situations. Pas aujourd’hui. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de reprendre ses lèvres, quelques secondes seulement. Une manière de dire au revoir, elle suppose. Et elle vient tirer sur sa lèvre de ses dents, sans ménagement, en s’écartant à nouveau.

featuring. kwon sissi
gabi le loup


falling in so deep.
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kwon Sissi
императрица ♡
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-unicorn.forumactif.com/t2764-kwon-sissi-aussi-fou-q
More informations ?
Sujet: Re: really not a good time (ft. sissi)     08.10.18 0:29


really not a good time.
Like wildfire, It starts in my chest, The silence grows louder, Ringing out in my head
I feel the Earth shaking under my feet, I feel the pressure building until I can't breathe, And it takes everything.

all with style ♡ Trop bon. Puissant. Des filles, elle en avait embrassé des tas. Certainement plus que des garçons, au final. Des blondes, des brunes… des plus jeunes et des plus âgées. Chacune avait été intéressante en tout point, délicieuse sur le moment. Mais à cet instant, aucune ne semblait capable d’égaler la douceur de ces lippes rouges cerise ; ni même le gout savoureux et la texture savoureuse de cette langue bataillant avec la sienne. Fichue policière de misère. Unnie de pacotille. Sale naine bien trop adorable et monstrueusement attirante. C’est avec une haine passionnelle que Sissi dévore la bouche de cette divine créature prisonnière de sa poigne, collant dangereusement sa généreuse poitrine contre le sienne, rêvant que les parcelles de vêtements disparaissent par enchantement afin de faire confronter les pointes de leurs seins certainement déjà bien trop durcies d’envie. La policière grogne, répond avec tout autant de hargne à la chair de ses lippes. Et le diable matérialisé en cette demoiselle bien trop jeune pour agir avec une ainée de cette façon ne peut que sourire faiblement. Tellement satisfaite, tellement ravie… Elle a gagné. Complètement gagnée en faisant céder aussi rapidement cette peste qui avait affirmé qu’elle ne coucherait jamais avec elle. N’est-ce pas pourtant ce que cette dernière rêve de faire ? La russe le sentait. Il suffirait simplement que ses doigts s’aventurent sous sa robe et se glissent dans sa petite culotte pour confirmer cela. Sissi le sait. Elle le sait car… et bien, n’était-ce pas évident ? Elle-même était dans un état aussi chaotique. Si la chipie coincée entre ses griffes s’osait à coller son bassin contre le sien, elle ouvrirait la porte de ce foutu ascenseur et lui arracherait ses vêtements à l’intérieur ; tellement prête pour l’envoyer sans plus attendre au septième ciel.

Sauf que ça ne serait pas ce soir. Madame pouvait très bien la tuer du regard autant qu’elle le voudrait, la cadette ne flancherait pas. Parce qu’elle n’avait pas envie que sa belle ennemie cède par faiblesse ou mélancolique. Sissi voulait que ce baiser torture ses pensées, qu’il hante ses rêves les plus fous, que la policière glisse honteusement sa main sous son pyjama en pensant à elle cette nuit ainsi que toutes les autres. Céder, ça arrivera forcément. Et comme elle l’avait si bien signalé la dernière fois : ça sera monstrueusement bon. En entendant enfin ce nom qui lui manquait, la russe sourit faiblement. C’est avec une douceur paradoxale que ses doigts viennent cajoler la joue de la plus menue. « Kang Jiwon, hein… ? » Répète-t-elle dans un murmure doucereux, ses yeux transperçant de tendresse et de violence Jiwon. Elle la laisse reprendre quelques secondes ses lèvres, fermant ses longs cils, soupirant contre les dents de la vampire accrochée à sa chair. Son bas ventre s’enflamme encore plus. Dieu qu’elle la veut. Dieu qu’elle a envie de lui tirer les cheveux pour la faire hurler de colère et vite reprendre sa langue. Seulement Sissi reste étrangement sage. Répondant à son baiser en la butinant lentement, son autre main vient délicatement libérer le poignet de la policière pour s’encrer lentement aux siens. Un souffle, un soupir. Heureux. Léger. Insouciant comme jamais. Après avoir ouvert ses prunelles de nouveau, elle toise avec arrogance la plus âgée pendant quelques secondes… avant d’oser rétorquer, dans un souffle « Et bien "de rien" Kang Jiwon, c’était un plaisir de te raccompagner... » Une façon moqueuse et humiliante de répondre au "merci" qu’elle ne lui avait pas donné. Lui offrant une esquisse enjôleuse et adorablement insupportable, Sissi finit par la lâcher complètement et commence à quitter le hall de l’immeuble sans se retourner ; sachant pertinemment qu’elle franchira de nouveau l’entrée un jour ou l’autre.  


featuring. @Kang Jiwon
gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» A good time for a great cause ♥ [Narcisse]
» [EDH] Wrexial, UB contrôle good stuff
» [ZEN] Time Sieve
» Time vault
» Impossible de connecter mon lapin via une Time Capsule